"Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par Plume Z le Dim 16 Déc 2012 - 23:29

Cela fait partie des reflexions que je recois assez recement....
La peur du rejet.
Voilà ce qui m'amene ici ce soir.
Par ailleurs, je postes ici etant donné que mon souci semble etre un conflit entre moi et ma ..."nouvelle famille" si on peut le formuler ainsi.

Pour expliciter la chose,
Je vis avec de la belle famille depuis peu mais depuis cela, une sorte de deprime a pointé le bout de son nez.
(M'annoncant probablement par ce biais, le fait que je puisse etre reellement differente -etant passée par de nombreuses phases de desintegrations pour pouvoir m'en sortir...et ce meme avant ce declin...les questions se sont justes accumulées a la pelle en fait.)

Mais pour en revenir au sujet, il y a encore eu une bisbille, qui ce soir, me fait reflechir de nouveau.
A l'origine, encore une histoire un peu bête: ma famille qui trouve que j'ai un comportement un peu trop egoiste ces temps-ci me laisse un plat tout preparé pour une soiree que je passerais seule: un plat relativement gros. N'ayant pas tres faim et croyant bien faire, je me coupe une part de moineau, en faisant bien attention à en laisser pour tout le monde...
Et à mon grand malheur, parait il que j'aurais dut tout manger!
Et je vous passe les insultes diverses qui ont volées à la suite de ce petit malentendu.
La situation est particulierement tendue et parmi les sujets qui reviennent regulierement sur la table:
Cette fameuse deficience "neurologique" à compliquer les choses....qui s'avère être un handicap...

Depuis plusieurs mois, c'est donc une reelle bataille avec moi-même.
Comment calmer la tension qui s'est installée? Sachant que je n'arrives pas à agir "normalement"?

Depuis petite, j'ai cette impression de n'avoir rien acquis:
Qu'il s'agisse de mon vocabulaire qui se degrade lorsque je stresses, ou bien de gestes du quotidien, je n'arrives pas à les integrer. J'ai l'impression de ne faire que du mimetisme dans tout ce que je fais...
Zebritude? Ou bien est ce autre chose?
Je ne saurait pas le dire.

Beaucoup de gens me voient comme quelqu'un de mou. Qui hormis sa passion, est depourvue de vitalité, qui n'arrive pas à se remuer. Mais aussi loin que je cherche, je ne comprends pas ce que mon entourage me veut.
Il vont desormais jusqu'a me priver de ma passion en tentant de me socialiser,
Resultat, je portes un masque en me disant que ce sera fini quand je vivrais seule.
Mais actuellement, j'ai bien peur que ce type de reflexions me marquent de trop.

Du coup, plusieurs questions me travaillent,
Jusqu'ou devrais je m'effacer?
J'aimerais tellement qu'on me fiche la paix. Et malheureusement je ne peux m'empecher d'etre touchée quand ils
parlent de mon bonheur.
Leur expliquer que je ne me realise que dans ma passion est quasi impossible (etant terre a terre) et c'en est devenu une veritable souffrance...
Leur faire comprendre mon point de vue "tordu" et "contradictoire" tiens de l'impossible et je suis vue comme bourree d'incoherence (mais qui donc est coherent?)

Si vous avez des recommandations sur le comportement a adopter je suis preneuse....
Car pour l'instant, j'ai l'impression de creer des drames à chaque geste et j'ai l'impression d'etre au bord du gouffre...
Tout ça pour des histoires de "normalité"
Entre autre... Ça m'afflige d'avoir à parler de tout ça, mais je me demandes vraiment si tout ce que je penses est normal... Etant donné que j'ai rarement croisé de personnes eprouvant une telle lassitude par rapport à la vie en general et ce type de soucis....

Plume Z
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 13/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par Wise le Lun 17 Déc 2012 - 1:04

zut alors, il y a bien des gens que ça dérange si on en prend trop, il faut faire attention que le dernier servi n'ait pas une minuscule part.
la réflexion "ne pas avoir tout pris" pour moi c'est une connerie.

agir "normalement"... peux-tu préciser en fonction de quelles normes ? les normes communes sont communes à quelques dixaines ou centaines... de personnes. tu vas ailleurs... et ce ne sont pas les mêmes.

n'avoir rien acquis... et est ce que les autres ont acquis quelque chose ? est ce que tu trouves que les gens qui t'entourrent se sont beaucoup remis en question ont beaucoup évolués...
ce n'est pas à toi de faire tous les efforts. tout le monde doit y mettre du sien.
le fait que tu viennes en parler ici prouve que tu fais particulièrement attention.

lorsque l'on stresse... tout se dégrade.
je pense qu'un z doit vitalement éviter le stress. (le minimiser).

je n'arrives pas à les integrer. J'ai l'impression de ne faire que du mimetisme
ha! voila! tu ne fais pas les choses à ta façon naturellement, tu essaie de mimer les autres. tu n'es pas dans le corps des autres, tu n'es pas les autres, tu ne peux pas faire comme les autres.
fais les choses comme ça te convient toi, et ainsi tu les fera bien. c'est la seule solution de bien faire.

tu me sembles visiblement trop blessée par le jugement des autres. et leur volonté d'influence et de contrôle sur toi.
tu es libre !

"mou", "dépourvu de vitalité", "se remuer", oui on me l'a beaucoup dit. je ne travaille pas beaucoup physiquement, c'est intellectuel ce que je fais. alors les hyper-actifs ça les gêne, ils ne comprennent pas ça.
tu devrais éviter ces gens. c'est tres toxique ce genre de critiques.
il n'y a pas de loi qui oblige les gens à bouger (et si il y en aurait une, ce serait une loi à la con).

tu me sembles sous l'emprise de personnes, qui tentent de t'influencer, de te contrôler. peux-tu partir ?
et, surtout ne t'efface pas. les z s'effacent trop (pour la plupart).
la paix... oui, donc je vois juste.
"ton bonheur" qu'ils veulent t'imposer.
c'est ce qui leur conviendrait à eux.

"ma passion", ce qui me semble éventuellement gênant c'est que tu n'en n'aie vraiment qu'une seule. c'est quoi au fait ?

Chaqu'un sa cohérence.

: barre toi.

Bisous

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par Plume Z le Lun 17 Déc 2012 - 9:09

Les normes? Ça va passer de la façon de se servir à manger (trop "gauche") voir, absurde, à ma façon de laver une salade -disons que quand je fais les choses spontanement soit ça fait rire, ou bien dans le cas suivant ça agace parce que le côté pratique me depasse.

Et pour les autres, je ne sais pas vraiment, ils disent se remettre en question mais pour une simple histoire de nourriture j'ai quand même eu deoit à des reflexions du genre "meme ton petit frere aurait compris" ou bien, la meilleure: "va te pendre!"...
Il est clair que ma façon de faire exaspere mais y reflechir ne m'avance à rien...

Pour ce qui est de ma passion, c'est le dessin. Et par extenssion tout ce qui s'y rapporte -arts en general- symbolisme -dramturgie -l'animation. et à mes heures perdues, la musique.
Disons qu'il y a un amas de choses qui, pour moi, tournent autour de cela.
Et si ce n'est pas ce qui occupe mon temps libre, eh bien je traine sur internet et passe des heures à lire des articles -ici ou ailleurs- pour comprendre un peu plus ce qui m'entoure.

Donc quand je parlais de "ma passion" c'etait principalement pour designer le dessin -etant donné que je veux en faire mon metier plus tard- mais bon, pour en revenir à ce qu'il disent.: tout ce que je fait à leurs yeux, c'est gribouiller...
Je passes vraiment un temps monstre occupée avec tout cela -sans quoi je m'ennuies à en mourrir-
... Et chaque fois que je glisses un pied dans ce qu'il appellent ma "vie sociale"
Je me sens agressée, pas à ma place, et j'ai l'impression qu'il tentent d'ecraser ce qu'il reste de moi. Les moments de blancs me travaillent, je passes des heures à decortiquer leur façon d'etre -qui en passant- est devenue ennuyeuse tellement je sais à quoi m'attendre en ce qui me concerne....

J'ai des gens qui m'acceptent telle que je suis oui, mais ils ne sont pas à mes côtés. Et pour l'instant j'excerces un controle monstre sur moi-même car je sens qu'a force de les avoir observé, je pourrais leur faire un listing de leurs propres incoherences/bien que justement, j'ai horreur de blesser les gens. Seulement, comme d'habitude ils diront que je detournes la situation, cherche à me faire plaindre. Etc.
-Argh! C'est pire qu'un meli-melo maintenant et je sais plus sur quel pied je dois danser...

J'ai envie de ne blesser personne, d'etre moi-meme.
J'en deviens parano, j'ai l'impression qu'on observe chacun de mes gestes pour voir si je vais faire les choses normalement...
Et autisme, zebritude ou quoi que ce soit, c'en est devenu un calvaire.


Dernière édition par Plume Z le Lun 17 Déc 2012 - 10:00, édité 1 fois

Plume Z
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 13/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par siamois93 le Lun 17 Déc 2012 - 9:17

Tu ne dois pas t'effacer mais au contraire t'affirmer. Ce n'est pas facile quand on ne veut pas blesser les gens qui nous étouffent et nous bouffent mais c'est le seul moyen. T'affirmer et ne pas trop fuir sinon tu passeras ta vie à fuir. Et parfois on se fuit soi-même.
C'est à toi de mener la danse.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par nikoku74 le Lun 17 Déc 2012 - 10:27

un seul mot d'ordre : affranchis toi de la norme! A vouloir se conformer à la norme, on s'épuise à nager à contre-courant. Fais passer ce que tu penses sans blesser: c'est le plus dur mais il faut essayer, c'est le salut.

nikoku74
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1041
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 41
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par Plume Z le Lun 17 Déc 2012 - 11:49

Oui, mais la question est la:
Quelle norme?
Il est vrai que j'ai d'enormes problemes d'attention et qu'il va falloir un certain effort de ma part pour comprendre comment effectuer une tache convenablement.
Je suis assez perfectioniste, et ça me pourris la vie en fait.
Ne serait ce que pour ranger un pauvre pot.
"Qu'est ce qui sera le plus pratique?"
Et c'est sans secret que vous devinerez que je n'ai jamais les bonnes methodes...du moins quand les autres passent par derriere.

Ils n'ont pas vecu ce que j'ai vecu,
Ne fonctionnent visiblement absolument pas comme moi, et ne comprendront surement jamais ma façon de fonctionner qu'ils nomment bordelique.

Que leur repondre? Sachant qu'il n'ont pas relevé que des defauts chez moi, je me vois mal faire la gamine qui se bouche les oreilles et fait semblant de rien entendre...
J'ai la 20aine et selon eux, ces defauts font qu'il me considerent aussi stupide que quelqu'un de 13 ans si ce n'est moins...
C'est un cercle vicieux en fait.
On ne me voit que par ce que mon passé: soit comme une gamine bizarre, qui pour lutter contre l'etiquette qu'on lui a plaqué sur le front, fait tout avec la peur au ventre...
Gagner en assurance dans tel contexte est extremement difficile...

Plume Z
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 13/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par nikoku74 le Lun 17 Déc 2012 - 17:01

le défaut du perfectionnisme je l'ai aussi, mais on ne peut pas devenir moins perfectionniste, c'est comme ça. Les gens ne fonctionnent pas comme nous d'où cet ostracisme envers nous. Ce que je peux te dire c'est qu'essayer de penser comme eux est sans issue possible, alors oui, c'est compliqué mais reste comme tu es en essayant de lâcher un petit peu.
Pas facile, c'est sûr mais si ça peut te rassurer on est beaucoup dans la même galère sur le forum!

nikoku74
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1041
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 41
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par siamois93 le Lun 17 Déc 2012 - 22:03

Pendant longtemps j'avais chez moi mis en place un classement chronologique des papiers qui arrivaient. Certains auraient pu y voir du bordel ou une absence totale de classement, mais non j'entassais au fur et à mesure les courriers qui arrivaient, impôts, relevés de comptes, factures etc... Quand j'avais besoin de retrouver un document il me suffisait de me rappeler quand il était arrivé, et je le retrouvais rapidement. En général les gens trient les différents types de courriers, les mettent dans des classeurs séparés, bref ils se font chier.
Ma méthode c'était ma méthode et elle me plaisait bien Smile Et presque idem au boulot. Mais on m'a toujours dit que j'ai une bonne mémoire alors c'est peut-être pour ça que je peux fonctionner comme cela et pas les autres.

Perfectionnisme ... il faut aussi voir ça sous l'angle statistique, jusqu'à quel moment c'est utile de corriger ? Est-ce que ça vous parle une approche statistique du perfectionnisme ? La perfection est limitée par nos sens non ?

Sinon comme passion "stupide" je fais du taï-chi-chuan depuis 1987. J'adore ça. J'en fais facilement 5 ou 6 heures par jour. J'ai lancé un fil dans les IRL à Paris, il n'y a que deux personnes qui viennent Smile Parfois nos passions n'intéressent quasiment que nous, c'est comme ça, nul n'est prophète en son pays il paraît Very Happy

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par Plume Z le Mer 19 Déc 2012 - 17:27

Ça je ne le conteste pas, et je ne demandes pas non plus à être LA reference.
Mais il suffit d'UNE faute, d'UN oubli et c'est un drame national.
Aujourdhui encore, il y a eu un oubli de ma part -ou disons plutot que j'ai mal fait/compris les choses.
Et aujourdhui encore je vais me faire enguirlander.
Je sais très bien de quoi ils vont parler. Ce que je vais repondre, et la façon dont va se terminer le debat:
Je vais me concentrer, puis au bout d'un moment, ma zone de confort va finir ecrabouillée par cette nouvelle vie qu'il veulent que je vives. Et ces fameuses phrases assassines vont revenir....
"Tu n'as rien compris, tu nous deçois tout le temps, on peut pas te faire confiance." ou bien ces "c'est ton problème neurologique, on sait que tu n'y peut rien...."

Un grand classique.
Je vais fondre en larmes face à ce mur qui me fait face depuis plus d'un an.
-si il n'etait pas present avant....-
Et pour ce qui est de se relacher, je sais pertinement que ça sera pire
(Je vais tellement me laisser emporter par mes passions et mon envie de me perfectionner que ça va être l'inverse.
Et ça les agacera tout autant...)




Plume Z
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 13/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par Jibi le Jeu 3 Jan 2013 - 11:34

Bon courage. La seule solution, c'est la fuite.
Comme la peste : pars vite, loin, longtemps.

Ils sont clairement manipulateurs, leur comportement tient du harcèlement moral.
De ce que je vois, ils se présentent sous un air de "gentil" de façon extrêmement autoritaire, puisqu'ils t'interdisent la contradiction : "c'est pour ton bonheur".
Le fait qu'ils fassent un "drame national" quand tu fais quelque chose qui ne leur plait pas, où que tu fais les choses d'une manière qui ne leur plaisent pas,
c'est qu'ils sont justes... je sais pas, je trouve pas le mot. Il y a leur manière de faire et les mauvaises. Il faut les comprendre sans qu'ils expliquent les choses.
Forcément pour eux certaines choses sont évidentes, mais elles ne le sont pas forcément pour toi.
"Faire une chose convenablement" : tout le problème est là. Je reprends l'exemple de la salade. A la fin, elle est lavée, non ? Alors si tu les énerves quand ils te regardent laver une salade, ils n'ont qu'à détourner les yeux. Parce qu'il est où, le problème, et surtout il est où ton bonheur ou ton bien dans cette histoire ?
Au final, tu te retrouves à surveiller le moindre de tes gestes et à te demander à la fin de la journée "qu'est-ce que j'ai encore raté qui va faire que je vais encore en prendre plein la tête ?"

Inutile d'argumenter, d'essayer d'exister, ils ont refusé ta capacité à faire des choix puisque "c'est ton problème neurologique", au mieux ça passera pour une crise d'adolescence qui te passera, en attendant il n'y a qu'à accueillir tes demandes avec condescendance et les ignorer par la suite.

C'est très toxique. D'où ma comparaison avec la peste. A fuir, donc.

Jibi
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 90
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par Tuvatroloinmomo le Jeu 3 Jan 2013 - 12:25

Salut Plume, laisse tomber cette soit disant norme. C est une course sans fin et tu la perdras. Il n y a pas de normes, il n'y a que des gens intolerants ou pire insecures. Ils se retranchent derriere des regles pour eviter de penser et de choisir et ils ont souvent une reaction de rejet face a ceux qui ne respectent pas ces regles. Cela les renvoient simplement a leur propre impuissance, a ceux qu ils aimeraient faire mais dont ils sont incapables. Tu n es pas responsalrs de ca, tu n as rien a voir avec cela, et tout ce que tu feras ne sera jamais assez normal pour eux. Si ils ne tont jamais compris, les chances sont grandes qu ils ne te comprennent jamais. Tant pis pour eux. Cultive ton jardin, protege toi et casse toi quand tu le pourras. Tu sais, on ne choisit pas sa famille, mais il y a plein de gens dehors qui te comprendront ou t apprecieront sans que tu ais a faire tant d efforts.

Tuvatroloinmomo
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 208
Date d'inscription : 29/11/2012
Localisation : Mystere et Boule de gomme

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par follofficielle le Jeu 3 Jan 2013 - 13:01

Plume Z,

En une page cela fait 2 foi qu"on" te conseil de te casser!!!

et de

"Alors si tu les énerves quand ils te regardent laver une salade, ils n'ont qu'à détourner les yeux"

et s'ils lavaient la salade à ta place?
tu dessinerais tranquilo pendant ce temps

follofficielle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 692
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 57
Localisation : lyon

http://nathirouve.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par Invité le Jeu 3 Jan 2013 - 13:53

Chère Plume Z.

Je rejoins ce qui a été déjà écrit : ce que tu vis au quotidien, cela s'appelle du harcèlement moral.
Ton post me touche beaucoup car il me replonge dans mon vécu.
Les gestes décortiqués et critiqués... Cette "observation" incessante, et la peur de mal faire, d'être dans l'"anormalité", et le fait d'être observé sous cette loupe négative, sous cette p*** de pression, qui fait qu'on en arrive à en perdre les mots, à désespérer de jamais être accepté, aimé. Qui fait qu'on se ressent comme "anormal".
Ce qui est anormal et abominable, c'est ce qu'on te fait vivre, pas toi !
Rien ne pourrait être source de compliments, de bienveillance à ton égard dans un tel contexte.
La critique, la négation, les reproches incessants à propos de ce que tu fais, à propos de QUI TU ES... C'est juste l'enfer. Sad

Partir, oui. Le plus rapidement possible, quand tu le pourras.
C'est ce que j'ai fait. Certains parleront de fuite. Moi je parle de survie, et je pèse mes mots.
J'ai aussi vécu dans un milieu familial toxique. J'en suis partie dès que j'ai pu, pour sauver ma peau. Tout en me sentant coupable, et désespérée de ne pas parvenir à me "conformer" (!), et lâche, et je ne sais quel autre sentiment négatif.

Se sentir différent parce-qu'on est "zébré" est une chose. Se sentir anormal/fou parce-que l'entourage semble avoir trouvé là un exutoire, en est une autre. Une dont on peut s'éloigner. Pour se reconstruire ensuite.
Courage Amis Long hug



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par follofficielle le Jeu 3 Jan 2013 - 15:32

tout le monde y vas de son conseil, pourquoi pas cette marteaux de follo.

Pour ne dépendre de personne le mieux c'est de dépendre de tous, et que chacun croit etre seul maitre a bord,

De ton bateau que tu dirige en fait

multiplier les contacts.
multiplier les echapatoires.

Perte d'energie et perte de temps à n'utiliser qu'en cas de mauvaise fréquentation.
bises l'ami

follofficielle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 692
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 57
Localisation : lyon

http://nathirouve.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par percevain le Jeu 3 Jan 2013 - 15:33

Oui, ce sont eux les malades, pas toi !
J'ose à peine imaginer l'univers intérieur et le regard sur le monde de personnes donnant aux questions matérielles cette importance... au point de harceler ses semblables là-dessus ! Ca me rappelle "American Psycho", ce roman de Bret Easton Ellis où des golden boys vivent dans un monde où les marques ont remplacé les objets, et passent des heures à discuter du meilleur assortiment cravate-pantalon où de la meilleure carte de visite... non que les membres de ta famille soient des meurtriers psychopathes comme le personnage principal (^^), mais ça me paraît être le même asphyxie dans des futilités.

Est-ce qu'ils passent leur temps à se plaindre de tout et de rien ? Souvent, c'est le cas chez les personnes qui ont donné à leur vie pour but premier une gestion matérielle et économique sans faille (quand on met son bonheur là-dedans... on est très souvent frustré, je suppose - les objets très souvent résistent).

"Quelle éponge convient le mieux pour nettoyer une surface plastifiée rugueuse ?" ; "il est évident que pour les gonds de la porte d'entrée, il faut de l'huile pour porte d'entrée, alors que pour ceux de la porte de la chambre, il faut de l'huile pour porte de chambre"...
Je caricature mais parfois on n'en est pas loin.

Mon conseil serait aussi : et ne cède pas à leur pression, ne cherche pas à rivaliser avec eux sur ce plan (ce qu'il m'est arrivé de vouloir faire avec ce genre de personnes : tu peux leur infliger des humiliations cuisantes en trouvant une meilleure éponge qu'elles, mais il est très douteux qu'ils prennent ces échecs comme des leçons de sagesse sur l'inanité de ce type de comportement -par contre, ta vie sera devenue très chiante).
Laisse-les dire (ils s'asphyxieront bientôt tout seul) voire délègue-leur toutes les tâches en admirant leur efficacité.

percevain
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 30
Localisation : Annecy

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par follofficielle le Jeu 3 Jan 2013 - 15:47

t'en à pas marre l'ami de tout ces conseils?

par des lecteurs de Bret Easton Ellis
ou de Cohen
ou que sais je encore

par Percevain qui lave les surfaces rugueuses avec une éponge!
Alors qu'il faudrait un genre de karcher pour ménagères

follofficielle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 692
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 57
Localisation : lyon

http://nathirouve.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par percevain le Jeu 3 Jan 2013 - 15:53

(Malgré tous mes efforts, je n'ai toujours pas compris qu'une surface rugueuse se lavait avec une brosse !)

percevain
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 30
Localisation : Annecy

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par follofficielle le Jeu 3 Jan 2013 - 16:24

oui, j'avoue ne pas y avoir pensé.
une brosse bien sur
je devrais me remettre au ménage, la baraque serais moins crade, et je serais moins devant l'écran.


menerve
sdfghjklwsfdghkjlm!mlkjhgfdffghjk:l!mlkjhgfdghjkl!mlkjhgfdsbvn,;

follofficielle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 692
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 57
Localisation : lyon

http://nathirouve.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par Plume Z le Sam 19 Jan 2013 - 19:08

@follo Eh bien j'ai envie de dire, si. Ces conseils d'ailleurs, je sais meme pas quoi en faire. J'ai bien des idees pour fuir la situation, mais il reste pas mal de solutions a trouver en fait au niveau "argent", "lieu" et "passion"
Ca peut sembler debile mais j'ai l'impression d'etre majoritairement retenue par les uniques choses que j'ai pu reellement construire; soit mes histoires, dessins et autres productions artistiques qui se presentent sous forme de dossiers ultra volumineux.
J'ai deja revé de me casser. Sans jamais reellement me voir le faire surtout en raison de ce fameux: "T'assumes rien." qui m'arrives frequement dans la tronche.

Ce qui m'amene aujourdhui? Encore quelque chose d'absurde. De non-logique. Stupide. Et pas normal. En parler? Je sais meme pas si c'est utile. Car c'est quasi le même type de boulette. Meme si j'ai tué personne, agressé personne, sequestré personne.
On a discuté de nouveau, je leur ai parlé du fait que j'ai l'impression que tout ce que je fais est mal fait, et bien contents du repondant inhabituel dont j'ai pu faire preuve, ils m'ont dit que si je ne faisait rien de mal ils ne diraient rien. Hors, j'apprends par la suite que j'oublies de ranger ma chaise sous mon bureau, et que CIEL, c'est visiblement tout aussi grave que le reste.

Le Psy, le psy, le psy. Voila ce qu'il me crient aussi.
Et ah, j'ai aussi eu le droit au "achetez lui un cerveau svp svp svp" ecrit sur le fridge a la place de la liste de courses (Sympathique hein.)

Mais je crois qu'en fait le vrai probleme c'est que je ne m'assumes pas.
Dailleurs c'est peut etre pour ça que j'ai besoin d'ecrire des histoires. Des trucs avec un minimum de sens dailleurs.
[j'ai meme remarqué que quand il s'agissait de textes hors-histoires, soit trop personnels, je les relis et ne voies que de l'incoherence et j'en viens tres souvent a les effacer et ce encore plus vite si j'apprends que quelqu'un y a jeté un oeil...]

Franchement, je sais pas ce que j'attends. Vous avez peut etre raison. Ou peut etre que je suis vraiment desesperante et que je ne cherches rien d'autre qu'a me faire plaindre pour me proteger ou bien je ne sais quoi.
J'aimerais vraiment m'en sortir car je vois bien que ca les agace tout autant que moi... Mais j'en viens a un point ou je me demandes si je devrais pas aller passer des tests juste histoire de revenir avec un papier ou figure un "Autiste" ou un haut QI ou une preuve pour qu'ils me foutent la paix.
Car la, j'ai l'impression qu'il ne font rien d'autre que detruire les reste d'un monde dont j'ai deja du mal a me figurer l'existence.

Edit: oh et au dernieres nouvelles, j'ai ete percee a jour avec ces textes qui n'auraient jamais du atterir entre leurs mains. Et je suis donc officiellement une connasse de premiere. Ce qui n'est pas nouveau.
Mais j'ai juste été percée a jour.
Enfn, peut importe.
Je sais même plus ce que j'attends d'eux, ils me degoutent tout autant que moi même.



Dernière édition par Plume Z le Dim 20 Jan 2013 - 8:09, édité 2 fois

Plume Z
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 13/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par Plume Z le Sam 19 Jan 2013 - 19:10

Quoiqu'il en soit, merci pour les reponses au passage.
Ca fait du bien de voir que je suis pas la seule dans ce cas...
Et j'aimerais trouver le courage de me relever mais avec toutes les vacheries que je me suis pris dans la poire autant dire que je ne suis plus d'humeur a prendre de grandes decisions.
Je leur ait annoncé que je me detestais. No souci pour eux tandis que je suis encore la a m'observer avec degout pour tout ce que j'ai pu penser/ecrire/dessiner par le passé, comme a mon habitude.
Je sais pas si ca changeras un jour, mais si il existe des personnes qui se sont tirées de ce diable de cercle vicieux, alors je dirais pas non à d'autres temoignages.

Plume Z
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 13/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par PauluZ le Dim 27 Jan 2013 - 21:05

Salut, c'est une différence de logique. On peut bien les taxer de se cacher derrière des règles, mais l'on en retient surtout une différence de fonctionnement. On peut concevoir que les gens fonctionnent différemment, mais lorsqu'on en vient à l’intolérance, c'est grave. Je pense donc qu'il ne faut pas stigmatiser à tel point le comportement de l'autre. L'ennui, c'est quand on est zèbre tout en se confrontant à une famille entière qui ne l'est pas, et qui stigmatise le comportement du zèbre. C'est le cas d'un ami, et je peux te dire que c'est la cata!
S'ils te disent que tu n'as pas de cerveau, c'est avant tout une différence de logique; et donc, je pense que de notre côté, ceux qui apparaissent "plus bête", ne le sont pas réellement parce que c'est une autre logique.
Après, de mon expérience, la Société n'est pas du tout faite pour les hqi! La plupart des famille répètent des codes sociétales qui ne conviennent pas à certain. Tout le fonctionnement de cette Société ne me convient pas, par exemple, jusqu'à penser que pour l'ouverture d'une simple boîte, j'ai besoin d'une logique qui n'est pas la mienne!

Donc courage et la vérité est ailleurs ^^

PauluZ
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 730
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde?"

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum