Je ne voyais pas ma zébrure, les autres, si.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je ne voyais pas ma zébrure, les autres, si.

Message par WonderZebra le Mer 14 Nov 2012 - 15:32

Bonjour à vous toutes, à vous tous,

Je fais de mon mieux pour ne pas être gonflante, mais c'est pas facile, et un peu pêle-mêle!

Je me suis découverte zébrée cette année, à 50 ans, reconnaissant en moi de claires caractéristiques du zèbre, avec des rayures noires, blanches et grises!
Cela commence à m'aider à comprendre bien des choses de ma vie.
Dans les années 60 en province, éduquées par de superbes grands-parents, c'est quasi impossible de détecter "quelque chose comme ça", surtout quand l'école va très bien, et que l'on semble être un enfant épanoui et souriant.
J'étais plutôt solitaire, à créer dans ma chambre, et parfois perçue différente par les enfants de mon immeuble, à se moquer de moi, étant attirée par le monde des adultes, en soif d'apprendre.

Je me demandais d'où venait cette attraction/répulsion ressentie comme une souffrance, évidemment, en contexte socio-affectif et socio-professionnel. Mes soeurs ont peu d'intérêt pour moi, exprimant parfois incompréhension et complexe à mon sujet, l'absence de dialogue dans la famille participe sûrement à celà.
"La tête", "l'omniscience", "l'originale", voilà mes quolibets et surnoms depuis longtemps.

J'ai un parcours professionnel varié, avec beaucoup d'essais dans la 20-30aine, en France et à l'étranger, et un focus professionnel, a commencé à se dessiner à partir de mes 35 ans.
Cela correspond avec l'émergence d'Internet en France en 93-95, mon cerveau fumait déjà assez.
De là, me suis investie corps et âme dans le boulot, essayant de noyer ma souffrance emotionnelle/affective par "détournement" intellectuel.
Chuis dans l'IT et les media. Je ne suis pas "classique" dans la technologie: style zèbre sûrement.

Je vais très facilement vers les autres, plutôt volontaire et souriante, mais pratiquement tout nouvel interlocuteur s'aperçoit rapidement de mon côté "too much", perçoit sûrement mon "j'attaque de tous les côtés", et quand il se sent cerné, c'est la fuite! Classique, non?

Donc, à 50ans, maintenant consciente de cette particularité, (que je découvre être connue), j'essaie de maîtriser mon attitude envers les autres, mais ça ne tient pas longtemps, et surtout de m'accepter tel quel, et de le vivre.

Je ne vais pas vous parler d'hyper-sensibilité, d'hyper-affectivité et des tempêtes émotionnelles !

Enfin, je pense que ce sont les autres qui réflètent votre état de zèbre, ce n'est pas une auto-proclamation.
L'indicateur clinique (test, consultation) est sûrement utile mais ne préconise rien de pratique (sauf parent).
L'indicateur "comportement et carrière" peut aider à révèler cette issue, et pourquoi pas, opter pour une nouvelle attitude en connaissance de cause. Ce sont des aspects concrets impactant le quotidien.

Peut-être que sur le forum, il y a surtout des jeunes?, qui ont une problématique très très différente?

Jane.
(phonétique: D'jain)

PS: Je viens ici pour échanger sur les SOLUTIONS qu'adoptent celles et ceux qui s'y retrouvent, pour ménager la chèvre et le chou dans le quotidien.
Egalement, avec du recul, le travail a été le fil conducteur pour m'épanouir (éviter de gamberger) malgré la difficulté à essayer à ressembler aux autres.
Aujourd'hui, ni consultation, ni test, je m'en fiche, j'adopte une nouvelle attitude:
Je parle beaucoup moins... Quand j'y arrive.
Je reste moi-même, j'assume le "too much" yeux dans les yeux, j'expose ce que je sais faire et étant ce que je suis, et on prend, ou pas.

"Plus le coquillage semble d'emblée dur, pointu et agressif, plus le mollusque à l'intérieur est mou et vulnérable"



Dernière édition par WonderZebra le Sam 17 Nov 2012 - 12:31, édité 1 fois

WonderZebra
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 14/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne voyais pas ma zébrure, les autres, si.

Message par Invité le Mer 14 Nov 2012 - 19:05

bienvenue, et non, il n'y a pas que des jeunes ici ! Very Happy
je te souhaite de trouver des solutions a travers les différents sujets déjà ouverts.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne voyais pas ma zébrure, les autres, si.

Message par WonderZebra le Mer 14 Nov 2012 - 19:34

Merci Puzzle,

Ravie de cette nouvelle, te souhaitant une longue vie zébrée!

Justement, j'ai lu beaucoup de sujets où "on cherche à savoir si" et un peu comme "c'est grave docteur?"
J'ai vécu sans qualifier ma zébritude, et je veux aborder la 50aine, en zèbre assumé, et peut-être qu d'autres sont dans ce cas?
Du genre: "j'aborde un virage de vie, je comprends mon Z, il est là, faut faire avec, et voici comment je vis avec, plutôt que de lutter contre les dissonances intérieures et sociales(pro ou pas)".

WonderZebra
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 14/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne voyais pas ma zébrure, les autres, si.

Message par Invité le Mer 14 Nov 2012 - 21:43

De ce que j'ai lu ici, oui, il y en a beaucoup (dont je fais partie) qui se sont découverts zèbres après 40 ans. Et plusieurs ont raconté l'itinéraire qu'ils ont suivi pour se comprendre, l'accepter, vivre avec et vivre mieux. Pour certains, cela a été rapide et fulgurant, pour d'autres plus long et douloureux, mais il y a beaucoup de leçons d'optimisme et d'espoir dans ces pages. Et effectivement, il y a comme une nouvelle page vierge a remplir, c'est assez grisant Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne voyais pas ma zébrure, les autres, si.

Message par WonderZebra le Mer 14 Nov 2012 - 22:37

Puzzle a écrit:Et effectivement, il y a comme une nouvelle page vierge a remplir, c'est assez grisant Very Happy
C'est exactement ce que je pressens.
Comme si j'acceptais une sorte de challenge, ou que l'on me montrait une partie du moteur par une trappe jamais ouverte.
Comme si une "Z-adaptation" bien gérée allait me "décoiffer" ...grave! Very Happy

WonderZebra
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 14/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne voyais pas ma zébrure, les autres, si.

Message par Pas de pseudo le Mer 14 Nov 2012 - 23:58

Je connais un docteur qui dit que la plupart des gens sont bipolaires, à des degrés variés. Il est vrai que nous avons à travailler au quotidien sur la vertu de la tempérance, zèbre ou pas.
Moi-même ai dû m'occuper de ça, pour trouver cette tempérance, et toujours essayer de la garder. C'est peut-être plus dur pour les Z, car ils sont passionnés et plein de pensées qui s'agitent. J'en connais cependant quelques-uns qui s'expriment et agissent généralement dans le sang froid, dans le calme. Je trouve remarquable, cette tempérance. Et c'est important pour ne pas peser sur le système d'autrui et préserver une bonne image de soi. C'est ma pensée.

Pas de pseudo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 439
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne voyais pas ma zébrure, les autres, si.

Message par WonderZebra le Jeu 15 Nov 2012 - 12:05

Harley Davidson a écrit:...J'en connais cependant quelques-uns qui s'expriment et agissent généralement dans le sang froid, dans le calme. ...Et c'est important pour ne pas peser sur le système d'autrui et préserver une bonne image de soi. ...
Hello Harley,
Tu exprimes probablement les 2 objectifs qui me tiennent le plus à coeur.

C'est un vrai travail qu'essayer de se glisser dans la peau d'un calme et tempéré!
Combien d'erreurs j'ai commises en laissant aller mes tempêtes intérieures se manifester à l'extérieur.
Le moment d'après, je me sentais pitoyable, en perte d'estime personnelle, malheureuse et le regrettant.
Combien de relations j'ai pu fragiliser en n'arrivant pas à canaliser le tumulte, je m'en mords les doigts.

J'en ai fais ma leçon, ayant examiné mes erreurs comportementales, en ignorant mon Z, et me promettant de faire l'effort de me maîtriser.
Il y a eu des réussites, ponctuées par des pertes de contrôle.
Depuis que je sais mon Z, ça fait juste quelques mois, je connais dorénavant les conséquences et la cause, et ça peut aider énormément.

C'est une vraie nouvelle attitude, humble et constructive, à laquelle je m'attèle.
Quinqua, je ne vais pas refaire le match, il faut plutôt "aménager" sa Zeditude.
Bien sûr, le Saint-Graal serait de davantage tirer partie de ses capacités de Z.
J'ai des idées, j'aime les notions pratiques et les modèles imagés (mémoire visuelle, ah bon ?! :-)

Par exemple, je visualise mes orages d'idées diffuses comme un champ de vecteurs très hétérogènes, partant dans tous les sens, de longueurs variées.
Je polarise cette intensité désordonnée en me fixant un challenge focalisé, plutôt dans le monde physique, comme une activité manuelle.
Et là, les vecteurs se tournent dans une seule direction, se combinant, essayant de produire une finalité concrète, apaisante.
Je l'ai pratiqué sans m'en rendre compte (Epoque Mme Jourdain fait de la prose sans le savoir) pendant des années, avant de découvrir mon Z.
Maintenant, j'y vois un modus operandi "anti-Z-diffus".
Oui, je le concède, il y a un côté bridage, mais ma satisfaction de créer des choses finalisées, suite à un challenge, est immense.


WonderZebra
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 14/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne voyais pas ma zébrure, les autres, si.

Message par Invité le Jeu 15 Nov 2012 - 13:59

Bonjour bonjour Very Happy
Ah le travail !!! Moi aussi je cherche à "oublier" par le biais du travail.
Le problème c'est que je ne sais toujours pas ce que je veux faire ni pour quoi je suis faite aujourd'hui. Alors je me laisse porter par le vent de jobs en jobs en étant malheureusement pas capable d'en garder un assez longtemps (souvent conflits : soit je suis trop brute de pomme et ca pète, soit je suis trop "tempérée" et je me fais bouffer).
Je n'ai compris le pourquoi qu'en découvrant ce qu'était un zèbre, donc il y a peu de temps.
Oui, comment faire pour chasser le naturel ? Comment faire pour ne plus être "trop" ?
Perso ce n'est pas tant le côté intellectuel qui me dérange mais le côté émotionnel que je parviens pas à gérer.
Curieusement, dans les périodes de pires crises (ex : accident, maladie grave ...) j'excelle et surprend tout le monde par mon sang froid.
Alors que très souvent, il suffit d'un rien pour que je monte en pression en moins de temps qu'il ne le faut pour le dire Wink
Pas facile tout cela, mais le fait d'être conscient de ses "défauts" est déjà immense ! C'est le premier pas même ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne voyais pas ma zébrure, les autres, si.

Message par WonderZebra le Jeu 15 Nov 2012 - 14:42

r'Eve Zèbre a écrit:...Curieusement, dans les périodes de pires crises (ex : accident, maladie grave ...) j'excelle et surprend tout le monde par mon sang froid.
Alors que très souvent, il suffit d'un rien pour que je monte en pression en moins de temps qu'il ne le faut pour le dire Wink
Eve,
Tu mentionnes un comportementalisme que je connais par coeur.
Dans les enterrements (hé ben, c'est gai!) je me retrouve à toujours être impassible, encaisser stoïquement et soutenir tout le monde, qui m'en remercie.
Et quelques jours plus tard, hors du contexte deuil, "tout le monde" ne supporte pas ma moindre montée en pression verbale (maladroite je le reconnais), sans mesurer combien j'ai essayer d'éponger leur détresse devant la perte de l'Etre Cher.
Je suis Zedifiée, moi le savoir maintenant, moi le prendre sur moi, moi en vouloir à personne, dois faire des progrès pour gommer ces "peaks", j'absorbe la claque et je me remets au boulot pour maitriser le baromètre!

La culpabilité du zèbre?! Oui, dans un sens, mais il ne faut pas se flageller vis à vis d'autrui, il me semble, c'est une forme d'acceptation de soi, avec la promesse de s'améliorer, comme un bon compromis, l'objectif de tempérance cité par Harley-Davidson.

Harley, j'en suis encore au tricycle, par sécurité, mais dès que possible, j'enlève les roulettes... Very Happy
Ca fait un peu "side-car" en quête de liberté :-{)

WonderZebra
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 14/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne voyais pas ma zébrure, les autres, si.

Message par Invité le Jeu 15 Nov 2012 - 18:48

Et bientot sur une seule roue Very Happy
La roue avant lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne voyais pas ma zébrure, les autres, si.

Message par WonderZebra le Ven 16 Nov 2012 - 10:58

r'Eve Zèbre a écrit:Et bientot sur une seule roue Very Happy
La roue avant lol!
En équilibre sur une roue, c'est un peu comme au cirque ...On y trouve des zèbres, entre autres!
Et puis ça évoque une tempérance maîtrisée, parsemée de renversades... L'aspect instable mais aussi dynamique sont bien présents!

Pas mal l'allégorie, ton subconscient me parle! :-))

WonderZebra
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 14/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne voyais pas ma zébrure, les autres, si.

Message par Invité le Ven 16 Nov 2012 - 13:21

Wink Yahoo !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zèbre seul au paddock, ou zèbres ensemble au galop?

Message par WonderZebra le Sam 17 Nov 2012 - 0:19

Au galop ! Au galop ! Au galop ! Au galop ! Au galop ! Au galop ! Au galop ! Au galop ! Au galop ! Au galop ! Au galop ! Au galop !
Tu vois ce que je veux dire? Un zèbre c'est fait pour galoper, et non pas faire du "sur place".

Alors ce troupeau de zèbres au galop, c'est comme la stimulation mutuelle des zèbres lorsqu'ils se rencontrent... sur ZC notamment!

Plus le zèbre court vite, plus le blanc et le noir se fondent vers les nuances de gris (Risque d'être des ânes?! Moui > Accepter l'erreur),
je veux dire la dynamique extérieure du zèbre, la polarisation dans l'acte, (un acte signé Z si possible) est une voie d'émancipation maîtouaisse. Very Happy





WonderZebra
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 14/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne voyais pas ma zébrure, les autres, si.

Message par moi et moi le Ven 15 Mar 2013 - 0:44

Bonsoir,
mon conjoint a enfin pris conscience de sa différence... Ça fait des années, que j'essaie de lui faire accepter. Ce site nous aide par tous les témoignages.
Je suis pour qu'il fasse le test mensa. Fait le, juste pour toi et que cela t'aide dans ton quotidien.
Courage, il est vrai que tu exerce un très beau métier.
Cordialement.

moi et moi
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2013
Age : 55
Localisation : Ille et Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne voyais pas ma zébrure, les autres, si.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:32


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum