Sous le masque, un visage

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par Phedre le Sam 12 Juin 2010 - 16:23

Pour la mort, il me semble qu'on a "tous" plus ou moins posé des questions très jeunes...

Moi, pour ma part, je plussoie Py...qui cite St Exupéry...et c'est ainsi que j'ai fait la paix avec cette vilaine faucheuse... : (sans vouloir heurter hein Smile je crois que c'est important de "ne pas enterrer nos morts deux fois", et que c'est très beau, quand on les transforme en marraines la fée pour nos enfants, quand on les raconte ou les partage, par la poésie ou les symboles...Et inversement, l'idée de survivre dans des coeurs que j'ai touché en bien est la plus grande consolation et la plus belle que je puisse trouver à la mienne Wink

Et je plussoie aussi Supermarre pour la solitude !

Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par ........ le Sam 12 Juin 2010 - 17:17

...


Dernière édition par jr abcdetc le Sam 3 Juil 2010 - 13:26, édité 1 fois

........
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 56
Date d'inscription : 25/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par Phedre le Sam 12 Juin 2010 - 18:59

jr abcdetc a écrit:
«Si vous me posez la question, c’est que vous ne comprendrez pas la réponse.»

Je voulais aussi ajouter un clin d'oeil à Super Marre.

en passant, merci pour ce partage d'une jolie phrase simple et éloquente Wink

Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par Prosopeion le Sam 12 Juin 2010 - 21:38

Super Marre : oui quand la solitude est choisie, elle peut être sereine et même heureuse. Mais l'être humain est un être d'échange : la solitude subie, c'est une privation sensorielle et affective qui use sur sur le long terme, démotive, déprime (surtout si la lucidité sape les illusions qui pourraient faire espérer). Ma solitude est une solitude de fait, due au constant décalage entre mon monde de pensée et celui des gens de mon quotidien : je ne partage que ce qu'eux peuvent partager . Alors, j'ai mes solutions, mes palliatifs, mes jardins secrets et mes laboratoires de savant fou : je m'accommode. Mais quand même, si nous venons nous chercher sur des forums/fora, c'est bien que garder une partie de sa vie et de ses pensées constamment en soi, ce n'est ni le bonheur, ni la joie.

augenblick : oui à l'incipit ! ^^ Je suis d'accord avec toi, et je vais préciser pour que tout soit clair : j'aime les gens, quels qu'ils soient. Je ne cherche pas à faire partie d'un club ou d'une élite qui ne parlerait que de choses essentielles, je vais à la rencontre de "zèbres" parce que le quotidien ne me nourrit pas : c'est une suite de déjà-vu dont je me lasse. Je peux discuter de la météo, mais je veux aussi pouvoir discuter d'autres choses sans que cela me situe à la marge. (merci pour la bienvenue !)

Phedre : j'attends un peu de lire ce qui est écrit ici, j'ai parfois l'impression d'être très radical dans ma lucidité et ce n'est pas forcément un cadeau que je ferai aux autres en partageant mon avis !

jr abcdetc : Précoce, surdoué, s'il faut choisir un terme, je me sens "décalé". Je ne suis pas un génie, mais 3 décennies passées à analyser et comprendre le monde qui m'entoure (ainsi que moi-même), si ça ne donne pas le savoir absolu, ça me place souvent dans des situations déjà claires, ou résolues, ou bien avec un temps d'anticipation sur la plupart de gens. Même sans talent particulier, le pratiquant chevronné d'une discipline, d'un art, s'ennuie à le pratiquer à un niveau amateur. Il y a moins de stimulation et de plaisir. Ce que je reconnais à JSF c'est d'avoir fait la description d'une catégorie de la population dans laquelle je me reconnais et qui explique mon décalage sous la majorité de ses aspects. Et ici, je peux chercher à cerner les points communs les plus fréquents entre "zèbres" pour me comprendre encore mieux.
Mais toi, tu ne ressens pas/plus ce décalage ?
(Il faut lire "sourire" comme une signature, une formule de politesse, les deux ?)

Prosopeion
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

...

Message par ........ le Dim 13 Juin 2010 - 13:39

...


Dernière édition par jr abcdetc le Sam 3 Juil 2010 - 13:26, édité 1 fois

........
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 56
Date d'inscription : 25/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par Zandrine le Dim 13 Juin 2010 - 14:05

Jean-François Laurent propose une autre appellation : APIE pour Atypique Personne dans l'Intelligence et l'Émotion.
Ses ouvrages : "Be APIE" et "Be APIE junior"

Pour le concept du masque :
J'ai longtemps cherché qui j'étais. Maintenant, j'ai compris qu'il me fallait cesser de chercher.
Chercher à l'extérieur de moi même ne me mènerait nulle part sauf à vivre en faux self.
J'étais déjà là, sous les couches d'oignons. Je m'épluche. Ça fait pleurer.
Mais c'est délicieux les oignons, fort et subtil à la fois ; ça transcende un plat.

Zandrine
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 05/10/2009
Age : 42
Localisation : Pont L'Abbé - Finistère - Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par Invité le Dim 13 Juin 2010 - 19:21

@Prosopeion : la solitude qui est dans ma tête, ma solitude intrinsèque, n'est pas une solitude choisie. Elle est là depuis toujours. Mais puisqu'elle semble tant tenir à ma personne, je choisis de l'accueillir et de la prendre bien... la plupart du temps.

@JR Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par ........ le Dim 13 Juin 2010 - 20:09

...


Dernière édition par jr abcdetc le Sam 3 Juil 2010 - 13:25, édité 1 fois

........
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 56
Date d'inscription : 25/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par Prosopeion le Lun 14 Juin 2010 - 19:37

JR : à te lire, et en survolant le forum (je le grignote par petits bouts, je manque de temps), je pense que ce qui distingue mon parcours de la plupart de ceux qui s'expriment, c'est que je me suis construit dans la confiance en moi. A aucun moment je n'ai regretté de penser autant, d'être aussi lucide, jamais je n'ai vécu ma condition comme un handicap : et pourtant, j'ai été déçu, triste, isolé. Mais j'ai toujours pris mes facultés comme un atout qu'il fallait faire fonctionner à mon avantage. Je n'ai jamais souhaité être bête pour être plus heureux par exemple. En revanche, j'ai pu m'en prendre au destin d'être si pingre quand de mon côté je ne lésinais pas sur les efforts. ^^

Sandrine : je pense aussi qu'il nous faudra un acronyme. Smile Mais atypique, c'est comme autre, hors-norme, etc, ça n'explique pas, c'est la case supplémentaire pour un truc qu'on n'arrive pas à définir. Ça me frustre !
Et pour le masque : je le porte justement parce que je sais qui je suis, que je l'ai toujours accepté, mais pas les autres... Je ne me cache pas, c'est par mesure d'économie et de diplomatie : je ne soulève pas de polémique quand ça n'est pas nécessaire, je lisse mes angles, je mets mon ennui en sourdine. Je ne montre pas que la plupart du temps la parole est à sens unique, que je partage très peu parce que la mienne n'est pas entendue.

Super Marre : pour un peu, on pourrait dire que nos solitudes sont sympas : ce sont les seules qui restent quand tout le monde nous abandonne ! Very Happy

Prosopeion
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par Invité le Lun 14 Juin 2010 - 20:10

Prosopeion a écrit:A aucun moment je n'ai regretté de penser autant, d'être aussi lucide, jamais je n'ai vécu ma condition comme un handicap : et pourtant, j'ai été déçu, triste, isolé. Mais j'ai toujours pris mes facultés comme un atout qu'il fallait faire fonctionner à mon avantage. Je n'ai jamais souhaité être bête pour être plus heureux par exemple. En revanche, j'ai pu m'en prendre au destin d'être si pingre quand de mon côté je ne lésinais pas sur les efforts. ^^
+1, j'ai bien tenté à une époque une fuite fumeuse par absorption massive de THC et autres, juste pour pouvoir DORMIR, et peut-être aussi à cause d'une certaine tendance naturelle à la connerie, mais voyant que cela ne changeait rien au fond le reste du temps j'ai fini par cesser de fuir.


Prosopeion a écrit:Et pour le masque : je le porte justement parce que je sais qui je suis, que je l'ai toujours accepté, mais pas les autres... Je ne me cache pas, c'est par mesure d'économie et de diplomatie : je ne soulève pas de polémique quand ça n'est pas nécessaire, je lisse mes angles, je mets mon ennui en sourdine. Je ne montre pas que la plupart du temps la parole est à sens unique, que je partage très peu parce que la mienne n'est pas entendue.
Le masque, je crois que je ne le porte plus que lorsque c'est absolument nécessaire, soit avec certaines personnes un peu trop obtuses au boulot. Le reste du temps, je ne peux pas m'empêcher de parler silent Je crois que mon entourage (à quelques exceptions près) commence à être habitué et me prend comme je suis (pas le choix en même temps ^^), idem pour les personnes avec qui je bosse... et là pareil, pas le choix, ceux à qui ça ne convient pas sont libres d'aller quérir bonheur et douces paroles enrobées de complaisance chez l'un(e) ou l'autre de mes con-frères (-sœurs).


Dernière édition par Super Marre le Mar 15 Juin 2010 - 10:22, édité 1 fois (Raison : orthographe)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par lilipop le Mar 15 Juin 2010 - 9:57

Merci pour ta présentation et bienvenu dans la prairie

(trop idéaliste, trop "prise de tête", à discuter le point de détail qui fait la différence, à dénoncer les amalgames, ou bien à être bizarrement performant et à la fois complètement à côté de ses pompes, d'une bonne écoute, de bon conseil, élément fédérateur du groupe, etc.)
C'est fou à quel point j'ai l'impression que tu parles de moi, quand tu dis ça...

Mais toi, comment fais-tu pour être performant malgré le fait d'être "à côté de ses pompes" ?
D'où vient cette confiance en toi ? Quelle sorte d'amour tes parents t'ont donné ?

lilipop
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 652
Date d'inscription : 22/08/2009
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par Invité le Mar 15 Juin 2010 - 10:30

(@lili la confiance ne se développe peut-être pas toujours grâce à un amour particulièrement efficient des parents... on peut je crois la développer malgré eux, là ça devient une confiance en soi exclusive souvent... enfin je parle pour moi là... n'avoir confiance qu'en soi, se débrouiller tout seul, par pure nécessité...)
en petit pour ne pas polluer le sujet de Prosopeion

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par ........ le Mar 15 Juin 2010 - 12:31

...


Dernière édition par jr abcdetc le Sam 3 Juil 2010 - 13:24, édité 1 fois

........
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 56
Date d'inscription : 25/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par Invité le Mar 15 Juin 2010 - 12:42

il y a des oisillons qui sont forcés, face à l'inaptitude parentale (voire à une parentalité délétère) de se faire confiance plus tôt que prévu pour ne pas voir leur personnalité et leur vie entière partir en petits morceaux... de s'accorder la confiance qu'on ne leur donne pas... j'avais compris ce que disait lili
En tous cas, Prosopeion ta confiance en toi fait plaisir à voir ici.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par bepo le Mar 15 Juin 2010 - 13:06

Ç


Dernière édition par Dragibus le Mer 21 Juil 2010 - 10:13, édité 1 fois

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par Prosopeion le Mar 15 Juin 2010 - 20:43

Super marre : je me limite au nécessaire, je compose en préservant ma direction. Baisser le masque, pour moi, c'est un peu comme la notoriété, beaucoup de désagrément pour peu d'avantages (par rapport à ce que je désire).

lilipop : merci pour la bienvenue ^^
lilipop a écrit:
C'est fou à quel point j'ai l'impression que tu parles de moi, quand tu dis ça...
Je fais le tour de mes amis, des zèbres croisés, j'y vois ces points communs. Et puis, c'est moi aussi. Avec mon lot de "tu te prends la tête", alors que je me contentais de montrer le point qui faussait le raisonnement (rien de bien spectaculaire). Moi, sauveur du monde dès 5 ans, parce qu'il n'y avait qu'à... Moi, qui attire la confiance, les confidences, et plus tard les demandes d'aides.

lilipop a écrit:Mais toi, comment fais-tu pour être performant malgré le fait d'être "à côté de ses pompes" ?
D'où vient cette confiance en toi ? Quelle sorte d'amour tes parents t'ont donné ?
Une des clefs est là, je pense : mes parents m'ont aimé sans condition. Pas aveuglément cependant, et pas sans attente. Mais du moment que mes choix étaient motivés par ce que je désirai, et pas un errement, j'ai toujours été soutenu. Cependant, ils ont fait de même pour tous leurs enfants, et je suis le seul à disposer d'une telle confiance.
En revanche, personne dans la fratrie n'est à côté de ses pompes, et là, je pense que (vu le grand-père zèbre matheux extra-terrestre), c'est une autre clef, nous devons cela à un père stable, lisible, confiant, et protecteur. Homme d'idéaux forgé dans le pragmatisme : en se donnant du temps, tout avait une solution.
Et après, il reste ce qui ne tient qu'à moi, et sans rentrer dans les détails trop personnels, l'évidence, très tôt de me construire en "pleins", autour de ce que j'avais et non autour de ce qui me manquait. Je n'ai jamais admis qu'en étant capable d'autant que les autres (et de plus évidemment), on me traite en "moins". Je veux dire, sans colère, sans aigreur, juste qu'intellectuellement, ça n'a jamais fait sens. J'ai droit à ma part du monde, et je ne me contenterai pas des restes !
Et pour être totalement juste, je pense qu'il y a ensuite, un vrai travail sur le doute et les certitudes qui fait que j'ai une pensée très structurée.

Super Marre : non mais, il n'y a pas de pollution, juste 1/10 perdu à chaque œil :souffre: Et, oui, certains se forgent une confiance dans l'adversité, la nécessité et même la dévalorisation systématique, j'en connais au moins deux.

Jr : oui, la base de la confiance, je le comprends comme ça aussi.

Super Marre : tant qu'elle ne gène pas, je reste. ^^

Vague : je crois que tes parents voulaient te faire passer un message. Smile

Prosopeion
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par V.Lady le Mer 19 Jan 2011 - 13:25

Tu floodes chez mon Chat... tu l'auras voulu : voici l'adresse de ton blog......

Fallait pas me faire de confidence... What a Face

V.Lady
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2238
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 41
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par Prosopeion le Mer 19 Jan 2011 - 16:20

D'un côté je me sens horriblement trahi, de l'autre, ben c'est l'occasion ou jamais de faire mon coming out.
Oui, j'aime les nains de jardin.
D'un amour pur, infini, d'un amour de zèbre.

Parce que le nain de jardin respecte la nature, il ne connaît ni conflit ni jalousie. Il ne fait pas de discrimination entre tous les autres nains de jardin à cause de la couleur de leur bonnet. Il vit en harmonie avec les champignons (je ne parle pas de mycoses, que personne ne commence à se vanter), il a trouvé un sens à sa vie (glander dans le jardin) et, jamais au grand jamais, il ne regarde les autres de haut.

J'aime les nains de jardin.
Mais moins que toi le tuning.

Prosopeion
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par bluecat le Mer 19 Jan 2011 - 18:25

haha! tu fais partie du FNLP?

bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par V.Lady le Jeu 20 Jan 2011 - 9:13

Oui, évidemment, mon Chat, il fait partie du FNLP. Mais, plutôt local, en fait, il ne libère que les nains de ses voisins pour les installer dans son propre jardin, ce qui lui vaut régulièrement des ennuis avec la gendarmerie.


@Prosopeion : tu railles ma passion du tuning au point de t'être créé un faux compte sur un site bidon. Le tuning de voitures, c'est pour les lopettes. Moi, je ne m'occupe que de ça :
Spoiler:
passions poids-lourds et au repos
Oui, je sais, j'ai remarqué le côté phallique de l'engin. Au moins, les chauffeurs d'engin de chantier ou de poids lourds savent parler aux femmes.


Dernière édition par Vlady le Jeu 20 Jan 2011 - 9:20, édité 1 fois

V.Lady
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2238
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 41
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011 - 9:15

Rigolez pas, j'ai mon permis poids lourd, hé ben c'est super marrant à conduire!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par V.Lady le Jeu 20 Jan 2011 - 9:19

Sérieux ! j'adorerais en conduire un jour ! et aussi une grue, une pelleteuse...

bounce

V.Lady
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2238
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 41
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par bluecat le Jeu 20 Jan 2011 - 9:26

Un char d'assaut, avec lance-missiles et tout! Comme ça celui qui m'emm***: sprouitch! har har! Twisted Evil
@vega: t'as ton permis poids lourds juste comme ça/pour le boulot, ou bien t'as eu un camion pr vivre en nomade ?

bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par .............. le Jeu 20 Jan 2011 - 11:31

.


Dernière édition par T-REX le Mer 16 Mai 2012 - 16:39, édité 1 fois

..............
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 588
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011 - 11:36

Vlady a écrit:Sérieux ! j'adorerais en conduire un jour ! et aussi une
grue, une pelleteuse...

bounce
Ca, pas conduit, mais ça doit être drôle oui Very Happy

bluecat a écrit:
@vega: t'as ton permis poids lourds juste comme ça/pour le boulot, ou bien t'as eu un camion pr vivre en nomade ?
Pas pour le boulot, pour les chevaux.
Mais j'ai revendu mon camion, snif, il me manque... Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque, un visage

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum