Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par AlwaysOnTheRun le Ven 28 Déc 2012 - 23:20

Et puis tu vas pas arrêter d'intervenir! c'est la première fois qu'on me taxe de simple, évident et limpide. J'ai pris une capture d'écran pour les soirs de doutes.

AlwaysOnTheRun
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Ven 28 Déc 2012 - 23:23

Mesdames et messieurs,
C'est marrant, je n'en ai plus rien à foutre de paraitre brillant. On me dirait que je suis une sous-merde de 124, je ne suis plus du tout sur que ça me vexerait.
Vous percutez en quelques secondes ce que mon entourage cherche à définir sans jamais avoir un début d'explication.
Une ligne.
Une seule ligne.
Et Always atteint la cible.
Vas-y CTRL-V.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Ven 28 Déc 2012 - 23:29

En hommage à Mis en Patte, j'ai débouché le tord-boyaux qui me sert à décaper le moteur de ma Triumph. Ce que mon esprit risque de gagner, mon foie va en payer son niveau de gamma-GT.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par AlwaysOnTheRun le Ven 28 Déc 2012 - 23:33

Pour moi c'est précisément ce qui se trouve en dessous de ce vernis d'apparence qui me pousse à rester sur ton fil, même si les apparences, pas toujours trompeuses non plus, peuvent également être fort agréables et de belles tenues. Mais d'autant plus délectables quand elles cachent quelque chose de Vrai.

AlwaysOnTheRun
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Bliss le Ven 28 Déc 2012 - 23:36

Ah oui, très bien dit Always ! Very Happy
Je pense la même chose !


Numero6 : je ne parlais pas d'exploser ton noyau, mais de l'atteindre. C'pô pareil (et chui pas en phase lutéal, chui enrhubée)




Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Ven 28 Déc 2012 - 23:44

Always, toi, y a un moment que je t'avais repéré. Mais je ne pouvais pas imaginer que ça irait si loin. Le syndrome de l'imposteur est sans doute inévitable, sans test pour se sentir légitime.
Le bonheur intense de se retrouver avec des intelligences supérieures à la mienne, est une douceur que je goute ligne après ligne. Un soulagement, un apaisement, la levée d'une condamnation.
Je n'ai pas de mot pour te décrire l'intensité de ce que tu provoques en moi. Mes besoins sont redéfinis, mes aspirations ne m'intéressent plus.
Même pas peur.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Ven 28 Déc 2012 - 23:54

Je passe mes journées à aider les autres.
L'idée que quelqu'un puisse faire de même sans contre-partie financière est fascinante.
Ma hantise de la médiocrité est mise à rude épreuve.
Des phrases comme "il est chiant à ne pas se rendre compte qu'on peut l'aimer" sont ravivées.
Troublé n'est pas le terme, déstructuré est plus grossier mais plus proche de ce que je ressens.
J'envie votre aisance, j'envie votre folie, j'envie le temps où LE mot n'avait pas tout annihilé, le mot IMPORTANT.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Ven 28 Déc 2012 - 23:56

Y'a du boulot.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Bliss le Ven 28 Déc 2012 - 23:59

Le commencement est la moitié du chemin Wink



Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Sam 29 Déc 2012 - 0:05

D'aucuns peuvent remplacer IMPORTANT par logique, rationnel, valable, crédible, abouti.
Comment la réflexion peut-elle faire autant de dégât lorsqu'elle néglige l'affect, les parfums, la fragilité.
Je découvre à vous lire que l'inconciliable est plus que crédible.
Fascinant, absolument incompréhensible.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Sam 29 Déc 2012 - 0:16

Bienveillance, attentions, patience, je découvre un monde que je ne connais pas.
Plus dure sera la chute.
Ou pas.
Faut voir.
L'image du Sumotori qui a le droit de pleurer à son départ en retraite. Qui peut enfin montrer ses faiblesses. C'est tout ça.
Je ne vous connais pas. Et je me sens plus proche de vous que des personnes que je côtoie depuis si longtemps. Je lutte pour ne pas penser que ce n'est pas logique.
La douleur est passée, la légèreté est inatteignable, je flotte dans un no man's land où tout est possible.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Sam 29 Déc 2012 - 9:12

Tu as raison maintenant que les mômes ont piraté le tout venant, il faut que tu te risques sur le bizarre (avec un z...).
Zaime pas les smileys alors des bizzzzzzzzz à la place

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par AlwaysOnTheRun le Sam 29 Déc 2012 - 9:50

Je m'avance peut être un brin, mais ce ne sera ni la première ni la dernière fois, mais ce refoulement, cette autocensure de l'affect et de l'emotionnel, je l'ai déjà rencontrée. Admettre au sens noble ses failles, s'en servir pour avancer, apprendre à les aimer même. Apprendre aussi à réconcilier raison et émotion, car au final et c'est la tout un paradoxe de plus, chez nous les deux sont plus liés encore que chez d'autres, même si on sait à quel point nos émotions jouent dedans toute prise de décision... (à ce sujet les avancées récentes en neuro marketing sont édifiantes).

En somme nous chercherons ce que tout le monde cherche: un équilibre. Mais comme tout est "plus" chez nous... Les déséquilibres peuvent le sembler aussi. Mais u final tout ceci est structurel. Personnellement je me vois comme un rescapé de mon enfance aujourd'hui, après avoir haï pendant 20 ans sans savoir ce que j'étais l'enfant que j'avais été. Et qu'en fait, je suis à nouveau.

Je ne sais pas si ça te parle ni c'est clair...

En tout cas je suis très touché par ton post...

AlwaysOnTheRun
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par AlwaysOnTheRun le Sam 29 Déc 2012 - 9:54

Et pour être complet, c'est peut être jugement la recherche de je plus accorder d'importance qu'a ce qui en a vraiment, dans le sens de cette fameuse vérité qui nous obsède. Et c'est possible sans travers new âge ou doctrinaire (je vois déjà la marchand pointer le bout de sa bourse). Même sans réelle transcendance j'en reste convaincu tout en respectant sincèrement ceux qui ont la foi ou d'autres croyances. La aussi, à creuser: nos croyances au sens large, à commencer par ce qu'on croit qu'on doit être.

AlwaysOnTheRun
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Sam 29 Déc 2012 - 17:22

Always, enfance, rescapé, vérité, transcendance, j'ai l'impression que tu me parles de mon dernier week-end.
La rage de définir ma vérité, la colère qui se mue en affirmation, alors, oui, ce que l'on croit devoir être devient si important que plus rien d'autre n'est possible. J'ai passé ma vie à tenter d'abattre les murailles que j'avais dressées. Mais pour faire quoi, pour atteindre quoi ?
J'ai mis la journée à écrire ce qui suit :

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Sam 29 Déc 2012 - 17:24

En lisant le post consacré à Stig Dagerman - Notre besoin de consolation est impossible à rassasier - je viens de réaliser que la seule femme dont j'ai partagé le toit faisait partie du club.
Bon, j'aurais du avoir des soupçons. Une ou deux classes d'avance, surnommée "au claire de la lune" par ses parents, thèse bouclée en deux mois, choix de l'hôtel "Den Philosoph" à Amsterdam, et ce fameux bouquin de Dagerman, le seul qu'elle voulait me faire lire dans toute sa bibliothèque.
En phase de construction de mon armure professionnelle, j'y étais attachée comme seule validation de ma présence. Madame me saoulait avec son immense culture, je pensais avoir franchi un cap, je pensais que la culture n'était pas la réponse, je me concentrais sur le minuscule, le quotidien, l'insignifiant.
Notre union intriguait l'entourage, et moi plus encore. Quand deux expatriés se croisent et parlent la même langue, ils aimeraient savoir de quel pays ils viennent. Je m'imaginais venir de Foutraqueland du Nord, où les gens sont réservés, taciturnes, introspectifs, et elle de la pointe Sud où l’exubérance et l'enthousiasme sont de mise.
A l'époque une formule résumait mon ambivalence : nous allions devoir nous séparer car elle se laissait porter par le divin Mozart, alors que le métronome de l'univers s'appelait Beethoven.
A mon premier départ, une bicoque infâme m'a servie de refuge. J'aimais bien, c'était mon premier jardin. Je passais en boucle Excalibur, de William Sheller, sur le touille-cassette de ma R5 en regagnant de nuit ma tanière. Passer de la musique dodécaphonique au "Carnet à spirales" me fascinait.
Au deuxième départ, j'avais réussi à accepter que je ne serai jamais à la hauteur. Ni mon argent, ni ma profession, ni mon intelligence ne me protégeait suffisamment de sa puissance dévastatrice. "Clara veut la lune" était l'ode à mon échec. Alain Chamfort a aussi écrit "Ce n'est que moi", cet homme ne doit pas être totalement mauvais.
Au troisième départ, je n'étais plus rien. J'avais touché du doigt ce manque indéfinissable, et c'est moi qui y renonçait.
Nous avions ciselé nos différences avec autant d'intransigeance l'un que l'autre. Au moment de la rencontre, il était déjà trop tard.
Son modèle était tauromachique. L'esprit qui triomphe de la force brute. Sa plus grande fierté était d'avoir dompté les rugbymen de sa classe. Je l'ai vu s'étonner des réactions du taureau de notre promotion, à genou, en larmes, balayé dans ce qu'il avait de plus précieux; comme un enfant qui se demande pourquoi l'insecte reste immobile la dernière patte arrachée.
A la toute dernière fin, quand mon renoncement ne permettait plus de retour en arrière, elle a cru me flatter en m'affirmant que j'étais le seul à lui avoir résisté, le seul dont les piques la blessaient suffisamment pour provoquer des crises de tachycardie. Dans son univers, je suppose qu'il s'agissait d'un compliment
Rétrospectivement, la connaissance de notre zébritude n'aurait sans doute rien changé.
Voilà, ça, ce matin, je ne le savais pas. Vingt années se sont écoulées avant que je puisse esquisser une ébauche de logique à mon plus grand renoncement.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Sam 29 Déc 2012 - 17:47

Always, ta syntaxe se relâche, je le prends comme un compliment.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Sam 29 Déc 2012 - 18:09

A la fin du film "Le nom de la rose", Adso parlant de Guillaume de Baskerville :

Toujours, je prie que Dieu ai accueilli son âme, et lui ai pardonné les nombreux actes d'orgueil que sa fierté intellectuelle lui avait fait commettre.
Cependant, à présent que je suis devenu vieux, très vieux, je dois confesser que de tous les visages du passé, celui que je revoie le plus distinctement est celui de cette fille à laquelle je n'ai jamais cessé de rêver.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par AlwaysOnTheRun le Sam 29 Déc 2012 - 19:07

Numero6 a écrit:Always, ta syntaxe se relâche, je le prends comme un compliment.

Y'a de ça effectivement! Ca dépend aussi beaucoup du moment, de l'humeur, d'être ou non à jeun... Very Happy

Tu n'as jamais pensé reprendre contact?

AlwaysOnTheRun
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Sam 29 Déc 2012 - 19:46

On ne reprend jamais contact avec le passé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par May Lee le Dim 30 Déc 2012 - 13:01

Belle histoire; cette fois je veux bien croire que n'es pas un numéro

May Lee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 828
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par citadin le Lun 31 Déc 2012 - 14:34

J'aime beaucoup le mod Prozac!

Signé: un presque aussi pauvre connard que toi.

citadin
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 210
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 31
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par AlwaysOnTheRun le Lun 31 Déc 2012 - 15:36

Qui te dit qu'il est pauvre d'abord ? Wink

AlwaysOnTheRun
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Lun 31 Déc 2012 - 18:22

J'ai rencontré une zèbre
Très impressionnant.
Premièrement, sans comprendre pourquoi, j'ai immédiatement cru ce qu'elle me disait. Rarissime.
Deuxièmement, elle acceptait mes informations, sans émotion, et, surtout, sans demander d'explication.
Juste une demande d'éclaircissement sur l'information délivrée par quelqu'un d'autre.
Je lui ai juste dit "vous savez que vous pensez plus vite que les autres", un sourire tout discret, tout mimi, "ce que vous savez simplement, les autres ont besoin de raisonnements pré-établis pour aboutir à leurs conclusions, c'est normal qu'ils se trompent", deuxième sourire style "OK, c'est logique".
J'étais énervé comme une puce, un petit pas de deux.
En me tapotant le temporal, j'ai demandé "et votre fille aussi..?". Petit hochement de tête discret.

Le monde des zèbres me parait encore incertain. On lit partout qu'ils font préciser les questions, qu'ils sont perfectionnistes, qu'ils sont hypersensibles, que leur émotions sont explosives.
Ben moi, ça me fait l'effet inverse. TOUT EST SIMPLE. Presque trop, mon semi-remorque d'explications habituelles reste au garage, il ne sert à rien.
Mais ce qui me frappe encore plus, c'est l'absence d'émotion. Pas de débordement. Zen.
Est-ce le contrôle habituel des zèbres ?
Tant qu'une situation reste gérable par l'intellect, le contrôle des émotions peut-il être maintenu ?
Si le ravage de la déferlante des sentiments ne sert à rien, pourquoi lancer la cavalerie ?
Je reviendrais sur le contrôle.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Lun 31 Déc 2012 - 18:59

.


Dernière édition par Puzzle le Dim 5 Jan 2014 - 19:27, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum