une douce chaleur m'envahit...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

une douce chaleur m'envahit...

Message par loolalia le Dim 9 Déc 2012 - 10:10

Se présenter... Se présenter quand on a une image pas terrible de soi-même est toujours un exercice un peu schizo ! Mais ici je peux l'écrire ! Enfin !
J'ai découvert ce forum hier et ai passé ma journée en pleurs à lire un certain nombre de posts. Des bons pleurs, des pleurs rassurants, des pleurs qui libèrent... Et en se libérant, une douce chaleur se propage, celle du foyer enfin (re)trouvé...
C'est un peu puéril. Mais j'assume car il s'agit bien de la petite fille qui est en moi qui pleurait... et qui aujourd'hui, grâce à vous et à ce lieu, rêve à un plus joli programme.
L'autre, la vieille schmock, que je suis aussi, a 45 ans et a largement viré marginale, sauvage, psychorigide et cynique. Bon, c'est aussi la plus drôle, mais la plus méfiante et la plus amère...
C'est un peu comme ça que je me suis débrouillée jusque là : une certaine dualité qui me permettait un semblant d'échange, d'écoute bienveillante, d'encouragement, de conversation intéressante, de complicité... Mais cette ruse, qui m'a sans doute évité le pire la plupart du temps, n'a pas calmé toute la souffrance, ni ce sentiment vertigineux de la solitude...
Avant de continuer, peut-être dois je vous racontée un peu de mon long parcours de zèbre.
Petite, j'ai vite compris que j'étais dans un endroit indélicat, qui ne me reconnaissait pas, qui ne m'épargnait en rien... Puis j'ai cru que j'étais une extra-terrestre en mission, et que forcément, ils finiraient par venir me chercher. J'ai donc patiemment attendu enregistrant toutes mes innombrables données, persuadée que cela allait "servir" à quelque chose un jour... Je devais trop lire de Strange et autres X-men Razz !
A l'adolescence, je suis tombée dans la spirale de l'échec, ne tenant qu'avec la marijuana qui me permettait de me déconnecter un peu de ma souffrance permanente.
Diagnostiquée "inadaptée à la scolarité traditionnelle" à la fin de ma 2ème 1ère, il a fallut trouver une solution pour que je passe néanmoins le bac, obligation familiale. Je me suis retrouvée dans un cabinet d'orientation de l'école privée, où j'ai passé une batterie de tests. Vous imaginez ce qu'ont donné ces tests (que j'ai toujours gardé, car de temps en temps, je m'y replongeait pour remonter un peu mon ego dévasté). Mais aucune allusion à ces différences, juste un "il va falloir que votre fille prenne conscience de ses valeurs". Ce qui a été traduit par ma chère maman par un : "tu vois, je te l'avais bien dit, tu n'es qu'une feignante !".
Sur quoi elle m'a payé une boite à bac comme on disait alors, et j'ai finalement eu ce putain de bac, sans rien foutre d'ailleurs, et de justesse !
Un peu de fac de socio en dilettante (je voulais traiter de la violence et de la morbidité des jeunes hommes de 16 à 25 ans, dix ans trop tôt) , un court passage dans le syndicalisme étudiant (je me suis vite fait passer pour une dissidente), une école privée pro et bidon des Hautes Etudes d'art et de culture mais qui m'a permis de décrocher un super stage, puisque j'ai été embauché ensuite. Je ne vais pas vous narrer mes plus de 20 ans de parcours pro car cela serait un peu long et certainement rébarbatif. Pour résumer, j'erre depuis entre mille domaines (spectacle, cinéma, audiovisuel, cirque) et mille métiers et mille statuts et quelques villes. Je n'ai jamais gardé un boulot plus de 2 ans. J'ai du mal à rester au même endroit plus de 4 ans. J'ai vécu à Paris, à côté de Reims, en Saône et Loire, en Californie et je vis aujourd'hui à Marseille depuis 4 ans.
Sentimentalement, ce fut un peu près du même acabit. Chaotique et insconstant.
Si ce n'est que j'ai réussit à faire une fille que j'assume en permanence avec un bonheur indicible et qui vient d'être posée à 155 de QI à 12 ans ! Cela fait remonter deux ou trois trucs...
Pendant tout ce temps là, il m'est arriver de chercher de l'aide du côté des psys. Mais trop difficile pour moi de rester dans le cadre. Jusqu'à ce que je trouve psytel, qui me permet à distance, par téléphone, d'avoir un suivi bienveillant deux fois par mois, après le temps très intéressant de l'analyse. J'ai fait de très nombreux épisodes dépressifs et user de psychotropes pour faire passer l'orage. Je devais convenir que parfois, tout le temps, j'ai besoin d'une béquille, et qu'il ne faut pas que je culpabilise...
Je me maintiens bon an mal an... Parce que ma fille a besoin de moi. Enooorme sujet de culpabilisation d'ailleurs...
Je suis épuisée. Je viens de finir un traitement pour un cancer du sein : le mal me ronge de l'intérieur. Je n'arrive pas à faire ce que je devrais faire et mettre en oeuvre ce qui pourrait me faire du bien. J'essaie de m'accepter telle que je suis, et ai fait beaucoup de progrès. J'ai beaucoup plus de mal du côté du renoncement qu'il me faudrait aborder avec la maturité parait-il...
Ouh la la... Me voilà trahie : je pensais faire un coucou de présentation drôle, alerte et intéressant... pour me rendre compte que je ne fais que me plaindre sans aucun humour !
Tanpis ! Si ici, on arrive pas à lire entre mes lignes... ce sera nulle part. Et puis, c'est que ça devait sortir... Pardonnez moi quand même, je vous promet d'être moins morose les prochaines fois...
Allez. j'arrête pour aujourd'hui...







loolalia
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 49
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par Invité le Dim 9 Déc 2012 - 10:27

bienvenue sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par loolalia le Dim 9 Déc 2012 - 10:40

Merci !
Embarassed

loolalia
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 49
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Dim 9 Déc 2012 - 12:56

Tu veux qu'on te pardonne d'être ce que tu es et de dire ce que tu as besoin de dire ?
Mais non non non !!! Surement pas !! Par contre, au contraire, j'ai envie de dire bravo à toi de réussir à sortir tout ce que tu as sur le coeur sur ce forum !
Bon courage à toi pour la suite en tous cas !

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16921
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par loolalia le Dim 9 Déc 2012 - 15:37

Merci de me rassurer Kalthu... et de me donner du courage...
Si peu de réaction à mon post... Même ici je ne rentre pas dans les cases ? Même ici je suis trop vieille ?
Je perd un peu pied là... plus d'énergie...

loolalia
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 49
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Dim 9 Déc 2012 - 16:56

Ben le fait qu'il y ait peu de réaction est dû, je pense, que c'est plutôt dû au fait que tu as déjà tout résumé peut être ?

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16921
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par Nace le Dim 9 Déc 2012 - 17:18

Bienvenue Loolalia.

J'ai eu le même genre de problèmes, en arrivant sur ce forum (j'avais un autre pseudo à" l'époque"), celui des "réactions", ou plutot de leur absences...

J'ai eu du mal a le comprendre, enfin je parlais de moi , enfin j'osais , et finalement l'impression que cela ne changeait rien , qu'on parle de soi ou pas , finalement ce sentiment que de toute façon personne n'écoute ...

Alors je me suis parlé à moi même, et avec le temps j'ai eu des échanges et des liens.

Tout cela pour te dire que parfois les choses prennent du temps et que c'est un long processus.

Bon courages sunny

Nace
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 86
Date d'inscription : 07/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par follofficielle le Dim 9 Déc 2012 - 18:08

mais tu as deja 3 personnes je crois, c'est un bon debut

tu as fait ce que tu voulais toute ta vie adulte, en gros.
Le cirque ext...(j'ai lu en diagonal j'avoue, mais j'ai lu)
bravo loola

follofficielle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 692
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 57
Localisation : lyon

http://nathirouve.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par loolalia le Dim 9 Déc 2012 - 19:04

@ Nace : merci de tes encouragements et de ton empathie. La patience... Tu as raison. Finalement n'est-on pas de toute façon toujours seul...
@ Follofficielle. Tu a peut être lu mais tu n'as pas prit la bonne diagonale. Non errer, me faire jeter, dépenser toute mon énergie dans la survie, non ce n'est pas ce que je voulais faire... La liberté que tu y vois doit faire écho à ce que tu ne t'ais peut-être pas permise... J'ai certes évolué dans le milieu culturel mais comme administratrice ou comptable ! Rien de créatif. Le rôle de la rabat joie et celle qui tient les cordons de la bourse... M'enfin... merci quand même d'être passé me voir !

loolalia
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 49
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par Nace le Dim 9 Déc 2012 - 19:35

@ Nace : merci de tes encouragements et de ton empathie. La patience... Tu as raison. Finalement n'est-on pas de toute façon toujours seul...

Je n'ai pas du tout voulu exprimer le fait que l'on soit toujours seul... au contraire je commence à réaliser que dans ma vie, si je l'ai été c'était bien plus par choix inconscient qu'autre chose (mais c'est un autre sujet).

Pour l'empathie et les encouragement, j'ai été touché de voir que tu semblait ressentir la même chose que moi, et ai donc voulu partager cela ici.

Ce qui ne signifie absolument pas que nous ressentions "effectivement la même chose".

Je t'encourage à t'écouter et à t'exprimer si tu en ressent la besoin, mais pas forcement la patience (pour exemple je considère que j'ai été moi même beaucoup trop patient Very Happy )

Nace
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 86
Date d'inscription : 07/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par Invité le Dim 9 Déc 2012 - 22:31

non, non, tu n'es pas trop vieille :-).

Il doit y avoir 3 ou 4 nouvelles présentations par jour qui tombent sur le forum. Il n'est pas facile de suivre tout cela, et beaucoup en fait ne lisent les présentations, que quand ils ont un échange avec quelqu'un dans un des sujets du forum, histoire d'aller découvrir qui leur répond. Certains fils de présentation sont des fils entretenus par leur auteur, d'autres laissent leur fil de présentation tomber tranquillement en désuétude. Mais tu as raison, il est déjà ressorti dans des discussions au sujet du forum, qu'il serait bon d'être plus accueillant quand des nouveaux se présentent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par 6 bouleaux le Dim 9 Déc 2012 - 23:20

bienvenue loolalia, et Bisous
(accroche-toi, car tu verras (peut-être) que ici aussi ça fait - quand même - jungle)

Puzzle : t'as dit clair et simple (et complet je crois) : Impec !

6 bouleaux
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 545
Date d'inscription : 02/10/2012
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par Invité le Dim 9 Déc 2012 - 23:26

Bonjour chère voisine Marseillaise! je t'ai lue avec attention, même entre les lignes! Wink
J'ajoute que, moi aussi, peu de personnes interviennent sur mon fil mais toutes des personnes pour lesquelles j'ai une certaine tendresse, estime, beaucoup de respect et avec lesquelles je partage réellement. La quantité n'importe pas. Bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par follofficielle le Lun 10 Déc 2012 - 6:21

bon je n'ai pas pris la bonne diagonale, j'ai pris la positive, on ne se refait pas si aisement..
et ce n'était pas le jour pour loola qui à mener une vie dure qui en à marre et qui pour le moment lis sa vie en diagonale noire.

follofficielle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 692
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 57
Localisation : lyon

http://nathirouve.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par papazebre le Mer 16 Jan 2013 - 13:40

KΛLŤĤŲ a écrit:Tu veux qu'on te pardonne d'être ce que tu es et de dire ce que tu as besoin de dire ?
Mais non non non !!! Surement pas !! Par contre, au contraire, j'ai envie de dire bravo à toi de réussir à sortir tout ce que tu as sur le coeur sur ce forum !
Bon courage à toi pour la suite en tous cas !
+1

papazebre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 344
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 57
Localisation : FUVEAU

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par papazebre le Mer 16 Jan 2013 - 13:42

Nace a écrit:Bienvenue Loolalia.
...
Alors je me suis parlé à moi même, et avec le temps j'ai eu des échanges et des liens.
Tout cela pour te dire que parfois les choses prennent du temps et que c'est un long processus. sunny
+1

papazebre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 344
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 57
Localisation : FUVEAU

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par papazebre le Mer 16 Jan 2013 - 13:49

Pas trop tard pour te dire wellcome Laughing
de toutes les manières on se voient demain ! pas de quantité mais quelle qualité ... et puis nous irons danser, avons-nous dit sunny
Bisous

papazebre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 344
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 57
Localisation : FUVEAU

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par MondesO le Jeu 17 Jan 2013 - 22:22

Hello Loolalia,
Nouvelle sur le forum encore plus que toi.
Ton message m'a touchée parce qu'évidemment je m'y retrouve.
Et aussi parce que mon fils de 10 ans largement zébré aussi ne me permet pas heureusement ou malheureusement d'oublier ce que nous sommes. Lui, moi, son père... Bref pas la fête tous les jours.
Moi j'ai juste envie de te dire un truc et si tu veux on échange par MP plus tard : il n'y a pas de solution magique mais il existe des lieux de mieux être. Celui-ci en est un. Mais il est surtout un lieu où on se sent compris et où l' on peut partager des choses de manière communautariste avec ce que ça a de bon et avec ses limites aussi dans ce que cela t'apporte en terme de résonance intérieure. La sérénité ne peut être trouvée qu'en toi, les autres ne sont que des béquilles sur le chemin de la connaissance de toi même. Ta solution n'est pas forcément la mienne et vice versa mais je suis sûre qu'il existe un lieu d'apaisement où les pensées se calment enfin et l'harmonie se fait jour
Il y a 6 mois je n'aurai jamais écrit ça car pour moi la rencontre est récente mais je voulais partager ça avec toi parce que ça fait tellement de bien!!!!
Bon courage à toi et surtout s'il te plaît ne lutte pas contre toi même c'est terrible. Bien à toi. O. Ps / à me relire on dirait une grosse allumée alors que je suis hyper terrienne mais bon, la fin justifie les moyens... À te lire et bonsoir à tous les autres.

MondesO
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par TooManyNamesAlready le Jeu 17 Jan 2013 - 23:45

Salut Loolalia,

Pour les zébrés, c'est pas let it be qu'il faudrait chanter, c'est let me be. I love you

En fait, je réponds beaucoup selon mon intuition. Parfois c'est pîle le bon moment pour faire connaissance, d'autres fois j'attends une entrée en matière qui me convient mieux. Je plussoie la méthode de Nace : fais comme chez toi ici, parle-toi à toi-même, et tu verras que ça va résonner. Ma méthode c'est d'identifier les auteurs dont les mots font "tilt" chez moi, lire leurs posts en divers endroits du forum pour vérifier mon intuition, et de leur laisser un petit mot de reconnaissance.

Là je ressens ce que tu nous as écrit, et c'est très dense. Pleure, pleure, pleure, ça fait du bien, lâche les grosses valises, et continue d'accueillir la chaleur et la douceur...elles sont toi.


Un ange


TooManyNamesAlready
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 137
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 102
Localisation : Ca change à chaque instant

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par MarSupilami le Ven 18 Jan 2013 - 11:48

Coucou et bienvenue Loolalia ! Smile

loolalia a écrit:
Si peu de réaction à mon post... Même ici je ne rentre pas dans les cases ? Même ici je suis trop vieille ?
Je perd un peu pied là... plus d'énergie...

Je passe mon temps à me demander si ..., à me dire exactement ce que tu as dit plus haut. Et puis dans le creux, tu reçois des messages comme celui de Nace qui rassure et donne de bons conseils ou comme celui de Puzzle Smile

Puzzle a écrit:Il doit y avoir 3 ou 4 nouvelles présentations par jour qui tombent sur le forum. Il n'est pas facile de suivre tout cela, et beaucoup en fait ne lisent les présentations, que quand ils ont un échange avec quelqu'un dans un des sujets du forum, histoire d'aller découvrir qui leur répond. Certains fils de présentation sont des fils entretenus par leur auteur, d'autres laissent leur fil de présentation tomber tranquillement en désuétude. Mais tu as raison, il est déjà ressorti dans des discussions au sujet du forum, qu'il serait bon d'être plus accueillant quand des nouveaux se présentent.

Puzzle, j'ai envie de la surnommer "La femme qui tombe à pic" ! J'ai remarqué qu'elle est toujours là pour accueillir et toujours là pour effacer un doute douloureux par une phrase amicale. On n'a jamais discuté toutes les deux, Puzzle, mais j'ai envie de te faire un gros bisou affectueux rien que pour ça !

Il n'est pas évident d'aller s'immiscer dans les sujets. J'ai énormément de mal à le faire ça, prendre part aux discussions. La timidité dévorante. La réserve. Surtout quand l'atmosphère est délétère ... On peut se sentir totalement inapte à le faire parce que les maigres connaissances dont on dispose sur les sujets abordés n'autorisent pas à y aller. Doinel sur son fil a parlé de son sentiment d'avoir une participation "illégitime" dans les domaines où il estime que son savoir est superficiel. Ben voilà, c'est exactement ça qui freine. Du moins pour ma part. Mais c'est pas grave, je lis goulûment ! Smile
Et puis voil, aujourd'hui je me donne une raison de plus d'être là : je m'auto-proclame "Portière" ! Puzzle, je vais te filer un coup de main pour accueillir les nouveaux Smile

MarSupilami
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 788
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Océan Indien

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par Invité le Ven 18 Jan 2013 - 17:03


Après me les être bien pelés dehors, ton titre m'a sauté aux yeux.

Je te souhaite la bienvenue Loolalia : )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par Invité le Ven 18 Jan 2013 - 17:31

@ MarSupilami
Toi ! j'adore ton avatar ! Long hug

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par Zarbitude le Sam 19 Jan 2013 - 8:24

Bonjour Loolita,
Sois la bienvenue parmi les vieux zèbres LOOOOLLLL
T'as beaucoup galéré, dis donc, tu dois avoir de fameux "biscotos" Boxe
Allez ma belle, ne lâche pas...à un moment, tu vas y voir du sens
Bizzzz

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4307
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par loolalia le Lun 15 Avr 2013 - 11:35

Je réapparais après quelques mois de repli... D'abord, vous remerciez du fond du coeur pour votre écoute, votre compréhension, vos encouragements... C'est si... étonnant tant de douceurs et autres tendresses ! Si réconfortants.
J'ai disparu car j'ai dû me refaire tester, pour participer à cette étude de Lançon dont on parle ailleurs sur le forum... Cela n'a pas arrangé cet insoluble sentiment d'imposture, qui me colle à la peau depuis si longtemps. J'étais un peu terrorisée à l'idée qu'on m'enlève l'explication de la douance à mes troubles et autres difficultés. En tout cas impossible de me représenter ici sans ces putains de résultats, affaire d'appartenance, d'honnêteté... Je savais bien que c'était un peu idiot (merci papa zebre ! lol !) alors que bon nombre d'entre nous ne s'est jamais testé, et que les tests ont leur empirique limite... Mais quand l'araignée se balade en haut de ma tour, je ne sais pas tout de suite l'en faire sortir... Bref. Je dois avouer ici que :
- le meilleur de mes résultats, c'est qu'ils sont incohérents et mitigés : et voilà, je rentre même pas dans ces cases ! Trop drôle ! Il m'a été suggéré de les repasser dans un an...
- le moins bon, c'est que j'ai dégringolé en terme de QI, c'est certain. Des points sont hors norme (ha, quand même), d'autres très moyens... La moyenne pour autant a tellement baissé que je n'atteins plus le score fatidique.
- d'autres tests, aux résultats plus..."élégants" pour mon égo me permettent néanmoins de rejoindre cette étude sur un meilleur diagnostique des surdoués...
- le plus hilarant fut le commentaire de la psy : c comme si vous aviez tous les avantages des zèbres sans les inconvénients ! Je vous l'avoue, cette, par ailleurs, charmante psy n'a rien d'un zèbre !!!! Razz
- maintenant que j'ai ces résultats, en fait, je m'en fous ! Je sais que je suis une sacrée zèbre, et que je me sens moins seule au monde qu'à l'époque où je me pensais extra-terrestre ou vampire... Et vous savez quoi, c'est un sentiment délicieux !
- oui, j'ai du perdre quelques inconvénients à force de me faire des biscotos (cher zarbitude), et quelques rides : cela a tant d'avantages de vieillir en fait.
Le sens, zarbitude... Tant de sens différents qu'il me faut préciser le pluriel...
Bon. N'est-ce pas là une bonne façon de clore, momentanément cette égo présentation, j'ai tellement envie de tous vous rencontrer !
Alors Oyez oyez gentes personnes ! une irl s'organise ce mercredi 17/04 à 18h plage de la pointe rouge pour apéro dans le sable et crêpes au chaud ensuite. Et je vous promet : je ne parlerais pas de moi ! lol!



loolalia
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 49
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par papazebre le Mar 16 Avr 2013 - 0:54

je suis content de te lire et de lire cela.
Moi je t'aime comme tu es, à 125 ou 135. On va s'éclater mercredi soir ...
Tu nous organises ça au mieux, hein ?
plein de bisoux

papazebre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 344
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 57
Localisation : FUVEAU

Revenir en haut Aller en bas

Re: une douce chaleur m'envahit...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum