Zèbrette mouchetée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zèbrette mouchetée

Message par TooManyNamesAlready le Ven 11 Jan 2013 - 12:21

Bonjour !

Euh comment dire... Il a l'air de faire chaud par ici et vous ne me semblez pas trop différents de moi, alors je viens frapper à votre porte.

Je me sens tout à fait zèbre, de l'espèce ermite perché dans les arbres (comment ça, les zèbres ne quittent pas la terre ferme ?), mais parfois il me semble nécessaire de se mélanger au reste du monde et au cours des choses, c'est mon chemin et c'est ma croix, tralala, sinon j'ai l'impression de me momifier. (Vous reprendrez bien un petit peu de natron ?)

Je me suis intéressée très intensément à la surdouance et l'autisme asperger il y a une dizaine d'année. Puis au bout de quelques années j'ai laissé tomber le sujet et l'ai gardé tout au fond de moi ; j'ai vécu un cycle (j'ai fait des études et j'ai été prof) et puis finalement me revoilà, au moment d'en commencer un autre (je ne suis plus prof, OUF ! Mais en quoi vais-je m'incarner cette fois-ci ?) Là j'ai envie d'assumer d'être différente, inhabituelle, non-conventionnelle...

A part ça :
Après avoir exploité mon côté rationnel pendant, euh un quart de siècle on va dire ; boum un jour j'en ai eu marre et j'ai commencé à m'intéresser aux sentiments, aux émotions, à la subjectivité, à l'élan vers la spiritualité qu'il y a en moi. Y a des jungiens sur le forum ?

En fait depuis toute petite je suis très polarisée entre le côté rationnel-analytique et le côté artistique-créatif, c'est un peu dur parce que je n'ai pas encore trouvé de métier qui me convienne, donc là je pense à fabriquer mon métier de toute pièce. Je veux un emploi qui me permette de subvenir à mes besoins matériels tout en respectant ma nature (par exemple je ne pourrai pas me faire embaucher pour égorger des poulets). Mais ces conditions étant posées, je ne suis pas beaucoup plus avancée, donc en ce moment je réfléchis, je réfléchis, je réfléchis... et ça me stresse, parce que j'ai l'impression que toute mes idées sont nulles nulles nulles. J'ai pensé à clown politique mais pour l'instant ce serait plutôt pour mes hobbies en fait, c'est trop ambitieux pour que je m'établisse toute de suite en tant que telle.

Voilà pour moi en ce moment...
Et je vous souhaite une très bonne année 2013

TooManyNamesAlready
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 137
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 102
Localisation : Ca change à chaque instant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbrette mouchetée

Message par MissMiaouw le Ven 11 Jan 2013 - 12:30

clown politique, j'aime beaucoup (même si certains pensent qu'on est déjà largement servis en la matière) Smile

Bonjour!

MissMiaouw
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbrette mouchetée

Message par Invité le Mer 16 Jan 2013 - 23:10

Eh bien, je viens de lire ta présentation avec plaisir et je m'y retrouve beaucoup !

tu poses d'emblée la thématique que j'ai un peu abordée dans mes écrits sur le forum : le côté ermite versus le contact avec les autres
Effectivement, on doit bien reconnaître que se mêler aux autres est un sacré catalyseur d'évolution, malgré tout Wink

Je me retrouve aussi complètement dans cette co-existence d'un côté rationnel-analytique et d'un côté artistique-créatif

Bon surf sur le forum Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbrette mouchetée

Message par Harpo le Jeu 17 Jan 2013 - 7:14

Hello Jung Girl !

Bon, trouver le job qui va concilier rationnel et irrationnel, analyse et création... Ben si tu le trouves, viens ici en parler, parce que cette recherche là, on est nombreux à la poursuivre hein !

Mais toi tu as des pistes qui ont l'air sérieuses : une sorte de clown politique qui n'égorgerait pas des poulets scratch. Ok, en fait tu préfères faire rire les moutons; à défaut de les dresser - t'as déjà été prof. En plus, selon l'adage bien connu : mouton qui rit , à moitié dans ton lit. C'est toujours ça de gagné pour les longues nuits d'hiver Wink. Fait gaffe quand même de ne pas te faire égorger comme un poulet par un mouton pervers - si si parait qu'il y en a ! Mais avec ton superbe pseudo, tu ne dois pas manquer d'armes - je t'imagine même excellente bretteuse. Même si tes pointes ne sont pas acérées, pour ne pas faire trop mal aux moutons...

Bienvenue ici !

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbrette mouchetée

Message par Dark La Sombrissime Encre le Jeu 17 Jan 2013 - 7:29

bienvenue toi! (pseudo trop loin a memoriser et a ecrire, sorry)

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbrette mouchetée

Message par TooManyNamesAlready le Ven 18 Jan 2013 - 9:44

Bonjour !

Merci pour vos messages.

@MissMiaouw : c'est vrai qu'il y a de quoi faire et au moins je ne manquerai pas d'inspiration. Mais trop nombreux sont les clowns politiques qui s'ignorent, c'est dommage, quoi que cela ajoute au caractère drôlatique de leurs interventions.
(je viens d'apprendre que drôle était apparenté à troll...)

@Pessoa : alors tu comprends sans doute que je me sens aussi en décalage avec moi-même, en plus de me heurter à la dissynchronie zébresque.

@Harpo : Les poulets comme les moutons sont nos amis (il faut les aimer aussi). Tu auras sans doute remarqué que certains moutons sont des poulets, et que bien des poulets sont des moutons. (Et mon époux l'est. (je ne suis pas mariée, en vrai. (mais par contre j'ai un népalais) ) La grande question est : tous les poulets sont-ils des moutons ?

@Encre sombre : je suis sensible à la sobriété et la sagesse de tes interventions, et j'aime beaucoup la photo de ton avatar.



TooManyNamesAlready
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 137
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 102
Localisation : Ca change à chaque instant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbrette mouchetée

Message par MarSupilami le Ven 18 Jan 2013 - 11:27

Bienvenue ! Smile

MarSupilami
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 788
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbrette mouchetée

Message par Invité le Lun 21 Jan 2013 - 22:00

Bienvenue , je me reconnais plutôt bien dans ton cheminement, merci de l'avoir formulé de manière aussi synthétique.

J'espère que tu trouvera par ici de l'eau ou du vent pour tes moulins que j'imagine nombreux.

Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbrette mouchetée

Message par TooManyNamesAlready le Lun 21 Jan 2013 - 22:20

Hello et merci MarSupilami et Seiphys !

Oui, ici il y a de quoi faire et je suis comblée. Ca me donne beaucoup d'énergie.

TooManyNamesAlready
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 137
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 102
Localisation : Ca change à chaque instant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbrette mouchetée

Message par TooManyNamesAlready le Mar 8 Oct 2013 - 16:49

Hello !

Je ressens la besoin de "bloguer" sur mon fil après quelques mois d'inscription.

Comment ça a avancé depuis la dernière fois ?

Pour la question emploi-rémunérateur: j'ai testé "jouer dans la rue à vot'bon coeur" mais c'est un peu en deça de mes ambitions de stabilité. Cependant, c'est très satisfaisant si on veut se confronter au regard d'autrui et lâcher du contrôle, plonger dans un petit espace-temps plein d'imprévus et de paramètres sur lesquels on ne peut avoir prise.

Relations : aïe! Hum si on voit tout de suite le bon côté des choses, disons que cette année a contribué à faire exploser ce qui était faux et mal construit. J'ai l'impression que je vois particulièrement bien mes limites en ce moment, ainsi que les béquilles de fortune que je m'étais bricolé et qui me posent actuellement plus de problèmes qu'elles n'en résolvent.

Intégration de l'ombre : Tous les problèmes m'ont renvoyée à cette dimension affective-émotive-sensible qui me fait perdre tous mes moyens, alors je la rangeais dans le placard, cercle vicieux... Moins je l'accepte, plus je suis démunie. Mais j'ai bon espoir d'arriver un jour à tenir DANS mes tourmentes. (et non pas: me tenir éloignée à jamais de la tourmente). Il semblerait au vu des quantités d'eau qui sortent par mes yeux ces temps-ci que je m'approche d'un cap. C'est dur et ça multiplie les instants terrifiants, mais j'ai trouvé des personnes qui m'aident à faire cette révolution intérieure.

Zébritude et Aspergirlitude: Je compte maintenant parmi mes amis une jeune zèbre qui s'accepte zèbre et avec qui je peux parler de zèbrures communes, et ça fait du bien. Je connais aussi d'autres zèbres mais qui ne s'assument pas zèbres. Alors j'évite le sujet tabou avec eux, c'est tout, mais j'ai plus de satisfaction dans une relation quand la dimension zèbre est reconnue. La zébritude a été abordée du bout de mes sabots timides avec ma psy il y a quelques mois, et là je commence à me tremper les papattes un peu plus franchement. Ca fait du bien. J'ai aussi commencé à parler de mes doutes sur le syndrome asperger. Je n'exclue pas que ma reconnaissance intérieure vis à vis du SA soit en fait le résultat d'une construction psychologique qui s'est clivée pour me protéger de la surcharge d'émotions et de sensations zébrées. En d'autre termes, je ne serais pas Aspie, mais j'aurais un fonctionnement qui correspond au SA. Mais dans tous les cas, j'ai besoin au minimum de l'analogie pour pouvoir me dire.

Les crises qui font apparaître les décalages aspies (ou qui ressemblent à de l'asperger, donc) me dépriment et me découragent beaucoup. Il y en a eu une grosse récemment, mais là ça va mieux parce que j'ai pu en parler avec plusieurs personnes qui ne m'ont pas prise pour une timbrée qui se fait des films.

Apprentissages qui me passionnent depuis quelques mois : j'ai commencé à apprendre plusieurs disciplines corporelles (qi gong, aikido, taichi) et je me retiens volontairement de lire sur ces sujets, afin de construire mon apprentissage uniquement à partir de ce qu'il y a en moi. Mais je peux toujours en discuter avec les personnes plus avancées que moi et observer comment pratiquent mes camarades, deux autres façons d'apprendre que je ne pratiquais guère. Globalement, ces disciplines me font travailler des capacités que j'avais un peu laissées de côté. Ce qui me met en joie dans toutes ces pratiques, c'est de comprendre la mécanique interne et je suis très avide en fait de cette compréhension mécanique du mouvement, où les repères sont la pression, la rotation, la contrainte, la détente, l'appui, l'extension, etc... je suis joyeuse ("eurékament" joyeuse) quand le corps exprime une conjonction du logique et du naturel.

Choses qui me tentent de plus en plus: j'ai volontairement laissé tomber les maths en seconde pour échaper à un climat social que je ne me sentais pas la force d'affronter. Tous mes chers camarades basculaient en s ou en es et je ne voulais surtout pas les retrouver en première. Mais j'aimais bien les maths. Alors je vais peut-être trouver un moyen de renouer le contact.

TooManyNamesAlready
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 137
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 102
Localisation : Ca change à chaque instant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbrette mouchetée

Message par TooManyNamesAlready le Sam 12 Oct 2013 - 11:29

Le vilain petit canard, le cygne.

Ce qui me pose problème en ce moment c'est de me rendre compte que les amis font semblant de me suivre quand je fais mon cygne, quand je pars dans l'excitation intellectuelle ou sensible qui me met en joie. J'ai appris qu'on faisait alors semblant de m'écouter. Bref, je croyais que j'avais trouvé des personnes qui recevaient ces moments de ma joie que j'avais l'impression de partager avec eux, (et c'est fantastique de partager un bonheur) mais en fait non. Déception! Alors faut-il se résoudre à faire son cygne dans la solitude?
Dilemme parce que j'ai besoin de faire mon cygne. Mais quand alors je m'y consacre, dans la solitude donc, ma socialisation en pâtit.

TooManyNamesAlready
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 137
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 102
Localisation : Ca change à chaque instant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbrette mouchetée

Message par Saphodane le Sam 12 Oct 2013 - 23:45

Non, je confirme qu'il existe des gens qui te suivent vraiment (ou plutôt, qui partagent, pas qui suivent), qui vivent le côté cygne, grandiloquent, beau, joyeux, violent aussi, mais toujours fugace.

Notamment une super nana ici-même avec qui je me souviendrai encore longtemps avoir "chanté" des musiques classiques à fond, en yaourt, la voix cassée, et à moitié mortes de rire toutes les deux. Voilà, notre délire, sur le moment, partagé dans un instant d'extase survoltée, et puis qui s'est tu sans se tarir, qui s'est simplement calmé aussi vite qu'il est venu. ça existe, et bon sang c'que ça fait du bien.

Donc ne t'en fais pas, tu trouveras.

Et aussi, bienvenue. Et puis je te fais un câlin. Long hug

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbrette mouchetée

Message par TooManyNamesAlready le Mar 15 Oct 2013 - 22:25

Merci pour ton message et le câlin, ça me prend tellement de court que je ne sais pas quoi dire ! Very Happy


***


Des instants cygnes entre deux zèbres, c'est un peu comme si j'avais oublié les mots de ma chanson préférée. J'arrive pas à le croire, je la chantais tout le temps...






TooManyNamesAlready
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 137
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 102
Localisation : Ca change à chaque instant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbrette mouchetée

Message par TooManyNamesAlready le Ven 18 Oct 2013 - 12:36

====
Petite annonce :

***
Envie de se taper la tête très très fort contre une surface dure ?
Faisons d'une pierre deux coups !
Cognons-nous la tête l'une contre l'autre! On épargnera deux murs innocents.
***
====

Feeling blue?

"Dans sa tête les images s'élevèrent et commencèrent à respirer. Et personne ne voyait, personne n'entendait..."



TooManyNamesAlready
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 137
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 102
Localisation : Ca change à chaque instant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbrette mouchetée

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum