Désolée, besoin d'exprimer ma douleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Désolée, besoin d'exprimer ma douleur

Message par Mekinacic le Jeu 15 Nov 2012 - 10:21

Ce soir, j’ai vraiment besoin de m’exprimer dans retenue. Sans cette foutue retenue qui me bride continuellement. J’ai pas envie de m’appliquer, choisir mes mots pour faire beau ou pour faire simple ou pour faire érudit, ou pour ne pas faire trop québécoise dans un forum à majorité française, ou trop étrangère pour d’éventuels lecteurs québécois. Tannée des barrières dans lesquelles j’enferme mon esprit. Tannée d’avoir à m’ajuster, à me modeler, à jouer le caméléon. Je ne fitte nulle part. Je suis étrangère partout où je vais. Étrangère dans mes mots et mes accents, étrangère dans mes pensées et mes opinions. Je n’ai de place à moi nulle part. Même quand je suis seule, mon surmoi analyse mes pensées et les châtie.

Il y a un bug dans ma tête. Il y a eu un bug quand j’ai été conçue. Ça n’est juste pas supposé exister, quelqu’un comme ça. Et on me demande de réussir à fonctionner? Moi, j’ai juste envie de dire « ok, j’ai en masse essayé, j’ai fait tout ce que j’ai pu avec ce que vous m’avez donné, mais c’est juste mission impossible. Vous me demandez l’impossible. Vous vous êtes trompés lors de la fabrication, il y a une erreur quelque part. Ok, on arrête ça là et vous recommencerez ailleurs, avec quelqu’un d’autre, en faisant plus attention cette fois? Mais moi, j’ai donné tout ce que j’avais.

Quel bug? Je sais pas, peut-être le fait qu’il y en a trop dans cette tête-là pour une seule personne?? Trop de talents, de champs d’intérêt, d’aspirations, de vies potentielles!!

8 formes d’intelligence, dit-on? Alors comment se fait-il que je score à plus de 75% dans 7 de ces 8 formes? Comment se fait-il que je sois autant à l’aise devant un problème de mathématiques que devant une page blanche,
ou un mur à réparer,
ou une plante sauvage à identifier,
ou un but à garder au hockey,
ou une valse de Chopin au piano,
ou un chien à rééduquer,
ou une notion à expliquer à un élève,
ou un produit à vendre, ou une toile à peindre
ou un parti politique à présenter à la caméra,
ou un repas 5 services à concocter,
ou un potager à entretenir,
ou une notion complexe de grammaire à appliquer,
ou un enfant à consoler,
ou un canot à manœuvrer sur le lac par grand vent,
ou une conversation de microbiologiste à comprendre,
ou un enchaînement de tai-chi à apprendre,
ou un problème philosophique à débattre,
ou un brin d’herbe à photographier
ou une langue amérindienne à apprendre
ou même, j’ai dit que je ne me censurais pas, une queue à sucer!!
ou… ou…

Tout ça, je le fais mieux que la moyenne des gens. Je l’apprends rapidement et le fais très bien. Dans chacun de ces domaines, les gens autour de moi sont impressionnés par la maîtrise que j’en ai. N’est-on pas supposé avoir au maximum 2-3 domaines de prédilection?

Comment voulez-vous que j’oriente ma vie dans ces conditions-là? Laquelle des 25 vies possibles vais-je choisir, en passant à côté des 24 autres qui seraient tout aussi passionnantes? Écrivaine? Chercheure en mathématiques? Anthropologue? Agricultrice? Propriétaire de restaurant? Professeur d’anglais? Boulangère?

J’ai le tournis. J’ai mal au cœur. Et à la tête.

Après ça, pas étonnant que mon corps ne suive pas, pas étonnant que j’aie mal partout. Même dans mes douleurs, j’ai des choses « exceptionnelles », dans le sens de rares, peu courantes. En fait non, pas vraiment rares. Mais dont les médecins ne trouvent pas les causes, parce qu'elles ne sont que le résultat de tant de tension et de stress intérieur. Fibromyalgie, tendinites, maux de tête, difficultés de digestion, surplus de poids qui fait mal aux articulations...

J'ai mal à mon corps et j'ai mal à l'âme. Depuis maintenant 20 ans, et j'ai 35 ans. Pourquoi suis-je encore là? Je ne le sais pas. Un espoir, j’imagine, d’un jour trouver une place qui me convienne, quelque part.

Mais comme j’ai envie de dire : oublions tout ça, il y a eu une erreur de fabrication. Faisons éclater cette tête, pour qu’enfin le silence prenne la place du chaos.

Ne vous en faites pas. Si je ne l'ai pas encore fait dans ces 20 dernières années, ce n’est pas ce soir que je vais me faire éclater la cervelle. Il semblerait que quelque chose m’en retient, contre toute logique. C’est fou ce que l’espoir de trouver un espoir peut faire.

Merci pour votre écoute. Et même si vous n’avez pas lu, merci d’offrir un espace où j’ai pu jeter ces mots qui ne seraient acceptés nulle part ailleurs. Mais savez-vous? j’ai peur de votre réaction. J’ai peur que vous disiez « bon, ok, elle se dit qu’elle doit en mettre plein la vue sur un forum de douance, mais il y a des limites à la mégalomanie! ». SVP, croyez que je n’invente rien. Malheureusement.


Mekinacic
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 9
Date d'inscription : 03/11/2012
Localisation : Lac Saint-Jean, au Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désolée, besoin d'exprimer ma douleur

Message par Kyphros le Jeu 15 Nov 2012 - 10:28

Désolé, mais étant donné mon expérience limitée de la vie en tant que jeune homme de 19 ans seulement, je ne peux pas vraiment t'aider.

Sache simplement que beaucoup de gens parlent de la "condition humaine"...
Ce dont tu parles, c'est ce que j'appellerais la condition zébrienne, qui nous concerne un peu tous à des degrés divers...

Kyphros
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 220
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 23
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désolée, besoin d'exprimer ma douleur

Message par Invité le Jeu 15 Nov 2012 - 10:46

Ta question me fait penser à ce topic :

http://www.zebrascrossing.net/t829-le-probleme-consistant-a-avoir-trop-d-aptitudes?highlight=probl%C3%A8me+trop+d+aptitudes

Je te conseille d'y faire un tour, il devrait te proposer quelques pistes ou témoignages proches. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désolée, besoin d'exprimer ma douleur

Message par Mekinacic le Ven 16 Nov 2012 - 3:30

Wouah!! Merci, merci! J'ai été soufflée de lire ce texte. Avec mes multiples aptitudes, j'avais l'impression d'être une zèbre au carré, parce que je n'avais pas encore lu de témoignages qui allaient dans ce sens. J'avais surtout l'impression que les zèbres étaient en général spécialisés dans quelques domaines où ils excellent à l'extrême. L'émotion qu'on ressent quand on découvre les premiers textes décrivant la douance, je l'ai encore ressentie quand j'ai lu ce texte qui colle tout à fait à moi.

Seule ombre : ça me confirme qu'être "TA", c'est souvent une grande source de souffrance et que c'est un état difficile à gérer... a

Mekinacic
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 9
Date d'inscription : 03/11/2012
Localisation : Lac Saint-Jean, au Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désolée, besoin d'exprimer ma douleur

Message par Darkside le Ven 16 Nov 2012 - 5:31

Moi j'ai tout lu...

Je te demande de me lire intégralement, c'est important Smile

Je trouve toujours un peu présomptueux de dire je fais tout mieux que tout le monde, ou la majorité...tu énonces un nombre non exhaustif de choses qu'un être Humain fait...

Je lis que tu es en souffrance...je ne néglige pas cet aspect et je te souhaite d'aller mieux, sincèrement.Eventuellement en parcourant ce forum.

Si tu trouves tellement insupportable d'être la meilleure "partout", je te conseille de te lancer dans des domaines inexplorés (par toi ou l'être Humain).
Si tu as un minimum de recul et d'humilité tu verras rapidement qu'il y a des tas de domaines dans lesquels tu n'excelles pas et n'excelleras sans doute jamais...

Tu es sans doute réellement particulièrement douée dans certains domaines que tu cites, mais as tu pris le soin d'élargir la comparaison en dehors de ton milieu social immédiat ? Si tu es entourée de personnes peu douées tu vas penser que tu es surdouée, mais l'es tu réellement d'un point de vue statistique et objectif à très grande échelle ?

Je n'essaie pas de t'enfoncer, au contraire...j'aimerais t'aider à y voir plus clair...à revoir éventuellement tes repères.

"Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois" ^^

Je terminerai sur une note d'humour : tu dis être la meilleure pour "sucer des queues", je reprends tes termes.
Ca tombe bien, ce sujet me passionne (en tant que recevant), je peux te tester objectivement sur cette surdouance éventuelle, que je souhaite avérée.

Bon, blagues à part, il faut toujours relativiser : on est toujours "le con" de quelqu'un et il n'y a rien d'extraordinaire d'être "doué" dans certains domaines.

Personnellement, je suis fasciné par ceux qui maîtrisent ce que je n'arrive à faire et je pense que même si je me débrouille pas trop mal en général, j'ai de très grosses lacunes dans beaucoup de domaines.

Si ton milieu ne t'épanouit pas, élargis-le, tu verras, tu vas te découvrir des incompétences flagrantes.

Amicalement Long hug



Darkside
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 185
Date d'inscription : 30/10/2012
Age : 46
Localisation : "Vers l'infini et au-delà"

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désolée, besoin d'exprimer ma douleur

Message par Invité le Ven 16 Nov 2012 - 6:38

Bonjour Mekinacic,

Est-ce que le coeur de ta détresse vient du fait que tu te trouves bizarre même chez les zèbres, est-ce le fait d'être perdue dans les possibles...sans doute les deux j'imagine.

Tu dis :

Comment voulez-vous que j’oriente ma vie dans ces conditions-là? Laquelle des 25 vies possibles vais-je choisir, en passant à côté des 24 autres qui seraient tout aussi passionnantes? Écrivaine? Chercheure en mathématiques? Anthropologue? Agricultrice? Propriétaire de restaurant? Professeur d’anglais? Boulangère?

Est-ce qu'il y a un goût personnel qui te dicte que tu aurais envie de travailler pour une de ces voies ? Car rien, absolument rien, ne se donne sans travail, même avec des prédispositions.

Ou bien aucune de ces voies encore ne te donne véritablement envie de t'y engager, bien que tu penses que cela pourrait être "passionnant"...un peu en touriste donc qui aime découvrir mais ne va pas creuser réellement, qui passe simplement.

N'y a-t-il rien qui à première vue te semble être un défi ? Pour ma part l'écriture est un domaine qui m'impressionne. Je parle de celle des grands écrivains ; je nourris plus que de l'admiration, je crois que je m'en suis fait les dieux d'une religion toute personnelle...Evidemment je ne crois pas pouvoir un jour prendre place parmi eux, je n'ose même pas y penser sérieusement...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désolée, besoin d'exprimer ma douleur

Message par Invité le Ven 16 Nov 2012 - 8:47

le coup de la bite ,j'ai trouvé ça très drôle!
tu pourrais essayer le sexe féminin pour voir si tu excelles aussi? Laughing

bon , blague à part,,moi ce que je comprends ,c'est que tu es perdue,non pas parce que tu ne sais rien faire ,mais parce que tu ne sais pas quoi faire.
Est on supposé exceller dans tous les domaines pour êre "heureux",mais choisir ce qui nous PLAIT le plus.
Tu dis être la meilleuree partout, outre le fait que cela manque considérablement de relativité, mais tu ne dis pas ce que tu préfères exercer comme activité.
c'est là qu'il faut chercher:pas montrer et s'assurer qu'on est meilleure que les autres partout et s'enfoncer dans la compétition avec soi et les autres qui engendre à mon avis trop de tensions et de superficialité ,mais creuser le domaine qui te fait du bien,qui t'épanouit le plus....evidemment il peut y en avoir plusieurs.
Vous parler défi, il faut raisonner en terme d'affect.
Ceci dit avoir confié sa douleur c'est courageux,surtout son origine.
tu peux rajouter ça à ta liste. Approuve

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désolée, besoin d'exprimer ma douleur

Message par Oxygène le Ven 16 Nov 2012 - 20:09

Bonsoir Mekinacic,
Il est vrai que c'est le propre du zèbre. Notre curiosité nous incite à tout découvrir et maitriser ce qui nous attire....
Cette manière de consommer la vie est très excitante mais à la facheuse tendance à vite nous créer de l'ennui si on ne change pas de registre suffisamment vite.
On se demande même de pourquoi nous sommes fait comme nous n'avons pas réellement de fonction, passion.... un truc pour lequel on s'applique et qui s'appelle un travail ou une carrière. Comment se définir alors face à cette société structurée qui affectionnent tant les fonctions, les étiquettes à coller sur les personnes.... Le multifonction n'est pas un métier ni une qualité reconnu de tous alors que faire....
Je ne sais quoi te répondre car je n'ai pas la raison ni la vérité. A chacun son chemin. Pour ma part, cela se traduit par un cv fait de plusieurs métiers.
Bon courage et bien à toi

Oxygène
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 259
Date d'inscription : 03/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désolée, besoin d'exprimer ma douleur

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum