Rêves persistants ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rêves persistants ?

Message par Thaïti Bob le Mar 27 Nov 2012 - 15:00

Salut !

J'ouvre ce sujet à la suite d'un rêve que j'ai fait cette nuit matinée.

Quelle ne fût pas ma stupeur quand j'ai vu qu'un de mes lieux préféré de rêve m'était ce matin inaccessible pour cause de... travaux de réfection !!! Laughing

J'explique. Je pense que ça vous arrive aussi : il arrive que nos rêves se passent dans des endroits plus ou moins imaginaires, un mix de notre vécu et de notre imagination créative. J'ai souvent remarqué que j'ai au moins 2-3 régions d'un ou 2 kilomètres carrés, modélisées dans ma mémoire, où se passent mes rêves de manière récurrente. L'histoire n'est pas la même, mais le lieu, si. Je le reconnais, je sais que c'est le même. La géométrie est parfois un peu variable, si je voulais en dessiner un plan, ça ne tiendrait pas debout, mais les visions sont bien toujours les mêmes.

Là dans mon dernier rêve, c'était une zone un peu comme un lagon/île, au milieu des plages tourmentées des landes. Le camping est au sud est. Au nord, les plages longilignes et plutôt plates des Landes avec des grosses vagues. Mais la zone cool, celle où j'aime bien aller, c'est cette sorte de presqu'île beaucoup plus vallonée, où c'est plus vert, plus chaud. Il y a un plateau herbeux en haut, comme un green de golf. J'ai connu cet endroit quand je rêvais chaque nuit à voler en parapente. Mais là, ça fait longtemps que les conditions ne sont plus là et plus grand monde ne vole au dessus du plateau. Ce matin, je voulais emmener des amis visiter la presqu'île qui est beaucoup plus agréable.
Mais manque de pot : en fait, c'était tout en travaux, ils sont en train de la reconstruire car ça avait pas mal vieilli. Au lieu des jolies collines à quelques mètres au dessus des rouleaux de l'océan et de la lagune, ben il n'y avait que des monticules de sable mouillé marron, des tas de terre, et une pelleteuse stoppée. On était tous assez déçus, mais d'accord sur le fait que c'était cool avant, et que l'endroit à du potentiel. Cool

Je ne peu pas bien estimer depuis quand je rêve à ces endroits, mais je dirais quand même plus de 2 ou 3 ans.
L'autre endroit que j'ai en tête, c'est une sorte de domaine skiable, qui s'étend sur plusieurs montagnes, au moins 3. On y accède au sud par un col, qui donne sur un vallon, et au nord, ben c'est plus plat et ya moins de montagnes : on n'y va jamais. A l'ouest, un versant avec 2 télésièges à la suite, mais des pistes pas bien folles. C'est toujours le bordel à la jonction des 2 télésièges car en plus, il y en a un 3ème qui finit aussi là, arrivant perpendiculairement depuis le nord : il fait une sorte de traversée à l'horizontale lui. Pistes bleues. A l'Est, les pistes sont plus étroites, aussi en foret, et un poil plus raides. Le télésièges longe à peu près la crête. Si du haut, on chemine au sud, on arrive dans la limite foret de sapins/alpages où c'est surtout hors piste. Encore plus au sud, une espèce de gorge étroites qu'on prend plutôt l'été pour accéder aux montagnes de derrière cette chaîne, avec un petite grotte à droite.
Ya une autre station de ski, divisée en 2 villages, mais je me rend compte qu'elle est à un autre endroit imaginaire que celle ci. Pourtant, elle est au pied du même télésiège du versant Est que je viens de décrire.

Je compte encore 2 endroits où je vais quelques fois rêver, toujours en montagne, toujours aussi liés au lieux précédents et qui fournissent encore plus mon monde persistant : un lieu d'habitation, et un massif où je vole en parapente. J'y ai fait une fois de l'escalade ou via ferrata je sais plus.

Ahhh, et en réfléchissant encore, il y a aussi une ville de nuit que je fréquente parfois. Le plan est hyper complexe, d'ailleurs j'y suis presque toujours perdu. Un quartier ressemble au vieux Lyon, valloné et plein de vieux immeubles et de ruelles étroites où l'on peut grimper au rigolles jusqu'aux toits.
Il y a aussi mon Manhattan, qui ne ressemble en aucun point à celui réel, mais quand je suis là bas, c'est New York. Il ressemble plus à un GTA, mais le plan m'est assez précis et fourni.


Quels sont vos mondes persistants ???

Thaïti Bob
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1818
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 29
Localisation : Marseille...

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves persistants ?

Message par florangeté le Lun 3 Déc 2012 - 2:35

oh! un post sur les mondes persistants!

petite parenthèse, je te file le lien du salon sur les rêves (qui n'a pas beaucoup d'échos cela dit)

j'ai beaucoup de mondes persistants, qui se sont ouverts lors de rêves lucides, et du coup lors de franchissements de limites (comme des rivières, des routes, des espaces naturels etc...)

c'est toujours un plaisir de rêver dans ces espaces
Il y a le village dans lequel j'ai grandi, dont le point central est la maison de mes parents , on y trouve des accès à une grande portion de campagne, de grands espaces l'eau si l'on utilise la rivière comme une route, des espaces montagneux avec toutes sortes de batiments sombres (cryptes, temples, grottes, chateaux) désertiques puis enneigés avec une station de ski (mais il faut sacrément la mériter pour y accéder sans perdre sa lucidité si on n'y rêve pas directement!)

les routes principales mènent soit aux lieux de campagne ou vivent des amis (les personnages sont souvent affiliés aux lieux) soit à une banlieue, puis à une grande ville ou la plupart du temps j'évolue en volant des bagnoles, ou en volant tout court, ou bien à la spiderman. Il y a d'immenses églises qui possèdent leurs propres cryptes, des lycées-labyrinthes et des toits. Des maisons aussi, dans lesquelles j'ai le loisir de me promener. leurs architectures sont fantaisistes, beaucoup de pièces cachées mais un plan fixe.

et une zone avec l'océan, que je n'ai pas encore su relier aux diverses routes que j'ai pu parcourir.

oh et une sorte de grande zone de forêts, de plaines un peu comme en périgors, il y a un vieux sage qui y vit, mais je le trouve rarement.

ce qui m'intrigue le plus, ce sont les zones qui engendrent un certain niveau d'émotion et de stress, il m'est arrivé de me retrouver à l'entrée de zones et de ne pas y rentrer, trop de souffle froid, trop de frisson, et une lucidité en berne!!




florangeté
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 531
Date d'inscription : 19/02/2011
Localisation : Bordeaux

http://www.hotu.fr/page/atelier.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves persistants ?

Message par Thaïti Bob le Lun 3 Déc 2012 - 14:44

héhé cool d'entrer dans ton royaume !
Mais du coup, tu dirais, pour toi, que tu ne viens dans ces endroits là que lors de tes rêves lucides ? Car moi, je n'en fais jamais : je ne décide pas où je vais rêver.

Je fais aussi souvent des pérégrinations nocturnes, de toit en toit, "à la spiderman" comme tu dis, mais sans fil d'araignée : seulement à la force de mes bras avec lesquels je me hisse et propulse pour des bonds de 50m de haut/long.

"lycées-labyrinthes" ^^

Thaïti Bob
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1818
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 29
Localisation : Marseille...

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves persistants ?

Message par florangeté le Lun 3 Déc 2012 - 17:14

on va dire que c'est en rêve lucide (qui implique une décision souvent de franchir un obstacle comme par exemple une barrière naturelle) que je découvre de nouvelles zones, en décidant par exemple de passer outre le scénario du rêve pour explorer les alentours (essayer du coup de me faufiler hors contexte)

la première fois, je crois que c'étais lors d'un rêve de zombies, un truc classique qui m'arrive de temps en temps.. je suis dans la maison de mes parents et des zombies arrivent, du coup je ferme les portes et les fenêtres mais je finis par tourner en rond car les endroits ne sont jamais vraiment fermés.. je décide à un moment donné de sortir et de prendre ma voiture (ou de courir ) et du coup je suis une route qui m'amène dans une autre zone. ma surprise fut grande lorsque je m'aperçus que les endroits etaient relativement semblables! et même si je finis par me perdre j'ai vraiment cette impression de monde persistant que l'on parcourt.

il m'arrive parfois d'essayer de grimper à un mur, de sauter jusque sur un toit mais il faut un petit moment avant que cela fonctionne, selon le degré de lucidité ^^ des fois je m'imagine que le mur est un sol et je n'ai qu'à ramper, d'autres fois je me donne une agilité qui me fait bondir^^

je me demande vraiment dans quelle mesure il s'agit d'univers persistants

florangeté
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 531
Date d'inscription : 19/02/2011
Localisation : Bordeaux

http://www.hotu.fr/page/atelier.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves persistants ?

Message par Thaïti Bob le Lun 3 Déc 2012 - 17:48

"je me demande vraiment dans quelle mesure il s'agit d'univers persistants"
oui, j'ai parfois la forte impression que c'est juste une sorte de "sensation de déjà vu" chronique. Cependant, ça parait normal que notre imagination ne soit pas tout à fait infinie, et réutilise des bout de préfabriqués. Mes rêves sont en kit.

Thaïti Bob
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1818
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 29
Localisation : Marseille...

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves persistants ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum