ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Page 2 sur 36 Précédent  1, 2, 3 ... 19 ... 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Invité le Jeu 15 Nov 2012 - 16:47


fleur_bleue a écrit:Je t'en pique une, de phrases, si tu permets... Peut-être qu'on la lisant suffisamment souvent, je finirais par m'en convaincre.
Ce n'est pas parce que quelque chose n'est pas possible à un moment donné qu'il ne le sera pas un jour.


Je suis fort étonné que tu n'aies pas choisi une de mes phrases !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par fleur_bleue le Jeu 15 Nov 2012 - 16:48

Les tiennes ne touchent pas tout à fait aux mêmes cordes, cher Maje! Razz

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Invité le Jeu 15 Nov 2012 - 16:55



Oui, les miennes touchent les cordes sans cible !



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Jeu 15 Nov 2012 - 21:23

De toute façon, c'est pas la corde qu'on envoie vers la cible, c'est la flèche!!!

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Invité le Ven 16 Nov 2012 - 12:31

ça a déjà été proposé super pyrostatique?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Ven 16 Nov 2012 - 12:39

Nan, je ne crois pas! En même temps, je ne me rappelle plus forcément de tous Embarassed

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Sam 17 Nov 2012 - 17:38

Des fois, on fait des choses simplement, sans y réfléchir, naturellement. On ne se pose même pas la question, on les fait.
Et du moment qu'on commence à se poser la question de comment on a fait, de pourquoi on a fait, ça peut devenir pratiquement impossible de le refaire. Ou on peut se retrouver face à un gros blanc, quelque part on ne sait pas, on avait juste envie, ça s'est fait tout seul, à l'instinct, à l'intuition, ça semblait être la bonne chose à faire, sur le moment.

D'autres fois, au contraire, ça va être la réflexion, le fait de se demander comment on a fait, comment on peut faire, qui va nous permettre de réaliser de nouvelles choses, de les créer, de les améliorer, de voir ce qui est intéressant ou non dans telle ou telle attitude, d'aller explorer ses blancs, de mieux se connaitre.

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Sam 17 Nov 2012 - 17:51


« Le chef est celui qui prend tout en charge. Il dit : “J’ai été battu”. Il ne dit pas : “Mes soldats ont été battus”. »


« Si tu veux comprendre le mot bonheur, il faut l’entendre comme récompense et non comme but. »
de Antoine de Saint-Exupéry


« Le règlement est semblable aux rites d’une religion, qui semblent absurdes, mais qui façonnent les hommes. »
de Antoine de Saint-Exupéry


« La grandeur de la prière réside d’abord en ce qu’il n’y est point répondu. »
de Antoine de Saint-Exupéry


« Connaître, ce n'est point démontrer, ni expliquer. C'est accéder à la vision. »
de Antoine de Saint-Exupéry


« Dans la vie il n'y a pas de solutions ; il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions suivent. »
de Antoine de Saint-Exupéry


« L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre. »
de Antoine de Saint-Exupéry


« L'esclave fait son orgueil de la braise du maître. »
de Antoine de Saint-Exupéry

« La vérité, ce n'est point ce qui se démontre, c'est ce qui simplifie. »
de Antoine de Saint-Exupéry

« Nous sommes riches aussi de nos misères. »
de Antoine de Saint-Exupéry

Et tiens, j'y pensais, le début du chapitre VIII de Terre des Hommes

Une fois de plus, j’ai côtoyé une vérité que je n’ai pas comprise. Je me suis cru perdu, j’ai cru toucher le fond du désespoir et, une fois le renoncement accepté, j’ai connu la paix. Il semble à ces heures-là que l’on se découvre soi-même et que l’on devienne son propre ami. Plus rien ne saurait prévaloir contre un sentiment de plénitude qui satisfait en nous je ne sais quel besoin essentiel que nous ne nous connaissions pas. Bonnafous, j ‘imagine, qui s’usait à courir le vent, a connu cette sérénité. Guillaumet aussi dans sa neige. Comment oublierais-je moi-même, qu’enfoui dans le sable jusqu’à la nuque, et lentement égorgé par la soif, j’ai eu si chaud au cœur sous ma pèlerine d’étoiles ?

Comment favoriser en nous cette sorte de délivrance ? Tout est paradoxal chez l’homme, on le sait bien. On assure le pain de celui-là pour lui permettre de créer et il s’endort, le conquérant victorieux s’amollit, le généreux, si on l’enrichit, devient ladre. Que nous importent les doctrines politiques qui prétendent épanouir les hommes, si nous ne connaissons d’abord quel type d’homme elles épanouiront Qui va naître ? Nous ne sommes pas un cheptel à l’engrais, et l’apparition d’un Pascal pauvre pèse plus lourd que la naissance de quelques anonymes prospères.

L’essentiel, nous ne savons pas le prévoir. Chacun de nous a connu les joies les plus chaudes là où rien ne les promettait. Elles nous ont laissé une telle nostalgie que nous regrettons jusqu’à nos misères, si nos misères les ont permises. Nous avons tous goûté, en retrouvant des camarades, l’enchantement des mauvais souvenirs.

Que savons-nous, sinon qu’il est des conditions inconnues qui nous fertilisent ? Où loge la vérité de l’homme ?

La vérité, ce n’est point ce qui se démontre. Si dans ce terrain, et non dans un autre, les orangers développent de solides racines et se chargent de fruits, ce terrain-là c’est la vérité des orangers. Si cette religion, si cette culture, si cette échelle des valeurs, si cette forme d’activité et non telles autres, favorisent dans l’homme cette plénitude, délivrent en lui un grand seigneur qui s’ignorait, c’est que cette échelle des valeurs, cette culture, cette forme d’activité, sont la vérité de l’homme. La logique ? Qu’elle se débrouille pour rendre compte de la vie.

Tout au long de ce livre j’ai cité quelques-uns de ceux qui ont obéi, semble-t-il, à une vocation souveraine, qui ont choisi le désert ou la ligne, comme d’autres eussent choisi le monastère ; mais j’ai trahi mon but si j’ai paru vous engager à admirer d’abord les hommes. Ce qui est admirable d’abord, c’est le terrain qui les a fondés.

Les vocations sans doute jouent un rôle. Les uns s’enferment dans leurs boutiques. D’autres font leur chemin, impérieusement, dans une direction nécessaire : nous retrouvons en germe dans l’histoire de leur enfance les élans qui expliqueront leur destinée. Mais l’Histoire, lue après coup, fait illusion. Ces élans-là nous les retrouverions chez presque tous. Nous avons tous connu des boutiquiers qui, au cours de quelque nuit de naufrage ou d’incendie, se sont révélés plus grands qu’eux-mêmes. Ils ne se méprennent point sur la qualité de leur plénitude cet incendie restera la nuit de leur vie. Mais, faute d’occasions nouvelles, faute de terrain favorable, faute de religion exigeante, ils se sont rendormis sans avoir cru en leur propre grandeur. Certes les vocations aident l’homme à se délivrer mais il est également nécessaire de délivrer les vocations.

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Sam 17 Nov 2012 - 18:01

Mais en fait, c'est juste tout le livre qui est magnifique :
http://wikilivres.ca/wiki/Terre_des_hommes/II

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Invité le Dim 18 Nov 2012 - 1:20


Posté par Super PY brac, Antoine de Saint-Exupéry a écrit:

Et tiens, j'y pensais, le début du chapitre VIII de Terre des Hommes

Une fois de plus, j’ai côtoyé une vérité que je n’ai pas comprise. Je me suis cru perdu, j’ai cru toucher le fond du désespoir et, une fois le renoncement accepté, j’ai connu la paix. Il semble à ces heures-là que l’on se découvre soi-même et que l’on devienne son propre ami. Plus rien ne saurait prévaloir contre un sentiment de plénitude qui satisfait en nous je ne sais quel besoin essentiel que nous ne nous connaissions pas. Bonnafous, j ‘imagine, qui s’usait à courir le vent, a connu cette sérénité. Guillaumet aussi dans sa neige. Comment oublierais-je moi-même, qu’enfoui dans le sable jusqu’à la nuque, et lentement égorgé par la soif, j’ai eu si chaud au cœur sous ma pèlerine d’étoiles ?

Comment favoriser en nous cette sorte de délivrance ? Tout est paradoxal chez l’homme, on le sait bien. On assure le pain de celui-là pour lui permettre de créer et il s’endort, le conquérant victorieux s’amollit, le généreux, si on l’enrichit, devient ladre. Que nous importent les doctrines politiques qui prétendent épanouir les hommes, si nous ne connaissons d’abord quel type d’homme elles épanouiront Qui va naître ? Nous ne sommes pas un cheptel à l’engrais, et l’apparition d’un Pascal pauvre pèse plus lourd que la naissance de quelques anonymes prospères.

L’essentiel, nous ne savons pas le prévoir. Chacun de nous a connu les joies les plus chaudes là où rien ne les promettait. Elles nous ont laissé une telle nostalgie que nous regrettons jusqu’à nos misères, si nos misères les ont permises. Nous avons tous goûté, en retrouvant des camarades, l’enchantement des mauvais souvenirs.

Que savons-nous, sinon qu’il est des conditions inconnues qui nous fertilisent ? Où loge la vérité de l’homme ?

La vérité, ce n’est point ce qui se démontre. Si dans ce terrain, et non dans un autre, les orangers développent de solides racines et se chargent de fruits, ce terrain-là c’est la vérité des orangers. Si cette religion, si cette culture, si cette échelle des valeurs, si cette forme d’activité et non telles autres, favorisent dans l’homme cette plénitude, délivrent en lui un grand seigneur qui s’ignorait, c’est que cette échelle des valeurs, cette culture, cette forme d’activité, sont la vérité de l’homme. La logique ? Qu’elle se débrouille pour rendre compte de la vie.

Tout au long de ce livre j’ai cité quelques-uns de ceux qui ont obéi, semble-t-il, à une vocation souveraine, qui ont choisi le désert ou la ligne, comme d’autres eussent choisi le monastère ; mais j’ai trahi mon but si j’ai paru vous engager à admirer d’abord les hommes. Ce qui est admirable d’abord, c’est le terrain qui les a fondés.

Les vocations sans doute jouent un rôle. Les uns s’enferment dans leurs boutiques. D’autres font leur chemin, impérieusement, dans une direction nécessaire : nous retrouvons en germe dans l’histoire de leur enfance les élans qui expliqueront leur destinée. Mais l’Histoire, lue après coup, fait illusion. Ces élans-là nous les retrouverions chez presque tous. Nous avons tous connu des boutiquiers qui, au cours de quelque nuit de naufrage ou d’incendie, se sont révélés plus grands qu’eux-mêmes. Ils ne se méprennent point sur la qualité de leur plénitude cet incendie restera la nuit de leur vie. Mais, faute d’occasions nouvelles, faute de terrain favorable, faute de religion exigeante, ils se sont rendormis sans avoir cru en leur propre grandeur. Certes les vocations aident l’homme à se délivrer mais il est également nécessaire de délivrer les vocations.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Invité le Dim 18 Nov 2012 - 1:24


J'irai au Met voir L'Île Des Morts d'Arnold Böcklin.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Dim 18 Nov 2012 - 2:22








Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Invité le Dim 18 Nov 2012 - 5:04


Je suis con, j'aurais dû citer ton texte de Saint-Exupéry sur ma présentation.... Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Dim 18 Nov 2012 - 12:05

Oui, j'ai vu que tu l'avais fait.
le Met?
j'ai revu des images du tableau du coup, j'ai d'autres impressions qui me sont venues, la première que j'avais écrite, c'était à la première vision, sans rien savoir d'autre. Maintenant, je me dis qu'elle était pas forcément celle qu'on attend Very Happy

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Dim 18 Nov 2012 - 12:40

les questions :

Petit, je posais pleins de questions. Le fameux âge des "pourquoi?" Il parait qu'il a été très très développé chez moi. Mon père me dit des fois quand on en reparle que ça avait un coté amusant, parce qu'on voyait tout mon raisonnement se dérouler, parce que chaque réponse apportait inévitablement son lot de nouvelles questions, y compris parfois sur la réponse qu'on m'avait donnée. Ma sœur, qui a dix ans de plus trouvait ça un peu déstabilisant, parce que du coup, j'arrivais presque toujours à un moment où il n'y avait plus de réponse à me donner. Que ça pouvait lui donner l'impression d'être conne, avouons que face à un petit frère de dix ans de moins, ça peut faire bizarre.

Avec le temps, j'ai pu apprendre parfois à les taire, à les garder en moi, à rechercher la réponse tout seul. Avec le temps, j'ai appris à apprécier un "je ne sais pas" comme réponse. J'ai un peu réfléchi à ce que je répondrai le jour où des questions comme ça me seraient posées. Je trouve que le je ne sais pas, quand on ne sait pas, et il y a inévitablement des fois où on ne sait pas, reste quand même la meilleure réponse. Je me rappelle aussi de quelqu'un qui inévitablement à chaque question commençait par répondre "Chépa", et puis en général dans les deux trois secondes qui suivaient venait tout un tas de réponses, comme si le fait de ne pas savoir, de l'admettre, de le dire, libérait immédiatement les capacités de réflexion (si je ne me plante pas, elle lira ça). Je me rappelle c'est quelque chose que j'aimais beaucoup, d'aimer lire ces réflexions, d'aimer voir cette intelligence tourner, simplement, ces hypothèses se faire, ces réflexions se construire. Et en même temps, quelque part, une certaine humilité qui faisait que voilà, quand on savait pas on pouvait le dire, que ce n'était pas grave, que toutes ces questions, toutes ces réflexions, étaient une manière de se reconstruire, de dépasser un mal être, de trouver des solutions.

Je sais que parfois, un bah, je sais pas, j'avais envie, ou un non j'avais pas envie peuvent me paraitre être les meilleures réponses possibles. Comme dit un collègue, le meilleur moyen d'avoir toujours raison, c'est quand on ne sait pas, c'est dire qu'on ne sait pas.

J'aime bien les questions. Souvent, je trouve que la question en elle-même peut être beaucoup plus intéressante que la réponse. Une fois qu'on a la réponse, bon ben voilà, plus d'intérêt à la question. Faut trouver une autre question pour réfléchir. Quand on sait pas, ou qu'il n'y a pas une solution, on peut s'amuser à trouver tout plein de réponses différentes, même si on sait qu'au fond, ben il n'y a pas de vraie solution.

Parfois, j'ai l'impression que de ne pas se poser de question, que ne pas vouloir accepter que des fois on ne sait pas, que de ne pas essayer des fois de trouver quand même une réponse, ou que de se fixer une réponse comme étant la solution, alors qu'il y a d'autres possibilités, ça peut être se prendre soi-même pour un con.

En effet, je crois que se poser des questions, se remettre en cause, c'est aussi un moyen de s'ouvrir, d'augmenter sa tolérance aux choses, c'est accepter de pouvoir considérer une ou de nouvelles hypothèses, de se rendre compte qu'on peut voir une chose de plusieurs manières différentes, de s'ouvrir à de nouvelles interprétations. Celles-ci ne remettent pas forcément totalement en cause les premières, mais permettent je pense souvent de faire un certain tri, entre ce qui est lié à l'interprétation, et ce qui ne l'est pas, de se rendre compte, que selon la vision, l'interprétation que l'on choisira pour tel ou tel évènement, telle ou telle croyance, telle ou telle chose, on pourra la voir de pleins de manière différentes. C'est aussi, se rendre compte qu'à un moment l'interprétation que l'on fera de quelque chose, au delà de savoir si elle est bonne ou mauvaise, c'est tout simplement la notre, et qu'elle aura toujours au moins ce mérite là, que d'être la notre, que d'être sa propre interprétation, parfois "vraie", parfois "fausse", mais toujours la sienne. Je me rends compte, que ça peut aussi être quelque chose de relativement violent, en ce sens ça peut aussi être relativement enfermant, que ça peut amener à faire des choses que d'autres réprouveront, sans avoir de remord ou de culpabilité.

Ces temps-ci, je me rends compte de plus en plus, que trouver la bonne question, ça peut-être quelque chose de très déstabilisant. La question sur quelque chose auquel on n'avait pas réfléchi, la question qui dévoile un blanc dans la pensée, celle qui met en défaut une construction, celle qui vient remettre en cause une croyance bien ancrée, celles qui dévoilent le néant, celles qui détruisent les illusions, celles qui brisent les rêves, celles qui rappellent l'absence de sens de la vie, celles qui présentent une solution opposée, celles qui montrent les incohérences, celles qui montrent les absurdités, celles qui montrent les limites, celles qui refusent de tout prendre pour argent comptant, qui montrent une certaine défiance par rapport à ce qui peut être dit, par rapport aux autres, par rapport à des vérités qu'on voudrait nous asséner, nous faire croire, ou peut-être plutôt, parfois auxquelles les gens voudraient que l'on croit pour eux. D'ailleurs, une explication intéressante aux comportements fanatiques, est que justement à l'intérieur même des fanatiques, le doute subsiste, mais que ce doute n'étant pas accepté, ne correspondant pas à l'image qu'il se fait de la vie, à l'image de perfection que lui donne sa religion, sa croyance... Et donc de faire en sorte que l’extérieur soit une justification à sa croyance, parce que la moindre chose pouvant réveiller le doute devient insupportable.

Toujours tout remettre en question, ça a un coté épuisant aussi, ça demande d'être en permanence sur le qui-vive, c'est rarement accepter une explication telle qu'elle nous est donnée, c'est toujours réfléchir à ce qu'il peut y avoir derrière, cela traduit aussi en fait une forme d'insatisfaction, de malaise par rapport à ce que l'on va nous donner, une recherche de cohérence, un besoin de tri.

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par fleur_bleue le Dim 18 Nov 2012 - 12:52

C'est intéressant, ce que tu écris. Et tu as probablement raison. D'ailleurs, ce qui fait avancer le monde, ce sont bien les questions que les gens se posent, plus que les réponses qu'ils y donnent.

En même temps, je me rends compte aussi combien c'est parfois mal accepté de poser des questions. On est celui qui empêche quelque chose de se terminer plus tôt, par exemple lors d'une conférence ou d'un cours. Parfois, les questions qu'on pose ne semblent finalement intéresser personne, aussi. J'avoue que ce genre de choses m'a un peu "fait passer" l'envie de poser des questions. Je m'en pose à moi-même, je remets en question des choses, je doute - mais je vais chercher de mon côté, ou poser des questions là où c'est plus acceptable, comme ici.

Complètement d'accord avec ton dernier paragraphe!

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Dim 18 Nov 2012 - 13:48

Héhé, oui!!


Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Dim 18 Nov 2012 - 17:03

Être la nuit, tout seul dans le noir, sous la couette. Et tout d'un coup, il y a un monstre dans le placard. Commencer à s'imaginer tous les scenarii catastrophe. Et, à un moment, prendre son courage à deux mains. Se lever, s'approcher du placard, l'ouvrir. Et voir qu'il n'y a rien dedans. Revenir se coucher, mais le monstre est de retour. Se relever, retourner voir dans le placard, il n'y a toujours rien. Revenir se coucher, et rire. Rire de soi, rire de sa peur (ben je le savais bien qu'il n'y avait rien), rire destructeur de la peur, rire qui apaise, c'est bon, en fait il n'y a rien, même ma peur n'est rien. Rire qui renvoie le monstre, qui le fait disparaitre, qui l'annihile, le renvoie au néant. Et aussi, dans ce cas là, ce rien qui rassure, ce vide de danger, ce ouf, c'est bon, il n'y a rien, c'est pas grave. Je me suis fait peur sans raison.
Parce que d'autres fois, il y aura bien une raison d'avoir peur, il faudra y faire face, être prêt à se battre, à rendre les coups, à esquiver, ou accepter quelque chose oui, il y a un monstre, oui il y a des choses moches dans la vie, non la vie ce n'est pas le pays des bisounours, le voir, le regarder droit dans les yeux sans détourner le regard, sans concession.



Ou bien, comme le dit Saint-Exupéry dans Terre des Hommes, "Une fois pris dans l'événement, les hommes ne sen effraient plus. Seul l'inconnu épouvante les hommes. Mais pour quiconque l'affronte, il n'est déjà plus l'inconnu. "

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Mag le Dim 18 Nov 2012 - 19:59

Very Happy study
comme le dit Saint-Exupéry dans Terre des Hommes, "Une fois pris dans l'événement, les hommes ne sen effraient plus. Seul l'inconnu épouvante les hommes. Mais pour quiconque l'affronte, il n'est déjà plus l'inconnu. "

c'est chouette j'apprécie de retrouver l'ambiance de St Exupéry dans tes textes !
je le lisais dans ma jeunesse et je comprend maintenant comment il m'a aidé à "apprivoiser l'ombre" comme je l'ai lu bien plus tard dans Jung
mais avant j'ai fais comme toi : je me suis levée pour aller voir dans le placard et rire ensuite de ma peur
je continue d'ailleurs, c'est d'autres "placards"
en fait ce que je comprend bien maintenant c'est que c'est ce mouvement de traverser la peur qui fait peur, qui est à maitriser...
et puis que l'inconscient personnel apprivoisé devient un allié...
mais bon tu dois savoir tout ça
c'était juste un pt'it coucou pour dire merci pour St Ex Very Happy




Dernière édition par Mag le Lun 19 Nov 2012 - 8:54, édité 1 fois (Raison : remplaçé un "et" par une , c'est plus dynamique une virgule ;))

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3589
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Dim 18 Nov 2012 - 21:18

De rien pour Saint-Ex, le lire m'a aussi fait énormément de bien.
Ouvrir le placard, pour y découvrir que soit un cauchemar n'y est pas, soit un rêve n'y est pas (ça revient un peu au même en fait, on peut en rire aussi, même si sur le coup, c'est plus souvent de la déception), ça aide à les démystifier.
Ca devient plus facile ensuite pour pouvoir les apprivoiser.
Ah ça, c'est sur que l'inconscient apprivoisé est un allié, et même un allié de taille, il n'a plus besoin de venir se frayer un chemin et ressortir au mauvais moment!! Et puis, ça permet d'agir en restant entier, complètement en accord avec soi. Smile

Et puis, merci pour le passage Smile Smile

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Dim 18 Nov 2012 - 23:47

Oui, je crois que c'est ça en partie l'auto-apprivoisement, la connaissance de son inconscient, que de pouvoir avoir à l'esprit ses envies profondes, et de pouvoir les exprimer, mais d'avoir aussi, en même temps, conscience de ses envies, de ses besoins de surface, et d'être capable de dire quand les deux ne sont pas compatibles, quand ils ne sont pas accordables. Parce que parfois, une envie profonde, pour plusieurs raisons ne pourra pas être suivie, ou des choses se mettront dans son chemin. Et bon, dans un tel cas, ce n'est pas se renier que d'être capable à la fois de dire cette envie profonde, et en même temps, si elle ne peut pas être réalisée à l'instant t, ou plus tard, ou si d'autres choses empêchent de la réaliser, de le dire aussi. Enfin, c'est vraiment, vraiment bon, quand on peut accorder les deux, mais ce n'est malheureusement pas toujours possible. Le "pire", j'ai envie de dire, c'est que quelque part, quand elles sont contradictoires, elles se renforcent l'une l'autre, parce que, en dépit de l'autre, la persistence de chacune, à son niveau, montre sa force, son authenticité, sa réalité...

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Lun 19 Nov 2012 - 0:08


Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Lun 19 Nov 2012 - 21:45


Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Mar 20 Nov 2012 - 11:22

La réciprocité, c'est aussi, tu me fais chier, je te fais chier, ou, je te fais chier tu me fais chier.
Dans un cas comme ça, la non-réciprocité, c'est le pas redon, le pardon.

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Mar 20 Nov 2012 - 11:43

Pour compléter, pouvoir répondre, redonner, ne pas pas redonner, c'est aussi se définir, ne pas se laisser marcher sur les pieds, accepter de dire qu'il y a des choses avec lesquelles on n'est pas d'accord, ne pas se laisser bouffer, montrer que l'on n'a pas renoncé à se défendre si le besoin s'en fait sentir.

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 36 Précédent  1, 2, 3 ... 19 ... 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum