Transdisciplinarite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Transdisciplinarite

Message par TmichelT le Dim 12 Juil 2009 - 10:38

Un mot d’une beauté virginale, n’ayant pas encore subi l’usure du temps, se répand actuellement un peu partout dans le monde, comme une explosion de vie et de sens. Ce mot difficilement prononçable – transdisciplinarite- a peine connu il y a quelques années, a été et reste souvent confondu avec deux autres mots relativement récents : pluridisciplinarité et interdisciplinarité.
Apparu il y a trois décennies, presque simultanément, dans les travaux de chercheurs aussi divers que Jean Piaget, Edgar Morin, Eric Jantsch, Basarab Nicolescu et bien d’autres, ce terme a été invente a l’époque pour traduire le besoin d’une transgression jubilatoire des frontières entre les disciplines de l’enseignement, d’un dépassement de la pluri et de l’interdisciplinarité.
Aujourd’hui, l’approche transdisciplinaire est redécouverte, dévoilée, utilisée a une vitesse foudroyante, conséquence d’un accord de nécessite avec les défis sans précédents du monde trouble qui est le nôtre.
Il n’y a pas si longtemps, on proclamait la mort de l’homme et la fin de l’Histoire. L’approche transdisciplinaire nous fait découvrir la résurrection du sujet et le début d’une nouvelle étape de notre histoire. Les chercheurs transdisciplinaires apparaissent de plus en plus comme redresseurs de l’espérance.
Deux vastes révolutions ont traversé le siècle : la révolution quantique et la révolution informatique.
La révolution quantique pourrait changer radicalement et définitivement notre vision du monde. Et, pourtant, depuis le début du XXeme siècle rien ne se passe. Les massacres des humains augmentent sans cesse. L’ancienne vision reste maître de ce monde. D’ou vient cet aveuglement ? D’où vient ce désir perpétuel de faire du nouveau avec de l’ancien ? La nouveauté irréductible de la vision quantique reste la possession d’une toute petite élite de scientifiques de pointe. La difficulté de transmission d’un nouveau langage hermétique – le langage mathématique – est, certes, un obstacle considérable. Mais il n’est pas infranchissable.
La révolution informatique, qui se passe sous nos yeux émerveilles et inquiets, pourrait mener a une grande libération du temps, consacré ainsi a notre vie et non pas, comme pour la plupart des êtres de cette Terre, a notre survie. Elle pourrait mener a un partage des connaissances entre tous les humains, prélude a une richesse planétaire partagée. Mais là aussi rien ne se passe. Les marchands s’empressent de coloniser le cyberespace et des profetes sans nombre ne nous parlent que des dangers imminents. Pourquoi sommes-nous si inventifs, en toute situation, a débusquer les dangers possibles et imaginables, mais si pauvres quand il s’agit de proposer, de construire, de bâtir, de faire émerger ce qui est nouveau et positif, non pas dans un avenir lointain mais dans le présent, ici et maintenant ?
La croissance contemporaine des savoirs est sans précèdent dans l’histoire humaine. Nous avons exploré des échelles autrefois inimaginables : de l’infiniment petit a l’infiniment grand, de l’infiniment bref a l’infiniment long. La somme des connaissances sur l’Univers et les systèmes naturels, accumulées pendant le XXe siècle, dépasse de loin tout ce qui a pu être connu pendant tous les autres siècles réunis. Comment se fait-il que plus nous connaissons de quoi nous sommes faits, moins nous comprenons qui nous sommes ? Comment se fait-il que la prolifération accélérée des disciplines rend de plus en plus illusoire toute unité de la connaissance ? Comment se fait-il que plus nous connaissons l’univers extérieur, plus le sens de notre vie et de notre mort est repousse dans l’insignifiance, voire l’absurdité ? L’atrophie de l’être intérieur serait-elle le prix a payer pour la connaissance scientifique ? Le bonheur individuel et social, que le scientisme nous promettait, s’éloigne indéfiniment comme un mirage.
On nous dira que l’humanité a toujours été en crise et qu’elle a toujours trouve les moyens de s’en sortir. Cette affirmation était vraie autrefois. Aujourd’hui elle équivaut a un mensonge.
Car pour la première fois de son histoire, l’humanité a la possibilité de s’autodétruire, entièrement, sans aucune possibilité de retour. Cette autodestruction potentielle de notre espèce a une triple dimension : matérielle, biologique et spirituelle.
À l’ère de la raison triomphante, l’irrationnel est plus agissant que jamais. La triple autodestruction potentielle est, certes, le produit d’une technoscience aveugle mais triomphante, n’obéissant qu’à l’implacable logique de l’efficacité pour l’efficacité. Mais comment demander a un aveugle de voir ?
Paradoxalement, tout est en place pour notre autodestruction, mais tout est en place aussi pour une mutation positive comparable aux grands tournants de l’Histoire. Le défi d’autodestruction a sa contrepartie d’espérance d’autonaissance. Le défi planétaire de la mort a sa contrepartie d’une conscience visionnaire, transpersonnelle et planétaire qui se nourrit de la croissance fabuleuse du savoir. Nous ne savons pas de quel côté va pencher la balance. C’est pourquoi il faut agir vite, maintenant. Car demain il sera trop tard.


1. Toute tentative de réduire l’être humain a une définition et de le dissoudre dans des structures formelles, quelles qu’elles soient, est incompatible avec la vision transdisciplinaire.
2. La reconnaissance de l’existence de différents niveaux de Réalité, régis par des logiques différentes, est inhérente à l’attitude transdisciplinaire. Toute tentative de réduire la Réalité a un seul niveau, régi par une seule logique, ne se situe pas dans le champ de la transdisciplinarité.
3. La transdisciplinarité est complémentaire de l’approche disciplinaire ; elle fait émerger de la confrontation des disciplines de nouvelles données qui les articule entre elles ; et elle nous offre une nouvelle vision de la nature et de la Réalité. La transdisciplinarité ne recherche pas la maîtrise de plusieurs disciplines, mais l’ouverture de toutes les disciplines à ce qui les traverse et les dépasse.
4. La clef de voûte de la transdisciplinarité réside dans l’unification sémantique et opérative des acceptions a travers et au delà des disciplines. Elle présuppose une rationalité ouverte, par un nouveau regard sur la relativité des notions de « définition » et d’ « objectivité ». Le formalisme excessif, la rigidité des définitions et l’absolutisation de l’objectivité, comportant l’exclusion du sujet, conduisent à l’appauvrissement.
5. La vision transdisciplinaire est résolument ouverte dans la mesure où elle dépasse le domaine des sciences exactes par leur dialogue et leur réconciliation, non seulement avec les sciences humaines mais aussi avec l’art, la littérature, la poésie et l’expérience intérieure.
6. Par rapport a l’interdisciplinarité et a la multidisciplinarité, la transdisciplinarité est multiréférentielle et multidimensionnelle. Tout en tenant compte des conceptions du temps et de l’Histoire, la transdisciplinarité n’exclut pas l’existence d’un horizon transhistorique.
7. La transdisciplinarité ne constitue ni une nouvelle religion, ni une nouvelle philosophie, ni une nouvelle métaphysique, ni une science des sciences.
8. La dignité de l’être humain est aussi d’ordre cosmique et planétaire. L’apparition de l’être humain sur la Terre est une des étapes de l’histoire de l’Univers. La reconnaissance de la Terre comme patrie est un des impératifs de la transdisciplinarité. Tout être humain a droit à une nationalité, mais, au titre d’habitant de la Terre, il est en même temps un être transnational. La reconnaissance par le droit international de la double appartenance – à une nation et à la Terre – constitue un des buts de la recherche transdisciplinaire.
9. La transdisciplinarité conduit a une attitude ouverte à l’égard des mythes et des religions et de ceux qui les respectent dans un esprit transdisciplinaire.
10. Il n’y a pas de lieu culturel privilégié d’où l’on puisse juger les autres cultures. La démarche transdisciplinaire est elle-même transculturelle.
11. Une éducation authentique ne peut privilégier l’abstraction dans la connaissance. Elle doit enseigner à contextualité, concrétiser et globaliser. L’éducation transdisciplinaire réévalue le rôle de l’intuition, de l’imaginaire, de la sensibilité et du corps dans la transmission des connaissances.
12. L’élaboration d’une économie transdisciplinaire est fondée sur le postulat que l’économie doit être au service de l’être humain et non l’inverse.
13. L’éthique transdisciplinaire récuse toute attitude qui refuse le dialogue et la discussion, quelle que soit son origine – d’ordre idéologique, scientiste, religieux, économique, politique, philosophique. Le savoir partagé devrait mener a une compréhension partagée fondée sur le respect absolu des altérités unies par la vie commune sur une seule et même Terre.
14. Rigueur, ouverture et tolérance sont les caractéristiques fondamentales de l’attitude et de la vision transdisciplinaires. La rigueur dans l’argumentation qui prend en compte toutes les données est le garde-fou a l’égard des dérives possibles. L’ouverture comporte l’acceptation de l’inconnu, de l’inattendu et de l’imprévisible. La tolérance est la reconnaissance du droit aux idées et vérités contraires aux nôtres.

TmichelT
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 37
Localisation : 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transdisciplinarite

Message par Tonio le Mar 14 Juil 2009 - 15:18

Cette transdisciplinarité me semble être inhérente à notre qualité de Zèbres, en ce que nous ne pouvons décontextualiser ce que nous observons, et que les frontières ne nous sont pas toujours logiques. Je ressens un grand écho dans ce que tu as écrit, autant dans mes actes que dans certaines de mes convictions, et j'ai l'espoir que la transdisciplinarité nous aide à peut-être changer le monde, dans le meilleur sens possible.
J'ai aussi l'audace, la prétention de croire que nous zèbres pourrions avoir un rôle à jouer dans cela, que nous pourrions êtres utiles à l'Homme dans son ensemble, et pour longtemps. Utopiste, certes, mais pas si irréaliste. Enfin j'aimerais.

Tonio
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 06/07/2009
Age : 27
Localisation : Vers Lyon, genre à l'est

http://exutoire.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transdisciplinarite

Message par TmichelT le Mar 14 Juil 2009 - 16:08

Tonio a écrit:Cette transdisciplinarité me semble être inhérente à notre qualité de Zèbres, en ce que nous ne pouvons décontextualiser ce que nous observons, et que les frontières ne nous sont pas toujours logiques. Je ressens un grand écho dans ce que tu as écrit, autant dans mes actes que dans certaines de mes convictions, et j'ai l'espoir que la transdisciplinarité nous aide à peut-être changer le monde, dans le meilleur sens possible.
J'ai aussi l'audace, la prétention de croire que nous zèbres pourrions avoir un rôle à jouer dans cela, que nous pourrions êtres utiles à l'Homme dans son ensemble, et pour longtemps. Utopiste, certes, mais pas si irréaliste. Enfin j'aimerais.

Merci beaucoup Tonio..., cheers
Apres quelque jours, le poste etait reste sans reponse, cela commencait a m'inquieter un peu car puisque la qualite de zebre accentue son besoin d'une vue nouvelle et plus "unifiee" de l'Etre, je pensais que cela aboutisse a une prise de conscience d'une demarche de pensee plus ou moins transdisciplinaire...
Comme la transdisciplinarite a ete (plus ou moins consciement) et est ma demarche de pensee prenant racine dans mon germe le plus profond...je viens de decider de "m'engager dans cette voie", ainsi j'ai un peu troque ma casquette de chercheur biologiste pour celle d'un chercheur transdisciplinaire et pour cela j'ai fonde une association de recherche (transdisciplinaire), mais je ne me suis pas beaucoup occupe car les dates butoirs de demande de grants aupres de Metanexus Institute et de la Fondation Templeton (entre autres) sont en septembre prochain...
En attendant j'essaye "timidement" de trouver des gens "interessants" et interesses par la methodologie et partageant des ideaux humanistes dans un esprit transdisciplinaire...
La pratique consciente de la vision transdisciplinaire couple a une forte ouverture d'esprit (un brin artiste) ouvre des perspective et apporte des reponses qui modifient grandemant la facon de voir "notre monde"...sans l'influencer dans une quelconque direction...Elle permet de constater les piliers plus que fragiles sur lequel est base ce que l'on peut appeler systeme...
Bien que la vision transdisciplinaire ne se permet d'etre plus qu'une vision disciplinaire strictement specialise, elle est la part manquante, complementaire indispensable pour garantir la cohesion des connaissances et permettre des visions plus au moins globales sur l'Humanite, l'Etre et son devenir....

.............

Ainsi Toni, je serais ravi d'en discuter plus et peut-etre faire "equipe" ensemble...

TmichelT
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 37
Localisation : 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transdisciplinarite

Message par Morgane le Mar 14 Juil 2009 - 16:34

Quelle place pour les autres espèces dans cette trans-disciplinarité, Michel? ça me semble une pensée encore bien humano-centriste... Suspect

Je me méprends sans doute et je ne pense pas être au niveau pour discourir sur ce sujet (d'où mon silence actif), parce qu'en réalité, ton message ne me parle pas... Trop in-dé-sensibilisé? (pour moi) Trop hermético-intellectuel? (pour moi) Pas assez... zébré-planant??? scratch Pour moi, hein!!! Very Happy

Allez, je ressors bom

Morgane
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transdisciplinarite

Message par ..herewego... le Mer 29 Juil 2009 - 1:28

Salut TmichelT,
Sujet vraiment intéressant. Par contre, pour que l'ensemble des personnes (dont moi) puisse suivre et comprendre le sujet, je pense q'il faudrait commencer par des exemples simples pour arriver à la conclusion de la nécessité (?) de l'utilisation d'un langage universel pour lier toute forme de savoir, art, humanité dans un tout équilibré..."En to pan" (?).
Jugement personnel :lié le Tout avec la religion, je ne pense pas que ce soit une bonne idée. On peut vite arriver sur des déviances.

J'ai légèrement effleuré, du bout des doigt, ce sujet en me penchant sur la systémique et pour répondre à la question : comment modéliser une petite partie de la réalité sans connaître cette réalité...En gros, j'ai lu "la systémique pour les nuls".
Et ce que je vois dans la transdisciplinarité permettrait, non pas de trouver une solution de description parfaite (explication, harmonisation, etc) de la réalité, mais au moins de savoir ce que l'on ne connait pas. Là, je t'avoue que je ne suis pas sûr de ce que j'écris. Je potasse ça un peu et je t'en reparlerai.

Par contre, et là ça m'a un peu choqué...de plus venant d'un chercheur (!!!), c'est de confondre ses dires avec ceux d'autres personnes, et de grands pontes de surcroît. Ça tue pas mal. En gros, ce que tu dis provient de ça et ça. Le mot à mot, ça craint un max Very Happy
Et là, je reviens à ce que j'ai dit au début. Je pense qu'avant de balancer de grands mots dont beacoup sont à bine définir, il faut commencer par de petits exemples tout bêtes. La connaissance, ce ne sont pas les mots, c'est la manière dont on amène le problème. Je dis ça, parce qu'on m'a bien descendu pour ce même défaut.

Et donc, et je pense que tu géres ce fameux domaine, et donc ça m'intéresse, "s'il te plaît dessine-moi une transdisciplinarité". Si ce topic pouvait s'étoffer, j'en serais ravi. Et si des conférences sont prévues, je veux bien que tu me le dises.

Passe une bonne soirée

ka

..herewego...
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 22/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

la transdisciplinarité, c'est ma vie

Message par rouzejp le Dim 2 Aoû 2009 - 21:25

Bonjour,
C'est au travers de la transdisciplinarité que je m'accomplis le mieux. En fait, c'est de cette façon que j'exerce mon métier.

En complément, qui connait "la faune de l'espace" de AE VAN-VOGT ou est exprimée l'idée du Nexialisme (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Nexialisme#Nexialisme) dérivé de la sémantique générale ?

rouzejp
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 02/08/2009
Age : 58
Localisation : Sud Toulousain (France)

http://www.cogito-ergo-sum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transdisciplinarite

Message par sine nomine le Lun 3 Aoû 2009 - 13:02

edit


Dernière édition par Tanssija le Ven 28 Aoû 2009 - 21:00, édité 1 fois

sine nomine
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 73
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transdisciplinarite

Message par Morgane le Lun 3 Aoû 2009 - 15:01

8. La dignité de l’être humain est aussi d’ordre cosmique et planétaire. L’apparition de l’être humain sur la Terre est une des étapes de l’histoire de l’Univers. La reconnaissance de la Terre comme patrie est un des impératifs de la transdisciplinarité. Tout être humain a droit à une nationalité, mais, au titre d’habitant de la Terre, il est en même temps un être transnational. La reconnaissance par le droit international de la double appartenance – à une nation et à la Terre – constitue un des buts de la recherche transdisciplinaire.

Je considère que, tout comme la Terre n'est pas au centre de l'Univers, l'être "humain" n'est en rien au centre du vivant sur cette fameuse Terre-Radeau de la méduse. Or, tant que l'on cherchera des réponses en ne bâtissant des questions qu'autour de l'élément "humanité", je pense qu'on en restera au même stade que ceux qui cherchaient des réponses à l'Univers en considérant que leur planète était au centre du "Tout".
Il faudrait donc, pour que je tende un peu plus l'oreille clown, commencer par remplacer "être humain" par "être vivant"... Disons, que ça y gagnerait un peu en crédibilité et en étonnement... Wink

Juste pour dire que, présentée comme ça, la "transdisciplinarité" me semble un tout petit peu... "date limite de consommation dépassée"? geek

Morgane
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transdisciplinarite

Message par Leï le Mar 4 Aoû 2009 - 1:00

Le mot est beau ! Le mot est nouveau ! Il est vrai qu'il n'a pas encore été gagné par l'usure... Mais le concept ? Il n'est absolument pas nouveau...
Je ne veux pas me lancer dans un discours pessimiste, mais honnêtement, ça fait des siècles, on peut même parler de millénaires que certains individus sont déjà parvenus à des systèmes de pensée complexe que l'Histoire s'est bien gardée de taire. Ces auteurs on ne les connait pas ou mal, ils n'ont pas été publié, on ne les comprends pas, on ne les enseigne pas, ou alors on les récupère. Déjà 6 siècles avant JC, par exemple Lao Tseu nous proposait une vision extrêmement belle de la vie (que ses descendant se sont empressé de déifier), incluant déjà à mon sens la transdisciplinarité.
Les humains ont évolués sur de grandes lignes, mais au fond, c'est à se demander quand est-ce que l'Humanité intégrera globalement dans sa pensée des schémas incluant les interstices, le gris, le trans-, le pluri-, l'inter-, alors que c'est clefs existent depuis fort longtemps.
Ce ne sont que des mots, c'est beau, mais ils sont totalement inutiles s'ils ne sont pas reliés à de l'action.
Qui peut prétendre vivre la transdisciplinarité réellement dans son quotidien ? Peu de gens... La plupart ne saurait même pas comment s'y prendre. La réelle transdisciplinarité a toujours dépassé la rationalité de nos sociétés.

Leï
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transdisciplinarite

Message par Invité le Mer 5 Aoû 2009 - 19:09

Wink


Dernière édition par ~M le Mer 26 Oct 2011 - 10:43, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Transdisciplinarite

Message par ..herewego... le Jeu 6 Aoû 2009 - 1:29

C'est après des posts comme ça qu'en général, je laisse totalement tomber les explications et continue à voyager dans ma tête...
Mmmh comment dire... Il y a vivre la communion avec le Tout. Et le dire : "wouhaou, je vis avec le Tout et c'est de la balle!". Mais à un moment donné, on souhaite que tout le monde en profite, ou bien on souhaite encore mieux vivre dans le Tout, sans abîmer ce Tout. Donc on essaie de l'expliquer, de traduire ce que l'on a en tête ou ce que l'on voit autour de nous. Le problème, c'est que nous ne possédons que quelques langages : paroles, musiques, algèbre, ...etc Mais tous ces langages ne peuvent tout traduire, peut être un peu en les mélangeant mais pas précisément ce que l'on souhaite. Il y a toujours un peu d'art, de sentiment de science que l'on arrive pas à vraiment traduire. Et là, des mecs arrivent et disent : "Hey les gars, ok là dans votre domaine, pour avoir des maths, ça balance grave. Bon alors, allez-y avec vos maths de malades, expliquez cette performance où un travestie fait un balet aquatique dans ce tube à essai géant [performance aux Subsistance à Lyon, y a pas longtemps]". Et ben les petits matheux, (déjà, ils comprennent rien parce que la logique des sentiments, pour eux ça n'existe pas [oh yesss, je balance Very Happy ]), ne peuvent pas l'expliquer, le traduire. Par contre, ma voisine de public qui a mis en place cette oeuvre, elle, peut l'expliquer grâce son langage [ vous remarquerez de plus qu'il y a une forte corrélation entre femme sexy et art, ça me tue, d'ailleurs allez boire un verre aux Sub', les serveuses sont très charmantes ; et là je divague].
Bref, un des buts premiers de la transdisciplinarité [là, j'avoue que je ne sais pas si je parle encore de transdisciplanrité Very Happy] est , non pas de prôner la vie en osmose avec le Tout (sans dieu, le Tout), mais de trouver un langage pour traduire le Tout. Et pour le trouver, une première chose à faire ( quoique, je sais pas si c'est la bonne chose à faire) est d'étudier les liens entre tous ces langages pour créer un langage supérieur (bon, là je m'enflamme...tout ce qui suit est peut-être pur délire Very Happy).
Exemple simple, exemple simple...mmh, je vais rester dans mon domaine : la pluie.
Bon, voilà je vie en osmose avec la pluie, je l'aime, je sens ses mouvements dans l'atmosphère, ma vie est basée sur ses émotions et ses cycles. Bon, le mec qui construit son barrage, souhaite savoir combien de béton il doit couler pour ne pas qu'il cède sous la force de l'eau du fleuve en méga crue à cause des pluies dangereuses qui arrache tout...Le mec, les sentiments, il les a quand il voit son béton durcir (et ouai!).Et moi, je la vie la pluie, je la ressens. Alors je lui dis : "Écoute la pluie, elle te donnera la solution. Mets toi nu sur la colline, prend la pluie au creux de tes mains, elle te donnera la réponse pour ton tonnage de béton." Là, le mec, il te prend pour un allumé et t'as plus de taf'.
Bon là l'exemple ne tient compte que d'un domaine : le génie civil, donc c'était un mauvais exemple Smile, mais je l'aime bien quand même. Bref (bis), si on ajoute à ça tout l'environnement à préserver qui entoure le site du barrage, la ville à construire de telle ou telle manière selon telle énergie utilisée, quelle vie on souhaite promouvoir au sein de cette ville pour que ses habitants soient heureux, pour que leur maison soit des nids douillets, que ces gens ne crament pas l'environnement, qu'ils puissent s'épanouir en traduisant leurs émotions avec celles de leurs voisins, pour que, tous ensemble, les hommes et les femmes vivent en harmonie avec la nature (oui, allez hop les les animaux aussi ont une consciences, bam) et l'univers entier (en supposant, qu'on ne se prenne pas une galaxie sur la tronche)....et ben oui, mais pour avoir tout ça, ben faut le traduire!!
Là j'ai parlé un peu plus de sciences, mais on peut parler de chose totalement contraire comme par exemeple, mmh...un exemple ah oui, expliquons calmement l'économie avec de la pâte à modeler. Et bien oui mes petites gens,l'économie, on n'est pas obligé de l'expliquer avec le langage usuel, on peut également l'expliquer (en faisant l'hypothèse que l'on connaisse le langage pâtamodoeconomique) sous un autre langage...

Je crois que je vais m'arrêter là...je ne sias plus trop ce que j'explique Very Happy

..herewego...
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 22/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transdisciplinarite

Message par soleil300 le Jeu 6 Aoû 2009 - 23:50

kafeinaddict a écrit:Je crois que je vais m'arrêter là...je ne sias plus trop ce que j'explique Very Happy

aha, pas sur d'avoir tout compris, mais en tout cas, j'ai bien ri ("langage patamodoéconomique" What a Face )

merci, kafeinaddict bounce cheers

sunny

soleil300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 305
Date d'inscription : 16/06/2009
Age : 49
Localisation : Nîmes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transdisciplinarite

Message par Henson le Mer 26 Aoû 2009 - 19:34

C'est une noble quête, pleine de potentiel Very Happy .

Le point important est pour moi le point 14:

14. Rigueur, ouverture et tolérance sont les caractéristiques fondamentales de l’attitude et de la vision transdisciplinaires. La rigueur dans l’argumentation qui prend en compte toutes les données est le garde-fou a l’égard des dérives possibles. L’ouverture comporte l’acceptation de l’inconnu, de l’inattendu et de l’imprévisible. La tolérance est la reconnaissance du droit aux idées et vérités contraires aux nôtres.

Je ne pense que l'on puisse argumenter en prenant en compte toutes les données: rien qu'en sciences et techniques, elles sont parfois trop nombreuses, trop complexes et/ou pas suffisamment accessibles pour pouvoir être interprétées en elle-même. En ce qui me concerne, il y a un moment où il me faut nécessairement faire confiance à certaines personnes ou à certaines institutions: ce n'est pas grave mais il faut juste en avoir conscience - et si on ne choisit pas les bonnes personnes et/ou les bonnes institutions, on risque d'être dans l'erreur.

De plus, je ne pense pas non plus avoir encore assez de recul pour dégager une vision d'ensemble réaliste, en dehors de tout schéma de pensée plus ou moins conscient.

Henson
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 35
Date d'inscription : 09/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transdisciplinarite

Message par soleil300 le Jeu 27 Aoû 2009 - 0:24

Hum, TmicheT, Kafeinaddict et ceux qui passent par ici et sont intéressés par l'idée de s'associer pour explorer les champs du possible en matière de transdiciplinarité zébrée, je crois qu'il serait intéressant de rapprocher cette proposition de celle formulée ici dans ce sujet par Lancelot, qu'en pensez-vous ?

Voila, j'ai fini de poser la deuxième poutre de la passerelle que je souhaitais ériger entre les deux threads qui me semblaient vachement parents, c'était ma modeste contribution personnelle à l'avancement de ces sujets qui me dépassent un peu beaucoup passionnément à la folie totalement, il faut bien le dire, mais bon...

AE Van Vogt, "La Faune de l'Espace", oui, rouzejp, je crois bien que j'ai lu ces nouvelles il y a un bail, ça m'a marqué cette histoire du type qui pensait connaissance globale, ponts entre les discipline, méta-truc-machin et compagnie, c'était séduisant, mais je ne voyais pas bien comment s'y prendre en pratique ; il me faisait un peu penser à Sherlock Holmes, hyper trop rapide et jamais là où on aurait pu croire qu'il allait être. Si je me rappelle bien, je crois même qu'il m'avait filé des complexes, ce personnage (du genre "p...tain, mais comment il a fait pour trouver la solution, bon sang, je suis trop nul, si j'avais été dans ce vaisseau, j'aurais été buté d'entrée de jeu...!" Razz

J'avais un autre truc à dire, mais j'ai oublié... Ah, si, TmichelT : le nom de ton assoc, l'adresse (internet ?), la cotis, les statuts, les buts, etc ... ? Merci d'avance !

alien cyclops What a Face Suspect Idea Shocked confused drunken

sunny

soleil300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 305
Date d'inscription : 16/06/2009
Age : 49
Localisation : Nîmes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transdisciplinarite

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum