Jouer l'imbécile

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jouez-vous l'imbécile de temps à autre ?

87% 87% 
[ 380 ]
13% 13% 
[ 57 ]
 
Total des votes : 437

Re: Jouer l'imbécile

Message par Mélanie le Mar 27 Sep 2011 - 23:09

D'ailleurs ils le sentent et m'appellent par mon prénom en signe de respect
Razz
Hum méfie toi d'eux quand même... Wink

Mélanie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1246
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 36
Localisation : Banlieue parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par bepo le Mer 28 Sep 2011 - 1:42

C'est marrant j'ai déjà entendu cette remarque concernant le strabisme divergent. Il s'agissait d'ailleurs plutôt d'une remarque, humm, comment dire, à prétention médicale plutôt que déstinée à pointer une perte de contrôle éventuelle sur sa santé mentale. J'ai laissé couler sur le moment (sans omettre évidemment de rétablir les choses ensuite avec la cible de la remarque).
J'avoue que cela m'avait en fait profondément choqué. D'abord pour l'absence totale de fondement à cette remarque, qui néanmoins a été proférée. Cela pouvait s'interpréter comme un simple héritage éducatif, et une absence de données permettant de relativiser.
Cela dit ce genre de remarque révèle une profonde intolérance aux petits défaut physique, un passivité soumise face au idées reçues et donc une forme de complicité. D'autant qu'il s'agissait là d'un jeu d'enfant. (PS j'ai d'ailleurs connu des enfants pour qui loucher n'était pas un jeu, ca altère probablement mon jugement)

Cela dit je crois effectivement que l'on ne joue pas impunément à faire l'imbécile, quand le jeu n'en est plus un.
Faire l'imbécile, c'est quelque part demander a son cerveau de l'être. Lui apprendre à se mentir a lui même. Comme Foreigner le rappelait fort justement dans un post, approuver un raisonnement ne consiste qu'à le faire sien. D'ailleurs il est scientifiquement prouvé que le cerveau lorsqu'il adopte une attitude mensongère, se comporte exactement comme lorsqu'il croit proférer une vérité (je ne me rappelle plus des détail, j'avais été convaincu par l'article, à rechercher si besoin). Cela laisse a penser que les conséquences ne sont pas nulles.
Ensuite concernant les structures cérébrales qui gèrent la dominance et la soumission. Celles ci semblent se régler comme un thermostat pour pousser ensuite à occuper une place hiérarchique prédéfinie. Nul doute que cela intervient très tôt au cours de la vie avec une plasticité qui décroit probablement exponentiellement (après 25 ans ?...??).
Néanmoins des expériences ont été menées et on montré, je crois me rappeler, qu'un entrainement à l'affirmation de soi ou une confrontation à des situations forçant l'humilité pouvait permettre au moins transitoirement de résister aux stimulus qui poussent à soit se comporter de façon outrancièrement dominante, soit à accepter servilement des manifestations de dominance contraires à ses propres aspirations.
Du coup le dicton de grand mère acquiert une autre résonance (du coup presque raisonnance).
Il ne serait donc pas du tout exempt de répercutions sur soi ou les autres de jouer au con.
Bon cela dit pour éviter les brutalités, ce peut être transitoirement une solution efficace, lorsque toute tentative de communication intelligible échoue, et que le recours a la force physique est voué à l'échec (ou situation similaire).

Du coup je crois que jouer au con, est un symptôme de souffrance psychique à prendre en compte.
Par contre dans certains environnements répétitifs, en présence de cons finis dont la thermomètre est réglé sur dominance, et entretenu à ce niveau par un par terre de gallinacés transis, je crois que la seule solution reste la fuite. D'autant que souvent il y a du fumier aux alentours.

Bon courage en tout cas. Wink

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par jmd le Mer 28 Sep 2011 - 5:34

@ addictation :

Le message suivant dit assez bien cette forme de bienveillance : http://www.zebrascrossing.net/t3322-que-faire-de-l-enfant-que-j-ai-ete#136677

Toute partie de nous, même si ce qu'elle dit ne nous plait pas, essaie de prendre notre défense d'une façon ou d'une autre, même si elle est partielle et maladroite et infantine.

Elle nous dit par exemple que l'on nous a obligé à faire les imbéciles par la crainte, la violence, l'insulte, le sarcasme. Que c'était à l'époque une façon de nous faire taire, de discréditer ce que nous avions à dire.

jmd
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 800
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Alex76 le Mer 28 Sep 2011 - 11:39

...


Dernière édition par ErrareHumanumEst le Lun 19 Déc 2011 - 11:03, édité 1 fois

Alex76
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 156
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 98
Localisation : Loin

http://mchamson.free.fr/agora-project/chat/atlas-tatoo.jpg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invité le Mer 28 Sep 2011 - 18:24

Pour ma part c'est plus une mise en retrait. Je préfère ne pas heurter les egos alors si je sens que c'est un enjeu pour la personne en face je modifie les choses à mon désavantage et abuse du "tu avais raison". Puis plus classiquement je tache de coller aux normes sociales, simplement pour être avec les autres, sur un même terrain. Ce qui me semble fondamental pour la dimension collective.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invité le Mer 28 Sep 2011 - 21:11

"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet." Georges Courteline

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invité le Mer 28 Sep 2011 - 21:26

Ce fut une technique utilisée par certaines Dames en politique, du temps où elles n'étaient que les "Dames" compagne de Monsieur ou autre titre en ce qui concerne les Cours. Laughing
Bernardo aussi, à se faire passer pour sourd (en plus de muet qu'il était vraiment)

Très efficace et vite fixé lorsqu'on fait semblant de ne pas avoir vu ou compris... La récidive va alors plus loin, il suffit de guetter celle-ci pour intervenir et prendre la main dans le sac (si c'est le but).
Sans compter tout ce que l'on apprend en se faisant oublier.

Là, c'est mon côté Jaguar-joueur qui parle. ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Denis le Mer 26 Oct 2011 - 22:16

sylvain.sanesti a écrit:Est-ce que vous jouez régulièrement l'imbécile, ou même simplement le gars dans la moyenne ? Si oui, pourquoi ?
Les termes naïf ou candide me conviendraient mieux, car je préfère rester tel que je suis, c'est-à-dire curieux et posant beaucoup de questions (notamment pour rendre service à ceux autour de moi qui n'osent pas avouer explicitement leur ignorance).

D'une manière générale, je me synchronise sur mon interlocuteur en adaptant mon vocabulaire et mes réponses pour rester volontairement un cran légèrement en dessous de lui :

  • lorsque mon interlocuteur a moins de connaissances que moi, je suis certain de ne pas le blesser (pourquoi moucher un retraité touchant qui m'explique comment fonctionne la messagerie électronique, alors que j'utilise l'internet quotidiennement depuis plus de 15 ans ?) ;
  • si je suis face à quelqu'un qui mérite d'être poliment remis à sa place, eh bien comme Anaïs, j'attends le bon moment pour démonter son discours, mais sans remarques cinglantes (ne jamais blesser, ça peut se retourner contre soi). J'agis alors un peu comme l'inspecteur Columbo, l'étourderie en moins. Oserais-je avouer, combien est jouissif l'instant de silence où mon interlocuteur comprend ses erreurs ?

Denis
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 51
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 58
Localisation : Près de Nemours, Seine-et-Marne, France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Cora28 le Lun 7 Mai 2012 - 1:20

"Est-ce que vous jouez régulièrement l'imbécile, ou même simplement le gars dans la moyenne ? Si oui, pourquoi ?"

J'ai joué ce rôle jusqu'à ce que je m'éloigne de mes parents parce qu'ils ne supportaient pas que je sois "insolente" (disaient-ils.......) quand je les mettais devant des incohérences de leur part mais heureusement juste avec eux, je le faisais parfois avec d'autres mais pour des banalités, en général pour avoir la paix.

Cora28
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par garance le Lun 7 Mai 2012 - 9:38

Je ne me considère pas d' "une intelligence supérieure" mais d'une "intelligence différente"...ça change tout...jouer l'imbécile implique de prendre les autres pour des cons...et je respecte les autres...
Je préfère essayer d'être moi-même...et tant pis si ça ne plait pas!!! Wink

garance
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 40
Localisation : Suisse,région neuchâtel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Belletegeuse le Lun 7 Mai 2012 - 22:46

Non, je suis tout le temps au premier degré, le mode 'informatif', je ne joue à rien.
Cela m'intéresse de voir comment d'autres fonctionnent.

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invité le Mar 8 Mai 2012 - 8:28

soph75 a écrit:Je ne me considère pas d' "une intelligence supérieure" mais d'une "intelligence différente"...ça change tout...jouer l'imbécile implique de prendre les autres pour des cons...et je respecte les autres...
Je préfère essayer d'être moi-même...et tant pis si ça ne plait pas!!! Wink
Comme tenante du "je fais l'imbécile" je me dois de rectifier : ça n'est pas parce que je prends les autres pour des imbéciles valant quantité négligeable. Mais quand on a eu des amis qui ont complexé à cause des facilités en cours on se dit que ce serait aussi bien de ne pas écraser les gens (même involontairement) et de s'écraser un peu par moments.
Ce n'est pas moi qui me crois supérieure, c'est eux (enfin certains hein !) qui se sentent facilement inférieurs et blessés malheureusement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Belletegeuse le Mar 8 Mai 2012 - 16:24

Je suis une spécialiste du "foutage de gueule", auterment dit, je suis immanquablement la cible des gens qui voudraient avoir un égo plus fort qu'ils ne l'ont, et ne me supportent pas.
C'est pour cela qu'à l"école, on a même essayé de me faire bouffer des vers de terre.
Ce qui va sans dire va moins mal en le disant, il a féallu que j'apprenne à devenir "plus intelligente qu'eux", me disait-on et la fermer.

Maintenant j'ai une formule qui ne mange pas de pain (ni autre chose) si j'ai vexé quelqu'un, je lui dis que je le regrette, et ensuite la personne me prend pour plus forte que je ne suis et me respecte. Comme cela je n'écrase personne et je ne m'aplatis pas non plus.

Ce n'est pas de ma faute si je suis dans une société où on respecte l'égo à ce point, personnellement ce n'est pas mon truc, mais je préfère cela plutôt que bouffer des vers de terre.

Autrement dit, si quelqu'un a cette réaction avec moi mieux vaut que je "l'écrase" gentiment car s'il pouvait m'écraser, lui, le ferait salement car il croit <que ce système est bien, c'est en cela que je suis "supérieure" à lui.
C'est au bout du compte cette "supériorité qu'il faut que je lui fasse admettre(en l'occurence, ne pas croire que les forts sont meilleurs que les "faibles") en étant "plus intelligente" que lui.

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par quarante deux le Mer 9 Mai 2012 - 8:55

Moi je me sens stupide, donc par un effet pygmalion assez malsain que je provoque involontairement, les gens me prennent pour une andouille. Si on y rajoute l'hyperémotivité (C'est quand même pas possible de pleurer comme ça tout le temps comme une petite fille de 6 ans), l'ennui perpétuel (donc je rêvasse), l'hypersensibilité auditive, on me prend pour la pauvre petite chose fragile qu'il faut protéger au mieux, qu'il faut "éliminer" parce qu'elle dérange au pire (pourtant j'ai pas une carrure de petite chose fragile)
Ma tante qui est TTTTTHQI Laughing fait super bien la gourde, ça lui facilite l'existence.

quarante deux
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 111
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invité le Mer 9 Mai 2012 - 10:04

.


Dernière édition par cherry_blossom le Ven 11 Mai 2012 - 23:34, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Polaris le Mer 9 Mai 2012 - 10:38

Oui parce qu'au "naturel", la plupart des gens ne comprendraient pas ce que je raconte ou ma façon de réfléchir. Il m'arrive fréquemment de poser des questions dont je connais la réponse, ou de faire semblant de ne pas avoir compris quelque chose.

Polaris
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 234
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

j'apprends...

Message par flowwhere le Mer 9 Mai 2012 - 13:40

Bien moi aussi je m'y suis mis à faire la gourde!
Après des années à vouloir faire passer des idées ou des concepts à des personnes qui n'avaient nulle envie d'avancer ou de partager ou même le niveau pour capter, je me suis épuisé.... :/

Alors du coup je fais de plus en plus souvent le petit garçon (blond en + lol) qui questionne le bien et le mal, le pour le contre...

Le pire c'est que ça marche les personnes sont contents d'exposer leurs arguments typés pré-opératoire... c'est parfois même incroyable le niveau de l'argumentaire, ils sont pas au ras de la moquette, ils sont dans la moquette , comme les acariens lol...
Bref c'est un bon test pour savoir si j'ai envie de dépenser de l'énergie ou pas... et dans tout les cas ça me permet de m'exercer à ne pas m'agacer et à ne pas devenir virulent dans mes propos... ce qui se retourne toujours... contre moi...

Voilà, bon ap midi à vous...

+++

flowwhere
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 563
Date d'inscription : 05/12/2011
Age : 36
Localisation : Lost in Translation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Mégalopin le Mer 9 Mai 2012 - 14:15

flowwhere a écrit: c'est parfois même incroyable le niveau de l'argumentaire, ils sont pas au ras de la moquette, ils sont dans la moquette , comme les acariens lol...

lol!



Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4098
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par eude le Mer 9 Mai 2012 - 14:36

Moi, je ne parlerai pas de jouer l'imbécile au sens propre, mais je me rappelle clairement de quelques grands moments, de grands choix délibérés dans mon attitude : tout d'abord à la fin d'une prépa HEC réussie mais qui m'a écoeurée de la filière "commerce", j'ai décidé un beau jour de me mettre en mode "pause", de dire que le guichet était fermé, de choisir la facilité aussi (via des équivalences facilement acquises en fac). J'avais besoin d'arrêter avec ces apprentissages en masse, cette curiosité stimulée à l'excès , ce non-repos constant cette vie à mille à l'heure sans une minute pour moi ... pourtant avec le recul je m'aperçois que ça avait du bon de se sentir stimulée avec cette intensité.. simplement j'avais l'impression de ne rien maîtriser, de ne plus m'appartenir, et j'avais besoin de me retrouver, je dirais même de me trouver, tout simplement, au sortir de l'adolescence (qui a été douloureuse à vivre, évidemment, toujours traitée d'intello )..
Le second épisode s'est fait plus insidieusement et il ne s'agissait pas non plus de jouer l'idiote à proprement parler mais de rester sur ma réserve, manque de confiance en les autres (et surtout en moi, je m'en aperçois maintenant) oblige. Et je crois que je n'arrive plus à sortir de ce rôle d'observatrice , passive, cherchant à trouver des repères, à tester la fiabilité des gens, à cherchant à savoir jusqu'où je pourrais me démasquer avec eux, à savoir ce qu'ils savent avant de dire ce que je sais moi etc .. cela empoisonne beaucoup mes relations sociales au final et aussi beaucoup la relation de couple, hélas : j'ai toujours besoin de tâter le terrain, de savoir ce qu'on attend de moi avant de me jeter à l'eau, et je passe donc pour une indécise éternelle, rôle dont il est bien difficile de sortir. Crying or Very sad
La question finale reste : comment être soi-même , se sentir bien ?

eude
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 82
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 48
Localisation : entre mer et montagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par félidé zébristique le Mer 9 Mai 2012 - 14:47

garder le silence pour ne pas cogner trop durement un égo ou un cerveau, oui.

jouer la coconne, non, je sais pas faire. faut que je boive pour arriver à supporter le niveau moyen et même comme ça je reste en décalage, je ne rigole pas quand il faut, mon humour ne fait pas rire, bref...

corollaire : je suis très seule. mais je préfère ça parce que quand je me force je mets les autres mal à l'aise soit parce que je vais laisser échapper quelque chose, soit parce que ça va se voir que je m'emmerde prodigieusement, dans les deux cas c'est pas sympa pour eux (ni pour moi) autant rester chez moi. ^^

félidé zébristique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 518
Date d'inscription : 05/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par eude le Mer 9 Mai 2012 - 15:16

en fait je complète : jouer l'imbécile pour moi, c'est parfois aussi prêcher le faux pour savoir le vrai, faire réagir les gens pour savoir qui ils sont vraiment et si je peux leur faire confiance... ou les zapper, les ignorer pour me préserver.

eude
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 82
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 48
Localisation : entre mer et montagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Belletegeuse le Mer 9 Mai 2012 - 16:16

Je n'ai pas besoin d'y jouer, des fois, c'est que je ne comprends vraiment pas !!!
J'avais eu peu de m'être plus surdouée, que mes problème voire les années tout court aient effacé le disque dur !

J'(ai l'impression qu'on vit tous un peu les mêmes choses mais parfois à des phases différentes.

Moi non plus, je ne fais pas la co-conne, des fois cela m'est arrivée de ne plus arriver à être vraie, cela avait été mon premier motif de consultation, j'ai vite vu qu'il ne fallait pas que je parle de cela, c'est dans le cabinet d'un psy donc que j'ai appris tricher car j'avais bien besoin d'un soutien à l'époque et il ne fallait pas que je dise vraiment ce que je ressentais.
Fort heureusement, ils ne sont pas tous comme cela.

Jai eu eu après ma dégringolade à l'éducation nationale, envie de changer, d'être une beauf, de ne plus avoir de problèmes, je voulais surtout comprendre ce que les autres disaient car je me sentais inférieure, je ne comprenais pas non plus certains points de vue, certains goûts qui faisaient "grand", comme la musique rock par exemple, ou être sympa et être cool.

Maintenant, l'envie m'en est passée, mais je comprends et je crois qu'on l'a tous eu.

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Corentin le Mer 9 Mai 2012 - 21:48

Personnellement, je considère mon intelligence comme mon seul atout en société. C'est triste, c'est crasse et j'ai sincèrement honte rien qu'en y pensant, mais si je m'enlève ça, j'ai plus rien. C'est mon ultime rempart contre les attaques, alors je bourrine et je réplique méchamment.

Corentin
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 26
Localisation : Paris 14e

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Belletegeuse le Jeu 10 Mai 2012 - 0:51

Tu as bien raison, moi aussi j'aime bien bourriner (regarde sur le forum du rapport à l'animal, tu auras un aperçu !!!)

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Belletegeuse le Jeu 10 Mai 2012 - 1:11

Corentin, merci pour ton point de vue dans cette discussion mortelle, les bourins, c'est pas nous ...
mais il est super, ton dessin en noir et blanc .

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum