Et rebondir de bumper en bumper...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Fleur de Lotus le Lun 3 Déc 2012 - 12:13

Me voilà enfin...

... inscrite il y a quatre jours au terme d'une quête désespérée sur le net pour trouver "quelque chose" qui viendrait mettre du baume sur mon coeur, et m'aider à sortir de la spirale noire et chaotique dans laquelle je me trouve depuis des semaines, des mois, et même des années (mais là je ne m'en rendais pas encore compte), inscrite donc il y a trois jours j'ai plongé à nouveau ce week-end dans l'espoir fou qu'elle, ma jeune amante de 30 ans de moins que moi, celle qui m'a poussée à foutre en l'air trente ans de vie commune (un mariage, deux même, une vie bien rangée, cinq enfants élevés, des dizaines de métiers, des entreprises créées, des livres écrits et des tas d'autres choses encore) et m'a déchiquetée en morceaux avant de me laisser hurlante de douleur sur le bord de sa route, pour en prendre une autre où, disait-elle, je ne la ferais pas souffrir de trop en attendre, dans l'espoir fou donc qu'elle me tendrait de nouveau la main...

... Elle l'a fait, vendredi soir, après un ultime pardon textuel de ma part, parce que j'avais tenté de m'en sortir seule et m'en était allée faire la belle dans l'autre vie (celle des employeurs qui rêvent tous de me prendre mais sans trop pouvoir le faire car je suis tellement atypique qu'ils ne savent justement pas comment faire et finissent souvent par me pousser à les laisser sur place les bras ballants de désespoir) et que de cet ultime rebondissement j'avais compris que là n'était pas le problème, je lui avais demandé pardon et elle l'avait accepté, du moins l'ai-je cru et c'est pourquoi je ne me suis pas présentée ici ...

... Mais hier en quelques heures d'attente sans réponse pour une rencontre chez elle où nous savions l'une et l'autre que de nos corps enflammés nous atteindrions l'éternel, la voilà qui me repousse d'un texto bien senti, m'engueule même de ne pas voir qu'elle souffre, puis tente de me rattraper d'un autre où je serais dans ses bras à jamais... j'ai finalement cédé à la folie qui me taraude nuit et jour depuis si longtemps, j'ai plongé à nouveau dans le noir total d'une vie incomplète de n'avoir jamais su pourquoi on m'avait mise là, sur cette terre où personne ne me comprend ...

... Et ce matin me voilà, au terme d'une nuit, mi blanche, mi noire, l'impression d'avoir pris en une nuit les dix ou quinze ans que tout le monde s'accordait à croire que je n'avais pas encore vécus, épuisée, exsangue, avec une certitude chevillée au corps car c'est ce qui m'a toujours sauvée...

... Il me faut absolument encore une fois rebondir pour ne pas couler, et c'est parmi vous, mes frères et soeurs de folie, que j'ai envie de le faire...

Bonjour à tous, je m'appelle Fleur de Lotus car pour elle j'ai fait tatouer cette fleur symbolique sur mon sein gauche et là, c'est pour la vie... n'en déplaise aux bumpers...

Fleur de Lotus
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 126
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par AlwaysOnTheRun le Mar 4 Déc 2012 - 14:20

Bienvenue, je te souhaite de trouver ce que tu cherches ici... y'a matière.
avatar
AlwaysOnTheRun
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Invité le Mar 4 Déc 2012 - 14:46

La deuxième t'es un grand
Il faut te démerder, tu commence a ruser, hein ?
Tu cherche un abri

Ici tu l'as trouvé, bienvenue à toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Fleur de Lotus le Mar 4 Déc 2012 - 14:56

Merci à vous deux.

je suis obligée de dire, Relianne, que je n'ai pas compris le "la deuxième t'es un grand", est ce un rébus ? ^^

J'espère en effet avoir trouvé un abri parmi vous, je n'ai pas pu tout lire (ce forum est gigantesque !) mais j'ai lu beaucoup de choses qui m'ont interpellée, touchée, émue même.

Je vais essayer de réagir sur certains sujets qui me tiennent à coeur et donner. C'est encore le meilleur moyen de rebondir, je crois Smile

Fleur de Lotus
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 126
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par AlwaysOnTheRun le Mar 4 Déc 2012 - 15:06

Fleur de Lotus a écrit:Merci à vous deux.

je suis obligée de dire, Relianne, que je n'ai pas compris le "la deuxième t'es un grand", est ce un rébus ? ^^

J'espère en effet avoir trouvé un abri parmi vous, je n'ai pas pu tout lire (ce forum est gigantesque !) mais j'ai lu beaucoup de choses qui m'ont interpellée, touchée, émue même.

Je vais essayer de réagir sur certains sujets qui me tiennent à coeur et donner. C'est encore le meilleur moyen de rebondir, je crois Smile

Je crois aussi... parce que sinon la tâche est titanesque pour embrasser l'ensemble... Et puis surtout y'a beaucoup de détresse ici. Du bonheur et du malheur.


Dernière édition par AlwaysOnTheRun le Mar 4 Déc 2012 - 15:18, édité 1 fois
avatar
AlwaysOnTheRun
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Invité le Mar 4 Déc 2012 - 15:13

Ce sont les paroles de "Flipper", une chanson de Téléphone, hautement métaphorique (!), qui m'a semblé reprendre ton titre en partie... et que j'avais adaptée pour toi (voir spoiler)
http://www.jukebo.fr/telephone/clip,flipper,vflkl.html

Spoiler:
On te donne trois balles, on te donne trois balles
On te donne trois balles, la première t'es un môme
Tu prends la cadence, tu entres dans la danse
Dans la violence dans chocs, tu comprends ta chance
Tu sais maintenant comment, tu sais maintenant comment
Tu sais maintenant comment, ton histoire commence

[Refrain] :
On joue sa vie comme on joue au flipper
Déjà tout môme on flippe de bumper en bumper
On gagne on perd, et toujours on espère
Pouvoir s'en refaire une petite
Gratuite, gratuite, gratuite, gratuite

On te donne trois balles, on te donne trois balles
On te donne trois balles, la deuxième t'es un grand
Il faut te démerder, tu commence a ruser, hein ?
Tu cherche un abri et quand tu l'as trouve
Tu te vois éjecter, à vitesse grand V
Vers le bumper d'en face, qui t'attend dans l'impasse x2

[Refrain]

Attention au tilt
Attention au tilt, t'a perdu la boule mon gars
Non !

On te donne trois balles, on te donne trois balles
On te donne trois balles, la troisième t'es un vieux
Vieux, vieux, vieux, vieux, vieux, vieux, trop vieux
Tu es très fatigue tu veux te reposer
Tu branles la machine, tu courbes l'échine, l'échine

Le dernier bumper t'envoie dans l'dernier trou x2

Sur ta tombe y a écrit x3

More fun to compete x8

On joue sa vie comme on joue au flipper
Déjà tout môme on flippe de bumper en bumper
On gagne on perd, et toujours on espère
Pouvoir s'en refaire une petite
Je dis petite, oh non non petite
Heiiiin gratuite, gratuite, gratuite, gratuite

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par AlwaysOnTheRun le Mar 4 Déc 2012 - 15:19

J'avoue que j'avais pas capté le truc non plus... Je me demandais si deuxième me concernait comme j'étais le second à avoir posté dans ce sujet, c'est dire...
avatar
AlwaysOnTheRun
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Fleur de Lotus le Mar 4 Déc 2012 - 15:27

Ah ben... c'est vrai que je faisais référence à quelque chose avec ce titre, mais à dire vrai, je ne savais pas du tout à quoi.

Merci beaucoup, ça m'a donné quelques vagues souvenirs totalement oubliés car très anciens Wink

Ceci dit, elle a tout de même super vieilli cette chanson...

Fleur de Lotus
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 126
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Invité le Mar 4 Déc 2012 - 15:29

Le problème, c'est que nous aussi...... mouais

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Fleur de Lotus le Mar 4 Déc 2012 - 16:29

Very Happy:D:D meeeuuuh nooon ! c'est pas l'âge de la carte d'identité qui compte, c'est celui qu'on a dans la tête Wink

Fleur de Lotus
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 126
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par siamois93 le Mar 4 Déc 2012 - 23:44

Bienvenue Fleur de Lotus.
Vieillir, oui mais bon enfin quoi y a des bonnes choses aussi dans la vie !

Magnifique la chanson Relianne, ça coïncide vraiment Smile
avatar
siamois93
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3070
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 50

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Abonné absent le Sam 7 Oct 2017 - 20:37

Mid-life crisis ?
avatar
Abonné absent
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2363
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Fleur de Lotus le Sam 7 Oct 2017 - 22:45

Bah, oui on peut dire ça.

Mais de me relire est une expérience assez déroutante. J'étais tout de même bien cognée  Very Happy  !!!

Même si j'étais trèèèèèès loin de me douter de ce qu'allait être ma vie pour les 4 années à suivre, mais j'en parlerai plutôt face à face.

Non pas que j'en sois gênée, pas du tout même, mais c'est trop fou, et beau, et intense, pour le déballer en quelques mots Wink

Fleur de Lotus
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 126
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Fleur de Lotus le Mar 24 Oct 2017 - 19:35

Pourquoi vouloir aujourd'hui faire cette mise au point ?

Probablement parce que je ne peux, précisément en ce jour de relâche professionnelle, me cacher derrière ou dessous l'urgence d'une journée dite de labeur, rémunéré, et que la vacuité de mes élucubrations nostalgiques et intimes pèse sur ce travail que je peine à clore, celui de la séparation, acceptée, comprise, intégrée pour enfin être dépassée au sein d’un livre, un roman, une auto fiction, un essai, peu importe la forme, de ce qui constitue un ensemble de textes, si dense, si riche, si intense, si incroyable qu'il m'est devenu comme impossible de m'en défaire, remettant sans cesse mon ouvrage sur le métier, défaisant la toile comme une Pénélope espérant voir revenir celui qu'elle pourrait pourtant ne pas avoir encore rencontré.

Au seuil de ce plongeon, je m’obstine à vouloir comprendre, m’empêchant de lâcher prise. Et s'il n'était question que de cet événement improbable et douloureux, espéré bien que craint, unique et pourtant réplique, “la” rencontre, et derrière elle, l'événement fondateur, Soi comme un Autre à découvrir et, enfin, aimer.

Bien sûr, pourquoi se le cacher, nous n'aspirons tous qu'à un seul paradis, celui de la complétude, de la fusion ultime, soi et l'infini, toi et moi, deux étincelles, deux entités, bien différentes et pourtant similaires, qui n'en forment parfois plus qu’une et se confondent alors avec l'infini, l'énergie universelle, le Grand Tout, peu importe le nom qu'on lui donne.

Alors… peut-être pour prendre date, voici une lettre à tous ceux que j'ai aimés, ceux que j'aime encore et ceux que j'aimerai demain.



Cher tous,

Je suis depuis un moment confrontée à moi même, de façon cruciale. Je suis bloquée, coincée, face à des milliers de pages où je me raconte au travers de portraits de femmes  et je peine à en faire un texte construit, compréhensible et chaleureux, qui raconterait comment toutes ces métamorphoses m’ont mise au monde et me permettent de dire aujourd’hui : voilà, je suis là, devant vous, c’est moi, enfin, je vous aime, tous, et c’est ce qui me constitue car je ne sais rien faire d’autre. Merci de m’avoir attendue.

Or, comme écrire dessine la porte qui me permet de laisser le flux d’énergie filer vers l’ailleurs, plus loin dans les méandres de mon cerveau mais aussi quelque part dans l’infini des mondes, me voilà à vouloir rédiger une dix mille et unième page qui me permettrait de passer le seuil et me lancerait enfin.

Pendant six ans, je me suis démultipliée, pour lui, et je vous ai délaissés, sans même voir le mal que je vous infligeais.

Ces femmes qui se racontent, je les ai vécues, interprétées, pour lui, en jeu, en fiction, en vrai, en rêve, elles me constituent, toutes. Elles sont toutes nées d’un événement amoureux qui s’est plus ou moins étendu dans le temps et l’espace. Elles ont été créées et sont venues au monde pour l’aimer, lui, pour nous mettre au monde, Nous, et grandir ensemble, et Être. Elles ont toutes été une “réponse” à un appel, une attente, un rêve, un besoin parfois. C’est ce qui lui a permis de naître, d’exister, de prendre son envol et je l’ai toujours su. Mais, maintenant que l’histoire est terminée, est ce qu’elles doivent être oubliées, méprisées, reniées ? Ne constituent-elles pas, toutes, l’ossature de ce que je suis aujourd’hui ?

Voici donc une lettre d’amour, tout à la fois lettre d’adieu, à celui qui m’a réveillée, que j’ai aimé si fort que je peine à m’en détourner, celui qui m’a permis de naître à moi-même, une femme face à un homme qui se découvrait, et lettre de remerciement, à tous ceux que j’ai mis de côté pendant toutes ces années, sans pour autant cesser de les aimer, ma famille, reniée, mes amis, perdus, mon mari, trompé, mes enfants, blessés, et mon autre moi, démoli.

J’aimerais que le livre à venir soit cette longue lettre, cette ode à l’Amour, ce cri du coeur, qui n’excuse rien, mais explique tout.

J’aimerais vous en faire la promesse, même si je sais que vous n’attendez rien de tel.

J’aimerais que vous m’attendiez, encore un peu.

A bientôt,

Clarisse/Nelsie/Khadija/Irène/France/Liliane/Barbara/Marisol/Allison/ Margarethe/etc.

Fleur de Lotus
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 126
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Fleur de Lotus le Ven 27 Oct 2017 - 13:47

Aveu du jour...

Je pensais me connaître, à peu près, en tout cas suffisamment pour faire l'impasse sur une Xième introspection, fatigante, sclérosante et vaguement stérile.

Je pensais être (re) venue sur ZC (passage éclair en décembre 2012) pour reprendre pied dans le réel des émotions, arrêter de chercher sur un monde virtuel (un MMORPG) une hypothétique "âme sœur" à aimer avec passion comme cette autre âme sœur qui remplissait ma vie depuis 6 ans et me trouver quelques amitiés simples mais néanmoins lumineuses pour accompagner le fil du temps qui passe.

Je pensais n'avoir plus d'illusions infantiles, de rêves fous, de désirs intimes et donc névrotiques à partager.

Je pensais devoir me construire une petite vie de célibat choisi, autonome et simple.

Je pensais... peut-être pensais-je être finalement devenue vieille et donc sage et donc capable de me contenter de moi même.

Allez savoir....

Mais en fait je me trompais.

Encore un masque, un faux self, celui qui ressort toujours, parce que tout de même tellement vrai, la fille solide et gentille, lumineuse, joyeuse même, toujours prête à rendre service, à écouter, à compatir, à aider l'Autre à trouver son chemin, sans rien en attendre d'autre que de le/la voir s'envoler (si, si, je fais tout ça très bien, c'est un fait pas une illusion).

Et c'est en venant ici justement que j'en prends conscience.

Oh, bien sûr, je me socialise vraiment, avec des vrais gens dans la vraie vie et pas juste dans le cadre du boulot à la pause, ou pas non plus sur ce jeu où tous les rêves prennent forme, même les plus fous. Non, non, une vraie socialisation, avec des "aussi fous que moi" devant qui je me dévoile petit à petit, laissant filtrer, derrière le masque brillant, un peu, beaucoup, passionnément de cette hyper sensibilité que j'ai appris à transcender dans les mots.

Mais... cette âme sœur... comme elle me manque. Tellement que j'en pleure, forcément...

Le masque ne tient parfois qu'à un fil. Il suffit d'un petit événement anodin pour le faire tomber, en catimini.

Je devais passer Noël avec mes enfants. C'était prévu, je m'apprêtais à louer un logement près de chez ma fille dans le Sud pour qu'ils puissent dormir sans trop empiéter sur la vie quotidienne de mon aînée et son bébé.

Mais leur père, mon ex mari, en a décidé autrement, se servant de sa propre mère veuve et âgée (et dotée d'une grande maison, elle !) pour organiser un Noël la bas, sans moi bien sûr. Les enfants ne peuvent pas, ne veulent pas choisir.

Je serai donc seule pour Noël, prise au piège de mon faux-self. En soi rien de dramatique mais...

"Et toi comment vas tu alors ?" me demandait hier soir ma seconde fille au téléphone.
"Bah.. je me socialise tu sais ! je suis sortie du tunnel, je crois, enfin disons que je commence à comprendre que j'étais dans un tunnel depuis 6 ans, c'était de la passion, oui, mais je n'étais pas moi même. Donc c'est bien, je....".

J'ai du me taire, pour éviter la cascade de larmes qui jaillissait sans prévenir. Elle a compris, elle sait, elle se serait mise à pleurer avec moi, il valait mieux changer de sujet.

Mais l'évidence s'est alors faite. Non je ne suis pas encore suffisamment vieille pour être sage et ne plus rien attendre de l'Autre. Non je n'en ai sans doute pas fini avec l'introspection. Oui je reste sensible, trop, toujours trop, et fragile, et vulnérable,  et parfois perdue, derrière le masque brillant. Oui c'est bien avec l'Autre que pourra se poursuivre la quête. Oui je reste la même au final.

Mais est-ce que je dois m'en plaindre.

C'est une chance de pouvoir rester vivant, éveillé, dans un monde qui se meurt chaque jour un peu plus. Mon faux self n'est pas si faux que ça, je suis bien cette personne foncièrement gentille et optimiste, et solide et entreprenante. Quand tout va bien.

Il faut juste que je trouve le point d'équilibre entre tout donner et se perdre, et ne rien donner et mourir.

Il est peut être là le "challenge" de nos vies. D'aucuns appellent ça Le Chemin.  

Soit. Mettons nous en marche, alors,  puisqu'il le faut.

Fleur de Lotus
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 126
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Abonné absent le Sam 28 Oct 2017 - 8:57

Je suis sûr qu'il y a moyen d'organiser une IRL pour le 24 décembre...
avatar
Abonné absent
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2363
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Fleur de Lotus le Lun 30 Oct 2017 - 14:52

Le manipulateur démasqué.

Nous avions prévu, avec ma fille aînée, que Noël se passerait chez elle, dans le Sud, et que je louerais un logement pour accueillir les autres enfants.

C’était acquis pour tous, attendu, apprécié d’avance.

Comment cela se faisait-il que tout à coup je me retrouve mise à l’écart d’un Noël les réunissant dans la famille de leur père, et que j’en apprenais la mise en oeuvre par un mail de mon ex mari.

Passées les premières heures de dépit et de tristesse, l’idée m’est alors venue de demander à mes enfants ce qui se passait.

Je leur ai donc écrit avec copie du courriel de leur père, qui m’expliquait avec force détails, l’organisation prévue par lui « en fonction des différentes contraintes et avec accord de chacun des enfants ».

Dans l’heure qui a suivi j’ai reçu sms, mail et finalement appel téléphonique de mes enfants qui tous s’étonnaient de l’ensemble de ces détails organisés (transports, dates, heures, etc)  sans qu’aucun d’entre eux n’en ait eu connaissance, et pour cause, leur père avait tout prévu au forcing, sans leur en parler.

Je passe les appels, mails et remises au clair entre nous qui m’ont permis en 48 heures de me remettre sur le chemin dont il m’avait écartée sans ménagement, par mensonges en cascade.

Je passerai donc Noël comme prévu dans le Sud, peut-être même en compagnie de mon ex-mari avec sa nouvelle femme, puisque «pour faire passer la pilule » (un comble !!) nous avons d’un commun accord, ma fille et moi, laissé entendre qu’il serait le bienvenu.

La morale de cette histoire ?

Face aux manipulateurs, quels qu’ils soient et quelles que soient leurs intentions, il est donc nécessaire de se rappeler de cette maxime : "Les paroles s’envolent et les écrits restent" et de l'appliquer.

Et en ce qui concerne le regard que je porte sur 25 ans de vie commune, je ne cesse de m’étonner de cette naïveté, la mienne,  qui lui a permis de m’enfermer et m’éteindre dans une belle cage dorée dont je garde en moi encore quelques séquelles…

Fleur de Lotus
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 126
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par I am so sure le Lun 30 Oct 2017 - 21:39

cat
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8615
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Fleur de Lotus le Mar 31 Oct 2017 - 12:51

Souviens toi
mon amour
Toi et moi
Chaque jour

Sur de nous
Amoureux
vraiment fous
Et heureux

Sur le jeu
Dans la vie
Tous les  deux
Accomplis

Tu riais
De mes peurs
J’écrivais
Ton bonheur

Adorant
Dans ton rire
Cet amant
A venir

J’avançais
Inconsciente
Te suivais
Impatiente

Persuadée
qu’à jamais
Ton aimée
Je serais

Mais voilà
Tu es né
Et tu t’es
éloigné

Malheureux
mais aimants
Nos adieux
déchirants

Ont construit
Depuis lors
Dans nos vies
Un trésor

Aujourd’hui
Je le sais
Tu as fui
Ton reflet

Mais tu restes
Pour toujours
Sans conteste
Mon amour



Dédié à celui qui m’a réveillée tout en naissant à lui-même.

Six années de folie que je raconte ICI

Fleur de Lotus
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 126
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Tempête le Mar 31 Oct 2017 - 20:55

Joli poème. J'ai bien fait de lire ton témoignage sur l'autre fil avant, je l'ai bien compris comme ça Smile
avatar
Tempête
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 97
Date d'inscription : 03/09/2017
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Fleur de Lotus le Mar 31 Oct 2017 - 21:07

Merci Smile

Fleur de Lotus
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 126
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Ours de la MAZ le Mar 31 Oct 2017 - 21:28

Abonné absent a écrit:Je suis sûr qu'il y a moyen d'organiser une IRL pour le 24 décembre...

Voilà de quoi soulever une paupière et une oreille !
avatar
Ours de la MAZ
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 470
Date d'inscription : 04/01/2016
Age : 58
Localisation : Entre Marseille et Nice, pour le moment du moins

http://zebrours.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Rhaaaaa le Mar 31 Oct 2017 - 23:32

Synchronicité je découvre ton fil et écoute de la musique en aléatoire....

avatar
Rhaaaaa
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4859
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Rhaaaaa le Mer 1 Nov 2017 - 0:05

Fleur de Lotus te lire est un vrai bonheur...ton histoire d'amour prend les tripes...
Des feux d'artifices qui explosent dans ta vie...
C'est merveilleux et si triste à la fois...
avatar
Rhaaaaa
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4859
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Fleur de Lotus le Jeu 2 Nov 2017 - 23:18

Lettre au Père Noël "à ma façon"

Puisque nous sommes à la période des souhaits et des lettres au Monsieur à la barbe blanche, l'enfant qui subsiste en moi se découvre l'envie de refaire cette lettre et de l'adresser à ce qui nous anime.

Nos pensées créent le monde dans lequel nous évoluons, il suffit, dit-on, de le vouloir sincèrement.
C'est donc parfaitement lucide que je m'adresse à lui, ce monde dans lequel je souhaite désormais vivre Smile



Monsieur Univers et Madame Énergie,
Vous qui animez la Vie,


Pendant toutes ces années j'ai fait du mieux que j'ai pu, essayant de rester éveillée tout en dispensant autour de moi la joie et l'attention que vous m'aviez confiées.

Même quand j'allais mal, ou quand j'étais perdue, ou parfois fatiguée de vivre, je n'ai attaqué personne sciemment, car je n'ai fait que me défendre, maladroitement.

Néanmoins, pour ceux que j'ai tout de même blessés, je me suis excusée et j'ai tâché de réparer le tort que j'avais causé ou du moins j'ai essayé de leur permettre de se remettre en route, s'ils me laissaient faire.

Vecteur volontaire d'Amour et de Vie, j'ai rempli, il me semble, ma part du marché en me préoccupant plus souvent de l'Autre que de moi même.

Aussi, je crois qu'il serait juste que pour toutes les années à venir je prenne désormais soin de moi, afin de retourner vers Vous transformée, pleine de cette Énergie sublimée par l'Amour.

Tout ce temps passé à tâcher de comprendre pourquoi j'étais précisément cette personne, et non pas une autre, ont été, je crois, bien mises à profit. Aujourd'hui je pense savoir à peu près ce qui me conviendrait.

C'est pourquoi je vous adresse aujourd'hui cette liste de souhaits.

Pour toutes les années à venir :

Tout d'abord j'aimerais rencontrer une belle personne, similaire mais néanmoins différente, simple et pourtant complexe, un homme, qui se saura fort mais faillible, mature avec une âme d'enfant, fini mais infini, vivant mais mortel, pour compléter harmonieusement la femme que je suis devenue.

Ensuite j'aimerais pouvoir aimer, une nouvelle et dernière fois, comme je l'ai déjà fait et ce jusqu'à mon dernier souffle, intensément, à en perdre la raison, mais aussi simplement, en prenant la vie comme elle vient et en sachant profiter de tout ce qu'elle nous offre, avec cet homme que vous allez m'envoyer.

Et pour finir, pendant toutes ces années de bonheur simple mais fou que vous allez m'offrir, j'aimerais qu'en plus de nos projets personnels qui ne doivent pas être niés, nous ayons ensemble un projet commun, incluant familles et amis, si possible dans un lieu susceptible de recevoir tout le monde, même s'il faut prévoir des travaux pour pouvoir y vivre, car vous savez bien que j'adore bricoler.

Voilà ma liste de souhaits, chers Madame Énergie et Monsieur Univers, il n'y en a donc que trois et je précise que je saurais m'en contenter pour les trente ou quarante années à venir.

En espérant que vous pourrez me donner satisfaction dans un délai raisonnable (je me doute que pour cette fin d'année vous risquez d'être débordés mais si cela pouvait m'être expédié avant la fin de l'année suivante, je vous en serais très reconnaissante), je m'engage à continuer d'être celle que j'ai toujours été, cette fille gentille mais solide, joyeuse mais un peu compliquée, créative mais pragmatique, accessible et solidaire.

Un grand merci d'avance !

F.

PS : J’aurais bien un quatrième souhait. Il s'agit du livre que je suis en train de finaliser, s'il pouvait se vendre à quelques centaines de milliers d'exemplaires, j'aurais alors de quoi acheter le lieu dont je rêve et ainsi vous dégager d'une partie du troisième souhait. Je vous laisse décider, je sais que vous ferez au mieux.



Et comme je sais que cela ne peut que faire du bien d’émettre des souhaits, je vous propose ici une “Boîte à souhaits” pour venir déposer vos propres lettres Smile

Fleur de Lotus
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 126
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et rebondir de bumper en bumper...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum