Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Mar 22 Jan 2013 - 7:45

Aethos....oscille puissamment entre l'alpha et l'oméga depuis la rédition de son bilan ;-)

Il n'arrive plus à mettre de l'ordre dans sa tête car son cœur travaille trop comme d'habitude...encore plus perméable qu'avant...

Résultat? Nuit de m.... couché à 20:00 réveillé à 1:00 pas réussi à me rendormir...du coup bah j'ai attendu 3:00 et je suis allé courir une heure... douche à 5 et départ au boulot...

Bref... ce bilan me travaille... ma vie me travaille... j'envisage de passé à la kinésiologie pour avancer encore...même si le chemin parcouru depuis cet été est "gigantesque" selon les dires de certains ;-)

Y a pas à dire je ne comprends pas comment apprécier cette enveloppe qui en plus d'être ridicule esthétiquement se révèle objectivement surchargée psychiquement.... Cela fait six mois que je renforce mon corps pour tenter d'endiguer le flots de mes émotions qui débordent tout le temps...je prie pour finir alexithymique... Ne plus rien ressentir... Quelle m.... ce faux self... triste déformation d'image contre laquelle je me sens impuissant...

Si le bilan m'a ouvert les yeux sur une part de moi que je suis bien obligé d'accepter objectivement, je dois dire que subjectivement c'est là que je suis le meilleur et mes sentiments et émotions semblent encore avoir gagné en intensité et en fréquence... toujours un ptit coeur au bord des lèvres...

Journée qui ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices...mais comme d'hab... la vie reprendra ses droits.... ;-)

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Dark La Sombrissime Encre le Mar 22 Jan 2013 - 11:36

tu te sens zebre, le reste est undetail. ce test se focalise sur l'intelligence logico-mathematique et l'intelligence spatiale or il y en a neuf types! et puis la douance n'est qu'une caracteristique de l'intelligence....

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Mar 22 Jan 2013 - 11:47

Je suis d'accord avec toi Encre Sombre... y a juste des matins ou on se lève et on est une mer.... et d'autres ou on est le meilleur... ce matin c'était première solution pour moi. Mais ça va mieux.... Disons que sur les types d'intelligence je te rejoins aussi...seulement voilà... je ne connais pas mon type et plus encore ce sont mes émotions qui me font penser et celles-là...comment dire...elles sont sacrément intenses et omniprésentes...

J'y travaille...Tous uniques c'est évident...seulement l'expression de notre agencement biochimique particulier prend parfois le pas sur le strict rationnel et c'est bien là la réelle difficulté pour qqn qui n'a pas encore tous les outils pour gérer cette usine à bêtises ;-)




Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par SoleilSombre le Mar 22 Jan 2013 - 11:52

L'idéal est d'arriver à utiliser son intelligence (la tête) pour exploiter au mieux ses émotions (les tripes/le coeur). Ca ne vient pas d'un coup flower

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Mer 23 Jan 2013 - 7:36

Nan en effet... je désespère d'avoir déjà "perdu" tant de temps ;-)

Mais bon ça va vite, très vite... et la notion de relativité devient ici trs importante puisque ça va si vite que j'ai l'impression de faire du surplace dans le décor de ma vie file et semble figé tant il se fond en couleurs et en son tantôt proches et tantôt si lointain que je le distingue à peine XD

Mais bon...franchement je me dis que cela vaut le coup et peut-être que j'arriverai un jour à dire "je vaut le coup"... car si la vie n'en vaut pas la peine...elle en vaut tous les bonheurs et les plaisirs XD


Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Mowa le Jeu 24 Jan 2013 - 13:41

SoleilSombre a écrit:L'idéal est d'arriver à utiliser son intelligence (la tête) pour exploiter au mieux ses émotions (les tripes/le coeur). Ca ne vient pas d'un coup flower

C'est drôle moi j'aurais dit l'inverse: L'idéal est d'arriver à exploiter ses émotions (les messages qui viennent des tripes) pour parvenir à utiliser son intelligence (la tête) à bon escient. Very Happy
Avec le matériel sensori-émotionnel dont tout être humain est équipé, chercher envers et contre tout à se baser uniquement sur nos capacités de raisonnement... Bonne chance! geek

Pour Toi

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Ven 22 Mar 2013 - 10:42

Hier soir, 21 mars 2013 chez mes géniteurs...après une entrée fort appréciée et des discussions sympathiques à baton rompu... Le silence... celui qui précède un orage titanesque, celui qui annonce un armageddon plus terrifiant encore que l'éveil même du Léviathan sorti de son sommeil par les cris et les rires des enfants qui jouent à la surface...

Un silence qui enveloppe tous les auters, celui de la pate qui ripoline le comptoir, celui du vent passant dans les maillons vides des chaines, celui plus grand encore qui nous appartient... et qui enveloppe tous les autres...

Ce silence, c'est celui de la feuille qui glisse de ma poche sur la table et sur laquelle on lit: Confidentiel... et quelques mots épars renseignant sur la dimension hautement médicale et protocolaire du document... "bilan"..."psychothérapeute"... ce silence encore plus loiurd vient écraser les soufgfles qui s'apprétaient gaiement à sortir des gorges autour de la table...

Mon amie me regarde et tente par une fine interjection, de me faire introduire la chose autrement... *silence* ...
Je le tend ce sésame, censé ouvrir les portes de la raison, sensé apaiser les esprits en tentant d'expliquer *pourquoi* ...

Ce jeune homme mal rasé qui se tient debout face à ses parents, la feuille pliée et marquée par la teinte qu'on pris ses plis dans son jean ou il l'avait négligemment laissée... *silence*... La jeune femme à ses coté essaie de lui dire qu'il faudrait expliquer les choses...mais il se raidit... devient sombre alors... Non il n'expliquera pas, non il ne veut plus d'explication... il la veut sa légitimité et il l'aura... d'un ton ne souffrant aucune espèce de doute, il assène qu'il leur expliquera après...

Son père lit les 3 pages du documents et le regarde en disant : " cela ne m'étonne pas...mais so what?..." ... le jeune homme ressent sa défiance à l'endroit des chiffres et des statistiques tranchantes figurant sur le papier... il comprend... il comprend que son père se retrouve trop dans ce tableau clinico-prédictif...
Sa mère reste silencieuse, voutée sur les papiers... elle lit et relit les phrases qui concluent le document... elle ne dit rien *silence*... pourtant ce sera la seule qui posera la vraie et unique question :" Comment ne l'a-t-on pas su avant?"... la seule qui ouvre les abîmes de déni auquel le jeune homme s'est violemment confronté toutes ces années... La colère obscurcit ses propos et sa pensée *silence*... la jeune femme a ses côté doucement pose sa main sur sa cuisse lorsqu'il s'emporte contre son père en lui rappelant les mots tenus alors et qui ont marqué son coeur et son esprit au fer... lorsque le ton devient envlevé elle repose sa main sur sa cuisse... *silence*... il ne peut pas y faire attention... pas cette fois-ci, l'ultime confrontation...le dernier combat contre sa peur, contre sa terreur... cette dernière bataille qui signera la fin de cet amère conflit intérieur qui le ronge depuis si longtemps...

Pourtant il ne veut pas de reproches, il n'en veut pas de cette colère qui sourde de sa bouche comme d'une plaie béante... il ne veut pas froisser ces parents si aimant qui ont fait du mieux qu'ils pouvaient, ce qu'il se fait fort de leur rappeler... pourtant la colère gronde...en silence, tapie dans les replis de son estomac malade et bileux... elle rampe, froide, méticuleuse et dévastatrice... elle attend...elle attend son heure...

Et la voilà qui sort, mugissante et puissante... bête immonde sortie tout droit des 666 abysses après avoir franchi le Stxy et en être revenu plusieurs fois, baignée dans ses eaux poisseuses et puantes... elle est la bête, la colère...

Alors le jeune homme s'emporte et gesticule, son amie se recule dans un geste de défi... Il lui a fait peur... il le sait... il s'en veut à nouveau de s'être emporté... mais cette colère là il va en finir avec elle... il va la laisser partir et cette bête immonde va enfin déserter ses entrailles...

Voilà... *silence* la bête est partie... il reste quelques unes de ses traces noirâtres dedans... mais l'eau des larmes viendra laver ses déchets abjectes qui défigure encore son chemin... le trouant d'ornières et de flaques insidieuses...

"mise en scène off"... voilà... mes parents ont découvert l'ampleur de mon mal être hier, ils ont enfin entendu ce qu’ils n'ont pas voulu voir par peur de maladie ou par déni durant ces 33 années de vie... ma muse a eu peur de ma colère, elle ne m'aime pas comme ça... pourtant elle devait sortir cette bile... c'est fait... elle m'en veut de ne pas avoir tenu plus fort la bride à cette bête immonde... mais maintenant que la bride est lâchée... la bête est partie...

Violence inouïe faite à moi-même toute ces années... ou je me suis plié aux exigence dévastatrices du jugement et des a-priori... comme tout un chacun certes, mais avec une intensité dans la destruction par les mots qui ne laisse pas indemne... et j'ai enfin pu dire que j'avais mal dedans... et ils ont encore réussi à dire :" fais des efforts le temps passe"... " so what?"... "Il va sérieusement falloir en faire quelque chose"... comme si je n'en avait rien fait? Oo Mais d’où vient cet aveuglement? D’où leur vient pareille violence? J'ai un boulot orienté vers la nature et les autres, je bosse pour les autres et je cherche à défendre des idées qui me semblent bonnes pour les uns et les autres... ...et ils arrivent encore à me reprocher de m'occuper trop de moi et que je ferais mieux de penser plus aux autres? C'est comme si je n'existais pas en fait... et ils se font du souci quand je leur demande si je suis légitime? Mais bordel... faut arrêter d'être con là... je n'ai pas besoin de leur souci... je veux leur confiance... La confiance ne se mérite pas... pas plus que la vie... elle se donne...

Merci à toutes et tous.... avec beaucoup de tendresse et d'amitié dedans!

Long hug

Voilà... c'en est terminé .... *silence*....

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Mowa le Ven 22 Mar 2013 - 10:57

Pour Toi Long hug

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par diguedondadondingue le Ven 22 Mar 2013 - 11:03

Aethos...C'est beau! J'en pleure.

diguedondadondingue
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par ♡Maïa le Ven 22 Mar 2013 - 11:47

Bon, j'ai le choix... Soit j'écris maintenant pour te dire... rien, je n'ai pas de mots, juste les larmes aux yeux. Soit j'attends et ce sera pour ne tout aussi rien dire d'intéressant. Bref, je t'ai lu Aethos, et je suis très touchée. *silence*....

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Harpo le Ven 22 Mar 2013 - 12:47

Colère, et silence.

Ca fait quelques jours que je voulais déjà intervenir sur tes propos sur les fils causant de sexe, mais je n'en ai pas eu le temps.

Ce texte là, Aethos, jusque dans ses maladresses, ses lettres interchangées, ses fautes d'orthographe inhabituelles sous ta plume, transpire l'urgence et la sincérité. Voilà, c'est beau et émouvant..
Avec douceur et tendresse donc, même le Long hug final n'a plus rien de bisounours, n'est plus que la simple expression d'un sentiment de bienveillance et de gratitude.

Long hug donc...

et Courbette

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Dark La Sombrissime Encre le Ven 19 Avr 2013 - 9:38

Comment j'ai pu rater ca? Moi qui suis pourtant ton fil?
C'est emouvant et sincere Long hug
Moi qui etais venu commenter un truc que tu as ecrit sur un fil je me retrouve face a ca. Comment j'ai pu le louper?
Bisous

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Mar 26 Nov 2013 - 11:01

Bonjour à toutes et tous...

JE suis venu vous dire... je suis venu vous dire au revoir!
Vous m'avez énormément apporté, plus que vous ne le pensez... bien plus...et pourtant à vous toutes et tous qui pensez si bien et autant... c'est gonflé de dire ça! Je suis gonflé...

Vous dire que vous aime paraitrait sûrement trop démago et populiste pour beaucoup, tout du moins manquant cruellement d'objectivité et de retenue, pour d'autres cela leur fera plaisir, certains enfin ne verront pas que je suis parti...

Eh bien... voilà, je vous aime... toutes et tous... et je vous REMERCIE du fond de mon ptit coeur d'artichaut qui finalement s'est souvent bien retrouvé avec tous es gens différents et si semblables pourtant... VOUS ETES LA VIE! profitez... aimez... chantez...pleurez...VIVEZ par pitié....viviez pour nous...vivez pour eux...

Je me retire de ce forum... j'y viens trop souvent, j'y raconte parfois trop de conneries, je fâche des gens et je me fâche moi-même...
J'ai eu tellement de plaisir à participer avec vous à toutes ces belles discussions...
Merci à ceux qui m'ont lu et à ceux qui ignorent que j'existe... Merci à vous toutes et tous...


MERCI

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Basilice le Mar 26 Nov 2013 - 11:17

Aethos a écrit:La confiance ne se mérite pas... pas plus que la vie... elle se donne...
Merci pour ces mots, Aethos et bonne route à toi. Pour Toi Long hug 

Basilice
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1335
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 34
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Dark La Sombrissime Encre le Mer 27 Nov 2013 - 1:58

Bonne continuation Aethos.

Je ne sais pas si tu as remarqué mais je te salue a chaque fois que je te retrouve sur un fil. Histoire de te faire comprendre que j'aime beaucoup ta façon de voir les choses.

Bonne route a toi et toutes les belles choses te sont souhaitées.

Bisous

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Jeu 19 Déc 2013 - 12:59

Tristesse.. Je suis terriblement triste d'être heureux... Triste car je ne devrais pas l'être... Je devrais être triste de ne pas faire assez, de ne pas être parfait aux yeux des autres, de ne pas réussir à les rendre heureux...et pourtant je suis profondément heureux...

1. Je réalise combien je suis enfermé dans mes points de vue et combien j'échoue systématiquement à comprendre l'autre... JE vous demande pardon, pour mon ton trop souvent péremptoire et directif...

2. Je réalise combien j'échoue à montrer aux gens combien je les aime... ce qui parait paradoxal...car nombreux sont ceux qui me reprochent de les aimer plus qu'ils ne s'aiment eux-mêmes... Je vous demande pardon...

3. Je réalise combien j'ai râté ce que les gens appellent leur vie... la mienne en lambeaux, toujours sur le fil et jamais assise... trop changeante pour les gens, pas assez constant pour eux... qui quémandent du changement dès que l'habitude se fait sentir... Je vous demande pardon pour mes paradoxes et mon inconstance...

4. Je réalise combien j'avais envie d'amour... combein j'ai hurlé à la lune de me sentir aimé comme j'ai aimé...sans jamais y parvenir... dans mes faiblesses et mes bassesses... Je vous demande pardon

5. Je réalise combien vous me manquez déjà, je réalise que je n'ai pas envie de partir pour sentir que nous m'aimiez...je réalise que je pars pour vous montrer combien je vous aime...Je vous demande pardon pour l'amour que j'ai pour vous...

6. Je réalise le sens de ma vie, enfin... ne plus déranger les autres... ces être si beau que j'aime tant...simplement me mettre de côté pour les regarder encore rire et pleurer, courir et jouer... Je vais me faire tout petit...je suis trop fatigué... Je ne VEUX plus vous déranger... Je vous demande pardon...

7. Je vous remercie de m'avoir lu et écouter, soutenu et remis en question... J ne peux plus venir ici, c'est bientôt le seul espace de sécurité qu'il me reste... je le comprends maintenant... C'est la seule zone de confort ou je me sens chez moi... Je ne peux plus venir... J'ai peur... terriblement peur de sortir tous les matins, j'ai peur de voir ceux que j'aime.... j'ai peur qu'ils ne m'aiment pas... J'ai peur de mal aimer... de trop aimer... Je vous demande pardon...

Merci... je suis fatigué maintenant et je pleure devant mon ordi au boulot... un peu comme un con... seul et pourtant si plein... plein de vous... plein de VIE...

Je suis épuisé en fait... je me suis épuisé seul sans jamais réussir à vous comprendre vous toutes et tous... ce fut ma faut, mon erreur...

Ces autres qui m'ont si souvent dit que je ne pouvais pas les aimer comme cela...car pour eux cela impliquait de m'aimer moins moi-même... Pourtant cet amour je l'avais précisément car je m'aimais... j'aimais la VIE... JE suis la VIE... Vous l'êtes toutes et tous...ne l'oubliez jamais... de votre vivant... VOUS , NOUS sommes la VIE... aussi... est elle si belle...

Je vous demande pardon....

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Sélène-Nyx le Jeu 19 Déc 2013 - 18:21

Aethos a écrit:
Merci... je suis fatigué maintenant et je pleure devant mon ordi au boulot... un peu comme un con... seul et pourtant si plein... plein de vous... plein de VIE...

Je suis épuisé en fait... je me suis épuisé seul sans jamais réussir à vous comprendre vous toutes et tous... ce fut ma faut, mon erreur...
(...)
Je vous demande pardon....

Pardon? De quoi? D'être heureux? Réconcilié avec toi-même?

Dans l'un de tes tout premiers posts, tu disais:
Ces gens qui nous répète sans cesse que l'on ne peut aimer si l'on ne s'aime pas soi-même...*sourire*.... cela fait 30 ans que leur prouve le contraire quotidiennement... mais aujourd'hui les choses ont changé... je ne veux plus être cet autre que j'admire, je ne l'envie plus.... car j'ai enfin compris que j'étais normal...car j'étais unique...et être unique c'est être comme tout le monde!

Et aujourd'hui, tu écris:
Ces autres qui m'ont si souvent dit que je ne pouvais pas les aimer comme cela...car pour eux cela impliquait de m'aimer moins moi-même... Pourtant cet amour je l'avais précisément car je m'aimais... j'aimais la VIE... JE suis la VIE... Vous l'êtes toutes et tous...ne l'oubliez jamais... de votre vivant... VOUS , NOUS sommes la VIE... aussi... est elle si belle...
Oui, Aethos, tu es plein d'amour .... Et tu te rends compte que cela ne suffit pas à rendre les autres heureux ...
Tu demandes pardon à tous, mais c'est à toi-même que tu devrais demander pardon .... Demander pardon d'avoir tenter d'être un autre, peut-être? (Un usurpateur?)

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Sélène-Nyx le Jeu 19 Déc 2013 - 19:49


Et moi, je te demande pardon, de n'avoir pas lu ta prez plus tôt!  Laughing 
(J'n'ai pas le temps de lire les présentations, et encore moins d'y répondre: y'a trop de sujets intéressants, que je n'arrive pas à lire ...)
Soit heureux, Aethos! Ce sera la façon de nous y rendre!

Et bonnes fêtes!

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Mar 24 Déc 2013 - 10:44

Oups réponse tardive mais encore dans la fenêtre de tir pour moi: Bonnes Fêtes


Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Ise le Mar 24 Déc 2013 - 11:26



Mon petit sac est rempli de pensées de bonheur et de sagesse pour TOI  Long hug Amour 

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Ise le Mar 31 Déc 2013 - 13:02


Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Mer 8 Jan 2014 - 14:00

Merci ISE pour tous tes gentils petits paquets  flower rendeer santa jocolor geek santa sunny 

Tout pareil de mon côté pour toi, mais sans belle image malheureusement ...depuis le taff ca le fait po trop ;-)

Becs becs

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Mer 8 Jan 2014 - 14:07

Pis ben après l'interlude fêtes...

Je me prépare à une IMAGO... cet après-midi...
J'ai aps mal lu pour me renseigner sur le dialogue conscient dans le couple et cette pratique en particulier...

Je dois dire que je suis assez partagé, mais cela on s'y attendait. Curieux de voir le protocole de communication à mettre en place, curieux de savoir ce que je vais entendre, curieux de voir qu'elle sera le rôle occupé par la thérapeute...
Inquiet de voir un espoir de couple se fraiser la gueule, inquiet de ce que je vais devoir entendre, inquiet de me sentir très très très très seul alors que nous serons 3 en présence...

C'est drôle y a deux ans vous m'auriez dit: toi, en 2013-14 tu auras commencé une thérapie individuelle, tu auras commencé un nouvelle vie de couple, tu auras eu l'impression de perdre pied comme jamais dans ta vie, et tu te retrouveras avec la même thérapeute en IMAGO de couple après un an et demi... ben là

JE vous aurais répondu: BOLOSSS... vous êtes guedins ou quoi?

Et pourtant, j'en suis ici précisément, là. Et je dois dire que je ne m'attendais pas ni à:
- la "surdouance", enfin le moteur un poil plus costaud que ce que je croyais , passant toujours tout sur le "coup de bol" ou la "chance".
- ni a toutes les discussions que j'ai eues ici et qui m’ont fait beaucoup de bien
- ni a toutes les découvertes que j'ai faites entre temps
- ni à tout ça...

Il ne me reste que ceci: gratitude pour vous toutes et tous
Gratitude pour cette vie que je considère bien moins grave qu'avant ;-)
Gratitude aussi pour toutes celles et ceux qui m'ont soutenu (un special POWER HUG à Mowa en passant)


Merci... qui vivra verra...et le sens de la vie est précisément celui-ci...d'être vivant!

Becs et tendresse...

Amitiés

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Ise le Jeu 16 Jan 2014 - 9:11



Et plein de bisous Cher Aethos ! Bisous  Bisous  Bisous  Bisous  Bisous  Bisous  Bisous  Bisous  Bisous  Bisous  Bisous  Bisous

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Jeu 16 Jan 2014 - 9:42

Dent pétée Dent pétée Dent pétée Dent pétée Dent pétée Dent pétée Dent pétée Long hug 
 Long hug Long hug Long hug Long hug Long hug Long hug 

Et plein de câlins chère Ise...

Merciiii

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum