N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par ébullitionnelle sensible le Dim 9 Déc 2012 - 8:46

Bonjour à toi,

Je ne suis pas persuadée qu'une éducation plus contraignante apporte plus de confiance...!?

Perso, je manquais énormément de confiance en moi (c'est sur tous mes rapports scolaires, comme si ça me définissait), préférais ne pas répondre pour ne pas me tromper car je pouvais répondre complètement à côté de la plaque!
Ma mère ne m'a pas lachée, elle m'a apporté du soutien, de l'encouragement, du temps, de l'acharnement p'tet aussi, la rigueur du travail fini, de la méthodologie... et hormi la rigueur qui m'a certainement aidée et la méthodo aussi peut-être (ou pas? mais en tout cas bien plus tard!), il a fallu que je développe seule mes moyens de défense.

Bon, il est vrai à l'inverse, elle ne m'aurait pas autant soutenue, je pense que j'aurais vite décroché, voire carrément fini en classe de perfectionnement (à l'époque).
Mais avec ou sans elle, je savais que je n'avais pas de facilité, mon environnement entier était là pour me le faire savoir. Je voyais bien qu'elle, elle voulait y croire et se donnait les moyens de m'en donner... mais cela ne m'apportait pas plus de confiance. Peut-être aurais-je tout simplement redoublé (comme il en avait été question dès le CP) pour commencer une année nouvelle avec des bases supplémentaires, cela m'aurait suffi à me sentir à l'aise...? mais bon, personne ne saura jamais.

Tout ça pour dire que la confiance, même si elle est interne, vécue dedans, ressentie ; elle dépend tellement du regard que les autres vous renvoie! Ma soeur était très douée, je la suivais de 1 an scolaire et décevais tous les profs... j'ai entendu tant de fois "tu es bête" (par les enfants le plus souvent) ou mes parents expliquer que ce n'était pas facile pour moi à l'école (en voyant l'air désolé ou l'air limite sournois des adultes en face....) que ma confiance ne pouvait se mettre en place. D'ailleurs, je ne sais pas trop ce qui m'en a apporté un peu au fil du temps. J'ai toujours une affreuse honte de mes lacunes culturelles mais j'ai appris à les assumer davantage (pas simple!) et à assumer plus ma "personnalité"...

Qu'en pensez-vous? D'après vous, un environnement structurant apporte-t-il à lui seul une confiance en soi?

Pieyre a écrit:Je regrette bien de n'avoir pas connu une éducation plus contraignante, dans un sens positif, ce qui m'aurait donné sans doute une plus grande assurance dans la vie. Mais pour le reste, c'est-à-dire ce qui touche à mon développement intellectuel, je n'ai aucun regret.

ébullitionnelle sensible
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 134
Date d'inscription : 06/12/2012
Age : 38
Localisation : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par Pieyre le Dim 9 Déc 2012 - 9:14

C'est un sujet un peu différent que celui de la discussion en cours que tu abordes, mais je vais en dire quelques mots.

Déjà, ce sont les autres qui nous font confiance en effet, ce qui nous permet ce que nous devrions plutôt appeler de la foi en nous-mêmes, en nos capacités. Mais cela passe aussi par nos réussites propres, dont nous pouvons prendre la mesure du fait que ces réussites, nous ne les associons pas seulement à ce que les autres attendent, mais aussi à des possibilités subjectives que nous appréhendons comme objectives : pouvoir réaliser telle performance, qu'elle nous soit utile ou non, en relation directe avec les autres ou non.

Ensuite, il y a de multiples aspect de cette confiance, ou de cette foi en nos possibilités. Quand j'indique qu'une éducation plus contraignante m'aurait donné je pense plus d'assurance, c'est sur un aspect particulier, celui d'une plus grande responsabilité. J'ai été assez protégé dans mon enfance, sans doute un peu trop. Il aurait fallu que j'aie plus d'activités extérieures, qu'on me donne quelques objectifs aussi. Voilà ce que je voulais dire.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15240
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par Bliss le Dim 9 Déc 2012 - 10:16

cecileh a écrit:Avez-vous déjà ressenti ce même sentiment?????
Je t'avoue que non. Je suis trop absolutiste et idéaliste pour cela.
Et puis j'aime trop la vie aussi. La vie telle que je la ressens et je la pense. Avec toutes ces dimensions et ces couleurs infinies. C'est si beau !! Like a Star @ heaven
J'en ai vraiment chié durant des années (à peu près durant 30 ans), j'ai du me battre pour en arriver où j'en suis (càd à un certain équilibre + sérénité). Mais non, même dans mes pires moments de souffrance et d'abattement, je n'ai jamais eu envie d'être bête ou ignare. Mourir, ça oui, j'en ai eu envie. Mais être bête, non. Ça aurait été pire que la mort...


PS : Et puis détrompons-nous, les gens bêtes souffrent aussi. Probablement moins intensément, mais le revers de la médaille est qu'ils n'ont pas forcément la même capacité de rebondir et d'évoluer (en tirant du positif de leurs malheurs) qu'ont la plupart des surdoués. Car si le surdoué douille un max quand il traverse une mauvaise passe et est souvent sujet aux montagne russes (alors que l'être humain "lambda" va moins osciller au niveau de ses humeurs), il a aussi des capacités pour rebondir et transcender ses souffrances que n'ont pas la plupart des gens.



Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par ébullitionnelle sensible le Dim 9 Déc 2012 - 11:44

Pieyre a écrit:C'est un sujet un peu différent que celui de la discussion en cours que tu abordes, mais je vais en dire quelques mots.

Ensuite, il y a de multiples aspect de cette confiance, ou de cette foi en nos possibilités. Quand j'indique qu'une éducation plus contraignante m'aurait donné je pense plus d'assurance, c'est sur un aspect particulier, celui d'une plus grande responsabilité. J'ai été assez protégé dans mon enfance, sans doute un peu trop. Il aurait fallu que j'aie plus d'activités extérieures, qu'on me donne quelques objectifs aussi. Voilà ce que je voulais dire.

Désolée d'avoir dévié le sujet, je complète malgré tout.
Ok, je vois ce que tu veux dire. Sauf que moi, je n'avais pas d'attente vis-à-vis de moi-même étant petite et encore moins d'objectivité! Je faisais pour les autres et attendais leur validation, approbation et éventuelles félicitations. Je ne percevais pas les intérêts personnels que je pouvais avoir. D'où ma remarque.
Ensuite, moi aussi je regrette d'avoir manqué d'autonomie et de responsabilisation. J'étais perçue (certainement à juste titre) comme tête en l'air et maladroite, alors j'ai été comme toi, surcouvée. Ca m'a fait bizarre de partir en pension en 6è, là c'était le grand saut : l'internat, la jungle et la guerre des filles (école catho de filles). J'ai donc appris à peigner mes longs cheveux (!) et autres autonomies quotidiennes ordinaires.... et à me défendre (un peu). je n'ai pu m'affirmer qu'en en sortant après le bac. maintenant, on me dit d'un caractère bien trempé. Mais ça s'est construit de par ma soumission pendant 7 ans, tout dans les extrêmes...

Je m'étale, désolée... silent

ébullitionnelle sensible
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 134
Date d'inscription : 06/12/2012
Age : 38
Localisation : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par cecileh le Dim 9 Déc 2012 - 20:37

Pieyre a écrit:
Je me demande si la question que tu abordes ne se rapproche pas d'une autre, assez classique. C'est celle de Cioran quand il se demande s'il n'aurait pas mieux valu ne pas être né.
Cela consiste à se placer dans une position de surplomb, comme si on pouvait avoir le choix entre notre existence et celle qu'on aurait eu si l'on avait été différent.

Bien visé Cool
Par contre, ce dont je suis convaincue, est que l'éducation est primordiale pour faire des gens que nous sommes, des personnes épanouies.
Je t'avoue que les résultats de mes tests m'ont apporté une bouffée d'air inimaginable.
J'ai un mari rayé et deux magnifiques enfants. Une ado TDHA (ah bon? What a Face ) testée en intelligence supérieur (mais pas HP... pour le moment??? Question )
et un petit bonhomme de 3 ans qui présente tous les "symptômes" rayés....
Je ferai de mon mieux pour qu'ils n'aient pas ce genre de questionnement (comme BLISS Laughing )
Force est de constater, quand-même, lorsqu'on se ballade sur le forum, que beaucoup sont ou ont été en souffrance.

Bonne soirée à toi, à tous!

cecileh
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 43
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par adcvh le Lun 10 Déc 2012 - 9:18

Y'en a qui confondent bêtise et sérénité, on dirait.

adcvh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 646
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par Invité le Lun 10 Déc 2012 - 9:29

Plutôt qui sont persuadés que la bêtise donne forcément de la sérénité. De manière générale on se fait une espèce d'idée du non-Z assez curieuse, une sorte d'Epsilon ou de robot vivant, menant sa vie dans la béatitude produite par une absence totale de pensées, d'émotions complexes, de questionnements...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par adcvh le Lun 10 Déc 2012 - 9:37

C'est plus marrant d'être un non-Z, de toute façon. Ca te permet d'être un A,B,C,D,...,W,X ou Y. Voir même un 1, 2, 3.... pi, alpha, beta, gamma....

:p

Plus sérieusement... Ce sujet est d'une profonde bêtise, lui-même.

adcvh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 646
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par nikoku74 le Lun 10 Déc 2012 - 10:08

Plus sérieusement... Ce sujet est d'une profonde bêtise, lui-même.
ce n'est pas la première fois que je te trouve " supérieurement cynique"...je trouve le sujet plutôt pertinent, manifestement tu ne souffres donc pas trop d'être un zèbre alors.

nikoku74
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1041
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 41
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par Invité le Lun 10 Déc 2012 - 10:41

Ce qui est "bête" dans ce topic, c'est de faire de la bêtise l'attribut ordinaire, universel, du normopensant. Envier l'état de sérénité que donnerait soi-disant la bêtise, et envier la normopensance, ce n'est pas la même chose, or, le post initial fait cette confusion.
A partir de là ben oui, sans cynisme hautain, on peut rejeter l'idée de faire du normopensant un ahuri sans pensées, il me semble !

manifestement tu ne souffres donc pas trop d'être un zèbre alors

La question n'est pas de savoir si on souffre ou pas, mais de ne pas disserter sur une "pensée normale", a fortiori assimilée à la "bêtise"... en fait complètement imaginaire et fantasmée. Non seulement assimiler les normopensants à de perpétuels imbéciles heureux est injurieux, mais de plus c'est se leurrer complètement, tant sur le terme imbécile que sur le terme heureux. On peut rêver d'un état de sérénité béate qu'induirait l'absence de questionnements, mais prétendre que c'est l'état normal de nos concitoyens...
Qui plus est, ne pas réfléchir avec acuité dans un monde devenu terriblement complexe est une source d'angoisses de premier ordre, devant ce constat terrifiant qu'on peine à contrôler la situation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par adcvh le Lun 10 Déc 2012 - 11:53

Merci Fusain.

J'ajouterais que, non, je ne souffre pas tellement d'être moi. Je ne suis pas un équidé, ni un je-ne-sais-quoi... J'ai pas besoin d'un carcan qui va m'obliger à voir le monde d'une façon merdique. Je m'en passe volontiers.

Je préfère largement m'éclater, délirer, avec mes ami(e)s. Sont-ils "zèbres" ou non ? Franchement, j'en ai rien à foutre. Tout ce qui m'intéresse, c'est qu'en leur compagnie, je suis heureux. Point barre.

Enfin, je sais pas, ça me parait tellement simple... Faut pas s'étonner d'être isolé et malheureux quand on considère l'autre sous un angle aussi dévalorisant.
J'ai même envie de dire que pour des surdoués, vous êtes pas bien malins sur ce coup là.

adcvh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 646
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par Bliss le Lun 10 Déc 2012 - 16:24

Je plussoie Fusain.




Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par nikoku74 le Lun 10 Déc 2012 - 16:37

j'ai souvent eu en tête que momentanément être plus bête m'apaiserait et me rendrait plus heureux, c'est en cela que je trouve le fil pertinent.

nikoku74
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1041
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 41
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par ébullitionnelle sensible le Lun 10 Déc 2012 - 20:56

Je me rallie sur la pertinence du post.
Heureusement que les normopensants ne sont pas considérés ici comme des imbéciles heureux!!!

Pour moi, la réfllexion était plus... nuancée et subtile. Il s'agissait de voir si plus on est intelligent (et clairvoyant), plus on souffre et donc moins on est heureux...
Dans l'expérience inverse, on peut se dire que moins on est "intelligent", moins on se rend compte de la réalité et moins on souffre.
Ceci, de manière générale, bien sûr! Car ça n'a rien à voir avec notre situation de vie (qui peut nous convenir, dans laquelle on est heureux, avec des gens qu'on aime... etc).
C'est + une sorte de facteur de bonheur, pas the Bonheur a l'état pur ni la souffrance à l'état pur. Disons une légèreté qui permettrait de profiter de chaque instant sans s'interroger sur les différents scénarios possibles de l'instant suivant par exemple.

Faire des caricatures n'est-il pas très réducteur?

Pour travailler avec des "déficients" (je déteste ce terme mais "troubles des fonctions cognitives" ne parle pas toujours à tout le monde), ils peuvent souffrir aussi, bien entendu! Mais ils souffrent d'être différent (comme nous certainement mais différemment puisque nous c'est notre fonctionnement, eux c'est un "moins que les autres"), ils souffrent d'avoir subi (sans pour autant avoir compris) des événements difficiles, notamment dans leur histoire personnelle... bref ça ne les rend pas du tout insensibles!!! Par contre, ils ne souffrent pas de se questionner sans cesse... à moins d'être autiste ou d'avoir un handicap du même "genre" (c'est moche dit comme ça, mais ça me vient comme ça, désolée).

perso, je ne néglige personne, chacun est un être humain et doit être considéré comme tel. Evitons donc les raccourcis peu éthiques... en tout cas, je n'avais pas senti cette idée réductrice (et méprisante) dans les messages précédents...

ébullitionnelle sensible
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 134
Date d'inscription : 06/12/2012
Age : 38
Localisation : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par Eclair Fou le Lun 10 Déc 2012 - 22:06

Pour être honnête, j'ai bien plus envié l'insouciance et la facilité de la vie d'autrui plutôt que leur bêtise. Peut-être que pour certains, la bêtise et la non-zébritude sont liées, mais pas pour moi. La bêtise a une connotation péjorative et donc, je n'envie nullement ceux qui semblent cultiver cet art (parce que parfois, il est très très dur de croire qu'ils ne le font pas exprès), je serais à la limite de les plaindre.

Eclair Fou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 26
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par cecileh le Mer 19 Déc 2012 - 14:23

adcvh a écrit:Y'en a qui confondent bêtise et sérénité, on dirait.
Si tu relis plus haut les précisions sur le sujet réel de ce post, tu comprendras que par "bêtise", j'entendais plutôt "ignorance".
Titre "accrocheur" un peu "à la JSF"... mais qui fait réagir, n'est-ce pas cela le but? D'ouvrir le débat...
Mais il y a, en effet, un sous-entendu de recherche de sérénité....
adcvh a écrit:Plus sérieusement... Ce sujet est d'une profonde bêtise, lui-même.
Te voilà bien présomptueux.... Suspect
Quel honneur (alors) de t'avoir parmi nous dans ce fil..... 2nd degré
adcvh a écrit:Enfin, je sais pas, ça me parait tellement simple... Faut pas s'étonner d'être isolé et malheureux quand on considère l'autre sous un angle aussi dévalorisant.
J'ai même envie de dire que pour des surdoués, vous êtes pas bien malins sur ce coup là.
C'est là-dessus que je voudrais réagir! Mad C'est facile de juger.
Je ne suis ni isolée, ni malheureuse. J'ai beaucoup d'amis, de tous horizons. Je n'ai jamais rejeté qui que ce soit sous prétexte qu'il n'était pas assez intelligent. Je passe pour une personne sociable, enjouée et un peu délirante même. En fait, j'aime les gens.
Mais, malgré la chance formidable que la vie m'a donnée, il m'arrive de temps en temps de "sombrer" dans une profonde mélancolie, je capte le mal-être des autres et ai du mal à m'en distancier.... Alors, oui, dans ces moments-là, je préférerais l'insouciance susmentionnée....


cecileh
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 43
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par Invité le Mer 9 Jan 2013 - 13:49

Personnellement, je ne parviens même pas à me la représenter. Je suis intimement convaincu que tout le monde porte un masque, et qu'en fait ils simulent tous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par Cyrille999 le Jeu 28 Fév 2013 - 10:23

cecileh a écrit:Bonsoir à tous,
...
Et pourtant, comme je le sais, je ne pourrais m'en passer....
Avez-vous déjà ressenti ce même sentiment?????

Bonne et belle nuit ! Sleep

Bonjour à toi,

Non, jamais. Pour rebondir sur le choix de Jacques Brel, il y en a une autre sur la bêtise qui est encore plus criante:
http://www.youtube.com/watch?v=NfwW76JzVQI

Ca ne donne pas envie lol!

Etre Intelligent, même "trop", c'est un cadeau de la nature !

Cyrille

Cyrille999
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 51
Localisation : Lumière céleste

http://cyrille.chagnon.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par Roseau le Jeu 28 Fév 2013 - 10:58

Oui mais le hamster ou quelque soit le nom qui lui est donné(e) est parfois exténuant, cette tendance à complexifier ce qui pourrait être simple aussi. Je n'envie pas la bêtise mais la simplicité. Cette capacité à ne pas se poser de question avant d'agir. Cette capacité à ne pas être une éponge émotionnelle, à ne pas tout interpréter par avance de peur de se prendre une grosse claque. De vivre le rapport à l'autre simplement, comme il vient, d'être normal quoi.

Roseau
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 54
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par ébullitionnelle sensible le Mar 5 Mar 2013 - 13:02

Je te rejoins... et en même temps je ne le conçois pas. J'aurais peur de ne plus vivre, en tout cas, de ne plus être moi. M'enfin des pauses de moi, ce serait cool de temps en temps Wink

ébullitionnelle sensible
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 134
Date d'inscription : 06/12/2012
Age : 38
Localisation : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par Roseau le Mar 5 Mar 2013 - 15:32

Non je ne dis pas que je souhaite renoncer à moi même, mais juste avoir un rapport apaisé à moi même. Etre paralysé par la peur du risque, être sans cesse dans l'interprétation, être une éponge émotionnelle caractérisent pour moi un mal être. Alors oui au "cadeau de la nature" mais pas aux conséquences négatives d'une image de soi tronquée.

Roseau
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 54
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par Hybris&Pontalis le Mar 5 Mar 2013 - 18:06

Comment dire ça...

C'est quoi être bête (par rapport à qui? à quoi?) ? C'est quoi être heureux ? Qu'est ce qui est important ? Est ce que c'est plus intelligent d'être dans le trop peu ou dans le trop plein ?(pour moi c'est la même) Est ce vraiment naturel l'hyper rationnalisation ? (c'est prouvé que non). L'intelligence n'est-il pas dans la souplesse (tout est relatif)? N'est ce pas un problème de vécu du temps ?... Est ce que les dépressions du à une conscience un peu plus développée par rapport à la moyenne ne sont ils pas une preuve d'une intelligence mal développée (entre deux : ce que je veux dire c'est que peut être, il y a intelligence supérieure par rapport à la moyenne mais pas suffisemment pour le dépasser.) ? Je ne sais pas trop. Si c'était nous la norme, la majorité en serait il autrement ? personnellement, je ressens un bonheur intense quand j'accepte certaines choses, que je les dépasse, que je ne mens plus. Je redécouvre le monde comme un enfant alors mais le bonheur ne peut être éternel puisque rien ne l'est. Les angoisses profondes ça se dépasse. Et ça revient. Et ça se redépasse. Heureux, pas heureux, heureux, pas heureux... On vit dans le paradoxe sans arrêt, dans l'absurde. Car qui est hyper conscient ? Je ne connais personne d'hyper conscient et surement pas nous même. L'omniprésence mon cul. Ceux qui en font trop ou pas assez pour moi c'est la même. On est tous CONS c'est humain, on ne peut pas le dépasser. Donc vous êtes cons et malheureux, désolé pour vous. (humour) Redevenir cons dans sa pseudo intelligence c'est peut être ça la vraie intelligence. Le rationnel c'est méga chiant tout seul mais comment vous faites ?!!!! Vous vous prenez trop au sérieux alors que PERSONNE en a les moyens ?!!! Vous pensez que je me trompe? Y a pas de problèmes on se rencontre quand vous voulez pour le prouver. Genre y a pas d'inconscience.................................................................................................................................................................... XPTDR (c'est un message de paix, sisi vraiment). La part des choses.

Hybris&Pontalis
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 133
Date d'inscription : 10/08/2012
Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par Zarbitude le Mar 5 Mar 2013 - 19:09

Moi je comprends ceux qui l'envient.
Un jour, une amie à moi me disait son désespoir de la torture mentale qu'elle s'impose et me disait envier ceux qui aiment regarder un match de foot à la télé en buvant de la bière et en mangeant des saucisses.
Pour elle, c'était une image de bonheur facile et d'apparente simplicité que son questionnement incessant ne lui autorisait pas.
Je crois que c'est en effet une question de niveau de conscience.
Perso, j'ai réussi à relativiser et même si la misère mondiale m'est toujours insupportable, je sais aujourd'hui que j'y joue ma part de responsabilité, à ma manière, à mon niveau.

Je ne sais pas m'amuser devant un match en buvant de la bière et en mangeant des saucisses mais je crois que j'ai ma manière à moi pour déconner.
Je fais très bien l'andouille Very Happy

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4300
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par anianka05 le Lun 11 Mar 2013 - 21:17

Comme j'aime à le dire "heureux les imbéciles!" et ma mère derrière, à chaque fois "Non! C'est heureux les simples d'esprit! oooh!" J'envie leur stabilité. Et oui parfois, je me dis que ce serait facile d'être simple... Mais quel gâchis!

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: N'avez-vous jamais envié la bêtise?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum