Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Dim 23 Déc 2012 - 10:37

Oui et non. Elle dit que son mari est génial, ok.
Mais toi tu disais que "en général", sous entendu dans ta façon de dire qu'il y avait une démonstration.
Enfin bon, laisses tomber, c'était juste de la curiosité.

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16919
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Harpo le Dim 23 Déc 2012 - 10:57

J'ai des petites jambes, et c'est difficile pour moi de marcher 3 mètres devant. Mon ex avait de (trop) grandes jambes, mais je n'étais pas son mari... Mon ex-femme les avaient encore plus petites que moi, mais les moulinait à grande vitesse, il me fut difficile d'être un bon mari.
Là, je pense avoir trouvé la bonne taille et le bon rythme. Ca m'aurait fait chier encore une fois de devoir prendre les jambes à mon cou.

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Dim 23 Déc 2012 - 11:01

Pour faire plus lourdingue que la réponse de Mazulipatam, j'imaginerais ceci.
Il y a deux manières d'envisager le choix du conjoint (pour faire simple et servir le propos).

Celui qui va me permettre de m'épanouir, celui qui va m'offrir plus que les 30% réglementaires de mes attentes. Il va avoir suffisamment de clairvoyance pour admettre que, s'il veut bénéficier de ma personne, il va devoir s'améliorer, faire des efforts, se mettre sur Ma ligne, et alors seulement il pourra avoir l'insigne privilège de rester à mes cotés. Et surement pas trois mètres devant. La base du choix est : compatibilité. Là, c'est mal barré, les gens ne changent pas. Non seulement le conjoint n'était pas forcément terrible au départ, mais en plus il va se flétrir à tenter de suivre. Et celui-là ne marche jamais devant.

Dans l'autre cas, le choix s'oriente vers celui qui est beau, délicat, qui protège mes enfants, qui est fort, que j'ai envie de séduire, qui m'oblige à donner le meilleur de moi-même. Dis-moi que je suis la plus belle. Et alors là, non seulement il était gouteux au départ, mais comme il est gonflé à bloc de cette fatuité indispensable à l'hétéro masculinis, il va en rajouter, et marcher devant avec la fierté d'IronMan au menton pointé vers le ciel.

Deux moyens de flatter l'égo du mâle.
Lui dire que sa femme est géniale. La gorge se gonfle, il se redresse, et il est très rare qu'il en rajoute, il voudrait pas qu'on la lui pique.
Dans une conversation mondaine portant sur le sujet de l'orgasme, du plaisir féminin, posez, Mesdames, votre douce main sur le genou de votre mari assis à coté de vous. Et ajoutez d'un ton neutre de bonne ménagère "oh, de ce coté-là, je n'ai pas à me plaindre". Là, vous pouvez même lui demander les clefs de sa BMW. A utiliser avec prudence cependant, car tous les mâles présents vont mettre en tête de leur wish-list : "me taper la femme ce cet enfoiré, ne pas laisser ce pur bijou aux mains de ce quelconque".

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5575
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par MarSupilami le Dim 23 Déc 2012 - 11:05


Christian Louboutin : quand un homme essaye des souliers, il regarde les souliers dans le miroir. Le femme se regarde elle dans le miroir.
Quand une femme en regarde une autre dans la rue, elle regarde son mec, sa robe, ses chaussures.
Notons que Christian, en fin observateur de la condition féminine, a trouvé le moyen d'attirer le regard de cette femme d'abord sur les chaussures grâce à ses fabuleuses semelles rouges. Et c'est seulement après que le regard remonte sur le mec de l'Autre pour évaluer son poids en Bourse. Une petite voix aigre dit au même moment : "La salope ! Comment a-t-elle fait pour se dégotter un homme qui lui paye des Lauboutin ?!"


J'ai quitté un salon de coiffure où j'ai connu l'extase parce qu'à chaque coupe, on me demandait si j'étais toujours avec ma femme. Le massage du cuir chevelu me mettait en onde Alpha direct. Mais le salon était bondé du modèle de la femme "moderne", indépendante, célibataire la moitié du temps. Alors le coté bon parti... (Je n'ai pas atteint le degré de zénitude nécessaire pour répondre "j'espère bien", à quelqu'un qui me ferait remarquer que ma femme m'aime pour mon argent).
J'abonde. Les salons de coiffure ne sont pas des endroits de détente. Beaucoup de bruits pour rien, trop de codes, trop de regards, trop de miroirs, trop d'auto-censure et trop d'images. On y coupe les cheveux en quatre. Aller chez le coiffeur m'épuise.


Je voue un culte assumé aux couples. Je regarde les couples qui tiennent debout comme des génies qui auraient résolu le problème d'un puzzle fait avec deux moitiés venant de deux boites différentes.
C'est beau !


J'ai l'impression que les hommes qui marchent trois mètres devant ont plus de chances de résoudre le puzzle.
Et c'est pas de la fuite. Ils sont juste pressés d'en finir. A moins que ce soit l'assurance de la victoire remportée par épuisement de l'adversaire ? Very Happy

Y'a pas de théorie nulle part. C'est juste une boutade.


Edit : (message posté sans avoir vu les deux réponses précédentes ) :
Like a Star @ heaven Harpo - Joli jeu de jambes ! Smile

Like a Star @ heaven Numero6 : je crois bien qu'on arrive aux mêmes conclusions par des voies différentes !

MarSupilami
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 788
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Dim 23 Déc 2012 - 11:31

"Notons que Christian, en fin observateur de la condition féminine, a trouvé le moyen d'attirer le regard de cette femme d'abord sur les chaussures grâce à ses fabuleuses semelles rouges. Et c'est seulement après que le regard remonte sur le mec de l'Autre pour évaluer son poids en Bourse. Une petite voix aigre dit au même moment : "La salope ! Comment a-t-elle fait pour se dégotter un homme qui lui paye des Lauboutin ?!""

C'est ça, c'est ça, c'est exactement ça !
Je savais bien que je me gourais dans l'ordre du scanner féminin.
Quand les hommes regardent ta femme, c'est chiant. Quand une femme regarde ta femme, c'est le top de l'extase.
Cette singularité dans l'espace-temps grâce une paire de talons-vertiges, c'est tout simplement ineffable.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5575
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Bliss le Dim 23 Déc 2012 - 19:09


Excusez moi, je vais être franche. Je ne me retrouve pas du tout dans vos représentations du couple et des rapports homme-femme, tellement conventionnelles, porteuses de clichés et ennuyeuses.

Quand je lis vos échanges, j'ai l'impression de lire "Mars et Vénus" > livre que j'avais trouvé fort instructif et comportant beaucoup de choses pertinentes/éclairantes, mais qui m'avait laissée sur ma faim, comme si je n'avais pu manger que la surface d'un fruit et qu'on me certifiait que "si si, tu as mangé tout le fruit".

De plus, sans vouloir t'offenser, Numero6, je pense que le fait de pouvoir poser des théories sur les rapports hommes-femmes, de (penser) savoir ce que les femmes désirent toutes au fond d'elles et donc ce qui peut les combler, de "prédire" ce qu'il va se passer dans telle ou telle situation entre une femme et un homme, etc., te permet de te rassurer et de te donner l'impression que tu contrôles la réalité.

Pour ma part, je suis une femme, une vraie, et pourtant, je n'ai jamais été fascinée par les chaussures (ni les sacs) et ceci même alors que je suis très féminine et assez coquette. Et lorsque je rencontre un homme (ou regarde le mec d'une autre), je ne pense JAMAIS à son argent.

Et ce n'est même pas volontaire chez moi (genre acte de rébellion intellectuelle, vouloir aller à l'encontre des clichés et ne pas m'abaisser aux bassesses de l'être humain, etc., comme le font ces "pseudo hippies" qui brassent beaucoup de vent et me font plus marrer qu'autre chose). Non, je suis comme ça sans le vouloir, sans en faire un but dans ma vie.

Et pourtant, je ne nie aucunement les différences de fonctionnement qu'il y a entre l'homme et la femme, les schémas inconscients qui sous-tendent leurs rapports et leurs comportements amoureux, la part biologique qui influence tout cela, etc. Je suis même très proche de mon inconscient (qui laisse toujours sa porte entrouverte pour moi), de mon instinct et de ma part animale (par exemple, je peux te dire qu'en ce moment je suis en période d'ovulation et que du coup, je ne pense qu'à une chose : baiser).

Je ne suis donc pas une âme éthérée clivée de son corps, niant sa réalité d'animal doué de raison, et refusant ses déterminismes aussi bien socio-culturels que biologiques. Bien au contraire ! (ce qui ne m'empêche pas non plus d'être intellectuelle et d'aimer développer ma spiritualité. Au point d'avoir vécu une expérience mystique il y a quelques mois de cela en regardant les étoiles).

Je sais pas, c'est un peu comme si j'étais "au-dessus" (pas dans le sens supérieur, hein, ne vous méprenez pas), ou bien à côté, de tous ces fonctionnements et représentations inconscientes.
De plus, psychiquement, je me sens autant femme que homme. Donc je ne me retrouve pas dans ces clivages.

Ce doit être pour ça que j'ai tant de mal à être en couple, car les hommes comme moi (multidimensionnels et échappant aux définitions/cases/représentations/conventions) sont rares...

D'ailleurs, Numero6, je peux te dire "en toute amitié" que tu ne supporterais pas d'être en couple avec moi (sauf pour faire l'amour).
Je te ramènerais à ton noyau dur en un rien de temps et tu tomberais en dépression, lol.





Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par AlwaysOnTheRun le Dim 23 Déc 2012 - 22:16

Mars et Venus m'était également passé par la tête, je partage d'ailleurs ton approche de ce bouquin oh combien simpliste et manichéen... Tout comme bien d'autres choses dans ton post franc Very Happy

On est pas sur la boite de Pandorre ici, on sait pas mettre "j'aime" aux commentaires. Mais le cœur y est.

AlwaysOnTheRun
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Dim 23 Déc 2012 - 23:35

+1 Bliss

Spoiler:
Oui désolée pour le +1 mais je n'ai que peu de temps devant moi et je tenais à appuyer les propos de Bliss qui résonnent très fort en moi. Je prends le temps de venir lire ce fil qui demeure très intéressant.


Dernière édition par steph le Lun 24 Déc 2012 - 10:50, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par AlwaysOnTheRun le Lun 24 Déc 2012 - 9:02

Ah oui y'a le bon vieux +1, juste

AlwaysOnTheRun
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Lun 24 Déc 2012 - 10:34

Ce qu'il y a de bien ici, c'est qu'un truc balourd est comme un pigeon d'argile au ball-trap : explosé.
Quand j'écrivais les propos auxquels tu te réfères, il y avait quelque chose qui me disait que je n'étais pas en harmonie.
Vos interventions m'ont apporté plus de gratifications que je n'en ai eues en plusieurs années.
Et j'ai voulu offrir en échange ce que je croyais avoir de plus précieux : une vision simple, utilisable, basée sur l'observation, des rapports hommes-femmes. Par analogie, c'est comme si je voulais vous offrir un exemplaire de "Les Normo-Pensants expliqués aux HQI pour les Nuls".

Parce que je n'ai absolument jamais rien compris. Parce que l'inconstance du sentiment amoureux est un défi à toute logique. Parce que je ne comprends pas mes propres sentiments.

Parce qu'après une nuit d'intimité parfaite avec elle, je me retrouve dans la rue avec son parfum qui me berce, mais je marche en ligne pour maintenir l'équilibre de mon âme chancelante, maintenue par l'exosquelette du lainage qu'elle a posé avec tendresse sur mes épaules avant de partir. Je voudrais le jeter, je voudrais ne pas dépendre de ce cachemire qui porte Coco de Chanel. Je ne suis pas encore mort, mais la nécrologie est prête. Il n'y a aucun noyau. Les gens passent dans la rue, et je ne leur en veux pas, je tiens à peine debout.
Pourquoi me sentir détruit, alors que j'ai "tout pour être heureux".

Alors, Mars et Venus, c'est simple, facile, je souffre car elle n'a pas respecté l'IronMan qui est en moi.

Être aimé est l'idée la plus saugrenue qui soit pour moi.

Voilà, j'ai fait comme le chat qui dépose sa souris crevée sur ta couette toute neuve. J'ai eu du mal à l'attraper, j'y ai mis toute mon adresse, et je te l'offre.

Bliss, je vais remettre ma souris crevée dans la cour, me lisser le poil, et venir ronronner contre ton ventre. Et me taire. Dés qu'on approche le domaine des sentiments, ma merditude atteint des sommets.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5575
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Tuvatroloinmomo le Ven 28 Déc 2012 - 15:35

Salut Numéro 6, et toi, tu es en quel mode au fait ?

Tuvatroloinmomo
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 208
Date d'inscription : 29/11/2012
Localisation : Mystere et Boule de gomme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Ven 28 Déc 2012 - 20:39

Je suis en mode "je réfléchis avant de dire une nouvelle connerie". Il faut que je me ré-équilibre pour progresser. Mes routines de pensée, si pratiques au quotidien, sont encore trop présentes.
Depuis que je me suis remis à penser, je retrouve tous les conflits que j'ai du gérer méthode Bricoman. Pas de psychologue, pas de test, pas d'élaboration progressive, de l'a-peu-près géré au jour le jour, jamais brillant, jamais génial.
Et je me sens lourd, très lourd.
Pour progresser, il me faut l'appui d'une réflexion autre.
Je meurs de trouille à l'idée de blesser à nouveau, je ne suis pas là pour ça.
Alors, je lis, je m'informe. Cela ne fait que 10 jours que je tente d'appréhender votre univers. J'ai besoin de temps.
Et mille pardons à ceux que j'aurai pu offenser.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5575
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par AlwaysOnTheRun le Ven 28 Déc 2012 - 21:19

Je me trompe peut-être, mais je ne pense pas que quiconque se soit senti "offensé". On débat, on échange, on se nourrit mutuellement de divergences dans nos convergences. Non?

AlwaysOnTheRun
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Bliss le Ven 28 Déc 2012 - 21:50

Pour ma part, je ne me suis aucunement sentie offensée Wink

Désolée de t'avoir un peu rentré dans le lard, Numero6...

Mais comme le dit si bien Alwaysontherun, ma réaction n'avait pas pour but de te clouer le bec mais plutôt de te donner mon point de vue/ressenti, afin que l'on puisse échanger et se nourrir mutuellement... Smile






Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Ven 28 Déc 2012 - 22:10

Merci Always,
ta réflexion précédente sur l'altérité m'a beaucoup interpellé. Évidente, simple, limpide.
Même si je me retrouve dans bien des descriptions du forum, je rame, parce que face aux nombreux murs auxquels je me suis heurté, ma réponse fut que mon intelligence (ma seule arme, ma seule amie) était défaillante, fragmentaire, inutilisable, voire néfaste.
Il n'y a pas de pardon, il n'y a pas de rédemption, pour retrouver mes algorithmes, je dois revivre les douleurs oubliées. Pour réfléchir à votre niveau, je dois rouvrir les cicatrices.
J'en suis à me demander si ça vaut la peine de souffrir autant.
Faire le clown, je sais faire, être sincère est une torture.

Non, Bliss, je pensais à quelqu'un d'autre, c'était en MP.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5575
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Ven 28 Déc 2012 - 22:20

Je n'avais pas demandé d'aide à qui que ce soit depuis trente ans, et je n'avais pas pleuré depuis au moins aussi longtemps.
J'ai osé demander des informations sur les test de QI à une connaissance qui travaille sur l'inhibition cognitive chez les schizophrènes. Inimaginable. Impensable. Ecoeurant.
Putain, j'en bave.
Zebra Crossing, c'est du brutal. Si il y a de la pomme dedans, c'est quand même une boisson d'homme.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5575
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Carla de Miltraize III le Ven 28 Déc 2012 - 22:27


Zebra Crossing, c'est du brutal. Si il y a de la pomme dedans, c'est quand même une boisson d'homme.

Allez à la tienne et santé Wink
Tout va bien se passer.

Bienvenu

Long hug

Carla de Miltraize III
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4073
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 99
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Ven 28 Déc 2012 - 22:39

Merci ma biche, même sous acide je crois que l'idée d'être accepté ne m'avait jamais effleuré.
Si on m'avait dit qu'un jour un smiley aurait pu m'émouvoir...

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5575
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Ven 28 Déc 2012 - 22:44









Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Ven 28 Déc 2012 - 22:47

Bon, stop, j'en ai marre de faire des allers-retours dans la cuisine pour me moucher dans le Sopalin.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5575
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Bliss le Ven 28 Déc 2012 - 22:47

C'est l'effet que ce forum et ses membres ont sur les nouveaux arrivants : tôt ou tard ils sont obligés de faire tomber le masque et de le laisser à côté du porte-manteau dans l'entrée.
Certains ne supportent pas cette mise à nu et ce renvoie à leur noyau dur, et finissent par s'en aller. D'autres choisissent au contraire de rester, souvent pour leur plus grand bien...

Bisous



Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Ven 28 Déc 2012 - 23:06

On devrait jamais quitter Montauban.
Derrière la désinvolture de certaines interventions, une petite voix me dit "regardes, il y en a d'autres". Genre Hancock, utilisé comme avatar ici-même et présentement.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5575
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Ven 28 Déc 2012 - 23:11

Bliss, je te préfère en phase lutéale, c'est plus cool.
Pour l'explosion du noyau, on va attendre un peu, la fission me parait hors de portée pour l'instant.
J'aime bien dire pour l'instant, c'est comme si c'était possible un jour.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5575
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Ven 28 Déc 2012 - 23:12

Et moi qui m'était promis de ne plus intervenir.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5575
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par AlwaysOnTheRun le Ven 28 Déc 2012 - 23:18

Se promettre à soi-même c'est de la masturbation Wink

AlwaysOnTheRun
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum