Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Vincent78 le Mer 19 Déc 2012 - 22:04

Bonjour à tous,

Je m'appel Vincent, j'ai 26 ans, j'habite prés de Versailles dans les Yvelines.
Je me décide enfin à me présenter malgré que je parcoure ces forums et divers pages depuis quelques temps.
J’espère y trouver du soutient, car plus je découvre et exploite mon type de pensée qualitatif, plus je me sens seul (déviant, fou) et incompris.
Pourtant pour éviter de sombrer dans la rubrique illuminé (en tout cas au yeux de mes pairs) j'essai de garder beaucoup de pragmatisme dans mes explications. De garder un pied sur terre pour rester audible du groupe commun.

Comment j'en suis arrivé à découvrir que j'étais THQI.
Une expérience (la vie) / une introspection

Je suis depuis toujours un peu déviant, je suis passé dans l'enfance par des troubles autistique, et asperger encore depuis peu. Cependant je me décale progressivement du spectre autistique depuis que je peu nommer et comprendre mes comportements.
A l'école toujours dernier. Et pourtant à l'oral, je me suis toujours très bien défendu. Donc j'entendais les "vous avez des capacités mais vous n'en faite rien" tout au long de mon parcoure.
Ce qui me semble normal ne l'est pas pour les autres en tout cas. Quand je tente d'expliquer une chose, je le fais avec le style d'un scanneur, donc on me dit que je mélange tout. "BIN OUI, logique maintenant".
J'ai toujours besoin de me retrouver seul, de méditer, de me rappeler le temps, car ma pensée est vraiment spatial, et j'ai eu plusieurs fois la sensation de perdre toute notion du temps et que cela s'exprime même par mon corps (palpitation cardiaque). J'arrive cependant à maîtriser maintenant, difficilement, mon état pour éviter cela.

J'ai fais plusieurs rencontres qui m'ont aidés. Un autiste de Haut Niveau m'a aidé dans mon cheminement. J'attends encore de pouvoir rencontrer des professionnels du domaine pour m'aider et surtout me diagnostiquer officiellement.

J'ai tenté de trouver du soutient en voulant rentré chez MENSA, l'association HQI. Mais après une impossibilité de réussir leurs test, pour des raisons de logique à appliquer, je leurs ai écris un long courrier ou l'ont m'a agréablement répondu cela :

Bonsoir monsieur .....,

Nous avons bien reçu votre courrier qui nous a beaucoup touché. Vos capacité d'abstraction et de conceptualisation sont bien au delà de ce que nous avons l'habitude de rencontrer, et nous ne pouvons que nous excuser humblement d'avoir un prétest qui ne soit pas adapté à votre pensée englobante qui voit bien au delà des possibilités classiques auxquelles la plupart d'entre nous sont limités.
Comme vous le savez déjà, Mensa est une association de HQI. Notre critère d'entrée est seulement d'être dans les 2% supérieurs de la population en terme de QI. Cela veut dire qu'en réalité seuls quelques uns d'entre nous sont THQI comme vous. Ce que nous faisons, et notamment nos prétests, n'est donc pas bien adaptés aux intelligences exceptionnelles des THQI, d'où ce sentiment de décalage que vous ressentez vis-à-vis de nous.
Je me dois donc d'être tout à fait honnête avec vous en vous avouant que malheureusement Mensa risque de vous décevoir si vous nous rejoignez. Si vous le souhaitez tout de même, vous pouvez quand même nous faire parvenir un dossier d'adhésion, mais dans l'intérêt de votre épanouissement, je vais aussi vous indiquer une voie plus intéressante pour vous et que quelques THQI que nous connaissons ont suivis et qui semble les satisfaire davantage que Mensa. Il s'agit de clubs de THQI, dont voici sans doute les plus intéressants :
International Society for Philosophical Enquiry http://www.thethousand.com/
Triple Nine Society http://www.triplenine.org/
Cerebrals Society http://www.cerebrals.org/wp/
Poetic Genius Society http://www.poeticgenius.com/

Nous espérons ainsi vous ouvrir le chemin vers des rencontres avec des personnes capables de pleinement vous comprendre et de nourrir un échange fructueux avec vous, pour le bénéfice de votre développement personnel et de votre brillante intelligence.

Avec nos sentiments les meilleurs et les plus sincères,


................



Quel choc pour moi. Je me suis senti encore plus seul et perdu dans tout ce monde. Je pensais pas être "au dessus". Loin de la. Ce qui m'anime en ce moment est la peur d'avoir un don que je ne pourrais exploiter.
Mon envie est simple, mettre ma pensée au service des autres pour faire évoluer les choses vers ce qui tendrais être un mieux être collectif.
Je n'ai qu'une envie : AIDER. Je ne recherche aucun profit quantifiable, ni status, ni argent, ni gloire. Ce sont pour moi des choses inutiles, j'inspire à vivre simplement.
J'ai beaucoup d'idées dans beaucoup de domaine de la science.
J'aimerais même mettre en place un groupe qui travaillerais sur les sciences projectives. Dans le but de regarder l'état de nos recherches scientifiques de façon transversale sans prédominances d'un domaine en particulier.
J'aimerais écrire une pédagogie visant une éducation plus libre de la pensée.
Développer un concept sociétal plus équitable, libre et respectueux de tous.

je conçois le respect et la liberté ainsi :

Je tend à penser que vivre sa liberté est se respecter (la liberté de soit), mais que l'on est pas libre de porter préjudice à la liberté d'autrui (l'altérité, le respect de l'autre).


Je lis énormément ces gens que je considère être les pères fondateurs de ma pensée :

Spinoza, Nietzsche, Archimède, Aristote, Dostoïevski, Einstein, Galilée, Goethe, Leibniz, Pascal, Socrate, Vinci, Messiaen, Echer ... Et bien d'autres.

En les lisant, je remarque qu'il ont tous un point commun et je tend à tenter de démontrer ce que j'avance.
Il y à de leurs citation, donc la fixation de leurs pensées, toujours un rapport à l'espace et au temps.
J'en parlerais avec vous volontiers.
Mais j'ai l'intime conviction qu'il voyait tout, comme moi ou réciproquement, mais en courbant l'échelle les deux se touchent non? Ce n'est qu'une question de hiérarchie de l'information après Smile
Il nous ont laissé un substrat de pensée formidable et je souhaiterais continuer leurs oeuvre tant il m'impressionne. Je souhaite le faire pour les autres, sans recherches aucune de reconnaissance quantitative quelconque. Quand bien même ce serait un prix Nobel, je le refuserais sans hésiter.

Je pense que pour garder ma pensée et la rendre la plus utile aux gens, je dois rompre avec tout désir qui pervertirait ma conscience.

Je pense que je dois me battre pour être reconnu de la communauté scientifique pour avoir les moyens de démontrer et de travailler dans l’intérêt commun. Sans même demander de reconnaissance comme un salaire.
Je refuse de me soumettre à l'idée de me mettre sous une bannière, un drapeaux, un nom de groupe.

je constate que dans la société les bonnes idées sont partout mais que les gens qui les expriment le mieux se cache sous des groupes d'appartenance. Ce qui gâche leurs pensées qui pourraient être universelle. Les gens ont souvent de bonnes idées mais se laissent tenter par l'appel du pouvoir, de la suprématie, du contrôle.

Je ne veux jamais tomber dans ce piège. je refuserais toujours de porter préjudice à mon autre ne serais ce qu'indirectement. Même si cela semble impossible, j'y tendrais du fond du coeur.

Merci de m'avoir lu. J’espère trouver ici un refuge et des contacts pour épanouir ma pensée et peu être la m’être en application pour les autres grâces à de nouvelles ouvertures.

Bien amicalement.

Vincent












Vincent78
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 29
Localisation : versailles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Invité le Mer 19 Déc 2012 - 23:02

Bonjour Vincent .

Bienvenue par ici, j'espère que tu trouvera de quoi avancer sur ton chemin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Vincent78 le Mer 19 Déc 2012 - 23:06

Merci à toi.

J’espère aussi pouvoir apporter aux autres. Ma présence n'est pas qu'une recherche individuel.

Je pense qu'aucune pensée n'est supérieur à une autre, il y a complémentarité.
Je pense que la création née d'une rencontre de conflit de pensée. Et que sans cela, il n'y aurait aucune créativité.

Je cherche à entrer en conflit d'idée de manière pacifique et constructive afin de créer du possible. Le but étant de voir un problème de façon transversale afin d'y apporter une proposition d'orientation.

Mais aussi de parler de tout et rien, d'échanger simplement, de se sentir accepté et soutenu et de le rendre comme il se doit.

Vincent78
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 29
Localisation : versailles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Nace le Mer 19 Déc 2012 - 23:17

Je comprends.


Ressent tu une différence entre un convflit pacifique et une co création ?

Nace
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 86
Date d'inscription : 07/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Vincent78 le Mer 19 Déc 2012 - 23:22

Salut Nace

Ce ne sont que des mots, l'important c'est l'interaction qu'ils amènent.

Du fait de ma condition de pensée je ne fais qu'associer des mots, des concepts, à des pensées. Mais pour dire la même chose il existe différentes expressions. L'important restent pour moi l'interaction.

La communication est régie par un nombre infinie de variables. Ils m'est difficile de trouver les mots qui conviennent à tous. C'est pour ça que seul l'interaction m'intéresse dans la finalité de l'expression des mots.

Cependant je préfère le termes co création que celui que j'ai employé qui tient plus du registre militaire.

Vincent78
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 29
Localisation : versailles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Invité le Jeu 20 Déc 2012 - 0:42

J' exprime ton idée si j'écris.


"Les mots sont des panneaux indicateurs, des panneaux indicateurs distinct peuvent donc designer le même endroit "

?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par imposteur le Jeu 20 Déc 2012 - 1:00

Vincent78 a écrit:Salut Nace

Ce ne sont que des mots, l'important c'est l'interaction qu'ils amènent.

Du fait de ma condition de pensée je ne fais qu'associer des mots, des concepts, à des pensées. Mais pour dire la même chose il existe différentes expressions. L'important restent pour moi l'interaction.

La communication est régie par un nombre infinie de variables. Ils m'est difficile de trouver les mots qui conviennent à tous. C'est pour ça que seul l'interaction m'intéresse dans la finalité de l'expression des mots.

Cependant je préfère le termes co création que celui que j'ai employé qui tient plus du registre militaire.

Très intéressant Smile

Je garde ce fil quelque part en réserve, tu as certainement des choses très bénéfiques à apporter

Bienvenue!

imposteur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 644
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 25
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Invité le Jeu 20 Déc 2012 - 1:26

Salut,

Je me retrouves dans tes écrits... Mais sache que cette voie ne te comblera pas et ne te rendra pas heureux...

Pourquoi cette sensation de mission pour l'humanité ? A quoi cela sert-il au final ? Y a t-il un ensemble de clause logique qui permettent de donner une légitimité à cette envie ?

Qu'est ce que cela va impliquer :
- Tu vas développer ta différence et te marginaliser encore plus
- Tu vas te décrocher de la "réalité" de la norme
- Tu vas finir par n'avoir aucun point de rattachement avec le monde
- Au mieux tu vas finir dans une foret à manger des chenilles, au pire tu vas finir en hopital psy ou te donner la mort...

C'est une chose dont je me suis rendu compte en poussant a l'extrème mes pensées sur la vie et la notion de raison, il y a un moment ou atteindre une certaine "compréhension" ou un certain niveau d'abstraction devient "dangereux" (dans le sens ou il met ton intégrité humaine en jeu). Je m'efforce depuis que je suis arrivé à ce niveau de refouler ces pensées car elles ne sont pas bonne, ce que tu trouveras ne te feras pas de bien et je pense que n'importe quelle question philosophique mène vers la même conclusion si tu as la capacité de pousser ton raisonnement assez loin quand même et heureusement que peu le peuvent sinon ca serait la catastrophe pour l'humanité.

Je pense que je dois me battre pour être reconnu de la communauté scientifique pour avoir les moyens de démontrer et de travailler dans l’intérêt commun.

Ce n'est pas si simple malheureusement, je suis actuellement dans ce cas, passé ses journées à aller parler au directeur du labo et aux potentiels maitre de thèse qui vont t'ouvrir les portes de cette communauté fermé qui n'accepte pas que l'on déroge un peu au modèle LMD...

La seule solution pour être reconnu c'est un accomplissement exceptionnel et ca étant scanneur comme toi je peux te dire que c'est pas facile car ca demande en plus de grande capacité énormément de travail et de temps chose que nous ne maitrisons pas.

Je suis exactement comme toi pourtant tu risques comme moi de ne pas avoir un score de THQI si tu passes le test, il n'est tout simplement pas adapté à la mesure de ce type d'abstraction, nous avons tendance à rechercher trop loin donc un petit problème en devient un tellement gros qu'au final on y découvre un solution qui n'est pas celle demandé (c'est ce que le psy m'a dit :p ).

Tu as la chance (ou pas) d'avoir un fonctionnement qui dérive complétement de tout mais le problème dans ce cas est d'apprendre à se contrôler, on peut en parler plus en détail si ca t'intéresse.

Je n'avais pas trouvé de personne en qui je me retrouve autant avant je vais pas te lacher !

Bienvenu et j'espère que tu trouveras ce que tu cherches ici.


Dernière édition par frittefolle le Jeu 20 Déc 2012 - 1:38, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Vincent78 le Jeu 20 Déc 2012 - 1:29

Seiphys a écrit:J' exprime ton idée si j'écris.


"Les mots sont des panneaux indicateurs, des panneaux indicateurs distinct peuvent donc designer le même endroit "

?

Tout à fait. Très conceptuel donc je comprend bien mieux ce registre Very Happy
Tu à très vite compris comment me parler sans éviter les mauvaises interprétation.
Ou surtout, vois tu les choses comme moi ou inversement proportionnel ou égal hihihi

J'ai aussi trouvé sympathique pour pour age tu mettent : au début de ma présentation.
Une jolie façon de dire : je ne suis pas que mesurable, si tu t’intéresse à moi, intéresse toi à mon ensemble. Je suis un profil, non un registre Smile


Merci Imposteur, J’espère t'apporter, mais n'oublie pas que sans toi, ma pensée n'est rien, elle est seul, et sans paradoxe, aucune création, tu est ma source d'inspiration de pensée et si je peu te le renvoyer, je m'en ferais un plaisir.

Nous pensons, donc nous sommes (ensemble).


Vincent78
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 29
Localisation : versailles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Vincent78 le Jeu 20 Déc 2012 - 1:49

frittefolle a écrit:Salut,

Je me retrouves dans tes écrits... Mais sache que cette voie ne te comblera pas et ne te rendra pas heureux...

Pourquoi cette sensation de mission pour l'humanité ? A quoi cela sert-il au final ? Y a t-il un ensemble de clause logique qui permettent de donner une légitimité à cette envie ?

Qu'est ce que cela va impliquer :
- Tu vas développer ta différence et te marginaliser encore plus
- Tu vas te décrocher de la "réalité" de la norme
- Tu vas finir par n'avoir aucun point de rattachement avec le monde
- Au mieux tu vas finir dans une foret à manger des chenilles, au pire tu vas finir en hopital psy ou te donner la mort...

C'est une chose dont je me suis rendu compte en poussant a l'extrème mes pensées sur la vie et la notion de raison, il y a un moment ou atteindre une certaine "compréhension" ou un certain niveau d'abstraction devient "dangereux" (dans le sens ou il met ton intégrité humaine en jeu). Je m'efforce depuis que je suis arrivé à ce niveau de refouler ces pensées car elles ne sont pas bonne, ce que tu trouveras ne te feras pas de bien et je pense que n'importe quelle question philosophique mène vers la même conclusion si tu as la capacité de pousser ton raisonnement assez loin quand même et heureusement que peu le puissent sinon ca serait la catastrophe pour l'humanité.

Je pense que je dois me battre pour être reconnu de la communauté scientifique pour avoir les moyens de démontrer et de travailler dans l’intérêt commun.

Ce n'est pas si simple malheureusement, je suis actuellement dans ce cas, passé ses journées à aller parler au directeur du labo et aux potentiels maitre de thèse qui vont t'ouvrir les portes de cette communauté fermé qui n'accepte pas que l'on déroge un peu au modèle LMD...

La seule solution pour être reconnu c'est un accomplissement exceptionnel et ca étant scanneur comme toi je peux te dire que c'est pas facile car ca demande en plus de grande capacité énormément de travail et de temps chose que nous ne maitrisons pas.

Je suis exactement comme toi pourtant tu risques comme moi de ne pas avoir un score de THQI si tu passes le test, il n'est tout simplement pas adapté à la mesure de ce type d'abstraction, nous avons tendance à rechercher trop loin donc un petit problème en devient un tellement gros qu'au final on y découvre un solution qui n'est pas celle demandé (c'est ce que le psy m'a dit :p ).

Tu as la chance (ou pas) d'avoir un fonctionnement qui dérive complétement de tout mais le problème dans ce cas est d'apprendre à se contrôler, on peut en parler plus en détail si ca t'intéresse.

Je n'avais pas trouvé de personne en qui je me retrouve autant avant je vais pas te lacher !

Bienvenu et j'espère que tu trouveras ce que tu cherches ici.

Hello! Merci pour ton apport et ton accueil.

Tu es en effet très pertinente, très lucide aussi.
Je pense comme toi que mon combat s'annonce rude. Mais vois tu, je travail dans le social depuis plusieurs années, bien avant d’être diagnostiqué.
J'ai toujours apprécier que quelqu'un me dise, alors que je ne lui avais donné aucune vérité, Merci d'avoir été la dans ce moment présent.
Je pense que nous avons une capacité à être dans le présent et de ressentir l'instant plus que n'importe qui. Mais je ne connais pas tout le monde pour en être sur Wink
Je me suis fais peur comme tu dis en poussant mes capacités. J'apprends à manier ce possible avec précaution, il y a toujours un juste retour des choses : l'équilibre. Il ne faut pas trop en dévier. Comme tu dis, le risque de dévier de la norme : la norme n'est qu'une moyenne, donc un équilibre de déviance.

J'ai senti beaucoup d'empathie dans ton écriture, cela m'a touché. Je crois en effet que tu a très bien compris beaucoup de problématique autour de notre type de pensée.
Je crois qu'elle est originel, dénué de toute influence autre que le sens universelle des choses.
Mais pour vivre dans cette société, je connais les méthodes, mes années dans le social à voir tout type de publique, bien souvent déviant, m'a permis de maîtriser l'art d’être un caméléon. Et en effet, je dois souvent faire des concessions pour exister. Mais je crois qu'il est possible de faire valoir nos capacités. Si justement je me fais reconnaître doucement dans leur mode de reconnaissance (découverte concrète), cela me donnera un poids plus important. Et si je peu réunir un jours des gens de mon type, les spécimens, je le ferais si cela les bottes de faire partie d'une aventure.

Je ne me sens pas investie d'une grande mission pour l'humanité. Quand je rencontre une personne qui va mal et que j'arrive à la rendre mieux dans sa peau, c'est déjà un bonheur pour moi. Je me contente de peu. Finir dans la foret à manger des chenilles Smile intéressant, mais je ne suis pas contre quelques conforts modernes, surtout s'il peu être créé de mes mains (une jolie maison dans la foret, proche de la montagne, de la mer, de toutes les énergies qui nous enrichissent continuellement). Je doute que nous possédions l'équivalent de plusieurs bombes atomiques en nous et penser que c'est le gâteau de midi qui a enrichie seul mon énergie vital Smile

J'ai trouvé une grande paix intérieur, j'ai fais abstraction de toute mauvaise pensée. Les mauvaises pensées ne sont que le reflet de la société, du langage mal interprété. ect ect
Je crois juste que j'ai envie de continuer à vivre en paix avec moi même. Je veux tendre à me rendre utile, mais je sais comment sont les hommes, j'écrirais seul s'il faut. Même si je ne suis pas lu. Si quelques personnes en apprécie la contenance, tant mieux, j'aurais déjà apporté beaucoup. Mais je ne me battrais pas contre leurs ego, leurs science infuse et leurs bêtises, je ne leurs apprendrais pas mes découvertes qui pourrait changer beaucoup, mettre un grand pouvoir dans de mauvaises mains peu faire trop de mal. Einstein lui même l'a bien regretté, l'arme atomique... j'ai appris des leçons du passé.

Pas de problème je suis ouvert à discuter avec toi sans problème au contraire, je me sens moins seul déjà.





Vincent78
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 29
Localisation : versailles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Invité le Jeu 20 Déc 2012 - 2:05

je te souhaite la bienvenue ici
ton message est plein"d amour universelle", de naïveté rafraichissante, d envies!

Moi je te soutiens et sincèrement je pense que meme si tu rencontrais des portes difficiles à ouvrir, tu as l'etat d esprit qui peut te faire avancer parce que ce que je ressens, c est que même si tu donnes de la joie à une seule personne tu en seras deja empli de bonheur Smile
Welcome

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Vincent78 le Jeu 20 Déc 2012 - 2:08

Fée de Boreve a écrit:je te souhaite la bienvenue ici
ton message est plein"d amour universelle", de naïveté rafraichissante, d envies!

Moi je te soutiens et sincèrement je pense que même si tu rencontrais des portes difficiles à ouvrir, tu as l'etat d esprit qui peut te faire avancer parce que ce que je ressens, c est que même si tu donnes de la joie à une seule personne tu en seras deja empli de bonheur Smile
Welcome

Merci, ça me touche ce que tu dis la. j’espère continuer dans cette voie, je doute d'en sortir, mais à l'impossible nul n'est tenu, pour le meilleurs et pour le pire Neutral


Vincent78
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 29
Localisation : versailles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Vincent78 le Jeu 20 Déc 2012 - 2:12

frittefolle je te conseil d'apprendre l'anglais comme moi. dans les pays comme les Etats unis ou encore l’ Angleterre nous sommes assez reconnu. Notre reconnaissance THQI suffit à valoir tout les doctorats du monde et les portes s'ouvrent bien plus facilement. De plus, les associations THQI cité dans le message de MENSA nous ressemblent beaucoup, beaucoup de membres ont réussi et ils aident les nouveaux dans leurs projets sur tout les plans. C'est une ouvertures à ne vraiment pas occulter.
Bien que je trouve toujours dommage de devoir se réunir derrière des nom et logo, dans notre société cela semble inévitable pour exister on dirait.

Vincent78
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 29
Localisation : versailles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Vincent78 le Jeu 20 Déc 2012 - 2:51

frittefolle j'ai lu ce que tu a écris sur le temps.

Je pense que dans notre univers le temps existe car il crée le mouvement de toutes choses. La question est donc de savoir ce qu'il y a avant la création de l'espace temps? Je pense que la mort est le passage de l'espace temps vers l'espace sans le temps. j'ai étudié les gens qui sont mort cliniquement et en sont revenu, j'ai lu leurs expériences. 4% de la population mondial l'a vécu et peu importe leurs origines ils disent tous la même expérience... Ca pose question. Ils ont tous pu décrire ce qui c'était passé autour d'eux pendant leurs morts clinique, même les aveugles... C'est impressionnant...
La mort clinique étant simplement la fin du mouvement dans leurs corps. Le coeur bat car il reçoit une onde électrique du cerveau par le système nerveux. Donc ils deviennent intemporelle. Et pourtant, il continue de voir ce qui se passe autour d'eux dans le présent...
J'ai aussi étudié la piste des autiste de Haut Niveau qui fond beaucoup d'AVC, ils ont une pensée extrêmement qualitative, donc intemporelle. Et ils disent tous que leurs AVC c'est produit quand ils se perdaient dans leurs pensées, qu'ils n’arrêtaient pas de penser. C'est un peu comme ci leurs cerveau devenaient intemporelle et qu'il quitté l'espace temps. Donc AVC.
Je me suis aussi poser des questions sur les gens qui meurt de peur. La peur est souvent lier au vide, l'espace est vide. quand quelqu'un a très peur , c'est qu'il ne sait pas ce qu'il lui arrive, c'est donc impossible de le mesurer, donc c'est liée au vide, donc à l'espace. Et op AVC.
Mais alors? l'espace temps seraient ils un simple passage vers l'espace sans le temps? et l'espace est un passage vers quoi?
Beaucoup de constatation, beaucoup d’éléments viennent corroboré ma thèse. Mais j'ai ma petite idée de comment le prouver Wink
La vrai question pour moi est de savoir si l'homme est prêt à le savoir? ou en a t'il envie?
Je ne pense pas être le premier à avoir cette idée. Donc ceux qui ont voulu le démontrer nous l'auraient il caché?


Vincent78
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 29
Localisation : versailles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Guest le Jeu 20 Déc 2012 - 5:05

Bonjour Vincent,

Je suis content de te lire. J'espère que tu vas bien.

libre à toi de créer un topic voire même un salon portant sur tes questions. Tu auras peut-être des réponses d'autres personnes intéressées avec des éléments de réponse auxquels tu pourrais ne pas t'être attendu.

Je suis ton fil !

Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par cassis le Jeu 20 Déc 2012 - 8:06

Bonjour Vincent,

Ta présentation est très touchante...

J'espère que tu trouveras ici toute l'attention, le soutien et l'affection que tu souhaites et que cela te servira de terreau pour nourrir tes réflexions et les actions que tu souhaites mener...

Nous somme des êtres "sensibles" avant tout et tu n'es pas seul...

Je te souhaite une très bonne journée,
Cassis

cassis
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 271
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 38
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Invité le Jeu 20 Déc 2012 - 9:28

Bonjour Vincent,

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce que tu as écrit ici.
Notamment ceci :

J'aimerais même mettre en place un groupe qui travaillerais sur les sciences projectives. Dans le but de regarder l'état de nos recherches scientifiques de façon transversale sans prédominances d'un domaine en particulier.
J'aimerais écrire une pédagogie visant une éducation plus libre de la pensée.
Développer un concept sociétal plus équitable, libre et respectueux de tous.

D'abord, tu évoques la nécessité d'une transversalité dans la recherche, point de vue que je partage tout à fait.
Puis, tu parles d'éducation et de liberté. Je ne sais ce que tu entends exactement par là, mais étant en M2 recherche en Sciences de l'éducation, ces points m'intéressent particulièrement.
Par contre, je ne sais ce que tu veux dire par sciences "projectives".
Pour ma part et en lien avec tout ceci, je m'intéresse aux dispositifs de recherche-action. Voyant que tu travailles dans le social, cela te dit-il quelque chose ?

****

J'espère que tu trouveras ici quelques personnes avec lesquelles échanger d'une façon qui te satisfasse.
Au plaisir de te lire Smile



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Invité le Jeu 20 Déc 2012 - 13:26

Vincent78,

Je ne pense pas qu'il faille s'arrêter à la perception de la dite mort qui n'est perçu que dans un état ou ne l'on est pas encore totalement mort... Je n'accorde que très peu voir pas de temps à étudier le ressenti, je ne pense pas qu'il soit bon de prendre en considération ce qui n'est qu'une illusion de notre cerveau pour ne pas souffrir ou ne pas se rendre compte. Le mécanisme de la mort (la lumière blanche...) est entièrement expliqué et peut même être reproduit chez quelqu'un qui n'est pas entrain de mourir bien que nous soyons tous entrain de mourir Smile .

Passer du temps au non temps ne me semble pas objectif, d'un point de vu humain je pense que c'est ca, mais nous ne sommes pas des êtres transcendants au monde donc en quoi notre mort implique t-elle la mort du temps ? Ce que je tente de montrer dans mes écrits (incomplets) c'est que le temps n'est qu'un état potentiel parmi tous les états et qu'au final tout est sans être donc la fin de la vie est la finalité d'un embranchement d'un état qui tend à être moins stable. Il est important dans la réflexion sur des concepts aussi terre à terre de justement s'extirper de notre condition humaine bien que ce soit difficile, mais le résultat de la recherche n'empêche nullement de rebondir sur la perception de l'Homme.

Je suis d'accord avec cassis il serait peut-être plus sage de "forker" sur un autre thread. Et je parle anglais j'ai vécu plusieurs années aux états-unis Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Vincent78 le Ven 21 Déc 2012 - 13:12

Magox a écrit:Bonjour Vincent,

Je suis content de te lire. J'espère que tu vas bien.

libre à toi de créer un topic voire même un salon portant sur tes questions. Tu auras peut-être des réponses d'autres personnes intéressées avec des éléments de réponse auxquels tu pourrais ne pas t'être attendu.

Je suis ton fil !

Merci pour ton accueil.

En effet cela m’intéresse de montrer de petit groupe de pensé autour de questionnement divers.

Si je devais imaginer une image qui représenterais mon type de pensée je verrais un bien mur de pierre bien rangé qui prendrait quelques coup de marteau Smile





Vincent78
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 29
Localisation : versailles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Vincent78 le Ven 21 Déc 2012 - 13:14

cassis a écrit:Bonjour Vincent,

Ta présentation est très touchante...

J'espère que tu trouveras ici toute l'attention, le soutien et l'affection que tu souhaites et que cela te servira de terreau pour nourrir tes réflexions et les actions que tu souhaites mener...

Nous somme des êtres "sensibles" avant tout et tu n'es pas seul...

Je te souhaite une très bonne journée,
Cassis

Merci à toi.

Des être très sensibles, voila qui est bien dit. Peu importe l'explication, scientifique ou non. Il est vrai que j'ai toujours eu une extrême sensibilité sensoriel et aussi émotionnel. Je suis content de voir qu'ici je ne suis pas seul.

Vincent78
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 29
Localisation : versailles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Vincent78 le Ven 21 Déc 2012 - 13:21

Protée a écrit:Bonjour Vincent,

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce que tu as écrit ici.
Notamment ceci :

J'aimerais même mettre en place un groupe qui travaillerais sur les sciences projectives. Dans le but de regarder l'état de nos recherches scientifiques de façon transversale sans prédominances d'un domaine en particulier.
J'aimerais écrire une pédagogie visant une éducation plus libre de la pensée.
Développer un concept sociétal plus équitable, libre et respectueux de tous.

D'abord, tu évoques la nécessité d'une transversalité dans la recherche, point de vue que je partage tout à fait.
Puis, tu parles d'éducation et de liberté. Je ne sais ce que tu entends exactement par là, mais étant en M2 recherche en Sciences de l'éducation, ces points m'intéressent particulièrement.
Par contre, je ne sais ce que tu veux dire par sciences "projectives".
Pour ma part et en lien avec tout ceci, je m'intéresse aux dispositifs de recherche-action. Voyant que tu travailles dans le social, cela te dit-il quelque chose ?

****

J'espère que tu trouveras ici quelques personnes avec lesquelles échanger d'une façon qui te satisfasse.
Au plaisir de te lire Smile

Hello! Toi au moins tu à bien compris quelques choses, sans diplôme c'est dur d’être accepté. C'est pour ça que j'essai de rentrer en doctorat dans une université. Certes j'ai peur de devoir canaliser ma pensée sur un domaine en particulier, ça va être compliqué. Mais pour exister et se faire une place, un statu est nécessaire dans cette société. Alors quelques concession en valent bien la peine si cela m'ouvre des portes.
Si tu a des questions ect n'hésite pas quand je monterais un salon. J'y participerais volontiers.

Par science projective j'entend le fait de réunir l'état de divers sciences, afin de mettre en commun toutes leurs théories pour travailler sur l'orientation futur à leurs donné.
Je vois le monde comme un ensemble de variable infinie, tous quantifié sur une échelle de probabilité, ensuite je hiérarchise tout pour me donner une idée de ce vers quoi on tend.
Par exemple, les psy m'adorent ou pas du tout d'ailleurs, parce que je sais exactement ou il m’emmènent, j'anticipe tout, je vois ou il veulent en venir très vite et je peu adapter mon discours verbale en fonction. Ce qui fait qu'il ne mènent jamais le jeux. Les psy qui apprécient, disent que l'entretient devient alors un échange équitable. ceux qui n'aiment pas, c'est ce qui ont une méthode ou il doivent absolument mener le jeux et t'amener ou ils veulent, chose impossible et que je n'accepte pas Smile

Vincent78
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 29
Localisation : versailles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Invité le Sam 22 Déc 2012 - 3:32

....
Je vois le monde comme un ensemble de variable infinie, tous quantifié sur une échelle de probabilité, ensuite je hiérarchise tout pour me donner une idée de ce vers quoi on tend.
Par exemple, les psy m'adorent ou pas du tout d'ailleurs, parce que je sais exactement ou ils m’emmènent, j'anticipe tout, je vois ou ils veulent en venir très vite et je peux adapter mon discours verbale en fonction. Ce qui fait qu'ils ne mènent jamais le jeux.
.....

Bienvenue à toi Vincent.

Je perçois aussi mon environnement comme toi.
Un déploiement d'infinies arborescences : intuitives, sensitives, olfactives et visuelles.
Avec des combinaisons viables ou non.
Un peu comme un cliché instantané de plusieurs puzzles réunifiés, avec une extrême lucidité souvent fulgurante.

Avec cette vision "omnisciente", scannant les moindres mouvements à la limite du perceptible... je me retrouve souvent noyée dans un bain d'informations. Tout devient alors agression quand je ne suis pas assez reposée.

Communiquer n'est pas simple non plus. Toujours à la recherche du mot juste. Combien de fois, me suis-je retrouvée face au néant de l'incompréhension, croyant avoir parfaitement bien appliqué les codes sociétales.

J'analyse en permanence, tout en sachant où souvent l'interlocuteur va me mener, comme une évidence, qui s'affiche dans l'esprit... mais il faut se fondre... j'essaye de faire comme si je ne savais pas.

Succinctement, je suis HP, pronostiqué en 1993. J'étais alors dans une vie dénuée de stimuli. Une psy m'a dit que depuis mon éveil, je suis revenue à un niveau HQI... mais je n'ai pas refait les tests. Synesthète et asperger adaptée, avec un domaine de prédilection, l'art.

J'ai vécu 2 années aux USA. Je confirme que là-bas, plus de portes semblaient ouvertes à ceux qui sont doués, et ce sans diplômes.

Je salut au passage la candeur que tu exposes. Ce n'est pas chose fréquente chez les hommes. Contente de te compter parmi nous Wink


Dernière édition par Instant Noodles le Dim 23 Déc 2012 - 4:40, édité 1 fois (Raison : modifications)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Vincent78 le Lun 24 Déc 2012 - 15:48

Instant Noodles a écrit:
....
Je vois le monde comme un ensemble de variable infinie, tous quantifié sur une échelle de probabilité, ensuite je hiérarchise tout pour me donner une idée de ce vers quoi on tend.
Par exemple, les psy m'adorent ou pas du tout d'ailleurs, parce que je sais exactement ou ils m’emmènent, j'anticipe tout, je vois ou ils veulent en venir très vite et je peux adapter mon discours verbale en fonction. Ce qui fait qu'ils ne mènent jamais le jeux.
.....

Bienvenue à toi Vincent.

Je perçois aussi mon environnement comme toi.
Un déploiement d'infinies arborescences : intuitives, sensitives, olfactives et visuelles.
Avec des combinaisons viables ou non.
Un peu comme un cliché instantané de plusieurs puzzles réunifiés, avec une extrême lucidité souvent fulgurante.

Avec cette vision "omnisciente", scannant les moindres mouvements à la limite du perceptible... je me retrouve souvent noyée dans un bain d'informations. Tout devient alors agression quand je ne suis pas assez reposée.

Communiquer n'est pas simple non plus. Toujours à la recherche du mot juste. Combien de fois, me suis-je retrouvée face au néant de l'incompréhension, croyant avoir parfaitement bien appliqué les codes sociétales.

J'analyse en permanence, tout en sachant où souvent l'interlocuteur va me mener, comme une évidence, qui s'affiche dans l'esprit... mais il faut se fondre... j'essaye de faire comme si je ne savais pas.

Succinctement, je suis HP, pronostiqué en 1993. J'étais alors dans une vie dénuée de stimuli. Une psy m'a dit que depuis mon éveil, je suis revenue à un niveau HQI... mais je n'ai pas refait les tests. Synesthète et asperger adaptée, avec un domaine de prédilection, l'art.

J'ai vécu 2 années aux USA. Je confirme que là-bas, plus de portes semblaient ouvertes à ceux qui sont doués, et ce sans diplômes.

Je salut au passage la candeur que tu exposes. Ce n'est pas chose fréquente chez les hommes. Contente de te compter parmi nous Wink

Bonjour,

Je suis content de te rencontrer. En effet tu me décris bien dans tes écritures.
J'ai aimé l'utilisation du mot "omniscience" car je trouve que cela est une jolie définition de la sensation que je ressent. En restant humble si possible Smile

L'art est un refuge que j'aime aussi. Les mots peuvent m'éloigner de la société et ces normes. Mais pas l'art qui reste la philosophie du percept. C'est un bon refuge.

Actuellement je suis en train de préparer ma demande pour rentrer en doctorat, je prépare donc un joli exposé pour faire valoir mes capacités.

J'aimerais faire de la recherche médicale autour du cancer (j'ai plein d'idée sur ce domaine) et j'aimerais aussi écrire des livres de philosophie, je passe mon temps à en lire des philosophes. Mais je reste un scanneur, j'aime aller partout Smile! le problème c'est qu'a vouloir être partout en même temps, on est nul part. Et pour se faire une place et être audible des autres, ils faut faire des concessions.

Si j'arrive à entrer en doctorat alors que je n'ai qu'un BAC, je militerais pour la cause des THQI pour que la société leurs soit plus ouverte, moins discriminatoire et qu'elle trouve chez eux un intérêt pour la société mais surtout en liens avec leurs épanouissement. Il faut qu'ils comprennent que l'apprentissage empirique n'est pas notre fort et pourtant nous avons un potentiel immense. Je suis trop triste de lire que certains d'entres nous on souffert de leur handicap invisible et qu'aujourd'hui cela peu encore les rendent malade et malheureux. Alors que bien souvent, il n'y a que de bonnes volontés chez eux. De l'altruiste.

Au plaisir de te reparler.

Je compte ouvrir un salon pour proposer aux gens qui le souhaitent de participer à des études que je mènent. Ainsi ce serait comme des groupes de travail.
Il faut que je demande au admin.

Cordialement

Vincent78
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 29
Localisation : versailles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent THQI et un peu seul dans son état, mais pas dans la vie.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum