Perte de mémoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Perte de mémoire

Message par hopbof le Lun 17 Déc 2012 - 15:17

Bonjour,

Il y a quelques années suite a un ras le bol de tout analyser j ai décidé "d’éteindre" mon cerveau.

Ça a en partie fonctionné mais pas vraiment comme je voulais, effectivement j analyse plus, a tel point que j ai l impression de plus être capable de raisonnement. (pour ceux qui en on marre de turbiner en permanence je peux vous dire que c est horrible de plus le faire, impression d être handicapé, amputé) j arrive a le remettre en marche de temps a temps mais pas a volonté.

La ou je voulais en venir, c est que depuis 5 ans je perds de plus en plus la mémoire ( examens fait pas de problème neuro).
Je n ai plus accès a la plus grande partie de ma mémoire, du jour au lendemain j oublie quasiment tout, je sais que j ai dit quelque chose a une personne, mais je sais plus quoi, ou inversement je me souviens de ce que j ai dit mais je sais plus a qui.

Plus le temps passe, plus la partie de mémoire a laquelle j ai accès se réduit.

Je voulais savoir si quelqu'un a aussi des problèmes de mémoire.




Dernière édition par hopbof le Mar 18 Déc 2012 - 0:11, édité 1 fois

hopbof
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 479
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Variable

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par bepo le Lun 17 Déc 2012 - 15:34

Je ne peux pas t'apporter la lumière, mais effectivement quand la motivation t'abandonne, les choses se noient dans un gris indéfini ou les points d'ancrage pour la mémoire deviennent de plus en plus ténus.
Et effectivement c'est un mélange de laisser aller conscient et de réflexe protecteur.
Je n'en sait rien en ce qui te concerne, mais effectivement quitter l'enfance (c'est un long chemin et non pas seulement le fait d'avoir un permis de conduire qui permet de se la jouer), se confronter à la réalité des règles et des contraintes imposées par notre biologie est assez déstabilisant. Bref le psychisme ça s'entretient, sinon ça s'use.
En gros panique pas, tu es peut être juste un peu trop attentif ou trop anxieux, mais en tous cas cherche à remettre du piment dans la nourriture que tu trouves un peu plus insipide qu'avant.

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par hopbof le Lun 17 Déc 2012 - 15:45

La montée de l angoisse et la perte de mémoire se sont fait évidemment en parallèle. J ai atteint un point ou si une voiture klaxonne dans la rue je fais un bond de 50 cm.

La perversion de la perte de mémoire c est que si j analyse le problème et que j avance, le lendemain je dois repartir à 0 parce que j ai tout oublié.

J ai essayé d écrire ce qui me passait par la tête, déjà c est pas facile de mettre sur papier tout ce qui passe par ma tête mais le pire c est que je le fais de telle manière que le lendemain je comprends pas ce que j ai voulu dire.

Comment lutter contre la perte de mémoire si on ne se souvient pas qu on perd la mémoire Very Happy

hopbof
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 479
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Variable

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par May Lee le Lun 17 Déc 2012 - 17:36

hopbof a écrit: j ai l impression de plus être capable de raisonnement.

Suite à un ras le bol (presque au sens propre : j'ai débordé et je me suis comme vidée), je ressens la même chose. Quant à la mémoire ça m'arrive un peu mais je n'ai pas (encore :/ ) noté de gros problème.
De tout coeur avec toi hopbof

May Lee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 828
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par _Odine_ le Lun 17 Déc 2012 - 21:49

Bonsoir,

Je n'en suis pas au stade de ne pas comprendre le lendemain ce que j'ai expliqué la veille. Même si bien souvent, le lendemain, je comprends différemment les choses et repars donc dans de nouvelles cogitations.

Cependant, j'ai également un problème de mémoire à court terme assez important alors que celle a long terme fonctionne parfaitement bien.

Il suffit que mon attention ne soit pas fixée au maximum sur ce que je suis en train de faire ou de penser pour que je zappe illico. Même retrouver un papier rangé 2 min avant m'est difficile.
Les noms, les chiffres, l'exactitude des propos sont des concepts totalement flous pour moi.
Si je pense à quelque chose, il faut que je le dise de suite sous peine de ne jamais le dire car oublié.
Et c'est de pire en pire.

Comme il est dit, le stress joue énormément mais aussi l'intérêt porté.
Le fait d'être parasitée par des préoccupations, par des pensées incontrolées et incontrolables ou tout simplement d'être face à un sujet qui ne m'intéresse pas, dont je me bats l'oeuf royalement, et bien hop, oublié.

J'ai aussi parfois le sentiment que mon cerveau fait un tri très sélectif au vue de l'encombrement et du chaos permanent qu'il y a déjà. Comme si trop d'infos allait saturer et entrainer un black out.

C'est trèèès pénible ... j'envisage la relaxation pour apprendre à canaliser mes pensées, a réapprivoiser mon cerveau.
Car oui, il fut un temps où ça fonctionnait pas trop mal.

_Odine_
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par hopbof le Lun 17 Déc 2012 - 22:02

Bonsoir,

A très court terme j ai aussi beaucoup de problèmes.

Comme étant lié au stress (mais celui ci étant permanent) j ai effectivement essayé sans aucun résultat :
- acuponcture
- médicaments
- naturopathie
- kinésiologie
- Tai chi
et surement d autres que j ai oublié

hopbof
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 479
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Variable

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par _Odine_ le Lun 17 Déc 2012 - 22:17

Je vais aussi tenter le suivi psy. Sait on jamais si ça débloque un truc Rolling Eyes

_Odine_
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par Invité le Lun 17 Déc 2012 - 22:43

Un stress sur longue période a pour conséquence de modifier l'action des synapses, qui créent plus de récepteurs, finalement moins efficaces. Les neurones fonctionnent moins bien, et de là, on en arrive à ton problème, un cerveau moins efficace, qui perd en rapidité de traitement. Smile
(le psy peut-être une bonne idée hopbof)

Bon courage !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par May Lee le Lun 17 Déc 2012 - 22:47

Merci Aliga ! c'est intéressant tout ça study

May Lee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 828
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par hopbof le Lun 17 Déc 2012 - 22:52

Merci Very Happy

Longue période : plus de 5 ans je dois etre dedans
Perte de rapidité de traitement : je confirme

Tu sors ca d ou ? parce que je suppose (entre autre d experience) que c est pas n importe quel psy qui peut effectuer un travail la dessus

hopbof
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 479
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Variable

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par _Odine_ le Lun 17 Déc 2012 - 23:02

Effectivement, très intéressant.
Et c'est réversible ? Le "seul" fait de travailler la gestion du stress pourrait permettre de renverser la tendance ?

_Odine_
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par Filipapari le Ven 28 Déc 2012 - 15:29

Te parler de mon cas pourra peut-être t'aider...

J'ai subi pendant plusieurs années une situation de harcèlement moral et de doubles contraintes au travail, dont j'ai mesuré le danger dès le début, mais dont je n'ai pas pu m'extraire à temps.
Le résultat est qu'au bout de 4 ans et demi, j'ai dû prendre un congé longue maladie parce que j'avais sombré dans une sévère dépression.

Sous l'effet de l'augmentation constante de mon niveau de stress et d'angoisse, j'ai assisté pendant plusieures années, impuissant, à la diminution parallèle de mes capacités cognitives.
Dans les jours qui ont précédé mon arrêt de travail (je ne pouvais plus supporter les crises d'angoisses), ma capacité de mémorisation avait presque complètement disparu, et ma capacité d'attention était elle aussi réduite à néant. Je ne savais pas toujours avec certitude si j'avais déjà vu telle personne dans la journée, je confondais les noms des gens, j'oubliais régulièrement ce que j'étais en train de faire, je me trompais constamment dans la sauvegarde des fichiers, etc... C'était un cercle vicieux, car plus je me sentais diminuer, plus j'en étais angoissé, pensant que c'était devenu définitif.
Une fois extrait de cet environnement professionnel pathogène, mes symptômes cognitifs ont continué d'évoluer négativement pendant un bon mois, ce qui m'a amené à perdre la capacité de lire!
Mais au bout du deuxième mois, mon niveau d'angoisse a commencé à décroître de façon régulière, et j'ai eu la bonne surprise de voir réapparaître mes capacités, très progressivement d'abord, puis de façon exponentielle, avec pour seule thérapie l'auto-analyse de mes angoisses dans le but d'en supprimer la source. Ma récupération s'est accélérée, et j'ai finalement demandé à reprendre le travail 3 mois avant la date prévue.
En 6 mois, non seulement j'ai retrouvé toutes mes capacités cognitives (mémoire comprise), mais j'ai même eu la nette sensation d'être dans ce domaine devenu bien plus performant qu'avant. Et tout ça, simplement en m'extrayant d'un environnement angoissant et en apprenant à gérer le stress et l'angoisse!
Je note d'ailleurs que dans mon nouveau poste de travail (j'assure les mêmes fonctions, mais sans l'environnement pathogène), je ne ressens actuellement plus aucun stress ni angoisse, ce qui est presque euphorisant.
Les leçons que j'ai tirées de ce vécu personnel personnel dramatique:
1) quand on est zébré, les émotions sont si fortes qu'elles peuvent nous empêcher d'utiliser nos ressources cognitives pour nous protéger. D'où la nécessité d'en être bien avertis pour ne pas tomber dans ce piège.
2) On lit souvent que les émotions sont une des raisons de la grande performance des zèbres dans leurs capacités de mémorisation. Ce qu'on oublie peut-être un peu trop, c'est de préciser que les dites émotions peuvent aussi bien avoir un effet positif que négatif, et que même si ça peut paraître surprenant, une source chronique d'angoisse ou de stress peut nuire gravement aux fonctions cognitives.
3) La bonne nouvelle dans tout ça, c'est que la plasticité du cerveau (dont nous serions paraît-il des champions) fait que les problèmes de ce genre durent à peine plus que le temps de la situation qui les produit.

Voilà, je t'ai raconté tout ça parce que je crois qu'un zèbre averti en vaut 10.
Peut-être pourrais-tu d'abord t'investir bénévolement dans une auto-analyse avant de dépenser une fortune avec un psy qui risque fort d'être incompétent en matière de zébritude! (la psychiatre que j'ai vue à trois reprises a brillamment trouvé que j'étais trop "mental" et trop émotif, et qu'il fallait que j'analyse moins les choses et que je fasse plus de sport! Certes, elle n'est pas allée jusqu'à me conseiller de moins déprimer, mais elle m'a quand même convaincu que je serais sans doute un bien meilleur thérapeute qu'elle-même)

Bonne chance à toi!



Filipapari
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 25
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 58
Localisation : Paris 02

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par hopbof le Dim 27 Jan 2013 - 15:26

Merci beaucoup pour ton témoignage Filipari.

Mon premier problème c'est que j'arrive pas définir le cadre de mon stress, par exemple je n'ai jamais été salarié (parce que ça ne me convenait pas).

Effectivement les psy m'ont sorti les mêmes banalités qu a toi.

Auto analyse : le truc c'est que j'en suis quasiment incapable maintenant du fait des pertes de capacités, quand je suis dans des moments hauts j'y arrive, mais la, la mémoire fait que le lendemain je suis obligé de tout reprendre à 0 parce que j'ai tout oublié.

La je suis en train, d'expérimenter un nouveau truc, les avantages de la perte de mémoire : c'est a dire de pouvoir discuter d'un sujet en étant totalement libre d'influences (ben oui je me souviens pas de ce que j'ai lu sur le sujet Very Happy ), le but étant qu'en acceptant la perte de mémoire et en faire un avantage, je lutte plus contre ça et elle revient (faut bien être optimiste)

hopbof
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 479
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Variable

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par Mag le Sam 29 Juin 2013 - 18:14

Merci de vos témoignage à tous
et particulièrement à hopbof dont la lecture aujourd'hui m'a mené à ce que tu dis dans le salon des T
tu y à écrit ça :
Ca m'a permit de comprendre ma perte de memoire quasi totale : en fait c'etait pas un dommage collatéral de l'extinction du cerveau, mais un mécanisme de protection contre l'ennui : ca me permet d'analyser 100 fois la meme chose sans jamais me souvenir que je l'ai deja fait avant.
L'état de stress de ma vie en rapport avec mes capacités de m'adapter à des conditions difficiles par la créativité ont donc atteint leur état limite de rapport...
Je le savais Se tape la tête cont et l'oubliais...
Bon je vais méditer là dessus...

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par kamyet le Sam 5 Mar 2016 - 23:42

Bonjour
Tiens, un vieux sujet qui m'interpelle... Je n'ai quasi aucun souvenir de mon enfance... Si : des souvenirs de solitude. Même les vacances en famille, alors que c'est censé être de bons moments!

Et aujourd'hui c'est un peu la meme: j'oublie plein de choses, comme une mémoire à court terme endommagée.

Et pourtant, lors de mes tests, la mémoire est ressortie comme largement supérieure (je me souviens par contre de souvenirs dans mon lit à barreaux. Très peu, mais ils sont là et ils sont réels)

Vous expliqueriez ça par l'ennui, vous? Ou le tri d'informations ?
Ou juste une présence fictive aux moments des faits (être là sans être là) ?

J'en sais rien, je ne comprends pas cet aspect là. En fait j'accepte depuis si peu de temps ma zebritude, que je n'ai de réponses à aucune de ces questions...

kamyet
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 03/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par Caly le Jeu 21 Avr 2016 - 20:34

Merci à vous tous pour ce fil. Je me sens tellement rassurée... J'ai l'impression depuis deux ou trois ans de devenir bête, idiote, sans mémoire... Et je comprends enfin la relation avec le stress. Par contre, j'ai beau travailler dessus, je n'y arrive pas pour le moment, malgré la psychologue fabuleuse qui me suit et qui comprend comment je pense.
Du coup je vais continuer à travailler là dessus, sur mon passé très tumultueux et continuer à espérer. A me rappeler que non, ce n'est pas irréversible, que mes capacités sont juste cachées pour me protéger pour le moment.

kamyet, tes mots me touchent. J'ai le même problème concernant mon enfance, et portant je ne suis pas bien bien vieille. Pourtant je sais bien que je blesse ma famille quand ils me parlent de moments "marquants" dont je n'ai strictement aucun souvenir. Pour leur ressortir derrière des choses tellement infimes qui se sont passées le mois précédent ou à cette époque qu'ils ne savent pas si je me fiche d'eux ou si j'ai préféré oublier parce que je n'aurai jamais réussi à les aimer normalement.

Merci de me montrer que ce n'est pas anormal totalement. Je crois que j'ai bien fait de venir ici. Je commence déjà à me rassurer sur certains sujets. Merci.

Caly
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 19/04/2016
Age : 22
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par Bimbang le Mar 2 Aoû 2016 - 20:06

J'ai également de gros soucis de mémoire qui ont pour origine mon "burn out" dû à mon travail. Je n'avais pas noté ce genre de souci auparavant.

En fait, je pense que je mémorise toujours mais que je n'arrive pas à me rappeler au moment où il le faut. Le coté pervers de la chose est que, vu que je me sens en défaut, je stresse et ça rend l'extraction carrément impossible. Si je prends mon temps, que j'ai un support matériel sur lequel me fixer pour me rappeler, en me concentrant fort, je retrouve l'information. C'est tout de même un peu douloureux alors du coup, j'essaie de ne pas forcer trop.
Pour les films par exemple, le titre ne me dit jamais rien. On peut tenter de me raconter le synopsis mais en général, pareil, ça ne flash pas. Par contre, dès les premières images, je me souviens du reste de l'histoire.

Au travail, j'ai dû mettre en place un tas d'astuces qui me permettent de mieux me souvenir des évènements, au cas où j'aurais besoin de me rappeler.
Je note beaucoup de choses partout, je fais des fiches.... du coup je perds du temps, et je suis moins efficace... donc j'angoisse, donc je stresse...
Terrible non ? Very Happy

Tout ça n'arrange en rien mon "estime de moi". Je me sens diminuée et je vérifie quinze fois les choses de peur d'avoir zappé un truc. Dès qu'on me demande de me rappeler, je me dis de suite que j'ai fait une boulette, donc j'angoisse, etc...
Horreur malheur ! Avec moins d'envie de perfection, je pourrais m'en sortir plus facilement. Hélas, ce coté là n'a pas lâché prise.

Bimbang
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 749
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par Bimbang le Sam 13 Aoû 2016 - 16:20

Je viens de trouver une vidéo qui s'adresse aux profs principalement qui explique bien les stratégies qu'on peut développer pour améliorer notre mémoire. C'est basé sur les neurosciences.


Bimbang
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 749
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par Eiph le Lun 15 Aoû 2016 - 3:43

Ah oui? Intéressant,pourrais-tu nous en partager le lien?

Eiph
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 01/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par Bimbang le Lun 15 Aoû 2016 - 8:52

J'ai mis le lien, mais peut être ne le vois-tu pas.
J'essaie une autre forme : https://www.youtube.com/watch?v=aOcpR8K0VRs

Bimbang
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 749
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par Kpucine le Jeu 17 Nov 2016 - 23:02

Bonsoir, j'ai ce problème de mémoire également.

Avant je mémorisais ultra facilement, sans grand effort. Et puis j'ai eu un choc psychologique très violent au cours de ma vie.

A partir de ce moment j'ai eu des problèmes que je n'avais pas avant : je ne mémorisais plus aussi simplement. Je n'avais plus les facilité mathématiques que j'avais également. Ça m'a donné la sensation que mon cerveau était devenu faignant.

Par la même, j'ai remarqué que l’événement déclencheur et d'autres problèmes liés étaient devenus flous dans ma mémoire. J'ai compris que ce choc avait fait des dégâts, j'espère réversibles, et que mon cerveau avait occulté des choses pour me protéger.

C'est extrêmement frustrant et je me bat pour essayer de retrouver ce que j'étais avant... mais je ne sais pas si c'est possible.

Kpucine
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 13/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par Bimbang le Jeu 17 Nov 2016 - 23:15

J'ai ce sentiment aussi d'une grève du cerveau.
Depuis quelques jours, le rythme au taf a repris fort, et hop, ma mémoire se barre de suite. Alors que pendant les vacances, j'avais senti que ça revenait. J'arrivais à refaire du calcul mental sans sentir de "douleur". Pas vraiment de la douleur, mais je sens qu'il faut que je me force, que j'y mette beaucoup de volonté.

J'ai l'impression que mon cerveau est traumatisé et qu'il ne veut plus coopérer en fait. Comme s'il était indépendant ^^

Mais du coup, je pense que ça va revenir et qu'il faut que je le réapprivoise doucement, et aussi que je le respecte un peu plus en faisant moins d'heures de "tarée du taf".
Pour toi, il faut peut être cerner un peu cette mémoire traumatisée un petit peu régulièrement, un peu comme on voudrait attirer une bestiole sauvage ^^


Bimbang
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 749
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de mémoire

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum