L'abécédaire du bourricot

Page 6 sur 19 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par MarSupilami le Mar 15 Jan 2013 - 9:50

Like a Star @ heaven Harpo, j'écrivais le mien quand tu postais le tien Smile On n'aurait pas dit la même chose par hasard ? J'aime bien quand il n'y a pas que les vases qui communiquent ...

Sur le fil, tout est calme et tranquille
Sur le fil, tout est simple et facile
Sur le fil, on se calme

On se décide
A faire l´impasse et face au vide, on repasse
La fin du film
Qui n´est qu´un film en noir et blanc, je l'efface
C'est pas la mer à boire
Ma vie se meurt
Il reste une heure
Je finirai tôt au tard

Sur le fil, tout est calme et tranquille
Sur le fil, tout est simple et facile
Sur le fil, on se calme
Sur le fil, tout est calme et tranquille
Sur le fil, tout est simple et facile
Sur le fil, on se calme {x3}

Smile

MarSupilami
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 788
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par MarSupilami le Mar 15 Jan 2013 - 13:05

G - Générosité


Dernière édition par MarSupilami le Mar 15 Jan 2013 - 13:27, édité 1 fois (Raison : Centré et marron c'est pas joli)

MarSupilami
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 788
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par MarSupilami le Mar 15 Jan 2013 - 13:24

H - Heuuu ...



Humidité, car elle rend les choses moins imperméables - "Beati pauperes spiritu" ( Heureux les pauvres en esprit ...) - Harry rencontre Sally - Hobbits - Groucho - Honni soit qui mal y pense - Hugo - Aspirateur, car H aspiré - Houba Houba Hop - "a Huge one!" - Humour - "Hors de ..." - Humilité - Hervé - Heureux les fêlés car ils laisseront passer la lumière - Monty PytHon Always look on tHe brigHt side of life:





MarSupilami
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 788
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par Harpo le Mar 15 Jan 2013 - 16:25

H comme Héhé Wink

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par Doinel le Mar 15 Jan 2013 - 17:17


H comme Habemus Papam Je suis dehors

Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par MarSupilami le Mar 15 Jan 2013 - 19:44

Like a Star @ heaven Héhé Smile mais aussi Hu hu ! qui convient peut-être mieux à la bourrique et au cheval de trait !

Like a Star @ heaven au contraire Doinel reste ! Avec un peu de bonne volonté et si on s'y met à plusieurs on multiplie les chances d'avoir de la fumée blanche qui sorte de tout ce fatras ! Idée

MarSupilami
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 788
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par une (gaufre) le Mar 15 Jan 2013 - 20:05

salut toi Very Happy hey j'ai vu que tu avais mis B-Beaudelaire...
tu aimes?
Toi qui, comme un coup de couteau,
Dans mon cœur plaintif es entrée,
Toi qui, comme un hideux troupeau
De démons, vins, folle et parée,


De mon esprit humilié
Faire ton lit et ton domaine,
— Infâme à qui je suis lié
Comme le forçat à la chaîne,



Comme au jeu le joueur têtu,
Comme à la bouteille l'ivrogne,
Comme aux vermines la charogne,
— Maudite, maudite sois-tu !


J'ai prié le glaive rapide
De conquérir ma liberté,
Et j'ai dit au poison perfide
De secourir ma lâcheté.


Hélas ! le poison et le glaive
M'ont pris en dédain et m'ont dit :
« Tu n'es pas digne qu'on t'enlève
A ton esclavage maudit,


Imbécile ! — de son empire
Si nos efforts te délivraient,
Tes baisers ressusciteraient
Le cadavre de ton vampire ! »
"Beaudelaire, Les fleurs du mal"

une (gaufre)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 707
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 24
Localisation : La cité aux cent clochers

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par MarSupilami le Mer 16 Jan 2013 - 8:01

Coucou Une !!! Smile Merci pour "Le Vampire" !

Si j'aime Baudelaire ? Oh oui, je l'aime ! Je l'ai découvert, à peu près comme tout le monde je suppose, au lycée. Sur le coup, il m'a plu, titillée un peu mais sans plus. Comme il était lié à l'étude et non au plaisir, ce fut une découverte bridée. Plus tard en revanche, il y a eu connivence. Avec/grâce à un poids plus lourd de vécu et d'expériences. Oui j'aime Baudelaire ! Smile en particulier ses poèmes de l'Idéal et les tableaux parisiens et je suis fascinée par cette façon qu'il a d'exprimer l'angoisse et le chagrin.


CORRESPONDANCES


La Nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles ;
L’homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l’observent avec des regards familiers.

Comme de longs échos qui de loin se confondent
Dans une ténébreuse et profonde unité,
Vaste comme la nuit et comme la clarté,
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

Il est des parfums frais comme des chairs d’enfants,
Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
— Et d’autres, corrompus, riches et triomphants,

Ayant l’expansion des choses infinies,
Comme l’ambre, le musc, le benjoin et l’encens,
Qui chantent les transports de l’esprit et des sens.



SEMPER EADEM


« D’où vous vient, disiez-vous, cette tristesse étrange,
Montant comme la mer sur le roc noir et nu ? »
— Quand notre cœur a fait une fois sa vendange,
Vivre est un mal ! C’est un secret de tous connu,

Une douleur très-simple et non mystérieuse,
Et, comme votre joie, éclatante pour tous.
Cessez donc de chercher, ô belle curieuse !
Et, bien que votre voix soit douce, taisez-vous !

Taisez-vous, ignorante ! âme toujours ravie !
Bouche au rire enfantin ! Plus encor que la Vie,
La Mort nous tient souvent par des liens subtils.

Laissez, laissez mon cœur s’enivrer d’un mensonge,
Plonger dans vos beaux yeux comme dans un beau songe,
Et sommeiller longtemps à l’ombre de vos cils !

MarSupilami
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 788
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par MarSupilami le Mer 16 Jan 2013 - 10:14

Un peu de ménage dans mon vrai bureau ( ça me coûte ! ça me coûte ! à un point que je passe toutes les 10 minutes sur ZC pour me donner du courage !) et j'ai changé le titre d'ici.

MarSupilami
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 788
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par MarSupilami le Mer 16 Jan 2013 - 10:27

(Pense-bête du bourricot : ça sert à quelque chose de mettre de l'ordre ( de temps en temps) : on retrouve des choses précieuses ! On parlait de Baudelaire tout à l'heure. Il y a aussi Maupassant ! Seigneur, Maupassant ! Là j'ai pas le temps mais il faudra que je partage sur Maupassant !)

Au soleil


A Pol Arnault


La vie si courte, si longue, devient parfois insupportable. Elle se déroule, toujours pareille, avec la mort au bout. On ne peut ni l'arrêter, ni la changer, ni la comprendre. Et souvent une révolte indignée vous saisit devant l'impuissance de notre effort. Quoi que nous fassions, nous mourrons! Quoi que nous croyions, quoi que nous pensions, quoi que nous tentions, nous mourrons. Et il semble qu'on va mourir demain sans rien connaître encore, bien que dégoûté de tout ce qu'on connaît. Alors on se sent écrasé sous le sentiment de "l'éternelle misère de tout, de l'impuissance humaine et de la monotonie des actions."

On se lève, on marche, on s'accoude à sa fenêtre. Des gens en face déjeunent, comme ils déjeunaient hier, comme ils déjeuneront demain: le père, la mère, quatre enfants. Voici trois ans, la grand-mère était encore là. Elle n'y est plus. Le père a bien changé depuis que nous sommes voisins. Il ne s'en aperçoit pas; il semble content; il semble heureux. Imbécile!

Ils parlent d'un mariage, puis d'un décès, puis de leur poulet qui est tendre, puis de leur bonne qui n'est pas honnête. Ils s'inquiètent de mille choses inutiles et sottes. Imbéciles!

La vue de leur appartement, qu'ils habitent depuis dix-huit ans, m'emplit de dégoût et d'indignation. C'est cela, la vie! Quatre murs, deux portes, une fenêtre, un lit, des chaises, une table, voilà! Prison, prison! Tout logis qu'on habite longtemps devient prison!

Oh! fuir, partir! fuir les lieux connus, les hommes, les mouvements pareils aux mêmes heures, et les mêmes pensées, surtout!

Quand on est las, las à pleurer du matin au soir, las à ne plus avoir la force de se lever pour boire un verre d'eau, las des visages amis vus trop souvent et devenus irritants, des odieux et placides voisins, des choses familières et monotones, de sa maison, de sa rue, de sa bonne qui vient dire: "que désire Monsieur pour son dîner", et qui s'en va en relevant à chaque pas, d'un ignoble coup de talon, le bord effiloqué de sa jupe sale, las de son chien trop fidèle, des taches immuables des tentures, de la régularité des repas, du sommeil dans le même lit, de chaque action répétée chaque jour, las de soi-même, de sa propre voix, des choses qu'on répète sans cesse, du cercle étroit de ses idées, las de sa figure vue dans la glace, des mines qu'on fait en se rasant, en se peignant, il faut partir, entrer dans une vie nouvelle et changeante.

Le voyage est une espèce de porte par où l'on sort de la réalité connue pour pénétrer dans une réalité inexplorée qui semble un rêve.

Une gare! un port! un train qui siffle et crache son premier jet de vapeur! un grand navire passant dans les jetées, lentement, mais dont le ventre halète d'impatience et qui va fuir là-bas, à l'horizon, vers des pays nouveaux! Qui peut voir cela sans frémir d'envie, sans sentir s'éveiller dans son âme le frissonnant désir des longs voyages?

On rêve toujours d'un pays préféré, l'un de la Suède, l'autre des Indes; celui-ci de la Grèce et celui-là du Japon. Moi, je me sentais attiré vers l'Afrique par un impérieux besoin, par la nostalgie du Désert ignoré, comme par le pressentiment d'une passion qui va naître. Je quittai Paris le 6 juillet 1881. Je voulais voir cette terre du soleil et du sable en plein été, sous la pesante chaleur, dans l'éblouissement furieux de la lumière. Tout le monde connaît la magnifique pièce de vers du grand poète Leconte de Lisle:


Midi, roi des étés, épandu sur la plaine,
Tombe, en nappes d'argent, des hauteurs du ciel bleu.
Tout se tait. L'air flamboie et brû1e sans haleine;
La terre est assoupie en sa robe de feu.


C'est le midi du désert, le midi épandu sur la mer de sable immobile et illimitée qui m'a fait quitter les bords fleuris de la Seine chantés par Mme Deshoulières, et les bains frais du matin, et l'ombre verte des bois, pour traverser les solitudes ardentes.

Une autre cause donnait à ce moment à l'Algérie un attrait particulier. L'insaisissable Bou-Amama conduisait cette campagne fantastique qui a fait dire, écrire et commettre tant de sottises. On affirmait aussi que les populations musulmanes préparaient une insurrection générale, qu'elles allaient tenter un dernier effort, et qu'aussitôt après le ramadan la guerre éclaterait d'un seul coup par toute l'Algérie. Il devenait extrêmement curieux de voir l'Arabe à ce moment, de tenter de comprendre son âme, ce dont ne s'inquiètent guère les colonisateurs.

Flaubert disait quelquefois: "On peut se figurer le désert, les pyramides, le Sphinx, avant de les avoir vus; mais ce qu'on ne s'imagine point, c'est la tête d'un barbier turc accroupi devant sa porte."

Ne serait-il pas encore plus curieux de connaître ce qui se passe dans cette tête?
Maupassant, "Carnets de Voyages", 1884

MarSupilami
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 788
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par Northey le Mer 16 Jan 2013 - 18:18

Après ça, comment faire entrer une blagounette ? Shocked

Northey
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 361
Date d'inscription : 01/10/2012
Age : 57
Localisation : Grey Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par MarSupilami le Jeu 17 Jan 2013 - 12:56

Aie confiiiianceeee ! ( voix de bonimenteur très expérimenté) Je vais arranger ça tout de suite ! Smile

MarSupilami
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 788
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par MarSupilami le Jeu 17 Jan 2013 - 13:03

I - Intérêt vif et absolument pas dissimulé pour ... VOUS ! I love you

Hé bien oui ! Que mettriez-vous, compagnons lecteurs de ce fil, compagnons-squatteurs de ce forum, à la lettre I de l'abécédaire du bourricot ? Mots, suites de mots, blagounettes, images, sons, avec ou sans explications ? I-ssentiel ou totalement I-nutile ?

MarSupilami
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 788
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par Harpo le Jeu 17 Jan 2013 - 14:55

Tu viens d'inventer le concept d'I-Faune en somme ?
Crées vite le brevet !

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par Northey le Jeu 17 Jan 2013 - 20:12

Harpo a écrit:Tu viens d'inventer le concept d'I-Faune en somme ?
Crées vite le brevet !

Hi hi !

Northey
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 361
Date d'inscription : 01/10/2012
Age : 57
Localisation : Grey Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par MarSupilami le Ven 18 Jan 2013 - 6:43

Harpo a écrit:Tu viens d'inventer le concept d'I-Faune en somme ?

Laughing Yep, on dirait et aussi visiblement la communication i-limitée qui va avec.


MarSupilami
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 788
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par Northey le Ven 18 Jan 2013 - 8:30

Coucou MarSu !

Juste un petit coucou et un petit bisou. Very Happy Bisous

PS : mon dos va mieux.

Northey
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 361
Date d'inscription : 01/10/2012
Age : 57
Localisation : Grey Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par MarSupilami le Ven 18 Jan 2013 - 10:53

Bisou Miss Teagrey Smile Vraiment chouette que ton dos aille mieux ! T'en avais plein le dos c'est ça ? ( Boutade Smile )

MarSupilami
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 788
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par MarSupilami le Ven 18 Jan 2013 - 11:13

Tiens Harpo, pour toi qui aimes Toots Thielemans Smile
Et pour Ours qui m'a rappelé Pat Metheny. Un Pat cache souvent un Khalil :
( Surtout laissez tomber les images nazes qui vont avec le lien U Tube !!! )


MarSupilami
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 788
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par Northey le Ven 18 Jan 2013 - 11:22

MarSupilami a écrit:Bisou Miss Teagrey Smile Vraiment chouette que ton dos aille mieux ! T'en avais plein le dos c'est ça ? ( Boutade Smile )

Ha ha ! Very Happy
Pis, pas besoin de mettre "boutade" ... J'avais compris ! Razz

Northey
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 361
Date d'inscription : 01/10/2012
Age : 57
Localisation : Grey Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par MarSupilami le Ven 18 Jan 2013 - 11:30





MarSupilami
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 788
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par Invité le Ven 18 Jan 2013 - 11:33

Un ptit coucou en passant par là, je prendrais le temps d'écouter tout ça ce soir. Bisouilles!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par Invité le Ven 18 Jan 2013 - 17:21

MarSupilami a écrit:
Et pour Ours qui m'a rappelé Pat Metheny. Un Pat cache souvent un Khalil :

Oh, tiens, moi qui suis assez casanier, je me suis aventuré chez toi. Et, j'y trouve une dédicace.
Merci.
Je vais donc écouter.

"Océan Indien" : T'as pas honte, avec ce temps de neige en Métropole !

@+

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par Invité le Ven 18 Jan 2013 - 17:39

Bon, mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa comme il se disait dans l'ancien rite catholique !

T'es passée chez moi, je suis passé chez toi et j'ai commencé à lire. Quelle élégance, quelle finesse, quelle richesse de sensation, de sons, de lumière et de moments de la journée.... Et du coup, je ne suis aperçu qu'il y avait plein de gens que j'aime qui étais passé te voir. Il est vrai qu'à ma décharge (sur laquelle il arrive qu'il pousse des fleurs...) j'étais empêtré dans diverses choses, un peu désynchronisé avec le monde, l'âme en pâte feuilletée, bref en vrac. Il me reste encore un petit mois de dur et après cela ira mieux. (la période Novembre Février = effondrement).

Merci pour cette rencontre, j'y retourne....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par Invité le Ven 18 Jan 2013 - 18:00

Prince Vladimir : Agrumes, vanille et épices.
Un mélange de thés noirs de Chine aromatisé agrumes, vanille et épices, un des incontournables de la maison Kusmi !
Mélange unique, le thé Prince Wladimir fut créé par Pavel Kousmichoff en 1888 pour fêter les 900 ans de la fondation de la Sainte Russie par Wladimir le Grand.
Peut se déguster tout au long de la journée
Saveur : Agrumes et note épicée


Je l'imagine mal avec un peu de lait....

J'ai découvert le thé par un ami d'origine pakistanaise, installé à La Réunion.
Depuis, je me promène dans cet univers.
En dépit de quelques escapades, je suis fixé pour le moment à cela :
Grand Bois Chéri, sucré, lacté longtemps infusé - pour le matin (attention, c'est fort, voire très fort).
Pour une matinée de travail, Lampsang Souchong (non sucré).
Au repas de mi journée, un petit Darjeeling pour reposer la bouche après le repas, par exemple Princeton (Mariage).
L'après midi, en hiver un Earl Grey revisité, par exemple French Blue (Mariage) ou Yunnan Impérial (Mariage) pour ses goûts de terre et d'humus.
En été, un thé vert, par exemple Vert Provence (Mariage toujours), ou Tokyo (interdit depuis Fukushima - Palais des Thés (je crois)) ou un long thé vert soutenu par un mélange agrume Gingembre.
En plein hiver vers 17h00, une suggestion Chandernagor (Mariage) (Girofle, cannelle, cardamone, orange sur un base de thé noir), cette fois ci sucré et lacté.

Pour intervenir un peu tard, certes, dans votre discussion sur le thé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abécédaire du bourricot

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 19 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum