Et si la zébritude serait une question de tranche ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et si la zébritude serait une question de tranche ?

Message par Segva le Dim 11 Nov 2012 - 11:37

Seulement un doute comme ça:

Si la catégorie de zèbre avait un minimum et un maximum de QI pour s'y reconnaître?
Vous la positionneriez dans quelle tranche?

Je ne crois pas que le seul fait d'avoir plus de 130 suffise et je ne pousse pas la discussion dans le sens de la valeur quantitavie du QI,
mais plutôt sur ce que ça représenterait qualitativement.

Est-ce que l'intelligence au-dessus de certaine limite perd de sa zébritude?

Question pour passer le temps! Wink

Segva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 41
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la zébritude serait une question de tranche ?

Message par Wise le Dim 11 Nov 2012 - 12:07


edit: vous prenez pas la tête.


Dernière édition par Wise Spirit le Mar 12 Mar 2013 - 4:14, édité 1 fois

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la zébritude serait une question de tranche ?

Message par Segva le Mar 13 Nov 2012 - 12:32

Wise a écrit:Les caméléons sont moins zèbres, plus adaptés... sont-ils thqi tthqi... ?

de toute façon on ne pourra probablement jamais mesurer précisément...
qui est au dessous qui est au dessus, dans quel ordre classer les individus...
on est relativement zèbre, relativement caméléon, et en plus ça change dans le temps, on évolue...
moi je suis tres changeant.
souvent les gens ne me reconnaissent pas (mon comportement), c'est comme si ils avaient quelqu'un d'autre en face d'eux en fonction de mon humeur.

J'aime!! geek Plus ça va et plus je crois qu'il n'est pas question de chiffres dans tout ça

Segva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 41
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la zébritude serait une question de tranche ?

Message par Pieyre le Mar 13 Nov 2012 - 14:00

Je pense que, plus la neurologie avance, plus il y aura d'évaluations quantitatives. Mais ce sera au sein de structures complexes et pas à la façon de simples grandeurs linéaires, qui donnent l'impression d'enfermer un ressenti lui-même complexe.
Dans une structure, la distinction entre quantitatif et qualitatif ne s'exprime plus sous la forme d'une opposition, parce qu'elle est intégrée en fonction de niveaux d'interprétation multiples. Il suffit de lire de simples articles de vulgarisation médicale pour être saisi de vertige devant la masse de connaissances qu'il est nécessaire d'avoir pour comprendre l'action d'une substance, administrée en une localisation donnée.

Ce que je comprends, ce qu'il y a des grandeurs que l'on forme justement parce qu'on sait les mesurer, comme le QI, mais que l'on considère déjà qu'elles pourraient être remplacées par une série d'autres plus propres à rendre compte de nuances que l'on perçoit.
En particulier, la notion de tranche n'a de sens que selon une grandeur linéaire. Elle ne représente pas la réalité d'une situation dans son ensemble mais un aspect que l'on isole parce qu'il pourrait être utile de le considérer comme un critère pratique, c'est-à-dire limité à un usage.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15332
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la zébritude serait une question de tranche ?

Message par Segva le Mar 13 Nov 2012 - 15:07

Pieyre a écrit:Je pense que, plus la neurologie avance, plus il y aura d'évaluations quantitatives. Mais ce sera au sein de structures complexes et pas à la façon de simples grandeurs linéaires, qui donnent l'impression d'enfermer un ressenti lui-même complexe.
Ce que je comprends, ce qu'il y a des grandeurs que l'on forme justement parce qu'on sait les mesurer, comme le QI, mais que l'on considère déjà qu'elles pourraient être remplacées par une série d'autres plus propres à rendre compte de nuances que l'on perçoit.
En particulier, la notion de tranche n'a de sens que selon une grandeur linéaire. Elle ne représente pas la réalité d'une situation dans son ensemble mais un aspect que l'on isole parce qu'il pourrait être utile de le considérer comme un critère pratique, c'est-à-dire limité à un usage.

Je suis d'accord avec Pieyre et c'est ce qui me perturbe lorsque je lis tant de débats (même ici) sur ce que HP veut dire.
Souvent on prend comme premier signe identificateur et sine qua non pour définir un zèbre : son QI (avec un seuil minimum sans maximum).

En partie je suis d'accord, comment différencier sinon? Et on ne pourrait pas je crois, nous en tenir seulement à une perception subjective de l'individu sur lui-même, il faut un certain consensus externe aussi pour accorder qu'un phénomène soit 'partageable' non?
Mais en même temps toute cette question de quantifier... je sais pas, quelque chose cloche...

Tu as raison aussi que tranche n'est pas un bon mot, mais si nous nous en tenons au QI, tranche est ce qui peut-être saisi dans un continuum non? Sinon on fait comment? (avant que ces supers instruments existent) Et je suis d'accord il n'y a aucune urgence, en fait je ne le vis pas comme tel. Mais ce n'est pas si banal non plus quand on pense qu'on doit assumer ou pas cet aspect de l'identité pour pouvoir être en paix avec soi-même.

En fait, lorsque la question m'est venue j'avais plus en tête une notion d'espace, zone... quelque chose d'assez flou en effet.
Comme un 'no man's land', et au contraire de toi j'ai beaucoup de difficulté à comprendre comment on pourrait le quantifier, même si pour arriver à une conclusion (cette personne est ou n'est pas HP) nous devons faire référence à quelques variables quantifiables...


Merci de vos réflexions! Smile


Segva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 41
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la zébritude serait une question de tranche ?

Message par Pieyre le Mar 13 Nov 2012 - 15:32

La question, c'est en effet de déterminer comment on pourrait faire dans l'immédiat, en fonction des outils disponibles, sachant qu'ils sont imparfaits.
Déjà les outils sont toujours imparfaits, mais ce n'est pas toujours important quand l'on peut penser que l'erreur commise est négligeable.
Ici au contraire on a bien conscience que le décalage est réel avec ce que l'on ressent. Même s'il n'y a pas urgence, le problème est d'importance depuis que l'on associe le don intellectuel et la sensibilité, et que l'on s'intéresse aux spécificités, et aux difficultés de ceux qui en sont affectés.

Quand j'étais enfant, on parlait de don intellectuel comme de don artistique. Il y avait des génies du calcul comme des génies en musique. Il s'agissait d'enfants prodiges, qui faisaient rêver ou qui inquiétaient, mais qui étaient exceptionnels en nombre. Pour moi c'était lointain. Je connaissais le nom de Mensa depuis longtemps, mais ce n'est qu'à 40 ans que je me suis dit : oui, au fond, 2%, ce n'est pas si sélectif; pourquoi pas moi ? Aussi ce n'est que ces dernières années que j'ai découvert qu'il y avait là plus qu'une simple évaluation d'un niveau intellectuel.

Alors la meilleure solution est sans doute celle d'une évaluation conduite par un psychologue spécialisée. Dans mon cas, le test de Mensa me suffit. Je n'irai pas plus loin. Mais pour d'autres, une analyse détaillée est certainement souhaitable.

Pour ce qui est de la tranche de QI, j'en ai déjà parlé sur le fil consacré à la journée de conférence de Mensa. S'il y a des seuils de variation dans la répartition du QI, et qu'ils dénotent – même imparfaitement à eux seuls – des façons de penser différentes, autant les déterminer plutôt que conserver le seuil unique de 130-132. Mais voilà tout ce que je peux dire.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15332
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la zébritude serait une question de tranche ?

Message par Invité le Mar 13 Nov 2012 - 22:42

j ai pas tout lu suis juste terriblement agacée, remuée choquée par le titre " si la zebritude " SERAIT...
Please please changez le titre en " Et si la zebritude ETAIT...."

juste pour que mes yeux ne saignent plus et que j arrete de me tapper la tete contre les murs

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la zébritude serait une question de tranche ?

Message par Noumenie Dysnomie le Mar 13 Nov 2012 - 22:59

+1 Fée

Sinon, comme l'a dit un mec de mensa lors de cette même conférence (à la toute fin), comment veux tu quantifier un THQI au dessus de 150 vis à vis d'un autre "comme lui" alors qu'en gros, la meilleur conceptualisation que tu pourrais faire de tout ça, c'est celle d'un entonnoir avec donc le fond qui va jusqu'en dessous de 100 et les rebords du haut qui sont sans fin et ne se touchent pas.
Comment veux tu, avec une telle râteau, rien que sur ces sommets et leurs rebords, arriver à trouver des ressemblances quand tu peux te trouver sur une rive, l'autre, sur un penchant autour du milieu ?
Même avec des THQI "comme moi", j'trouve pas toujours de points communs et pour moi, une personne autour de 130 (quand j 'ai conscience de l'info hein, je suis pas une pro HQI ou dieu sait quoi), c'est un individu normal que j'bite rarement, comme tant d'autres.

Et du coup, y a d'autres topics qui en parlent. Ca fera jamais qu'un doublon de plus :')

Noumenie Dysnomie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1405
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 25
Localisation : Dans le <3 de Bibo :v

http://www.noumenie.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la zébritude serait une question de tranche ?

Message par Invité le Mer 14 Nov 2012 - 1:12

Noumenie a écrit:c'est un individu normal que j'bite rarement, comme tant d'autres.


que tu KOA???? affraid affraid affraid

Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la zébritude serait une question de tranche ?

Message par Noumenie Dysnomie le Mer 14 Nov 2012 - 1:13

http://fr.wiktionary.org/wiki/biter

Noumenie Dysnomie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1405
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 25
Localisation : Dans le <3 de Bibo :v

http://www.noumenie.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la zébritude serait une question de tranche ?

Message par Segva le Jeu 15 Nov 2012 - 6:50

Désolée Fée de Boreve plus moyen de changer le topic. J'espère que tu as des aspirines.
Et je souhaite aussi ne pas avoir gâché tes boreves

Merci Pieyre, on sent bien ton 'zèbre et vacciné' ! Je crois qu'en effet la question ne se pose pas vraiment, ce sont les différentes réponses qui intéressent.
On sait bien que ce sont des sujets qui reviennent mais il me semble important d'en saisir les nuances pour continuer vers des discussions fertiles.

Ce que je retiens pour confirmer ma propre hypothèse c'est qu'indéniablement au QI il faut un quelque chose d'autre pour s'identifier comme zèbre.

Donc conclusion rapide: Tous les 'zèbres' ont un QI qui dépasse le seuil mais pas tous les 'QI qui dépassent le seuil' sont zèbres.

(Et ce jusqu'à ce que le QI soit en mesure de mesurer l'inmésurable)

MENSA c'est bien mais d'après ce que je comprends c'est un test principalement sur des facultés logiques.
En tout cas tous les exemples de questions sur les différentes sites Mensa que j'ai trouvé ne donne que des excercices logiques.
Pas suffisant pour moi en tout cas.

En plus que vous avez raison des discussions sur MENSA on en manque pas sur ce site!!

Bonne journée!


Segva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 41
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la zébritude serait une question de tranche ?

Message par Segva le Sam 17 Nov 2012 - 7:21

Il répond plus qu'à la question :

http://www.youtube.com/watch?v=H31bAncQWYw

Segva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 41
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la zébritude serait une question de tranche ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum