La crainte de déranger...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La crainte de déranger...

Message par Philippe le Mar 25 Mai 2010 - 14:48

En fait c'est lié à la timidité, qui a déjà été abordé sur un ou deux autres fils.

Mais j'aurais envie de m'attarder plus spécifiquement sur cette question-là.

Ce qui m'y fait penser, ce sont qqs personnes du forum avec qui j'ai (eu) envie de discuter en privé, mais n'en ai pas créé l'occasion, ainsi qu'une charmante jeune femme croisée ce midi chez mon marchand de légumes, que j'ai n'ai pas eu envie de déranger non plus bien que la douceur qui émanait d'elle était délectable pour moi (ah, les charmantes jeunes femmes... c'est quand même une belle invention! Very Happy ).

D'un autre côté, je me rends aussi compte que si l'on ne crée pas les occasions, eh bien la vie risque d'être triste et plus solitaire qu'il est souhaitable. D'autant que parfois, l'intérêt est réciproque, comme me l'a prouvé... (Édit: suivait un exemple tiré de mon passé scolaire).

(En plus de ça, c'est plus compliqué pour les gars, qui selon les conventions, doivent faire le premier pas... Mesdames et mesdemoiselles, n'hésitez pas à outre-passer les conventions avec les gars timides - votre honneur n'y perdra rien! Wink )

Toujours est-il que j'avais envie (quitte à enfoncer une porte ouverte) d'évoquer le lien entre la crainte de déranger et la faible estime de soi, elle-même pouvant résulter d'une douance non-consciente ou non-admise familialement/scolairement/socialement...
Si je regarde un peu en moi, il y a deux-trois facteurs qui interviennent: le sentiment de n'avoir pas (ou peu) de valeur potentielle pour les autres, l'absence de confiance en ma capacité à ressentir si je dérange réellement l'autre et donc la crainte d'être lourd/indélicat et rejeté comme tel.

Du coup, à vouloir trop épargner à l'autre ma maladresse, je prive l'autre de me connaître, et vice-versa.
À force, je finis par vivre dans un (relatif) désert, m'étant transformé moi-même en cactus... Crying or Very sad

Pourtant, la pulpe d'un cactus, si l'on arrive à contourner les épines, ça peut être très rafraîchissant, surtout quand on traverse le désert! cheers

Aussi je crois que je vais désormais prendre un peu plus le risque de déranger les autres (quitte à me faire jeter)... Wink

What about you?


Dernière édition par Phil le Mar 8 Juin 2010 - 18:02, édité 2 fois (Raison : Ajout d'une invite à commentaires.)

Philippe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1937
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 39
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par Invité le Mar 25 Mai 2010 - 15:18

Je te rejoins dans ce topic - hormis sur la solitude, j'ai eu la chance de rencontrer Maly, de prendre quelques risques et... voilà king

J'ajoute un point aux causes que tu cites : l'habitude d'être mis à l'écart, l'habitude d'avoir des centres d'intérêts "décalés", le constat, difficilement évitable, qu'on est à peu près aux antipodes du modèle qui a "du succès", qu'il s'agisse de popularité ou de vie de couple... fait aussi que nous "n'osons pas". En fait, cela fait partie du sentiment d'avoir peu de valeur. Sachant pertinemment que nous ne partageons pas l'avis de la majorité de nos contemporains sur ce qui a de l'intérêt ou de la valeur, c'est comme si nos centres d'intérêt, nos idées, notre vie, nous-mêmes... n'avions pas de valeur. (De même que des choses qui préoccupent considérablement certains d'entre eux n'en ont aucune à nos yeux, mais on n'ose pas le leur dire...)
Comment aller vers les autres quand on expérimente un quotidien de décalages, sachant que le décalage vis-à-vis de la norme crée, aux yeux de celle-ci, le ridicule ?

En revanche, il y a un point sur lequel je vais contester Wink c'est la difficulté à sentir si nous dérangeons réellement l'autre. C'est un peu contradictoire avec l'empathie attribuée aux zèbres. Il est vrai que nous "sentons" des choses mais n'en "comprenons pas" beaucoup d'autres ce qui rend nos réactions également décalées et maladroites. Mais je pense que ce genre de chose est difficile pour tous : seulement, à une extrémité il y a Séraphin Lampion, qui ne se pose jamais la question, au milieu, la grande majorité des gens heureux sans histoire, et à l'autre bout, ces zèbres pour qui il n'y a pas tant de difficulté à deviner s'ils dérangent, que la conviction bien arrêtée qu'ils dérangent tout le monde, tout le temps, à cause de leur faible estime d'eux, de leur quotidien de décalage, etc. Bref, il n'y a pas de difficulté, nous avons échoué d'avance à traiter la question !

Quant à prendre des risques, c'est vrai, nous n'avons pas le choix, mais encore faut-il avoir réalisé un travail sur soi pour ne pas s'effondrer au premier "échec"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par Maly le Mar 25 Mai 2010 - 15:40

Je te rejoins aussi (comme c'est surprenant) Very Happy mais contrairement à Plume, je suis d'accord avec toi sur la difficulté de sentir si nous dérangeons réellement l'autre. J'ai eu plusieurs mauvaises expériences où ce n'est qu'après que j'ai compris que je dérangeais l'autre en lui renvoyant à la figure, involontairement, simplement par ma manière d'être ou de vivre, des choses qu'il n'avait pas envie de voir. Et ça m'a fait mal. Je continue à ne pas toujours sentir quand le moment est opportun pour aller vers les gens, ou à avoir du mal à sentir ce que je peux dire à qui. Mais j'essaie d'apprendre.

Tu te compares à un cactus, je me compare à un hérisson: ça pique, mais ça peut aussi être très affectueux.

Maly
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 129
Date d'inscription : 01/05/2010

http://lespretextesduvent.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par katitchka le Mar 25 Mai 2010 - 15:50

Comme Maly, je ne sens pas toujours quand je peux aller vers les gens, ni comment bien le faire, ou quoi dire à qui. Souvent quand je me lance, j'ai tendance à mettre tellement de "pincettes" dans ma manière d'aborder les gens qu'ils doivent penser que je ne veux qu'obtenir un renseignement d'eux. En fait, le truc c'est que je me force de trouver une justification à la raison pour laquelle j'aborde quelqu'un et je focalise mon intervention autour de ce truc.
Et je crois qu'après, si je réussi à créer un petit lien avec quelqu'un, d'un coup je deviens trop directe et je fais flipper l'autre. Du coup je n'ose plus le déranger, à nouveau par peur de déranger!

katitchka
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 32
Localisation : dans un putain d'appart

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par Maly le Mar 25 Mai 2010 - 16:07

katitchka a écrit:Du coup je n'ose plus le déranger, à nouveau par peur de déranger!

C'est exactement ça pour moi Very Happy Pourtant, de manière totalement opposée à mes mauvaises expériences, je me suis parfois rendue compte que l'autre n'attendait que ça, que je vienne le déranger.

Maly
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 129
Date d'inscription : 01/05/2010

http://lespretextesduvent.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par Philippe le Mar 25 Mai 2010 - 16:59

Maly a écrit:Pourtant, de manière totalement opposée à mes mauvaises expériences, je me suis parfois rendue compte que l'autre n'attendait que ça, que je vienne le déranger.
Voilà! cheers

En fait il doit y avoir une couche de perfectionnisme en plus: la volonté de ne faire aucune erreur, et si l'on a le malheur d'une faire une, rompre la relation plutôt que de s'exposer à en refaire une autre... (ce qui est particulièrement déstabilisant pour l'autre, pour le coup!)

Philippe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1937
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 39
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par Philippe le Mar 25 Mai 2010 - 17:09

Plume d'eau rayée a écrit:En revanche, il y a un point sur lequel je vais contester Wink c'est la difficulté à sentir si nous dérangeons réellement l'autre. C'est un peu contradictoire avec l'empathie attribuée aux zèbres.
De ce point de vue, je suis un zèbre un peu spécial, puisque mon empathie est "intermittente du spectacle". Parfois je n'y ai pas accès du tout je veux dire. (Je soupçonne que c'est d'ordre pathologique/d'origine traumatique.)
Il est vrai que nous "sentons" des choses mais n'en "comprenons pas" beaucoup d'autres ce qui rend nos réactions également décalées et maladroites.
Oui, cela s'y ajoute. Jusqu'à un âge assez tardif (20 ans?), j'avais tendance à extrapoler mon cas personnel: la personne que je connaissais le mieux (enfin... le moins mal), c'était encore moi, aussi j'interagissais avec les autres comme s'ils étaient d'autres moi-même. Pas de bol, ça marche pas comme ça, surtout quand on est d'un modèle pas courant. Hum! :/
Quant à prendre des risques, c'est vrai, nous n'avons pas le choix, mais encore faut-il avoir réalisé un travail sur soi pour ne pas s'effondrer au premier "échec"...
Oui, tu fais bien de le préciser. Ce genre d'effondrement, ce doit aussi faire partie du package Z...

Philippe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1937
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 39
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par Wise le Mar 25 Mai 2010 - 17:35

moi je suis rateauphobe, je veux bien déranger mais à condition que sois sur que ça se passera bien, le rejet des autres à tendance à me déprimer.

sinon, j'ai fait énormément d'efforts ces dernières années pour l'estime de soi, la confiance en soi...
ne plus être hésitant, être à l'aise, ne pas paraitre timide et introvertit (ce qui est généralement tres mal perçu par les filles), avoir de la "personalité" voir du "carisme"...

j'ai compris que avant je dérangeais les autres à cause de mon stress, le fait d'être mal à l'aise rendait mal à l'aise les autres qui du coup avaient plutot envi de m'éviter. le fameux "ressenti" se ressent, et à des conséquences inconscientes.

maintenant j'apprends à perçevoir ce que je ne perçevais pas.
avec mon cerveau qui se concentrait toujours sur la signification logique de ce que je disais, je ne prenais pas en compte la façon dont je le disais. maintenant que je maitrise la PNL vraiment bien les résultats sont surprenants.

celui qui prend trop de risques ne vit pas longtemps,
celui qui ne prend aucun risque ne vit pas.

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par V.O le Mar 25 Mai 2010 - 21:14

Je ne suis pas timide, je suis plutôt perçue comme extravertie...mais les rejets...j'y ai droit aussi. Tout au moins je "ressens" comme ça.
C'est d'ailleurs assez "drôle" parfois de voir comment les personnes que l'on fréquente superficiellement, voire même moins superficiellement, nous perçoivent.
Je ne suis pas timide dans le sens où je ne m'effarouche pas quand je me retrouve nez à nez avec des personnes que je ne connais pas. J'aurais même plutôt tendance à aller vers les autres et me présenter (Ca s'est fait!).
Mais la peur de déranger, elle, fait indéniablement partie du personnage : pour tout et n'importe quoi! C'est d'autant plus difficile à gérer que sur d'autres points (ô combien embarassants pour d'autre) je suis assez "brute de décoffrage". C'est assez difficile à expliquer ... il faut le vivre en fait... scratch
Il m'apparaît, au fil de ce "postage" que cette image ne concorde pas avec la fameuse estime de soi, la confiance... qu'on me prête... Crotte! Je vais voir ailleurs pour ne pas trop réfléchir à la question là maintenant tout de suite. Je ne voudrais pas déranger davantage Mad

V.O
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1018
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 43
Localisation : Nord - Blayais, au pays des asperges et du vin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par Noumi le Mar 25 Mai 2010 - 21:15

+1 V.O, tout pareil, pas timide mais pas envie de déranger les autres.

Noumi
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1335
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 36
Localisation : Vers l'infini et l'au-delà...mais de mon canapé...rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par augenblick le Mar 25 Mai 2010 - 21:18

Craindre de déranger c'est supposer que l'autre est bien rangé. (L'aphorisme à la con lol!.)

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par djaïbi le Mar 25 Mai 2010 - 21:31

Je me reconnais assez dans V.O. et, je suis tout à fait d'accord avec Phil : j'an encore tendance à me mettre la pression dans le sens où la relation à l'autre doit être parfaite, car au moindre accroc c'est un échec irrémédiable. A une époque, cela me pesait tellement que même rentrer dans un magasin me semblait difficile si je n'étais pas décidé à acheter : je ne voulais pas faire de peine au vendeur en n'achetant rien... ce qui, pour moi, aurait correspondu à un jugement négatif sur la qualité / diversité de sa marchandise !

Idem dans les relations avec les autres de manière générale, étant précisé que j'avais une furieuse habitude de m'excuser pour un oui ou pour un non.

J'ai quand même évolué vers plus de naturel, et j'ai fini par m'apercevoir que lorsqu'on s'excuse un tout petit peu trop (voire qu'on s'excuse tout court) les "autres" ne voient pas la politesse ou le respect mais la faiblesse et l'inadaptation.

djaïbi
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 74
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 36
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par V.Lady le Mer 26 Mai 2010 - 14:57

La crainte de déranger, je crois qu'elle a longtemps été assez pathologique pour moi. Maintenant que mon estime de moi est meilleure (merci mon psy) j'hésite moins à proposer ... tout en prenant mille précautions pour que la personne ait l'opportunité de refuser si ma proposition ne lui agrée pas. Si on ne veut pas de moi... je serais blessée (c'est sûr) mais je pourrais me dire que ce n'était pas le bon moment pour que la rencontre ait lieu, que la personne n'était pas disponible, etc.
Je dois dire aussi qu'une amie non-Z très à l'aise socialement et à qui j'ai une fois exposé ce problème m'a rassurée en me disant "mais enfin, La Laie, tu crois qu'on t'invite par obligation ?". Le bon sens de ses propos m' a un peu remis les pieds sur terre. Smile

Pour certaines interactions, je suis étonnamment décomplexée par contre : je suis tout à fait capable de remercier une personne avec qui j'ai passé un moment agréable, de renvoyer d'une manière générale des choses positives à mon interlocuteur. Et sur le plan amoureux (ou plus basiquement sexuel) je n'ai pas souvent hésité à faire le premier pas (je ne dis pas que c'était facile ou que je ne me suis pas pris de râteau, hein !)... mais je crois que j'ai de bonnes antennes pour cela et que je devine assez bien ce que l'autre pense. Et pour moi, le doute est tellement insupportable que le pas qu'il faut faire me coûte moins, en général. Et, le plus souvent, ça paye.
Le pire reste le téléphone qui est un véritable instrument de torture... mais je me soigne. Wink (et je bénis les textos et autres mails cheers )

Phil je crois que si un membre du forum ne souhaite pas recevoir de mp, il a la possibilité de cocher une case spécifique pour l'indiquer... En tout état de cause, si l'on s'inscrit sur un forum, c'est aussi pour rencontrer du monde (ou alors je prends mon cas pour une généralité)... et si la personne qui nous sollicite ne nous intéresse pas a priori nous sommes tous des adultes capables de le dire sans agressivité, et (j'espère) capables de l'entendre. Smile

V.Lady
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2238
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 41
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par lynka le Mer 26 Mai 2010 - 15:08

Perso, je suis une hypocrite la plupart du temps sur la peur de déranger.

C'est stupide mais c'est comme ça.

Je sais pertinemment que je ne dérange pas, pourtant je préfère quand même demander, histoire d'être rassurée, et aussi pour plus ou moins communiquer aux autres mon besoin d'être rassurée. Comem ça ils captent que j'ai souvent besoin d'être rassurée.

Ca marche plutôt bien. Pas tout le temps, mais souvent.

Voilà, j'ai pas fait avancer le schmilblik mais tant pis... Razz

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par Manou le Mer 26 Mai 2010 - 19:43

Je lis beaucoup ici et post rarement, mais là c'est dingue comme ça résonne pour moi.

(j'aurais quasiment pu écrire tout ce que La Laie a écrit...)

Alors si je pouvais ajouter quelque chose c'est que je pense qu'effectivement il y a une recherche d'absolu dans la relation à l'autre, puisque si par hasard "on dérange" on prend cela comme un rejet et le moindre rejet égratigne un peu plus notre estime de soi. Il n'y a que quelques rares personnes avec qui je peux me sentir suffisamment bien pour ne pas avoir cette crainte, mais ce sont des personnes avec qui il y a limite un amour indéfectible, inconditionnel (et donc une confiance dans leur "jugement" qui sera toujours bienveillant)... Comme l'estime de soi est fluctuante et heureusement souvent bonne (en tout cas avec le temps, en ce qui me concerne...), j'ose aller vers les autres (et naturellement, je suis plutôt extravertie en tout cas dans la rencontre), là où ça se corse pour moi, c'est quand les personnes que je rencontre m'intéressent vraiment, me plaisent vraiment, alors là, pffft, c'est comme si tout en moi pouvait les déranger et que je ne suis finalement plus du tout intéressante (même si j'ai pu capter l'attention...et que l'on me confirme que je suis "digne" d'intérêt...bref, je ne dis pas autre chose que ce que vous avez déjà tous dit à savoir que ce besoin d'être rassuré sur le fait que l'on ne dérange pas est bien en lien avec l'estime de soi (ultra fragile ici).

Si on peut avancer, alors, c'est simplement peut-être prendre un peu plus de risque (chaque jour un peu plus...), accepter les moments où l'estime de soi flanche comme des passages d'émotions qui nous traversent et ne perdurent pas et attendre patiemment qu'elle remonte (enfin attendre, non, prendre soin de soi et la regonfler avec des petites choses que l'on sait nous faire du bien)...O"z"ez, o"z"ons, o"z"e Phil!!!! L'estime de soi ne se regonfle que par l'action, il me semble....

Pour ce qui est de l'image du cactus (Phil) dans le désert... oui effectivement cela peut-être très agréable, mais ce qui est à souhaiter c'est de ne pas être ce cactus qui serait agréable pour quelqu'un traversant un désert, dans le sens ne pas être bon qu'à être une "béquille", enfin je dérive sûrement du sujet là, mais c'est ce que ton image m'a inspirée.

Quant aux MP, moi ça ne me dérange pas d'en recevoir, avis aux amateurs et trices ... (je te rejoins La Laie, si on est ici, c'est bien pour croiser du monde - et du beau monde il me semble)


Dernière édition par Manou le Mer 26 Mai 2010 - 19:47, édité 1 fois (Raison : corrections...et j'en oublie encore sûrement...)

Manou
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1894
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 48
Localisation : Pas loin de Paname

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par V.O le Mer 26 Mai 2010 - 20:06

Ton on se dégonfle quand on est vraiment intéressés par quelqu'un... Bah! mais, oui, mais c'est bien sûr! Je n'y avais pas pensé! flower

V.O
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1018
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 43
Localisation : Nord - Blayais, au pays des asperges et du vin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par V.Lady le Mer 26 Mai 2010 - 20:35

Manou a écrit:

Alors si je pouvais ajouter quelque chose c'est que je pense qu'effectivement il y a une recherche d'absolu dans la relation à l'autre, puisque si par hasard "on dérange" on prend cela comme un rejet et le moindre rejet égratigne un peu plus notre estime de soi.

Quant aux MP, moi ça ne me dérange pas d'en recevoir, avis aux amateurs et trices ... (je te rejoins La Laie, si on est ici, c'est bien pour croiser du monde - et du beau monde il me semble)


C'est exactement cela, la quête de l'absolu... (Pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt ????)
cheers

V.Lady
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2238
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 41
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par Philippe le Mer 26 Mai 2010 - 20:42

Ah, parce que vous aussi vous êtes addicté-e-s à l'absolu? Wink

(Oui, mon image du cactus n'était pas parfaite... navré!)

Philippe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1937
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 39
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par Riamh le Mer 26 Mai 2010 - 20:44

Je rejoins pas mal d'avis ici! Très faible estime de soi, peur de déranger/peur du rejet, timidité, du coup, je ne vais pas vers les autres, ou alors j'imagine des stratagèmes monstrueux pour justifier ma démarche!
Je me dis "si je fais ça, il/elle-s va/vont penser ça, réagir comme ça, alors faudrait faire comme ça, dire ceci, éviter ça blablabla..."
Finalement, je n'avance pas des masses!

Et quand je vois les gens interagir de manière naturelle, je me dis "mais comment font-ils????"
Déjà que je me sens en décalage, et en plus les gens ne vont pas tellement vers moi... si en plus je ne fais rien...


Je suis un peu hérisson aussi. Une amie m'avait d'ailleurs comparée au hérisson y'a quelques années.

Riamh
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 200
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 36
Localisation : Strasbourg

http://www.facebook.com/RiamhGray

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par V.O le Mer 26 Mai 2010 - 23:56

"stratagèmes monstrueux"... Ro! mais zut! crotte! (pour rester polie!!!) et la suite (la projection des dialogues, échanges, etc.) qui tombe souvent à côté, à l'eau, enfin qui ne mène pas du tout où on veut aller... Voire on coupe court avant même d'avoir commencer...
Je "découvre" un tas de "trucs" ici... ça me fait vraiment "drôle".

V.O
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1018
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 43
Localisation : Nord - Blayais, au pays des asperges et du vin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par gemma le Mer 26 Mai 2010 - 23:58

katitchka a écrit: je me force de trouver une justification à la raison pour laquelle j'aborde quelqu'un et je focalise mon intervention autour de ce truc.
pareil! résultat : l'autre crois que je ne le contacte que quand j'y ai un intérêt, alors que c'est tout le contraire ... je voudrais bien mais ... j'ai pas d'raison alors ... je ne ...pas...

gemma
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 190
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par tribal40 le Jeu 27 Mai 2010 - 1:30

je plussoie sur toute la ligne...(y-avait un petit moment qu'un post n'avait pas résonné en moi comme ça...heureusement, je suis assis...)
bon, quand-est-ce qu'on organise un stage de désensibilisation à la peur de déranger ? Very Happy
plus sérieusement qui a trouvé une/des solution(s) sans se faire mal, je suis moi aussi rateauphobe...

tribal40
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1169
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 50
Localisation : près de mont de marsan

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par Noumi le Jeu 27 Mai 2010 - 9:24

je plussoie totalement aussi.

Oui il faut trouver une raison pour, de temps en temps j'arrive à me convaincre que juste le fait de vouloir contacter la personne est une raison suffisante, mais c'est très rare et j'arrive toujours dans ces cas à me trouver une autre excuse toute petite, mais une autre excuse pour le faire.

Arggh merci j'suis pas toute seule

Noumi
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1335
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 36
Localisation : Vers l'infini et l'au-delà...mais de mon canapé...rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par Super PY est rive le Jeu 27 Mai 2010 - 10:19

Pour quelqu'un que je connais, l'excuse, de prendre des nouvelles est pas mal, voire celle d'avoir envie de prendre un verre Smile

Sinon, j'essaie de me demander comment je réagirai si les situations étaient inversées, que si ça me dérangerait pas que des gens viennent m'aborder, c'est possible que dans l'autre sens aussi ça ne les dérangerait pas que je les contacte. Bon, c'est pas toujours le cas, mais quand même assez souvent en fait Smile

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par gemma le Jeu 27 Mai 2010 - 10:26

moi le problème, c'est qu'un jour, face à cette prise de conscience, j'ai décidé de prendre mon téléphone, pour contacter une amie qui était toujours celle qui appelait, pour cette fois, moi, faire le premier pas... Résultat : échec. (genre, pas dispo, même pour le coup de fil elle semblait ne pas y être totalement). Conclusion : elle me connaît, sait très bien que je n'appelle pas, donc, si elle veut m'appeler, elle le fait, mais si elle n'appelle pas, c'est bel et bien qu'elle n'a pas prévu de le faire, tout simplement ... Et j'ai constaté ça à quelques reprises ... Et puis, il y a la vie un peu "hors normes", qui fait que les points communs, le vécu commun sur lequel discuter est de plus en plus minime, ce qui explique une plus grande difficulté à s'appeler ...
Je crois qu'il y a aussi que, n'aimant pas souffrir, et m'étant pris plusieurs claques, je ne veux plus prendre de risques. Et pour moi, ne pas faire le premier pas, c'est être assurée que la personne veut réellement entrer en contact avec moi. Idem pour les hommes, je préfère qu'ils fassent le premier pas, car je me dis qu'au moins, je suis sûre que c'est une vraie volonté de leur part ...

gemma
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 190
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crainte de déranger...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum