Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Mer 19 Déc 2012 - 13:14

Me vient à l'esprit une phrase drôle et non moins sérieuse de l'un de mes enseignants qui citait peut-être un auteur quelconque ou célèbre qui m'avait grandement marquée alors: le triptyque de la médiocrité...il se donne du mal, en a beaucoup et nous en fait énormément ;-)

Je ne sais pas si cela résume ma vie...encore jeune et verte, mais je m'y retrouve suffisamment souvent pour que, sans peindre le diable sur la muraille, je puisse me souvenir avec un sourire niais de cette épique sentence du professeur qui marqua mes années d'études loin de chez moi...

Vivant en Suisse et y travaillant d'ailleurs, j'ai débuté ma réelle entrée dans le monde du travail il n'y a pas si longtemps (dans mon domaine de formation). Toujours avec une désagréable impression d'être à la bourre pour tout et jamais à la hauteur des tâches confiées, comme à l'époque de mes études d'ailleurs...même s'il est vrai que je sais posséder quelques capacités à engranger de la matière 5 minutes avant mon examen, ce qui m'a sauvé plus d'une fois d'ailleurs (là où les autres venait me parler de leur angoisse en me répétant que c'était trop tard pour apprendre... ce en quoi ils se trompaient vraisemblablement) sans prétention, les résultats ayant souvent été bien inférieurs aux attentes de toutes et tous me concernant...mais médiocrement suffisants pour passer à l'étape suivante!

Je ne sais pas si je porte des zébrures, mais plusieurs discussions et entretiens avec des amis proches (tous diagnostiqués d'ailleurs, je ne l’apprenais qu'alors ;-), cet été, lors de changements majeurs concernant ma vie (énième rupture après longue relation, difficultés financières, légers ennuis de santé, recadrage parental (les rôles étant ici inversés ;-)), me laissent à penser, à la suite aussi de diverses lectures édifiantes, que je pourrais de loin ou de près avoir de nombreux traits d'union ressemblant à ces fameuses zébrures...

J'ai décidé de faire le pas et m'en suis allé quérir de l'aide chez une personne doté des compétences idoines ;-) Je débute donc mon bilan en janvier... je me permets donc de venir vous parler de l'alpha et de l'oméga, sans prétention...mais avec la sournoise et insidieuse impression d'être tout à la fois le commencement et la fin...

Merci d'ores et déjà pour votre compréhension et pour votre accueil...

Aethos...

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Invité le Mer 19 Déc 2012 - 13:36

et bien, bienvenue sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Invité le Mer 19 Déc 2012 - 14:03

Bienvenue par ici Aethos ! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Jeu 20 Déc 2012 - 12:59

Merci d'abord pour vos messages d'accueil...

Un soir d'été...pas comme les autres, entre bonnes bouteilles et repas gargantuesque une amie me dit :" Tu serais pas un HP toi?"... "Silence" c'est quoi un HP que je me demande...et là début une longue série de lectures, dont la première fut"Trop intelligent pour être heureux" de JSF... (dont je ne parlerai pas ici le sujet étant battu et rebattu partout sur le net).

Quelle ne fut pas ma surprise à lecture de cet ouvrage de me retrouver en public à sangloter à chaudes larmes durant des pages et des pages entières... Cherchant à conserver ma dignité malgré tout, je me contentais de renifler le plus doucement possible et d'étancher le flot continu de mes eaux perdues...

Je me suis toujours demandé ce qui n'allait pas chez moi...superficiellement hautement adaptable dans n'importe quel milieu, caméléon social et affectif doté d'une résilience peu commune...

Pourtant toujours ce sentiment de n'appartenir à aucun groupe...avec les cools de ne pas être assez cool, avec les intellos de ne pas être assez intello....avec les autres....d'être moi...mais qui? Mais quoi?

Parcours scolaire en demi-teinte avec des redoublements mais toujours la réussite pour finir, sans drame non plus, une vie au relief extérieur ressemblant plus au plat pays qu'au Kilimandjaro... Et pourtant dedans c'est le grand huit en permanence...toujours à la limite d'être broyé par une intensité que je génère moi-même...par ces émotions que j'entretiens farouchement...

Et je sais que je peux broyer aussi quant j'ai à faire au manque de respect...au point de me faire peur moi-même parfois...tant mes mots peuvent être durs dans toute leur lucidité...Faux impartiale qui lacère et transperce les chairs de l'être aimé à qui l'on montre enfin vraiment ce que l'on ressens dedans... Pour le voir, sans même avoir levé la main ou la voix, recroquevillé au sol en position fœtale...pour le voir suffocant à la fenêtre tant l’air lui manque face à tant de violence faite à soi-même...car c'est bien de cela dont il s'agit...cette impression d'avoir finalement épargné les autres...de leur avoir épargné cette intensité qui nous broyait l'intérieur...

Ces gens qui nous répète sans cesse que l'on ne peut aimer si l'on ne s'aime pas soi-même...*sourire*.... cela fait 30 ans que leur prouve le contraire quotidiennement... mais aujourd'hui les choses ont changé... je ne veux plus être cet autre que j'admire, je ne l'envie plus.... car j'ai enfin compris que j'étais normal...car j'étais unique...et être unique c'est être comme tout le monde!

Je ne sais pas si je suis zèbre...mais je serai bientôt fixé...quoiqu'il en soit...plutôt que d'être zèbre je deviendrai humain... et je vais tenter de devenir qui je suis.... moi!

Cesser d'attendre que l'on nous donne une place...simplement la prendre...et alors être à sa juste place! Sans orgueil ni prétention, juste faire ce que l'on doit parce qu'on le veut et savoir enfin que l'on veut ce que l'on fait! Et ne plus rien faire à la légère pour tout faire légèrement! ;-)

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Invité le Ven 21 Déc 2012 - 17:35

Voila à peine 2 jours que tu es arrivé et je te sens passer par toutes les couleurs.
J'aime beaucoup ce que tu écris, c'est très imagé ou peut être que simplement, cela m'évoque des images.

Au fil du temps, j'ai compris que j'étais unique mais seul. Au fil du temps, j'ai appris qu'il fallait que je vive selon mes besoins vrais et non selon les conventions sociales. Même si je suis capable de faire, bien entendu.

Au fait, bienvenue !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Tuvatroloinmomo le Mer 26 Déc 2012 - 15:12

Salut Aethos, je ne pense pas qu on puisse aimer si on ne s'aime pas .. Pour le manque de respect et pour l'injustice, bienvenue au club ! Je tolère tous, j'accepte tous sauf le manque de respect, sauf le mépris de l'autre, sauf le foutage de gueule.. et en plus, je suis rancunière comme un chameau Shocked ..

Au plaisir de te lire !

Tuvatroloinmomo
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 208
Date d'inscription : 29/11/2012
Localisation : Mystere et Boule de gomme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par The Rebirth© le Mer 26 Déc 2012 - 20:54

Bienvenue

The Rebirth©
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 25
Localisation : Paris

http:// http://www.facebook.com/pages/Le-Clair-de-Verre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Lun 31 Déc 2012 - 8:53

Avant le passage à l'an neuf...à l'aube de cette nouvelle année... je tenais d'abord à vous remercier pour votre accueil...

Il est étonnant de voir que je lis beaucoup ce forum mais que je n'ose encore guère venir y poser ma patte...encore ce fichu problème de légitimité...sans cesse reconnue aux autres...rarement pour moi-même Smile

Cette année 2012 aura été riche pour de nombreux amis...au moins autant que pour moi... comme je le postais encore sur facebook ce matin, je m'attendais à la fin du monde...je n'ai finalement trouvé que ma propre fin Razz

Cette année 2013 à vous toutes et tous qui partagez des tranches de vie, à vous toutes et tous qui vous ouvrez parfois, à vous toutes et tous qui vivez... je vous la souhaite belle et emplie de tous les bonheurs que vous y trouverez...

Amitiés et tendresse!

This is the story of a human being trying to be human... Question

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Harpo le Lun 31 Déc 2012 - 11:02

Aethos a écrit:

Pourtant toujours ce sentiment de n'appartenir à aucun groupe...avec les cools de ne pas être assez cool, avec les intellos de ne pas être assez intello....avec les autres....d'être moi...mais qui? Mais quoi?

...

Cesser d'attendre que l'on nous donne une place...simplement la prendre...et alors être à sa juste place! Sans orgueil ni prétention, juste faire ce que l'on doit parce qu'on le veut et savoir enfin que l'on veut ce que l'on fait! Et ne plus rien faire à la légère pour tout faire légèrement! ;-)

Merci pour ta façon d'exprimer cela.
Le paradoxe de la légèreté...
Bienvenue, et bonne année, par anticipation, mais c'est d'usage Wink

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Invité le Lun 31 Déc 2012 - 18:34

bonne année a toi aussi, Aethos flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Dark La Sombrissime Encre le Lun 31 Déc 2012 - 23:28

salut Aethos!
a chacune de tes phrases, je vois le reflet de ma propre vie, differente certes mais les sentiments restent les memes.
et j'aime beaucoup ta facon d'expliquer les choses.
bienvenue a toi!


Dernière édition par Encre sombre le Lun 31 Déc 2012 - 23:29, édité 1 fois (Raison : petite faute d'orthographe)

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Jeu 3 Jan 2013 - 9:35

Re-bonjour à toutes et tous... Very Happy

Merci pour vos sympathiques réactions... J'espère que le réveillon aura été bon pour vous et que votre foie ne vous fait pas trop souffrir...

De mon côté...pas de bonne résolution pour 2013... Laughing

Uniquement des actes...réussir ou échouer...pas de tentative...

Il est étonnant de voir comment, avec des parcours aussi différents ; culture, éducation, extraction socio-économique et j'en passe... de voir comment la nature même des sentiments demeure...identique et inchangée...chez toutes et tous... exprimés différemment, conscientisés autrement...mais quid de leur intensité et de leur profondeur...

Aussi vastes que les océans de doutes sur les quels nous naviguons...combien de fois avons-nous été sûrs de nos sentiments? Combien de fois avons-nous eu envie de les hurler à la face du monde...alors que nous doutions de tout le reste?

Je pense ce que je suis...je suis ce en quoi je crois...je crois ce que je sais...je sais ce que je pense...je pense ce que je suis... drunken

Une année 2013 qui commence par un bilan...pas banal...normalement c'est bon pour les soirées de réveillon ça non? lol!

Un an neuf qui sera treize à la douzaine...

Je vous la souhaite belle cette année...à nouveau...

Et merci pour votre écoute...ou vos lecture... je me réjouis de vous lrie encore et repasser bientôt fixé sur ce devenir incertain du Zèbre...devenir...rien de moins précaire... rien qui ne ressemble moins à un état Pété de rire

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Lun 7 Jan 2013 - 11:49

Re-bonjour à toutes et tous...

Je ne sais jamais vraiment ou poster...n'étant pas encore tout à fait au clair avec ma situation et ne voulant pas trop déranger les gens, je préfère faire vivoter le fil de ma présentation...puisque je me présente encore ;-)

Les échéances approchent pour moi et la tension remonte et redescend sans cesse...je sais exactement vers qui je vais, mais je ne sais pas ce qui en sortira...comme toutes les rencontres de ma vie d'ailleurs... sauf que cette fois c'est une psy...

Il m'aura fallu une bonne 20 aine d'année pour enfin me décider à "consulter" et je me demande bien ce qu'elle va me découvrir comme tare que je ne connais pas encore...car mes tares sont innombrables...vous le savez XD... on ne se laisse pas grand chose...pourtant une part de moi se réjouit à l'idée de cette confrontation avec moi-même...

Jeudi 10 janvier... Ça fait bizarre quand même... un peu peur aussi...mais comme depuis cet été j'ai réalisé que la peur avait un meilleur ami nommé courage...

En tous cas j'ai beaucoup de plaisir à vous lire sur les innombrables fils de ce forum et je me réjouis de pouvoir partager quelques idées et tranches de vie avec vous encore...

Amitiés...

Aethos...aka Clementino di Carpaccio ;-)

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Dark La Sombrissime Encre le Lun 7 Jan 2013 - 23:24

salut aethos,
je te souahite bien du courage. moi j'y suis pas encore arrivee.
en tout cas, je suis sure que ce sera plus que satisfaisants.

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par SoleilSombre le Lun 7 Jan 2013 - 23:52

Bonsoir Aethos,

Bienvenu meme si nous avons echange auparavant. J'ai beaucoup aime ta maniere de parler de la resilience. Et ton point de vue donne de la matiere a penser..

Bon courage pour ta rencontre

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Mer 9 Jan 2013 - 18:37

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas...

Un plaisir sans cesse renouvelé que de venir parcourir ce forum... comme je ne lis pas beaucoup en ce moment, je dois dire que je me rattrape pas mal ici et je dois dire que le niveau est souvent "édifiant" au sens propre du terme...

Bref... Demain pour moi ce sera anamnèse au programme... et pour le coup jerepasse un peu ma vie au peigne fin au point de repensé à journal que m'a tenu ma mère entre 0 et 5 ans... dans lequel elle narrait nos aventures quotidienne...me revient donc en mémoire ce passageou elle monte un dialogue entre elle et moi qui s'est déroulé au mois d'avril 1983...j'avais donc 3 ans et demi...

Contexte: sur la tombe d'une enfant dans le cimetierre du village natal de ma génitrice...je joue parmi les tombes des dits enfants quand soudain...

Devant la tombe d'une tout jeune "4 ou 5 ans" je m'arrête:

- Dis maman...il a eu quoi le petit garçon?
- Il est mort...
- Que lui est-il arrivé?
- Un accident sans doute....
- *je regarde les anges sur sa tombe* .... il a sûrement du se casser une aile ;-)

Un an plus tard dans la cuisine familiale j'écoute les nouvelles à la radio...

"Pourquoi les nouvelles c'est tout pareille le matin et le soir...ca change pas?"....

Je ne sais pas au devant de quoi je me dirige avec ce bilan qui commencera par une anamnèse...mais je sais une chose...c'est qu'en relisant ce journal, pièce unique de mémoire que ma mère m'a laissé...d'abord j'ai réalisé que j'ai fait du surpoids dès ma naissance lol et qu'ensuite eh bien la vie est fichtrement belle...même à la fin...

EN tous cas je vous remercie de tolérer mes passages intempestifs sur certains fils et je me réjouis de vous narrer mes première aventures psycho-thérapeutiques XD.... enfin c'est jamais qu'un bilan...

Et un bilan ça s'équilibre si je me souviens bien de mes cours de compta...entre actifs et passifs...va falloir jouer finaud ;-)

Amitiés....

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Dark La Sombrissime Encre le Mer 9 Jan 2013 - 19:25

T'inquietes, on aime bien te lire (du moins, c'est le cas pour moi).

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Invité le Mer 9 Jan 2013 - 19:41

Idem. J'ai toujours apprécié l'aposiopèse!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Mowa le Mer 9 Jan 2013 - 20:39

Bienvenue voisin! cheers

En passant je peux te demander de m'envoyer en MP le nom de qui tu vas voir? Je cherche...

Et puis sinon, ne manque pas de participer au fil des rencontres sur Genève (actif) et Lausanne (inactif qui pourrait s'animer un peu...). A moins que les rencontres IRL ne te tentent pas.

_________________
Quel est le plus petit pas possible que je peux faire pour me rendre la vie plus belle aujourd'hui?

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Jeu 10 Jan 2013 - 16:20

Nous y sommes....

Le ptit Aethos s'est levé ce matin en pensant à une journée d'anamnèse...il n'en a eu droit que 15 minutes... ensuite? Duplo, matrices et chiffres à foison...Sans le réaliser vraiment il avait mis un pied dans le WAIS IV...

A priori l'ensemble des tests et subtests devraient être terminés la semaine prochaine...ensuite retour...et ensuite... à moi la liberté Laughing

En me voyant jouer avec les Duplo j'avais vraiment l'impression de sortir d'un bon vieux film sur le handicap mental... genre et si je retournais le bloc du côté rouge...ou plutôt non...du côté blanc...

Bref... sentiment étrange et amusant à la fois que de me retrouver devant ces énigmes parfois drôles...souvent barbantes...

Je marche vers la vie...mais je n'0en connais pas le chemin... nombreuses ont été les pierres d'achoppement qui ont croisé ma route...pourtant à chaque fois que j'ai chu... la hampe salvatrice d'une branche bienveillante m'est venue en aide pour me relever...

Un résultat? Un chiffre? On verra...je crois profondément que nos identités vont plus loin que cela, mais ile st vrai que cela me permettrait, et j'en ai le désir secret, d'expliquer cette ingérence psycho-affective dont je fais l'objet en permanence et dont mon cerveau semble se faire un malin plaisir à instiller dans la moindre de mes idées, actes ou pensées...

Bref...qui vivra verra...pour les autres...je leur raconterai plus tard...

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Mar 15 Jan 2013 - 9:00

Bonjour à toutes et tous...

Ça y est... le WAIS IV est paqueté... et je dois dire que la deuxième session m'a laissé sur les rotules... heureusement que mon 90% me laisse un jour de congé car si j'avais du retourner au boulot je crois que j'aurais été franchement useless...

Mes impressions concernant le test... me suis salement planté à divers endroits et j'étais assez tendu. Car à la différence de la première séance, je savais que je serais testé ce jour là, j'ai donc bien eu le temps de me dévaloriser bien à fond avant d'y aller, de me démonter encore une peu le self...résultat? Demain mercredi... 2 heures de debriefing cossu pour un esprit inégal et parfois lent à la détente...mais toujours prompt à s'emballer lol...

Je ne sais pas ce que cela va donner, je ne sais pas ce que j'en attends... un positif sûrement concernant mon potentiel...mais là c'est un orgueil déplacé qui parle...franchement plutôt une analyse plus fine des projections personnelles dans mes réponses histoire de voir ce qui " cloche" chez moi... tout en restant bien conscient de la chance ineffable que j'ai d'avoir eu tout ce que j'ai eu dans la vie et surtout d'avoir pu rencontrer des gens, qui malgré mes doutes, m'ont aidé et apporté énormément...

En tous cas en sortant hier des derniers subtests...je me sentais "gros naze"... et cela a mis bien en lumière quelques difficultés de concentration me concernant...mais bon on verra bien.

Demain je serai fixé et j'irai ensuite voir si quelqu'un de compétent pourrait me filer un petit coup de pouce pour reconstruire pierre à pierre cette image faussée que j'ai de moi et qui fut démontée méticuleusement durant des années...

Sur ce je vous souhaite à toutes et tous une excellente journée...

Amicalement

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Dark La Sombrissime Encre le Mar 15 Jan 2013 - 11:06

bonne journee a toi egalement et de grace, arrete de te demonter moralement. douter constemment de soi est je crois caracteristique d'un esprit zebresque.

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Mowa le Mar 15 Jan 2013 - 11:24

Au moins tu n'auras pas à attendre longtemps tes résultats, tant mieux. Pas trop de temps pour gamberger.

Orgueil mal placé, comme tu y vas! N'es-tu pas un peu trop dur avec toi-même? Il me semble pour ma part assez normal, et en tout cas humain, d'espérer réussir un test, surtout lorsqu'on s'y est présenté volontairement (si tant est qu'on puisse ici parler de "réussite", j'en ai bien conscience...)

Bonne journée

_________________
Quel est le plus petit pas possible que je peux faire pour me rendre la vie plus belle aujourd'hui?

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Aethos le Mar 15 Jan 2013 - 11:31

Vous êtes bien gentils avec ma personne en ce matin du 15 janvier 2013...

Bah...cette dureté envers moi c'est justement pour cela que j'ai entamé tout ce processus qui m'a beaucoup chamboulé... je me reconnais quelques qualités c'est clair... maintenant de la à en être fier... ce sont des qualités rapportées souvent qu'on m'attribue au hasard d'une rencontre ou d'un contexte...

Quant à la réussite... j'ai du mal à l'envisager pour être franc...elle m'apparait, lorsqu'elle se présente, toujours comme une chance... Mais c'est vrai que j'ai fais de gros progrès et que je la provoque plus cette chance... et j'en tire quelque réussite Laughing

Merci pour votre soutient en tous cas... je ne veux pas m’apitoyer, au contraire j'essaie de faire ce que je dois... d'0ailleurs l'air était bien frais ce matin lors du jogging... çà caille là-.dehors.

Bref... j'arrête de penser et je fais les trucs parce que ces dernières semaines j'étais de nouveau en train de ventiler pour rien...et ca ne menait à rien... ni à la maison ni au boulot... du coup j'arrête de penser je suis plus efficace ;-)


Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Mowa le Mar 15 Jan 2013 - 13:19

Aethos a écrit: Mais c'est vrai que j'ai fais de gros progrès et que je la provoque plus cette chance... et j'en tire quelque réussite Laughing

Very Happy Il y a bien des années, l'un de mes amis m'a transmis cette devise qu'il avait fait sienne: "La chance, ça se provoque".
Je l'ai pris au mot: j'ai fini par l'épouser.

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aethos...où l'éthique de l'ontos au logos...en passant par le pathos

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum