Comment gérez-vous la solitude ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par L'ange le Lun 19 Mai 2014 - 15:45

ISIS75 a écrit:@l'4nge : attention à l'hypersensibilité qui peut créer des malentendus, surtout entre 2 hypersensibles ou un hypersensible qui ne veut pas admettre qu'il l'est et une personne qui ne sait pas ce que c'est.

Oui, je sais. Smile
Je l'ai expérimenté de nombreuses fois, j'ai vécu beaucoup de ces malentendus, même encore très récemment. ^^

L'ange

Messages : 2709
Date d'inscription : 19/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Free le Lun 19 Mai 2014 - 16:08

merci pour ce témoigne poignant L4nge,

mais il laisse, ainsi que les réactions, comme un goût amer,

on souhaiterait qu'un peu de .. délicate sagesse humaine ? vienne rendre quelque sérénité ici ou là..
Free
Free

Messages : 1257
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Tardis.XLII

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par ISIS75 le Lun 19 Mai 2014 - 16:50

n'importe quel don implique des avantages mais aussi des responsabilités ou problèmes...
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par gnomon le Mer 21 Mai 2014 - 9:23

Je ressens les choses comme L4nge et étonnamment sur de nombreux points précis.
Pour répondre à la question comment je gère la solitude, je dirais: "comme une fatalité" . C'est une habitude d'enfant, je me suis toujours sentie seule même au milieu de gens et je dirais même en particulier au milieu d'un groupe. Evidemment ce sentiment s'est exacerbé à l'adolescence et perdure malgré tout à l'âge adulte et même mûr maintenant ...
Certains ont parlé d'hypersensibilité, je pense qu'il y a aussi une attente énorme qui n'est, par la force des choses jamais comblée . L'exigence que nous avons envers nous-même se répercute sur les autres et on ne trouve jamais complètement l'effet espéré.
Il y a aussi l'humour qualifié "de merde" qui ne facilite pas les choses et donc pour ma part, j'ai appris la communication pour maîtriser les relations aux autres et pouvoir évoluer dans ce monde qui m'était tellement étranger. ça a marché dans une grande proportion, ça m'a permis d'avoir des relations harmonieuses avec mon entourage mais ça n'a pas réglé le sentiment de solitude pour autant.
Le plus efficace et ça c'est une recette que je conseille : je me suis trouvé un drôle de zèbre comme mari  Laughing 

gnomon

Messages : 76
Date d'inscription : 26/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Invité le Mer 21 Mai 2014 - 10:37

.


Dernière édition par F le Ven 11 Juil 2014 - 1:29, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par L'ange le Mer 21 Mai 2014 - 14:48

@Free : Que veux-tu dire par là ?

@Gnomon : est-ce que ton faux-self, cet aspect à jouer le caméléon, surement même amélioré au fil du temps grâce à l'apprentissage de la communication ne joue-t-il pas un rôle dans ta solitude ? Tu as réussi à avoir des relations harmonieuses avec ton entourage, mais si c'est grâce à un faux-self, il est logique que tu ne te sentes pas complètement à ta place, je pense.

@Fostermax : Ouais, pourquoi pas, mais je ne la trouve pas très câline, pas vraiment attentionnée. De plus, elle n'est pas très loquace... Laughing
L'ange
L'ange

Messages : 2709
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 29
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Free le Mer 21 Mai 2014 - 15:05

L4nge a écrit:[i]@Free : Que veux-tu dire par là ?

-je te souhaite de recevoir régulièrement plein d'échanges humains chaleureux et sincères pour apaiser tes peines
-recueillir assez de sagesses pour réussir à voir les forces dans les fragilités d'autrui,
-assez de forces/ 'ressources internes" pour puiser ds les sources vives alimentant les belles amitiés où elles sont..

.. et pas où elle ne sont pas ; je ne connais pas ton histoire, aussi je dis juste 'peut-être que ' :

- ton ex n'a pas une 'éthique'/'intégrité'/'manière d'être'.. assez à même d'interagir sereinement avec la tienne
- tu trouveras d'autres belles histoires humaines où tu pourras, pas à pas, construire de solides et solidaires confiances
- tu trouveras la force d'aller aider d'autres frères humains qui apprécieraient le coup de pouce.. Wise spirit b with U Smile

---

la solitude fréquente beaucoup d'autres que vous - trompez là aussi, parfois Smile
Free
Free

Messages : 1257
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Tardis.XLII

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par L'ange le Mer 21 Mai 2014 - 15:18

Je te remercie pour ton message. Smile


recueillir assez de sagesses pour réussir à voir les forces dans les fragilités d'autrui

Ne crois pas que je ne vais pas vers les gens. J'ai toujours admis que chaque personne avait quelque chose à apporter et je ne pars jamais sur des préjugés, je suis ouvert au monde. Smile


tu trouveras la force d'aller aider d'autres frères humains qui apprécieraient le coup de pouce..

C'est le parcours de ma vie cela. J'aide les gens, j'y prends du plaisir, j'aime ça. Les gens apprécient mon aide, puis vont mieux et s'en vont, sortent de ma vie. ^^
L'ange
L'ange

Messages : 2709
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 29
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Invité le Mer 21 Mai 2014 - 15:18

Et toi Free, comment geres tu cette solitude que tu sembles egalement apprecier bien souvent ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par ErikFromFrance le Mer 21 Mai 2014 - 15:51

Comment gérez-vous la solitude ?




La solitude, c'est le quotidien (depuis ma rupture). Donc quand j'ai un coup de solitude, je pousse un soupir, et j'enchaine sur la chose d'après : regarder une série, un film, une conférence de philo, un débat religieux, un cours de Stanford ou Yale sur YouTube, faire du jardinage, du bricolage... Et puis de temps en temps, même si ça va un peu contre ma nature solitaire, je me force à passer un coup de fil à mon meilleur pote et on convient d'un jour/heure pour se voir et prendre l'apéro ou passer l'après-midi.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Free le Mer 21 Mai 2014 - 15:54

L4nge a écrit:Les gens apprécient mon aide, puis vont mieux et s'en vont, sortent de ma vie. ^^

c'est un peu tout le débat et le coeur de ton témoignage,
et c'était dans cette perspective qu'étaient tournés mes propos Wink

au plaisir de ne pas laisser cette discussion sortir de notre vie ;-)

@Parisette: ben j'aime les gens, mais de loin de préférence. Je t'aime. Mais de loin et à petite dose.
Et puis parfois je décide d'être plus sociable (rarement).
Et puis parfois, d'humains et joyeux poètes, à 25 ans, décident qu'à 40, il se mettront une balle. Et le font.

du libre arbitre et de la nausée...
Free
Free

Messages : 1257
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Tardis.XLII

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Invité le Mer 21 Mai 2014 - 16:46

Free, moi aussi je t'aime.
"De loin et à petite dose" c'est ce qu'on appelle communément le virtuel n'est ce pas ?

La solitude n'est un probleme que si elle est mal vecue.
On peut également se sentir seul dans un groupe, dans une fete, dans un couple.

L4nge, tu noies ta solitude en t'obligeant à sortir mais romps tu la solitude pour autant.

Comme toi je sens que ma famille (mere, frere et soeur j'entends) m'appelle quand ils ont besoin de se confier ou ont besoin d'un service. Je raccroche et peux ressentir une grande solitude à ne pas avoir été ecouter.

Je suis une solitaire dans l'ame, meme si je suis tres entourée. J'ai besoin de calme pour me ressourcer.

Et tu sais, les seuls qui rompent ma solitude, pour de vrai, et  sans demi-mesure, ce sont mes enfants  I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par _Alexis_ le Mer 21 Mai 2014 - 20:43

L4nge a écrit:@Free : Que veux-tu dire par là ?

@Gnomon : est-ce que ton faux-self, cet aspect à jouer le caméléon, surement même amélioré au fil du temps grâce à l'apprentissage de la communication ne joue-t-il pas un rôle dans ta solitude ? Tu as réussi à avoir des relations harmonieuses avec ton entourage, mais si c'est grâce à un faux-self, il est logique que tu ne te sentes pas complètement à ta place, je pense.

@Fostermax : Ouais, pourquoi pas, mais je ne la trouve pas très câline, pas vraiment attentionnée. De plus, elle n'est pas très loquace... Laughing

Si tu n'étais pas un homme, je t'épouserais Very Happy .
_Alexis_
_Alexis_

Messages : 54
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 42
Localisation : Bretagne et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par L'ange le Mer 21 Mai 2014 - 21:04

Ah bon ?! Pourquoi cela ?!
Je suis si attirant que ça...?! Laughing
Et encore, t'as pas vu ma barbe ! x)
L'ange
L'ange

Messages : 2709
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 29
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par gnomon le Mer 21 Mai 2014 - 21:05

Oui sans doute, c'est la faute du faux self ... Je n'en avais jamais entendu parlé jusqu'à, il n'y a pas longtemps. Mais tu as raison, depuis le temps que je fonctionnais comme ça, je n'ai que très rarement nouer des relations vraies, c'est à dire en confiance avec des gens, peu de gens. Maintenant que je sais comment ça fonctionne je pourrai sans doute être moi même ... je ne crois pas vraiment. On verra quand j'aurai apprivoisé ce faux self pour le museler  Razz 

gnomon

Messages : 76
Date d'inscription : 26/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par gnomon le Mer 21 Mai 2014 - 21:08

Au fait L4nge, tu les ex, c'est surtout fait pour les oublier et passer à autre chose à condition d'en tirer les leçons  Wink 

gnomon

Messages : 76
Date d'inscription : 26/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par gnomon le Mer 21 Mai 2014 - 21:08

Tu sais (j'ai oublié le sais)

gnomon

Messages : 76
Date d'inscription : 26/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par L'ange le Mer 21 Mai 2014 - 21:13

Il va falloir que tu apprennes à être toi-même avec ton entourage, oui. Smile
Peut-être qu'à ce moment là, ta solitude sera moins présente, voire effacée. ^^

Spoiler:
Pour mon ex, je n'y peux rien. Sans vouloir jouer le romantique, je pense sincèrement que ça aurait dû être elle. C'était la femme de ma vie, la seule que j'ai réellement désirée, la seule que j'ai aimé, la seule que j'aime encore. Je n'arrive pas à l'oublier. Je suis passé à autre chose, mais je l'aime encore profondément, de façon pure. Elle ne me manque pas tout le temps, je n'ai plus une énorme envie d'être avec elle, je veux juste qu'elle soit heureuse et qu'elle aille bien. Je me suis résigné en fait. ^^
Mais j'ai essayé pendant des années de l'oublier, impossible. Alors j'accepte de l'aimer. Smile
L'ange
L'ange

Messages : 2709
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 29
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par gnomon le Mer 21 Mai 2014 - 21:34

Depuis des années ??? mais tu es si jeuuuune !!!

Et puis tu disais être sûr qu'elle ne t'aimais pas et ça c'est très toxique. Tu trouveras une jeune femme qui t'aime tel que tu es et que tu pourras aimer en retour pourvu que tu saches reconnaitre la personne qui te correspond et pas celle qui est susceptible de te faire souffrir

gnomon

Messages : 76
Date d'inscription : 26/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par le rêveur le Mer 21 Mai 2014 - 22:56

la solitude a quel putain perverse!

car la solitude veux juste dire que l'on s'intégre pas facilement a la société, pour ma par je tourne mon regard vers les "marginaux", vous et ceux que j'appelle les écorchés de la vie ( qui on subit un traumatisme dans leur vie ).

vous, sa fait pas super longtemps et j'ai pas tissé de lien encore ( je suis très lent, il me faut du temps Smile )
et les écorché de la vie bah sans le savoir au départ j'ai eu beaucoup de mes copine qui avez subit un viole, et quand c'était pas sa, c'était des personne qui on subit des persécution moral ou physique a l'école.

sa va surement paraître bizarre mais c'est des personnes sublime.
et qui souvent cherche la même chose que toi, être aimé, du sentiment a l'état pur et une notion très forte, la confiance.

le rêveur

Messages : 16
Date d'inscription : 21/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Thoma le Jeu 22 Mai 2014 - 0:04

@l4nge, idem.
Sauf que moi ça s'est érodé.
Mais c'est un sentiment perturbant : on pense qu'on va retrouver mieux, vite et bien, mais moins ça vient, plus on se demande si on a pas vraiment laissé passer le filon...

Thoma
Thoma

Messages : 18
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par L'ange le Jeu 22 Mai 2014 - 0:15

@Gnomon : Oui je suis si "jeune", mais j'ai connu beaucoup de filles et j'ai eu le temps de connaître le véritable amour pour une femme. Smile

Mais ne t'inquiète pas, je n'ai pas dit que je ne pouvais pas aimer quelqu'un d'autre. Mon amour pour elle a évolué, c'est devenu quelque chose que je qualifie presque de noble. Disons que je l'aime, je veux qu'elle soit heureuse, mais j'ai appris à ne plus espérer être avec elle et à me passer de sa présence. Je te mets un petit (pas si petit) texte en spoiler, qui est une sorte de lettre ouverte que je lui ai écrite. Si tu as du temps à perdre bien sûr, tu peux y voir que je ne souffre pas de cet amour pour elle.
Mais te forces pas à lire, c'est long.

Spoiler:

Une douce chevelure envoutante flottant généreusement au vent, cela reste un souvenir clé. C'est celui-ci qui concrétisa l'amour inconditionnel que je te porte.
Depuis cet instant, celui où la foule ne laissait entrevoir que ces cheveux bruns enivrants que je reconnu immédiatement, je sais que je t'aime.
Mais le temps porta ses fruits et retira la douleur de ton absence.
La réciprocité de mes sentiments à ton égard n'est plus une condition pour qu'ils perdurent.
N'être que ce que tu es, une femme forte qui a ses défauts et ses qualités, qui possède le regard le plus perturbant que ce monde ai bien voulu me montrer, cette capacité à me subjuguer d'un mot, d'un simple son, cet âme si noble et attendrissante malgré sa dureté, me permit de découvrir ce qu'aimer signifiait au plus profond du sens que comporte ce terme.
Il m'est réellement impossible de ne plus penser à toi comme la femme de ma vie, celle qui, malgré qu'elle ne partagera jamais mes jours de la façon dont je l'aurais voulu jadis, restera pour toujours en mon cœur. J'apprends au fur et à mesure de mon existence à me passer de ta présence. Il m'est maintenant possible de voir ton visage sans que les larmes imprègnent mes yeux. Je peux également me souvenir des moments passés en ta présence sans ressentir la douleur qu'ils soient révolus.
Néanmoins, c'est avec une profonde tristesse que je ressens la tienne dès que tu m'en fais part. C'est une déchirure que de savoir que tu vas mal et que la distance qui nous sépare ne me permet que de t'écouter. Ton bonheur contribue au mien et ils sont liés de cette façon. Je ne pense plus à passer un moment avec toi, je pense à ce que tu vives une vie heureuse avec quelqu'un qui saurait t'y aider. Jamais je ne serais en mesure de te refuser ma présence et mon aide. L'envie d'être à tes côtés sera toujours là, dans les profondeurs de mes fantasmes les plus refoulés. Mais elle n'est que sommaire par rapport à la bienveillance qui s'engouffre en moi dès que ton nom est cité.
C'est un amour pur qui m'habite, celui d'un être ne désirant plus rien d'autre d'une personne, que le fait qu'elle soit l'incarnation même de la joie de vivre. Pour toi, je serais capable de soulever des montagnes ou d'arracher la lune de son orbite, je serais capable de séparer la mer en deux ou de parcourir les âges, mais de façon plus réaliste, je vendrais mon âme au diable ou me jetterais sous un camion pour te sauver. Quand bien même tu aurais besoin d'un cœur, je serais à ton chevet pour te le donner.
Tu m'as dit récemment que tu ne méritais peut-être pas quelqu'un de bien et qu'aucun ne pourrait t'aimer. Je ne puis affirmer être un homme bon mais tu le fais bien. Je t'en remercie encore, malgré que je ne sois encore sûr de la véracité de tes paroles. J'ose scander alors qu'au moins un homme bien a été capable de t'aimer, au plus profond de son être, d'un amour véritable, sincère. En cela, tu te dois de trouver une personne capable de ressentir ces sentiments tout autant que moi, si ce n'est plus intensément. Et je serais présent pour te voir t'épanouir au sein de ce bonheur.
S'il est bien une chose que j'oserais te demander au nom de l'amour que j'ai pour toi, c'est d'être heureuse...
A toi, l'infirmière sexy, de la part d'un homme qui t'aime...

@Le rêveur : C'est vrai que moi aussi, je suis plus souvent attiré par les filles qui ont vécues des choses assez affreuses. Au point qu'à force j'en doute presque chez certaines, tellement ça me parait impossible qu'elles aient toutes vécues ce genre de truc.

@Thoma : Oui, je me demande souvent ça aussi... ^^'


L'ange
L'ange

Messages : 2709
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 29
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par _Alexis_ le Jeu 22 Mai 2014 - 15:37

Thoma a écrit:@l4nge, idem.
Sauf que moi ça s'est érodé.
Mais c'est un sentiment perturbant : on pense qu'on va retrouver mieux, vite et bien, mais moins ça vient, plus on se demande si on a pas vraiment laissé passer le filon...


Tout à fait, voire si le filon existe réellement. La conclusion la plus logique est que, tout comme ça a pu nous arriver, les personnes les plus altruistes et sensibles sont en compagnie de leur contraire (sachant très bien qui choisir ou "consommer"). Le temps qu'elles réalisent ce qu'il en est, il est "trop tard" à chaque fois et pour chacune d'elles. Les rescapé(e)s, selon la gravité de leur vécu, deviennent méfiant(e)s dans le meilleur des cas voire développent des pathologies dont le fait de répéter plus ou moins consciemment ce qui leur a été fait. On nage en plein "Walking Dead" Smile .

Plus on prend de l'âge et surtout du vécu, plus le piège se referme et le fait d'en connaître de mieux en mieux les mécanismes ne change rien à l'affaire puisqu'on est tout sauf seuls au monde, tout en étant solitaires à l'échelle individuelle.
Les mêmes c*nneries se répètent à quelques nuances près, partout et à chaque instant. Se trouver dans l'intervalle entre deux de ces c*nneries relève du miracle et c'est encore bien insuffisant, l'effet des précédentes se répercutant au présent et préparant déjà les futures boucles de rétroaction.
"Bienvenue dans le monde réel" Very Happy .
_Alexis_
_Alexis_

Messages : 54
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 42
Localisation : Bretagne et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par gnomon le Jeu 22 Mai 2014 - 20:31

@L4nge, ta lettre est très belle, très touchante et pour en revenir au sujet cette très belle déclaration d'amour, d'un amour sans attente en retour constitue le paroxysme de la solitude  Smile 

gnomon

Messages : 76
Date d'inscription : 26/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Fannibellule le Lun 26 Mai 2014 - 22:49

Après avoir lu à peu près l'ensemble des interventions, j'ai décidé de ne pas les mentionner ou les commenter, peut-être parce qu'il y aurait trop à dire, et qu'en même temps, la solitude me parait être un phénomène trop profondément personnel...
Comme je gère la solitude, personnellement? En la remplissant.
A défauts d'avoir auprès de moi un être pour faire chavirer mon cœur, je trouve mon émotion, ma chaleur et mon inspiration ailleurs. Auprès de la nature, de l'art (à regarder ou pratiquer), du sport, de la lecture... Et puis, je "comble" ce besoin de découvertes par mes questions et mes recherches sur tel ou tel sujet. J'ai sans doute la chance aussi, j'en conviens, d'avoir quelque part -même si pas si proche- une mère très aimante, qui peut me réconforter de ses bras, de ses câlins maternel Ô combien protecteurs, lorsque le manque de tendresse pèse trop lourd, et que soudain, la solitude me semble trop fidèle. Parfois c'est vrai que j'aimerai être cocue de mon amie la solitude.
Ce qui manque le plus probablement, ce n'est peut-être pas tant d'être "en couple" (il est facile d'être seule à plusieurs) mais de se sentir pleinement soi, et en osmose avec quelqu'un. Le potentiel (que ce mot est moche je trouve, mais je ne sais comment le nommer) qui ronronne doucement en moi ne peut s'épanouir sans la réceptivité d'un Autre, sans doute. Du coup, j'ignore qui je suis, quand je suis pleinement moi.
Mais dans l'ensemble, j'Existe tout de même, dans mon petit coin. Et au delà de ces maux, il peut être très bon d'être seul(e), c'est inspirant, car il me semble qu'on peut être d'autant plus conscient de l'instant présent, ainsi.
Fannibellule
Fannibellule

Messages : 154
Date d'inscription : 14/04/2014
Age : 29
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Invité le Lun 26 Mai 2014 - 22:59


Mon soucis comme la plupart ici ce n'est pas vraiment la solitude mais l'ennui. D'ailleurs, ça m'effraie un peu, d'adorer autant la solitude (ça ne me semble pas couvrir quelque chose de bon...). Enfin, oui, l'ennui, c'est le souci. Quand ça me touche, je me dis parfois que c'est parce-que je suis trop empêtrée dans la solitude et que de la compagnie apporterait de l'eau à mon moulin mais je me rends rapidement compte que même entourée je peux m'embêter en un rien de temps.

Alors j'essaye de combattre l'ennui en tentant d'être plus curieuse, de faire plus appel à mon imagination.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par L'ange le Lun 26 Mai 2014 - 23:02

Ce qui manque le plus probablement, ce n'est peut-être pas tant d'être "en couple" (il est facile d'être seule à plusieurs) mais de se sentir pleinement soi, et en osmose avec quelqu'un. Le potentiel (que ce mot est moche je trouve, mais je ne sais comment le nommer) qui ronronne doucement en moi ne peut s'épanouir sans la réceptivité d'un Autre, sans doute. Du coup, j'ignore qui je suis, quand je suis pleinement moi.

Je te rejoins tout à fait sur cet aspect. Être en couple n'est pas si fondamental, mais trouver une personne qui libère ce "potentiel" comme tu le dis...
Je comprends tout à fait tes mots.
L'ange
L'ange

Messages : 2709
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 29
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par _Alexis_ le Mar 27 Mai 2014 - 4:33

Fannibellule a écrit:se sentir pleinement soi, et en osmose avec quelqu'un

Ca, c'est plus fort que Sirop Sport Very Happy .
Relation parasitique ou symbiotique, au choix, s'il en existe réellement un.
_Alexis_
_Alexis_

Messages : 54
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 42
Localisation : Bretagne et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par L'ange le Mar 27 Mai 2014 - 4:49

_Alexis_ a écrit:
Relation parasitique ou symbiotique [...]

Finalement, est-ce si différent...? Rolling Eyes
Et est-ce mal, ou bien...? Smile
L'ange
L'ange

Messages : 2709
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 29
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par zozo le Mar 27 Mai 2014 - 9:23

moi je gère de plus en plus mal , je crois que c'est l'approche de la quarantaine

zozo

Messages : 39
Date d'inscription : 05/06/2013
Age : 43
Localisation : Toulouse la plus belle ville du monde la premiere pas la seconde !

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par magicglace le Mar 27 Mai 2014 - 9:36

Moi je dirai que la solitude je la gère en fonction des périodes. Quand quelque chose déconne dans ma vie alors la solitude ressort comme complètement insupportable et me ronge de l'intérieur. Ca enclenche une espèce de rejet du monde et des autres qui m'amène dans un cercle vicieux de solitude de plus en plus important. Très difficile de sortir de cette spirale jusqu'à ce que je sente que ce n'est plus possible de vivre comme ça. Alors la c'est une grosse remise en question qui arrive suivi des mesures associées pour aller mieux et sortir de ma solitude, rencontre de nouvelle tête effort d'aller vers les autres.
Et d'un coup le cercle ce casse un certain temps pour replonger quelque mois plus tard quand finalement je me rends compte que globalement je ne suis pas plus compris qu'avant et que les "gens" me déçoivent globalement.

Enfin bon voilà comment je la gère la solitude en faite je le gère pas c'est plus quelque chose que je me reprend en pleine gueule des qu'un truc ne va pas dans ma vie.
magicglace
magicglace

Messages : 367
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par colonel Sponz le Mar 27 Mai 2014 - 9:45

dans cette vie plus vite tu comprends que t'es seul, plus vite tu te portes mieux...
colonel Sponz
colonel Sponz

Messages : 535
Date d'inscription : 22/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par magicglace le Mar 27 Mai 2014 - 9:51

ouais mais c'est profondément déprimant de ce dire que la solitude est une fin en soi.
magicglace
magicglace

Messages : 367
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Invité le Mar 27 Mai 2014 - 9:54

J'ai fait des enfants.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par magicglace le Mar 27 Mai 2014 - 9:56

et ca va mieux depuis? Moi je me dis qu'il me faudrait un chat  Laughing 
magicglace
magicglace

Messages : 367
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Invité le Mar 27 Mai 2014 - 9:58

Bah disons qu'après même si t'es le nombril du monde qui te mérite pas les gossent méritent de passer avant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par magicglace le Mar 27 Mai 2014 - 10:03

J'aime bien l'idée. Il ne me reste plus qu'a trouver la mère porteuse. Il parait que les asiatiques sont pas cher en ce moment. En plus comme ça l'enfant sera bon en math  Rolling Eyes 
magicglace
magicglace

Messages : 367
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par gnomon le Mar 27 Mai 2014 - 10:16

Voilà, tout est dit : ce qui est remarquable, c'est que tous ceux qui se sont exprimés ici ressentent la solitude à peu près de la même manière, certains même partagent des points communs d'une proximité incroyable et je pense que ce qui nous a amené sur ce forum c'est aussi l'espoir de combler un peu cette solitude en partageant avec des pairs susceptibles de nous comprendre ... apparemment ça ne fonctionne pas, nous ressentons malgré tout cette solitude.
D'ailleurs, j'ai été frappée en lisant tous ces fils que l'échange est très limité, souvent arrêté d'un coup par une pirouette, une vanne ... peut-être que le zèbre en fait veut bien essayer de gérer sa solitude mais ... tout seul  Wink  !!!

gnomon

Messages : 76
Date d'inscription : 26/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Thoma le Mar 27 Mai 2014 - 10:29

C'est nous a écrit:J'ai fait des enfants.

+1

Effectivement, tu dois avoir moins le temps de te rendre compte de ta solitude!
Mais first of all, tu les as pas faits tout(e) seul(e), si?
Ta moitié n'est-elle pas déjà un remède à la solitude?
Thoma
Thoma

Messages : 18
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Fannibellule le Mar 27 Mai 2014 - 20:31

alexis a écrit:Fannibellule a écrit:
se sentir pleinement soi, et en osmose avec quelqu'un

Ca, c'est plus fort que Sirop Sport Very Happy .
Relation parasitique ou symbiotique, au choix, s'il en existe réellement un.

Je ne pense pas que se sentir en osmose avec une personne s'apparenterait à une relation parasitaire, si? (ou symbiotique peu importe, l'origine parasitaire est la même, même si l'effet est positif). J'assimile le parasite à "quelque chose" qui s'impose de lui-même, dont on a aucune maîtrise et surtout, qui se développe en se nourrissant de notre être, sans que nous puissions nous en dépêtrer.
Une relation parasitique (pleine de parasites), ça donnerait quoi?
Mon interprétation n'a aucune prétention universelle, mais j'imagine que ce serait un tas de petites manières d'être, de faire ou de penser avec l'autre résultant de la relation, dont aucun des protagonistes n'aurait de maîtrise, et qui se développeraient d'autant plus (négativement ou positivement) avec le temps passé ensemble?
C'est ça, une relation parasitique?
Je parlais bien d'osmose, qui se sous entend pas d'effets de ce  genres, qui nous aspirent, nous attachent et nous rendent dépendants. L'osmose, c'est la réciprocité, l'influence..Le sentiment de pouvoir facilement "entrer" en l'autre (sans mauvais jeux de mots) mais ça ne veut pas dire que cela nous ligote à l'autre. En gros l'osmose n'insinue pas d'interdépendance (propre au parasitage d'une relation non?), mais une "synergie".
Idée par contre forte idéaliste il est vrai, puisqu'il est difficile d'imaginer connaitre l'osmose avec un Autre, alors que chacun à  sa propre perception du monde et de sa réalité. Se comprendre de manière limpide alors que nous sommes continuellement dans le malentendu?
Je ne saurais nier l'utopie de cette idée.
Mais l'idée n'en est pas moins charmante à mon goût, et je ne crache pas sur le charme du rêve  Wink
Fannibellule
Fannibellule

Messages : 154
Date d'inscription : 14/04/2014
Age : 29
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par valerian le Mar 27 Mai 2014 - 20:39

je ne gère pas ..je subie lol!
valerian
valerian

Messages : 5789
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 20
Localisation : chez les fifou de saint Nazaire ( lycée xp )

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Tête d'Ampoule le Mar 27 Mai 2014 - 20:45

indalo a écrit:dans cette vie plus vite tu comprends que t'es seul, plus vite tu te portes mieux...
Pas sûre, l'idée d'être seule toute ma vie me donnait surtout l'envie de me flinguer.
L'être humain n'est pas fait pour être seul, il se force à le devenir pour ne pas exposer sa vulnérabilité quand il est face à des salauds. Nous ne sommes pas faits pour nous isoler ainsi. Quand nous arrivons dans ce monde, nous nous offrons tout entiers à notre mère. Et dans un couple qui marche, nous nous offrons aussi tout entiers à l'autre. Ça n'empêche pas de pouvoir changer d'avis si la personne se révèle ne pas être celle que l'on croyait.
Tête d'Ampoule
Tête d'Ampoule

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Invité le Mar 27 Mai 2014 - 22:37

gnomon a écrit:
D'ailleurs, j'ai été frappée en lisant tous ces fils que l'échange est très limité, souvent arrêté d'un coup par une pirouette, une vanne ...


La faute aux autres .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Invité le Mar 27 Mai 2014 - 22:39

Thoma a écrit:
Mais first of all, tu les as pas faits tout(e) seul(e), si?
Ta moitié n'est-elle pas déjà un remède à la solitude?

Hein quoi ?

Ah oui si si !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Aethos le Mer 28 Mai 2014 - 8:49

La solitude... En fait paradoxalement je pense qu'on la trouve en la fuyant, comme bien des choses qui nous arrive.

A l'heure du tout "self lâcher prise" , pleine conscience et autre théorie dont les fondements sont sertes intéressants... on nous a tellement bourré le mou avec: gagne ta vie, mérite la, sois indépendant, sois fort, fait des efforts... que ben en fait, la solitude est le remède souvent aux "piques, dépréciations, vannes et incompréhension des autres"... et elle a ceci de magnifique, à l'image de toute "drogue" c'est que l'on peut s'en plaindre sans arrêt.

J'ai tenu un laïus hier à la femme qui partage ma vie en ce moment, en lui disant que franchement se délire égotique d'indépendance entourant la liberté individuelle et surtout les amitiés et les couples, y a comme une tyrannie du:
- chacun fait des trucs dans son coin et on se retrouve après pour "partager" ces moments de solitude
- faut conserver un espace bien à soi histoire de ne pas avoir à être parasité par l'autre et par son truchement approbateur ou désapprobateur...

Pour moi les calculs sont simples: je passe au bas mot 40 heures de ma semaine loin des gens que j'aime... bon j'aime bien mes collègues aussi, mais ils nous n'avons pas la même relation qu'avec ma chère et tendre quand même ...faut pas déconner ;-) Viennent ensuite assez légitiment 8 heures de sommeil en moyenne. Sur une journée en comptant 24, dont au moins 4 seront dévoué à la nutrition, ablution, hygiène personnelle et travaux domestique allant du ménage au paiements factures... il ne s'en trouve plus que 4 où je peux potentiellement réaliser des "projets" conjoints... on comprendra aisément que je ne vois absolument pas la nécessité de me tirer hors de chez moi ou de fuir ma compagne pour la retrouver le dimanche en fin de journée pendant 2 heures pour lui raconter mes moments si sympas sans elle...

Là ou le bas blesse, c'est quand on a à faire à des personne précisément qui ont des besoins, que je respecte, aux antipodes et que la proximité et la tendresse rend un peu farouches...

Donc la solitude, je la gère et je vis avec...mais si je suis avec quelqu'un, ce n'est pas tant pour me retrouver à faire des trucs seul...pour ça j'ai besoin de personne hein ;-)... Je comprends très bien le besoin de "d'intimité" des gens et il y a des caractères sauvages aussi... je respecte...mais je ne vois absolument pas l'intérêt ni d'un ménage commun, ni d'une vie "partagée" en apparence pour s'entendre dire que finalement l'intimité y a que cela de vrai. Pas de souci pour moi, la personne est grande et vaccinée...elle prend ses cliques et ses claques et elle se tire dans un autre appart. Comme ça au moins, on a pas l'impression de déranger sa solitude et son intimité si précieuse.

Beaucoup de gens considère par exemple aussi que la familiarité liée au couple est un tue l’amour et que l’intimité doit se préserver. Très bien... je pense de mon côté justement que la relation existe par le partage de cette intimité et que c'est cet espace, le troisième qui nait entre deux ou plusieurs personnes qui est porteur de quelque chose de moins solitaire.

Je ne fuis pas la solitude, je peux passer huit de ma journée au bord de rivières pour pêcher, aller seul dans un bar pour boire un verre et faire de activité monofocale ou il n'y a de la place pour personne à part moi. Pas de souci... mais si ces activités sont "plus" importantes que la relation en elle même, alors qu'elles devraient à mon sens être strictement équivalentes, je pense qu'il y a effectivement un souci de solitudness avancée... la personne recherchant la solitude précisément pour la fuir... ce qui est paradoxal mais des propos du genre: rien en sera jamais plus important que MON travail par ce que c'est la seule chose que personne ne me prendra jamais... ben moi c'est comme si on allumait un voyant rouge sur le front de la personne en disant "j'ai une pétoche monstre de toute perdre, je suis abandonnique et j'ai peur de m'attacher aux gens et aux choses par que tout se perd..." ce qui est vrai... mais exorciser la solitude en la provoquant c'est précisément aux antipodes du lâcher prise...cela s'appelle le contrôle social... Ce n'est pas forcément manipulateur, mais cela engendre un vide sidéral autour des gens qui justifieront ce vide par "un savant tri" effectué dans leurs relations...qui les a mis à l'abri de plein de méchants et de cons pas gentils...

La solitude...je la vis... bien...et je la gère... quand je me sens seul... ben simplement... je vais voir des gens... ;-) et des fois c'est une bonne amie... si y a plein de monde dans ma tête, je réalise que je suis souvent seul dedans et que ben...y a pas besoin d'avoir peur des autres sous prétexte de les perdre un jour... c'est la vie...et autant profiter une max de tout ce que les gens ont à nous offrir et profiter aussi de leur offrir quelque chose...
Aethos
Aethos

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 39
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par _Alexis_ le Mer 28 Mai 2014 - 17:38

Fannibellule a écrit:
alexis a écrit:Fannibellule a écrit:
se sentir pleinement soi, et en osmose avec quelqu'un

Ca, c'est plus fort que Sirop Sport Very Happy .
Relation parasitique ou symbiotique, au choix, s'il en existe réellement un.

Je ne pense pas que se sentir en osmose avec une personne s'apparenterait à une relation parasitaire, si? (ou symbiotique peu importe, l'origine parasitaire est la même, même si l'effet est positif). J'assimile le parasite à "quelque chose" qui s'impose de lui-même, dont on a aucune maîtrise et surtout, qui se développe en se nourrissant de notre être, sans que nous puissions nous en dépêtrer.
Une relation parasitique (pleine de parasites), ça donnerait quoi?
Mon interprétation n'a aucune prétention universelle, mais j'imagine que ce serait un tas de petites manières d'être, de faire ou de penser avec l'autre résultant de la relation, dont aucun des protagonistes n'aurait de maîtrise, et qui se développeraient d'autant plus (négativement ou positivement) avec le temps passé ensemble?
C'est ça, une relation parasitique?
Je parlais bien d'osmose, qui se sous entend pas d'effets de ce  genres, qui nous aspirent, nous attachent et nous rendent dépendants. L'osmose, c'est la réciprocité, l'influence..Le sentiment de pouvoir facilement "entrer" en l'autre (sans mauvais jeux de mots) mais ça ne veut pas dire que cela nous ligote à l'autre. En gros l'osmose n'insinue pas d'interdépendance (propre au parasitage d'une relation non?), mais une "synergie".
Idée par contre forte idéaliste il est vrai, puisqu'il est difficile d'imaginer connaitre l'osmose avec un Autre, alors que chacun à  sa propre perception du monde et de sa réalité. Se comprendre de manière limpide alors que nous sommes continuellement dans le malentendu?
Je ne saurais nier l'utopie de cette idée.
Mais l'idée n'en est pas moins charmante à mon goût, et je ne crache pas sur le charme du rêve  Wink

Disons qu'on peut se sentir en osmose avec un(e) parasite, mais c'est une sensation qui finit bien vite par s'estomper pour laisser place à la réalité des choses.
Ce qui est symbiotique l'est par Nature et donc nécessité vitale, sans qu'aucune notion de "mérite" n'entre en ligne de compte. Ce qui est parasitaire finit par devenir parasitique (façon cheval de Troie) et c'est également dans sa Nature où s'expriment comme toujours l'inné et l'acquis.

L'osmose, c'est effectivement la réciprocité, et cette dernière peut revêtir des formes inattendues. Le fait de se laisser distraire du fond au profit de la forme peut dès lors transformer une relation osmotique et harmonieuse en relation parasitique. Du coup, on entre dans le domaine de la nuisance (pas vu, pas pris), même en pavant l'enfer de bonnes intentions. Comme quoi, l'éternel champion toutes catégories en matière de parasitisme est l'ignorance, indétrônable puisqu'insaisissable alors qu'elle peut s'emparer de tout un chacun... Smile Voilà la pire forme de non réciprocité qui soit. Ca a quelquechose d'ultime et plus on en prend profondément conscience, plus ça rend solitaire dans un monde quasi unanimement régi par ça.

Quant à l'interdépendance, elle régit l'univers, quelle que soit notre conception du monde généralement soumise au roi immortel des parasites sus-nommé Smile .
Il ne peut donc y avoir de réelle synergie qu'entre celles et ceux qui s'en éloignent plutôt que de s'en rapprocher (de l'ignorance), sachant qu'il s'agit de deux directions, faute de but ultime possible à atteindre. Toutefois, il est toujours beaucoup plus facile et rapide de dévaler une pente que de la grimper, ce qui explique la rareté croissante des processus évolutifs par rapport à ceux qui sont involutifs. Ce genre de jeu de stratégie dément en pilotage automatique ajoute une couche (de taille) à la solitude également.

Aussi, ce n'est pas parce que la dystopie est généralisée qu'elle est plus réaliste que l'utopie. On ne peut inverser un mouvement sans ralentir puis s'arrêter au préalable, sans quoi il y a rupture inévitable et violente. Les désaccords et autres aspects psychique n'échappent pas aux lois de la physique-chimie, dont celle de l'inertie, de la mutation et de la transmutation. Alors mieux vaut éviter les "réactions psychiques instables" lorsqu'on est capable de comprendre que ce n'est pas si grave en fin de compte, un désaccord, et qu'il est bien plus préjudiciable pour tous de se priver de tous les avantages potentiels pour un seul inconvénient, répété ou non. Seulement voilà, on n'apprend pas à un chat à aboyer Very Happy . On en revient donc inévitablement à la solitude lorsqu'on exclut la complaisance, quels que soient nos "charmes" et "rêveries".
Est-il possible de transmuter des solitudes en les partageant conjointement? Peut-être avec la bonne formule psychique... Very Happy
_Alexis_
_Alexis_

Messages : 54
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 42
Localisation : Bretagne et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Hidden_with_butterflies le Sam 31 Mai 2014 - 21:15

Comment je gère la solitude ?
Hmmm, disons que cela participe à mon "humeur sinusoîdale" All credits goes to Sylmarwen for this wonderful expression
J'en souffre. [Précision] je parle de solitude amoureuse. J'ai besoin de beaucoup d'amour tout comme j'en ai beaucoup à donner. Malheureusement je ne pense pas que l'amour soit fait pour moi pour l'instant.

Hidden_with_butterflies

Messages : 88
Date d'inscription : 07/05/2014
Localisation : Somewhere in the Milky Way

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par valerian le Sam 31 Mai 2014 - 22:32

humeur sinusoïdale ?  Shocked 

podalirius a écrit:[Précision] je parle de solitude amoureuse. J'ai besoin de beaucoup d'amour tout comme j'en ai beaucoup à donner. Malheureusement je ne pense pas que l'amour soit fait pour moi pour l'instant.

idem ^^*supposition* je pense ( pour une fois ) que le fait que l'on se considère comme "pas prêt" s'est justement la raison pour la quel je pense que l'on est prêt . mais que personne ne veux de nous Sad ( sa y est je déprime ... )
valerian
valerian

Messages : 5789
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 20
Localisation : chez les fifou de saint Nazaire ( lycée xp )

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par Hidden_with_butterflies le Sam 31 Mai 2014 - 22:35

Tout à fait, alors restons entre nous et aimons nous ! Ouiii !
(Je suis barge)

 J'aimerais bien que ma copine sois une zèbre Approuve 

Hidden_with_butterflies

Messages : 88
Date d'inscription : 07/05/2014
Localisation : Somewhere in the Milky Way

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par valerian le Sam 31 Mai 2014 - 22:45

Podalirius a écrit:
 J'aimerais bien que ma copine sois une zèbre Approuve 

bin je crois que s'est le plus plausible pour nous ^^ ( même je pense que se serais le plus simple pour dire se que l'on ressent ^^ )

m'enfin perso je serais moins harcelée par mes sentiment quand je retournerais au lycée ^^
pasque la s'est vraiment dur a supporter genre toute les nana avec qui je parle bin je j'ai tendance a m'y attacher beaucoup, voire trop !
valerian
valerian

Messages : 5789
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 20
Localisation : chez les fifou de saint Nazaire ( lycée xp )

Revenir en haut Aller en bas

Comment gérez-vous la solitude ? - Page 2 Empty Re: Comment gérez-vous la solitude ?

Message par HAL9000 le Sam 31 Mai 2014 - 23:07

J'étais complètement HS:
Il y a Internet, perso je suis très timide donc le masque qu'offre le pseudonyme, l'ordinateur etc aide beaucoup. Et je ne suis pas d'accord avec l'idée que beaucoup de gens se font des relations sur Internet, qu'elles ne seraient pas réelles etc, j'ai tissé des liens avec certaines personnes en ligne bien plus forts que beaucoup de mes liens "IRL".
Et puis après, la solitude me plaît, je ne cherche pas forcément le contact, parce que je me rends bien compte que très souvent, les relations qu'on les gens sont superficielles et j'aime vraiment pas faire des "small talks" (j'ai d'ailleurs remarqué que bcp de gens sont gênés par le silence dans une discussion ou même en général, je ne comprends pas trop ça, il y a pas besoin de parler pendant non-stop pour profiter de la présence de l'autre, au contraire)

Perso j'ai un soucis, je m'attache très très vite mais je me lasse vite, après j'ai une situation particulière c'est que les seules histoires qui ont duré étaient à distance donc bon, c'est compliqué de généraliser.
En fait, au bout d'un moment la vie de couple me pèse autant que le célibat et a des "contraintes" donc je préfère le célibat.
C'est vrai que parfois avoir quelqu'un dans ma vie me manque mais bon, après dans ce cas, j'essaie de me plonger dans un truc (apprentissage d'une nouvelle connaissance etc) et ça passe.


Dernière édition par HAL9000 le Sam 31 Mai 2014 - 23:15, édité 1 fois (Raison : HS complet :P)

HAL9000

Messages : 24
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum