devenir l'aîné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

devenir l'aîné

Message par bibabab le Mer 12 Déc 2012 - 12:25

Bonjour à tous,
il semblerait que dans notre famille il y ait toujours un zèbre qui traîne... ma fille aînée est donc une petite zèbrette qui vient d'avoir une petite soeur en novembre.
La petite fille dynamique, positive, que nous connaissons est devenue une boule de stress (qui l'accompagnait déjà quand elle devait réussir quelque chose) ou d'angoisse...
Je sais que tout enfant qui devient frère ou soeur le vit de manière violente, mais j'ai peur que ma petite zébrette devienne taciturne voire déprimée, je ne sais comment calmer ses angoisses qui se matérialisent par des gestes apparentables à des tics (de pince la peau du coup, se tape sur les joues, tire ses lèvres à les fendre, gigote sans pouvoir s'arrêter...).

On a beaucoup discuté de cela, nous lui avons dit et redit que sa petite soeur ne la remplace pas mais qu'elle est une nouvelle personne de plus au sein de la famille,
que nous l'aimons toujours autant,
que nous sommes fiers d'avoir une aussi merveilleuse grande fille,
qu'elle doit nous respecter tous,
que pour nous non plus ce n'est pas évident comme situation et que nous comprenons et voyons ses préoccupations,
que nous apprenons à nous connaître et à fonctionner tous les 4,
que notre job de parent est aussi de la gronder quand elle fait une bêtise et que si elle en fait beaucoup forcément on passe plus de temps à la réprimander...

Ma fille parle beaucoup quand elle est en stress, et là on ne l'arrête plus, ce qui lui vaut des blâmes de comportement à l'école (1 par semaine), elle défie notre autorité, nous parle comme une ado du haut de ses 6 ans, du coup elle se fait réprimander à la maison, à l'école, elle doit composer avec sa petite soeur naissante qui est désormais le centre de toutes les visites et discutions en dehors de la maison, nous ne sommes plus aussi disponibles et patients qu'auparavant, et ses copains sont violents verbalement et physiquement avec elle.

Cela fait beaucoup pour une petite âme si sensible, avez vous des conseils des pistes, des expériences à partager sur ce sujet ?

Merci à vous et bises

bibabab
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 156
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: devenir l'aîné

Message par Pieyre le Mer 12 Déc 2012 - 13:27

Je pense que la différence d'âge influe beaucoup.
Dans ma famille je suis l'aîné des enfants. Mon frère m'a suivi de peu, au bout d'un an et demi. Je ne me souviens pas tant que ça de jalousie de ma part.
Elle a dû se muer rapidement en deux sentiments assez contraires, ou qui s'équilibraient.
D'un côté, nous étions un peu comme des jumeaux, dans des dispositions de concurrence assez faciles à gérer pour des parents : recevoir autant d'attention, de bonnes choses, de cadeaux, etc.
De l'autre, je me plaisais énormément à jouer au professeur avec mon frère, cherchant à lui apprendre ce que je connaissais (la différence entre les trains de marchandises et les trains de voyageurs par exemple) et parfois l'inventant en toute bonne foi (qu'il y aurait un jour des habitations dans la lune).

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15396
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: devenir l'aîné

Message par Andromaque le Mer 12 Déc 2012 - 19:29

Ma fille parle beaucoup quand elle est en stress, et là on ne l'arrête plus, ce qui lui vaut des blâmes de comportement à l'école (1 par semaine), elle défie notre autorité, nous parle comme une ado du haut de ses 6 ans, du coup elle se fait réprimander à la maison, à l'école, elle doit composer avec sa petite soeur naissante qui est désormais le centre de toutes les visites et discutions en dehors de la maison, nous ne sommes plus aussi disponibles et patients qu'auparavant, et ses copains sont violents verbalement et physiquement avec elle.

Je ne sais pas pour le fait d'être l'aînée, mais les passages que j'ai mis en gras me pousse à te dire que selon la suite des évènements, et selon que ta situation le permettrait, la scolarisation pas correspondance pourrait être une solution à moyen ou long terme.

Garde ça dans un coin de ta mémoire. Ça peut servir un jour...

Car si ce type de problème s'accentuait, il faudrait te déterminer promptement.

Andromaque
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: devenir l'aîné

Message par bibabab le Jeu 13 Déc 2012 - 13:05

Pieyre : Ma fille ne montre pas de jalousie ou plutôt n'est pas envieuse par rapport à sa petite soeur. Elle voudrait aussi être plus active dans son quotidien (la porter, lui donner le bain, le biberon...) Mais nous ne sommes pas prêts à la laisser en charge de cela.

Andromaque : j'ai déjà pensé à cette option, mais Ma fille aime tellement aller à l'école...elle est très sociable et recherche le contact avec les autres enfants partout où elle se trouve (hier encore à la caisse d'un supermarché, devant nous il y avait une maman avec son petit garçon pourtant bien plus agé que ma fille et très beau ;p; ma fille n'a pas hésité à l'aborder très directement).
Ceci dit ce n'est pas incompatible de voir d'autres enfants tout en étant scolarisé à la maison...
Aujourd'hui encore 4 de ses camarades ligués contre elle (dont les prénoms reviennent souvent dans nos discussions) se sont amusés à lui voler son bonnet chacun à leur tour durant la récréation...en dehors du fait qu'il fait très froid, ce qui me gène c'est qu'elle est la seule à subir ce traitement de leur part.

Son père a beaucoup discuté avec elle hier soir et aujourd'hui elle semble être redevenu une petite fille modèle, ça à l'air d'être un travail, je laisse faire pour le moment et reste vigilante.

Merci de vos réponses Smile

bibabab
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 156
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: devenir l'aîné

Message par PtitPassage le Jeu 13 Déc 2012 - 13:23

J'avais lu dans mon livre pour jeune parent qu'il pouvait être approprié de faire des sorties en tête à tête parent-enfant avec l'aîné. Ca valorise dans son individualité, et puis c'est sympa d'être une grande qui peut aller faire du vélo avec son papa, ou prendre un verre dans un bar, aller au cinéma...

Ca vaut ce que ça vaut, mais j'avais retenu le conseil pour l'avenir (pour l'instant nous n'en avons qu'un). Bon courage, et puis félicitations pour la nouvelle arrivée Wink

PtitPassage
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 19/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: devenir l'aîné

Message par bibabab le Jeu 13 Déc 2012 - 14:22

Oui PtitPassage nous appliquons déjà le côté "sortie exclusive entre grands" on a déjà fait cinéma, emplettes, jeux, sortie au parc...

Le problème est que, en bonne boulimique d'activités et découvertes, notre aînée n'est jamais rassasiée. Du coup elle nous reproche d'être "toute seule" sans retenir qu'on a fait dans la même journée peinture, jeux de société, visite des grands parents, cinéma... et que sais-je encore.

Je pense que son envie de faire des "activités" est aussi due à son côté Zèbre vu que déjà en grande section le pédiatre la considérait du niveau CE1, et qu'il nous a laissé entendre que c'était comme ça chez les petits en avance, il faut les "nourrir".
Sauf qu'avec une deuxième très jeune c'est moins possible...

C'est peut-être aussi que je mets, comme toujours, la barre haute et que le temps fera son ouvrage pour calmer tout cela...le monde de la fratrie m'est inconnu vu que je suis enfant unique.

bibabab
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 156
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: devenir l'aîné

Message par PtitPassage le Jeu 13 Déc 2012 - 14:36

Ca me semble être des journées bien remplies en effet...je ne crois pas qu'il y ait à en faire plus, et ça doit bien être de la jalousie. Jalousie par rapport au temps passé avec sa cadette.

Dans le cas de la jalousie dans la fratrie c'est amusant comme chacun est persuadé d'être lésé par rapport à l'autre...Elle a beaucoup de votre attention mais se plaint tout de même d'un manque d'attention quand sa soeur en a.

Et, étant donné qu'elle cherche à s'occuper de sa soeur, est-ce qu'elle a un poupon pour imiter ses parents s'occupant de sa petite soeur ?

PtitPassage
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 19/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: devenir l'aîné

Message par mysty le Jeu 13 Déc 2012 - 17:57

Tu dis que ta fille souhaiterait s'occuper de petite soeur, pourquoi ne te sens tu pas prête à la laisser faire?

Petite histoire
Quand ma soeur est née, j'avais 7 ans ( et oui, 7 ans de "maman papa pour moi toute seule me sortir m'instruire").
Je me rappelle comme si c'était hier du jour où ma mère m'a annoncé que j'allais avoir un "successeur"....
Je me souviens aussi de l'enchainement d'idées absurdes que j'ai pu avoir en tête:
L'envahisseur allait prendre ma place! Moi qui était seule à l'école, j'allais bientôt être bannie de la maison !
Et puis, si c'est une fille, ma mère la préfèrera à moi, vrai garçon manqué, si c'est un garçon c'est papa qui va m'abandonner....
J'ai hurlé, tapé du pied et dit que non, définitivement je n'étais pas d'accord.
J'ai même proposé le plus sérieusement du monde à maman de lui enlever du ventre, qu'ils en avaient parlé à la télé!
Il va de soi que mes parents n'ont pas suivi mes conseils Very Happy
Mes parents m'ont énormément associée à cette grossesse, et petit à petit, je suis tombée littéralement "in love" de ce futur petit être.
J'ai choisi son prénom, ses premiers vêtements...
Et puis bébé est arrivé.
Et c'est la plus belle chose qui me soit arrivée!
Je me sentais une vraie responsabilité : il fallait aider papa et maman, en plus ils s'y prenaient très très mal! Wink
Je lui ai donné le biberon,lui ai lu des histoire dès ses 2 semaines, c'était MA soeur, et MA responsabilité.
Mes parents m'ont encouragé en ce sens, et toute jalousie ou frustration a disparu .
J'étais terriblement malheureuse à l'école, et je me suis promis que ma petite soeur serait heureuse.
C'est devenu ma confidente, ma meilleure amie ( la pauvre, elle a fait office de psy à 1 mois Smile)!
Je lui racontais tout. Je jouais avec elle, lui faisais des calins.

Résultat des courses : je n'avais pas plus d'amis à l'école, mais j'avais ma soeur . Je lui ai appris à lire, et en 18 ans aujourd'hui, nous ne sommes JAMAIS disputées. Malgré nos presque 8 ans d'écart, nous sommes inséparables , fusionnelles, et je ne me vois pas passer une journée sans lui parler.

Tout ça pour dire que s'occuper de sa petite soeur est une solution intéréssante :
elle se sentira valorisée, grande, et quand on parlera de sa soeur elle aussi sera concernée.
( on ne parle que de numéro 2, mais moi j'en sais plus , c'est ma soeur, et avec papa et maman on s'en occupe bien)
Enfin, une soeur, c'est le meilleur rempart contre la solitude à l'école....


mysty
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 26/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: devenir l'aîné

Message par bibabab le Jeu 13 Déc 2012 - 22:15

@ PtitPassage : ma fille n'aime pas les poupées, j'ai tenté de lui en parler mais son intérêt ce noël est différent (tour de potier, t-rex à déterrer, lunette d'astronomie, déguisement...). Et elle n'est pas vraiment sur le concept de "faire comme maman" :/

Mysty : c'est génial que tu te souviennes aussi précisément de ce moment de ta vie, tu as beaucoup de chance et moi aussi par la même occasion car ton témoignage m'est précieux.
Nous essayons de permettre à notre grande de prendre en charge des moments importants avec sa petite soeur comme : lui expliquer pourquoi papa et maman ne peuvent la prendre dans les bras, lui remettre la sucette tombée, lui apprendre des choses, lire des histoire, la porter dans ces bras assise sur le canapé.
Ce soir nous avons étendue le linge entre "grandes" pendant que la "petite" la petite ronflait dans son berceau, en voyant la fervente application de mon aînée je me suis dit moitié amusée (car quand elle sera ado je pourrai certainement m'asseoir sur l'aide ménagère) moitié inquiète (elle est si jeune, comment trouver de l'intérêt dans des corvées?) que ça la valorisait.

J'ai vraiment souffert de la solitude étant enfant j'en souffre encore parfois, c'est certainement pour cela que je n'ai jamais imaginé ma vie d'adulte autrement qu'avec plusieurs enfants (3 au début mais 2 c'est bien ;p).

Ce soir ma grande m'a fait remarquer qu'on voyait moins les boutons d'acnée du nourrisson sur sa soeur, elle a l'oeil aiguisé et est très attentive à cette nouvelle venue.
Mais elle nous dit aussi que le visage de sa petite soeur est toujours avec elle à l'école et qu'elle s'inquiète de sa santé, chose qui est plutôt de l'ordre du rôle des parents il me semble...la limite entre le trop et le pas assez est difficile à trouver s'agissant des choses que l'on peut lui laisser prendre en charge vis-à-vis de sa petite soeur.

Bonne soirée à tous et toutes

bibabab
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 156
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: devenir l'aîné

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum