Dans un flou intellectuel... zèbre.. ou pas ? quelle est ma place

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans un flou intellectuel... zèbre.. ou pas ? quelle est ma place

Message par YueLiang月亮 le Dim 18 Nov 2012 - 2:47

Bonjour à tous !

J'ai 21ans, je suis toute nouvelle sur ce forum, et du coup je ne sais pas trop par quoi commencer… j’espère que vous ne m’en voudrez pas pour mes "paroles" quelques peu désordonnées et maladroites... Embarassed

Tout d’abord, je ne pense pas avoir un QI vraiment élevé. Je n’ai jamais passé de tests officiels, seulement sur internet et en moyenne, mon QI se positionnait entre 115 et 130, mais bon en même temps, ce ne sont que des chiffres..?
Mes questionnements existentiels me poussent souvent à me questionner sur ma propre nature. Qui suis-je ? Zebre..? Je n'ai pas assez de recul sur moi-même pour pouvoir me prononcer sur ça... (par exemple je ne suis pas vraiment collée en maths, et certaines logiques qui sont évidents pour certains l'est moins pour moi.. et en même temps, il y a certains domaines dans lequel j'ai plus de facilité qu'une certaine partie de la population, j'en ai conscience..).

Où me placer exactement...

Depuis ma tendre enfance je me suis toujours sentie en total décalage par rapports aux autres, je n'ai jamais su où me placer. Mes expériences ont fait que je me suis construite une carapace, carapace qui m’a poussée à intérioriser mes émotions et mes pensées, et de les analyser, tenter de les comprendre. Cette solitude intelectuelle m’a poussée à toujours me demander le pourquoi du comment, à essayer de comprendre pourquoi je me sentais si différente ; et plus je pensais, plus je me perdais...

Alors que j’ai grandis au sein d’une famille somme toute banale, je me suis toujours forgé mes propres opinions, des opinions partagées par aucune personne de mon entourage. Je suis difficilement influençable, et je me sens en dehors des conformités morales et sociales de notre époque.

J’ai une sensibilité accrue qui fait que je vis tout intensément, il en va de même pour ma façon de penser, et l’opinion que j’ai de n’importe quel fait social. Le conformisme n’est pas mon truc, et pourtant nous vivons dans une société où il faut s’adapter tant bien que mal. Je ressens un mal-être en ce qui concerne le rapport avec autrui. Je dois m’adapter à chaque personne, peser mes paroles, peser mes actions, et ces rôles à jouer m’ont épuisée à force, on s’adapte tellement qu’on se perd soi-même…

Les questions existentielles, la vie, l’univers, la pensée, tout cela me fascine, je me prends souvent à réfléchir à tout ça, et personne pour m’écouter, une sensation extrème de solitude.. !

Je me sentais vraiment seule jusqu'à maintenant, et depuis peu j’ai découvert que des milliers et des milliers de gens ont en eux aussi ce même sentiment d’être en total décalage, je me sens vraiment rassurée Very Happy

Sinon pour me décrire un peu plus, je suis quelqu’un d'assez pragmatique et rationnelle ("je ne crois que ce que je vois" ^^), et je suis un peu agoraphobe sur les bords ; j’ai du mal en communauté, et des fois j’ai l’impression d’être un monstre car mon aversion pour les autres est poussée à l’extrème… l’hypocrisie, l’égoïsme, l’injustice, .. tout cela ne fait qu’accentuer cette animosité.

J’aurai encore pleins de choses à dire, mais je suis nouvelle ici alors je préfère attendre vos réactions, savoir si vous ressentez à peu près les mêmes choses ou bien si je suis à côté de la plaque ^^', et connaître vos positions vis-à-vis de toutes ces incertitudes existentielles… ^^ Je vous remercie, et je prends beaucoup de plaisir à vous lire dans ces nombreuses pages ! Very Happy


Dernière édition par lonely_heart le Lun 26 Nov 2012 - 12:28, édité 4 fois

YueLiang月亮
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 18/11/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un flou intellectuel... zèbre.. ou pas ? quelle est ma place

Message par Invité le Dim 18 Nov 2012 - 12:08

lonely_heart a écrit:Bonjour à tous !
2h47, ça fait quand même tôt pour un bonjour...

j’espère que vous ne m’en voudrez pas pour mes "paroles" quelques peu désordonnées et maladroites... Embarassed
Si j'arrivais à ranger les choses comme ça... les autres seraient bien contents....

bien venue Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un flou intellectuel... zèbre.. ou pas ? quelle est ma place

Message par Natacha75 le Dim 18 Nov 2012 - 21:57

Coucou,
je suis nouvelle aussi sur ce forum, cela fait un bon moment que je lis, mais je suis un peu perdue dans la multitude de post......
mais je vais oser!!!!

Natacha75
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 02/11/2012
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un flou intellectuel... zèbre.. ou pas ? quelle est ma place

Message par Albertine le Jeu 22 Nov 2012 - 16:22

Toute nouvelle, étrangère expatriée en France depuis des années, complètement perdue ici comme dans quelque autre part que j'ai connu, sans savoir quoi attendre...
Masque de non-zèbre toujours mise sur le visage presque tout le temps, l'épuisement devient insupportable... Mais quand même curieuse par rapport aux échanges qui peuvent être faits.

Albertine
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 22/11/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un flou intellectuel... zèbre.. ou pas ? quelle est ma place

Message par youhou le Jeu 22 Nov 2012 - 16:43

Bonjour,


lonely_heart a écrit:
savoir si vous ressentez à peu près les mêmes choses ou bien si je suis à côté de la plaque [/b]
Je me reconnais bien dans tes "paroles" pourtant bien ordonnées Smile. Mais je ne suis pas sûr, non plus, d'être un Zèbre.

lonely_heart a écrit:
et connaître vos positions vis-à-vis de toutes ces incertitudes existentielles…

On existe justement pour se poser des questions. La vérité / réalité est subjective, on évolue en la partageant (quand on peut, c'est pas simple. Je paye un psy pour écouter mes délires sur la réalité Laughing )

youhou
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 14/11/2012
Age : 34
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un flou intellectuel... zèbre.. ou pas ? quelle est ma place

Message par hecko le Mer 5 Déc 2012 - 20:48

hm, intéressante!
De ce que tu nous dis, tu as un minimum, personnellement, maintenant, bien que ton caractère, ton ressentie nous en dit pas mal, je pense que peu sont les personnes capables sur le forum de te donner un chiffre!
maintenant, tu es plus proche d'un zèbre que d'un personnage lambda!

En bref, je pense pas que tu sois a coté de la plaque!
Tu sembles un peu en détresse social, et ça c'est dommage, surtout que donne l'air d'avoir des choses à partager!!

Je voudrais en savoir un peu plus, comme par exemple, tes études?

hecko
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 135
Date d'inscription : 25/07/2011
Age : 25
Localisation : dans une lointaine galaxie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un flou intellectuel... zèbre.. ou pas ? quelle est ma place

Message par YueLiang月亮 le Mer 5 Déc 2012 - 23:26

Merci pour cette réponse.

Mes études... j'ai toujours eu de la chance, on va dire, parce que je suis quelqu'un d'assez flemmarde, qui n'agit que sous la pression... J'ai eu le bac je me demande comment (je me sens souvent bête c'est contradictoire non...), vu que j'ouvrais rarement un livre d'histoire ou mes cours de philo, ou encore mes cours de langue (domaine que j'aime beaucoup néanmoins).

Depuis que je suis à la fac (licence de chinois), j'ai toujours compté sur ma légère avance par rapport aux autres pour travailler un strict minimum. Et cette année, bien que je commence à être dépassée par le rythme imposé, je ne révise que la veille des contrôles et cela me convient parfaitement... d'ailleurs j'ai appris une citation de l'un des adeptes du taoïsme, que je confectionne particulièrement "agir par le non-agir" Approuve

A part ça les études m'étouffent vraiment, et m'empêchent de m'épanouïr intellectuellement, c'est cette impression que j'ai. En cours j'ai l'impression de mettre de côté tout ce qui importe réellement, je me fond dans la société et cela tue ma personnalité (je déteste avoir des rôles à jouer)... je porte un déguisement lorsque je suis avec les autres, j'oublie le réel fond des choses, pour (essayer du moins) me fondre dans la masse et pour être la personne que chacun veut que je sois. Du coup quand je rentre chez moi, je ne porte plus aucun masque, je me laisse aller et redeviens cette personne qui doute, qui a peur, qui se pose des questions ; je me sens alors épuisée et ressens souvent un grand vide, vide que je dois vite combler en pensant, en réfléchissant à notre nature profonde, au pourquoi du comment, à tout ça quoi... c'est un besoin vital on va dire.

Sinon que dire d'autre... j'ai envie de dire un tas de choses mais ce flot de pensées qui foisonne dans ma tête a le don de me bloquer littéralement..! La fatigue, aussi... ^^"


YueLiang月亮
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 18/11/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un flou intellectuel... zèbre.. ou pas ? quelle est ma place

Message par Nihi le Jeu 6 Déc 2012 - 1:35

Qui tu es, la question est saugrenue, tu es toi même c'est évident Smile
On n'est pas un trait de caractère ou une prédisposition génétique ou quoi que ce soit.
Il me semble que si tu es là, c'est que tu t'es reconnue dans tout ou partie de ce qui fait un zèbre, certains le quantifie par des tests, d'autres s'y refusent...
Le principal c'est de pouvoir partager (la lecture est une forme de partage pour moi), je ne dirais pas entre semblables, on est tous différents, mais entre personnes de sensibilité proche.

Marrant que tu mentionnes l'hypocrisie et le "costume/masque", j'en parlais il y'a peu à un ami, et il me demandait la différence... J'étais incapable de lui répondre, alors que je ne pense pas être hypocrite!

Tu dis aimer ton domaine d'étude mais cependant être étouffée par celles-ci, tu peux approfondir ?

J'essaye de reprendre des études (D.A.E.U, équivalence bac), et je me reconnais (tout comme à l'époque du lycée) dans ce coté minimum syndical, étrangement ça se passe bien mieux qu'au lycée, je ne sais pas pourquoi, maturité ? expérience ? plus facile ? Qui sait.

Nihi
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 108
Date d'inscription : 16/12/2011
Age : 29
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un flou intellectuel... zèbre.. ou pas ? quelle est ma place

Message par hecko le Jeu 6 Déc 2012 - 4:38

Juste comme ça, loin de moi les idées reçues, mais tu ne fais pas des études de langue chinoise de part une quelconque origine chinoise? Je sais que la question est bizarre, et fait très "préjugés", mais j'en ai tellement l'habitude d'en voir que voila quoi (si c'est le cas, je veux absolument des explications, pourquoi!?)

De mon coté, je dirais que pour éviter de mener des conversations qui ne m’intéressent que trop peu, j'évitais de parler!C'est devenu assez gênant au final parce que je me sentais comme un intrus dans ma classe... Alors maintenant, j'essaye de placer des remarque humoristique, ou alors, je leur fait raconter leur vie, étant toujours très curieux du vécue des gens que j'ai en fasse de moi.. mais bon, malgré tout, je m'ennuie!

Ensuite, personnellement je suis adepte du "pourquoi faire aujourd'hui ce qu'on peut s'abstenir de faire tout court! ou alors on peut le faire demain"
Ce qui m'a valu d'être pas mal en situation d'échec! le tout doublé d'un comportement très spéciale vis a vis des profs...je suis de ces gens qui ont eu l'occasion de se faire renvoyer d'un amphie...tout comme au lycée ou au collège...
Je le regrette, mais je crois avoir passer le point de non retour niveau paresse!

Qu'est ce qui te passionne dans la vie? personnellement, j'ai eu plusieurs passion selon les périodes: une passion pour l'architecture, une période pour la politique, une pour l'économie, une pour les math, une pour les jeux vidéo, une pour les légo!!!, une pour les films, une pour les vêtements, une pour la cuisine, une pour la mécanique, la physique aussi..
et je cherche régulièrement (tout en trouvant) des idées pour créer une entreprises plus tard (je fais des études de finance)!
Sinon, je rêve beaucoup, pour m'évader!Il m'arrive d'imaginer plein de choses, comme "si je vivais a des époques différente de l'histoire, comment ce serait, comment je ferais pour diriger le monde", en ce moment j'imagine souvent qu'on trouvera un moyen pour produire de l'antimatière en masse, pour ensuite créer un trou de verre et ainsi coloniser une nouvelle planète! et ensuite comment et a quoi ressemblerai cette ville pour être ne parfaite accord avec l'environnement!". Lol, c'est le genre de choses que je partagerais que sur un forum^^


Dernière édition par hecko le Jeu 6 Déc 2012 - 18:13, édité 1 fois

hecko
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 135
Date d'inscription : 25/07/2011
Age : 25
Localisation : dans une lointaine galaxie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un flou intellectuel... zèbre.. ou pas ? quelle est ma place

Message par YueLiang月亮 le Jeu 6 Déc 2012 - 18:00

@ Nihi Tchao : j'ai parlé de mes études mais ce cas se présente pour tous mes rapports avec autrui... dès le moment où je suis entourée de personnes, en général, je sens qu'ils renvoient une image de moi totalement erronnée et qui ne me correspond pas du tout. Selon chaque personne je me sens à chaque fois différente, dès lors je fuis la présence de certaines, non pas parce que je ne les aime pas, mais parce que je ne me sens pas à l'aise et pas moi-même... Mes parents me renvoient l'image de la petite fille, celle qui manque de confiance en elle ; j'essaye pourtant de leur parler de mes doutes, mais ça me bloque, parce que je sais que j'aurai beau essayer de leur expliquer, mais ils resteront bloqués sur leurs préjugés. Chaque ami, chaque prof, chaque personne (non pas tous, mais beaucoup) que je cotoie me bloquent littéralement. Je crois que j'arrive trop à deviner ce qu'ils pensent de moi, du coup je deviens la personne qu'ils perçoient, indéniablement.... d'où le costume et le masque.... ce n'est pas de l'hypocrisie, j'ai plutôt l'impression que c'est quelque chose que je contrôle pas, je fais tout ce que je peux pour être moi-même avec les autres mais je n'y arrive pas...

Je sais pas si j'ai vraiment été claire, mais merci de me lire en tout cas, ça me touche Triste




Dernière édition par lonely_heart le Jeu 6 Déc 2012 - 19:10, édité 4 fois

YueLiang月亮
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 18/11/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un flou intellectuel... zèbre.. ou pas ? quelle est ma place

Message par hecko le Jeu 6 Déc 2012 - 18:24

Je l'avais pas compris comme ça!
Je pensais que tu te forçais un peu à être quelqu'un d'autre, mais ce qui te gêne c'est plutôt leur incompréhension...
J'avoue que pour moi aussi, c'est gênant! Le fait est que même ceux avec qui je suis le plus souvent ne me connaissent pas, même mes parents!
Mes parents croient carrément que je prend du plaisir a les contredire sur chacun de leurs sujets, et ne comprennent jamais ce que je leur reproche...
mon frère, raconte a tout le monde que je suis immature parce que j'ai pleuré il y a 3 ans lors d'une joute verbale avec ma mère...
Aucun de mes soit disant amis ne me comprend, et ils me sortent des fois les même commentaires que mes parents!

J'ai fréquenter une seule fois une personne comme moi, durant 1 an a la fac, et je dois dire qu'on est vraiment devenue de très bon amis! je regrette vraiment qu'il soit parti..

Je comprend ce que tu dois ressentir!

hecko
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 135
Date d'inscription : 25/07/2011
Age : 25
Localisation : dans une lointaine galaxie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un flou intellectuel... zèbre.. ou pas ? quelle est ma place

Message par YueLiang月亮 le Jeu 6 Déc 2012 - 19:04

@ hecko : et non, j'ai pas de sang chinois qui coule dans mes veines ^^ je me suis plongée dans cette univers par le plus grand des hasards... je suis tombée sur une série chinoise et aussitôt j'ai été transportée par la musicalité de la langue, comme un coup de foudre..! (c'est bien la 1ère fois où je me suis autant donnée à fond dans quelque chose, avec autant de motivation Pété de rire ) J'ai dès lors commencé à apprendre le chinois seule dans mon coin, c'est venu tout naturellement, jusqu'à me décider à entrer en fac au bout de 2ans, pour consolider mes bases et avoir un encadrement et des méthodes d'apprentissage plus efficaces.


Ensuite, personnellement je suis adepte du "pourquoi faire aujourd'hui ce qu'on peut s'abstenir de faire tout court! ou alors on peut le faire demain"
Ce qui m'a valu d'être pas mal en situation d'échec!

Je vois que je suis pas la seule à prendre cette phrase pour leitmotiv ("ne remet pas à demain ce que tu peux faire après-demain" à peu près pareil) ^^ En même temps ça permet de relativiser aussi, non Very Happy

Je viens de voir ta réponse, j'ai été devancée, je suis d'une lenteur.. ! Je continue tout de même ^^

Qu'est ce qui te passionne dans la vie? personnellement, j'ai eu plusieurs passion selon les périodes: une passion pour l'architecture, une période pour la politique, une pour l'économie, une pour les math, une pour les jeux vidéo, une pour les légo!!!, une pour les films, une pour les vêtements, une pour la cuisine, une pour la mécanique, la physique aussi..

Je vois que tu as exploré des tas de domaines, on va dire que moi aussi j'ai ma petite liste... il y a une période où je me passionnais pour l'archéologie (comme toi j'étais beaucoup attirée par les différentes époques comme l'Antiquité, le Moyen Age...), j'ai voulu être également écrivain vers mes 7ans et pendant une assez longue période, puis vétérinaire (une grand partie de ma sensibilité est tournée vers les animaux), ensuite j'étais beaucoup portée dans les arts audio-visuels (la photographie, la réalisation de films, la traduction de sous-titres de films,... ça m'attire toujours d'ailleurs), et puis y a aussi les langues, la philo, la psycho, ... une vraie quête personnelle !

mon frère, raconte a tout le monde que je suis immature parce que j'ai pleuré il y a 3 ans lors d'une joute verbale avec ma mère...
Aucun de mes soit disant amis ne me comprend, et ils me sortent des fois les même commentaires que mes parents!

C'est exactement ça... le pire c'est je pense de sortir tout l'air de ses poumons pour essayer d'exprimer au mieux nos ressentis, pour se rendre compte au final que la personne n'est pas réceptive... c'est ce que je subis au quotidien.

J'ai fréquenter une seule fois une personne comme moi, durant 1 an a la fac, et je dois dire qu'on est vraiment devenue de très bon amis! je regrette vraiment qu'il soit parti..

Comme je comprends... j'ai également fais la connaissance d'une personne avec qui je pouvais être totalement moi-même et avec qui je pouvais parler sans craindre d'arrière-pensées (pour la 1ère fois de ma vie), et j'ai eu beaucoup de mal (et encore aujourd'hui) à la laisser partir...

Je me reconnaîs beaucoup dans tes paroles et j'aimerai continuer, mais j'ai un grand problème, c'est l'esprit de synthèse, alala ce vieil ennemi..! En plus je dois avouer que ça ne fait pas longtemps que j'ai commencé à avoir des discussions de ce genre, avec des personnes avec qui j'ai de vrais échanges ! Une vraie bouffée d'air frais ^^



YueLiang月亮
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 18/11/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un flou intellectuel... zèbre.. ou pas ? quelle est ma place

Message par hecko le Jeu 6 Déc 2012 - 19:49

ha cet esprit...celui la même qui me ait écrire 10 ligne quand on m'en demande 20! et qui fait que même a l'oral, j'ai vraiment du mal a me faire comprendre dés que le niveau est un peu bas...
Personnellement, c'est la première fois que j'en parles a quelqu'un tel quel!
Mais je doute rencontrer qui que ce soit irl, de ce fait, je me lâche!

Je pense que mon coté geek, mon coté rêveur, et le fait que je ne parle tout simplement pas avec les gens qui ne m’intéressent pas m'aide a vivre en société! Mais par exemple, je n'ai plus aucune relation avec mon frère, de par son caractère, égoïste prétentieux, etc.. mais ce n'est pas le sujet^^
J'ai aussi énormément de difficulté lorsqu'une fille me plait par exemple, parce qu'en général, celles qui me plaisent ne volent vraiment pas haut, alors tenir une conversation avec elles est vraiment difficile, et je dois dire qu'elles ne remplissent jamais ce qui est selon moi le minimum syndicale niveau intellectuel!
Les jeux sur le net m'aide pas mal je trouve! c'est même uniquement a cause de ça que j'ai autant d'amis.. Et pourtant, je voudrais vraiment passer a autre chose.. D'où mon retour sur le fofo!

hecko
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 135
Date d'inscription : 25/07/2011
Age : 25
Localisation : dans une lointaine galaxie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un flou intellectuel... zèbre.. ou pas ? quelle est ma place

Message par Albertine le Ven 7 Déc 2012 - 1:32

Alors, hecko, re-bienvenu.
Je reconnais tout ce que tu as dit Smile
envie de discuter un peu plus, mais trop épuisée a ce moment!
bien à toi Smile

Albertine
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 22/11/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un flou intellectuel... zèbre.. ou pas ? quelle est ma place

Message par hecko le Sam 8 Déc 2012 - 16:10

tu fais quoi dans la vie Albertine?

hecko
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 135
Date d'inscription : 25/07/2011
Age : 25
Localisation : dans une lointaine galaxie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un flou intellectuel... zèbre.. ou pas ? quelle est ma place

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum