Jouer l'imbécile

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jouez-vous l'imbécile de temps à autre ?

87% 87% 
[ 380 ]
13% 13% 
[ 57 ]
 
Total des votes : 437

Re: Jouer l'imbécile

Message par Pieyre le Mer 7 Nov 2012 - 20:52

Moi aussi il m'arrive de jouer sur les deux tableaux : tourner la force en faiblesse et la faiblesse en force.

Le jeu, c'est ce qui permet de ne pas rester enfermé dans une identité qu'on nous prête et qu'on s'oblige à endosser. C'est toujours s'échapper, surprendre, en bien comme en mal, mais au final plutôt pour le bien des relations. Encore faut-il qu'elles soient suffisamment durables. Le jeu, c'est ce qui empêche d'être pris pour un rouage dans une mécanique, et c'est ce qui permet que deux pièces bougent l'une par rapport à l'autre pour produire un mouvement plus libre.

C'est pour cela que je tiens à relativiser tout ce qui touche aux masques, à l'authenticité d'un soi-même ou à la manipulation. Ces préoccupations ne sont sans doute pas vaines, mais il s'agit de dépasser les mots qui enferment la pensée. Ce qui compte pour moi, c'est la bonne et la mauvaise volonté, et qu'on soit capable quand il le faut de prouver la bonne.

Pour moi le jeu sur l'identité n'est d'ailleurs pas volontaire au départ. Très souvent on me sur-estime comme on me sous-estime. C'est sans doute plus ou moins vrai pour tout le monde mais chez moi c'est caractéristique. On me juge à l'aune de ce que j'ai fait, ce qui est bien normal, mais j'ai des capacités qui ne sont pas égales et puis je ne suis pas constant. Je présente des performances et des défaillances dont je m'étonne qu'on les considère autrement que comme les extrêmes d'un fonctionnement plus ordinaire.

En faculté, c'était toujours du : toi qui connais ça, alors que je n'y connaissais rien. Je laissais dire, même si je me sentais jouer à l'imbécile qui joue au connaisseur. De toutes façons, je finirais bien par avoir le niveau qu'on me prêtait.
Un jour quelqu'un m'a dit : toi qui n'est certainement pas THQI. Bon, ce n'est pas plaisant mais après tout, je ne sais pas ce que cela veut dire tout ça. Autant accepter le jugement si cela permet de mieux observer la réalité tout en ne s'y engageant pas trop, c'est-à-dire en jouant pour soi-même au connaisseur qui joue à l'imbécile.

Je me reconnais une identité en mouvement, et surtout en projet. Je ne vais tout de même pas me présenter comme ce que je cherche à être. Ce serait trop prétentieux de l'exprimer. Alors autant m'amuser de l'identité qu'on me prête, même si c'est parfois celle d'un imbécile.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15396
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invitado le Mer 7 Nov 2012 - 21:07

Oui Pieyre et c'est pour la raison que vous invoquez que je peux vivre une discorde avec quelqu'un sans que cela reste, et discuter ensuite de tout autre chose Wink
Il n'y a que si l'on attend quelque chose de "l'autre" que le "risque" de déception est le plus important.

Sur un forum, il n'y a pas le "message non verbal", la communication n'en est que plus difficile. Il est donc bien périlleux de cerner les "intentions" si elles ne sont pas éclairées d'une manière ou d'une autre. Même si je sens beaucoup ceux que je lis souvent, d'autres plus inconnus me sont...plus inaccessibles.


Un exemple parfait : foreigner, bien qu'ayant vu son message, je ne voyais pas qu'il essayait d'illustrer un propos avec une histoire. C'était confus pour moi.

Merci à lui, d'ailleurs d'avoir éclairci Very Happy

Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invitado le Mer 7 Nov 2012 - 21:10

Sauf que dans mon cas Foreigner, je ne serais malhonnête si je disais que (assez souvent) je n'y suis pour rien.






Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Pieyre le Mer 7 Nov 2012 - 21:20

De mon côté, pour admettre une imbécillité réelle, je ne suis pas seulement distrait, je suis aussi gaffeur. De grâce, qu'on en tienne compte !

(Par ailleurs, je tutoie tout le monde ici. Est-ce encore une gaffe ?)

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15396
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invitado le Mer 7 Nov 2012 - 21:44

Pour le tutoiement.
Là pour le coup c'est moi la gaffeuse.
J'ai remarqué qu'à peu près tout le monde se tutoie ici...le vouvoiement ? de ma part ? un mélange des traces d'une éducation un peu excessive envers les convenances et une volonté de maintenir une distance, lorsque je ne me sens pas "à l'aise" (me cache derrière ce mur ou ce masque ? probable).
Et quelques fois des personnes qui m'intimident un peu (cachée derrière la même murette).

Il n'y a pas de feed back sur un forum, selon le moment où la "gaffe" arrive...elle peut être plus ou moins mal interprétée.

Mais la ponctuation, le détachement ou pas de la phrase...donne une orientation émotionnelle ou neutre de l'émetteur, cependant, l'état d'esprit du récepteur joue un rôle tout aussi important dans le résultat final : réussir à échanger quelque chose.


P.S. : il y a bien plus irritant que le fait d'être vouvoyé Twisted Evil




Dernière édition par EkaterinaOndirignee le Mer 7 Nov 2012 - 22:07, édité 1 fois

Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Fée Nix le Mer 7 Nov 2012 - 21:51

Pourquoi du mépris ?

Jouer l'imbécile est pour moi simplement une façon de me mettre à la hauteur des autres, et ainsi m'intégrer un peu, un tout petit peu dans ce monde.

Y pas vraiment d'autre choix, même si ça fait souvent chier. Mais on y est dans ce monde. On vient peut-être d'une autre planète mais on vit sur cette Terre. Là est certainement tout le problème....

Alors oui, endosser parfois un nouveau costume, un masque pour se cacher un peu. Parfois, on arrive à choper un rayon de soleil au passage. Parfois on se marre intérieurement : tu discutes avec une collègue des derniers potins people qui la passionnent, elle... tu fais semblant d'être tout aussi passionnée... mais intérieurement, tu te marres, parce que la situation est drôle.
Toi, tu le vois, le perçois. Pas elle.

Ca peut donc avoir du bon. Même si parfois aussi, je me dis que ça doit être plus simple pour "les autres".

Fée Nix
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 251
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 34
Localisation : quelque part sur Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Fée Nix le Mer 7 Nov 2012 - 21:52

PS : désolée, me rends compte que j'ai répondu au dernier message sur la page 1...alors qu'il y a 7 pages dans ce fil...
Erreur de novice !

Fée Nix
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 251
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 34
Localisation : quelque part sur Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par mama zèbre le Mer 5 Déc 2012 - 12:07

mais ce n'est pas grave, une discussion peut rebondir... enfin, on peut la faire rebondir pour la relancer (c'est bizarre de ma part de dire ça alors que je déteste les sports de ballon...)

Parfois je joue l'imbécile quand je dois me protéger des autres, où quand je n'ai pas envie de m'impliquer dans quelque chose,ou encore avec les flics et les contrôleurs de tout accabit. Mais aussi parce que je suis une femme et que c'est plus facile d'être une femme con. Donc oui, je joue l'imbécile par paresse et par facilité (je suis très paresseuse). C'est vile, oui je sais...

Mais parfois aussi je ne joue pas l'imbécile mais je me cache d"errière un masque pour faire comme les autres : pour être moins seule, pour passer inaperçue,

mama zèbre
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 65
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 45
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Ise le Mer 5 Déc 2012 - 12:14

Je fais de plus en plus l'imbécile ! Ben oui... Je suis z depuis juillet, et je me débride chaque jour un peu plus. Moi qui réagissais à la moindre trace de manque de justesse ou d'honnêteté, je joue avec les mots, avec les pensées, et le pire c'est que certains m'en apprécient d'autant plus ! Si j'aurais su...

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Mégalopin le Mer 5 Déc 2012 - 18:43

J'aime à jouer l'imbécile pour souligner la bétise d'une situation.

Hier sur les marches de Montmartre, trois militaires font leur ronde, mitraillette en bandoulière. D'un air niais je les ai complimentés, soulignant que leur présence éloignait très certainement les poseurs de bombes.

Ils ne savaient pas si c'était du lard ou du cochon... Suspect


Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4108
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Pieyre le Mer 5 Déc 2012 - 22:33

Il y a un peu plus d'un an, je descendais la rue Saint Jacques. À la hauteur de la Sorbonne, la circulation était bloquée.
Mais ce n'est pas ce qui me gênait. Je ne comprends d'ailleurs pas comment on peut encore admettre qu'il y ait des bagnoles dans les quartiers historiques.
Bon, là, il y avait deux policiers en tenue, un homme et une femme, qui avançaient à pieds au milieu de la rue, l'air sur leurs gardes quant à des problèmes qui pourraient surgir. En fait, ils escortaient un car transformé en char de cavalcade, sur lequel se dandinaient quelques zozos au son d'une musiquette incongrue. Il n'y avait qu'un seul char, oui, contrairement aux manifestations habituelles qui se déroulent dans le quartier. Qui avait bien pu autoriser qu'on prenne des mesures d'interdiction pour si peu ? Et pour quoi s'agissait-il de se ridiculiser ainsi ? Cela reste pour moi un mystère.

Enfin, avec tout ça, je revenais de voir un médecin, et c'était décevant, comme d'habitude. En arrivant près d'eux, je lance vers les représentants de l'ordre : « Que faaais la poliiice ? » Le flic ne bronche pas, mais la fliquette, derrière lui, se penche vers moi et répond, fort à propos : « Rieeen, comme d'habituuude ! »
Eh bien, je n'étais pas mécontent d'avoir fait l'imbécile. Ça m'avait amusé ce tac au tac, et cette combativité.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15396
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par mama zèbre le Jeu 6 Déc 2012 - 15:46

elle était plutôt drôle cette fliquette. Assez éloignée de mon expérience personnelle vis à vis de cette profession...

mama zèbre
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 65
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 45
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Pieyre le Ven 7 Déc 2012 - 7:16

Certaines fois je joue l'imbécile. C'est plutôt pour obtenir un avantage, ne serait-ce que d'observer mieux une situation. D'autres fois je joue à l'imbécile, comme en la circonstance que je relate. Alors c'est davantage de l'ordre de la provocation. Paradoxalement il y a un aspect plus honnête, s'il est question que cette provocation soit comprise comme telle.
Mais tout cela n'est pas si clair. On passe facilement d'un résultat à un autre, et d'une intention à une autre. Il faudrait que je tente une classification, tiens !

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15396
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par NewHope le Mar 12 Mar 2013 - 21:56

Dire ou écrire des absurdités sachant parfaitement qu'il s'agit d'une chose insensée -je l'ai fait l'autre fois dans un de mes premiers posts ici- c'est juste pour vérifier anxieusement la réaction des autres, observer s'ils s'énervent, ou s'ils entrent dans le jeu, s'ils décèlent l'erreur, s'ils en rient.
Parfois c'est pour me rendre accessible. Les femmes dites "trop intelligentes" (je pourrai encore rajouter quelques guillemets car ce terme me hérisse quelque peu) suscitent crainte et stupéfaction, mais surtout de l'inquiétude.
Si j'envoie des bêtises de façon comique, on en rit; on ne se méfie pas. Je deviens humaine.

D'un autre côté, parce que justement il n'y aura pas eu la réaction que j'espérai, un sourire indulgent et une remarque du genre comme quoi j'ai fait exprès de me tromper, je constate qu'autrui ne sait guère me juger. Ils n'ont pas compris, ils sont tombés dans le panneau, ils n'ont saisi le problème que par le petit bout de la lorgnette...
Pas de finesse. Et déception assurée.

Ce comportement est une sorte de filtre pour deviner parmi mes interlocuteurs les personnes vraiment humaines et celles qui méprisent leur prochain.
J'ai tort d'agir ainsi, je ne peux m'en empêcher. Évidemment la déception arrive immanquablement car j'ai mis toutes les chances de mon côté pour obtenir ce résultat. Un trait presque masochiste et lucide, ou bien misanthrope. Difficile à dire. En tout cas, fort peu sympathique, j'en conviens, c'est aussi une sorte de bouclier pour me protéger de la méchanceté.


Dernière édition par DesperateRobot le Mar 12 Mar 2013 - 21:57, édité 1 fois (Raison : s manquant)

NewHope
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1047
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : La tour des félés pique les nuages devant ma fenêtre, le ciel nocturne emplit ma tête.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Mathilda2 le Jeu 14 Mar 2013 - 5:20

Ce comportement est une sorte de filtre pour deviner parmi mes interlocuteurs les personnes vraiment humaines et celles qui méprisent leur prochain.
J'ai tort d'agir ainsi, je ne peux m'en empêcher. Évidemment la déception arrive immanquablement car j'ai mis toutes les chances de mon côté pour obtenir ce résultat. Un trait presque masochiste et lucide, ou bien misanthrope. Difficile à dire. En tout cas, fort peu sympathique, j'en conviens, c'est aussi une sorte de bouclier pour me protéger de la méchanceté.


pareil!

Mathilda2
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 07/02/2013
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Lysange le Jeu 14 Mar 2013 - 13:46

Je suis la seule à ne pas savoir ce que c'est "faire la personne dans la moyenne"?

Les zèbres n'ont que des discussions et des préoccupations hors norme?

Certes mes collègues ont des conversations d'un niveau parfois affligeant, ceci dit je ne pense pas que ça ait grand rapport avec leur intelligence.

Quant à "dévoiler son intelligence", allez-y, ne vous inquiétez pas, les gens ne feront pas de complexe infériorité, ils vous trouverons soit très bizarre soit très brillant.

Enfin, j'ai vécu sans savoir que j'étais zèbre pendant 21ans, je n'ai jamais fait d'effort dans quel sens que ce soit. Et mon "intelligence" est toujours passée totalement inaperçue.

Certes j'ai été beaucoup rejetée, mais JAMAIS il n'a été question de mon "intelligence", et je ne suis pas sure que ça ait un rapport avec se mettre à la hauteur des gens.

Je trouve ça vachement prétentieux de penser pouvoir se "débiliser" pour passer inaperçu.

Après c'est autre chose d'avoir les capacités de faire quelque chose et d'en avoir la "flemme", par facilité faire semblant de ne pas savoir, ou dans une optique de manipulation. Mais je ne pense pas que ça ait là un rapport avec le fait d'être zèbre, si ce n'est que quand quelque chose ne passionne pas un zèbre, il met encore moins de motivation à y arriver...

Lysange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 770
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : entre la chaise et le clavier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Mathilda2 le Jeu 14 Mar 2013 - 21:39

Lysa, en ce qui me concerne, je n'assimile même pas ça à être zèbre.
Je joue un peu l'idiote où plutôt je ne montre pas grand chose quand je sens que la personne en face n'est pas si "sympa" qu'elle en à l'air.
J'ai su que j'étais zèbre il y a environ trois mois... et j'ai 29 ans. Et même maintenant je ne me sens pas plus intelligente, disons différente.

C'est plutôt comme un "débusqueur" de faux gentils et de vrais méchants, jusqu'à maintenant ça à marcher.
Je ne saurais pas décrire comment, ni pourquoi (enfin si, en cherchant bien, mais ça prendrait du temps et je ne suis pas sure d'être en mesure de le faire de façon concluante).
mais le fait est que ça fait tomber leurs masques plus vite.
Ce filtre me permet de me protéger et de prendre tout de suite mes distances avant qu'il ne soit trop tard!
Même si je remarque que ces personnes, quand je ne prend pas la peine de mettre ce "filtre", vont se montrer aussi peu sympa (envers moi ou d'autres) de toute façon. Mais ça met plus de temps à se confirmer même si ça se devine déjà.

Le reste du temps, je ne pense pas "jouer"(la comédie) si on peut dire ça (tout est relatif),
J'ai le droit à "bizarre", "farfelue", "dans la lune" etc...
Mais pas avec mes amis, ou alors de façon affectueuse et puis en fait les plus proches sont zèbres donc ils sont aussi "chelous" que moi à leur manière!

Mathilda2
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 07/02/2013
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Lysange le Ven 15 Mar 2013 - 13:06

Oui je vois, je fais aussi ça, m'adapter à qui est en face. Et parfois forcer un trait pour essayer -ou non- de communiquer avec la personne. Mais je ne met pas de notion de "se mettre à la hauteur" ou "jouer l'imbécile".

Oui je joue l'imbécile parfois dans des discussions, et c'est un moyen de communication comme un autre que j'utilise pour donner de l'impact à mes propos par exemple...

Lysange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 770
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : entre la chaise et le clavier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Aethos le Ven 15 Mar 2013 - 13:58

M'est arrivé de jouer au con... souvent par la drôlerie ou par le décalage que j'incarnais alors avec l'environnement.

Il m'est arrivé souvent de réussir à faire des mes lieux de formation de puissants défouloirs (genre déconner tellement que les autres croient qu'on s'en fout... et faire rire tout le monde en faisant le cancre...) mais répondre au prof de philo aussi alors que cela faisait 30 minutes que je dormais et que mon oreille la coquine avait retenu les 3 derniers mots de sa question sur laquelle j'ai enchainé une diatribe de 15 minutes sans m'arrêter ;-) 3 potes effondrés de rire de côté...

résultat: on m'a surnommé le philosophe... et mon prof de math un verre à la main vers mon père à la remise du bac... vot'fils? jamais vu une merde pareille en math...mais c'est un sacré bon gars ;-) (il me payait des pintes de bières tous les jours à midi au pub et on refaisait le monde!!!! mdr


Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par scopiton le Sam 4 Mai 2013 - 4:17

faire exprès de passer pour un imbécile non, mais il faut croire qu'inconsciemment j'ai une bonne capacité à torpiller ma crédibilité, ce qui doit être une façon d'obtenir le même résultat. ça c'est au boulot bien sûr.
dans les rapport sociaux, je préfère me mettre à l'écart plutôt que de relever les incohérences et endurer l'ennui avec un peu d'alcool et en rêvassant ce qui fait que je n'écoute rien de rien...
quant aux rencontres de passages je me contente de sortir des banalités ineptes et l'interlocuteur est heureux d'avoir trouvé une oreille.

scopiton
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 10/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par anianka05 le Lun 6 Mai 2013 - 18:50

J'adore le faire! C'est surtout par jeu!

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par humanstep le Lun 6 Mai 2013 - 22:23

Je crois que "je joue l'imbécile" presque instinctivement. C'est une façon de m'integrer sans trop de "casse", ça me permet ensuite, au sein d'un groupe, de prendre le temps de "sélectionner" les gens vers qui je sens que je vais pouvoir me livrer me sentir en confiance pour être ce que je suis vraiment...Souvent, sur mon parcours, les premiers à m'avoir mis dans la case de "l'imbécile", revienne vers moi quand ils ont compris que je ne l'était pas tant que ça... et souvent, j'ouvre quand même ma porte! chui vraiment trop C...!

humanstep
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 29/04/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Nihi le Lun 6 Mai 2013 - 22:52

Oui, et on me le reproche souvent. Et quand je ne le fais pas, on me le reproche aussi... Very Happy

Nihi
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 108
Date d'inscription : 16/12/2011
Age : 29
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invité le Mar 7 Mai 2013 - 9:36

humanstep a écrit:Je crois que "je joue l'imbécile" presque instinctivement. C'est une façon de m'integrer sans trop de "casse", ça me permet ensuite, au sein d'un groupe, de prendre le temps de "sélectionner" les gens vers qui je sens que je vais pouvoir me livrer me sentir en confiance pour être ce que je suis vraiment...Souvent, sur mon parcours, les premiers à m'avoir mis dans la case de "l'imbécile", revienne vers moi quand ils ont compris que je ne l'était pas tant que ça... et souvent, j'ouvre quand même ma porte! chui vraiment trop C...!

Pareil... Rolling Eyes

Je me définie comme une kinder (vu les bêtises dont je suis capable, ça passe bien..), une plante verte (pas grasse) et j'accuse mes gènes belges très actifs, ça me fait passer pour une gentille et mignonne petite idiote aux yeux de gens qui le sont bien plus que moi. J'attends... et certains viennent me voir après et me disent que je suis bien loin de l'être. C'est à ce moment-là que je peux discuter avec eux, lorsqu'ils ont détecté que c''était un jeu pour moi (une sorte de test que je fais passer à mon entourage pro). Mais je n'ouvre vraiment la porte complètement qu'à certains qui sont vraiment comme moi (je comprends depuis peu que ce sont des zèbres !) donc très, très peu de personnes sinon c'est la chute assurée après (les autres finalement ne sont venus sous un autre angle, voir ce que j'avais à dire et le galvaude, le répande en s'en moquant..).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Invité le Mar 7 Mai 2013 - 9:51

Mary Poppins a écrit:(les autres finalement ne sont venus sous un autre angle, voir ce que j'avais à dire et le galvaude, le répande en s'en moquant..).
"Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d'entendre mentir sur toi leur bouche folle,
Sans mentir toi-même d'un seul mot;"

Enfin, tous ceux qui ne sont pas zèbres ne sont pas pour autant des gueux heureusement (et inversement tous les gueux ne sont pas non-zèbres). Mais je comprends qu'on prenne ses précautions pour ne pas arriver à endurer ça...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer l'imbécile

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum