Dualisme âge/ Image de soi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dualisme âge/ Image de soi.

Message par Angeal le Lun 5 Nov 2012 - 19:30

Plusieurs personnes de mon entourage s'inquiète de mes pensées et de ma façon de voir le monde...j'ai une vision relativement pessimiste ayant un oeil très critique sur la société. Des personnes de ma famille surtout ma gand-mère m'ont dit que ce n'était pas normal d'avoir des pensées aussi pessimiste à mon âge, que je ne peux pas me couper de la société et vivre en ermite, je cite: "Ce sont les vieux qui font ça". Mes amis au contraire me disent souvent très mature dans ma façon de réfléchir sur certain sujet donc me voit de manière plus positive. Mais il est vrai que dans tout ça je me sent vieille....parfois j'ai des mouvements de panique, je me dis: "J'ai quel âge ?! J'ai quel âge ?!" Et je cours me regarder dans un miroir pour me rassurer....Ca m'arrive souvent...je ne sais plus trop ai-je 18 ans ? 30 ans ? 50 ans ?

Avez-vous des angoisses similaires ?

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dualisme âge/ Image de soi.

Message par Invité le Lun 5 Nov 2012 - 19:54

J'avoue ne pas comprendre ta grand-mère : pour moi c'est au contraire le passage à l'âge adulte qui fait qu'on promène un regard critique sur le monde.
Jusque là, derrière les murs de l'école, le jeune est tenu à l'écart de la société ; puis on lui demande de se préparer à y entrer, il est évident qu'il va regarder où il est censé mettre les pieds.

Je ne peux pas t'aider plus sur la question centrale ceci dit, pour ma part mon âge ne signifie plus grand chose. J'ai passé la jeunesse, c'est tout ce que je sais.
J'ai donc quitté le début de vie, à la limite c'est ce changement qui peut me faire un choc comme si on avait refermé une porte derrière moi (car j'avais été jeune depuis ma naissance)...mais je suis hors-sujet Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dualisme âge/ Image de soi.

Message par Claire² le Lun 5 Nov 2012 - 20:11

Coucou Angeal !
En effet, je connais ce genre d'angoisses. Le pire c'est que tu ne peux pas faire semblant de vivre au pays des bisounours (entends par là ignorer ce que tu sais) en sachant que ce monde ne mène à rien. J'ai eu la "chance" (tout est relatif) d'être dotée d'un physique qui laisse mon âge relativement dans le flou. C'était ça ma grande technique pendant longtemps, tu prétends être plus vieille, du coup ça passe mieux.

Mais bon, ça ne fait qu'un temps. Pour essayer de gommer ces angoisses, je me suis déjà rentrée dans le crâne que l'âge n'est qu'un chiffre. Pas inutile, attention. Indicatif. Mais quand on dit "18 ans", il n'y a pas deux personnes de 18 ans qui ont exactement la même vision du monde, parce que pas le même vécu, pareil à 30 ou 50 ans.

A partir de là, il faut adapter un peu ce que tu dis et à qui. Sans forcément porter de masque, simplement en faisant attention à ce que tu dis et à qui.

Enfin, pour ajouter un peu d'optimisme dans ce monde tordu (ou plutôt de tordus), trouve-toi un espoir. Quel qu'il soit. L'art, la foi, la science, la psychologie et même -soyons fou- l'espoir que les humains changent. Il est toujours possible de croire en quelque chose, même si c'est en toi-même. C'est difficile à croire, mais avoir quelque chose en quoi croire te donne, au minimum, une volonté de faire le peu que tu peux faire pour essayer de changer ce monde.

J'ai peut-être trop parlé, ou répondu à côté de la plaque... j'espère t'avoir un peu aidé d'une façon ou d'une autre !

Claire²
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 05/11/2012

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dualisme âge/ Image de soi.

Message par Invité le Lun 5 Nov 2012 - 20:25

La première chose qui me vient à l'esprit en lisant ton témoignage, c'est que le pessimisme, le regard totalement désenchanté porté sur le monde et le genre humain est un grand classique de la classe des 18-25 ans sur ce forum. Cela semble une conséquence logique du regard critique qui se promène sur les réalités qui lui sont désormais accessibles sans fard et sans masques. Rien d'anormal, ni de "vieux", donc.

Par ailleurs, concrètement, à ceux qui t'en font le reproche, tu peux répondre "Explique-moi un peu ce qui pourrait me conduire à l'euphorie et à voir l'avenir en rose dans l'actualité et le discours politique et médiatique !" En particulier, je crois qu'on a rarement vu une société déployer une telle haine contre sa jeunesse comme la France de ces 10 dernières années.

Bon. Cela dit, je pense qu'une vraie lucidité consiste à ne pas confondre, justement, lucidité et pessimisme. Critique et négatif, même chose. La désillusion totale est un cap qui mérite d'être dépassé, je pense... Laissant ensuite un large éventail de possibles, parce que bon, il n'y a pas une "bonne" vision du monde unique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dualisme âge/ Image de soi.

Message par Angeal le Lun 5 Nov 2012 - 20:36

Merci pour vos réponses, même en étant hors-sujet Cherokee ce que tu dis reste intéressant.

Je pense que pour ma grand-mère une personne de 18 ans doit être rempli de rêve, s'amuser, rire, avoir cette naïveté si propre à la jeunesse, ce que je n'ai pas ou déjà plus disons...je m'amusais à refaire le monde et à monter des projets grandiloquents dans ma tête vers 13/14 ans, après ça s'est arrêté.

Claire² il est vrai qu'on m'a déjà recommandé de faire attention aux propos que je pouvait tenir, mais bon c'est plus fort que moi...

Il est vrai que je n'aime pas me voiler la face, en me disant que l'on peut changer les choses, il suffit de regarder en arrière, si ce n'est l'avancé technologique, on a plus fait des zigzags niveaux humanités, les Grecs étaient très développés, moyen-âge régression totale des mentalités, puis retour à une pensée légèrement plus rationnelle avec abolition de l'esclavage et égalité homme/femme dans certains pays...mais bon régression d'autres part, émergence de la société de consommation, Locke au XVIII ème siècle faisait déjà remarqué que l'accumulation de bien inutile était du vol de propriété...trois siècles plus tard toujours au même point....donc déjà que l'humanité change j'éradique cette hypothèse.Je ne suis pas croyante donc la foi non. Psychologie je m'y intéresse pas mal même si je garde mes distances, l'expérience psychologue fut une mauvaise chose.

L'art et la science sont peut-être les deux disciplines qui me plaisent beaucoup en effet, enfin bon je ne déteste pas tout non plus, ma passion est la philosophie mais il est vrai que je ne vie quasiment que par et pour ça, car c'est un peu le seul plaisir auquel je m'accroche.

Fusain, je trouve intéressant ta distinction entre lucidité et pessimisme, qu'est ce pour toi pour le sujet de la société par exemple une vison lucide en opposition à une vision pessimiste ? Car il me semble qu'on risque de tomber dans un certain relativisme...

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dualisme âge/ Image de soi.

Message par Invité le Lun 5 Nov 2012 - 20:45

Je pense, déjà, que tu gagnerais à connaître plus en profondeur les époques que tu cites. Wink
(Par exemple, le statut de la femme est encore "meilleur" dans l'Occident de l'an mil que dans l'Athènes classique...)

Ensuite, une vision "lucide non pessimiste", pour moi est tout l'opposé du relativisme, que je déplore. Au contraire : c'est en cherchant l'absolu qu'on finit par trouver des bouts d'espoir et des raisons d'aimer cet âne d'homme qui fait tout pour nous en dégoûter.

Je risquerais même un mot complotiste : les puissants de ce monde ont un tel intérêt à ce que tu broies du noir que rien que cela peut t'inciter à aller chercher derrière leur propagande.

Maintenant, je dirais aussi que l'espoir n'est pas que regard, il est surtout action, et c'est peut-être là que tout se joue. Le spectateur, passif, ne trouvera jamais grand'raison d'espérer, et ça aussi tu le retrouveras tout au long de l'histoire : les grands geignards sont de petits acteurs (au sens d'auteurs d'actions, pas de comédiens...) et les hommes d'espoir, des hommes qui ont agi. Ils ont pu aussi beaucoup parler, ils ont pu échouer, mais ils ont agi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dualisme âge/ Image de soi.

Message par Angeal le Lun 5 Nov 2012 - 21:09

Je n'ai pas dis que la condition des femmes étaient mieux en Grèce...j'ai dit que de manière générale ils étaient plus en avance sur leur époque alors qu'au moyen-âge on est tombé dans l'obscurantisme total, et les femmes n'étaient pas super bien traités...on brûlait les "sorcières".

"Je risquerais même un mot complotiste : les puissants de ce monde ont un tel intérêt à ce que tu broies du noir que rien que cela peut t'inciter à aller chercher derrière leur propagande." Je suis apolitique, je ne risque pas de me rallier à une quelconque propagande. Je veux juste m'éloigner de la société, prendre du recul, m'isoler.

Tu as des exemples d'hommes d'actions qui ont fait bouger les choses dans l'histoire ?

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dualisme âge/ Image de soi.

Message par 8gseagffs le Lun 5 Nov 2012 - 21:27

Je pense que le dialogue tant a passer au hors sujet , je ne pense pas que le sujet soit de suggérer et de trouver des réponses a qui a raison ou tors niveau historique .

J'ai bien adhérer a se qu'a suggérer Claire² , Cherokee et fusain . Je suis moi aussi pris d'angoisse temporaire face a ce phénomène spatiaux temporel que l'on pourrait appeler age . Je trouve que l'age est totalement subjectif car chaque personne a un moment donner peut accomplir plus ou moins de chose que ses congénères et vis versa de plus et il favorable de chercher a se distinguer ou a se fondre dans la masse par rapport a l'age vécu ?
de dire tu as 18 ans ( age calendrier catho) et tu te comporte comme une personne de 60 ans ( ou plus ) et pour moi le signe d'un jugement improbable mais je veu retirer cela car je ne veu pas être juge de ce que je considère comme juge ( bref dsl ^^ ).
Si je pouvais te suggérer une chose c'est de ne pas prêter attention a cela ( je n'ai pas mentionner la non écoute ) , non vis tes envies sois toi même . bon courage a toi !!!

8gseagffs
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 558
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 27
Localisation : amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dualisme âge/ Image de soi.

Message par Claire² le Lun 5 Nov 2012 - 22:15

Pour ta réflexion sur l'évolution du monde... je remarque surtout que l'humanité a tendance à évoluer mais à équilibrer cette évolution avec une régression. Donc en fait on évolue, certes, mais pas forcément pour du mieux (ni pour du pire d'ailleurs), on se contente de changer et de déplacer le problème, selon moi.

Pour ce qui est de ne pas pouvoir te retenir, je comprends tout à fait. Je suis aussi du genre assez franche et spontanée. Au début, on me faisait les mêmes remarques qu'à toi. Du coup j'ai trié à qui je disais quoi (super dur, parfois j'avais l'impression soit de mentir soit d'être de retour à l'école quand tu lèves la main en connaissant la réponse et que l'institutrice refuse de t'interroger) et j'ai pris sur moi d'expliquer aux gens importants pour moi mon point de vue. Bon, pas fatal error, mais presque.
Avec mes parents par exemple, ils ne disent rien, m'écoutent, sourient, échange des sourires gênés... et j'ai réussi à leur faire cracher le morceau, ils ne comprennent tout simplement pas mais ne veulent pas m'empêcher de m'exprimer.

BREF, désolée, je ne voulais pas ramener ça à moi. Ce que je veux dire je crois, c'est que de toute façon les gens ont tendance à ne pas voir les choses de la même façon... Donc il n'y a pas 36 solutions je pense. Tu t'adaptes à ton auditoire.

Oh oui, je ne dis pas que tu es totalement pessimiste. C'est juste qu'on sait qu'une trop grande lucidité (certes à ne pas confondre avec du pessimisme... mais quand on est zèbre, avec la lucidité vient la sensibilité... très mauvais ménage) peut mener à déprimer sec, voir à tomber en dépression (il y a des termes précis pour ça... désolée je suis encore relativement nouvelle) et se demander tout simplement ce qu'on fout là. Je pense qu'un bon moyen d'éviter de tomber là-dedans c'est de croire en quelque chose. Quelque chose de solide qui peut donner envie d'avancer. La philo très bien, excellent... je pense que "croire" en la philo et s'y accrocher (pour voir le côté positif des choses si on veut) jusqu'à ce que ce soit plus facile de faire la part des choses avec cette trop grande lucidité.

Claire²
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 05/11/2012

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dualisme âge/ Image de soi.

Message par Belletegeuse le Jeu 8 Nov 2012 - 21:51

J'ai eu aussi mon âge "pessimiste", mais paradoxalement je suis beaucoup plus optimiste que la moyenne des gens, je me sens "contente de vivre" même s'il m'arrive les pires ennuis et j'ai toujours détesté lorsque mes parents criaient à "l'échec" nou la "catastrophe" lorsqu'il m'arrivait quelque chose de "grave". Souvent je cachais ce qui m'arrivait me trouvant tirée vers le bas lorsue je parlais de mes ennuis à d'autres.
Je n'ai pas non plus de "honte", comment dire, si des gens se moquent de moi, je ne me sens pas humiliée, je pense aussi lorsque des gens sont punis, qu'ils s'amusent ...
Bref je suis décalée des émotions qu'éprouvent la plupart des gens dans certaines circonstances, comme si cela ne me touchait pas ou au contraire de trop. Souvent on m'a trouvée froide, inaccessible, et en matière de drague c'est le pompon, je ne sais jamais identifier ce que les gens veulent, ou ne veulent pas surtout.
Globalement, cela me fait rigoler et je ne m'en cache p&as mais en ce moment je fais gaffe, car vu que j'i été re_ue au CAPES je suis professeur stagiaire, donc mieux vaut être émotionnellement correcte, ou le faire croire, on ne sait jamais, ensuite, bah le naturel reprendra le dessus !!!

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dualisme âge/ Image de soi.

Message par Invité le Jeu 8 Nov 2012 - 21:56

Tu as des exemples d'hommes d'actions qui ont fait bouger les choses dans l'histoire ?

Des Gracques à Gorby, des tas, mais ils étaient autant penseurs que d'action, en fait...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dualisme âge/ Image de soi.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum