surdouance et autisme

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

surdouance et autisme Empty surdouance et autisme

Message par Scarbo le Dim 12 Juil 2009 - 19:51

Voilà une question qui me trotte ces temps-ci.
Avant de prendre conscience de ce qu'impliquait la surdouance, en terme de "difficultés sociales" (je ne développe pas, vous savez bien de quoi je parle...), j'ai cru que j'étais autiste, autiste léger quoi, atteint de troubles autistiques disons. Une forme d'autisme "gérable" en quelque sorte. Maintenant, je me demande dans quel mesure on pourrait rapprocher l'autisme de la surdouance. Je l'imagine comme une forme exacerbée de celle-ci. Une empathie beaucoup trop puissante et donc douloureuse qui est vécu comme une agression et induisant un repli sur soi (je viens de corriger, j'avais écris "moi", même mon clavier fait des lapsus) presque total. Et les étoiles filantes remplacées par des météorites, je n'ose y penser. Je ne sais pas si tout ceci est pertinent, j'avoue que je n'ai pas encore eu le courage d'aller lire sur le sujet. De "vrais" travaux, j'entends.
Mais je serai assez curieux d'avoir votre avis (ou mieux, vos connaissances) là-dessus.
scratch
Scarbo
Scarbo

Messages : 70
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 42
Localisation : Liège (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par À trop vouloir en savoir le Dim 12 Juil 2009 - 20:55

Les autistes sont semblables à nous sous quelques rapports en moindre mesure comme :
- les problèmes de communication (bien que les leurs se rapprochent plus d'une forme de "refus de l'autre").
- les problèmes d'interactions sociales (moindres chez nous car l'un découle de l'autre. Ce trait étant la conséquence du précédent). Bien que nous ayons aussi des problèmes dans ce domaine là nous restons tout de même très tournés vers les autres : notre empathie et notre misanthropie s'opposent souvent à leur désintérêt/peur pour les autres êtres/objets.
Le troisième point notable est l'enfermement dans des centres d'intérêt très limités, détail nous opposant à ceux-ci.

Énorme point commun avec les zèbres : les troubles de l'autisme sont associées à un développement cérébral différent de la norme, c'est pourquoi on les classe parmi les troubles neuro-développementaux.

Après c'est juste mon avis mais il me semble que beaucoup d'autistes n'ont pas conscience d'eux-même, point, sur lequel, je pense, nous serons tous d'accord, nous nous opposons avec eux.

Comme nous, on ne connaît pas l'origine de notre problème mais contrairement à nous, les medecins ont quelques pistes : intox aux métaux lourds, problèmes de vaccination, problèmes de développement intra-uterin ou défaut du placenta. Les causes génétiques resteraient cependant assez élevées (la quasi totalité).

Malheureusement, des surdoués finissent entre 4 murs capitonnés revêtus d'une blouse blanche et perdent toute conscience de soi. Cela arriverait parfois quand l'équilibre émotivité/intellect penche en faveur de l'intellect au détriment de l'émotivité, entraînant ainsi des dysfonctionnements psychologiques (théorie avancée par quelques psychologues). On peut y voir un point commun avec l'autisme…
À trop vouloir en savoir
À trop vouloir en savoir

Messages : 152
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 35
Localisation : Lyon

http://www.knorweb.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Mathilde le Mar 14 Juil 2009 - 18:25

Je suis une future éducatrice spécialisée.. (qui ne le restera surement pas, mais ceci est une autre histoire..)
Je fais acuellement un stage en hôpital de jour en pédo-psychiatrie avec des enfants autistes et ayant des troubles envahissants du développement..
Et ce n'est absolument pas un hasard si j'ai choisi d'effectuer ce stage de 10 mois (de fin d'études) dans ce secteur..
Je me sens extrêment proche de ces enfants.. Mais pas du tout à ma place en tant que "soignante" dans le cadre de l'hôpital.. (absolûment trop cadré, protocolaire, étouffant et archaîque à mon goût.. bref..)
Mais les personnes autistes perçoivent le monde d'une manière qui leur est très particulière.. un peu comme nous..zèbrés.. ils souvent sujets à une hyper-stimulation de leurs sens ce qui les rend extrêment sensibles à leur environnement mais d'une manière complètement décalée par rapport à la "normale" (j'ai en horreur ce mot..)
Mathilde
Mathilde

Messages : 16
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 31
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Syïlis le Mar 14 Juil 2009 - 19:22

Mathilde, se métier à l'air passionnant. Ma mère est éducatrice spécialisée, elle s'occupe actuellement de jeunes en difficultés d'adaptation (le monde journalistique parlerait de délinquance), mais elle m'a appris qu'elle s'était déjà occupée d'hommes et de femmes alcooliques, ainsi que... d'anciens prisonniers à problèmes psychiatriques. Je ne sais pas exactement pourquoi je poste ce message =__=
Bon quoi qu'il en soit je te soutiens dans cette voie (qu'il est fortement possible que je rejoigne moi-même... mais ne parlons pas de possible nous risquerions de nous perdre) et finalement peu importe si tu ne la poursuit pas éternellement (ce que je comprendrais complètement), ce qui compte c'est l'expérience et l'aide que tu apportes et que cela t'apporte (je suppose).
Je t'embêterais sans doute pour avoir des nouvelles de ton futur métier d'éducatrice... si restes sur le forum bien entendu.

Je m'en vais, je n'ai modestement rien d'intéressant à dire sur l'autisme, à part le fait que ce soit une particularité à laquelle je m'intéresse beaucoup... sans doute par rapprochement hypersensible.

cat
Syïlis
Syïlis

Messages : 180
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 27

https://fourmifuture.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Romulus le Mer 15 Juil 2009 - 14:51

tiens l'autisme ça me fait penser à certain de mes traits de caractères.... enfin j'appelle ça " le domaine privé" .
Romulus
Romulus

Messages : 750
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Une conférence de temple Grandin, célèbre autiste.

Message par Fata Morgana le Ven 21 Sep 2012 - 10:26

http://www.ted.com/talks/temple_grandin_the_world_needs_all_kinds_of_minds.html

Passionnant !
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par fleur_bleue le Ven 21 Sep 2012 - 11:37

Je ne me suis pas trop penchée sur les points communs - mais il est vrai qu'à un moment, mon collègue me disait que je lui faisait l'impression d'être un peu autiste. Je pense que c'est exagéré et qu'il ne connaît pas non plus vraiment des personnes autistes, mais il y a peut-être un point commun à travers cette incompréhension à laquelle nous sommes souvent confrontés?
fleur_bleue
fleur_bleue

Messages : 3764
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Zebra56 le Lun 24 Sep 2012 - 17:06

fleur_bleue a écrit:il est vrai qu'à un moment, mon collègue "ON" me disait que je lui faisaits l'impression d'être un peu autiste.

+1, sans entrer dans les détails.

Le syndrôme d'Asperger est souvent (mais pas toujours) associé à une surefficience intellectuelle. Contrairement à l'autisme de Kanner, qui s'accompagne classiquement de retard mental (jusqu'à 30 pts de QI parfois), les Aspies ont un développement cognitif normal à supérieur.

Il y a donc des personnes (y compris sur ce forum et sur les forums spécialisés Asperger) A LA FOIS autistes ET surdouées. Sachant que la douance aide beaucoup à dépasser (consciemment) les traits autistiques et à acquérir les comportement socialement adaptés, il existe des Aspies (surtout adultes, car on est plus attentif avec les enfants aujourd'hui) non détectés et dont le spectre visible s'est dilué au fil des ans : (sur)adaptation...

PS : précision utile. Être Aspie ne veut pas dire qu'on est surdoué et réciproquement. Il y a des Aspies non surdoués (et non déficients), des Aspies surdoués, des HQI autistes et des HQI non autistes.

Les THQI étant peut-être plus proches de traits autistiques vus de l'extérieur (et du point de vue de la population générale) ? (Attention : la boîte de Pandore est ouverte... Wink)
Zebra56
Zebra56

Messages : 334
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 44
Localisation : Surtout ailleurs...

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Fata Morgana le Lun 24 Sep 2012 - 17:18

Moi ça me fait flipper... je me demande toujours quelle est la proportion d'autisme dans mon comportement...Par exemple, je suis très maladroit pour m'habiller ! Embarassed
Le THQI qui est profondément impliqué dans sa logique - qui est logique - passe pour un martien aux yeux de ceux qui sont dans l'approximation.
De ce fait oui, il semble montrer des signes autistiques... Bref, je l'ai dis, ça me fait flipper... What a Face
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Zebra56 le Lun 24 Sep 2012 - 18:24

D'où le gras et souligné... alien
Zebra56
Zebra56

Messages : 334
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 44
Localisation : Surtout ailleurs...

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Fata Morgana le Lun 24 Sep 2012 - 18:29

Oui mais même...
'tain faut pas être hypocondiaque avec vous... What a Face

Spoiler:
Sur l'un de mes dossiers médicaux le terme "traits autistiques" apparaît.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Zebra56 le Lun 24 Sep 2012 - 19:42

Fata Morgana a écrit:'tain faut pas être hypocondiaque avec vous... What a Face

Une petite explicitation serait bienvenue. Wink

PS : je ne parle pas du terme hypochondriaque, bien entendu... What a Face
Zebra56
Zebra56

Messages : 334
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 44
Localisation : Surtout ailleurs...

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Fata Morgana le Lun 24 Sep 2012 - 20:07

Là franchement, je suis sûr que tu peux comprendre tout seul...
j'ai été soupçonné d'asperger déjà...Et vu que je suis surdoué, ça me colle la flipette...
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Zebra56 le Lun 24 Sep 2012 - 21:31

Oui, j'avais compris que vous apparteniez aux deux groupes (HQI et Aspie)... Smile Mais comme le diag était déjà "posé" ("traits autistiques"), je ne voyais pas le rapport avec l'hypocondrie. Bon bref... Un travers personnel : face à certaines formulations, j'ai tendance à me demander si c'est du lard ou du cochon... silent alien albino
Zebra56
Zebra56

Messages : 334
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 44
Localisation : Surtout ailleurs...

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Mowa le Lun 24 Sep 2012 - 21:49

Je ne sais pas si je suis surdouée, mais ce qui est sûr c'est que je me sens "handicapée sociale" depuis toujours, et que certains dans mon entourage ne se privent pas, encore aujourd'hui, de faire des remarques du style "ah oui, encore ton autisme!"

Je préfère mettre ça sur le compte de leur méconnaissance du sujet, mais après tout... Et s'il y avait du vrai là-dedans? Sad
Mowa
Mowa

Messages : 4392
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 51
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Elmoon le Lun 24 Sep 2012 - 23:16

Fata, je suis curieuse... Qu'est-ce qui te fait peur dans le fait d'être autistique? ça ferait quoi?

@Zébrée, je te conseille de faire un tour sur les topics asperger, et aussi, comme tu es une fille, de plus chercher des infos sur les "aspergirls" Wink
Elmoon
Elmoon

Messages : 246
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Zebra56 le Mar 25 Sep 2012 - 13:17

Il y a même un excellent livre (paraît-il, car je ne l'ai pas - encore - eu en main) au titre éponyme : "Aspergirls"...

Ceci dit, les traits autistiques découverts "après coup" chez un adulte qui a réussi à les surmonter (probablement au prix d'une adaptation coûteuse, mais cela est un autre débat) me semblent peu flippants (s'il s'avérait que je suis concernée, ce qui reste à vérifier : il paraît qu'à Brest, on s'intéresse aux adultes potentiellement autistes mais non diagnostiqués dans leur enfance : ie des Aspies ou des TED/TEDNS, car un autiste de Kanner se repère tôt...).

Ce qui éveille de l'inquiétude chez moi, ce serait plutôt de dépister des traits autistiques chez un jeune enfant qui a tout à construire et pour lequel, l'avenir n'étant pas écrit, de lourdes inconnues planent...
Zebra56
Zebra56

Messages : 334
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 44
Localisation : Surtout ailleurs...

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par fleur_bleue le Mar 25 Sep 2012 - 14:10

En ce qui me concerne, le hic est en fait que je prends souvent des choses au pied de la lettre, donc je ne remarque pas toujours que mon collègue est en train de faire du "second degré". D'après JSF au moins, c'est tout à fait une caractéristique des zèbres, donc ne signifie pas forcément être autiste...

Après, cela ne m'empêchera pas d'être une introvertie un peu timide à rayures, ça suffit largement pour paraître parfois "bizarre" socialement. Wink
fleur_bleue
fleur_bleue

Messages : 3764
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Harpo le Mar 25 Sep 2012 - 18:28

Autisme et douance, cette discussion avait quasiment démarrée mon fil de présentation. Je te passe les liens que l'on m'avait conseillé à l'époque :

Alfa Blondie a écrit:Si je peux me permettre:

http://martinwinckler.com/rubrique.php3?id_rubrique=53

Vous avez ici des autistes asperger qui ont écrit pas mal de choses très intéressantes. J'ai lu tous les articles écrits pas Miss Titi. Ils sont très très bien!

Je vous le conseil si le sujet vous intéresse.

Helix a écrit:Au sujet de l'autisme et de l'empathie, je vous suggère de lire ce sujet sur Asperansa
http://forum.asperansa.org/viewtopic.php?f=4&t=1874&start=30
Page 3, Jean a posté une traduction de cet article : http://www.journeyswithautism.com/2011/06/25/on-the-matter-of-empathy/
et il y a quelques remarques d'Apies.
Je rajoute que ce n'est pas parce que des choses ne sont pas exprimées, visibles, entendues qu'elles n'existent pas.

Et ce que j'avais répondu :

Harpo a écrit:Mille merci à vous !

A mikette pour tout ce que dit Miss Titi, notamment sur l'apparente d'absence d'émotion et de sentiment, ainsi que sur la peur de la stigmatisation. Ça me parle vraiment, et fait directement écho à mes difficultés relationnelles.

A Helix pour cette définition de l'empathie en trois parties : cognitive, affective et exprimée. Là, c'est comme si tu savais exactement ce que je cherchais : toutes les clés sont dans cette page 3 !

Je me pose cependant toujours la question qui intéresse aussi Mogwai. Miss Titi dis à un moment qu'un autiste quand il est surdoué a bien de la chance, car sa douance l'aide à mieux s'insérer socialement. De mon côté, je ne me considère pas comme autiste (et encore, si j'ai bien compris, l'autisme recouvre un panel très large de symptomes,du plus léger au plus lourd), mais je suis persuadé - et mes différents tests le démontreraient - que j'ai des traits d'Aspie. Alors, mécanisme de défense du zèbre ou pas ? Comment comprendre cette relation zèbre / Aspie ?
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 56
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Fata Morgana le Mar 25 Sep 2012 - 18:47

Zebra 56 désolé si je n'ai pas su être clair.
Une fois, sur une pile énorme, le diagnostque d'autisme a été posé dans un de mes dossiers datant de la période de ma vie où la dépression me menait de cliniques et cliniques. Donc je n'ai pas de certitude quant à ce diagnostic.

Ce qui me fait flipper ? C'est l'avalanche des prises de conscience des expériences et des épreuves qui ont émaillé mon existence !
C'est trop pour une seule vie, c'est trop pour un seul homme ! Shocked

A trop vouloir en savoir dit:
Le troisième point notable est l'enfermement dans des centres d'intérêt très limités
Ouf ! Je suis sauvé ! Je veux TOUT savoir, TOUT le temps...
Même si en fait le domaine spirituel semble être le soubassement unique de toute ma réflexion... Suspect
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Mowa le Mar 25 Sep 2012 - 21:46

@Elmoon: c'est intéressant, qu'est-ce qui te donne cette image de moi? De ce que j'ai pu lire, je n'ai pourtant pas vraiment l'impression que cela me corresponde, notamment parce que je suis plutôt trop expressive que pas assez, (même si je me police beaucoup en société pour ne pas détonner).

_________________
Quel est le plus petit pas possible que je peux faire pour me rendre la vie plus belle aujourd'hui?
Mowa
Mowa

Messages : 4392
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 51
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Elmoon le Mar 25 Sep 2012 - 23:26

@Zébrée, non j'en sais rien. Je croyais que c'était toi qu t'intéressais au sujet et donc je voulais juste te donner une piste... Comme on l'a dit après, oui Aspergirls est un excellent livre (mais je ne sais pas quand sort la version française)
Elmoon
Elmoon

Messages : 246
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par fleur_bleue le Mar 25 Sep 2012 - 23:51

Elmoon a écrit:@Zébrée, non j'en sais rien. Je croyais que c'était toi qu t'intéressais au sujet et donc je voulais juste te donner une piste... Comme on l'a dit après, oui Aspergirls est un excellent livre (mais je ne sais pas quand sort la version française)

J'imagine qu'ils ne savent pas trop traduire le titre, le jeu de mots ne fonctionne pas! Laughing (scnr)
fleur_bleue
fleur_bleue

Messages : 3764
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par meï le Dim 30 Sep 2012 - 22:54

Zebra56 a écrit:
Ceci dit, les traits autistiques découverts "après coup" chez un adulte qui a réussi à les surmonter (probablement au prix d'une adaptation coûteuse, mais cela est un autre débat) me semblent peu flippants (s'il s'avérait que je suis concernée, ce qui reste à vérifier : il paraît qu'à Brest, on s'intéresse aux adultes potentiellement autistes mais non diagnostiqués dans leur enfance : ie des Aspies ou des TED/TEDNS, car un autiste de Kanner se repère tôt...).
.
en fait, il y a un pole adulte depuis peu.
jy ai fais mon bilan, de validation de diagnostique CRA.c'est au CRA de Bohars pres de Brest.
une equipe très bien, et très au fait de la question, ce qui reste exceptionnel ds ce domaine.
les bilans sont longs et demandent de l'energie..mais ça se fait.
(j'ai repassé le wais4 durant mes tests.)

par contre, n'est pas autiste tous ceux qui le pensent attention...du petti doute a la vraie souffrance du caméléon...il faut avoir souffert, bcp, longuement, pour savoir ce que c'est que faire un bilan au CRA. le medecin pose bcp de question, recoit la famille, investigue ds la pettie enfance, et les tests sont pointus.
pourtant quand on est reellement concerné on le fait, car c'est un besoin pour avancer. Wink

si vous doutez reellement, et avez besoin de savoir reellement qui vous etes,en plus du zebre, alors oui c'est une solution .
(ps je ssui thqi et aspie, il semble que la plupart des adultes non diag autistes plus jeunes sont egalemtn souvent, thqi....)
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 45
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

surdouance et autisme Empty Re: surdouance et autisme

Message par Invité le Sam 6 Oct 2012 - 23:24

message censuré


Dernière édition par Roger le Sam 16 Déc 2017 - 23:06, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum