Misanthropes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Misanthropes ?

Message par DeltaDuRenard le Lun 26 Nov 2012 - 14:11

Cornichon.


Dernière édition par Eii J. Fox le Jeu 21 Nov 2013 - 19:26, édité 1 fois

DeltaDuRenard
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 639
Date d'inscription : 07/07/2011
Age : 23
Localisation : <Inserez ici un truc super métaphilosophique>

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropes ?

Message par DeltaDuRenard le Lun 26 Nov 2012 - 18:02

Ouais en gros je suis maudite quoi.

DeltaDuRenard
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 639
Date d'inscription : 07/07/2011
Age : 23
Localisation : <Inserez ici un truc super métaphilosophique>

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropes ?

Message par Waka le Lun 26 Nov 2012 - 18:07

Nan, les gens étaient juste occupés. Y a plein de misanthropes sur le forum, ils devraient finir par répondre Smile.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropes ?

Message par Corsaire le Lun 26 Nov 2012 - 18:13

En voilà un.

Pour tout un tas de raisons, je me trouve moi aussi de plus en plus misanthrope (ma dernière considération fétiche c'est que les gens sont "encombrants" mais parfois c'est pire encore)... J'ai parfois peur de devenir intolérant et impitoyable, tant les gens soit m'exaspèrent, soit me font mal en me faisant mal ou en faisant mal, son injustes... Paris n'aide pas il faut dire.

A force d’exaspérations ponctuelles la tendance va à la généralisation du sentiment. Je lutte contre moi même mais ce n'est pas facile, et je deviens de plus en plus misanthrope. Ceci exclusivement avec les non-zèbres cela dit, comme toi j'ai l'impression de ne pouvoir plus vivre pratiquement qu'avec eux (il y a des exceptions heureusement).

Corsaire
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 290
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 29
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropes ?

Message par adcvh le Lun 26 Nov 2012 - 18:51

Eiiaos, te rends-tu compte de ceci :

1 - 19 ans.
2 - Avatar émo avec coiffure made-in tokyo-hotel + piercing à la lèvre.
3 - discours "je suis incomprise".
4 - discours "les gens sont trop cons, je les comprends que trop bien" = "je suis mieux qu'eux"
5 - exemple très mal choisi où on parle de sa meilleure amie qui, selon toi, cherche une situation de pouvoir/domination sur toi. Or... Confère 4.

Si tu étais à ma place, que penserais-tu, avec ton "hyperesthésie sociale" qui fonctionne sur internet ?

adcvh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 646
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropes ?

Message par Pieyre le Lun 26 Nov 2012 - 20:33

Je ne pense pas que comprendre mieux les autres dans le détail de leurs intentions doive forcément conduire à la misanthropie. Je vais peut-être paraître prétentieux mais je crois que c'est en prenant encore plus de hauteur qu'on parvient à retrouver une certaine proximité avec les gens.

Je ne crois pas qu'il soit mauvais de vouloir réduire l'écart directement, sur le mode du partage, de l'échange à égalité, de la réciprocité, enfin ce qu'on entend souvent et ce à quoi on est parfois tenté d'adhérer. Mais le côté aller au peuple avec enthousiasme pour le débiner dès qu'il nous déçoit ou alors pour se renier soi-même, je trouve que c'est gâcher son potentiel.

Mieux vaut ne pas espérer trop des autres a priori, quitte à être « déçu en bien », et ainsi donner ce qu'on peut dans l'échange sans qu'on y mette d'autre condition; aussi qu'on y soit plus libre et qu'on y ait plus de plaisir. Il s'agit de jouer un jeu, celui de la sociabilité, mais c'est un jeu assumé dont les règles ne changent pas en cours de route.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15268
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropes ?

Message par Roland7 le Lun 26 Nov 2012 - 20:48

par exemple hier ma meilleure amie me dit via messagerie instantanée et d'un air grave en mode "film" que sa mère commence à être malade. Personnellement, je n'en avais rien à faire, alors je suis restée passive, tout simplement car j'ai perçu que ce qui animait cette information était purement dans un but nourricier pour l'égo : exclusivité d'une information au ton grave > sentiment de pouvoir > supériorité ressentie > apposition de l'information à un tiers pour démultiplier le sentiment de pouvoir > égo "rempli" - Tout ça compris et compressé tel un flash.
Et naturellement tout ce que tu perçois ainsi est évidemment juste, sans discussion possible ?
En psychologie, on évoque le fait qu'une personne puisse projeter un fonctionnement personnel qu'elle ne veut/peut pas reconnaître en elle-même, sur des tiers ... On parle de "projection".
Ton propos, ces "compréhensions" et tout ce que tu plaques comme interprétation, sur l'attitude de cette personne (et sur les autres) n'est il pas lui-même "nourricier" de ton (fort petit ?) ego ?
Quel importance tu donnes, en tout cas, à tes "jugements" automatiques (issus de quelle clairvoyance ?) ...

J'ai l'impression, que par ce fonctionnement, tu fais ainsi barrage à la dimension émotionnelle qu'implique toute relation humaine. Probablement parce que tu ne saurais pas comment la gérer ... et que, bénéfice secondaire, cela te donne un sentiment de supériorité ... rassurant mais qui te conduit à la solitude.

Autre hypothèse : cette personne est émue et en détresse du fait de la situation de sa mère, elle éprouve le besoin d'en parler, de se confier, mais face à des sentiments plus profonds ou forts que d'habitude, elle a un réel sentiment de gravité, et s'exprime d'une manière distante, un peu froide ...
Aucune raison d'éprouver de l'empathie, ou de la sympathie, dans l'éventualité où sa mère aurait effectivement une maladie grave ? ? ? La question ne te vient pas à l'esprit ? C'est ta meilleure amie ? ? ?

Interprètes tu toutes les réactions émotionnelles d'autrui dans ce genre de registre et d'intentionnalité négatives ?
As tu été entourée de personnes froides affectivement et manipulatrices dans ton enfance ?
Es tu, ou as tu été, constamment blessée par l'incompréhension des autres à ton égard, et ses effets dans la relation avec toi ?

Maintenant, si tu es convaincue, que tes perceptions/analyses/projections sont entièrement "objectives" ... que les gens autour de toi, passent leur temps à "nourrir leur ego", et pas toi ... alors ta solitude, et tes sentiments négatifs sur les non-zèbres, et plus tard sur les zèbres aussi (tôt ou tard, certains vont te décevoir) vont s’accroître ...

Peut être suis je un peu trop direct ? Je souhaite simplement t'interpeller. Tes certitudes affichées me semblent bien vacillantes, et t’entraînent vers un avenir plutôt sinistre, si tu t'y accroches, mais qui est loin d'être inéluctable ...

En tout cas, tu fais bien de poser la question ... Quelque chose en toi a "sonné l'alerte" : tu files sur ce point là, me semble-t-il, un "mauvais coton" ! Rien de grave pourtant, à ton âge, tout est ouvert. Bonne soirée.

Roland7
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 307
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 56
Localisation : Jassans Riottier

http://amour-conscience-guerison-partage.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropes ?

Message par Waka le Lun 26 Nov 2012 - 21:24

Je pense qu'effectivement, cette analyse repose peut être sur des projections (-> peut être que tu t'es carapacée et ressent du coup des émotions moindres dans ce genre de situation, du coup tu projette le ressenti que toi tu aurais dans cette situation sur elle: tu te dis, son ressenti réel c'est ça parce que c'est celui que j'aurai à sa place, son ressenti apparent c'est ça, donc elle joue un rôle.).
Or, son ressenti n'est probablement pas celui que tu aurais à sa place.

Bon, je spécule hein, moi aussi je projette (à une époque de ma vie je pensais ca, que les gens simulaient en partie les émotions pour jouer un rôle) si ça fait tilt chez toi tant mieux, sinon tant pis, c'est aussi possible qu'elle joue un rôle pour attirer l'attention, ça existe aussi.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropes ?

Message par Invité le Lun 26 Nov 2012 - 21:39

J'imagine les choux gras que concocterait un journaliste sous-marinant par ici devant des topics pareils - et leur nombre.
Putain, ce qu'on se mangerait dans les dents comme article à sensation sur "les surdoués, la nouvelle secte qui cultive sans vergogne son mépris de la plèbe du QI"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropes ?

Message par Pieyre le Lun 26 Nov 2012 - 21:49

Faut-il s'étonner de la liberté qu'on nous laisse ? L'audience de nos propos n'est-elle pas assez forte ?
Je m'amuse, hein ! Je ne suis pas parano. Simplement il m'est arrivé de discuter avec un ami de ce qu'on pourrait dire de plus sur un forum privé. C'est un autre sujet, peut-être pour un forum privé, justement.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15268
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropes ?

Message par pdc le Jeu 29 Nov 2012 - 14:32

Pour ce qui est de la conversation par messagerie instantanée avec ton amie, je pense que la plupart du temps, c'est quasiment impossible de deviner avec exactitude le ton de l'autre. IRL par contre, je trouve qu'il est très facile de cerner les gens dans les grandes lignes. Au premier regard, je sais si quelqu'un me plaira ou pas, je suis incapable de dire si la personne est généreuse, gentille, ou bien manipulatrice ou colérique, mais je perçois quelque chose qui me plait ou qui me dérange selon les cas. Jusqu'ici je ne me suis jamais trompé, j'ai même tenté quelques fois d'aller vers ceux qui ne plaisaient pas, et je n'ai pas été déçu...
Dans une conversation, je ne cherche pas à connaitre les motivations de l'autre, si c'est un ami, pourquoi m'attarder sur ses mises en scène? Et même quand je ressens des intentions qui ne m'enchantent pas plus que ça, je ne me base pas dessus pour émettre un jugement sur l'autre.
Les relations sociales, il faut les pousser, les creuser, aller vers l'autre et bien souvent on découvre des choses positivement étonnantes.

pdc
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 38
Date d'inscription : 04/04/2012
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropes ?

Message par Invité le Jeu 29 Nov 2012 - 15:10

Eiiaos

Lis les chants de Maldoror.
Je pense que c'est la meilleure des thérapies!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropes ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum