dyspraxie. Quelqu'un connaît ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

dyspraxie. Quelqu'un connaît ?

Message par mama zèbre le Ven 14 Déc 2012 - 12:07

Bonjour à tous !

Je suis la maman d'un merveilleux petit zèbre de 8 ans; étrange petite personne très anxieuse, avec une imagination foisonnante, une réflexion juste et clairvoyante, une propansion au morbide, deux mains gauches pleines de pouces et un énorme problème d'adaptation à l'école.

Le bilan intellectuel a révélé un profil hétérogène avec un quotien verbal très très élevé (et pour le reste des résultats dans la moyenne haute de la population). Pour certains cela suffit pour réfuter sa zébritude. Très sincèrement, je bn'en ferait pas une maladie si on me disait quy'il n'est pas zèbre, mais en toute franchise, il ressemble quand même très fort à un zèbre dans son malêtre.

Il est tellement nul dans tout ce qui touche à la pmotricité fine que l'on va faire un test, en neurodpédiatrie, afin de déceller une éventuelle dyspraxie.

Alors ma question : y a-t-il des zèbres dyspraxiques sur ce forum. Quel est votre vécu? Qu'est-ce que la dyspraxie implique selon vous dans votre manière de vivre votre zébritude au quotidien ?

mama zèbre
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 65
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 46
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: dyspraxie. Quelqu'un connaît ?

Message par siamois93 le Ven 14 Déc 2012 - 13:08

Je n'ai aucune expérience sur la dyspraxie. Je fais du taï-chi-chuan depuis 1987, c'est une pratique originale dans l'apprentissage de gestes.

"deux mains gauches pleines de pouces" Bonjour le cliché sur les gauchers quand même !
avatar
siamois93
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3070
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: dyspraxie. Quelqu'un connaît ?

Message par mama zèbre le Ven 14 Déc 2012 - 14:48

et bien si on résonne dans le sens où , dans notre société, tout est conçu pour les droitiers, et les gauchers n'ont qu'à s'adapter, alors ce n'est pas un cliché, c'est projection visuelle pour essayer de décrire les difficultés de praxie de mon rejetton (surtout dans son adaptation au milieu scolaire...pas très flexible par définition).
en d'autre termes :
Désolée si j'ai heurté des gauchers, c'était une image (mal choisie sans doute mais suffisemment parlante) pour essayer de définir le désarroi dans lequel mon fils se trouve quand on lui demande d'écrire son nom au stylo.

Mon fils fait de la danse. ça le relaxe et lui apprend à se trouver "dans son corps". Mais ses difficultés se situent surtout au niveau de la motricité fine.
D'où l'image des mains gauches pleines de pouces-encore une fois désolée-, mais bon, je vois que je me mets à tourner en vrille...

Bref, je réitère mon appel : pas de dyspraxique parmi vous ?

mama zèbre
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 65
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 46
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: dyspraxie. Quelqu'un connaît ?

Message par mama zèbre le Ven 14 Déc 2012 - 16:10

toutes réflexions faites, je réfléchissais en bossant (de la main droite) : "main gauche pleine de pouces" est une expression qui ne s'applique pas aux gauchers puisque chez eux la main gauche est la main habile... c'est une réflexion qui s'applique aux droitiers qui sont, eux, bien incapables d'utiliser leur main gauche.
Donc les gauchers (comme toi Siamois93 ? Wink ) n'ont pas à se sentir heurtés...
et donc mon loulou est un peu comme un droitier qui aurait deux mains gauches, ce qui le définit parfaitement...

fin de la digression ! drunken

mama zèbre
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 65
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 46
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: dyspraxie. Quelqu'un connaît ?

Message par Waka le Ven 14 Déc 2012 - 16:31

Moi je soupçonne l'être. En tous cas dysgraphique, pour sur (la dyspraxie englobe plusieurs "dys" dont la dysgraphie).

Très maladroite, et écrire à la main est quasiment une souffrance pour moi (je dois m'appliquer énormément pour qu'il soit possible de me lire).

Mes cahiers d'école étaient des torchons.

Mais je pense qu'à l'époque, la dyspraxie devait être mal connue ce qui explique peut être que je n'ai pas été identifiée comme tel? (j'ai vu orthophonistes et pédopsy à cause de ces difficultés, c'est là que j'ai fait mon premier test de QI).

Un test révélant un QI hétérogène est "non significatif": il ne permet pas de conclure quand au fait que ton enfant soit zèbre ou pas. Cela ne signifie pas qu'il ne l'est pas, mais que le test ne permet pas d'établir le "diagnostique". Les zèbres au QI hétérogène seraient ceux qui rencontrent le plus de difficultés liées au QI, en général, d'après ce que j'ai lu. Du coup, quoiqu'il en soit, ton enfant mérite grandement qu'on prenne ses difficultés au sérieux.

Pour la digression: oui, c'est toujours comme cela que j'ai compris cette expression, pour ma part Wink.
avatar
Waka
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 33
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: dyspraxie. Quelqu'un connaît ?

Message par le navet le Dim 16 Déc 2012 - 17:18

Bonjour mama zebre

Je ne le suis pas moi-même, mais mon fils qui a sept ans a été reconnu dyspraxique (on dit aussi TAC, trouble dans l’acquisition des coordinations), aussi, avec certaines composantes de son QI qui sont plutôt "précoces" (QIT non calculable car hétérogène). Cela touche chez lui également la motricité fine, dont le graphisme (car il y a pas mal de sortes de dyspraxies, et beaucoup de degrés dans les difficultés fonctionnelles que ça entraîne).

Jusqu’à présent on nous parlait de retard global de développement (vu les grandes difficultés à l’école), mais en fait c’était un trouble cognitif spécifique.

Ce qui est important je crois, c’est de comprendre que c’est une sorte de handicap invisible, souvent les enfants sont taxés de maladroits, brouillons, alors qu’en fait ils ont un trouble dans l’automatisation de certains gestes, qui fait que contrairement à d’autres, cela ne devient pas naturel. Ce décalage entre la compréhension (normale voire plus d’un côté), et le geste (très difficile) expliquent souvent, en grande partie, la frustration, les colères, la mauvaise estime de soi, et les problèmes d'attention. De plus l’enfant se rend parfaitement compte qu’il ne parvient pas à faire ce que les autres font sans problèmes.

C’est à mon avis un diagnostic très important à faire, tant pour les aides qu’on peut apporter à l’enfant, que pour voir avec l’école les aménagements possibles (sachant que c’est souvent mal connu, alors que ça touche, d’après ce que m’a dit le psychomotricien qui suit mon fiston, environ 6% des enfants scolarisés).

Si tu as des questions, ou autres, n’hésite pas à me demander (ici ou par MP, j’essaierai de te répondre, même si je débute un peu, en termes de "que faire avec ce truc-là"… C’est pas simple du tout)
avatar
le navet
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 72
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: dyspraxie. Quelqu'un connaît ?

Message par mama zèbre le Lun 17 Déc 2012 - 9:30

bonjour ! merci pour vos réponses.
Nous passons le test le 4 janvier. Très sincèrement, je reconnais tellement mon fils là dedans, que je ne doute pratiquement pas du résultat. Nous allons enfin pouvoir mettre un nom sur son malêtre...
Il vit en effet très mal ses difficultés, et cela d'autant plus que ses capacités d'analyse, et d'auto-analyse, sont extrêmement performantes (et il ne s'agit pas d'un vernis verbal comme me l'a suggéré un neurologue....).
Alors dis-moi "le navet", quelles sont les rééducations envisageables ? je sais que cela varie en fonction de la gravité de la dyspraxie, mais bon, tu sembles avoir une longueur d'avance sur moi... alors je vais profiter de tes lumières...

mama zèbre
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 65
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 46
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: dyspraxie. Quelqu'un connaît ?

Message par Doinel le Lun 17 Déc 2012 - 10:16


Je suis gaucher et ton expression ne me gène pas du tout. On m'en a souvent fait de ce style et cela correspond à un préjugé qui existe bien.

J'ai toujours été très maladroit, incapable de dessiner ou d'écrire lisiblement et sans ratures. Je n'ai pas non plus une grande coordination corporelle, même si j'ai vu bien pire.

Avec le temps, j'ai fini par accepter ce "handicap" et même à en jouer. Tout est histoire de regard, et celui qu'on porte sur soi influence celui des autres.
avatar
Doinel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 51
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: dyspraxie. Quelqu'un connaît ?

Message par le navet le Lun 17 Déc 2012 - 11:43

Je ne sais pas trop comment ça marche, en Belgique, mais déjà peut-être la première chose, c’est de trouver un bon psychomotricien pour ton fils, qui pourra travailler en amont du geste écrit pour détendre les mains, etc.
Je sais qu'il existe aussi des graphothérapeutes, mais on n’a pas testé, pour l’instant.

En fait la question est de savoir jusqu’à quel point il est possible de rééduquer et de réduire les conséquences de la dyspraxie, et dans quel cas, à un moment, il faut trouver comment les pallier, plutôt, notamment à l’école via l’utilisation et l’apprentissage de l’ordinateur (si l’écriture s’avère, malgré la rééducation, très problématique). Pour cela un ergothérapeuthe peut voir si c’est d’ores et déjà nécessaire, puis aider l’enfant dans cet apprentissage.

Pour info, parfois il peut aussi y avoir des troubles du regard, qui vont avec (le regard saute, ne se pose pas là où il faut), et là c’est un orthoptiste qui peut faire un bilan et une rééducation.

Pour l’instant, en ce qui concerne notre fils, il nous a semblé surtout important de rompre la pression sur l’écriture, à l’école (ce qui est parfois compliqué parce que, en France en tout cas, tout est vraiment basé sur l’écrit). Il est dans une classe spéciale, en primaire, avec des enfants qui ont des handicaps divers, mais où ils sont peu nombreux avec une instit très à l’écoute (c’est un choix qu’on a fait avant de savoir exactement, pour la dyspraxie, mais qu’on ne regrette pas) ; il est suivi dans un SESSAD (c’est une équipe pluridisciplinaire, psychomot, psy, orthophoniste), qui fait un lien avec l’école (une éducatrice se rend sur place, parfois).
Les points qu’on essaye également de travailler, c’est la verbalisation des émotions, du corps, il fait par exemple un art martial vietnamien, et c’est pas mal du tout, pour ça.

Ce dont j’ai l’impression, c’est qu’il n’y a pas de solution miracle, mais plutôt une écoute et un ajustage permanent à faire, avec un truc de l’ordre de la réassurance, de la valorisation. Et qu’il est aussi très important d’avoir un dialogue constructif avec l’école, si c’est possible.

Et aussi, expliquer à l’enfant exactement ce qu’il a, pour qu’il comprenne qu’il n’en est pas responsable, et que ça n’empêche pas de vivre, même si c’est plus compliqué que pour d’autres enfants.

Je ne sais pas si mes quelques pistes t’apporteront quelque chose, mais bon courage à toi et à ton petiot, en tout cas.
avatar
le navet
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 72
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: dyspraxie. Quelqu'un connaît ?

Message par mama zèbre le Mer 19 Déc 2012 - 9:26

Merci pour vos commentaires Smile
;
"le navet" en Belgique aussi tout repose sur l'écrit et "la motricité fine " dès la maternelle... ce qui explique que mon fils ait eu des problèmes à l'école dès l'âge de trois ans... Il en a 8 : un long parcours déjà... mais il nous fallait procéder par étapes (bilan intellectuel, psy, ...). Psycho-mot et ergothérapie, c'est effectivement ce que j'avais entendu. Maintenant, seule le bilan dira s'il y a aussi une dyspraxie visuelle (je ne connais plus le terme exact). Il porte déjà des lunettes, car il est hypermétrope et astygmate, donc ce n'est pas exclu !!

Doinel : je suis d'accord avec toi. Avec mon lourd passé d'intello nulle en gym, j'ai aussi dû apprendre à me construire et à contourner les problèmes... Fort heureusement dans mon cas, la motricité fine est OK... et on peut mener une vie presque normale en étant incapable d'attraper une balle bounce
Dans le cas de mon fils, jusqu'à présent il esssayait aussi de développer des stratégies. Mais visiblement, là, il n'arrive plus à compenser. Les difficultés prennent le dessus... d'où le bilan de praxie. C'est vrai aussi que la limite est floue entre le "vraiment maladroit, nul en dessin" et le véritable dyspraxique. Je pense d'ailleurs que de nombreux dyspraxiques s'ignorent, car chez eux le trouble est suffisement léger pour avoir été compensé. Mon père par exemple, qui dipose d'une intelligence très comfortable, a une écriture illisible au dernier des degrés. Il a très tôt été dans l'obligation de dactylographier ses notes de cours... Lorsque j'étais ado, ses mots d'excuse, lorsque je loupais l'école, étaient tellement illisibles qu'il m'est déjà arrivé de me prendre des heures de colles pour faux et usage de faux... Le préfet de discipline refusait de croire qu'il s'agissait vraiment d'un écrit de sa main !! tout un scandale à l'époque hahaha!

Maintenant c'est vrai que mon loulou a le moral dans les chaussettes. Il se sent très différent des autres, non seulement parce qu'il est zèbre, mais aussi car il est souvent incapable de se mêler aux activités des autres (ballon exclu, course et touche-touche, n'en parlons pas, bricolage, no comment...). et la plupart des autres gamins ne prennent pas leur pied en délirant sur le postulat "la grand rien que représente 0 est-il infini ?"

en tout cas, je vous tiens au courant !!

mama zèbre
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 65
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 46
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: dyspraxie. Quelqu'un connaît ?

Message par Waka le Mer 19 Déc 2012 - 16:25

Je te conseille la vidéo "Le comportement de l’enfant précoce face à l’écrit":

http://congresvirtuels.blogspot.fr/

(il faut descendre un peu sur la page)
avatar
Waka
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 33
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: dyspraxie. Quelqu'un connaît ?

Message par mama zèbre le Jeu 20 Déc 2012 - 9:45

Salut waka. La vidéo est intéressante et j'y reconnais en partie mon fils. Cependant ce n'est pas de cela qu'il est question ici mais bien de difficultés motrices à proprement parler.

Mon fils n'a jamais "sauté" de classe à cause justement d'une graphie et d'une autonomie très pauvre depuis la maternelle (dessine très mal, déteste colorier, ne sait pas attacher ses lacets, a du mal avec les fermetures éclairs, ne sait pas utiliser des ciseaux, etc...) bref toutes les choses sur lesquelles se focalisent les maîtresses de maternelle. Ensuite à cet âge là, on ne savait pas encore quil était zébré...
Mais il n'avait jusqu'à cette année jamais doublé en raison de ses capacités linguistiques très développées (il bluffait les maîtresses)
Arrivé en 3e maternelle (CP) il n'a montré aucun intérêt pour les apprentissages scolaires (mais de l'intérêt pour les dinosaures, les vikings, la création du monde, la mort etc.). Il allait jusqu'à se cacher les yeux pour ne pas lire, et refusait de compter.
La situation s'est prolongée en Ière primaire (CE1). il ne terminait aucun exercice et a fini l'année en décrochage complet.
Il refusait d''apprendre à lire avec la méthode de l'école mais a appris seul à la maison en un weekend avec la méthode des alphas. Il lit très bien.
2e primaire : décrochage complet

cette année : il répète sa deuxième primaire dans une nouvelle école. Les progrès sont sensibles. Il rattrape le niveau en calcul, après s'être débloqué, d'un coup.
Par contre les exercices de français sont inégaux : le même exercice sera réussi puis raté à une semaine d'intervalle. Le geste graphique reste très laborieux, maladroit. Il a un QI verbal très élevé mais cela n'apparaît pas du tout dans son travail (là ça rejoint la vidéo et c'est en effet une ébauche d'explication).

et ce qui est dur dans son cas, c'est que plusieurs problèmes coexistent :
-faible estime de soi
-ennui à l'école
-angoisses
-hypersensibilité
-inhibition intellectuelle (suspectée)
-il a depuis peu totalement changé sa façon s'exprimer : son discours semble à présent poussif et laborieux. il cherche ses mots alors que jusqu'à présent il disposait d'un vocabulaire riche et précis. C'est comme s'il essayait d'imiter les autres enfants...

bref, la situation atteint son paroxysme. Nous sommes désespérés.

mama zèbre
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 65
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 46
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: dyspraxie. Quelqu'un connaît ?

Message par Fobeul le Dim 12 Mai 2013 - 20:56

Bonjour,
Alors comment va ton zebre dys?
Je suis zebre et a priori dyspraxie, résultat ca me stress pour ma fille (3 ans) extrenement maladroit.
avatar
Fobeul
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 156
Date d'inscription : 12/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: dyspraxie. Quelqu'un connaît ?

Message par Fredjke_007 le Dim 9 Juin 2013 - 11:10

Bonjour, pas encore beaucoup d'informations à donner. Je me suis entrevu dans certaines description de dyspraxie dans mon enfance, je les ai depuis comblées sauf mon manque de goût très prononcé pour le sport en général. J'ai eu une écriture peu lisible jusqu'à assez tard, jusqu'au moment où j'ai trouvé un intérêt à mettre en oeuvre une technique de compensation du geste que je décompose toujours. (Une question d'interro râtée parce que j'ai confondu deux de mes chiffres ... )

Les plus gros problèmes que j'ai rencontrés c'est le fait de se faire accepter des autres.
Difficile de préférer discuter de physique en cours de récré plutôt que de jouer au football.

Fredjke_007
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 21
Date d'inscription : 01/06/2013
Age : 42
Localisation : Entre Rennes et Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: dyspraxie. Quelqu'un connaît ?

Message par Belena le Ven 24 Mar 2017 - 22:06

Salut!
Ta fille est HPI bien sûr.
Moi, J'ai été diagnostiquée HPI avec un QI hétérogène: mon QI verbal très élévé aussi et j'ai réussi très bien certains substest . J'ai un TDA, et aussi un trouble visuel et dyspraxie. Et tout ça explique la hétérogénéité.
Je vais aller voir un orthoptiste en mai, je te dirai plus, si tu veux savoir.
Moi, j'ai déjà 43 ans, c'est un peu tard pour rattraper mes problèmes à l'école. Dans mes souvenirs, j'ai eu du mal à l'école primaire- je rêvais en cours, je n'étais pas populaire- et j'avais du mal à m'organiser- j'étais distraite- je perdasi des affaires, très maladroite aussi... et j'ai commencé à me sentir mieux au lycée, lorsque les cours étaient plus difficiles et intéressants- Ensuite à la Fac j'ai pu briller et j'ai un travail stable.
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 520
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 43
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: dyspraxie. Quelqu'un connaît ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum