Mon histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon histoire

Message par Zahra le Dim 4 Nov 2012 - 22:03

Bonjour,
Il y a pratiquement un an j'avais décidé de m'inscrire et j'avais raconté ma vie dans un long post, mais je n'ai pas assumé et je l'ai effacé sans attendre les réponses des membres ici. Aujourd'hui, je suis toujours dans la même situation et je reviens ici pour m'exprimer bien que je penses que comme toutes les autres fois je serais surement ignoré. Je me sens tellement différente, tellement à part. Je me sens comme une spectatrice de ce monde, comme si je savez des choses que les autres ne connaissent pas... mais là encore, peut être est-ce à cause de mon arrogance que je penses cela?!
En fait tous le sépare des autres, et même de vous je crois. J'espère que cela ne vous déplaira pas, mais j'ai besoin de raconter ma vie, alors c'est parti.
Déjà, je commences à n'avoir pratiquement aucun souvenir de mon enfance si ce n'est des petites bribes : j'arrive à me souvenir d'une parole que quelqu'un de mon entourage m'a dit et qui m'a marqué, ou alors je me voit entrain de traverser la route, ou de monter les escaliers mais ce n'est pas clair. Je ne sais pas si c'est pareil pour vous, mais mes souvenirs sont vagues... tout commence à disparaître alors que je n'ai encore que 19 ans. Sad J'ai pourtant des sensations de ces souvenirs-là, du genre je peux voir une rue quelconque et me sentir comme lorsque j'étais enfant et tout revoir d'un coup, tout ressentir, comme du "déjà vue". Je crois que c'est un problème de mémoire non? Pourtant j'ai l'impression d'avoir une assez bonne mémoire, mais je penses qu'elle doit être dans la moyenne. (je connais retiens assez vite les mots de passes avec chiffres et lettres que je lis une fois). Mais mon plus grand défaut, reste que je suis très (trop) tête en l'air. Je suis tellement noyé dans mes pensés parfois, que je ne sais plus ce que je dois dire, ce que je dois faire. Il m'arrive d'avoir des tous de mémoires horribles pour des phrases simples à prononcer, du coup j'ai pensé et je penses toujours être sous-douée. J'ai peut être une intelligence inférieur et ça serait débile d'aller me demander de faire un test pour confirmer ou réfuter cela.
Non... je crois être encore plus différente que vous. On m'a raconté qu'entre 1 et 7 ans j'étais vraiment une vraie pipelette. Je parlais fort avec des expressions d'adultes. J'avais la manie de toujours critiquer tous ce que je voyais , si bien qu'à l'âge de 3 ans (comme on me l'a raconté) je disais à ma tante : "On ne dit pas telle chose, mais on dit plutôt telle chose!" Bref, une vraie petite peste selon certains. Mais à l'âge de 8 ans j'ai dû quitter le pays où je vivais et je suis arrivé en France, et là ma vie a changé. Mon père que je ne connaissais que très peu vivait désormais avec nous et à cause de son extrême injustice j'ai dû faire face à lui, j'ai beaucoup souffert mais je ne me suis jamais laissé faire, je me suis battu contre l'autorité qu'il exerçais tous cela parce que je pensais qu'il usait de l'injustice. Et à mes 8 ans, je ne penses pas avoir été comme les autres enfants car je passais beaucoup de temps à pleurer seule dans ma chambre en parlant à tous les pauvres de la terre, à tous les malheureux pour qu'ils viennent me rejoindre et habiter avec moi. J'étais très sensible. Je pouvais lire dans le regard des gens ce qu'ils voulaient cacher, je pouvais être malheureuse à la place de ma mère, je pouvais tout ressentir de ce qu'elle cachait dans son coeur. En grandissant j'ai voulu avoir des amis mais je n'ai jamais pu vraiment aimer ce qu'ils faisaient, alors j'essayais de me forcer mais à force je n'en pouvais plus alors j'ai passé énormément de temps seule, avec toutes les remarques des gens du genre : "elle est bizarre...". Mais je me sentais beaucoup proche de Dieu et je savais que quoi que je ferai dans la vie je serais toujours critiqué. Je suis croyante et j'ai décidé de suivre une religion qui n'est pas très apprécié de nos jours (je vous laisse deviner laquelle), pourtant aujourd'hui je n'arrive plus à supporter le jugement, je voudrais parfois faire en sorte que les gens me comprenne et puissent m'aimer car j'ai énormément d'amour au fond de moi que j'aimerai partager... mais tout le monde me juge et personne ne semble comprendre. A cause de cela, j'ai fini par me créer une carapace, je manque de confiance en moi et en plus je suis devenu une sorte d'enfant. Au fond de moi je suis très mâture mais je me comporte comme une petite fille et je me considère toujours comme une enfant, je n'arrive pas à accepter qu'on puisse m'appeler "madame" . Les gens pourront peut être trouver cela ridicule mais pour moi ça a beaucoup d'importances? Bref, je n'ai pas tout dit mais voilà un tout petit résumé de ma vie. J'espère qu'au moins ici je ne serai pas l'étrangère, ou la différente. J'espère qu'au moins vous m'accepterez comme je suis.


PS: Autre chose que j'ai oublié. Avez-vous déjà été comme les autres enfants ou jeunes de votre âge? Avez-vous déjà eu du plaisir à vous moquer de quelqu'un en serais-ce qu'une fois ou à encourager une bagarre ? Moi, jamais. Je n'ai jamais réussi à faire du mal à quelqu'un tout en le regardant souffrir parce que je ressens ce qu'il ressent et cela me blesse.

A vous !

Zahra
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 2
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire

Message par Invité le Dim 4 Nov 2012 - 22:14

Bienvenue à toi.

Pas mal de choses que tu as racontées me parlent; mais je suis trop fatigué ce soir pour faire une réponse digne. Cela viendra en son temps ! study

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire

Message par fleur_bleue le Dim 4 Nov 2012 - 22:18

Bonsoir Zahra,

bienvenue ici! Ce côté "se sentir une petite fille tout en étant très mature au fond", il me parle, je connais bien. Je me considère toujours une "fille" la plupart du temps, et non une "femme", encore que c'est en train de s'améliorer un petit peu... Et j'ai dix ans de plus que toi! A 19 ans, je trouve d'ailleurs qu'on ne peut pas demander à quelqu'un d'être entièrement adulte, tu es encore une ado à cet âge-là.

Tu habites dans quelle région? Tu pourrais toujours regarder pour des rencontres près de chez toi, et puis voir si ca te plaît. Wink

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire

Message par Invité le Dim 4 Nov 2012 - 22:27

[La multitude de la similitude. ]

Bienvenue Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire

Message par Zahra le Dim 4 Nov 2012 - 22:38

Merci à vous! Je tiens à préciser quand même que Zahra n'est pas mon prénom mais c'est juste un pseudo

Si seulement tu savais fleur_bleue combien ta réponse me rassure... c'est étrange mais ça m'a fait beaucoup de bien de me sentir pour une fois pareil que quelqu'un.

J'habites en isère.

Sinon avez-vous parfois du mal à communiquer à l'oral ? Moi oui... même si je crois que je suis plus performante à l'oral. Ce n'est pas contradictoire ce que je dit, en fait c'est parce que parfois je ne trouve pas un mot du coup je ne finit pratiquement jamais mes phrases, parce qu'il y a plusieurs propositions qui m'arrivent en même temps. :/ je crois être la seule à avoir ça... Mais à l'écrit quand je suis sur l'ordinateur j'écris très bien et très vite sans regarder le clavier , par contre sur un cahier c'est une catastrophe j'écris très mal et je trouve mon écriture incroyablement laide.

Autre chose que j'ai oublié de vous raconter (je ne penses pas que ça vous intéresse tant que ça mais bon) : quand j'étais petite (dans le pays où je vivais) notre maîtresse avait l'habitude de frapper les élèves avec une règle et sur le bout des doigts... c'était habituel. Sauf que moi la prof me chouchoutait et me tapait rarement parce que j'étais une très bonne élève (je ne le suis plus maintenant) et parce qu'aussi ma famille était très connu. Je n'ai pas supporté que les autres élèves soient tapé et j'ai dit à la maîtresse que ce qu'elle faisait était injuste . s'en est suivie une guerre sans fin contre ce genre de punition... et j'ai pu faire cesser durant un temps cet acte monstrueux. Mais bon quand j'en parles aux autres, en me prends pour une folle, comme si se mettre à la place des autres c'était impossible. Rassurez moi, vous aussi vous êtes comme moi?

Zahra
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 2
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire

Message par fleur_bleue le Dim 4 Nov 2012 - 22:43

Je supporte mal l'injustice. Des fois, je me retrouvais à défendre le point de vue d'une copine qui avec un contrôle au contenu comparable au mien, avait deux points de moins - devant le prof! J'avoue qu'en grandissant, j'ai appris à me taire, afin de ne pas être pénalisée... Mais ce genre de choses me met toujours mal à l'aise.

Donc je dirais que tu n'es pas folle, mais très empathique et qui sait, peut-être même zébrée - si tu as l'occasion un jour de passer le test, ce serait peut-être quelque chose à faire... (L'impression d'être plutôt pas très futée est aussi assez "classique" de la chose.)

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire

Message par toxic-paradise le Dim 4 Nov 2012 - 23:15

Bienvenue !

Ta présentation ne ressemble pas à celle d'une personne sous-douée, je te rassure.
L'empathie je connais aussi et je comprends.


toxic-paradise
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 423
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:37


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum