Jouer l'imbécile

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jouez-vous l'imbécile de temps à autre ?

87% 87% 
[ 380 ]
13% 13% 
[ 57 ]
 
Total des votes : 437

Re: Jouer l'imbécile

Message par Raph le Lun 26 Mai 2014 - 10:18

(ツ)_/¯


Dernière édition par Plus là car plus envie. le Mar 17 Juin 2014 - 19:44, édité 1 fois

Raph
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 706
Date d'inscription : 03/03/2014
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par magicglace le Lun 26 Mai 2014 - 10:30

Oui je le fais souvent pour l'instant j'ai identifié trois but à ça:

-être accepté
-pour me calibrer par rapport à l'autre
-par simplicité

magicglace
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 367
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invité le Lun 26 Mai 2014 - 10:45

blabla


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invité le Sam 7 Juin 2014 - 11:35

aussi pour se détendre et décompresser Smile but purement horriblement égoiste Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Raph le Sam 7 Juin 2014 - 12:15

(ツ)_/¯


Dernière édition par Plus là car plus envie. le Mar 17 Juin 2014 - 19:06, édité 1 fois

Raph
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 706
Date d'inscription : 03/03/2014
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Raintaya le Dim 8 Juin 2014 - 22:11

Je ne suis pas dans la tête de cleobule, mais le mépris peut avoir un côté libérateur en ce qu'il ote la pression de plaire à autrui : si autrui nous méprise, inutile de faire des efforts pour lui plaire !
Personnellement, je pense que faire l'imbécile peut être salutaire dans certaines situations (boulot), mais dommageable si l'on souhaite une relation franche avec autrui. Après, beaucoup d'entre nous le font de temps à autre par convenance sociale ...

Raintaya
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par lilou49 le Mar 10 Juin 2014 - 21:45


Je ne sais pas si je joue à l'imbécile mais j'ai surtout l'impression que finalement les vrais sujets intéressants n'intéressent pas grand monde:
Donc je vais parler avec les gens du temps qu'il fait ou autres trucs qui ne changeront pas la face du monde.
Un coin de ma tête semble toujours frustrée de ne pas pouvoir parler de sujets plus vastes mais en même tps ma pensée va trop vite et je fais partie de celles qui n'arrivent pas à s'exprimer.

Alors je me tais ou surfe sur la conversation...

lilou49
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Bonanza33 le Mer 11 Juin 2014 - 9:55

Personnellement, je ne joue pas l'imbécile mais je tente d m'adapter pour me fondre un peu plus dans le décor.
Je l'ai tellement bien fait professionnellement que j'aurai du mal à prouver le contraire.
Et cela n'est pas sans conséquences car il est extrêmement difficile de s'en défaire par la suite et de redevenir soi même.
C'est tentant de conserver la tenue de camouflage que l'on a mit des années à se fabriquer plutôt que d'assumer cette différence et ses conséquences...

Bonanza33
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 80
Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 41
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Sido le Jeu 19 Juin 2014 - 22:04

Franchement, ca fait du bien de voir que je n'ai pas ete la seule à jouer les blondes (en plus je le suis vraiment :p ) pour essayer d'être intégrée. A l'ecole je me suis aussi fermée très vite et de la meme maniere je me souviens de ma prof de Français qui m'avait collé un Zero en rédac, sous prétexe que je ne pouvais l'avoir ecrit moi-meme à mon age blabla... je crois que de ce jour, l'ecole avec laquelle j'avais deja énormément de mal à trouver ma place, est definitivement devenu un endroit que j'ai détesté toute ma vie et que j'ai quittée au plus vite bien avant le bac. (aujourd'hui encore, quand j'emmene mes enfants à l'ecole, j'ai "le cerveau Wink" de mon estomac qui part en vrac et de grosses bouffées d'angoisse rien qu'a entendre les enfants crier, chahuter dans la cour, ou bien quand la maitresse de mon fils veut me parler.
Longtemps je me suis vraiment pensée blonde et bête (je n'ai decouvert et appris que très tard mes "problèmes"Wink de Q.I. Mais jouer les blondes, je le fais encore tres souvent maintenant, en terrain inconnu (ou non d'ailleurs), car c'est malheureusement aussi devenu pour moi un mode de communication qui fonctionne. Je fais rire la galerie, et du coup ne génère plus ni anhimosité, ni rejet, ni jalousie. C'est devenu une protection efficace et à force, je pense que c'est aussi devenu un reflexe de non comprehension de premier abord (ce qui pose bien des soucis), car en effet, le cerveau, si on lui refuse nourriture et develloppement, finit par avoir de plus en plus de mal à cojiter rapidement. J'ai tellement pris l'habitude de ne pas parler avant les autres, de ne surtout pas mieux faire et de poser plein de questions idiotes, ok par curiosité vraiment des fois, mais bien souvent, simplement pour communiquer et faire penser à l'autre que j'ai besoin de lui et du coup recevoir de l'attention (je crois que c'est aussi pathétique que ca). Et franchement au bout de 40 ans, et alors que le cerveau fonctionne deja bcp moins vite sans que j'en rajoute, je crois que c'est devenue une seconde peau très négative et corrosive (pour moi). Et encore, j'ai la chance de bosser dans l'informatique et d'y avoir trouvé pas mal de personne "Zébrées (c'est mignon ce therme, ca me plait plus que précoce/doué/XIP blabla) ou semi Zébrées. Mais je n'ai pas pour autant reussi à lacher cette espèce seconde peau et tjrs maintenant, je me refugie très vite dans une attitude légère, fofolle ou superficielle, qui me permet d'éviter les conflits. Je pense que ca rend tres difficile les relations, car je garde un deuxième masque caché en permanence, que très peu de personne peuvent voir. Les très rares personnes avec qui je me suis sentie assez en confiance pour mettre "la blonde" de côté, et qui n'ont pas fuit, sont à compter sur les doigts d'une main et sont sans doute doté du meme Zebrage que moi. Mais c'est rassurant de voir que je ne suis la seule à l'avoir utilisé comme subterfuge. d'intégration.

Sido
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 83
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 47
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par trilary le Dim 31 Aoû 2014 - 20:41

on a tout à gagner socialement à rester incognito.
(Seul problème: à ce jeu on perd l'essentiel: soi.)

trilary
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 97
Date d'inscription : 10/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invité le Dim 31 Aoû 2014 - 20:46

Je joue souvent l imbecile. Il parait. Je crois c ma facon d etre moi meme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par trilary le Ven 5 Sep 2014 - 23:51

réflexion faite -et après une soirée quelque peu éprouvante- on l'est souvent, imbécile, alors on n'a pas vraiment à le "faire". Dans une autre temporalité, on a parfois du mal à suivre les conversations, on n'a rien à dire qui soit susceptible de s'inscrire dans la continuité de l'échange, lequel nous échappe régulièrement. Alors on a l'air éteint, insipide, sans intérêt. Envie de se montrer agréable? Hop: petite blague tombe à plat...rires polis avec un temps de retard. On a compris: elle est nulle.
Heureusement en petit groupe il y a aussi les moments de fulgurance; on peut impulser et imprimer notre propre rythme et là on a notre chance: on brille on étincelle on rayonne et on éclabousse le monde de notre pétillance. Esprit vif et virevoltant les mots s'animent et vivent, les idées s'articulent et le monde revit. Luchini me voici!
Entre deux états de grâce je suis régulièrement résolument imbécile. Pas besoin de forcer, je ne comprends rien.

trilary
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 97
Date d'inscription : 10/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invité le Sam 6 Sep 2014 - 1:23

Dans une autre situation ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par trilary le Dim 7 Sep 2014 - 0:01

difficile à dire; il y a très clairement la question du nombre et de la qualité de l'entourage. En confiance et en cercle intime je suis géniale (en toute modestie) mais dès qu'il y a un groupe nombreux ou dès que la conversation prends un rythme je sors du jeu, je me retranche so far away; je deviens inadaptée à tout: la conversation, la compréhension, l'expression, l'humour,... je suis à côté de la plaque et me montre totalement incapable de m'insérer dans la conversation. Si je force je me plante.Potiche, blonde (et encore ça va mieux je vieillis, suis moins mignonne, je gagne en intelligence quoi). Je ne comprends pas la conversation de politesse, et encore moins les conversations de fin de repas; chacun défend une idée, optant et réduisant le champs des possibles à UNE hypothèse, la défendant bec et ongle. Désolée je n'ai aucune idée universelle à défendre. J'aime m'interroger ensemble, chercher le chemin à plusieurs, voire changer de point de vue.
Inadaptée je suis l'imbécile du monde.(ah bon je ne serais pas la seule?)
Bon j'avoue, je n'ai pas toujours très envie d'enrichir ou d'élever le débat.

trilary
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 97
Date d'inscription : 10/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invité le Dim 7 Sep 2014 - 18:02

.


Dernière édition par gousto le Dim 7 Sep 2014 - 22:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invité le Dim 7 Sep 2014 - 19:02

.


Dernière édition par gousto le Dim 7 Sep 2014 - 22:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par trilary le Dim 7 Sep 2014 - 22:42

!!
voyons-voyons...temporalité n'était peut-être pas le terme approprié, quoiqu'en relisant les def, il y a de ça quand même. En tous cas pas "situation". Je faisais référence à cette petite musique intérieure, celle qui impulse un tempo à notre univers interne et qui me place souvent dans un monde parallèle dans lequel les choses n'ont pas la même valeur que pour d'autres parce que je n'ai pas le même rapport à tout que mon entourage. Un peu nébuleux tout ça je le reconnais: je reviens dès que j'ai trouvé la lumière!
"Pardonne mon côté autiste, je n'aime pas les mots mal employés" Etant moi même chipoteuse sur l'emploi et l'orthographe (j'ai pas dit infaillible, hein!) j'accepte facilement la correction. Peut-être faut-il trouver encore autre chose.
"surtout ici où je soupçonne toujours que la fanfaronnerie n'est pas loin" hélas d'accord aussi, mais je me sens tellement plus timide que fanfaronne!
"Je ressentais ça avant, mais maintenant, à part si je suis plongé dans mes quelques pensées, je n'ai plus ce genre de difficultés (à ne pas paraître à l'ouest). Je m'en tape et j'ai une bien meilleure compréhension sociale que les gens que je ne comprenais pas trop, car avant je comprenais à un autre niveau et il y a comme un cumule."
je le prends comme une bonne nouvelle: il semblerait donc que ça se soigne!

trilary
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 97
Date d'inscription : 10/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Xav_de_alpha le Mer 26 Nov 2014 - 16:41

Parfois oui pour diverses raisons.

par exemple

Pour voir jusqu'où on peut me prendre pour un con.

Laisser à l'autre le plaisir de la supériorité.


Xav_de_alpha
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 296
Date d'inscription : 26/11/2014
Age : 50
Localisation : Planète terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invité le Mer 26 Nov 2014 - 18:55

CQFD

^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invité le Ven 5 Déc 2014 - 20:13

ou pour achever une conversation
ou pour placer une autre idée, je n'ai pas votre intelligence mais.... et bizarrement quand parfois avec certaines personnes on ne prend par le haut, on est entendu... ce qui est l'essentiel pour moi pas de convaincre que je suis ci ou ça

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Fonzette le Mer 7 Jan 2015 - 14:52

Bonjour

Je comprends ton interrogation.
Je joue souvent l'imbécile, la naïve aussi.
J'appelle ça mettre un masque pour entrer dans la "norme".
J'en ai.... ou plutôt avais... plusieurs.

J'ai découvert mes rayures, il y a seulement 3 semaines.
Résultat, un grand besoin d'isolement et une grande décision.
Suivre mon courant, bas les masques.
Depuis toutes ces années, difficile de retrouver qui je suis.

Sur mon 1er post, on m'a répondu qu'il faut s'accepter tels que nous sommes pour accepter les autres.

C'est ma quête aujourd'hui.

Au plaisir d'en parler.
Je suis tête neuve ici

Fonzette
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 62
Date d'inscription : 05/01/2015
Age : 42
Localisation : vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Aethos le Mer 7 Jan 2015 - 15:00

Vous est il arrivé de jouer l'imbécile pour faire répondre l'autre à sa propre question? Car toute question posée porte en elle sa réponse aurait dit Socrate ;-)

Maïeutique diraient d'autre... (sans prétention)

Moi cela m'arrive assez fréquemment ;-)... non par souci de manipulation, mais bien par souci de valorisation...car l'autre est mine de rien assez souvent moins con qu'il ne le croit! ;-) enfin.-..celui qui pose une question hein... pas l'autre ;-)

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Fonzette le Mer 7 Jan 2015 - 15:10

Bonjour Aethos

En effet, je manage une petite équipe.
Certains de mes collègues ont tendances à prendre la facilité de demander.
Pour leur donner de l'autonomie et les mettre en valeur (quand c'est possible..... et il y a des causes perdus !!!!) Je fronce les sourcils, frotte ma main sur le menton et répète la question....
Ça paie souvent et ça m'a appris à être plus compréhensive et patiente.

Fonzette
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 62
Date d'inscription : 05/01/2015
Age : 42
Localisation : vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invité le Mer 7 Jan 2015 - 19:29



Dernière édition par 11Road le Dim 26 Avr 2015 - 0:33, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Aethos le Mer 7 Jan 2015 - 20:20

Ahhh Padman, de ses mots, remet tant de baume à notre coeur...

L'utile à ceci d'agréable qu'il se joint à l'essentiel... le problème-> les sciences ont fini d efaire de l'utile avec du futile et inversement. J'aime les sciences, pourtant je reste intimément persuadé qu'elles ne suffisant à s'expliquer qu'elles-même... comme toute chose humaine devenir une chose plutôt qu'une autre :-)

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum