Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Zarbitude le Jeu 31 Jan 2013 - 6:53

Bonjour Versus, Kara et Jarod,
Cette petite interaction n'était pas faite pour me déplaire ( même si j'ai une nette préférence pour les caresses vs les coups de bâtons).
Ca ne me gène en rien qu'une personne m'insulte. Je sais trop bien qui je suis pour que cela puisse avoir un effet néfaste sur moi. Me faire traiter d'âne est en l'occurence même un grand plaisir puisque j'ai beaucoup d'amour et de respect pour ces petites bêtes si attachantes.
J'ai ri de bon coeur en lisant cela Very Happy
J'ai aussi une théorie par rapport aux jugements, reproches et insultes que l'on adresse parfois aux autres. Cette théorie, c'est qu'à 99,9 %, ces insultes, jugements et reproches, on peut se les attribuer à soi-même lorsqu'on les porte sur autrui.
Dés lors, c'est Jarod qui est à plaindre, pas moi.
Et je le plains! De tout mon coeur. Et si je l'ai blessé c'était sans intention. A lui d'identifier la blessure et son origine première.
Ceci dit, je lui conseille quand même de porter des lunettes car je suis en rose sur la photo!
Je suis un poney, pas un âne lol!
C quoi la théorie de Jarod?

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4307
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Roland7 le Ven 1 Fév 2013 - 22:40

On est vraiment, niveau cours d'école ! ... Y'a même la maîtresse qui fait la morale !
Et puis comme c'est une petite classe, elle fait que répéter la même leçon de différente manière, en plus elle emballe ça avec de supers images !
Y'en a un qui insulte, l'autre qui dit "même pas mal" ! Y'en a un autre qui parle, mais personne lui répond ... Il dit des trucs qui collent pas avec ce que dit la maitresse, alors personne lui répond, et la maîtresse, elle lui répond pas non plus, elle fait juste des commentaires sur comment il se comporte, et pas souvent en plus ... Trop fort le débat !

Bon, moi je reprends la spirale, la question est, sera-t-elle sur le vrai centre (cf. la maîtresse, pour moi, oui, mais pour elle ? C'est elle la maîtresse quand même !) ?

Certains peuvent "tout" : tellement d'argent ou de pouvoir ... Alors heureux ? Tout, oui ? le bonheur avec ?
D'autres peuvent "rien" : si peu de l'un ou de l'autre. Alors malheureux ? Forcément ?
C'est quoi ce "tout" dont nous parle la maîtresse ? Qu'est-ce qu'elle met dedans ?
Moi, si je demande pour moi, j'aurai pas ?
Ca dépend aussi de qu'est-ce que je/tu demande ... Un verre d'eau ? Un milliard d'euro ? Une bonne santé ? le bonheur ? Être utile aux autres, par que je veux qu'on m'admire et être le plus beau ? Des gens qui m'aiment ? Devenir vraiment intelligent ? être quelqu'un de bien ? A manger et un toit ?
Ca dépend aussi comment je demande ... Dis toi, là, ce verre d'eau, y vient ? C't'plait, tu trouves pas que je suis un mec super bien, dis, soit gentil toi, là, qui m'a l'air si gentil, beau, intelligent aussi ? ... Pour le bonheur, et le milliard d'euro, c'est tout de suite, là, sinon, je casse la baraque, c'est pigé ? Être quelqu'un de bien ... là c'est beaucoup mon boulot ... Y'en a qui veulent bien m'aider, parce que tout seul des fois on se perd ? ....

Une petite phrase en passant, pour nos Zorro du "tout" et du "rien" et du "possible" en fonction de "je demande d'abord pour moi ou d'abord pour tout le monde" ... ou pas ! (j'ai beau demandé le bonheur pour toute l'humanité depuis des années ... Marche pas ... Crying or Very sad Mais là, la maîtresse elle veut pas le voir, ou y accorder de l'importance parce que c'est en contradiction avec sa théorie Crying or Very sad ... ) !

Bon. La petite phrase :
"Mon Dieu (ou la vie, ou à qui ou quoi vous voulez !), donnez moi la sérénité d'accepter ce que je ne peux changer, le courage de changer ce que je peux changer, et la sagesse d'en connaître la différence". Il en a sous le cabochon, le mec qu'a écrit ça, non (c'est pas moi) ? Flebelebele !

Enfin, pour moi, l'essentiel, ce que je veux et crois possible, que souvent je vis fortement, c'est "être heureux". Si j'ai pas ça, j'ai rien. Si je n'ai que ça, j'ai tout ! Et pour moi, c'est possible ! Surtout depuis que je commence à sentir/comprendre ce qu'est "l'amour de soi", la merveille que d'être "simplement humain", porteur d'intention, d'amour, et de quelques imperfections mineures ... aussi !

Mais la maîtresse, elle comprend rien à ce que je dis, ou elle fait semblant parce qu'elle est pas d'accord, ou que ça la dérange ?
Mais non, Roro, la maîtresse, elle se fiche de la vrai vie ! Pour elle faut bien savoir la leçon qu'elle veut t'apprendre, elle est sûr que tu seras heureux, si tu la comprends et si tu l'appliques ... parce que pour elle c'est SA vraie vie, et son bonheur, qu'elle affirme et montre, et montre comment y arriver ! Elle est trop bien la maîtresse Amoureux ....

Bonne soirée Very Happy

Roland7
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 307
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 56
Localisation : Jassans Riottier

http://amour-conscience-guerison-partage.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Zarbitude le Sam 2 Fév 2013 - 11:01

C'est vrai que je ne comprends pas grand chose à ce que tu racontes rabbit
Par contre, la prière de la sérénité, ca je comprends. J'vais voir si je pourrais pas changer la maitresse en courant d'air...... Ninja

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4307
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par fleurblanche le Sam 2 Fév 2013 - 16:39

Peace and love... flower

Roland7 : tu peux affirmer des convictions contraires à celles de Kara sans avoir à l'agresser verbalement, ou à ironiser à son sujet. Il y a moyen d'agir ainsi et de faire passer le message sans pourrir l'atmosphère.

Dommage...

Je trouvais que vos 2 positions initiales étaient vraies dans leur contenu. Elles étaient toutes 2 vraies parce que l'analyse se situait à 2 niveaux différents.

Au niveau le plus bas : on doit apprendre la leçon de l'égoïsme pour pouvoir rester en vie. Le b-a-ba de l'existence dans la dimension physique, et le nouveau-né l'a bien compris.

Au niveau moyen : Kara a raison : on apprend une autre leçon : que tout devient possible quand on le fait à travers le prisme de l'altruisme pour les uns, de l'amour du prochain pour les autres.

Au niveau supérieur : Roland7 a raison : les êtres humains étant interconnectés, l'égoïste en pensant d'abord à se nourrir lui-même, nourrit en même temps, d'une certaine façon, le reste du groupe ou de l'humanité. L'humanité étant un "tout énergétique", rien n'est réellement de portée individuelle. C'est une leçon qu'on apprend à un autre niveau.

Attention : j'ai pas dit que Roland7 était à un niveau supérieur et que Kara était à un niveau inférieur hein Wink ! J'ai dit que leurs analyses se faisait à partir de dimensions différentes...

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3583
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Zarbitude le Dim 3 Fév 2013 - 8:43

Bonjour Fleur blanche,
Merci pour ton message pacifique!
Je ressens moi aussi beaucoup d'incomfort à lire les messages de Roland7.
Je tiens à expliquer mon intervention de ce jour en faisant un petit crochet pour mentionner mon hypersensibilité face à ce genre de propos agressifs et qui me vient de mon enfance et que je ne suis jamais parvenue à endiguer. Mon père aura laissé sa trace en moi pour toujours. Une drôle de manière de concevoir la pérénité de l'espèce Embarassed
Nous avons tous une vision parcellaire de toute chose étant nous-même des facettes d'Univers.
Discuter de notre vision ne devrait donc pas être un problème pour les autres et ne pas soulever de critiques ou de jugements.
Dans mon monde de bisounours, c'est une chose très difficile à vivre.
J'aime beaucoup une approche comme celle de Kara ou la tienne où vous venez montrer une vision qui peut-être m'était insoupconnée et du coup élevante et c'est chouette de la présenter ainsi.
Je trouve beaucoup de choses intéressantes aussi dans les message de Roland mais c'est cher payé pour les acquérir. Je préfère la m"thode douce Very Happy
De toutes manières, c'est intéressant alors merci quand même à tous!


Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4307
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Zarbitude le Dim 3 Fév 2013 - 8:49

Pour Kara,
Je suis en train d'écouter le groupe Muse et j'adoooooooore!
Merci de m'avoir fait connaitre ca bounce
J'adore aussi le titre Follow me et tout ce qu'il parvient à "tirer" de sa guitare, de manière générale. C'est puissant! Purée qu'c'est bon !!!

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4307
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Zarbitude le Dim 3 Fév 2013 - 8:56

Pardon pour mes états d'âme de ce jour....J'étais même prête à quitter ce groupe qui n'est en fait qu'un autre endroit pour se faire jeter même si on est dans la rubrique douce de ce site.
Je vais encore réfléchir un peu........zut, j'ai envie de pleurer.....p*t**n d'sensibilité, fiche le camp de ce coeur!!

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4307
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Roland7 le Dim 3 Fév 2013 - 9:45

Zarbitude : toujours simple, vraie, sincère, sans aucune prétention à une supériorité intellectuelle ou morale. Merci !
Et à fleur de peau, chère Zarbitude ... Oui, tu es un peu coincée dans les réminiscences puissantes d'un vieux passé (cf. ci-dessous quelques pistes).

Fleur Blanche
Un peu d'humour ... non ? Kara-Stéphanie ne m'a jamais répondu, autrement qu'en interprétant la manière dont je me positionnais, elle n'a jamais réagi sur le fond, ni pris en compte mes arguments et points de vue.
Comment ressentiriez vous une telle attitude à votre égard ?
Alors je la charrie sur son attitude, et je constate le niveau "cours d'école" dans lequel je n'étais en rien impliqué, et à la suite de quoi, le fil était devenu silencieux.

Pour moi, l'ambiance de ce fil, et son évolution, et ce qui s'y passe, reflète les compréhensions et incompréhensions, les failles psychologiques de celle qui l'a lancée, c'est-à-dire aussi sa manière juste ou pas, d'accueillir ceux qui interviennent, et le niveau réel de ses préoccupations ... plus que les conséquences ponctuelles du comportement de l'un ou de l'autre sur le fil.

A mes yeux, ta synthèse ne peut pas être valable, car je ne vois pas, à te lire une réelle compréhension de mon point de vue.

Pour moi, par exemple, le bébé apprend/sait demander pour recevoir ... tellement qu'il s'adapte à 100 % aux fonctionnements psycho-émotionnels de ceux dont il dépend. Il leur donne un immense amour au plan psychologique et spirituel. Et en s'adaptant, il en prend "plein la figure", il encaisse, et incorpore dans sa structure psychique les équilibres et les déséquilibres psycho-émotionnels de ses parents : il doit mettre un mouchoir sur d'énormes souffrances, dont personne autour de lui ne mesure/ressent/perçoit l'ampleur.
On comprend cela, quand on a été assez loin dans l'introspection, et la compréhension des souffrances que l'on porte en soi.
Donc le bébé est à la fois "au plus bas niveau" et "au plus haut" ... selon moi, et pour reprendre ta terminologie et ta classification, qui, pour moi, n'est pas valable.

Donc le bébé apprend : "ferme ta gueule au plan de tes besoins d'amour profond, pour recevoir de quoi sur-vivre au plan matériel et vitale".
Pour cela il pourra aussi bien être "super-égoïste", que "super-altruiste" (un mixte des deux, le plus souvent !) selon la stratégie naturelle qui s'est mise spontanément en place avec ses parents, du fait de leurs interactions spécifiques.
Donc, "au plan moyen", le super égoïste devra apprendre à mettre de l'eau dans son vin, pour bien/mieux vivre. Et le super altruiste, aussi ... parce que là, ça génère aussi une sacrée souffrance, de nier et dénier constamment ces besoins affectifs personnels ... Certains zèbres le savent bien, ou ne le savent pas, mais éprouvent d'énormes souffrances liées à cela ...
Et j'ajouterai que nous sommes tous, initialement (quand nous prenons conscience de nous-même, et commençons à évoluer consciemment) un mélange de "super égoïste" et de "super altruiste", selon les secteurs de notre vie et les différents types de relations psycho-affectives et leurs enjeux. Et donc, nous avons à apprendre/découvrir/corriger, là où il faut, et en fonction de notre déséquilibre réel (trop de l'un ou de l'autre), notre vision et notre mode de comportement ... ainsi, avec le temps, on parvient à ça :
Au "plan supérieur", un être humain équilibré et bien dans sa peau, conjugue avec intelligence et amour, pour lui-même et pour les autres, une prise en compte sereine et apaisée de ses besoins personnels, et de ceux des autres. S'il ne prend pas en compte ses propres besoins (affectifs et spirituels profonds en particulier), il ne pourrait rien apporter de valable aux autres. S'il ne prend pas en compte les besoins des autres, il ne peut pas satisfaire correctement les siens propres, ni apporter aux autres le meilleur dont il est capable, dans le respect de sa sensibilité et de son intelligence particulière.

Est-ce que je serai mieux compris ? Je le souhaite ! Smile Amicalement.

Roland7
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 307
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 56
Localisation : Jassans Riottier

http://amour-conscience-guerison-partage.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Invité le Dim 3 Fév 2013 - 12:22

.


Dernière édition par Kara-Stéphanie le Sam 16 Fév 2013 - 12:45, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Roland7 le Dim 3 Fév 2013 - 15:09

Merci Kara-Stéphanie, de m'informer de ta décision à l'égard de mes messages.
Ta position est, **maintenant**, claire. Elle est aussi parfaitement respectable et légitime, parce que clarifiée. Je n'attendrai plus de réponses de ta part dorénavant (avant il était normal d'en attendre une, dans le cadre et les règles de courtoisie habituelles des échanges sur ce forum), et je suis parfaitement serein et heureux avec cet état de fait.

Par contre, ton point de vue sur la place, ou non, d'une intervention contenant mon trait d'humour à l'égard de ton comportement (tel que je le perçois, et qui semble t'affecter de manière importante), dans cette section "Bavardages doux et courtois", ... ne me concerne pas.

Toi aussi, tu peux me dire ce que tu as à dire en MP. Pour ce qui me concerne, tout est sur la place publique, et chacun peut se forger son opinion par lui-même. Je n'ai rien à ajouter "en privé".

Bonne continuation. Amicalement.

A tous ceux que ce fil intéresse :
Je regrette, moi aussi, cette ambiance tendue.
Mais maintenant que les conditions de la relation et de l'échange entre moi et Kara-Stéphanie sont clarifiées, nous pourrons, si cela est encore possible, continuer à approcher le fond du sujet avec plus de sérénité.
En tout cas je le souhaite.

Amicalement.

Roland7
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 307
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 56
Localisation : Jassans Riottier

http://amour-conscience-guerison-partage.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Invité le Dim 3 Fév 2013 - 23:18

.


Dernière édition par Kara-Stéphanie le Sam 16 Fév 2013 - 12:45, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par v.i.t.r.i.o.l le Lun 4 Fév 2013 - 15:07

commencer à changer en vous,ce que vous voulez changer autour de vous. gandhi.

v.i.t.r.i.o.l
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 45
Localisation : liege

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Zarbitude le Lun 4 Fév 2013 - 15:41

Merci Roland7 et Kara. Je pense que je vous comprends mieux maintenant à la lumière de vos explications.
Au plaisir de vous lire!

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4307
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par fleurblanche le Lun 4 Fév 2013 - 22:50

le malaise que l'on ressent, qui n'est pas le même pour nous tous et toutes, ni envers la même personne (ça se croise et intercroise), vient en réalité de la personne qui le ressent. Pas de la personne en face.

Pas toujours. Par-exemple, si une personne A agresse une personne B, il y a quelque chose à changer chez la personne A.

Sinon, à quoi bon les lois, les sentences, les amendes et les emprisonnements si le problème vient en réalité de la victime, d’un « problème de perception » existant chez la victime.

Ce que je veux dire, c’est que le mal/malaise qu’une personne ressent sur le plan physique ou sur le plan émotionnel, n’est pas forcément juste un problème de ressenti chez cette personne.

Le mal/malaise ressenti peut-être un signal d’alarme. (exemple : c’est le cas sur le plan physique concernant la sensation de douleur : je mets ma main au feu ça me fait mal, réflexe : je retire ma main pour être en sécurité. Leçon apprise : le feu est dangereux, il faut s’en protéger).

Si un enfant est maltraité devant une foule, et que chaque individu de cette foule considère que l’indignation qu’il ressent est juste un problème de perception personnelle, alors là …

Il y a parfois quelque chose qui a réellement besoin d’être changé chez l’autre, l’auteur de l’acte/attitude/parole qui a engendré la douleur ou le malaise.

Sinon, adieu la civilisation/civilité !

Quelque chose qu’on m’a enseigné : si quelqu’un se sent mal à cause de quelque chose que tu as dit ou fait,
1) excuse-toi de ce que ton intention n’était pas de le faire se sentir mal (si vraiment tu n’as pas fait exprès) = validation des émotions de l’autre et protection de l’estime de soi de l’autre car sa douleur/son malaise n’est pas nié
2) examine en ton for intérieur ce que tu aurais pu faire de différent pour ne pas que l’autre ressente un malaise

Cet exercice double n’est pas évident, entraine à cultiver l’humilité, à prendre en compte les autres, et à changer ce qui a besoin d’être changé en soi-même.

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3583
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Roland7 le Mar 5 Fév 2013 - 8:05

Le malaise, la tension, viennent des conflits internes non-résolus et/ou de l'indécidabilité (en général temporaire) du fait qu'une chose faite/à faire est réellement bonne ou non.
Dans chaque situation, il y a une attitude et une position qui soulage/apaise/résout la tension. Mais la découvrir suppose de résoudre, en les affrontant, en acceptant de les vivre, les conflits/tensions internes qu'elle soulève ... ***en nous-mêmes*** !
Mais regarder en soi, ne veut pas dire démissionner de toutes positions éthiques, pour affirmer et défendre nos valeurs, nous mêmes, ou les autres, même si parfois, nous pouvons nous tromper qu'en à ce qui est réellement en jeu, et ce qui est réellement bien de faire.

Quand nous remettons en question une personne qui n'en éprouve pas la nécessité consciente, nous soulevons ce type de conflits internes. D'où réactions de défense (ne pas répondre, se tenir à l'écart) ou d'agression dans un premier temps, puis si la personne se sent cernée, sent qu'elle se trompe, une période où elle est tout simplement perdue, paumée : ces repères concernant la situation de contrôle dans laquelle elle croyait être, ont sauté, d'autres doivent émerger, et cela prend du temps. Pour moi, Kara-Stéphanie est dans cette situation actuellement, d'autant qu'elle s'est trouvée aussi remise en question sur une autre fil, où elle a du admettre et s'excuser de son erreur d'interprétation des mots et des positions des autres.

La tension sur ce fil, ne me pose, ni ne m'a posé aucun problème ... Elle m'a permis de découvrir plus profondément le chemin intérieur vers le bonheur. (voir aussi mon post du dim 3/02 qui explique de manière général ce que je développe ici d'après mon expérience personnelle ci dessous)

C'est-à- dire de découvrir le fonctionnement du bébé que j'ai été, qui a "accepté" de perdre le bonheur profond qu'il vivait, pour continuer d'aider sa maman "a aller mieux" psychologiquement ... parce qu'il ne pouvait pas faire autrement, c'est-à-dire : par amour. Et comme son "action psycho-physique" pour aider sa maman la déstabilisait, lui faisait perdre ses repères (ce qui était la chose la plus importante dont elle avait besoin pour pouvoir enfin découvrir un chemin vers un plus vrai bonheur), il enclenchait ensuite toute une auto-démolition émotionnelle de lui même, parce qu'en la déstabilisant, il lui "faisait du mal" ...

Je suis en train de sortir du piège de ce conflit interne, et j'accède du même coup, et depuis quelques jours déjà, à un niveau de bonheur phénoménal : celui du bébé avant qu'il subisse les contrecoups de la souffrance de ses parents. Le mythe de la chute du Paradis Terrestre, correspond à une réalité psychologique.

Je dois partir au boulot ! A plus. Bonne journée.

Roland7
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 307
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 56
Localisation : Jassans Riottier

http://amour-conscience-guerison-partage.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Zarbitude le Mar 5 Fév 2013 - 8:06

Bonjour Fleurblanche,
J'aime ton enseignement. Il me fait un peu penser à la méthode Ho'oponopono qui vise à rétablir de bonnes relations dans un groupe.
Je crois en l'efficacité de cette méthode pour l'avoir expérimentée quelques fois.
En psychologie, le "jeu" bourreau/victime donne de bonnes indications sur la manière dont nous les humains, nous nous comportons, parfois à notre insu.
Je pense aussi à la communication non violente. Merci M.B. Rosenberg qui nous donne des pistes concernant le langage et les interactions qui renforcent notre aptitude à donner avec bienveillance et à inspirer aux autres le désir d'en faire autant.
Pour moi, tous les participants de ce fil sont sur ce chemin-là car nous sommes suffisemment empathiques que pour y arriver.
Si bien que le titre de ce fil pourrait changer et devenir: et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le bien de soi ET de tous?
Alors là, je dirais OUIIIIIIIIIIII Very Happy

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4307
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Zarbitude le Mar 5 Fév 2013 - 8:11

Un tout grand merci aussi à toi, Roland7!
Tu as encore progressé sur le chemin de la connaissance de toi-même et j'ai ressenti beaucoup de joie pour toi qui vit cela en ce moment et qui "touche" la grosse récompense qui est reliée à ce genre de travail intérieur!
Good job, Sir Very Happy
A bientôt!

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4307
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Invité le Mar 5 Fév 2013 - 14:01

.


Dernière édition par Kara-Stéphanie le Sam 16 Fév 2013 - 12:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Zarbitude le Mar 5 Fév 2013 - 14:38

Bonjour Kara-Stéphanie,
Ca me parait toujours compliqué à moi aussi lorsqu'on tente d'expliquer le malaise de quelqu'un d'autre.
On peut émettre tellement de suppositions que ca devient impossible à gérer.
Pour ce qui est du post sur la méthode Hawaïenne du bonheur dans les relations, c'est une bonne idée !
Je vais essayer de concocter quelque chose...... Idée

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4307
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Invité le Mar 5 Fév 2013 - 15:07

.


Dernière édition par Kara-Stéphanie le Sam 16 Fév 2013 - 12:43, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Roland7 le Mar 5 Fév 2013 - 16:46

Enfin, Kara-Stéphanie s'adresse personnellement à moi ! Ouahouh !
C'est un grand jour ! Trinquons

Il a fallu bien secouer le cocotier pour en arriver là ... ! Very Happy
Nous avons tous pu observer ses hauts et ses bas !

Elle a, enfin, laissé tomber son rôle de "maîtresse", et elle s'exprime nature ... Cool ! Toujours se croyant "supérieurement sachante", mais sans en faire un fromage (j'aime bien l'expression !).

Du coup la discussion a changé de "niveau", de "registre", d'intensité ! Ce n'est pas grâce à elle, mais elle a bien suivi le mouvement !

En même temps, son expression reste, pour moi, confuse, manquant de profondeur ... Désolé ! Tu ne m'en voudras pas ?
Par exemple là :
Si la personne ressent le malaise devant une injustice, décide de se changer si besoin elle-même, pour agir ou changer la situation émise... De manière globale, ou de manière ciblée, elle décide bien de se changer en elle: sinon elle ne ressent pas le malaise si elle "sait" déjà et agit déjà.
Ou bien, elle ne ressentira pas le malaise, mais saura que ça ne se fait pas et agit tout-court, sans malaise pour elle. Ou je me trompe ? J'ai un peu de mal à formuler ce concept. Je sens que je ne suis pas au clair de ma formulation, mais je sens aussi qu'il y a là un truc important.
On peut refuser, et agir, sans avoir le malaise, parce que sur ce point, c'est "apaisé" en soi. On peut aider les pauvres par exemple, sans ressentir de tristesse pour eux, c'est même nettement mieux, car alors la relation est saine, et ce qui est transmis avec l'aide, est largement plus fort et apaisé, serein. Jésus disait "je te donne ma paix"... I love you
Et la réponse était déjà écrite :
Le malaise, la tension, viennent des conflits internes non-résolus et/ou de l'indécidabilité (en général temporaire) du fait qu'une chose faite/à faire est réellement bonne ou non.
Dans chaque situation, il y a une attitude et une position qui soulage/apaise/résout la tension. Mais la découvrir suppose de résoudre, en les affrontant, en acceptant de les vivre, les conflits/tensions internes qu'elle soulève ... ***en nous-mêmes*** !
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ? Mais il est probable qu'elle ne voit pas, ou pas bien, la connexion entre les deux.

Et elle aussi, elle m'enferme dans ses cases ! Very Happy

Elle risque encore de sentir ou de croire que je la "diminue", que je l'enferme (alors que c'était elle qui s'enfermait dans une logique et un comportement touti riquiqui !) ... mais non : je la pousse, comme depuis le début, vers son meilleur niveau !
Le croira-t-elle ? Probablement pas. Elle ne peut pas imaginer que quelqu'un puisse voir en elle, au-delà de ce que voit d'lle même !
D'ailleurs, ici, je pense, personne ne croira que cela puisse être possible !
En plus je ne contrôle rien : je "surfe" sur la vague, c'est GÉANT ! Ouahouh !

Et on m'attribuera sans doute, la possession d'un énorme melon, en guise de tête, ... ! Ou le commencement d'un délire mystique ou de supériorité ! Very Happy

Quel bonheur ces échanges ! Amicalement.

Roland7
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 307
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 56
Localisation : Jassans Riottier

http://amour-conscience-guerison-partage.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Invité le Mar 5 Fév 2013 - 19:56

.


Dernière édition par Kara-Stéphanie le Sam 16 Fév 2013 - 12:43, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Invité le Mar 5 Fév 2013 - 22:00

.


Dernière édition par Kara-Stéphanie le Sam 16 Fév 2013 - 12:42, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Roland7 le Mer 6 Fév 2013 - 13:12

Merci Kara-Stéphanie.

Effectivement, j'ai été trop loin hier, pour ce qui est acceptable psychologiquement sur ce forum.

Comme un gamin qui ne résiste pas à une tentation. Et se prend le retour de bâton qu'il mérite.

Je me suis planté dans les grandes largeurs sur ce fil de discussion.
Le besoin de comprendre jusqu'au bout, certaines choses.

La prochaine fois que l'on ne répondra pas à mes posts, je demanderai au bout d'un moment : "Est-ce que certains peuvent me dire pourquoi, tant sur la forme que sur le fond, personne ne me répond ?" C'est tout simple, mais ce n'est pas le genre de truc qui me vient à l'idée en première intention. Non : je pousse le bouchon pour provoquer une réponse ... Sad
Et selon la réponse, j'arrêterai ou modifierai ma participation.

C'est un des éléments que m'apporte cette situation, d'autres interrogations et éléments de réflexions personnelles, sont d'ors et déjà en cours.

Je reste encore quelque temps comme observateur de ce fil, pour ne pas manquer d'éventuelles réflexions qui pourraient m'éclairer sur ce qui s'est passé. Mais je ne pense pas intervenir à nouveau.

Bonne continuation sur ce fil. Amicalement à tous.

Roland7
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 307
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 56
Localisation : Jassans Riottier

http://amour-conscience-guerison-partage.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par versus le Mer 6 Fév 2013 - 23:16

Kara, à mon avis, tu vas trop loin en accusant ainsi Roland.
Avec ton analyse, tu pourrais faire rentrer dans cette case tous les gens qui aurait un jour une attitude de manipulateur. Hors, le PN a constamment cet attitude.

Tu as peu être tes raisons de penser cela, mais je ne partage pas ton avis...

versus
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 154
Date d'inscription : 17/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout était possible lorsqu'on le demande pour le Bien de soi ET de tous ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum