On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par Foreigner le Dim 11 Nov 2012 - 19:25

Comment gères tu ta supériorité ? Agis-tu ? Aimes-tu ? Ris-tu ? Espères-tu ?
(poil au au ... Non ? Bon.)

Juste des questions que l'on m'a posées et qui m'ont globalement parues intéressantes.






Dernière édition par Foreigner le Mar 13 Nov 2012 - 11:41, édité 2 fois

Foreigner
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 641
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par adcvh le Dim 11 Nov 2012 - 19:52

Alors voyons voir...

Appelons un chat, un chat.
La curiosité plus que la "superiorité" ou "des facilités".
Et... La loi du Talion, mais certainement vue du point de vue d'un Taoïste.

Ok.

J'ai bien résumé ?

Si oui, je suis d'accord.

adcvh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 646
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par Invité le Dim 11 Nov 2012 - 20:03

Il m'arrive, quand je suis dans un environnement où je sens peser quelques regards méprisants parce que je ne suis "pas comme il faut" - genre : invité à une messe de mariage avec une pleine église de gens friqués, moi et mes cheveux longs - de les toiser intérieurement en me disant "Vous n'en savez rien, mais alors que vous me prenez pour un ver de terre, j'ai quelques capacités dans mon jeu que pas mal d'entre vous n'ont pas".
ça ne dure pas longtemps, parce que c'est stupide et malsain comme pensée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par Foreigner le Dim 11 Nov 2012 - 20:12

Amusez vous bien !


Dernière édition par Foreigner le Mar 13 Nov 2012 - 0:12, édité 2 fois

Foreigner
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 641
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par adcvh le Dim 11 Nov 2012 - 20:32

J'ai sûrement été trop dense.

.... Pas grave. trop fatigué ! :p

adcvh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 646
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par Foreigner le Dim 11 Nov 2012 - 20:43

What a Face


Dernière édition par Foreigner le Dim 7 Avr 2013 - 11:09, édité 2 fois

Foreigner
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 641
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par adcvh le Dim 11 Nov 2012 - 21:50

Alors, conversation par téléphone avec un ami, juste après être revenu des toilettes. 35 minutes à discuter la braguette ouverte. Ca réveille ! lol :p

Je vais expliquer un peu plus du coup. Juste un peu parce que ton sujet, même s'il est bien ciblé, est très vaste.... Entre ce que tu dis et les extrapolations sur les effets de l'appartenance à un groupe basé sur une caractéristique "trop définissante"...

C'est un peu "délicat" comme sujet, je crois. Ailleurs, j'ai essayé d'en parler, et je me suis fait jeter avant même d'avoir pu finir mon explication.
Que se passe-t-il quand on donne un concept, mal défini, de quoi se casser la tête pendant des heures donc, à des gens qui adorent se prendre la tête ?

Autre angle d'attaque... La question de savoir si on est HPI ou non. Bon, je préfère ne pas trop entrer en matière ici, parce que je vais me faire incendier. Mais en définitive, on remarque que les gens, ici, se posent la question "suis-je HPI ?", "est-ce que mes problèmes trouvent leur explication dans le fait que je suis HPI ?", "suis-je?"... J'ai envie de répondre à tout ces gens : "oui. Et non."
Oui, parce que ben, si un médecin leur a dit qu'ils l'étaient, c'est qu'ils doivent l'être. Mais "non". Parce qu'avant d'être HPI ils sont eux.

Ca c'était pour "appeler un chat, un chat". Les gens ont une tendance à perdre de vue leur propre identité quand on les met face à un trait de caractère très distinctif du reste de la population. 2% ici. Woaw ! T'es tellement unique que tu perds ta réelle unicité et ne gardes que cet aspect, très limité, de ta personnalité. Ouille ouille ouille. Quels dégâts !

Et ce "appeler un chat, un chat", ça n'est pas tout. Globalement, il y a aussi l'idée, toujours la même, que pour être "juste", c'est à dire "dans le ton", ou "en phase avec son environnement/la réalité", si tu préfères, il faut avoir une certaine vision des choses. J'y reviens après, j'explique vite fait en quoi c'est important, ça va aller très vite : "HPI, décalage". Ca a été vite hein ? :p
On entends beaucoup de HPI se plaindre du décalage qu'il existe entre eux et le reste de la population ou de leur environnement... Enfin bref.
La plupart des ces HPI ont ce comportement qui consiste à se cacher, globalement. On se cache de cette façon, on s'intègre. Pour vivre heureux, vivons cachés, noyés par la masse, comme un mouton, en gros.
J'ai envie de dire à ces HPI : mais non. Non ! Bordel, NON de NON. C'est pas parce qu'on vous a dit que vous réfléchissiez trop ou que vous êtes en décalage ou que... bref.. Que c'est vrai. C'est pas VOUS qui êtes censés être intelligents ? Alors pourquoi vous croyez les dires d'un neuneu qui ne vit pas ce que vous vivez ? Y'a que vous qui êtes le plus à même de décrire qui vous êtes, non ?... Et encore une fois, vous n'êtes pas qu'un QI.

Et à ce propos. Les "neuneus" n'ont pas attendu de connaitre leur QI ou le vôtre pour se déclarer uniques, malgré tout. Je mets ça en rapport avec l'histoire de mouton. C'est pas anodin. Ce que je veux dire c'est qu'ils s'intègrent. Pourtant, ils sont différents entre-eux aussi. Y'a juste plus de facilité de communication.

Ce que je dis, c'est qu'il vaut mieux dire clairement les choses, ne pas se cacher donc. Quelqu'un agit de façon grotesque ? Autant le lui dire. Il agit de façon noble ? Disons-le également.

Pour être juste, dans le ton, en phase, il faut jouer les notes qui correspondent à ce qu'on perçoit, sur un rythme qui correspond à ce qu'on perçoit de la réalité. on est supposés être très observateurs et réfléchis. Faisons usage de ça plutôt que de s'en cacher. Peu importe les histoire de prétention ou de supériorité. J'ai envie de dire, non sans ironie : "je suis au dessus de ça" :p Et pourtant, c'est totalement vrai.
Je me fiche de savoir si je suis "mieux" ou "supérieur" dans un domaine ou dans un autre, tant que je suis en phase avec la réalité. Et mieux que ça, les autres peuvent se fourvoyer, se voiler la face sur la réalité. Je peux leur donner mon opinion, les guider vers ma vision des choses. Libre à eux d'y adhérer ou non. Et si je considère qu'ils se voilent la face, refusent la réalité... Tant pis pour eux. S'il s'agit d'une personne que j'apprécie, à laquelle je tiens, malgré tout, et bien je peux rester dans son entourage, m'assurer qu'elle fait pas de connerie. Et qui sait, sa façon de voir était ptet la bonne. Bref.



Vais essayer d'être plus rapide. C'est un sujet très vaste et je pense que nombre de HPI gagneraient à lire des trucs sur le Taoïsme. Mais bref.


La curiosité plutôt que la supériorité ou des facilités.
Tout le monde a des facilités dans un domaine. Bref. La supériorité absolue, ça n'existe pas. Je préfère parler de curiosité, moi. Je suis quelqu'un de curieux et j'aime les gens curieux, parce qu'ils ont un univers très riche et c'est toujours un plaisir de discuter avec eux.

Pour le dernier point (c'était quoi déjà ?..) Ah oui, la loi du Talion en mode Taoïste.
En fait, c'est juste la notion d'équilibre. L'équilibre en tout est quelque chose de souhaitable. Mais j'en ai déjà beaucoup dit pour une réponse. Donc on verra tout ça plus tard.

adcvh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 646
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par Foreigner le Dim 11 Nov 2012 - 22:09

Un lien "tombé du ciel" (Merci A ciel ... Wink ) pas (forcément) pour le point de vue (chacun voit sa porte à midi ...) mais pour la réflexion connexe et avec une construction différente qu'il propose :
"Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : Avoir "mal aux autres" et aller au delà.


-- TRAILER --

"S'il y a un point qui me semble commun aux différents "zèbres" de ce forum, c'est le constat d'une lucidité pas toujours désirée. C'est-à-dire la capacité à détecter des incohérences ou à percevoir/ déduire des informations qui vont au-delà des interprétations et idéologies communes. Autrement dit, la réalité des "zèbres" serait moins imprégnée d'apparences et d'aprioris que celles des autres hommes.

Via cette lucidité exacerbée, certains ... "


Dernière édition par Foreigner le Lun 12 Nov 2012 - 15:47, édité 1 fois

Foreigner
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 641
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par adcvh le Dim 11 Nov 2012 - 22:27

Il y a quelque part un peu la même idée oui.

Mais, il faut éviter de seulement constater.

Croire qu'on ne peut pas agir sur la réalité, c'est se voiler la face. Certainement un tour de passe passe pour qui ne veut pas faire d'effort.

adcvh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 646
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par Foreigner le Dim 11 Nov 2012 - 22:33

What a Face


Dernière édition par Foreigner le Dim 7 Avr 2013 - 11:10, édité 2 fois

Foreigner
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 641
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par adcvh le Dim 11 Nov 2012 - 23:15

Ben, c'est gentil, mais tu sais, tout le monde n'aime pas ça. :p

Je pense à quelqu'un par exemple qui n'apprécie pas du tout cette façon de faire, elle trouve que "je vois les faiblesses des gens ouuuuuh !" enfin bref.

Y'a procès d'intention, mais c'est pas trop étonnant.

adcvh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 646
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par Foreigner le Lun 12 Nov 2012 - 11:46

En même temps, rien n'oblige à se poser des questions.


Dernière édition par Foreigner le Mar 13 Nov 2012 - 0:17, édité 1 fois

Foreigner
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 641
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par Erreur le Lun 12 Nov 2012 - 15:02

La supériorité n'est pas dans l'intelligence mais dans sa démarche, ses actions.

Erreur
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 80
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par Invitado le Lun 12 Nov 2012 - 17:10

"comment gères-tu ta supériorité ?"


Quelle supériorité ?




Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par Foreigner le Lun 12 Nov 2012 - 19:27

What a Face

Et la on retombe pile poil juste le Topic Avoir l'air hautain et méprisant ?.


Dernière édition par Foreigner le Dim 7 Avr 2013 - 11:11, édité 1 fois

Foreigner
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 641
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par Erreur le Lun 12 Nov 2012 - 19:39

Ce vocabulaire est souvent utilisé sur ce forum et cela me gêne énormément. Je suis en désaccord avec pas mal de formulation ou idée.

Soyez heureux d’être supérieurs, moi je serai heureux d'avoir réalisé et partagé des choses. Voilà ma réponse, c'est bien pire d’être intelligent et de ne rien pondre! C'est limite criminel pour l'espèce humaine.


Dernière édition par Erreur le Lun 12 Nov 2012 - 19:40, édité 1 fois

Erreur
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 80
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par 6 bouleaux le Lun 12 Nov 2012 - 19:40

EkaterinaOndirignee a écrit:"comment gères-tu ta supériorité ?"


Quelle supériorité ?



Dent pétée ... Impec ! ... et ça vaut :

6 bouleaux
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 545
Date d'inscription : 02/10/2012
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par Watou le Lun 12 Nov 2012 - 20:01

Je pense que la supériorité n'existe pas(dans ce cas la en tout cas). Il n'y a que le potentiel qu'on a pour x ou y activité et surtout si on le développe ou pas.

En plus, on ne saura jamais si les autres développent/montrent tout leur potentiel ou pas. Alors c'est encore plus caduque cette idée de supériorité.


Voilà mon opinion à ce sujet Smile

Watou
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 203
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 26
Localisation : Ile de france

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par May Lee le Lun 12 Nov 2012 - 20:08

Erreur a écrit:Ce vocabulaire est souvent utilisé sur ce forum et cela me gêne énormément. Je suis en désaccord avec pas mal de formulation ou idée.

Soyez heureux d’être supérieurs, moi je serai heureux d'avoir réalisé et partagé des choses.

Je plussoie

May Lee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 828
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par Invité le Lun 12 Nov 2012 - 20:13

Une "supériorité" à revendiquer à la face de ceux qui proclament notre infériorité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par May Lee le Lun 12 Nov 2012 - 20:17

Quand je pense à tous ceux qui me surpassent en savoir vivre, parce qu'ils n'ont jamais eu à gérer l'idée de "supériorité" ou d'"infériorité" induite par leur entourage. Je ne veux pas gérer de supériorité, ce serait déjà en requalifiant tout ce qui est décrit ici (Cassandre par exemple) comme une simple caractéristique dans mon fonctionnement et non comme une supériorité, que je pourrais le gérer.

May Lee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 828
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par Mitrouille la Saumure le Lun 12 Nov 2012 - 21:19

Fusain a écrit:Il m'arrive, quand je suis dans un environnement où je sens peser quelques regards méprisants parce que je ne suis "pas comme il faut" - genre : invité à une messe de mariage avec une pleine église de gens friqués, moi et mes cheveux longs - de les toiser intérieurement en me disant "Vous n'en savez rien, mais alors que vous me prenez pour un ver de terre, j'ai quelques capacités dans mon jeu que pas mal d'entre vous n'ont pas".
ça ne dure pas longtemps, parce que c'est stupide et malsain comme pensée.

En toute honnêteté j'ai particulièrement apprécié ta toute dernière phrase.
En effet, on enfonce un peu des portes ouvertes en s'appercevant que pour beaucoup, "il y a des choses qui se font et d'autres qui ne se font pas", non ?

On a pas tous des périodes vestimentaires particulières mais à une époque de ma vie j'ai fais pas mal les frais de mon "look". C'est étrange car je n'ai jamais pu penser une seule seconde que ceux qui me critiquaient étaient un groupe de conformistes ligué contre ma "rebellitude" ou "différencitude" (merci Ségolène). En réalité peut-être que certains d'entres nous n'ont pas la capacité de recul social qui permet de s'affranchir des remarques "conformistes" mais je constate une certaine aigreur dans le post de Foreigner qui me fait me demander si il n'y a pas un phénomène de troll dans ce sujet...

(se définir comme zèbre et adopter une posture méprisante : quoi de mieux pour se moquer de nos caractères zebresques ? Bien joué tongue )

Mitrouille la Saumure
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 153
Date d'inscription : 07/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par Doinel le Lun 12 Nov 2012 - 22:52


Je pense que le plus proche qu'on puisse être d'une hypothétique supériorité implique au moins qu'on ne se sente ni supérieur ni inférieur aux autres.

Mais cela n'engage que moi.

Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par Invité le Lun 12 Nov 2012 - 23:22

.


Dernière édition par Puzzle le Dim 5 Jan 2014 - 22:39, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par adcvh le Lun 12 Nov 2012 - 23:28

Doinel a écrit:
Je pense que le plus proche qu'on puisse être d'une hypothétique supériorité implique au moins qu'on ne se sente ni supérieur ni inférieur aux autres.

Mais cela n'engage que moi.
D'un point de vue mathématique, c'est une mesure qui en vaut une autre. Est-ce qu'il faut y voir de la modestie ? fausse modestie ? Ou plutôt un détachement vis à vis de cette question de supériorité ?

adcvh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 646
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: On m'a demandé "Comment géres tu ta supériorité ? "

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum