Le sens de la non orientation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le sens de la non orientation

Message par Angeal le Jeu 3 Jan 2013 - 10:33

Petite question passagère...avez vous le sens de l'orientation ?

Et d'après-vous à quoi est du le fait que quelqu'un en a un excellent et d'autres une véritable catastrophe ?

Personnellement je suis très nulle pour me repérer dans une ville que je ne connais pas alors que je vois ma mère no soucis elle sait toujours où l'on est. En revanche dès qu'il y 'a une configuration logique dans un grand bâtiment sans qu'il y 'ai besoin de vision spatial ça va comme sur des roulettes. Mais je me rappelle mon professeur de métaphysique qui est tout de même une méga-brutasse en épistémologie est incapable de se repérer dans la fac, il est tous le temps perdu... alors qu'il y 'a tout de même une configuration assez logique du bâtiment.

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens de la non orientation

Message par fleur_bleue le Jeu 3 Jan 2013 - 11:06

Ah, mais moi, c'est limite que je me perds quand il faut juste aller tout droit... Laughing J'ai vraiment un très mauvais sens de l'orientation, donc je me perds souvent et je ne sais pas du tout comment ont fait les gens avant l'invention des GPS pour prendre des chemins inconnus en voiture! Mais je ne sais pas à quoi c'est lié, en revanche, les gens qui ont le sens de l'orientation, c'est super pratique comme accompagnateurs. Wink

Faut dire que malgré ça, même en Hongrie j'avais jamais un plan de la ville et je me débrouillais toujours pour demander mon chemin. Y a qu'en Azerbaïdjan où cette stratégie a trouvé ses limites, faute de connaissances linguistiques adéquates...

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens de la non orientation

Message par Invité le Jeu 3 Jan 2013 - 11:10

J'ai toujours adoré les cartes, je les ai utilisées en masse et à toutes les échelles, donc pas de problème d'orientation.
La seule chose dont j'ai besoin, c'est de pouvoir avoir le plan de situation en tête, justement. Si on me guide façon auto-école, "à gauche... à droite... encore à droite... tout droit... à gauche" sans m'avoir permis au préalable de m'orienter, je suis capable de partir du mauvais côté, et en tout cas je serai hésitant au moment de refaire le trajet. C'est exactement le même problème que quand on me donne une série d'instructions techniques à exécuter mécaniquement et sans me permettre d'en comprendre la cohérence : fais A, puis B, puis C - si je ne sais pas à quoi riment A, B et C, j'ai du mal à mémoriser cet ordre imposé et vide de sens; alors que si je le sais, je saurai illico si B et C peuvent être interverties sans risque, voire, constater que B, en fait, ne sert à rien, etc. Pareil avec l'orientation : dès que je sais que le but à atteindre est à Tel endroit par rapport à moi, alors je m'y retrouverai toujours, même sans suivre la sacro-sainte séquence qui m'avait été inculquée au départ.
Ma commune est réputée casse-tête pour s'orienter, car c'est une sale ville de banlieue où tout se ressemble - je ne m'y suis jamais perdu : les rues étant quasiment toutes à angle droit, je sais toujours suffisamment dans quelle case de la grille je suis, pour savoir où aller.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens de la non orientation

Message par Lophophora le Jeu 3 Jan 2013 - 11:19

Ah, ça me fait plaisir de lire cela, car pour ma part je suis une vraie calamité vivante. Tous les gens qui me connaissent m'attribuent cette caractéristique, qui consiste à me perdre systématiquement, c'en est presque maladif. J'arrive même à me perdre en sortant de ma chambre d'hôtel, pour trouver la réception...

Le pire c'est que mon métier m'amène a me déplacer beaucoup en voiture (80 000 km/an), mais là je m'en sors car j'utilise deux GPS.

Curieusement, je n'avais pas de problème d'orientation avant l'âge adulte. J'ai l'impression d'avoir brutalement "perdu" mon sens de l’orientation. Je me rappelle très bien avoir eu une prise de conscience lorsque j'étais étudiant dans une université dans le Mississippi (en même temps les universités américaines sont de véritables villes, ça ne facilite pas les choses). Je me suis rendu compte tout d'un coup que j'étais perdu, alors que je n'avais jamais eu cette sensation auparavant. Sur le coup j'ai attribué cela à l'abus de substances psychotropes récréatives. Crazy

Je ne sais pas si on peut "retrouver" un sens de l'orientation perdu ? En même temps cela me colle tellement à la peau maintenant, que j'aurais l'impression de me défaire d'une partie de ma personnalité.

Lophophora
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 43
Localisation : Dans le sud du Vexin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens de la non orientation

Message par Lalala le Ven 15 Mar 2013 - 3:09

.

Lalala
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 135
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens de la non orientation

Message par Princeton le Mar 11 Mar 2014 - 14:41

Je ressors ce sujet, car je n'ai pas de sens de l'orientation, du tout, ou alors très peu, c'est une caractéristique très marquée chez moi. Je voyage en ce moment, et je suis obligé de demander mon chemin en permanence si je ne suis pas accompagné par quelqu'un qui est doté de ce fameux sens de l'orientation. Sinon je me perds et je pleure.

Si je regarde une carte, cela va me prendre plusieurs minutes pour comprendre quelle partie du dessin est ce que je vois dans cette direction, telle branche telle autre direction, et je dois vraiment me concentrer pour comprendre où aller, et une fois que je comprends il faut que je regarde encore et encore pour m'assurer que c'est bien ça, et refaire sans cesse le raisonnement "ça c'est ce que je vois là, donc il faut que je tourne à.... à.... gauche... oui à gauche..."). Et si je me dirige un peu au hasard, c'est une catastrophe, je me perds quasiment systématiquement, sauf par chance. Dans ces moments, je me sens vraiment nul, souvent je pleure, je continue à marcher au cas où, je me perds encore plus, et je déprime... Au passage, je prends autant de temps pour lire l'heure sur une montre analogique, il faut que je refasse tout le processus : cette aiguille est ici, ici c'est trois, elle est grosse donc ce sont les minutes etc.

J'y vois aussi un lien avec le fait que je me sens assez détaché du réel que je vois, je suis toujours un peu dans ma tête*, dans ma bulle, comme si ce que je voyais était une peinture, une image, un film, mais je ne vois rien de précis, tout est général, sur le même plan. Je ne vois pas du tout les détails sauf si j'active une certaine disposition à les voir. C'est très étrange. Pour proposer une analogie, ma vue est à la vue ce que entendre est à écouter. Ma vision des choses est globale, pas en détails, là aussi j'y vois un lien, il me semble que c'est un trait de cognition (voir les détails ou bien globalement).

*D'ailleurs, hors sujet et je n'ai pas encore cherché sur le forum, mais j'ai souvent l'impression d'être dans un rêve. Et aussi je ne reconnais pas mon visage, ou plus simplement je ne me reconnais pas, comme si je me voyais de l'extérieur, je me vois comme je vois le monde. Et je suis toujours très distant avec moi-même, comme si mon esprit voyait mon corps et le monde d'un oeil indépendant et extérieur, donc je commente les choses que je fais et que je ressens tout le temps, par exemple là je viens de me brûler avec du fromage fondu, et là je me dis "ah ben bravo princeton, quel maladroit, tiens c'est douloureux, c'est drôle que je me sois brûlé avec du fromage car j'adore le fromage, c'est un signe que j'en mange trop, ah ah, princeton arrête de manger tant de fromage, tiens mais il est bon ce fromage...."


Dernière édition par princeton1 le Mar 11 Mar 2014 - 22:22, édité 1 fois

Princeton
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1282
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens de la non orientation

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mar 11 Mar 2014 - 15:44

Ben moi dans une ville, en forêt peu importe d'ailleurs. Si je pars d'un point je peux le garder en mémoire. En gros je le "sens" légérement à droite, légérement à gauche, derrière, devant, enfin dans ma tête je peux à tout moment dire où est ce point. Je peux en rajouter un ou deux dans un lieu inconnu (guère plus par contre). Dans une ville où j'ai des repères, je peux indiquer sans l'ombre d'un doute la direction à vol d'oiseau d'un très grand nombre de lieu sans me tromper (ou peu). Dans des villes que je connais même dans des rues inconnues je ne suis jamais totalement perdu.

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16914
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens de la non orientation

Message par Invité le Mar 11 Mar 2014 - 16:29

Aucun sens de l'orientation, malgré une excellente logique spatiale....pourquoi, comment je n'en sais rien. Je dois dire que je suis très souvent anxieuse à l'extérieur, je suis plutôt focalisée sur mon point d'arrivée et ne me concentre pas du tout sur le lieu de départ...autrement dit aller d'un point A à B je sais faire, rebrousser chemin m'est plus difficile. Bizarre, je sais....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sens de l'orientation et HP ?

Message par PurpleMonk le Ven 20 Juin 2014 - 20:19

Je ressors ce sujet, car je recherche des informations sur le sens de l'orientation, mais plus spécifiquement s'il existe un lien avec le Haut Potentiel.

Je n'ai pas trouvé grand chose jusqu'à présent, ces deux articles qui expliquent le rôle de l'hippocampe postérieur dans la navigation spatiale :

http://www.sciencesetavenir.fr/biologie/20131126.OBS6967/le-sens-de-l-orientation-niche-dans-l-hippocampe.html
http://sites.univ-provence.fr/lnc/biblio_input/images/Poucet_et_Save_2006.pdf

mais rien sur un lien possible avec le HP... J'avoue être déçue, je cherche des explications quant à mon sens de l'orientation particulièrement aiguisé, mais il y a peu de témoignages ci-dessus relatant d'un semblable sens de l'orientation... Dois-je en déduire que je fais fausse route Wink ? Je ne sais plus trop où chercher... des idées?

PurpleMonk
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 10/02/2014
Localisation : je me le demande

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens de la non orientation

Message par Soserious le Mer 23 Juil 2014 - 4:33

J'ai aucun sens de l'orientation et pire que ça, j'en ai strictement rien à faire °_°

En fait, je sais pertinemment que je ne sais pas me repérer, et pourtant je continue à me promener comme si rien n'était avant de me rendre compte un peu tard que je suis totalement perdu. Du coup ma vie extérieure est passablement compliquée ^^"

Quelques exemples.

- Il y a quelques mois, je devais me rendre à Lyon pour passer un concours. Je squattais chez un pote et quand il était avec moi, c'était plutôt nickel, on prenait le métro ensemble, je connaissais bien le circuit. Mais un jour, je suis sortit en avance, j'ai donc décidé de rentrer seul (parce que bon, je suis adulte quand même xD), et bah j'ai du traîner une demi-heure dans le quartier à la recherche d'une station de métro alors qu'elle se trouvait pas très loin...

- Encore une fois à Lyon, je devais me rendre à une sorte de convention. Je suis donc arrivé en train tranquillement avant de me rendre compte que je n'avais aucune idée d'où je devais me rendre, ni comment m'y rendre. Bon bah j'ai eu une heure de retard et même en m'expliquant les changements à faire, j'ai réussi à faire 16 stations au lieu de 3 nécessaire °_°

- Et y a pas longtemps... Avec des potes on allait à Walibi et j'ai été choisi comme un des chauffeurs (un honneur xD), j'avais tout prévu en amenant mon GPS... que j'ai laissé dans ma boîte à gant. Au moment de sortir le GPS, on s'est rendu compte que j'avais pris la mauvaise autoroute et qu'il fallait faire marche arrière xD. Bien sûr, j'ai pris en charge les frais supplémentaire. Mais bon, au moins on s'est bien marré xD

Je suis vraiment un boulet parfois =_=

Soserious
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 54
Date d'inscription : 09/06/2013
Age : 21
Localisation : Limbes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens de la non orientation

Message par Zebrasca le Sam 4 Juil 2015 - 17:01

Comme vous, gauche droite ?????

Pour moi c'est pareil, je suis ambidextre alors quand on me dit "c'est facile t'as qu'a penser a la main avec laquelle tu ecris", ca me fait me perdre encore plus, meme si depuis le CM1 j'ecris uniquement de la main gauche.
Pour passer le ermis je m'etais ecris G et D sur les poignets pour pas me gourer.

Je n'ai aucune idee de l'endroit ou je me trouve par rapport a un autre. Je ne connais que les grands axes. Par contre j'ai le compas dans l'œil et je n'ai pas besoin de metre pour savoir si un meuble rentre chez moi par exemple.

Zebrasca
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 147
Date d'inscription : 03/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens de la non orientation

Message par Zebraskaroll le Mer 19 Aoû 2015 - 21:38

J'avoue qu'il ne m'étais pas venu à l'idée de faire le lien entre sens de l'orientation et douance.

Je me perd autant dans une forêt (même en restant sur les allées) que dans une ville ou un hôtel et je ne sais jamais où se trouve la droite et la gauche. Les gens qui me connaissent me disent : à 3h ou à 9 h, c'est le moyen le plus rapide qui soit pour me faire me diriger rapidement du bon côté donc essentiellement en voiture. Je maîtrise aussi très bien bâbord et tribord.
Je suis également ambidextre, même si j'écris aujourd'hui de la main droite pour une question de vitesse, je manipule les outils autant avec la main droite que gauche, ce qui est assez pratique.
Maintenant je pense aussi qu'il y a peut-être, même sûrement des personnes pas zébrées du tout qui ont ce problème de non sens de l'orientation.

Zebraskaroll
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 17/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens de la non orientation

Message par Philippe le Mer 19 Aoû 2015 - 22:05

Zebraskaroll a écrit:J'avoue qu'il ne m'étais pas venu à l'idée de faire le lien entre sens de l'orientation et douance.
C'est peut-être qu'il n'y en a pas ! (Corrélation proche de zéro.)
Enfin, il peut y avoir des surdoué-e-s de l'orientation, comme des sous-doué-e-s malgré un (T)HQI. (Cf. prof de philo cité supra.)

De mon côté un très bon sens de l'orientation (faut dire j'ai voyagé loin dans le ventre de ma mère !).
À peu près toujours capable de m'orienter correctement (dire  où se trouvent N/S/E/W grosso modo), même sans soleil, lune ou étoiles, sauf dans quelques rares configurations de terrain (je n'ai pas encore compris le pattern).

En général, capable de refaire un trajet, même à l'envers, surtout en environnement naturel, plus difficilement en environnement urbain sans repères marquants (du genre les banlieues pavillonnaires à la con). Je ne me suis perdu qu'une fois, dans un hôpital en construction, avec plusieurs bâtiments semblables, plusieurs étages, et aucun repères, le béton brut...

Par contre mes centres d'intérêts ayant bigrement changé au cours du temps, je suis nettement moins à l'aise en environnement urbain qu'avant (je dois prendre des repères intentionnellement). À l'inverse, maintenant que je connais bien mieux les arbres et les végétaux en général, c'est beaucoup plus facile dans la verte.

Je vous laisse méditer sur cet aphorisme d'un enseignant de survie : être perdu, ce n'est pas ne pas savoir où l'on est, c'est ne pas savoir où l'on va.

Philippe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1937
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 39
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens de la non orientation

Message par Bleuenn le Jeu 20 Aoû 2015 - 18:04

Mon sens de l'orientation s'améliore un peu au fil des années:
- mémoriser les noms des rues (en général, j'arrive à les reconnaitre)
- repérer à peu près ma position dans l'espace (ça ce n'est pas clair, mais je repère la direction et la distance de l'endroit que je dois retrouver. Au fur et à mesure que je me déplace, je recalcule tout ça à quelques approximations près.)
- sinon, il reste le portable qui fait gps ou les petits plans.

Mais c'est surtout un souci de mémoire et que je n'arrive pas à avoir le réflexe de prendre des points de repère. Parce que quand je pense à le faire, je me débrouille à peu près.

Bleuenn
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 384
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 32
Localisation : Nantes

http://www.zebrascrossing.net/t21892-presentation-bleuenn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens de la non orientation

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum