présentation Broutille

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Harpo le Dim 25 Nov 2012 - 16:51

J'aime énormément !!!

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Broutille le Dim 25 Nov 2012 - 16:57

J'ai découvert Ghérasim Luca (1913-1994) en cherchant un cadeau pour mon compagnon dans une librairie : je voulais l'ouvrir à des auteurs actuels pour lui donner de quoi aller encore de l'avant. Il était coincé dans une sympathie pour les poètes du 19e sans plus pouvoir en sortir ; j'ai trouvé Luca. L'Inventeur de L'Amour suivie de La Mort morte. Aujourd'hui il réfléchit beaucoup sur le vide et la page comme prison. Et quelques mois plus tard, je suis allé chercher pour moi le recueil Héros-Limite, suivi de Le Chant de la carpe et de Paralipomènes.

Broutille
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 138
Date d'inscription : 14/11/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Broutille le Mar 27 Nov 2012 - 23:24

Rien n'a de sens.
Je ne sais plus bien ce que je fais ici.




Spoiler:
This is the end
Voici la fin
Beautiful friend
Mon bel ami
This is the end
Voici la fin
My only friend, the end
Mon seul ami, la fin

Of our elaborate plans, the end
De nos plans élaborés, la fin
Of everything that stands, the end
De tout ce qui a un sens, la fin
No safety no surprise, the end
Ni salut ni surprise, la fin
I'll never look into your eyes... again
Je ne te regarderai plus dans les yeux... jamais

Can you picture what will be
Peux-tu peindre ce que nous deviendrons
So limitless and free
Sans limites et sans entraves
Desperately in need... of some... stranger's hand
Désespérément avides... de quelque... ... main étrangère
In a... desperate land
Dans une... . contrée désespérée

Lost in a Roman... wilderness of pain
Perdus dans un désert Romain... . de douleurs égarés
And all the children are insane
Et tous les enfants sont (devenus) fous
All the children are insane
Tous les enfants sont fous
Waiting for the summer rain
Dans l'attente de la pluie d'été

There's danger on the edge of town
Les abords de la ville sont dangereux
Ride the King's highway
Chevauche l'autoroute du Roi
Weird scenes inside the gold mine
Scènes étranges au fond de la mine d'or
Ride the highway west, baby
Chevauche l'autoroute vers l'ouest, bébé

Ride the snake, ride the snake
Chevauche le serpent, chevauche le serpent
To the lake, the ancient lake
Jusqu'au lac, le lac antique
The snake is long, seven miles
Le serpent est long, sept miles
Ride the snake... he's old, and his skin is cold
Chevauche le serpent... il est vieux, et sa peau est froide

The west is the best(x2)
L'ouest est ce qu'il y a de mieux(x2)
Get here, and we'll do the rest
Viens ici, et nous ferons le reste

The blue bus is callin' us(x2)
L'autobus bleu nous appelle(x2)
Driver, where're you takin' us
Chauffeur, où nous emmènes tu ?

The killer awoke before dawn, he put his boots on
Le tueur s'éveilla avant l'aube, il mit ses bottes
He took a face from the ancient gallery
Il prit un visage dans la galerie antique
And he walked on down the hall
Et il s'avança le long du couloir
He went to the room where his sister lived, and... then he
Il rentra dans la chambre où vivait sa soeur, Et... puis il
Paid a visit to his brother, and then he
Rendit visite à son frère, puis il
He walked on down the hall, and
Continua le long du couloir, et
And he came to a door... and he looked inside
Il arriva à une porte... et il regarda à l'intérieur
Father, yes son, I want to kill you
Mon père, oui mon fils, je veux te tuer
Mother... I want to... fuck you
Ma mère... je veux... te baiser

C'mon baby, take a chance with us (x3)
Viens bébé, tente ta chance avec nous(x3)
And meet me at the back of the blue bus
Et retrouve-moi à l'arrière de l'autobus bleu
Doin' a blue rock
Danser un rock bleu
On a blue bus
Sur un bus bleu
Doin' a blue rock
Danser un rock bleu
C'mon, yeah
Viens, ouais

Kill, kill, kill, kill, kill, kill
Tue, tue, tue, tue, tue, tue

This is the end
Voici la fin
Beautiful friend
Mon bel ami
This is the end
Voici la fin
My only friend, the end
Mon seul ami, la fin

It hurts to set you free
Çela me peine de te laisser partir
But you'll never follow me
Mais tu ne me suivras jamais
The end of laughter and soft lies
La fin du rire et des doux mensonges
The end of nights we tried to die
La fin des nuits où nous avons voulu mourir

This is the end
Voici la fin


Non-sens. Non-sens. Je m'écrase. Au fond, ça bout.
Je déglutis de la fureur. Une douceur énervante sur le palais. Je voudrais, je voudrais,

Broutille
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 138
Date d'inscription : 14/11/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par ♡Maïa le Mar 27 Nov 2012 - 23:31

Long hug

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Broutille le Mar 27 Nov 2012 - 23:39

Merci.

Broutille
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 138
Date d'inscription : 14/11/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Harpo le Mer 28 Nov 2012 - 1:45

Bon c'est minuit bien passé, mais ça n'empêche...



Un chef d’œuvre, un nain, de la magie. Ça a de quoi dénerver les douceur du palais.


Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Basilice le Mer 28 Nov 2012 - 10:36

Coucou Broutille,

Je t'appelle dès que j'ai sorti la tête de mon boulal, on ira prendre le frais et regarder les belles couleurs de la ville avec le Pouic si ça te dit. Smile

En attendant... Bisous

(Et lâche-moi ce fouet, veux-tu ?! Fouet )

Basilice
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1335
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 34
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Broutille le Mer 28 Nov 2012 - 13:15

Mogwaï : Pardon de ne pas t'en avoir dis plus, hier soir. Je n'étais qu'en état de te remercier. Je voudrais que tu saches à quel point tu m'as permis d'exister hier dans la nuit. Par un simple câlin en smiley, j'ai enfin senti du sens. J'ai enfin senti de l'humain. J'ai enfin pu saisir l'espace d'un moment que tous existaient, que les autres que moi vivaient, aux aussi, répondaient. Je me suis sentie là. Ça m'a fait beaucoup de bien.

Harpo : Je suis restée bouche bée. Béate. C'est pareil. Quelle volupté, quelle élégance, quels majesté et déhanchement à la fois. Et quel apparent paradoxe. C'est beau, ces yeux ouverts sur l'impression pure ; je parle de mes yeux.
Merci pour ce sourire que tu me fais.

Basilice : J'ai cours toute l'après-midi. Mais je recevrai ton appel (ou sms si je ne répond pas pour cause de cours, si tu veux bien) avec plaisir. J'ai une dissertation urgente qui m'attend (je me suis mise au travail. J'en suis au quart, je dirais. C'est fantastique...) mais je ferais bien un petit tour de rues avec toi et Basile. Le pouic. haha. Bon. Je te remercie aussi pour ta gentillesse. Si finalement tu ne peux pas après 18h, ce n'est pas grave : ton intention me réjouit.


Broutille
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 138
Date d'inscription : 14/11/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par ♡Maïa le Mer 28 Nov 2012 - 14:03

Ne t'excuse pas Broutille, je connais bien ces zones de non-sens... Ça peut paraître dérisoire ces petits bras mobiles "virtuels", mais j'ai expérimenté leur pouvoir bénéfique moi aussi, dans ces moments où même les mots sont vides de sens... C'est bizarre d'ailleurs... Est-ce que la libération de cette ocytocine qui réveille le sentiment de lien passe réellement par le contact physique ou bien par l'intention qui est dans le geste... ?
Je te souhaite une belle journée studieuse Bisous

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Fa le Mer 28 Nov 2012 - 15:04

Mogwai a écrit:Est-ce que la libération de cette ocytocine qui réveille le sentiment de lien passe réellement par le contact physique ou bien par l'intention qui est dans le geste... ?
Peut être bien par le contact, mais comme nous sommes capables de souvenirs affectifs, aussi par l'idée du contact.
La somatisation du plaisir, en somme Razz

Bisou ici Bisous

Fa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1849
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Basilice le Mer 28 Nov 2012 - 17:27

Broutille si tu me lis, encore deux petites heures à vue de nez et je serai enfin libre. Very Happy
Je t'appelle ensuite pour voir si tu te laisses tenter ou non, bisous !

Basilice
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1335
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 34
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Broutille le Jeu 29 Nov 2012 - 2:03

FaWantsBi a écrit:Peut être bien par le contact, mais comme nous sommes capables de souvenirs affectifs, aussi par l'idée du contact.
La somatisation du plaisir, en somme
C'est aussi ce que j'ai pensé. Un genre d'effet placebo : tu m'as fait croire qu'il y avait contact, ou du moins tu as engendré mon imagination, tu as permis que je laisse ressentir de façon purement virtuelle un contact ; ce contact imaginé a alors réellement changé ma perception de moi-même et donc mon état.
C'est fouu.

Je m'amuse à l'idée de tous ces smileys. De toutes ces bises virtuelles. Je suis de fait quelqu'un qui a toujours eu du mal avec le contact physique, voire la simple insertion dans mon espace, que je ressens comme une agression réelle. Je n'aime pas trop les bisous, les mamours, les papouilles, les smileys-tout-jaune-qui-font-franchement-gamin (oui, j'ai un problème avec l'enfant refoulé que je suis - et je ne l'assume pas !). Tout ça certainement, en plus de la notion d'agression, être constitutif d'une image que j'ai forgée de moi-même pour la vie en communauté. Bon, merci de me dé-coincer, en gros. Ou de faire décompresser mon fil, au moins, pour le moment.


Ah, j'allais l'oublier. Il y a de quoi. J'aimerais déjà l'avoir fait. Non je ne vais pas vous dire quoi, j'ai encore envie de râler un peu avant. Si je vais le cracher, ce p*** de morceau ! Je suis frustrée, fâchée, déçue. La médiathèque m'a annoncé qu'ils avaient le JSF réservé par mes soins. Je suis allé le chercher ce soir. Je vais donner l'image d'un gros schtroumpf grognon : je n'aime pas la vulgarisation vulgaire.
Bande de phoques.
Je déteste les mots mis les uns à la suite des autres dans le seul but disgracieux d'une communication blanchâtre. Ça me saoule de lire un bouquin dans lequel tous les mots sont teintés de la même ambiance fade. Il n'y a aucune émotion venant des tripes là-dedans. Il n'y a que de l'hypocrisie et des mots mielleux, enrobés dans des titres aux résonances de vieux tubes des années 80. Je déteste le titre principal. Je déteste la fin de ce bouquin avec sa recette sans épice pour accéder au Bonheur en passant par des "petits b". C'est vaseux, gnangnan et infantilisant. (Oui, j'ai déjà dit que j'avais un complexe par rapport à mon immaturité) Je déteste me sentir infantilisée et emmiellée. Ce bouquin n'a aucun souffle.

(le calme : je conçois la réaction de ceux qui l'ont découvert. Mais je ne comprends pas, au sens où je n'ai rien ressenti d'agréable. Oui, c’est moi pour beaucoup de point - encore que, pas tous (facile de déterminer une attitude comme étant celle d'un zèbre, tout en se prémunissant des critiques en parlant des possibilités d'un mode de fonctionnement inverse) - mais je n'aurai jamais envie ne serait-ce que de me laisser voir dans un livre écrit comme celui-là. Je sais que c’est une vulgarisation. Mais il y a vulgarisation lisible et vulgarisation chiante.
Celle-ci...
Pardon pour les fanatiques. Dites vous que je suis sous le coup de l'émotion.


Dernière édition par Broutille le Jeu 29 Nov 2012 - 2:20, édité 1 fois (Raison : JSF)

Broutille
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 138
Date d'inscription : 14/11/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Harpo le Jeu 29 Nov 2012 - 8:59

Tu mets peut être des mots sur les raisons qui ont fait que je n'ai pas réussi finir ce bouquin...

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par ♡Maïa le Jeu 29 Nov 2012 - 10:34

Hmmm, ma ptite broutille, toi t'as besoin d'un gros câlin, un vrai...
Côté maturité, j'ai rarement vu une personne de ton âge aussi "adulte"...
Là où tu perçois du "mielleux", moi j'ai vu de la bienveillance, pour cette enfant que j'ai été... Quelle intransigeance avec toi-même !
Je ne porte pas le bouquin de JSF aux nues, mais je crois que si beaucoup de personnes pleurent en le lisant, c'est parce qu'elles se connectent avec l'enfant qu'elles ont été, et que tout à coup elles éprouvent (enfin) de la compassion pour lui... Ça vient peut-être pas des "tripes" de la part de l'auteur, mais je crois que c'est sincère...
Pour avoir lu avant un livre plus "carré" avant, je dois dire que j'ai apprécié cette vision plus humaine que l'on sent nourrie par une pratique.
Ceci étant dit, je n'ai pas fini le livre non plus, je comprends que le style ait pu t'agacer Smile

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Broutille le Jeu 29 Nov 2012 - 13:51

Je crois que je ne supporte pas que l'on ait de la compassion à mon égard.
De l'empathie, pourquoi pas - ça peut toujours servir pour comprendre mes élans divers et disloqués. Que l'on souhaite ou accepte de m'aider, pourquoi pas non plus. Mais cette fusion de l'aide et de la pitié (au sens premier, mais vous pouvez également l'entendre empreint de sa condescendance, c'est fait pour) me fait grincer des dents. Même si c'est sincère, un impression d'infantilisation reste comme un goût amer quand tout se retire.
Bon, et pour parler de Siaud-Facchin (le correcteur orthographique me propose de la changer en "chaud-froid"), je ne peux m'empêcher de déceler une note d'hypocrisie dans ses lignes. Ce trait est renforcé par les titres idiots. Je ne jette pas la pierre ( http://www.youtube.com/watch?v=gW4pFVh897A ) à la seule Siaud-Facchin : il est probable qu'elle n'est pas écrit ce livre seule et qu'on l'ait aidée à cette mauvaise soupe lors de la vulgarisation.

J'aime les livres plus carrés. En aurais-tu des titres ? A quoi bon. Quoiqu'il en soit, je me demande encore s'il est bien important que je m'intéresse à tout ça. J'ai plaisir à vous voir, j'ai des amis très chouettes qui me stimulent et d'autres moins qui sont adorables, je suis de plus en plus stable et même à l'aise seule. Je sors de mes maux et de mes fragilités. Je n'ai pas besoin d'une étiquette. Je ne sais pas même si ce forum ne me dessert pas. Rencontrer, oui. Mais imbriquer mes petits messages dans ce mur, ajouter, additionner, était-ce vraiment ce que je recherchais ?
Je reste là.
Est-ce que l'on se rencontre vraiment, ici ?
Je continue de rester là et j'attends. Je ne sais pas bien quoi. probablement la prochaine rencontre en petit comité.
C'est d'ailleurs pour ça que (j'avais écrit ce début de phrase tout à l'heure, quand j'en étais encore à JSF, mais il ne correspond à plus rien dans ma tête) /


http://www.youtube.com/watch?v=j2vXHFIo56w

Broutille
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 138
Date d'inscription : 14/11/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Broutille le Lun 3 Déc 2012 - 14:39

Pour Toi Pour toi, Broutille. T'as une putain d'année de plus. Tu sais, c'est pas si grave. Aller, du nerf. Bon, et ta bougie, tu la souffleras peut-être ce soir. Étirer la journée d'hier en une année. Tout est là.
Pourquoi je me parle toute seule ? Je m'en fous, au fond, d'avoir un an de plus. Si ce n'est que je vais devoir réfléchir en parlant encore un peu plus, puisque je suis censée "faire", "mériter", grandir selon mes vingt et un petits balais.
Je t'embrasse, Broutille. Je moi-m'aime.

Ça fait du bien.


Dernière édition par Broutille le Lun 3 Déc 2012 - 14:43, édité 1 fois

Broutille
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 138
Date d'inscription : 14/11/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par fleur_bleue le Lun 3 Déc 2012 - 14:41

C'est ton anniversaire aujourd'hui? Bon anniversaire alors! Pour Toi Un ange

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Broutille le Lun 3 Déc 2012 - 14:43

Hier. Mais c'est gentil de ta part, merci.

Broutille
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 138
Date d'inscription : 14/11/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Harpo le Lun 3 Déc 2012 - 14:48

21 ans, c'est pas une broutille Wink
Bon anniversaire hier !

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Basilice le Lun 3 Déc 2012 - 15:08

Je te souhaite un joyeux non-anniversaire, Broutillou. cheers

Bisou. Bisous

Basilice
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1335
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 34
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par ViVie le Lun 3 Déc 2012 - 15:37

Joyeux 21 ans et un jour tite broutille Smile

ViVie
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 762
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 55
Localisation : Toulouse, France, Europe, Terre

http://www.zebrascrossing.net/t4546-parler-de-moi-aie-_

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Invité le Lun 3 Déc 2012 - 15:41

@ Broutilles
Faites! fêtes!Je me suis toujours demandé:çà fait quoi d'avoir un an de plus AVANT la nouvelle année?Tu as l'impression de précéder, ou de courir derrière le temps?Je dis cela pcque j'ai une fille du 2 janvier et j'ai toujours eu l'impression de lui avoir v"volé" une année (scolaire) et,en plus ,Noel,Jour de l'An et Anniv sont cumulés.
Bon anniv et super le lien avec Tonton JoJo (sauf le respect..) J'aime le détour sur le chat et l'angle caméra en dessous puis focale sur la bouche ,avec la pipe.
En réfléchissant,c'est pour cela que j'aime ce site,pour tous les liens et découvertes.
Oh,pardon,j'avais écrit Broutilles au pluriel alors qu'il n'y a qu'UNE: Guitare Broutille

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Broutille le Lun 3 Déc 2012 - 16:12

Merci Harpo, Basilice et Vivie pour vos paroles amicales.

Doume, merci pour ce message. (bon, j'avais écrit tout un charabia, mais je n'en étais pas contente ; j'ai effacé - ça disait à peu près ça: message long alors qu'il aurait été facile d'écrire simplement joyeux anniversaire, c'est agréable cette personnalisation heureuse)
J'ai l'impression de courir derrière les autres. Ou derrière moi-même, peut-être, plutôt. Quoiqu'il en soit, ça revient au même, les autres étant perçus à travers soi, etc.
Je n'ai pas l'impression d'être retardataire ou de devancer le temps. Le temps ne correspond pas à une année. Quand je suis en retard selon la nome temporelle sociale, je ne sais de toute façon pas me presser. Je continue de boire mon café, de lasser mes chaussures, je finis le morceau en cours d'écoute, la phrase que je suis en train d'écrire. Le temps, c'est ce qui change, ce n'est pas une borne. A partir de ce constat, je ne peut être ni en avance ni en retard sur le temps. Ceci-dit, je peux sans nul doute me sentir petite. Vouloir rattraper, non pas le temps perdu, mais la différence perçue entre les autres et moi. J'ai toujours été une des plus jeunes de mes classes et promos de mon parcours scolaire. De là à devoir courir... Je précède simplement l'année nouvelle, telle qu'on la pense ici. J'aime l'idée d'un 2 décembre. Un lundi soir. Il faisait très beau, paraît-il : un rayon de soleil luisant jaune-oranger perçait les fenêtres et s'étalait dans la chambre. Je suis sur terre. Je me reconnais de plus en plus en moi, en ce que je crée et en la façon dont je transforme les lieux et les gens avec lesquels je vis. J'entre dans ma vingt-deuxième année.
Je ne veux pas mourir.

Broutille
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 138
Date d'inscription : 14/11/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Invité le Lun 3 Déc 2012 - 16:26

Joyeux anniversaire, pour tes vingt et un printemps en plein automne... et un jour !

Enfin ch'uis pas sûr non plus, bisou quoi Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Broutille le Lun 3 Déc 2012 - 16:35

De quoi n'es-tu pas sûr, Ferdi'z ? Merci, quoiqu'il en soit.
Si l'on est logique, j'ai réellement 21 printemps, mais j'ai également 22 automnes à mon actif.


Oh, Basilice, je n'avais pas bien lu :

Broutille
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 138
Date d'inscription : 14/11/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation Broutille

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum