Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mars vigila ! le Mer 9 Jan 2013 - 20:01

@Ffanii
"Comme je n'ai pas regardé ladite démonstration, s'agit-il d'effet constatés sur la télévision en particulier, ou sur l'utilisation des écrans en règle générale ?"

Télévision, vidéo et jeux vidéo développent l’attention capté au détriment de l'attention orienté.

"mon enfant n'est pas un coeur de cible". Je ne peux pas poster de lien mais un rapide tour sur amaz*n vaut le coup d'oeil..."

http://www.amazon.fr/Mon-enfant-nest-coeur-cible/dp/2742771530

Mars vigila !
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Ffanii le Mer 9 Jan 2013 - 23:21

Merci Mars x2 !

Fusain, s'il y avait sur les forums un bouton "j'aime", j'aimerais...

Ffanii
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 93
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 41
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mowa le Jeu 10 Jan 2013 - 10:46

Je confirme!

_________________
Quel est le plus petit pas possible que je peux faire pour me rendre la vie plus belle aujourd'hui?

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mowa le Sam 19 Jan 2013 - 15:07

UP !

Vidéos en cours de visionnement. C'est passionnant! Merci !

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mariii le Mar 29 Jan 2013 - 14:30

Sujet intéressant.

Je suis en cours de lecture (entre autres) du livre de Michel Desmurget. Un peu lourd à lire (plus de 1000 citations) mais intéressant.

Nous n'avons plus la télé depuis 6 mois. Nous passons pour des extra-terrestres, des "bobos" ou des "gens bizarres", une collègue m'a même demandée comment mon fils de 5 ans pourrait s'éveiller ! Shocked

Nous ne bannissons pas les écrans, mon mari et moi avons chacun un netbook et nous avons acheté un lecteur DVD portable, notre fils a donc le droit de regarder un dessin animé en DVD le week-end, ainsi il a le droit au divertissement, connait les mêmes personnages que ses camarades mais il est limité en temps, n'est pas incité à regarder "ce qui suit", ne subit pas les publicités. Depuis il a beaucoup progressé en dessin et joue davantage avec ses petits personnages. Il est plus calme et ne fait plus de crises...

Mariii
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 05/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par PauluZ le Jeu 31 Jan 2013 - 23:20

Je regardais souvent la télévision étant gosse, mais ça ne m'a pas perturbé. Wink
En seconde, une amie zébrée m'a dit qu'elle passait pour un extra-terrestre car elle n'avait pas de télévision. Depuis quelques années, je suis contre la plupart des émissions aussi. Même sur les animaux. La question qui vient est: si j'ai des enfants, est-ce que je les autoriserai à regarder la télévision (imaginons que j'ai une compagne qui veut une télé, par exemple...)?

PauluZ
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 730
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Zébu le Ven 1 Fév 2013 - 20:17

http://internetactu.blog.lemonde.fr/2013/02/01/enfants-et-ecrans-psychologie-et-cognition/

Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Invité le Ven 1 Fév 2013 - 20:39

Nous voilà sauvés. Et je crois même qu'on devrait, par sécurité, interdire carrément le livre papier : archaïque, dominateur, basé sur une logique de culpabilité, "favorise les personnalités rigides", et, crime d'entre les crimes, "à l'image de la Bible"...
Avec un tel portrait, haro ! Finissons-en avec la culture du livre une bonne fois !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mowa le Ven 1 Fév 2013 - 22:18

Mwai... Dans cet article, il n'est pas question de télé, mais d'écrans et même, plus précisément, de leur utilisation interactive (écran tactile notamment, pour les enfants). Rien à voir, donc.

Fusain, Bravo !

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Invité le Ven 1 Fév 2013 - 22:23

Mon coup de gueule sera sûrement jugé excessif, mais dans cet article, les reproches faits au livre, dépeint comme une espèce de synthèse du vilain-méchant-passé, comparés à l'apologie qui y est faite de la "culture numérique" où tout est beau et rose, créatif et ludique, sans aucune réserve (ni sur la validité des contenus, ni sur la superficialité, ni sur rien), sont tout bonnement hallucinants.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mowa le Ven 1 Fév 2013 - 22:28

Excessif ou pas, je partage pleinement cet avis

_________________
Quel est le plus petit pas possible que je peux faire pour me rendre la vie plus belle aujourd'hui?

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Sol# le Dim 14 Avr 2013 - 13:49

Pour info, je viens d'ouvrir un fil avec un sondage sur la consommation télévisuelle des zèbres de notre forum :

http://www.zebrascrossing.net/t10576-television-et-zebritude

Bonne journée,
Sol♯

Sol#
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 214
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 31
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Invité le Dim 14 Avr 2013 - 17:28

Ben moi je me suis gavé de TV toute mon enfance.
Je pensais qu'elle m'aurait beaucoup mieux éduqué, je suis un peu déçu. ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Bliss le Dim 14 Avr 2013 - 18:54

Zébu a écrit:À ce sujet, il est certainement intéressant de lire les développements du psychanalyste Serge Tisseron qui reconnaît bien les risques inhérents et défend pourtant un principe de précaution plus nuancé (règle 3-6-9-12). La télévision (et autres écrans) oui, mais pas n'importe comment.
Tiens bein justement, au risque de me faire taper sur les doigts par le créateur de ce topic (qui a visiblement développé cette fameuse allergie à la psychanalyse qui envahit peu à peu les occidentaux tel un poulpe tentaculaire Razz), j'avais posté ça dans le topic "Pornographie" :

Bliss a écrit:Le psychiatre-psychanalyste Serge Tisseron a écrit des choses très intéressantes et éclairantes à propos de ce phénomène du virtuel et des dégâts que cet abreuvement d'images peut provoquer chez les enfants. Il explique notamment que c'est parce que les images de nos écrans nourrissent les gens (un peu comme un sein maternel), que ceux-ci ont en quelque sorte arrêté de penser et d'IMAGINER. Or, la sensualité, l'érotisme, ça relève justement de l'imagination, de la créativité...

:


Résumé
Le mot de virtuel a plusieurs définitions possibles. Il désigne ce qui est potentiel et en devenir, ce qui est présent mais non actualisé, ou encore ce qui exclut le corps et les émois pour s'en tenir au domaine des pures représentations. Mais dans tous les cas, le virtuel s'impose comme un fantasme autant que comme une réalité. A ce titre, il constitue parfois un territoire dans lequel on peut se perdre, mais aussi un espace transitionnel qui peut être utilisé à des fins de symbolisations personnelles. Comment les enfants et les adolescents gèrent-ils spontanément cet espace ? Quels sont les fantasmes qui lui sont associés ? Et comment les thérapeutes peuvent-ils faire en sorte que son usage soit structurant ? Tels sont les principaux thèmes qui seront abordés dans cet ouvrage.



Et sinon :
Zébu a écrit:

Mars vigila a écrit:
psychanalyse VS neurosciences.

Logique implacable de l'une et imaginaire de l'autre. Je ne suis pas du tout certain que l'opposition soit un choix judicieux alors qu'une approche complémentaire aurait été plus enrichissante et crédible.
Sans doute aurait-il mieux valu s'abstenir d'attaquer Serge Tisseron en le qualifiant de "pipeaulogue". La polémique était activement recherchée, était-ce utile ? Surtout qu'en fin de compte leurs recommandations ne sont pas si différentes. Si la thèse de Desmurget est remarquable, ses arguments d'une logique implacable et les dégâts provoqué par une télévision idiote inquiétants. Mais l'éclairage analytique (pas uniquement de Serge Tisseron) apporte une nuance et un complément qui me semblent importants afin de bien percevoir l'intégralité du problème soulevé.
... je plussoie largement ! Wink




Str_ange(r) a écrit:Ben moi je me suis gavé de TV toute mon enfance.
Hihi, moi aussi... et ta vu, mon ékilibr mantal a pa été atin Crazy





Moi ce qui me tue, c'est cette nouvelle "mode" qui envahit maintenant les parents : pour être tranquilles à table au restau, dans la salle d'attente d'un aéroport, etc., ils collent leur gosse, voire leur bébé devant un écran (de portable, d'IPhone, etc.) avec un dessin animé ou autre. Résultat : le bébé est littéralement hypnotisé, genre yeux agrandis et fixant l'écran sans sciller, pendant que les parents font autre chose.
Le pire, c'est ce bébé que j'ai vu en Equateur dans le restau d'un hôtel, qui ne savait même pas parler (ni marcher), et que les parents avaient collé devant des clips videos (dans lesquels chantaient et se dandinaient des poufs américaines genre Katty Perry & co) Shocked Evidemment, le bébé ne bronchait pas ! Il avait l'air lobotomisé et je trouvais ça complètement effrayant de voir son visage ébahi et ses yeux fixes éclairés par l'écran, pendant que ses parents mangeaient tranquilement à côté... Mad
Jusqu'à maintenant y'avait la sucette en plastique qu'on collait direct dans la bouche du gosse dès qu'il se mettait à chouiner (genre "tiens tais-toi !"), et maintenant on les fait taire en les gavant d'images, et ce, alors même qu'ils n'ont pas encore accédé au langage, c'est-à-dire aux représentations mentales, donc justement à la capacité de créer eux-mêmes des images mentales...
Autrement dit, juste parce qu'ils veulent avoir la paix, ces parents, sans le savoir, sabotent complètement le dévelopement psychique de leur enfant. C'est du joli !! Crying or Very sad




(bon sinon, je précise que je n'ai pas lu la thèse ni regardé les videos, car je suis actuellement au Pérou avec une connexion pourrite... et j'ai pas qu'ça à faire que de rester collée à un écran de PC... d'ailleurs, je pars me balader !)



Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Invité le Dim 14 Avr 2013 - 19:47

Bliss a écrit:
Str_ange(r) a écrit:Ben moi je me suis gavé de TV toute mon enfance.
Hihi, moi aussi... et ta vu, mon ékilibr mantal a pa été atin Crazy
lol

Nan mais je ne comprendrais jamais ces parents qui mettent leurs gosses devant la TV pour avoir la paix, alors qu'il suffit de leur donner un petit comprimé de ritalin ^^


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Bliss le Lun 15 Avr 2013 - 1:58

@Stranger : lol!






Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mars vigila ! le Jeu 25 Avr 2013 - 12:05

@Bliss
"bon sinon, je précise que je n'ai pas lu la thèse ni regardé les videos"
no comment Rolling Eyes

Pour ce qui est de la psychanalyse...
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1744
Mais c'est totalement hors-sujet.
Si vous voulez ouvrir un sujet sur la psychanalyse faites-le, mais pas ici.


Mars vigila !
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Bliss le Jeu 25 Avr 2013 - 12:20

@Mars Vigila : j'étais en voyage au Pérou quand j'ai écrit ce post, donc non, je n'avais pas eu le temps ni la connexion suffisante pour regarder les videos et lire la thèse.

Alors quoi "no comment" ?? Parce que j'ai cité Serge Tisseron ??
Combien parie-t-on que si j'avais été dans ton sens en citant un scientifique tu ne m'aurais pas reproché de n'avoir rien lu/regardé de ce que tu as posté ??

Et oui, je te plussoie pour que l'on ne parle pas de psychanalyse ici. Il y a déjà de nombreux posts sur le forum dédiés au lynchage des psychanalystes.

Par contre, je ne vois pas en quoi tu pourrais t'opposer au fait que l'on cite les écrits de psychanalystes à propos des effets délétères de la TV. En quoi cela est hors sujet ??
Si tu veux un topic où tout le monde va dans ton sens, ne parle que de science pure et dure, et où personne ne te contredit, alors faut pas venir ici sur ZC mon vieux Wink



Dernière édition par Bliss le Jeu 25 Avr 2013 - 13:13, édité 1 fois (Raison : fôte)

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mars vigila ! le Jeu 25 Avr 2013 - 12:45

@Bliss
"et ne parle que de science pure et dure"
C'est bien mon intention.

"no comment" ?? Parce que j'ai cité Serge Tisseron

Même réponse qu'a Zébu:
Par pure honnêteté intellectuelle ,Je crois que vous devriez vous abstenir de commenter une thèse dont vous n'avez pas même pris la peine de prendre connaissance.

Si vous ne comprenez pas pourquoi c'est un problème...

De plus c'est un sujet trop important pour le pourrir par une querelle d'ego. Mon vieux...

Mars vigila !
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Bliss le Jeu 25 Avr 2013 - 12:58

Non, "ma vieille". Je suis une fifille, s'il vous plaît Laughing

C'est vrai que j'ai été extrêmement malhonnête en venant participer à ce topic en postant une référence de livre qui a un rapport direct avec le thème du topic, oulala...
Et puis préciser que je n'ai pas pu lire la thèse avant de poster, ça aussi c'est malhonnête dis donc...

Et si ton intention est que l'on ne parle que de science pure et dure sur ce topic mais que tu ne le précises ni dans le titre, ni dans le 1er post de ton topic, faut pas t'étonner que ça dit verge Razz


Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Invité le Jeu 25 Avr 2013 - 14:11

Haaan !!! Bliss qui fout sa merde !! ^_^

Mars vigila ! a écrit:Si vous ne comprenez pas pourquoi c'est un problème...

De plus c'est un sujet trop important pour le pourrir par une querelle d'ego. Mon vieux...
Sans vouloir être désagréable, j'ai été le seul à avoir parlé de ce problème l'année dernière (sous mon ancien pseudo Kelenn ?), et cela ne semblait pas choquer plus que ça... Donc quand 9 mois plus tard, on voit deux ou trois threads sur les dangers de la TV, moui, ça me donne envie de déconner =) Mais vi, ce n'est pas drôle en soi, je te l'accorde.

http://www.zebrascrossing.net/t7462p40-le-surdoue-une-arnaque-mondiale-pour-vendre-des-tests-de-qi#288081

(je ne retrouve plus mon post où je parlais du parallélisme entre le nombre d'heures passées devant la TV et le risque d'avoir la maladie d'Alzheimer)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par bepo le Jeu 25 Avr 2013 - 18:37

Merci Mars de ces liens. J’apprécie particulièrement la personnalité ET la démarche scientifique de ce Michel Desmurget.
D'autant plus que cette démarche qui consiste à se taper des articles scientifiques (Pas Science et Avenir hein Wink ) je l'ai eu y'a presque 1 lustre sur un autre thème quiu ne nous concerne pas ici, et que c'est pas du tout facile à rentabiliser auprès des autres (comme d'hab).
Il s'agit en effet de conserver l'esprit critique en lisant les démarches d'autres que soi même, qui se servent d'outils que l'on ne connait pas forcément et qu'il faut donc apprivoiser, etc, pour ne retenir qu'un fait isolé sans portée apparente.
C'est très décevant car il faut différer le raisonnement, la modélisation séduisante et l'opinion immédiate.
Mais après une débauche d'article de ce genre, il finit par naitre une conviction, difficile à faire passer car le débat ne peut plus alors avoir lieu qu'après avoir pris connaissance des mêmes informations.

D'ailleurs lors de ses séances, M Desmurget vulgarise à merveille le processus scientifique, qui repose sur des vérifications à n'en plus finir, et ne se satisfait pas d'une unique occurrence d'une idée pour en faire une théorie.(visionnez pour voir)

Important : je voudrais rappeler pour ceux qui doutent, que le travail de M Desmurget n'est pas "La Théorie Desmurget", mais une compilation du travail d'autres chercheurs et équipes de chercheurs. Il n'offre pas à autrui sa propre vision, en engageant ainsi son intelligence, sa réputation, mais se contente de nous montrer à quoi ressemble la connaissance quand on observe des faits débusqués par l’expérimentation (càd des 10 aines de papier +/- redondants ou contradictoire, qui finissent par former un paysage).
Je veux bien que pour le grand public, sa prestation, ses fanfaronnades, ses aprioris, ses tics de langages soit importants, mais normalement on est entre surdoués. On devrait se rendre compte qu'il cherche juste a faire passer le message en transposant à la volée les codes de communication d'un chercheur vers ceux du public.

Pour comparer la psychanalyse aux neurosciences, je dirais que la première consiste en un banquet arrosé, réunissant des esprits brillants en train de se divertir, et de divertir les badauds, alors que la seconde discipline consiste à faire le tri entre les conneries de la veille et ce qui tient encore la route le lendemain, une fois le mal de crâne passé, avec bandes d'enregistrement à l'appui.
Cela ne me semble pas être une insulte ni une remise en cause intrinsèque des premiers qui sont aussi les seconds d'ailleurs. Il s'agit juste de deux activités différentes. Il faut faire des hypothèses, et ensuite les vérifier.

Par contre, le QI n'est manifestement pas le domaine de ce neuroscientifique, puisqu'il chiffre en points de QI l’écart entre la norme de deux catégories d'âges qui par définition est nulle (100-100=0 Wink ). Mais bon, vulgarisation oblige. De toute façon il me semble beaucoup plus concerné par ce qui influe sur l'expression d'un patrimoine et peut notamment l'entraver, que par la définition des caractéristiques de ce patrimoine en question.

EDIT 20h59
Tu es mal tombé Bliss je crois, Michel Desmurget parle de Serge Tisseron comme de "quelqu'un qui est symptomatique de ceux qui, affublés d'un titre scientifique ou médical se cachent derrière ce dernier pour énoncer leurs opinions, qui ne sont que des opinions mais deviennent des faits scientifiques par leurs titres"(reformulé mais très proche du discours tenu dans une vidéo). Et je passe les démonstrations ultérieures dénonçant exemple à l'appui l’énonciation de contre vérités par certains je cite "psy". Je reconnais que ce type de discours est beaucoup trop caricatural et généralisant. Il faut je crois le comprendre comme l'énonciation d'une souffrance ressentie lors de débats ou la vérité peut apparaitre moins fondée que certains discours fantaisistes mais auto-étayés et conçus pour être séduisants (ce qui n'en exclue pas une éventuelle virtuosité intellectuelle mais qui œuvre sur des données juste erronées à l'origine bien que parfois admises.)

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum