Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mars vigila ! le Mar 8 Jan 2013 - 16:57

Michel Desmurget est docteur en neurosciences et a travaillé pour le compte de plusieurs universités américaines, dont le MIT, Il est actuellement directeur de recherche à l'INSERM.

Il est l'auteur de "TV Lobotomie - la vérité scientifique sur les effets de la télévision"
Il y résume les recherches qui démontrent les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants et des adolescents.

http://www.amazon.fr/TV-LOBOTOMIE-v%C3%A9rit%C3%A9-scientifique-t%C3%A9l%C3%A9vision/dp/2315001455

http://www.dailymotion.com/video/xlc52c_michel-desmurget-sur-son-livre-tv-lobotomie_news#.UOdNsVJqCSo

http://www.dailymotion.com/video/xp8ayh_conference-michel-desmurget-tv-lobotomie-1-2_news#.UOdOR1JqCSo

http://www.dailymotion.com/video/xpee9r_conf-michel-desmurget-tv-lobotomie-2-2_webcam#.UOdOclJqCSo

Pour pour ceux qui ne connaîtraient pas déjà cet auteur, je ne saurais trop insister sur l'importance de ce que ce docteur en neuroscience nous apprend dans son livre et ses conférences.


Mars vigila !
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par cramique le Mar 8 Jan 2013 - 19:45

Je compte le lire ce livre Smile

Par contre si je regarde la télé je tiens à dire que c'est quasiment tout en enregistrement question de zapper les pubs.. Que du ciné et du docu (résolution 2013 !). Si j'avais des enfants je n'aurais pas de télé ça c'est certains, ils n'ont pas assez de recul .. Et y a mieux à faire pour se construire notamment jouer, lire ..

Qu'as-tu pensé du livre ?

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mars vigila ! le Mar 8 Jan 2013 - 19:57

@cramique
J'ai largement diffusé ce livre et ces vidéos dans mon entourage.

L'effet a été dévastateur. Tous se doutaient qu'il y avait un problème mais pas à ce point.

Les sentiments qui dominent sont la colère et la culpabilité.

Mars vigila !
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mars vigila ! le Mar 8 Jan 2013 - 20:11

Mon avis: Il a voulut faire un œuvre trop exhaustive.

Il aurait dut se concentrer sur le développement cognitive mais en entrant dans le détail, cela aurait cessé d’être un ouvrage de vulgarisation.
Il visait, pour des raisons évidentes de prosélytisme, un large public.

Il y a des phases de développement or à chaque étape, télé et vidéo freinent ce développement et malgré la plasticité du cerveau ce retard ne peut JAMAIS être compensé .
La phase est terminée ensuite c'est trop tard.


Dernière édition par Mars vigila ! le Mer 9 Jan 2013 - 15:55, édité 3 fois

Mars vigila !
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Zébu le Mar 8 Jan 2013 - 20:26

Question d'équilibre comme toujours. Mais supprimer totalement la télévision c'est zapper ses aspects positifs qui existent aussi et prendre le risque d'isoler socialement ses enfants.
Et en ce qui concerne le recul, les enfants ne peuvent pas toujours en avoir, c'est donc aux parents de donner le cadre. La suppression totale ne les aidera certainement pas à savoir comment faire quand ils y seront confrontés et seuls.

Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mars vigila ! le Mar 8 Jan 2013 - 20:37

@Zébu
"Mais supprimer totalement la télévision c'est zapper ses aspects positifs qui existent aussi et prendre le risque d'isoler socialement ses enfants."
"le recul"

Les réponses sont dans le livre et les vidéos.

Par pure honnêteté intellectuelle ,Je crois que vous devriez vous abstenir de commenter une thèse dont vous n'avez pas même pris la peine de prendre connaissance.




Dernière édition par Mars vigila ! le Mar 8 Jan 2013 - 23:38, édité 1 fois

Mars vigila !
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Zébu le Mar 8 Jan 2013 - 21:45

Dommage pour les suppositions gratuites et honnêteté intellectuelle qui l'accompagne.

Ce n'est pas la thèse que je remets en question mais bien les réactions extrêmes et tout aussi nuisibles qu'elle suscite.
Il me parait un peu simpliste de diaboliser à l'extrême la télévision qui peut aussi être un acteur culturel, social, identificatoire, etc. Tout dépend de l'âge.
À ce sujet, il est certainement intéressant de lire les développements du psychanalyste Serge Tisseron qui reconnaît bien les risques inhérents et défend pourtant un principe de précaution plus nuancé (règle 3-6-9-12). La télévision (et autres écrans) oui, mais pas n'importe comment.






Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mars vigila ! le Mar 8 Jan 2013 - 21:51

@Zébu
"Serge Tisseron"

Encore une fois je vous renvois aux vidéos et je pense que oui, c'est un problème de discuter d'une thèse dont vous n'avez pas pris connaissance...

C'est seulement ensuite que vous pouvez juger si la réaction est extrême, pas avant.
Simple logique.


Dernière édition par Mars vigila ! le Mar 8 Jan 2013 - 22:41, édité 1 fois

Mars vigila !
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mars vigila ! le Mar 8 Jan 2013 - 21:56

@Zébu
psychanalyse VS neurosciences.

C'est là qu'est la différence.


Dernière édition par Mars vigila ! le Mar 8 Jan 2013 - 22:39, édité 1 fois

Mars vigila !
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mars vigila ! le Mar 8 Jan 2013 - 22:05

@Zébu
Pour être clair, Michel Desmurget accuse Serge Tisseron d' incompétence et de conflit d’intérêt.

Il ridiculise sa thèse sur la catharsis.

Mars vigila !
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Ffanii le Mar 8 Jan 2013 - 23:31

Moi ce que je trouve simpliste c'est de prétendre que supprimer la télévision c'est prendre le risque d'isoler socialement ses enfants.
As-tu des enfants ?

Quand j'ai vu les ravages (comportementaux, culturels, identificatoires ++) de la télévision sur mes enfants mon choix a été vite fait, et je ne culpabilise JAMAIS de ce choix qui, à mon avis, les prive moins qu'il ne les stimule.

Avec un enfant de 3 ans on peut encore facilement imposer les programmes mais déjà à partir de 7/8 ans ça devient plus difficile de rester le seul maître de la télécommande, et les choix des enfants ne sont certainement pas - ou en tous cas, pas toujours - ceux qui sont les plus judicieux pour assurer leur épanouissement...

Récemment mon fils (10) me disait qu'il avait parfois du mal dans la cour de récré parce que tout le monde s'identifie à un personnage de Twilight, je me suis inquiétée de savoir s'il avait l'impression d'être privé de quelque chose en ne partageant pas leur jeu, apparemment pas un seul instant. C'est sûr il n'a pas la télé mais il a un grand jardin, des légo, des bouquins, un ordi, un vélo, des crayons, un panier de basket, une mère qui veille à le nourrir et plein de copains, j'ai envie de dire qu'il va bien...

Sur ce, je n'ai pas pris le temps de regarder les vidéos. Je remets à plus tard.
On m'avait aussi dit le plus grand bien de ce bouquin, pas lu encore : "mon enfant n'est pas un coeur de cible". Je ne peux pas poster de lien mais un rapide tour sur amaz*n vaut le coup d'oeil...

Ffanii
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 93
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 41
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Zébu le Mer 9 Jan 2013 - 8:52

Ffanii a écrit:
As-tu des enfants ?

Merci pour ta réponse.
Tout d'abord, je suis contre la télévision dans ce qu'elle a de plus stupide et incarnée par des émissions comme "le juste prix", mais je suis pour ses apports culturels, identificatoires, relationnels et imaginaires qui existent aussi. La télévision fait maintenant partie de notre culture et il me semble plus adéquat d'en tenir compte afin d'éviter les dérives.
Il est évident que celui qui passe 8h devant sa télé s'appauvrit, mais discuter du dernier Twilight (ou même de la star accademy) à la cours de récréation est aussi une nourriture sociale, indispensable à nos enfants et surtout ados qui trouvent là une autre structure alors qu'ils se distancient progressivement des identifications parentales et familiales.
Oui j'ai des enfants qui sont devenus ados et je connais aussi des enfants qui n'ont pas accès aux différents médias actuels (télé, PC, etc). Lorsque l'école travaille avec ces médias et qu'elle demande aux enfants de visionner un film ou une émission culturelle, l'enfant de mes voisins qui vient s'installer chez nous parce qu'il n'a pas la télévision chez lui.

Twilight est d'abord un roman, puis un film. Il ne me semble pas que la télévision soit la cause des soucis de ton fils. Même sans y avoir eu accès il pourrait avoir l'avoir lu ou vu au cinéma. Peut-être est-ce lié à des centres d'intérêts différents ?
Au passage, les comportements identificatoires font partie de la construction psychique même s'ils peuvent sembler idiots aux yeux des parents (n'avons nous pas fait pareil ? ). Ils permettent de tester différents rôles. Tout cela fait partie de la vie psychique et n'est pas spécifiquement lié à la télévision.
Mon fils de 13 ans a lu (avant d'avoir vu) le seigneur des anneaux et harry potter et s'est forcément identifié aux héros. Cela lui a permis de se poser des questions essentielles sur le bien et le mal, la vision un peu trop manichéenne véhiculée par le roman, etc.
Plus jeune il regardait Star Wars et cela l'entraînait dans le jeu, la construction, l'imaginaire,...
Le côté passif du téléspectateur souvent dénoncé entraîne aussi, si on l'encourage, une réflexion à postériori qui est elle bien active.
Bien entendu, un enfant n'est pas l'autre et c'est pour cela qu'il faut être vigilant et ne pas leur donner n'importe quoi.
Je crois qu'éduquer est toujours mieux que bannir et si on bannit la télévision, que les enfants ne peuvent jamais l'expérimenter, je ne vois pas trop comment ils pourraient apprendre à avoir une relation saine avec elle.

Mars vigila a écrit:
psychanalyse VS neurosciences.

Logique implacable de l'une et imaginaire de l'autre. Je ne suis pas du tout certain que l'opposition soit un choix judicieux alors qu'une approche complémentaire aurait été plus enrichissante et crédible.
Sans doute aurait-il mieux valu s'abstenir d'attaquer Serge Tisseron en le qualifiant de "pipeaulogue". La polémique était activement recherchée, était-ce utile ? Surtout qu'en fin de compte leurs recommandations ne sont pas si différentes. Si la thèse de Desmurget est remarquable, ses arguments d'une logique implacable et les dégâts provoqué par une télévision idiote inquiétants. Mais l'éclairage analytique (pas uniquement de Serge Tisseron) apporte une nuance et un complément qui me semblent importants afin de bien percevoir l'intégralité du problème soulevé.

Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mowa le Mer 9 Jan 2013 - 9:27

Les vidéos sont très longues, visionnage en cours.

Cependant j'ai lu "Mon enfant n'est pas un coeur de cible"... Je ne peux que le recommander chaudement.

Nous n'avons pas la télé, et les enfants ne sont pas des parias, merci pour eux Very Happy

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Ffanii le Mer 9 Jan 2013 - 10:16

Zébu a écrit:Il ne me semble pas que la télévision soit la cause des soucis de ton fils.

Ceci dit, mon fils n'a pas vraiment de souci, si ce n'est de ne pas s'intéresser aux centres d'intérêt majoritaires et ça ne lui pose pas de problème.

Zébu a écrit:Bien entendu, un enfant n'est pas l'autre et c'est pour cela qu'il faut être vigilant et ne pas leur donner n'importe quoi.
Je crois qu'éduquer est toujours mieux que bannir et si on bannit la télévision, que les enfants ne peuvent jamais l'expérimenter, je ne vois pas trop comment ils pourraient apprendre à avoir une relation saine avec elle.

Tu "donnes" vraiment ce que tu veux à tes enfants de 13 ans avec une télévision ?
"Mieux vaut éduquer que bannir", l'un n'empêche pas l'autre. De toutes façons la télé il la voit, chez les copains, chez ses grands-parents, et ce recul de ne pas l'avoir tout le temps est le meilleur moyen de lui faire prendre conscience de ses excès.
Après pour te rassurer, le climat familial n'est vraiment pas à l'austérité, les écrans (PC, wii, DS, DVD...) sont déjà bien nombreux et bien assez sollicités à mon goût.
Mais au moins sur la wii, la DS ou en regardant des DVD, mes enfants sont bien moins à la merci des publicitaires et de la "pensée dominante" (qui n'est pas, pour moi, facteur d'intégration sociale, mais du dénigrement des spécificités de chacun > bah oui, c'est plus commode dans notre bonne société de profit, d'avoir des gens qui pensent aux mêmes choses de la même manière pour faire des profils-types de bons consommateurs plutôt qu'une multitude de personnalités différentes... le "made in China" n'est rentable qu'à partir d'un certain nombre d'exemplaires !).

Voilà mon point de vue, mais on n'est pas obligés d'être d'accord et il faut de tout pour faire un monde !



Ffanii
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 93
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 41
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Zébu le Mer 9 Jan 2013 - 10:58

Ah, mais nos points de vue ne sont pas très différents.
Comme parents on vieille à ce qu'ils apprennent à penser par eux-même, que ce soit par rapport à la télévision ou n'importe quoi d'autre (y compris les limites que nous imposons). Cela mène toujours à des discussions ou nous parents apprenons aussi beaucoup d'eux.
Ainsi, à l'école mon fils ne s'est pas gêné pour écrire une dissertation argumentant en faveur des jeux vidéos et dans laquelle ils reconnaissait aussi les dérives possibles de ceux-ci ... alors que ses camarades avaient un peu près tous recopié le discours parental sans oser exprimer le moindre avis personnel.
C'est comme cela que l'on peut se protéger au mieux de cette pensée dominante et préserver la richesse individuelle.

Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mars vigila ! le Mer 9 Jan 2013 - 13:13

Je reviens sur ce qui est le cœur de la démonstration de Michel Desmurge:

A chaque phase du développement cognitive, la télé entraine un retard significatif , que ces retards s'additionnent tout au long de la vie de l'enfant et qu'ils sont irréversibles.

Aucun accompagnement parental n'y changera rien.

Quand à l'argument qui consiste à dire que la télé développe l'imaginaire, mieux vaut en sourire.

Le cout d’opportunité sur la vie d'un enfant et d'un adolescent est faramineux.
Tout prétendu effet positif de la télé par rapport à ce coût est dérisoire.





Mars vigila !
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Zébu le Mer 9 Jan 2013 - 13:47

Il n'a jamais été dit que la télé développe l'imaginaire: elle véhicule celui-ci, tout comme de l'information, de l'art, des sciences,... Il faut sans doute distinguer le contenu du média.

Un ado qui regarde un documentaire intéressant 1h par semaine ne va devenir ni débile ni délinquant.


Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mars vigila ! le Mer 9 Jan 2013 - 14:12

"Il n'a jamais été dit que la télé développe l'imaginaire"

Ha bon ?

"il regardait Star Wars et cela l'entraînait dans le jeu, la construction, l'imaginaire,...
"Le côté passif du téléspectateur souvent dénoncé entraîne aussi, si on l'encourage, une réflexion à postériori qui est elle bien active. "

"Un ado qui regarde un documentaire intéressant 1h par semaine ne va devenir ni débile ni délinquant."
Qui prétend le contraire ?

La thèse centrale de Michel Desmurge est implacable.
Je comprends que cela puisse être douloureux.

1) Retard irréversible de développement cognitif.
2) cout d’opportunité.
3) atteintes physiologiques.




Mars vigila !
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Ffanii le Mer 9 Jan 2013 - 14:31

Comme je n'ai pas regardé ladite démonstration, s'agit-il d'effet constatés sur la télévision en particulier, ou sur l'utilisation des écrans en règle générale ?

Ffanii
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 93
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 41
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Zébu le Mer 9 Jan 2013 - 14:35

Pour ceux qui n'ont pas le bouquin ou n'ont pas le temps de regarder les vidéos il y a ce lien par exemple: http://vert-social-demo.over-blog.com/m/article-78129914.html


Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mowa le Mer 9 Jan 2013 - 14:38

"Mars" est assez percutant sur la forme, ce qui peut déranger, mais hélas sur le fond il dit vrai.

Quand à l'argument de l'ado qui ne regarderait la télé qu'1 heure par semaine, qui plus est pour un documentaire intéressant, disons qu'il est... aussi illusoire que faussement rassurant?

Pour paraphraser M. Desmurget: ce qui nous intéresse n'est pas ce que la télé pourrait être, mais ce qu'elle est, dans la réalité des faits... avec les conséquences que cela entraîne.

Or la réalité des faits, c'est que la consommation de télé ne fait qu'augmenter (plusieurs heures par jour, même chez les petits), et que sur cette consommation effrénée, arte fait 1,5% d'audience - contre 23,7% pour TF1 (chiffres 2011 en France).

Et ainsi de suite pour les arguments pro-TV courants. La réalité, c'est que la télé utilise sciemment les mécanismes du cerveau humain pour nous manipuler (entre autres, mais pas seulement, pour faire de nous des consommateurs).

_________________
Quel est le plus petit pas possible que je peux faire pour me rendre la vie plus belle aujourd'hui?

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Invité le Mer 9 Jan 2013 - 14:53

Un ado qui regarde un documentaire intéressant 1h par semaine ne va devenir ni débile ni délinquant.

Non. Seulement, quelle est la part d'ados qui ne regarde réellement la télé qu'une heure par semaine, quand la moyenne quotidienne par foyer dépasse 5h 30 ?
Et même cette heure occupée par "un documentaire intéressant" sera, alors, moins efficace qu'un bon bouquin sur le même sujet. (Souvenir cuisant des mirifiques documentaires de la chaîne "Histoire"...) Rien qu'à cause de ça, j'ai cessé de croire à une possible "utilisation intelligente" de la télé.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Mowa le Mer 9 Jan 2013 - 14:59

Trinquons zébrée 14h38, Fusain 14h53 Trinquons

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Zébu le Mer 9 Jan 2013 - 15:11

En effet, le documentaire est moins intéressant que le bouquin, mais je ne suis pas certain que ce soit le rôle de la télévision qu'approfondir à ce point les sujets qu'elle aborde. Bien souvent ce sont des documentaires de vulgarisation qui peuvent venir étoffer une culture générale et éventuellement renvoyer celui qui est intéressé vers d'autres supports (livres/net).
Faire un documentaire de 10h sur la mécanique quantique à la télé n'a pas de sens. Par contre, en présenter les idées importantes est autre chose et peut rentrer dans les attributions d'une chaîne de service public.

5h30 de télé par jour ? Wow, quel abrutissement. Je pense qu'une partie du malentendu vient du fait que nous ne fonctionnons absolument pas sur ce mode à la maison et que donc les aspects positifs restent largement visibles.

Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Invité le Mer 9 Jan 2013 - 15:26

Bien souvent ce sont des documentaires de vulgarisation qui peuvent venir étoffer une culture générale et éventuellement renvoyer celui qui est intéressé vers d'autres supports (livres/net).

ça aussi, c'est de la théorie. Dans les faits, un documentaire TV est présenté d'une façon suffisamment clinquante pour, non pas donner envie d'aller approfondir, mais au contraire faire croire que l'essentiel a été dit (d'une manière "vulgarisée", "dépoussiérée", "qui déboulonne les mandarins universitaires poussiéreux" et j'en passe...), que les vérités cachées ont été dévoilées, et qu'à moins d'être un intello binoclard particulièrement pinailleur, une fois qu'on a vu ça, on SAIT. Ben non. La curiosité n'a pas été éveillée, mais éblouie par une dose de poudre aux yeux, soigneusement pesée pour dissuader d'aller plus loin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets délétères de la télévision sur le développement cérébral des enfants

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum