Un ours a la recherche d'une véritable tanière...

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Un ours a la recherche d'une véritable tanière... - Page 3 Empty Re: Un ours a la recherche d'une véritable tanière...

Message par Vincenz' le Mar 7 Mai 2019 - 1:55

5900ème message putain... si on m'avait dit que j'écrirais autant sur ce forum, y a un peu plus de six ans, je l'aurais pas cru ! Si l'on m'avait dit que je deviendrais un ancien, le 24ème membre ayant posté le plus de message, je l'aurais pas cru non plus. M'enfin, être derrière deux comptes créés en 2018 et un en 2016 ça rend ça un poil moins impressionnant... mais bon quand même, 5900 !

Au passage, la liste ci-dessus prouve que je ne sais pas comment faire une liste, par contre fin octobre si je suis toujours membre du forum et si j'ai pas oublié d'ici là, peut-être que je me referais ma même liste, juste comme ça, pour le fun.

Vincenz'

Messages : 8143
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Un ours a la recherche d'une véritable tanière... - Page 3 Empty Re: Un ours a la recherche d'une véritable tanière...

Message par I am just Nath le Mar 7 Mai 2019 - 16:36

Hello.  je ne sais pas si tu fonctionnes un peu comme moi mais je trouve ton histoire et ton idée de passer par des textes et des chansons et des musiques géniale. Pour avancer.

Pour ma part de colibri, je sais qu'à chaque fois que j'en ai écouté une elle est enregistrée pour la vie et il en va de même pour tout ce que j'ai écrit une fois et il en va de même pour tout ce que j'ai vu une fois et de ce fait toujours pour ma part ça reste de très bons points de repères dans ma mémoire puisque je peux toujours savoir si j'ai bien fait ce que j'ai chanté exetera... du coup en fait je crois que je n'ai jamais été perdue... et ne pas être perdue pour se retrouver je pense que c'est fondamental Calogero musique.

Surtout le reste je lis mais je ne réagis pas puisque j'en suis encore rester sur ce que je t'avais dit à savoir que tu avais monté ton équipe ta psy toussa qui vont te donner plein d'informations et tu pourras les remercier de ma part puisque ça me permet de pouvoir juste poster sur ta page des choses comme ça.



J espère que je suis pas un auto bilan de moi sur pattes constant sinon on va encore me trouver bizarre ?

Joyeux non anniversaire. Musique. jocolor geek queen
I am just Nath
I am just Nath

Messages : 13885
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Un ours a la recherche d'une véritable tanière... - Page 3 Empty Re: Un ours a la recherche d'une véritable tanière...

Message par Vincenz' le Mar 7 Mai 2019 - 18:01

Je me suis fait mon équipe mais elle a toujours de la place pour une secrétaire ou d'autres personnes apportant d'autres qualités tu sais =)

Et pour moi la musique a une place importante, j'ai été élevé dans la musique révolutionnaire et je suis porteur de toute cette culture-là (d'ailleurs c'est pas pour rien si dans mon dossier musique on retrouve un album de chansons de la Commune...). C'est d'ailleurs pour ça que sur mon journal, sous toutes mes entrées depuis la 23ème, je note les musiques que j'écoutais en écrivant et au passage, je vois en regardant mon résumé de toutes ces musiques que j'ai écrit en écoutant du Calogero l'entrée n°12 (avant la 23 je notais parfois, mais pas toujours, celle-là je l'avais noté !). Comme quoi on a des goûts en commun !

Et joyeux non-anniversaire à toi aussi ! Tant de gens dont c'est le non-anniversaire aujourd'hui et à qui personne ne le souhaitera, les pauvres...
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 8143
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Un ours a la recherche d'une véritable tanière... - Page 3 Empty Re: Un ours a la recherche d'une véritable tanière...

Message par I am just Nath le Mar 7 Mai 2019 - 18:12

Razz

Pas de souci. Je voulais juste dire je ne sais pas si ça se dit comme ça que je préférais rester en retrait sur tous les sujets que va "traiter ton équipe" avec toi. De façon à ne pas risquer d'interférer ou te parasiter. Very Happy

Mais si j'ai un avis de secrétaire préretraitée, comme tu me l'avais dit sur ton fil et autorisée à le faire, si j'en ai un il y a de fortes chances pour que je te le donne Razz

Excellente idée ça, merci. Je vais peut-être mettre une annonce sur leboncoincoin "recherche assistant clou le bec pour soutien ponctuel à personne nager" je vais réfléchir ! Et si j'y précise "parfois dans la ce moule). Razz
I am just Nath
I am just Nath

Messages : 13885
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Un ours a la recherche d'une véritable tanière... - Page 3 Empty Re: Un ours a la recherche d'une véritable tanière...

Message par Vincenz' le Mar 7 Mai 2019 - 18:27

Au contraire !

Tu sais, je vois ça comme une pile de légo. Je peux aller voir ma psy et on va parler d'un sujet et mettre en place un légo, et ça va créer une forme ou un trou ou quelque chose qui va me faire réfléchir pendant la semaine et je vais venir de moi-même ajouter un légo ici ou en retirer un là, et la semaine d'après ça se trouve on va en reparler et je vais lui montrer mes légos et elle va me dire "ah tient, es-tu vraiment sûr que celui-ci est justifié ?" ou "ah ben je pensais devoir t'aider pour ce légo, en fait non seulement tu l'as mis toi-même mais en plus tu as déjà aussi rajouté les trois pièces suivantes !". Ou peut-être qu'on va pas en parler, parce qu'il y a une autre section de la pile de légo qui est plus importante ou qui en ce moment est sous le projecteur de l'actualité et donc on y voit mieux que d'habitude et on est plus apte à identifier chaque pièce pour se demander pourquoi elles sont là, si elles sont justifiées ou non et si on doit construire dessus ou au contraire penser à les retirer et si c'est le cas faut-il les remplacer ou non et si c'est le cas par quoi exactement.

Ne pas discuter de ces sujets-là en dehors de ces rendez-vous, c'est juste me laisser tout seul devant mes légos internes à essayer de comprendre tant bien que mal comment ça marche, pourquoi ces pièces sont là et si elles sont justifiées ou non. Je ne dirais pas non à un peu d'aide pour tout ça, bien au contraire.

D'ailleurs, tu vois, en ce moment l'actualité c'est "Vincent découvre l'amitié, l'amour, le désir et tout ça, ça lui plaît beaucoup, mais en même temps ça lui rappelle qu'a 25ans il est puceau sans aucune perspective de relation à moyen terme", ben tu vois, j'en ai parlé avec mon meilleur ami, il m'a dit quelque chose qui m'a beaucoup touché, qui m'a fait beaucoup de bien et qui a raisonné avec quelque chose que ma psy m'a dit : d'oser lui montrer mes légos, ça lui a permis de venir rajouter une brique dans une section dont ma psy m'a dit qu'elle est beaucoup trop vide et qu'il faut la remplir sans que moi j'y arrive tout seul.

Donc tu vois, vraiment, moi je suis pas contre au fait de t'avoir pleinement dans mon équipe. D'ailleurs je viens de passer d'une phase où j'avais cinq personnes à qui parler (je te comptes dans ces cinq) à une phase où l'un est parti, un second on a pas de sujets en commun, toi on discute plus, une quatrième me dit que rien n'a changé mais j'ai l'impression qu'il y a un problème et on parle plus autant que je le voudrais et résultat le dernier je lui impose ma présence, qu'il accepte avec joie c'est pas comme si je le forçais, mais bon... je serais pas contre le fait d'avoir d'autres personnes avec qui discuter, d'autres personnes à qui montrer mes legos pour qu'ils puissent m'apporter leurs briques et leurs points de vus.

Le problème c'est que je sais pas où ça se trouve, ce genre de personnes... et j'ai beaucoup trop souffert à cause des relations sociales par le passé pour chercher au pif...
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 8143
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Un ours a la recherche d'une véritable tanière... - Page 3 Empty Écrit en même temps que toi je vais lire le tien

Message par I am just Nath le Mar 7 Mai 2019 - 18:55

Écrit en même temps que toi , je dois faire un ou deux trucs et je viens lire le tien  Very Happy

Il y a pas mal de choses que je garde pour après. Comme j'ai pu par exemple comme toi avoir peur des robinets, ou des anticipations 2 choses qui peuvent réellement se passer pour traverser un pont par exemple ou probablement des allergies et pas mal de détails comme ça. Mais comme on ne peut pas savoir de quelle base on est parti si je puis dire et que beaucoup de choses sont très loin pour moi où ont été résolues je ne sais même plus comment et si c'est par moi ou par mon travail ou par des personnes ou par des activités, en quelque sorte depuis que je te lis c'est un peu comme si j'avais vu parfois me dire tiens j'ai eu ça aussi ou tiens je suis passé par là aussi. Je ne sais pas comment non plus dire cette chose bizarre mais je n'ai jamais été testée ou diagnostiquée de quoi que ce soit et de fait j'ai essayé de bien veiller ici à ne pas passer au-dessus en quelque sorte des processus et des procédures je vais appeler ça comme ça par lesquelles tu passes et les chemins que tu prends ainsi que tes envies bien évidemment.

Si je prends un exemple je l'espère simple si j'ai eu autour de moi des HP, des autistes, exetera enfin des personnes à qui des personnes mettraient tous ces mots, je souhaite justement bien faire la distinction entre des combines ou des tuyaux échangés entre névroses éventuels ? Et la plomberie générale on va dire ?

Pour ma part j'ai bien pensé aller éventuellement me faire poser des étiquettes dans la plomberie générale spécialisé en cela et particulièrement depuis que je poste ici mais je suis convaincue que cela aurait été inutile ni à moi ni même éventuellement à des personnes dans des échanges ici. J'essaie de me cantonner toujours est-ce que j'ai toujours fait en quelque sorte laisser aux personnes faire leur choix éventuellement quand c'est possible selon mes informations à les aider à affiner leur choix mais surtout pas à faire ce que j'appellerai de l'ingérence ou subtilité mais importante pour moi selon ce que j'ai toujours voulu être surtout veiller à ne pas influencer ou perturber vous embrouiller de quelques façon que ce soit mais plutôt justement l'inverse comme tu viens un peu peut-être de le poser être un soutien éventuel dans les interstices mais surtout pas dans certains schémas que je vois justement la pièce où la carte qui prendrait trop de place ou pas la bonne place et ferait s'écrouler le château où le Tetris.

C'est pour ça que je mets plein de choses dans ce que j'appelle mes modes. Ouvrir éventuellement le mode psy ou je sais pas quoi de tout ce qu'on a pu me dire en plus de moi durant ma vie à tort ou à raison on s'en fout mais toujours bien garder à l'esprit de quelle est ma place dans quel contexte exetera et plus j'ai avancé dans l'âge plus j'ai pris le temps d'y faire attention puisque éventuellement j'avais pu remarquer qu'on pouvait me demander conseil où d'autres choses et bien évidemment éventuellement des plus jeunes et dans ces cas-là peut-être plus particulièrement des personnes qui auraient remarqué chez moi des attitudes et propos ou des comportements bizarres ? Mais toujours assumés et qui venaient m'interroger là-dessus, demandes auxquelles j'ai toujours répondu avec grand plaisir puisque tous ces échanges aussi et ces personnes ont participé à ce que j'ai une vie atypique chouette et du coup ce n'est pas moi qui le dit, moi j'ai tout trouvé normal et les personnes aussi, une vie soi disant "extraordinaire où il m'arrive soi-disant toujours de ces trucs incroyables".

Je te l'ai dit qu'on avait des conversations spatio-temporelles complexes. Mais sur cet echéquier conversatif curieux, plus tu vas trouver où on va te donner des pions plus je vais avancer les miens ou pas en fait on joue aux échecs bizarres quelque chose dans ce genre-là. Very Happy
I am just Nath
I am just Nath

Messages : 13885
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Un ours a la recherche d'une véritable tanière... - Page 3 Empty Re: Un ours a la recherche d'une véritable tanière...

Message par Vincenz' le Mar 7 Mai 2019 - 19:02

Tu vois, on discutes trente secondes et hop : un petit légo qui vient s'ajouter : "tient, c'est marrant ce côté "ne pas ingérer, ne pas influencer, ne pas perturber" c'est une logique que j'ai aussi et mes amis me disent qu'eux ne sont pas contre le fait que je vienne faire mon trou dans leur vie parce que je leur apporte des choses et j'ose pas : je suis en train de vivre la même chose mais dans l'autre sens et peut-être qu'ils ont raison ?".

=).
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 8143
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Un ours a la recherche d'une véritable tanière... - Page 3 Empty Re: Un ours a la recherche d'une véritable tanière...

Message par I am just Nath le Mar 7 Mai 2019 - 19:29

Godzilla va être jaloux. Moi j ai des Legos invisibles et j en donne je sais pas comment à Vincen'z nanere qui voit des trous... et qui veut que je lui parle de façon à me rendre compréhensible avec des phrases structurees pendant qu'il explique les choses avec un humour absolument décapant et j'ai déjà du mal à être sérieuse...

Je réfléchis j'essaie de trouver une vue d'ensemble. De façon à te faire des pavés petits et surtout qui vont a l essentiel.

Plutôt que spontanément dire au vu de tous les trous que tu vois je suis quasi certaine qu'un jour toi tu feras du golf, c est pas possible autrement. Et en golf j'en étais à golf 18-trous, tu bats les records Razz. Chut. Sérieux Nath.  

En plus éventuellement via Internet puisque tu ne sors pas beaucoup tu es déjà probablement en avance sur des choses sur lesquels j'ai dû commencer à me mettre en retard vers 35 ans à savoir réduire de plus en plus parce qu'il y a des choses modernes qui ne m'intéressent plus puisque je suis d'une époque où la modernité à mes yeux inventer des choses qui permettaient à l'être humain de faciliter des choses... et puis quand philosophie de vie je crois que j'avance dans le sens du film je ne sais plus le titre exact l'extraordinaire vie de Benjamin Button"  Razz

À toi aussi tu as remarqué qu'il peut se passer plein de choses en 30 secondes et particulièrement le passage de Lego volant invisible.. c est cool. De toute façon on a le temps tu dois d'abord chercher qui tu es ou savoir si tu veux ou tu peux aller bosser et moi je n'y vais plus et moi j'y vais plus donc ça nous laisse de la marge ( là aussi je fais attention à ce point puisque pareil moi j'ai déjà bossé toute ma vie et assurer mes arrières on va dire de future arriérée à l'avenir... donc il ne faut pas que je te prenne 30 ans en pavé ou plus sinon tu pourras pas cotisé pour ta retraite...)

Je vais finir mon deuxième truc...
I am just Nath
I am just Nath

Messages : 13885
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Un ours a la recherche d'une véritable tanière... - Page 3 Empty Re: Un ours a la recherche d'une véritable tanière...

Message par Vincenz' le Mar 7 Mai 2019 - 19:46

Qu'il soit jaloux ! Ou qu'il vienne m'envoyer ses legos lui-aussi, je ne dis pas, il a l'air sympa.

Mon meilleur ami adore le golf. C'est un néo-bourgeois, enfin, un "ancien pauvre" comme il préfère le dire. J'avoue ne pas être particulièrement intéressé par ce sport, sauf en jeu vidéo et encore... mais un jour pourquoi pas. Soit ça, soit je me mettrais à la couture, moi qui passe mon temps à me trouver des nœuds, autant que ça soit constructif.

Tu sais, je n'aime pas non plus cette époque. J'ai l'impression d'être né trop tôt ou trop tard. Trop tard pour bénéficier de cette vie pré-internet, des rêves politiques, des grandes découvertes... et trop tôt pour pouvoir être quasiment né avec des facilités qu'on les gamins d'aujourd'hui par rapport à des technologies que j'ai découvert à l'âge adulte et avec lesquels je galère (tu me verrais avec mon smartphone, je crois que ma mère est plus compétente que moi...).

Quant à être en avance sur toi ou sur qui que ce soit d'autres... les gens ne pensent plus, vivent-ils seulement ? J'en viendrais presque à en douter. L'on me dit que je me pose trop de questions, je crois que l'humain lambda ne s'en pose pas assez.

L'on fête la vie comme si c'était un phénomène extraordinaire tout en se disant qu'il faut la gagner, la mériter, que vivre c'est travailler et que si tu veux pas ben comme tu le dis tu cotises pas donc un jour tu le payeras. Comment vit-on, dans un monde comme ça ? L'enfant que j'ai été un jour se demandait si la vie avait un sens, puisqu'un jour elle se termine et tu peux être le meilleur homme du monde ou le pire, cela ne change rien, un jour tu finiras en tant que nourriture pour vers de terre. Enfin non, pire que ça, on te mettras dans une boite ou on te brûleras, histoire de s'assurer que le cycle de la vie ne continue pas, que ta fin soit une fin et que les vers ne puissent empêcher leur faim puisque ça serait con de n'être qu'un rouage dans un cycle sans fin où le vivant se nourrit du mort encore et encore alors que nous autres nous nous prenons pour des dieux qui se sont extrait de leurs qualités d'animaux pour devenirs des êtres. Quelle arrogance, tu ne trouves pas ? Un rouage, ça ne pense pas, ça travaille. Les gens ne se rendent même plus comptes qu'à force d'être traité comme des machines ils en viennent à perdre ce qui les différencie des marteaux et des faucilles.

Je crois que l'humain lambda est profondément con et en même temps, il est aussi profondément compétent quand il s'agit de marcher sur des cadavres jusqu'à en devenir un en faisant comme si de rien n'était, en vivant tout simplement. Comme quoi, la connerie, ça protège parfois. Peut-être les gens ont raison, je me pose trop de questions.

Je ne suis plus trop. Je crois que j'ai encore beaucoup de légos à retirer avant de pouvoir être un humain lambda, si j'arrive à le devenir un jour. Qui vivra verra.
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 8143
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Un ours a la recherche d'une véritable tanière... - Page 3 Empty Re: Un ours a la recherche d'une véritable tanière...

Message par I am just Nath le Mer 8 Mai 2019 - 16:58

Hello.

Tu fais bien de me prévenir et je t'en remercie si on a en plus désormais des néo bourgeois ! Ça se mange ? Il ne faut pas que je les mélanges avec les néo-nazis ni même avec Neo du film Matrix dans le désordre et dans la même phrase des problèmes.... sinon je vais encore avoir des problèmes avec les personnes n'ayant pas vu ce film qui pourrait éventuellement me trouver bizarre déjà d'avoir vu ce film avec plein d'effets spéciaux où on comprend pas tout ce qu'ils disent et cetera bref

Je me disais si tu devais réécrire la chanson de Calogero fondamental mais te concernant qu'est-ce que tu écrirais comme chanson ?

Calogero me pardonnera sûrement j'ai acheté tous ses CD il a intérêt et je les ai écoutés beaucoup et souvent j'ai même envie de détourner sa chanson à plus que cela à savoir n'ont pas parlé du fait qu'on a tous des pierres sur lesquelles on se hisse mais dans ce cas jouer à détailler les pierres à savoir ce qu'il y a dedans de quoi ils sont constitués exetera puisque c'est à ça que j'ai pensé en faisant un lien avec le fait que tu parles de LEGO et de trous.

Tout cela voudrait dire que pendant ma vie j'aurais passé du temps à aller chercher des informations pour boucher des trous et des pierres sur lesquelles je me suis hissée qui font de moi l'édifice que je suis aujourd'hui ?

Ça voudrait dire que ça fait qui je suis ? Et je le dis à quelqu'un qui cherche qui il est ?

Sinon l'histoire drôle du jour en tout cas moi il m'a fait rire j'étais super contente de savoir que des personnes sont en train de construire des appartements pour autistes dans une ville dans mon agglomération et sur la route en ayant vu cela dans les gros titres du journal chez Leclerc puis j'ai Monoprix j'ai croisé un homme que j'avais connu dans le boulot qui m'avait dit qu'il avait été diagnostiqué précoce lorsqu'il était plus jeune et on avait discuté destresse non normaux que lui avait provoqué des personnes qu'il avait amené jusqu'à ce que je le vois se retrouver dans l'obligation de se balancer sur sa chaise peut-être qui sait avec des traits autistiques bref et il se réjouissait donc comme moi de cette nouvelle et me disait d'ailleurs vous allez être contente puisque vous avez toujours fait attention à moi car j'ai de nouveau pris un appartement et je suis de nouveau chez moi et ça fait du bien et ce qui a été très drôle c'est que suite à un pari il y a 1 ans environ et je l'avais dit si j'ai remis des robes de ce fait je vais essayer de t'expliquer puisque logiquement ces choses là je l'ai vu et je les explique pas un moment donné de la conversation je lui ai dit puisque c'était le cas mais qu'est-ce qui vous arrive Monsieur Untel vous ne me regardez pas droit dans les yeux comme d'habitude et vous faites des mouvements de haute en bas avec un air inquiet ce à quoi il m'a répondu mais vous savez madame I am so sure c'est parce que c'est perturbant toutes les conversations que nous avons eu vous aviez plus de jean sur vos jambes. Du coup je lui ai conseillé puisqu'il m'a toujours demander conseil de trouver du temps entre les cours qu'il est en train de suivre au CNFPT depuis 4 ans pour devenir urbaniste même à 40 ans il s'en fout ou même jamais il avance me dit-il tu allais peut-être éventuellement consulter car il est peut-être en train de développer un trouble déficitaire de l'attention. Il a explosé de rire et Maddie décidément madame Intel que nous connaissions en commun vous avez dit devant moi il y a des années de ne jamais perdre votre sens de l'humour et elle a bien raison je vous renouvelle son conseil.

Après on a discuté bouquin cormoran astronomie urbanisme et des bonnes prises photographiques qu'on pouvait faire des couchers de soleil dans le quartier donc rien de très intéressant...pour ici. Razz

Et du coup ça me fait penser à un autre jeu et si tu devais te transposer à mon âge et écrire une chanson pour résumer la vie que tu auras eue ?
I am just Nath
I am just Nath

Messages : 13885
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Un ours a la recherche d'une véritable tanière... - Page 3 Empty Re: Un ours a la recherche d'une véritable tanière...

Message par I am just Nath le Mer 8 Mai 2019 - 17:20

J ai fait des Legos et j ai vu des trous  LA LA LA LA LA  2nd degré  ? Wink

Tu vois rien que d'imaginer ce que t'a pas encore écrit ou fait, tu me fais rire ! Tu imagines les efforts que je fais pour ne pas rire et pas a tes dépends, aux mien) être sérieuse pour essayer de faire des pavés résumés sur un seul thème sur une seule tonalité d échanges ect t es un clown intelligent tyran, je vais fayoter de ce pas à la modération...

Chère modération, je subis les agissements d'un membre et en me faisant mourir de rire tente de me sortir pire qu'un membre du KGB les Lego du nez et des constructions verbales structurées de mes trous.. help. Je n'y connais rien à tous ces bazars mais je crois que ça ressemble à la pêche à la carpe man en drôle de triangle de bermuda pour aller à la plage et en plus il a pas de guitare, il me déstabilise je suis perdue.

Il fallait que je dise une bêtise je dois être une phobie du discours sérieux oui je dois avoir un rituel échec propos un peu sérieux automatiquement il faut contre par des bêtises. J'ai dû voir un panneau un jour ne devenait pas très sérieux ça pourrait vous saper le moral.

C'est possible lorsque j'étais petit j'allais chez mon grand-père à Douai et on était allé se promener en ville et lorsque je suis rentré probablement parce que j'avais vu un panneau directionnel Valenciennes j'étais toute contente de raconter que donc déjà à mon jeune âge j'avais déjà fait Douai Valenciennes à pied. Des coureurs cyclistes du Tour de France dû être heureux de me croiser toute ma vie. Je crois que je commence à comprendre pourquoi j'ai pas de problème avec les gens j'imagine bien la scène :

Nath 5 ans mode playskool rencontres Bernard Hinault : monsieur tu vous m'impressionne pas du tout avec tes parcours je sais pas où en vélo tu as et Valenciennes Douai à pied ? En une heure ?.non ? Ah bah pardon monsieur de te le dire mais tu es un peu nul. Tu veux un chewing-gum à la chlorophylle pour te consoler monsieur je veux bien t'en donner à mon grand-père il m en a acheté ton grand-père il t'en achète aussi ou pas ?  😂😂😂🤣🤣🤣
I am just Nath
I am just Nath

Messages : 13885
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Un ours a la recherche d'une véritable tanière... - Page 3 Empty Re: Un ours a la recherche d'une véritable tanière...

Message par Vincenz' le Mer 8 Mai 2019 - 17:59

Désolé si le message est bizarre, j'expliquerais pourquoi ce soir (trop de relations sociales en parallèle mon cerveau est en surchauffe).

Oui, il y a des néo-bourgeois ! Ce sont les bourgeois qui viennent de milieux ouvriers et donc sont "entre les deux" culturellement parlant. Enfin à mes yeux ce sont surtout des bourgeois qui ne s'acceptent pas (ce qu'il est lui en tout cas).

Je me disais si tu devais réécrire la chanson de Calogero fondamental mais te concernant qu'est-ce que tu écrirais comme chanson ?

Honnêtement je ne sais pas... j'y réfléchirais ce soir, promis !

Ça voudrait dire que ça fait qui je suis ? Et je le dis à quelqu'un qui cherche qui il est ?

Philosophiquement parlant, tu es la somme de tous tes déterminismes. Tu es née humaine, déterminée biologiquement, tu as grandit dans une certaine classe sociale, une certaine culture, déterminismes culturel et sociologique etc. Si Spinoza est correct, de ce que j'en sais parce que j'ai jamais lu ses bouquins, il n'y a pas de libre arbitre, "d'empire dans l'Empire", si l'univers est régit par la loi des causes et des conséquences alors tous nos actes et toutes nos pensées ont des causes que l'on ne connaît pas non pas parce qu'on ne peut pas les trouver mais simplement parce que les sciences sociales ne sont pas encore suffisamment avancées (de la même manière que les pommes tombaient des arbres à cause de la gravité avant que l'on ait conscience de l'existence de ce phénomène). Donc techniquement oui, tu es une suite de pierres philosophiques qui se sont construites et parfois annulées ou contre-dites.

Intéressante ton histoire. Moi, dés que les gens changent de coupe de cheveux je deviens incapable de les reconnaître, donc je comprends son problème. Et un jour je mettrais une robe, c'est sur ma liste des "un jour why not", ça m'ira pas du tout parce que j'ai un corps très masculin (larges épaules etc.), mais bon, j'ai envie d'essayer, je suis curieux. J'aimerais me trouver une amie un peu taré qui serait prête à me suivre dans ce genre de délires, mais ça aussi, je sais pas trop où ça se trouve.

Et du coup ça me fait penser à un autre jeu et si tu devais te transposer à mon âge et écrire une chanson pour résumer la vie que tu auras eue ?

J'y ai déjà réfléchi, à la fin de mon adolescence je voulais faire de la musique, enfin, je cherchais une manière de m'exprimer et je pensais pouvoir trouver dans l'art de bons outils : le dessin, j'y arrive pas, la musique, j'y arrive pas, l'écriture... est-ce que mes entrées comptent ? Si oui, j'y arrive et ça m'aide, sinon... ça non plus ça marche pas.

J'imaginais que ça commencerais par un côté très joyeux, de l'enfance qui s'est bien passé, avant d'avoir une phase très dark, très violente, l'adolescence, puis la rédemption, le rebond, le potentiel quasiment infini qui se développe enfin et une vie adulte chaotique et complexe mais heureuse.

Aujourd'hui je ne sais pas. L'enfance est beaucoup plus sombre que mes souvenirs. L'adolescence est toute aussi sombre que dans mes souvenirs, mais il y avait un potentiel qu'aujourd'hui je ne trouve plus. L'âge adulte, pour le moment ça a été beaucoup plus vide que ce à quoi je m'attendais et l'avenir est à la fois plus radieux que mes visions négatives d'il y a peu et en même temps... je sais pas trop où je vais. J'ai l'impression d'être dans une gare et de savoir quel train je veux prendre, et puis de faire trois pas et de me rendre compte que à merde en fait non ce train-là il part dans la direction opposée donc je fais demi tour et je descends un escalier et en fait non c'était le bon train et... ça n'en fini jamais. J'étais convaincu que j'étais prêt à enfin me trouver quelqu'un à câliner en vrai, je me suis mis à chercher, je suis convaincu de ne pas être prêt du tout, j'ai arrêté de chercher, je suis convaincu d'être prêt. Je peux pas être sûr d'au moins une chose par fois ? ><

Donc vraiment je ne sais pas ce qui va m'arriver, donc m'imaginer à ton âge... j'ose espérer que j'irais mieux, que j'aurai vécu 23ans de bien plus positifs que les 23 dernières années, que j'aurai vaincu mes démons et trouvé ma voie mais je suis pas sûr d'y croire vraiment, j'ai plus l'impression que les 2 ou 3 prochaines années vont être encore un long parcours du combattant et après... ben après je sais pas trop ce qu'il y aura. Une vie peut-être ? Peut-être pas, j'en sais rien.

Et tu n'as pas à te forcer à être sérieuse si tu n'as pas envie de l'être ^^. J'ai pas l'impression d'être si drôle que ça d'ailleurs, en tout cas je n'essaie pas de l'être donc je dois l'être naturellement faut croire.
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 8143
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Un ours a la recherche d'une véritable tanière... - Page 3 Empty Re: Un ours a la recherche d'une véritable tanière...

Message par Vincenz' le Jeu 9 Mai 2019 - 1:33

Donc... on va essayer de faire un truc pas trop négatif malgré la profonde déprime que je ressens...

Je me disais si tu devais réécrire la chanson de Calogero fondamental mais te concernant qu'est-ce que tu écrirais comme chanson ?

Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse
Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental
Toutes ces choses fondamentales
Toutes ces pierres semées dans le passé
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental
Ce sont les choses fondamentales


Les pierres fondamentales sur lesquels je me suis construit, en une seule phrase : le fait d'être l'enfant des extrêmes.

Lui a une chanson de Souchon en tête, moi j'ai du Balavoine, mais aussi de la pop allemande du milieu du siècle dernier, une chanson révolutionnaire du 18ème siècle et de l'électro japonaise de l'année dernière.

Lui a son vieux col roulé, moi j'ai mes vêtements, tous les mêmes, t-shirts et pantalons noirs, sans motifs, tous la même forme, tous la même taille, tous la même marque et en même temps le rêve un jour d'être un peu fou, de pourquoi pas porter des tenues voyantes accentuées par du maquillage et, en privée, pourquoi ne pas essayer des robes ou des jupes juste pour le délire, juste parce que "pourquoi pas ?".

Lui a sa rentrée scolaire et son odeur de trousse, moi j'ai toujours ces mêmes cauchemars de lycéens qui n'ont jamais cessés et malgré ça, quelques souvenirs de réussites exceptionnelles, ici ou là, de professeurs louant mes capacités et mon talent inné pour leurs disciplines respectives. Des élèves me poussant presque au suicide et d'autres voulant garder contact avec quelqu'un qu'ils appréciaient alors mêmes qu'ils ne l'avaient jamais ni exprimé, ni montrer.

Lui à son vieux poster de Saint-Etienne, moi sur les murs de ma chambre il y a trois posters du PSG et un poster de l'équipe de France de 2006, que j'ai tous envie de déchirer tellement ce sport m'ennuie alors que j'en étais totalement fan à l'époque. On y trouve des mandalas et des photos de mon enfance. Tout est resté figé tel qu'il était, le jour où l'on a emménagé, il y a plus de 10ans. Tout change, sauf les murs. C'est ironique, n'est-ce pas ?

"Des mots qui nous ont démolis", mais des mots qui m'ont construit aussi. "Je vis dans le regard des autres" disais-je, il y a longtemps, cela est toujours aussi vrai. Les mots sont des armes trop souvent maniés sans précautions.

Tous le second couplet m'est étranger et n'est pas reformulable : les bonnes odeurs de nourritures n'ont d'égales que le dégoût que m'inspirent leurs apparences, les saisons je m'en soucie peu, j'ai peur partout, au collège je n'avais pas d'amoureuse, personne ne voulait être avec le gros asocial qui transpirait trop et donc puait, c'était une histoire de réputation : les winners d'un côté, moi de l'autre. La fin de son couplet resterait à l'identique.

Quant à sa conclusion : je ne suis pas musicien, je n'ai pas poussé sur une note, j'ai poussé sur le piédestal de celui qui est tellement plus qu'il en devient moins, du pur génie au potentiel infinie incapable d'actions d'une simplicité enfantine, de l'heureux dépressif, de celui que l'on continue de complimenter sur la richesse de son caractère et qui pourtant est d'une prédictibilité telle qu'on pourrait se demander s'il ne s'agit pas d'un gros disque rayé, du super intelligent profondément con, de l'inhumain trop humain, de l'insensible hypersensible, de l'immoral moralisateur, en bref, de celui dont l'existence même est le fruit d'un paradoxe, d'un amour haineux qui n'aurait pas dû avoir lieu entre deux personnes opposées sur presque tous les sujets, de celui qui vit pour résoudre les paradoxes du monde mais n'est autre qu'un de ces paradoxes, de celui qui est ici pour changer le monde et pour l'observer sans interférer, de celui qui est mais n'est pas, n'est plus et pourtant sera, était et pourtant dont j'en viendrais presque à douter s'il a un jour réellement existé.
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 8143
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Un ours a la recherche d'une véritable tanière... - Page 3 Empty Re: Un ours a la recherche d'une véritable tanière...

Message par I am just Nath le Jeu 9 Mai 2019 - 2:33

Pas urgent. Dans les grandes lignes de 1970 à aujourd'hui mai 2019.

Autour de cette base là et trame la ça n'engage que moi et je n'ai toujours fait des choses qui n'engagent que moi, le reste c'est de la broderie. Sinon cette base là pour moi c'est l'essentiel et ça correspond à ma devise : "capter l essentiel" et au chemin de vie qui m'a toujours guidé à savoir que je m'étais dit je suis une feuille morte et le reste je ne m'en souviens plus parce qu'effectivement très rapidement j'ai dû aller vers les personnes qui me mettent en joie, en vie, et au meilleur de toutes mes formes de façon à ce que je ne puisse transmettre que des choses qui met en joie envie et dans la mesure de mes possibilités les personnes au meilleur de toutes leurs formes. Lol. Ça fait Tetris. La meilleure partie c'est elle de toute ma vie et ce n'est pas fini. Et tout en mode général " échange de bons procédés entre des personnes qui font de leur mieux pour essayer d'être un maximum des gens biens"


Et comme je sais que tu as possibilité sans que ça me dérange de le supprimer où le faire supprimer après l'avoir lu. Mais comme à mes yeux tu as su projeter sur 23 années. Qu en plus 23 années ça veut dire quelque chose de très très particulier pour moi. Et comme ça fait quelques brouillons que j'avais fait l essai comme celui là. Et comme ça va être les 10 ans du forum. Et comme d autres choses. J'ai jamais fait ça. J'ai toujours fait des comptes rendus nickel chrome et sans aucune faute mis en page au carré au détail près et j'ai eu la chance de faire des comptes-rendus sur des sujets sensibles et importants. J'ai mis dans les moindres détails dans tout le forum ce qui peut se résumer un peu près comme ça. En diagonale. Je n'ai jamais changé par pavés interposés. Les plus long message que j'ai écrites à la file ont toujours été dans mes journaux personnels, ou alors quand mon premier ex était à l'armée puis ensuite à l'hosto et même aussi à l'hôpital militaire de Lille. Mais je pense que celui-ci devrait te donner la possibilité d'avoir une vue d'ensemble d'avoir logiquement les Lego de base ou en tous les cas la base des informations où tu peux les trouver.

Je n'ai jamais voulu écrire un livre et je n'ai jamais voulu écrire un livre sur moi non plus. Même les écrits chez moi ça se range. C'est compartimente. Ça se diffuse d'une façon hierarchisée et par domaines et par morceaux. On ne s'attend pas écrire en quelque sorte une méthodologie de soi-même ni même de sa vie ni même de son cerveau ni même de ses caractéristiques. Exetera. Si j'avais eu à le faire j'aurais commencé en le plaçant au centre par ce brouillon là. Le seul truc éventuellement que j'avais prévu d'écrire c'est très curieux c'était " mode d'emploi de la vie de base à toi ma fille ou mon fils que je n'ai pas eu par choix et sans regret "

Sans regret parce que je l'avais décidé comme cela pour diverses raisons et que tous les autres choix que j'ai fait au cours de ma vie m'ont conforté dans cette décision à savoir que j'avais vu lorsque j'étais jeune un livre qui s'appelle " chiens perdus sans colliers" de Gilbert Cesbron et que j'ai eu la chance de pouvoir être utile a tellement plus de personnes dans ma vie que je ne l'aurais été à un seul mari où est seulement mes enfants.

De plus ce livre que j'ai écrit depuis des années désormais au fur et à mesure ne devait être mieux que par moi et il était prévu qu'il réponde en fait à la petite Choupette que j'étais et à la Petite Poucette que j'ai été aussi. Et qui a démarré sa vie en quelque sorte rechercher obstinément des cailloux et puis sûrement des outils et plus particulièrement à l'adolescent que j'étais ou la très jeune adulte qui s'était dit un jour : " mais punaise personne n'a donc inventé le mode d'emploi de la vie c'est bizarre je vais le faire !!!".

Et puis ensuite en quelques sorte je me suis choisis un grand professeur sans même qu'il le sache et j'avais décidé que j'irai lui remettre mon cahier. Et c eat fait. Un gros cahier  pour un très grand monsieur mes yeux. Je sais que c'est possible si demain je dessine d'aller lui remettre ce pavé, je sais qu'il va tout comprendre et dans les moindres détails en 2 minutes. Et comme j'assume tout ce que j'ai fait parce que ça avait énormément de sens, si besoin je referai exactement la même chose que tout ce que j'ai fait et encore plus vite et je pourrais le refaire pour la même personne et avec la même personne. Puisque peu importe qu'on soit petit ou grand peu importe qu'on soit une souris ou un éléphant ça n'empêche aucunement de pouvoir avancer dans la même direction. Ce sont des histoires d'autres espace-temps et d'autres dimensions. Mais des histoires vraies, dans le réel et avec des personnes bien réelles et qui s'expliquent de façon très simple et de façon très rationnelles et au commun des mortels.

Je te donne Jean-Jacques Goldman musique.
----------
Qu'est-ce qui te fait penser que les deux trois prochaines années vont encore être un parcours du combattant ? Et que ta vie sera forcément chaotique ?

Je te lis et j'enregistre tout le reste. Mais je suis toujours sur mon histoire de créer son carré de vie et d'avancer. Donc je prends prioritairement les infos qui correspondent à ça. Et bien évidemment pour se sentir bien au présent chaque jour.

Tout le reste pour ma part c'est clair c'est peut-être comme à l'école ou comme dans mon boulot ect et du coup tout le reste même si ça fait curieux à dire c'est classé dans l'accessoire a trier plus tard.

Ça rejoint mon époque où j'avais créé mon mode cheval et mon mode moissonneuse batteuse.

Je ne sais pas si c'est intéressant pour toi mais l'envie de mon métier m'est venue d'être allée justement dans des endroits où il y avait des bureaux et un jour j'ai vu cette dame en train de dactylographier je suis allée discuter un peu avec elle et je me suis dit c'est ça que je veux faire.

Ça m'a peut-être donné l'impression que j'allais me retrouver au milieu de tout et que ça allait me permettre de justement pouvoir faire tout le reste.

Et en plus après avoir fait une formation courte ça me donner la possibilité d'avoir un salaire et ça c'est ce qui me donner à mes yeux la possibilité de tout..

Partir de chez mes parents avoir un endroit à moi n'avoir de compte à rendre à personne ne dépendre de personne et pouvoir faire tout ce que je veux c'est peut-être pour ça d'ailleurs que je n'ai jamais eu cette impression dans des personnes m'ont beaucoup parlé d'être enfermée dans une boîte où d'être enfermée pendant des heures où tout le reste.

Je me souviens d'ailleurs d'échange avec des étudiants lorsque j'ai été 10 ans secrétaire de fac à l'accueil puisqu'en fait déjà à 20 ans j'y pense dans le recul j'étais peut-être une des premières personnes extérieur à l'environnement familial exetera avec des jeunes adultes qui de plus pouvaient donc me faire part d'un ensemble de choses. C'était parfois pour eux comme une entrée dans la vie active tout en étant étudiant et pas encore dans la vie professionnelle puisqu'il y avait tous les à-côtés à gérer trouver leur logement éventuellement trouver un petit boulot et parfois c'était des personnes qui ne venaient pas de ma ville ou d'une ville, et de ce fait lorsque les parents étaient partis je devais d'ailleurs là aussi bien veiller encore une fois dis donc à bien faire la part des choses et avec des personnes de mon âge à l'époque à bien me positionner et donc bien faire la part des choses quand par exemple une jeune fille pouvait se présenter dans mon bureau et me dire est-ce que je peux vous demander des conseils mais je serais gêné d'aller les expliquer chez l'assistante sociale où exetera et là bien évidemment tu te débrouilles !...c est entre humain et humain. Ça ne se gère pas comme des dossiers.

Personne quelque sorte même si ça semble curieux peut-être tu mesures le fait qu'en fonction de ce que tu vas lui dire qui peut aller de écouter mon kiki n'est pas aller voir l'assistante sociale c'est à quel étage en sachant du coup très bien et sans connaître encore son problème qu'elle n'allait pas y aller... et en plus même aujourd'hui parfois on me donne encore 25 ans donc bien évidemment cet élément entrer aussi en ligne de compte je pense peut-être que c'est comme cela que j'ai commencé à me faire une banque d'information en plus du fait que j'avais déjà pu par exemple déjà visité l'intégralité de mon agglomération en bus optimisation du temps probablement j'ai dû me dire à l'époque peut-être même carrément et simplement en tout cas dans mon cerveau oulala quand je reste à la même place je déprime j'ai pris le bus pour aller à l'école ce machin là il est couvert il va partout et en plus j'ai une carte de bus annuelle allons-y gaiement.

J'avais inventé un street view perso ?

Peut-être tu me fais penser à ça parce que j'ai dû me retrouve éventuellement face à des étudiants ou des étudiantes qui pouvait me dire je ne sais pas ce que je veux où je ne sais pas trouver ce dont j'ai besoin ou même en fait je vais faire des études mais ce n'est pas du tout ce que j'ai envie de faire ...

Ou alors des situations du genre on a dormi ensemble hier moi et mon petit copain madame et je ne sais pas où aller parce qu'on a pas pensé à se protéger et là c'est la même chose ça doit être dans instinct à tort ou à raison je ne m'étais même jamais posé la question que si c'est vers toi que cette personne est venu c'est qu'il y a une raison et donc on gère.

Et au fur et à mesure du temps et des situations ça doit faire un espèce de balancier on a de plus en plus de réponse où on peut de mieux en mieux orienter du coup des situations d entre deux non prévus. Bien évidemment je n'ai jamais enfreint aucun règlement. J'ai toujours donner les solutions qui était prévu par celui-ci après parce que c'est ici que j'ai échangé avec une jeune fille de 17 ans qui a fini par me dire tu me fais penser à ma mère je vais aller jouer maintenant mais je sais que je veux devenir une boussole... ça correspond bien à mon vécu à savoir que très souvent on a pu me dire cela et maintenant que je le dis à mon grand âge avancé ça peut se poser autrement que comme je le voyais à cet âge-là à savoir des étapes dans une interaction tu me donnes des informations ça ressemble à ma mère mais tu me donne d'autres informations et donc tu ne ressembles pas à ma mère et donc tu es un autre adulte et tu as des informations ... évidemment durant toute ma vie dans mon métier j'ai donc eu la chance d'avoir pas mal de compliments tu es mon ange tu es mon plan tu m'as appris plein de choses et plein de choses comme ça très touchantes

C'est dans les grandes lignes mais je pense que c'est le fait que tu aies écrit deux fois mais je ne sais pas où je peux trouver ça et les phrases qu'on entend le plus dans mon métier c'est justement bonjour madame je suis venu vous voir parce que je sais pas où trouver ça.

Donc en fait il semblerait qu'il faudrait que tu essaies de faire une liste de ce que tu cherches on a déjà  :

trouver qui je suis
trouver une copine un peu tarée
trouver une robe
Trouver des personnes pour échanger
Trouver comment sortir de ce trouble généralise d'anxiété
-
-
-
Ect..


Je me permets d'ajouter trouver comment faire et quoi faire de façon à réduire les deux trois prochaines années un parcours sympathique plutôt qu'un parcours du combattant parce que je suis une fille avec peut-être des Tendances antimilitariste si on cherche par là et donc du coup combattant déjà ça fait peur et ça porte atteinte à ma sensibilité de fille et ça pourrait me perturber pour jouer avec mes petits personnages dans mon arbre magique...

Quoi d autre Monsieur ?

Considérant que la liste des je sais pas quoi et je sais pas quoi c'est l'éducateur
c'est lui qui va le faire
la liste des je sais pas quoi je sais pas quoi c'est la psychologue qui va le faire
la liste de je sais pas quoi je sais pas quoi c'est la psychologue qui va le faire ?

C est cool en fait c'est un échequier a suspens. Entre plein d'autres jeux j'ai joué dans ma vie un jeu de société qui s'appelle Destins et du coup la on a un peu des conversations où on est en train de se demander puisqu'on a des âges décalés des parcours différents exetera si on va se croiser un jour et où ?

La question bien évidemment n'étant pas celle-là puisque on se croise ici et qui éventuellement qui c'est peut-être un jour je prendrai un train pour aller à Pau pour aller visiter et que je te dirai tiens je viens par chez toi si tu veux je viens te faire un petit coucou, les questions c'est plutôt tout le reste...

Et là du coup ça me fait penser à ce que j'avais postez ici à savoir que toutes ces histoires de machin bidule que des personnes ici connaissent bien mieux que moi et savent bien mieux en parler a savoir les petits trains et particulièrement le garage automobile que j'allais piquer à mon demi-frère parce que ce concept des automobiles déjà j'aimais beaucoup mais particulièrement cette histoire d'etages. Ça me parlait beaucoup... de moi et de mes fonctionnements aussi...

Lorsque je suis arrivée ici je me souviens avoir dit je vous ai tous rencontré façon de parler mais j'etends du coup ma phrase au fait que forcément à plusieurs niveaux et c'est là où classer ça peut être un peu plus complexe. Puisque ça peut être dans des conditions personnelles ça peut être dans des conditions privé ça peut être dans des endroits ça peut être dans mon contexte professionnel ça peut être dans le contexte professionnel des personnes via levier professionnel où via le biais professionnel au moins je me rends pour ma vie privée personnelle ou alors dans mes hobbies si ce sont des personnes qui font des conférences où je suis allé où d'autres choses à côté de leur travail par exemple via des associations exetera.

Mais du coup pour ma part j'ai vu les choses de plus en plus simplement et ça me fait penser à ton histoire de trous puisque bien évidemment mais c'est cool on ne m'a jamais vu avec des trous comme par exemple l'un des membres ici m'avait dit à une époque mais on ne m'a jamais traité de punk...

Je trouve en fait l'histoire de la douance super simple parce que justement j'ai suivi des parcours où j'ai donc toujours été entouré 2 personnes de plan d'informations 2 bornes j'ai eu la chance d'apprendre peut-être des méthodes de classement en pyramide en diagonale en passant par la droite en passant par la gauche en passant par plein de choses.

Fais-moi penser d'ailleurs aller poster merci dans un film professionnel ici qu a ouvert une personne et avec qui j'avais échangé sur cette thématique caissière ou cadre. Puisque déjà l'échange fut extrêmement sympathique mais que j'ai pu refiler le lien de son fil à ma super copine vendeuse de chaussures qui perd son travail fin juin et comme dans toute ma vie on m'a qualifié de plutôt pas trop con j'ai donc dû déduire avec cette jeune fille qui se souvenait d'ailleurs de moi à l'université puisqu'elle y avait été étudiante quelle n'était donc pas trop bête de surcroît elle a bac + 5 ce qui est la preuve de l'intelligence bien évidemment, et que donc je lui ai dit puisque tu as plutôt fait caissière en vendant des chaussures ça tombe va savoir si tu n'es pas trop bête tu vas peut-être devoir choisir entre caissière chez Leclerc et cadre.

On arrive au moment où dans ton jeu destin tu résumes mes phrases avec une seule ou pas encore ?

Parce que moi j'ai eu de la chance très rapidement j'ai pu trouver plein de personnes et durant toute ma vie qui m'ont aidé à réduire de plus en plus mes phrases et du coup on pouvait en arriver très rapidement à des questions existentielles profondes : dans quel bistrot on va boire une bière ? Tu préfères quoi comme émoticônes dans la vie ? Tu prends les rouges au baby ou les bleus ? Oh baby on fait plutôt un snooker ou un billard ? Toutes ces questions fondamentales oubliées quoi, les trucs de vieux quoi.

Donc le but du jeu est assez bizarre puisque en fait il faut attendre pour savoir toutes les possibilités que tu vas avoir en plus d'aujourd'hui et le travail que tu vas réussir à faire sur toi-même dans la mesure de tes possibilités pour pouvoir répondre à la question : on ne se rencontrera jamais dans les circuits de la vie réelle parce qu'il y a trop de trou entre nous ou pas ?

Je ne sais pas si tu le vois comme moi mais c'est là où pour moi c'est amusant puisque du coup ça ressemble à une course dans un film ou éventuellement les spectateurs peuvent se demander si je vais arriver plus vite à la maison de retraite et même si j'ai vu et vouloir y aller en France par exemple pendant que d'un autre côté elles peuvent se demander comment tu vas aller mieux et sur quoi pour ensuite avoir envie de faire quoi avec plein de détails que je passe bien évidemment est-ce que tu vas t'acheter des t-shirt Iron Maiden sans plus avoir besoin de rituel de jus d'orange pour aller à un concert exetera. Drôle de suspens.

Je me souviens de mes échanges avec Deusin qui était à l'époque au Japon et qui faisait ses vidéos YouTube et qui m'avait dit ce que tu es en train de vivre ça doit être perturbant alors qu'en fait moi j'en ai pas eu l'impression du tout j ai juste eu un peu l'impression tu sais que dans la vidéo le passage des cyclones de Calogero d'être devenu hector le palmier et sans même avoir rompu avec un homme en fait j'ai pas de bol on dirait que je vis des ruptures et des déchirures mais sans les avantages ... comment ça se fesse ?

Bien évidemment encore une fois et je plaisante 2 secondes puisque pour avoir décidé de traverser des cyclones en tant qu'a Hectorette la palmiette tout ceci en trait dans une continuité d'objectifs que je m'étais fixée.

Je me souviens d'ailleurs dire d'avoir dit à un moment donné à quelqu'un mais toujours en plaisantant puisque je trouve toujours des personnes qui ont beaucoup d humour même dans les situations compliquées et complexes comme toi non non moi je tiens et je tiendrai ça fait des années que je cours après des personnes et des objectifs je savais déjà que quand bien même je les rattraperai un petit peu comme ils sont toujours en mouvement et en évolution aussi bien évidemment je ne les rattraperai jamais selon certains plans par contre selon les miens j'ai prévu des trucs à dire je provoquerais si besoin j'irai même jusqu'à créer des croisements et des rencontres même si il faut sauter des cases pendant 5 minutes tant pis, il y a bien des gens qui jouent à saute-moutons donc si je saute quelques cases quelques minutes pour dire ce que j'ai à dire et remplir mes objectifs fixer par moi-même on va pas m enquiquiner.

Tout ça pas pour raconter ma vie mais pour pouvoir expliquer à quel point je tiens à cette histoire d'objectif ou en tout cas à quel point ça a été très important pour moi parce que j'ai vraiment le sentiment que c'est le fait d'avoir des objectifs dans la vie concrètement mis en route mais aussi dans mon cerveau qui je trouve chez moi on résolut beaucoup de problèmes.

D'abord parce que c'était des objectifs joyeux donc probablement que ça aide puisque bien évidemment j'ai toujours eu en tête dans ces cas-là l'idée de rencontre futur joyeuse l'idée de moments joyeux que tout ce que je faisais aujourd'hui allez me permettre justement d'aboutir à des choses chouettes même aujourd'hui à mon âge je continue de voir de la même façon des personnes qui sont jeunes peuvent avoir et je leur donne raison à juste titre peur de tout un ensemble de choses mais ce n'est pas parce que j'ai arrêté de mon propre chef une vie professionnelle éventuellement une vie active éventuellement une vie sociale voire peut-être dans mon cas plusieurs que désormais je n'ai plus avoir peur de rien je peux tomber malade demain je peux devenir impotente enfin bref il il peut se passer plein de choses et qu'ils pourront être éventuellement aussi difficiles à traverser que lorsque j'étais petit ou après et que je pouvais mettre 2h pour traverser un pont, une écluse où réfléchir pendant toute la semaine si je vais à ce concert ou non ou pas en retournant tous les scénarios possible pendant des heures et en me posant un milliard de question jusqu'à parfois me décortiquer jusqu'au fin fond de l'intérieur pour savoir si éventuellement peut-être j'étais sûre d'avoir envie que peut-être dans 4 jours j'allais peut-être avoir envie ou pas d y aller.

Je suis passé par 1 milliards de technique que je ne te détaillerai pas aujourd'hui mais c'est très drôle je viens d'ailleurs de trouver encore un article sur Wikipédia où je ne sais plus où qui fait bien des phrases justement qui explique tout ça à savoir comment bien se retourner le cerveau comme un réseau autoroutier mais en suivant aucun plan, mais de plus en analysant éventuellement le moindre de mes ressentis sur l'instant la moindre de mes sensations avec probablement tout un tas de trucs. D'ailleurs probablement paradoxal contradictoire et j'en suis certaine désormais des choses que bien évidemment il ne fallait pas associer ou qui peut-être même devait provoquer des réactions chimiques que seul un physicien pourrait expliquer pourvu qu'il soit en même temps psychologue psychiatre neurologue voir peut-être même sexologue.

Si je devais résumer ma vie aujourd'hui dans ces cas-là éventuellement je dirais que j'ai fonctionner comme des vases communicants d'abord j'ai dû comprendre je ne sais pas quand que j'étais pas le même vase et ensuite j'ai dû faire Dora l'exploratrice je ne souhaite donc pas par exemple haute encombré avec tout ce qui a dû être mes références pour me permettre justement déjà de ne pas m'attirer de problème qu'on ne puisse pas me faire souffrir pour ensuite probablement énormément lire dans un premier temps et la vie c'est assez bien foutu en tout cas pour ma part puisque plein de personnes ont déjà écrit plein de trucs avec plein de classement avec probablement des gros CAP des gros BEP ce qui m'a à mes yeux éviter de devoirs m'inventer des classements ce que j'ai probablement fait mais à part du coup comme tu m'avais dit que nos seule différence était peut-être de ne pas empiler les choses de la même façon, en gros, j'irai plus loin que cette idée la en rajoutant qu'en fait il me semble que j'ai utilisé un peu prés tous les classements que j'ai pu trouver sur mon passage ce qui fait du coup curieux puisque j'ai l'impression pas dans le détail mais à toutes les bases que justement je n'ai de trous nulle part, tout du moins vu de mon niveau et que je tiens à garder d'ailleurs et encore plus aujourd'hui puisque j'aurais tendance à dire que mon cerveau ou même éventuellement mon corps me fous la paix depuis pas mal d'années.

Je n'ai donc pas vu l'intérêt de raconter ici ou ailleurs les années à me retourner le cerveau où les expériences physique que j'ai pu vivre puisque c'est le passé et qu'elle ne sont pas d'actualité et que de plus elles sont spécifiques à mon cerveau et à mon corps par contre le fait de communiquer les mêmes informations avec des articles des bouquins où je trouve qu'on donne la solution ça ça me correspond beaucoup plus et en plus ça fait gagner beaucoup de temps à tout le monde puisque qu'est-ce que je vais prendre comme exemple ce jeu chinois je crois où il faut tirer une petite ficelle pour ouvrir un truc et il trouver un message et pour résumer je dirais qu'il y a longtemps pour ma part j'ai des souvenirs que c'était vaporeux et un peu le brouillard partout sauf que je ne sais pas pourquoi je me suis de moins en moins inquiété puisque j'ai eu alors la chance de toujours tomber sur des ficelles à tirer et hop ça me faisait une information moins de vapeur et moins de brouillard.

J'ai passé une norme aimant ( lapsus de mon smartphone je laisse) de temps dans le milieu musiciens, merci encore à eux pour la place qu'ils vont toujours faites, où effectivement on a dû survoler rapidement ce que j'appellerai les grands sujets de la grande plomberie générale de la vie et puis ensuite on est passé à autre chose parce qu'une répète ça dure pas longtemps et on avait des concerts à préparer donc on avait pas le temps.

Et puis je suis passée par plein d'autres milieux, plein d'autres activités et ça encore été la même chose des petit fil à retirer et hop une information.

Bien évidemment toutes les informations qui m'ont été données qui n'avait rien à voir avec ce que je voulais faire dans ma vie mes besoins prioritaire mes passions où mes objectifs je les étrier automatiquement.

D'ailleurs tu me fais penser que dans trop intelligent pour être heureux il parle un peu près de ça ou un autre de ses bouquins grand public à savoir souvent le surdoué ne sait pas ce qu'il veut et contrairement aux autres personnes il est obligé de passer par beaucoup de réflexion beaucoup plus grande et aussi contrairement aux autres à plutôt faire la liste de ce qu'il ne veut pas pour pouvoir aboutir à ce qu'il veut.

Si effectivement je ne sais pas lesquelles j'ai eu accès à beaucoup d'information et a beaucoup de possibilité de les classer du coup j'ai probablement plus rapidement vivre beaucoup d'expérience et dans ces cas-là peut-être trouver plus rapidement qui je suis ce que je veux et ce que je ne veux pas.

Est-ce qu'il y a des choses qui te parle ou qui te font echo la dedans ?

À une autre époque à une autre personne peut-être que j'aurais proposé de jouer avec ce que je suis à savoir dans ces cas-là dire tiens je vais aller chez la psychologue aussi et on se retrouve à la récréation pour en discuter mais ça c'était quand ça ne dépasser pas pour moi les limites du sérieux les limites du jeu. Pour ma part je me suis beaucoup amusée avec beaucoup de choses jamais des gens avec mon côté concon beaucoup des d'autodérision moi-même mon mode naïf mon mode a m émerveiller et plein de choses mais je sais que tous ces modes se sont toujours arrêté quand j'ai pu me trouver en contact de personnes qui au cours de ma vie et des référentiels que je me crée exprimer une souffrance et m'exprimer une demande où me solliciter.

Un membre ici m'avait d'ailleurs dit en MP il y a quelques années ouh là celui-là tu as sorti le mode sérieux de la mort qui tue et pour ma part ça ne m'a pas surpris puisque je l'ai déjà vécu dans la vie à savoir qu'effectivement si Lord interaction avec des personnes à un moment donné mon interlocuteur se retrouver enfermé ou en détresse automatiquement non pas un mode Sauveur ni même un syndrome de l'infirmière ne se mettait en route puisque et j'ai pu m'en rendre compte lors d'une rencontre avec celui que j'ai appelé ici ma doudouille, toutes les informations que j'ai collectées durant ma vie et alors éventuellement tout ce que j'ai pu faire avez donc effectivement du Samson et en plus mon permis de me faire une boîte à outils puisque c'est justement le terme qui a utilisé ma doudouille un moment donné si ça va pas tu me le dis j'arrive avec ma boîte à outils.

Ça a été entre d'autres un très grand moment de ma vie puisque bien évidemment lorsque je me suis retrouvé dans son bureau on s'est surpris tous les deux lui en me disant des trucs et puis aussi on a un feeling et moi en lui disant mais tu peux pas faire ça ou tu peux pas dire ça parce que logiquement c'est moi qui dis ça c'est moi qui fait ça. Du coup moi ça me fait marrer parce que je pense que tout ça ça contient plein de choses et que c'est mieux de les présenter dans les grandes lignes et que si rien ne fait écho il faut de suite passer à autre chose. Mets donc ça me fait marrer sur le simple fait que je suis une fille et que je l'ai toujours été une fille avec des caractéristiques avec peut-être des fois des petits côté charmant Terminator et Robocop ou des intérêts personnels pas forcément féminin enfin disons pas évident sur le coup bref bref qu'en fait j'étais tout simplement en train de lui dire sans m'en rendre compte que j'avais réussi mes objectifs à savoir que sans souci je connais mes côtés ingérables et tout le bazar des caractéristiques et que bien évidemment j'avais mis tout ça de côté de façon à les sortir uniquement à des personnes que j'avais repéré en capacité de pouvoir recevoir tout ça mais pour le reste effectivement si c'est le cas avoir une vie de normopensant ne m'a pas dérangé du tout puisque du coup tout cela en fait tu m'a permis d'avoir plusieurs vies dans une seule mets sens je pense éventuellement des histoires de dépersonnalisation de dissociation de soi-même exetera puisque tout ça avait une base et et deux lignes conductrices.

Encore plus qu'avant bien évidemment ma priorité reste quand j'ai contact avec les personnes donc semble-t-il de m'assurer avant éventuellement de bien se marrer quelle a bien une base et des ligne conductrice puisque sinon je ne sais pas à quoi ça correspond chez les autres mais j'aurais l'impression de l'envoyer en fly ou alors éventuellement de la noyée de tout un ensemble d'informations ou de passer plein de bons moments avec où on se marre bien mais en fait en ne la voyant pas a la base. Et en ayant pas avec elle les interactions que moi j'estime prioritaires s assurer quelle va bien et qu'elle est bien posé sur le minimum pour continuer allez bien.

Du coup tous ces sujets et ces années sont devenus des voyages dans les contradictions les paradoxes l absurdie  éventuellement sauf que pour ma part j'ai traversé un ensemble de choses en ayant des choses bien concrètes à l'esprit et en ayant toujours une base et des ancrages vers lesquels retourner.

On m'avait demandé comment éventuellement je peux reconnaître quelqu'un d'intelligent de très intelligent probablement comme cela aussi mais dans ces cas-là en faisant une différence entre une personne qui a une assise et des cadres pour le tenir en cas de bourrasque et les personnes qui n'en n'ont pas puisque bien évidemment je n'irai toujours pas m'amuser aller me balader éventuellement dans des bourrasques mental ou des choses qui éventuellement peuvent faire mon cerveau devant par exemple à une personne qui serait perdu et qui me demanderait sa route  au pire m'exprime Ré des propos où selon ma boîte à outils j'ai l'impression qu'il est en train de perdre l'équilibre ou de perdre pied.

Comme la majorité des sections dans lesquelles j'ai posté des messages ici était plutôt humour et détente effectivement pas de souci affaire des jeux de mots à faire tout un tas de choses alambiquées exetera mais bien évidemment comme dans la vie je ne réponds pas un touriste perdu près de chez moi et donc je vois qui éventuellement il est tout blanc il va me faire un malaise avec un jeu de mots où d'autres choses. Et là-dessus aussi je trouve que j'ai eu beaucoup de chance et je te souhaite toutes ses chances à savoir que j'ai pu avoir des potes qu'on a dit perché mais qui par contre venez me dire c'est marrant parce que toi tu es pas perché tout le temps comment tu fais pour être sérieux et justement créé cet effet de pouvoir basculer d'un coup dans certains perchages dont on ne se doutait même pas que c'était possible.

Donc tout ça c'est super bizarre mais ça va mieux j'ai réussi à tout ranger puisque du coup il y a eu des périodes où je ne retrouvais même plus le plaisir justement de tout un ensemble de choses c'était comme si tout devenait  important ou plus du tout.

Mais il continuait d'y avoir des personnes au milieu. Quand vous avez lu ses bouquins qui parlait de personnes qui pouvait se retrouver en errance moi ça m'a fait bugger sur le coup puisque pour moi toute personne a une place paumer en errance ça n'existe pas. Puisque je trouve la vie bien faite des personnes appelle ça être dans une case moi j'appelle ça dans ces cas-là avoir une assise dans un cadre qui tient.  j'ai des connaissances qui peuvent avoir avoir fait des choix de vie ou éventuellement des personnes vont les classer chez les marginaux ou chez les bizarre qui vivent vraiment différemment de tout le monde ect... mais ils ne sont pas paume loin de la et encore moins en errance.

Je ne parle pas là bien évidemment de toutes ces histoires de récupération de je sais pas quoi par je sais pas qui puisque tout ça ce n'est pas mon problème ce qui est devenu mon problème et pas trop longtemps c'est justement cette histoire-là 2 personnes qui peuvent être paumée et en errance  et du coup au vu de ses histoires de cuit ça fait dans tous mes classement qui ne sont pas des catégorisation qui n'ont rien à voir avec le fait que je verrai des personnes comme des dossiers ça me donnait des personnes paumé en errance est super intelligente. Wtf.

parce que évidemment si quelqu'un de Paumé est en errance et en plus super intelligent te demande sa route pour ma part je ne l'ai pas subitement dire oui mais les cases c est mal et tous les systèmes c'est nuls ou alors encore mieux m'asseoir pour me mettre à écouter quelqu'un de brillant peut-être mais qui en même temps se mettait à brouiller d'un coup rien qu'à son contact toutes système toute ma boîte à outils toutes mes informations

Du coup désormais effectivement et c'est pas moi qui l'ai demandé au lieu d'élargir mes discours là où pourtant éventuellement ça aurait été chouette puisque bien évidemment c'est personne avait tout plein d'informations éventuellement intéressantes mais qui n'avait plus rien de commun du tout avec tout ce que je connais de commun.

Ça fait bizarre de dire ça ici parce que ça prend éventuellement d'autres définition mais je sais que par exemple avant je pouvais dire spontanément à quelqu'un bah merde cette personne là j'arrive pas à la faire redescendre il n'y avait pas là-dedans ni de psychiatrie ni de psychologie ni tout le reste pas redescendre j'entendais justement cette histoire 2 voir 7 personnes sont assises sans cadre mais totalement penser outofthebox.

À ma connaissance à ce jour on va hors de la boîte et surtout mentalement quand on a une boîte en tous les cas pour ma part j'ai toujours fonctionné comme ça puisque j'aurais eu la sensation dans ces cas-là de me remplir d'informations hors de la boîte et de complètement déconnecté des informations que j'ai besoin pour ma survie dans la boîte.

Je me permets de te dire tout ça et on verra si tu as un avis et si tu souhaites le donner et changer là-dessus puisque du coup ça on revient des conversations que j'ai pu avoir avec des jeunes à savoir des gamins qui bien évidemment en quelques phrases me donner l'impression d'être intelligent par le simple fait qu'ils avaient connaissance d'un ensemble de choses qu'encore une fois moi je peux classer dans des domaines enfin bref comme dans un PC dans mon bureau mais qui ne me semblait pas avoir les informations pour créer leur boîte de survie.

À savoir que bien évidemment à 48 ans j'ai une vue 2 personnes plus âgées du temps qui passe on va dire et que quand je mixe tout ça avec les informations que j'ai à savoir le temps de faire des études où le temps d'attente au centre des impôts où le temps d'attente à la CAF ou aux ASSEDIC ou dans plein d'autres endroits même bien évidemment des plus joyeux prévoir du temps parce que le groupe Loudblast il vaut mieux penser à réserver parce que arrivé à la dernière minute à l'arrache c'est mort bref lorsque quelqu'un me parle plusieurs fois dans les grandes lignes du coup effectivement je le place dans des schémas qui sont ceux de tout le monde et qui sont les cycle de la vie pour exemple par exemple je sais que pour ma part probablement que j'ai voulu faire beaucoup de choses très vite pour arriver au bilan surtout que je peux faire aujourd'hui.

Évidemment il y a certaines données que je n'avais pas c'est qu'effectivement j'avais bien remarqué que des personnes ne fonctionnait pas comme moi et j'avais donc à chaque fois pris le recul nécessaire et les informations nécessaires de façon à me recaler et me repositionner par rapport à des personnes par contre bien évidemment à partir du moment où une personne m'a donné une bille qui n'avait rien à faire là mon cerveau tu lui donnes une bille si j'ai l'impression que c'est une bille qui me met en danger automatiquement ça met tout un circuit en route bien évidemment plus le même que quand j'étais petite où je passais par des mode panique peur faire trois fois le tour de quelque chose avant d'aller chercher des informations exetera mais tout un circuit beaucoup plus rapide de ce fait bien évidemment à partir du moment où je peux être autant expérimenté en expérience éventuellement longue et douloureuse bien moi au fur et à mesure que d'expérience joyeuse positive facilité simple et pas tout seul tout au long de ma vie je comprends mieux désormais pourquoi j'ai continué à avoir tendance à conseiller plutôt les chemins par lesquels je suis passée où les chemins qui reste bien proche de ce par lesquelles je suis passé.

Il y a donc tout plein de sujets que j'ai remis à plus tard puisque bien évidemment si j'ai eu l'impression que quelques personnes essayé de désintégrer ma vie où mon esprit le fait que ça touche subitement à devoir discuter de la théorie de la désintégration positive de Dabrowski là je me suis dit ça bug.

Puisque bien évidemment je peux dire aujourd'hui que j'ai toujours eu ma place dans la société que j'ai toujours été bien intégré dans ces cas-là dans la norme en pensant ce et je suis d'autant plus sûr de moi que j'ai été dans ma vie personnelle et privée toujours bien intégré aussi dans plein de communauté dans plein de milieu ce qui donnerait un peu l'expression elle a fait son trou partout et elle ne rencontre pas de difficulté aller boire un café nulle part.

Lorsque j'étais plus jeune par exemple on s'était fait des copains qui était dans un foyer et on allait les voir régulièrement et du coup forcément je m'étais renseigné du pourquoi moi j'étais en bas de cet immeuble et ils n'avaient pas le droit de sortir sauf à certains horaires et un ensemble d'exemples comme ça qui probablement aussi on fait que j'ai appris plein de choses mais j'ai continué elle est classé de la même façon éventuellement par exemple lors des échanges avec ce membre par message privé je me souviens qu'il m'avait dit ma limite c'est le pénal et bien évidemment ça avait fait écho chez moi puisque j'avais lu le code pénal dans les toilettes ainsi que le Code civil vers 17 ans.

Sans aucune critique pour personne bien évidemment ça m'a semblé bien plus concret qui éventuellement Baudelaire où Verlaine. Ou même le manifeste de Karl Marx que j'avais vu au même âge et vous en fait je m'étais dit ce truc à ce monsieur ça va pas marcher mais curieusement pas à cause des politiques mais à cause des ouvriers et peut-être que tu me fais penser avec ton terme de Néo bourgeois et tout ça c'est très intime ou pas puisque que m'avait dit ce membre plutôt âgé il trouvait que c'était marrant le fait que je m'arrête toujours à certaines limites mais qui ne savais pas exactement comment et lesquels et en fait à l'époque j'avais pas compris sûrement parce que bien évidemment comme tout le monde j'ai mes évidents et en fait pour moi il n'y a donc pas un seul évident.

Je suis d'une époque où tout le monde vivait ensemble et un monsieur que je connais de 80 ans et encore plus d'une époque où les personnes vivaient ensemble et bien évidemment aussi je suis pour le vivre-ensemble je sais aussi que c'est une donnée politique mais je ne fais pas de politique ce qui m'intéresse c'est cette question intéressante du vivre-ensemble et pour cause.

Du coup c'est vrai je me suis dit que dans les grandes lignes effectivement la douance  ce n'est pas grave bien évidemment sans omettre  le fait que des personnes peuvent la vivre plus ou moins bien ou même éventuellement l'autisme où le fait d'être autiste asperger ou comment on le dit aujourd'hui. Je n'ai pas souhaité je ne souhaite toujours pas aujourd'hui aller dans tous ses domaines que moi j'ai toujours appelé des domaines spécialisés.

Parce que des personnes m'ont donné l'impression que bien que j'ai pu te connaître des personnes qui pouvait s'avérer et s'assumer antisystème il y a encore une fois une subtilité c'est que ce sont des personnes qui avaient un système et que moi les inquiétudes et les peurs que j'ai eu c'était justement que subitement des personnes étaient anti-système bon d'accord jusque-là rien de nouveau par contre sans système. Et ça bien évidemment pour moi ça c'est toujours classer et ça se classe encore aujourd'hui dans de la désorganisation mentale. Ect.

Je fous la paix à ces personnes c'est leur vie elles font ce qu'elles veulent ce sont leur choix leur parcours leur façon éventuellement de fonctionner je ne sais pas par contre ce à quoi je me suis opposé et très vivement et je le ferai encore c'est que des personnes et ça y est éventuellement de me désorganiser mentalement,  de m'embrouiller et sur des sujets du quotidien et communs je ne fais pas de politique.

Mais je connais plus ou moins en tous les cas l'essentiel. A savoir le système électoral, qu'il y a des partis politiques qu'il y a des organisations des fonctionnement des procédures exetera par contre ce que moi m'a apporté internet et ce truc qui permet de poster des vidéos un moment donné ça n'a plus du tout été ce que j'avais trouvé génial à une époque à savoir super je vais pouvoir savoir encore plus de trucs de la boîte et encore plus de trucs dehors en dehors de la boîte mais aussi je voyais plein de choses positives plus de personnes vont se rencontrer plus de personnes vont discuter exetera mais qu'à un moment donné ça bascule au fait que je sois de plus en plus obligé de me retrouver dans des conversations dans le quotidien avec certaines personnes qui après vérification ne font partie de aucun parti politique ne sont militants nulle part ne me semble rattaché à rien du tout et en plus éventuellement de nulle part la non parce que là et je vais le dire exprès sans essayer de hiérarchiser ou enrichir ma phrase ça se classe automatiquement dans le prosélytisme mais même pas dans le bon puisque bien évidemment même le prosélytisme ça suit des procédures ça suit des processus et surtout ça ne viens surtout pas soudainement de n'importe qui n'importe quoi sur un trottoir et bien évidemment sans aucune méchanceté 2 personnes à qui forcément je peux dire en 2 minutes tu n'as encore rien vécu tu n'as encore rien vu et tu viens me passer tes nerfs dessus dans la rue alors qu'on se connait pas parce que tu écoutes sur internet des personnes qui te met dans des états furax.

Et j'ai pensé à tout ça justement lorsque tu m'as parle et je t'en remercie de néo bourgeois et je souhaitais donc d'expliquer plus dans le détail le pourquoi j'en reste à des classements qui me sont utiles qui éventuellement mettrai dans les mêmes phrases bourgeois et prolétaires mais pas plus de détails ou de diversification qui prendrai plus de temps dans ma vie pour passer tout de suite à la phrase suivante dans une vie quotidienne.

J'ai posté tout à l'heure cette petite adolescente qui doit être adulte désormais et qui intervenait dans ça discute une émission que j'ai donc vu à l'époque où elle était diffusé et oui donc elle exprime le fait quelle a développé des symptômes suite à l'attentat du 11 septembre.

Pour ma part et comme beaucoup de monde j'ai dû en 2001 devant ces images essayer de retrouver une nouvelle échelle des valeurs. Peut-être que là aussi du coup puisque je dois ajouter désormais ces histoire de cerveaux c'est jour-là lorsque j'étais face à ces images j'ai peut-être encore une fois eu de la chance puisque je me souviens très bien que des choses se sont mis en route encore une fois pour créer un autre contre balancier et peut-être que dans le recul j'ai eu la chance dans ces cas-là de ne pas développer ce qui rentre peut-être dans tous les détails de ce que l'on appelle les syndrome post-traumatiques.

 Sinon je serais allé chez mon médecin et s'il m'avait indiqué d'aller voir un psychologue j'y serai allé aussi et si le psychologue m'avait indiqué d'aller voir un psychiatre j'y serai allé aussi et si une rééducation avait été jugé nécessaire j'y serai allé aussi. Mais je ne serai pas allez immédiatement poster une vidéo sur YouTube pour analyser ces événements dans les moindres détails et essayer de savoir si c'est vrai ou si c'est pas vrai et si ceci cela.

Je te dis tout ça parce que finalement en fait tout ça c'est donc ton époque et que bien évidemment jamais je ne me serais douté qu'un jour je posterai sur un forum déjà et en plus pour me retrouver à devoir aller dans tous ces sujets ou alors a effectivement devoir me mettre soudainement à me poser un milliard de question sans qu'il n'y ait plus de limites.

Je remercie le rappeur Orelsan pour ça puisque justement ce sont ses CD qui m'ont aidé à comprendre que lui aussi avait donc bien à l'esprit des classements et que de ma vue éventuellement cool il y avait un jeune homme de 30 ans qui lorsque je l'écoute donne son avis mais à belle et bien a l esprit  à mes yeux toutes les autoroutes et tous les circuits avec les informations dedans et tout ça bien évidemment sans être neurologue non plus juste en jaugeant et juste par rapport à ma boîte à outils où il y a des choses communes à tous.

Je sais aussi qu'il y a des milieux d'intellectuels je sais aussi qu'il y a des milieux ouvriers exetera exetera et tout ça sans être péjoratif et c'est encore une fois un membre d'ici qui en postant mais donner la bille que je cherchais à savoir qu'effectivement je suis assez d'accord avec lui comment des personnes dans tout ce bordel en fait peuvent trouver qu'ils sont et même désormais des personnes devraient s'interroger où se réinterroger pour savoir d'où elles viennent.

Idem. Pour ma part je m'arrête à ça craint du boudin. Point. Et tout de suite ça passe à Boîte à outils pour ça craint du boudin.

Puisque comme j'ai fait de l'électronique dans mes très longues études générales avant mon circuit court avant le bac...

je sais que lorsque tu fais un circuit imprimé si tu ne soudes pas un seul bonne endroit ça fonctionne pas bien évidemment que depuis que j'ai vu sur tous ces sujets automatiquement j'ai fait des parallèles entre les connexions  cérébrales et cela et d autres choses.

Comme j'avais posé cette vidéo superbe surtout ce mécanisme ou une bille se mettait en route sur un système que je positionne comme les dominos et qui revient bouger tout le système

du coup d'avoir associé a la douance ça me donner des réponses sur la douance et du coup en t écrivant tout ça et je t'en remercie ça me fait penser en fait que depuis 10 ans du coup ça va être très résumé mais pour moi et heureusement ça n'a été que des défilés d'images de choses communes effectivement c'est pour ça que j'ai dit n'importe qui sauf sur des questions neurologique peux voir penser réfléchir ce sujet de la douance comme moi. Puisque tout ce que j'ai utilisé pour me familiariser avec ce sujet ce sont des choses familières que tout le monde peut trouver donc du coup je suis rassurée puisque bien évidemment j'ai pu dire tout ça ici et j'ai pu aller dire à des personnes comme avant à savoir je suis toujours la même mais j'ai des caractéristiques et je suis allé vérifier tout mon référentiel de ma boîte à outils qui a du coup défiler en images existantes un jeu en musique en article en titre de bouquin et donc comme des personnes essayé de me le faire penser je n'ai pas inventé l'eau chaude subitement parce que bien évidemment même l eau chaude chez moi c'est aussi classer c'est l'inventeur de l'eau chaude et dans ces cas-là dans le domaine scientifique chez les chercheurs.

Je ne sais pas si tout ça peut être intéressant pour toi ou des bouts ou rien mais je tenais à l'indiquer puisque donc ça regroupe beaucoup de choses que j'ai posté dans le forum où tu m'avais dit je ne comprends pas tout et surtout parce qu'une personne m'a indiqué  il y a 10 ans avec surprise et hors contexte qu'elle trouvait que j'étais un caméléon et ça a été d'autant plus bizarre que j'étais en train de lire le bouquin d'un ancien de la DGST qui portait le même titre.

Bien évidemment ça ne collait pas du tout puisque d'un si j'avais été un animal qui dans son contexte et charmant est formidable et a une énorme langue qui peut attraper des moustiques bien évidemment je sais depuis longtemps qu'on est pas pareils

et surtout, et surtout moi si j'avais un jour travailler à la DSGT je m'en souviendrai puisque éventuellement et c'est peut-être le seul point commun qu'on pourrait me trouver avec Monsieur Soral et encore en faisant des liens je ne suis pas pour ma part obsédé par la hiérarchie mais je suis absolument littéralement fan de tout ce qui est organigramme classement il est vérifié depuis longtemps que je ne suis pas obsédé par la sodomie sinon ça se saurait ,aussi un obsédé de la sodomie ça se reconnaît quand même facilement dans les milieux j évolue lieux communs et quotidiennement et surtout je n'utilise jamais le mot juif. Ect.

Comme tu m'avais parlé de cercle concentrique et aussi que tu avais l'impression que peut-être il y a des moments où certaines de nos bulles se touchent j'ai trouvé intéressant de te dire tout ça puisque bien évidemment sur la photo qui se trouve au début de mon premier fils de présentation se trouve les phrases qui sont écrites sur un lieu de Paris où je suis allé moi-même bien évidemment prendre cette photo et qui dit ami si tu entres ici  il ne tient qu'à toi que je me taise où que je te parle et moi à l'époque dans ma jeunesse cette phrase m'avait beaucoup parlé du coup ça donne encore quelque chose de drôle je trouve c'est qu'apparemment dans ma jeunesse je devais donc faire copines ou pas avec des monuments historiques et trouver des similitudes alors peut-être pour le fun que dans mon esprit à l'époque ça a dû passer rapidement tiens le gars qui a fait le bâtiment il devait peut-être avoir une bulle aussi comme moi et du coup il a mis une pancarte à l'entrée si tu veux être mon pote et que tu veux rentrer dans ma bulle tu as intérêt à me dire les bonnes phrases sinon a vie je te boude  et sinon si tu es sage et que tu ne me rentre pas dans les bulles qui c'est peut-être que je te donnerai mes plans où je sais qu'on trouve des trucs à bulle pas cher et comme on peut en faire des grosses. Mais  évidemment cette partie-là comme d'autres ce n'est pas sûr du tout puisque comme dit l'expression depuis il y a de l'eau qui est passé sur les ponts et sous les ponts et à côté des ponts et j'ai même connu éventuellement des personnes qui font des ponts voire qui ont construit des trucs je ne sais pas du tout puisque bien évidemment je n'avais jamais envisagé de voir un jour tout ça sous ses angles là et encore moins bien évidemment de les raconter de cette façon-là.

Ça me fait combien de Legos sur 20 ?  Very Happy

Bien évidemment c'est pour donner des grandes lignes des époques des thématiques puisque il me semble que probablement j'ai eu la chance de pouvoir discuter avec des personnes où justement moi quand j' empiler des choses au fur et à mesure qu'il me parlait je me disais punaise alors ça c'est un cerveau qui est plus grand que la terre et ça peut faire dans son cerveau des gratte-ciel qui monte jusqu'à bien plus loin que la stratosphère mais que bien évidemment malheureusement dans ces époque il n'y avait pas les escargots d'un membre d'ici on passait d'abord par les modes grenouille  sur les escargots et surtout avec l'échelle.

Je pourrais revenir sur pas mal de choses ou ne plus y revenir du tout mais bien évidemment il est important de tenir en compte que je sais qu'on peut envoyer des cartes électroniques depuis des années viens site internet et que je peux le faire parfois ça dépend à qui ou quand comment ou même parfois si ça met plus de 2 minutes est téléchargé et que comme je ne tiens pas à jeter mon smartphone par la fenêtre l idée pouvant m'effleurer beaucoup de fois en 2 minutes voir éventuellement écrire à ce site internet pour lui dire qu'il marche pas ou éventuellement si j'ai envie à ce moment-là de prendre une feuille et un stylo et de profiter de ces deux minutes pour lui écrire un courrier lui indiquant alors que je suis nul en informatique comment il devrait plutôt le faire de façon à ce que surtout il ne donne pas des personnes qui aurait travaillé leur patience comme moi d'aller démonter les bureaux de ce site bref, et je continue quand même d'envoyer des cartes papier que je choisis particulièrement personnalisé en fonction des personnes à qui je les envoie et on arrangeant si possible pour qu'elle soit originale  voir qu'elle relève bien l'originalité de cette personne et la place particulière quel tiens dans mon cœur...

le rapport c'est que bien évidemment comme je ne vais pas repasser par certains passages pendant 10 ans le fait que ce forum on dit qu'il va avoir 10 ans me met automatiquement dans un mot d'anniversaire mais que et du coup la je freine de tout mon cerveau de mes pieds de toutes mes facettes de tout je vais en rester à deux modes  et je ne sais pas comment je vais faire lui envoyer une carte pour son anniversaire ou alors passer par ce site pour lui envoyer une carte virtuelle sauf que non ici ça va pas tu ne peux pas avoir  deux modes il faut en inventer  ou en sortir des nouveaux tout je me suis dit plutôt que de réfléchir a ça je vais aller raconter certaines parties de ma vie sur le fil de Vincen'z.... il est plus petit que tout  que tout le forum, il a fêter son anniversaire tous les ans et pas un seul anniversaire tous les 10 ans il a de la bonne zik il a eu que des problèmes de robinet il a utilisé la lettre C et il a utilisé le mot empiler... et utiliser deux fois  en quelques jours les mots que j'ai entendu toute ma vie il comprit dans mes années de travail voir éventuellement dans mes vie personnelle et mes vie privée et ma vie publique à savoir je voudrais ouvrir tel dossier et faire un fond de dossier où ça se trouve les informations j'ai perdu mes lunettes tu sais pas où je pourrais les retrouver Natou tu as pas vu où j'ai mis ma serviette on démarre le concert dans 2 minutes et je suis pas encore essuyer habillé et je sais que c'est parce que j'ai su durant des années répondre à toutes les questions très rapidement que j'ai toujours eu sur mon curriculum vitae rapidité d'exécution réactivité capacité à anticiper les demandes mais c'est attendre qu'on lui demande faculté d'analyse faculté d'adaptation et lors de plusieurs entretiens que j'ai pu avoir professionnel j'ai de la chance puisque comme on le voit dans certaines vidéos sur les surdoué ou autre chose bien évidemment je dissocier lors de l'entretien tout un ensemble de choses de façon compartimenter ainsi que cette fameuse subtilité ou lorsque le recruteur pose des questions simples je donner la réponse simple et court mais éventuellement selon le contexte ajouter ou pas par exemple à la question et s'il se passe là qu'est-ce que vous faites je sais pas parce qu'on ne peut pas savoir mais éventuellement si ça vous arrange on peut s'arranger pour trouver quand même des solutions ou alors éventuellement à la question qu'est-ce que vous pouvez apporter à notre service à notre entreprise tout est encore une fois dissocier et bien rangé et éventuellement selon le contexte j'ai ajouté éventuellement si ça peut vous intéresser on pourra discuter d'éventuelles petit plus que je peux avoir et qui pourrait peut-être vous intéresser selon votre demande bien évidemment.  

comme pour l'exemple que j'ai pris dernièrement sur le fait que je ne souhaitais pas 15 jeunes dans un bistrot passe pour un imbécile alors que je le vois super intelligent bien évidemment oui si lorsque j'ai vu ses vidéos ça a pu me faire éventuellement tout bizarre de me dire et sans ironie aucune ben mince le gamin il est super intelligent il a eu son bac je peux un peu pris imaginé les difficultés qu'il a pu rencontrer pour faire ses études pour avoir un appart où ça blabla et éventuellement moi je sais comment il peut se vautrer un entretien d'embauche important pour lui et je découvre que éventuellement lui il galère éventuellement sur ce que moi je sais et tout ça sans avoir aucune information particulière mais tout simplement parce que je n'ai souci pas des paquets de gens  mais des paquets d'informations communes.

seulement après viens tout le reste des particularités ou des caractéristiques que je peux avoir ou des possibilités d'avoir des modes de vie particulier parce que je vais plus vite sur certaines choses parce que j'ai choisi de pas faire d'enfant parce que j'ai choisi de ne pas me marier jeune et c'est là-dessus aussi que je rejoins un autre membre qui a posté récemment le fait que éventuellement il n'y avait pas autant de différence qu'il le pensait mais éventuellement plus de difficultés que je comprends tout à fait et ça n'est bien évidemment pas pour lui donner tort ou éventuellement rentrer dans un débat sur les surdoué les normopensant puisque bien évidemment toute ma vie avant cela très rapidement avec certaines personnes puisque on était face à face bien évidemment et qu'on avait déjà discuté si un moment donné des conversations arrivé dans ces sujets mets toujours prononcé de façon commune je pouvais éventuellement dire écouter ce niveau de l'échange on a deux possibilités sois là on va se mettre à rentrer dans un concours de souffrance qui ne m'intéresse pas du tout ou alors on peut bifurquer tout de suite sur commencé qu'on a fait pour souffrir moins.

Un autre membre sur un autre sujet parler du coup  d oignons  et du coup j'ai aussi fait des parallèles avec la douance en pensant un oignon puisque en plus j'aime pas les oignons ça tombe bien en me disant que justement je trouve qu'il existe des pelures communes. À savoir que par exemple les psychopathes and co terrain  dans lequel je ne vais pas non plus ça va directement dans mon cerveau en psychiatrie et je vérifie même pas si ça y va tout à fait puisqu'il n'y a pas eu beaucoup de psychiatrie dans mon quotidien bref hormis les psychopathes et and co je ne pense pas avoir rencontré des personnes qui n'est pas de sensibilité qui n'est pas d'excitabilité et qui n'est pas toute la liste où toutes les listes de caractéristiques de personnes ou éventuellement ou du coup hyper Ou trop.

effectivement ça peut faire comme un oignon chercher qui on est c'est de l'introspection et c'est se défaire les pelures de l intérieur  voir des désormais je l'ai découvert se défaire les pelures du cerveau et on peut aussi chercher qui on est en allant se faire dans la mesure du possible éplucher les pelures a l extérieur.  soit dans la vie quotidienne tous les jours ou éventuellement bien évidemment en faisant des démarches pour aller voir un psychologue un psychiatre et d'autres professionnels.

Et comme tu l indiquais  on peut éventuellement c'est plus chez de façon graduelle entre personnes.  probablement que la aussi  pour X raisons je n'ai pas souhaité me faire de mal et faire les choses dans l'ordre et ne pas tout faire à mes yeux en même temps. Donc en organisant eten planifiant tout ça. Du coup c'est peut-être comme ça que j'ai réussi à dompter mon cerveau et c'est peut-être aussi comme cela que j'ai réussi à passer 2 je suis un oignon pas comme les autres c'est même pas la peine que j'essaie quoi que ce soit c'est fermé je n'y arriverai jamais mais dans ces cas-là en allant à l'extérieur et en allant avoir des interactions chaque pelure  2 mois et des autres à la fois.

après bien évidemment j'ai fait super gaffe puisque je ne suis pas spécialiste en plus non plus ni même en couche de la terre ni même en couche autour de la Terre. Mais j'ai trouvé qu'il y avait quelque chose à creuser sur toutes ces histoires d'hyper puisque là aussi j'ai la petite épicerie 24/24 à côté de chez moi on va dire un tout petit petit supermarché et puis ensuite comme tout le monde une supérette un supermarché un hypermarché.

Est-ce que c'est que mon cerveau et mon corps qui encore une fois aurait eu la chance de pouvoir classer tout ça et éventuellement d'avoir la possibilité de passer de hypersensible un petit sensible tu petit magasin du coin exetera ?

Ce n'est pas une question à laquelle il faut me donner éventuellement une réponse pour moi mise en cherche les réponses sans me prendre la tête et sans me mettre la pression.

1970 à mai 2019. Je me souviens de tous les petits bonheurs et de tous les petits plaisirs. Pas des malheurs ni de la souffrance. Comme je te l'avais dit la souffrance et les malheur c'est dans une boîte à souvenir je n'ai pas de problème avec elle il n'y a pas de problème avec moi et si je dois  y retourner comme je l'avais dit pour que cela serve à quelqu'un

No problémo. Les sales majestés. Musique.

Sinon ce ne sont pas les parties essentielles de ma vie et celles que j'ai retenu ou celles auxquelles je pense tous les jours. Mes malheurs et mes souffrances je pense que j'ai décidé que j'étais allergique. Alors peut-être j'ai fait ma Pierre et Marie Curie et j'ai passé ma vie et peut-être encore aujourd'hui à mon petit niveau à chercher des vaccins ? Very Happy

Mon histoire.

Ma direction Sexion d'Assaut musique. Punk
I am just Nath
I am just Nath

Messages : 13885
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Un ours a la recherche d'une véritable tanière... - Page 3 Empty Re: Un ours a la recherche d'une véritable tanière...

Message par Vincenz' le Jeu 9 Mai 2019 - 4:00

Je lirais tout ça demain, mais je viens de me rendre compte qu'en faite la conclusion de mon précédent post me rappelais une chanson donc j'en profite :

Zebda - Je Suis

Je suis le feu et l'eau tout à la fois
Même si le feu brûle et même si l'eau noie
Tout ça est bien en moi
Et c'est moi
Je suis
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 8143
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Un ours a la recherche d'une véritable tanière... - Page 3 Empty Re: Un ours a la recherche d'une véritable tanière...

Message par Vincenz' le Jeu 9 Mai 2019 - 15:56

Avant de commencer : en pensant à ce message et en repensant à la chanson de Calogero, ça m'a fait penser à Rockcollection de Voulzy, donc voilà, un lien au pif, because why not.

je m'étais dit je suis une feuille morte

Version Prévert et Kosma ?

Je l'ai chanté au Zenith de Pau, avec la chorale des collèges du coin... on avait bossé toute l'année et ça s'est fini en concert, un vrai concert avec des musiciens et tout, on a le CD de côté et on avait eu un DVD mais je crois qu'il s'est perdu... Jazz'In Collège que ça s'appelait, j'ai cherché, ça continue encore aujourd'hui, mais le mien est trop loin pour qu'il y ait des vidéos sur youtube (j'ai réussi à trouver des vidéos jusqu'à l'édition 2007, moi c'était bien avant ça)... on avait chanté du Gainsbourg, du Starmania, du Goldman, de l'Aznavour... j'étais en 6ème je crois ? La dernière année où tout allait relativement bien. C'est loin tout ça.

Je n'ai jamais voulu écrire un livre et je n'ai jamais voulu écrire un livre sur moi non plus.

Je rêve d'écrire. J'ai tout un univers (j'en avais déjà parlé ici d'ailleurs !) qui n'attends que de sortir de ma tête pour se mettre sur le papier mais j'ose pas...

On ne s'attend pas écrire en quelque sorte une méthodologie de soi-même ni même de sa vie ni même de son cerveau ni même de ses caractéristiques. Exetera

C'est en partie le rôle de mon journal : par mon petit principe de l'altérité interne, à force de laisser des photos de moi ici ou là, je finirais bien par y avoir les patterns, les liens logiques, une réelle image de qui est ce "moi". C'est pour ça que j'y ai rajouté les entrées post-mortem : des textes fait uniquement dans le but de m'expliquer, pour essayer de me comprendre. C'est un jeu de lego façon voyage dans le temps : je laisse une pièce dans mon journal, sans vraiment pouvoir l'identifier ou la comprendre, le moi du futur la reverra, avec un nouveau savoir, une nouvelle sagesse, peut-être que lui il comprendra, en tout cas lui aussi il laissera une pièce qu'il ne comprends pas et ainsi de suite. C'est Van Damme qui parlait d'envoyer la canne à pêche dans le futur pour ramener l'idée vers toi, je fais plus ou moins ça : j'envoie des idées aux "moi"s futures pour qu'ils puissent en faire quelque chose, ou pas, mais ça je ne peux pas le savoir. Eux savent, mais ils ne sont pas là pour en parler, pas encore en tout cas.

Et je ne veux pas d'enfants non plus, mais pas pour les mêmes raisons : mon père a été un très mauvais père, je lui ressemble beaucoup donc j'ai pas envie de faire subir à un autre enfant ce dont moi j'ai souffert, plus mon patrimoine génétique est clairement foireux et c'est pas comme si l'humanité était en manque de gens voulant des enfants donc aucun ne pas se casser la tête...

Et comme j'assume tout ce que j'ai fait parce que ça avait énormément de sens

Si tu savais à quel point je t'envie...

Qu'est-ce qui te fait penser que les deux trois prochaines années vont encore être un parcours du combattant ?

L'avenir à très court terme, c'est soit le combat pour avoir le diagnostique d'autisme, soit le combat interne pour accepter de ne pas l'être. Ensuite, il y aura le combat contre l'anxiété et la dépression. Et puis il y aura le combat contre mes problèmes de bouffe. Enfin, le combat pour me trouver un humain qui voudrait bien me laisser expérimenter les plaisirs charnels et donc enfin savoir ce qui, dans mes envies, est réel et basé sur une véritable attraction et ce qui est la conséquence d'un déni de ce que je suis ou d'une envie d'être différent. Et quand j'aurai enfin gagné tous ces combats, si j'y arrive, je pourrais enfin commencer le combat pour trouver un secteur qui me plaît et m'y trouver un emploi ! Et encore cette liste des combats est incomplètes, parce qu'il y en a d'autres, soit dont je ne veux pas parler ici, soit dont je n'ai pas encore conscience : mes problèmes de circulation par exemple, réalité ou somatisation ? Si c'est une réalité, ça fait une problématique de plus, un combat de plus, comme si j'en avais besoin...

À moyen terme ce n'est que du combat. Certes les victoires sont plaisantes, mais il n'empêche qu'il va falloir se battre et je veux bien entendre que "comprendre qu'on est malade c'est la première étape", mais très clairement, à mes yeux, je suis en bas de l'Everest et on me dit "mais prendre l'avion jusqu'ici c'est la première étape !" ben oui en effet c'est le cas, mais il me reste encore l'Everest à grimper !

Et que ta vie sera forcément chaotique ?

Je ne m'imagine pas une vie qui ne le serait pas. La bonne petite vie stable, la routine, la maison, papa maman les enfants le chien... peut-être qu'un jour la stabilité à ce point-là m'intéressera, mais pour le moment, ironiquement je cherche plus de stabilité sur certains domaines et en même temps j'en ai ras le bol du manque d'instabilité sur d'autres. Le truc du non-anniversaire, ça incarne bien ça : je me suis dit "ah bah té, en voilà une belle image : je veux que tous les jours soient des fêtes de non-anniversaires !" et puis j'y ai réfléchi et je me suis dit "bon, un jour sur deux, ou un jour sur trois, ou juste un jour de temps en temps..." parce que j'ai la trouille de l'inconnu et parce que mon endurance est pour le moins limitée, mais si j'avais une source d'énergie infinie ça serait vraiment ça : que tous les jours soient des fêtes, que tous les jours j'aille me coucher en me disant "aujourd'hui était une journée qui valait le coût d'être vécue !".

Je veux ce chaos : un amoureux ? Oui, pourquoi pas, deux ? Trois ? Ah ça ça serait mieux. Vivre ensemble, le sentir s'endormir dans mes bras, me réveiller et lui tomber dans les bras en retombant amoureux en le voyant ? Oui, je veux, mais pas tous les jours parce que j'en serais pas capable et pas toujours avec la même personne parce que sinon on va finir par s'y habituer. Un métier ? Boarf c'est chiant, ça va être vite répétitif... être un maquettiste, horloger, mathématicien, traducteur, linguiste, programmeur, musicien, dessinateur, auteur, ébéniste, historien des religions, spécialiste du béarnais, du cunéiforme mésopotamien et de l'ingénierie mécanique ? Là par contre ça ressemble beaucoup plus à une vie qui m'intéresse*. S'habiller toujours de la même façon ? Pourquoi donc ? Un jour ours, très masculin, un jour androgyne limite féminin et pourquoi pas un jour pleinement féminin tant qu'on y est ? Les gens disent tout le temps "la vie est trop courte" mais en même temps, bien évidemment qu'elle l'est puisqu'ils ne s'amusent pas, ne vivent pas. J'ai pas envie d'attendre la retraite pour commencer à m'amuser, j'ai déjà loupé mon adolescence et le début de ma vie d'adulte, j'ai envie de me rattraper !

[
[*]]

C'est pas pour rien que le journal de Mimic m'a autant touché, ses récits de ses instabilités romantiques et professionnels : comment peut-on être heureux sans ces libertés-là ? L'univers est bien trop grand et trop intéressant pour ne consacrer sa vie qu'à un seul de ses aspects. Les relations humaines semblent bien trop plaisantes pour ne se limiter qu'à une seule relation passionnelle à la fois. J'en veux plus. Beaucoup plus. Trop sans doute, que veux-tu, c'est mon côté gamin et idéaliste.

Ton histoire de bus : c'est marrant j'étais pareil en 6ème, avant la dégringolade, à connaître tous les chemins entre chez nous et le collège et à choisir selon mes goûts quel chemin prendre...

c'est ici que j'ai échangé avec une jeune fille de 17 ans qui a fini par me dire tu me fais penser à ma mère

J'ai tické cette nuit en scrollant : 1970, tu es née la même année que ma mère, mais par contre tu m'y fais pas du tout penser, vous avez pas du tout le même caractère. Un peu le même parcours. Toute l'imagerie des légos vient d'elle au passage, je puise dans la sagesse des uns et des autres pour essayer de m'en construire une, pas sûr que ça fonctionne vraiment mais bon j'ai pas trouvé mieux.

Et j'ai écrit ça avant de lire la suite du paragraphe... qui en fait dit la même chose. J'adore l'ironie de la situation *-*.

Donc en fait il semblerait qu'il faudrait que tu essaies de faire une liste de ce que tu cherches on a déjà  :

trouver qui je suis
trouver une copine un peu tarée
trouver une robe
Trouver des personnes pour échanger
Trouver comment sortir de ce trouble généralise d'anxiété
-
-
-
Ect..

Qu'on pourrait résumer par : trouver ce que je suis, trouver qui je suis, trouver comment vivre tout simplement.

Je me permets d'ajouter trouver comment faire et quoi faire de façon à réduire les deux trois prochaines années un parcours sympathique plutôt qu'un parcours du combattant parce que je suis une fille avec peut-être des Tendances antimilitariste si on cherche par là et donc du coup combattant déjà ça fait peur et ça porte atteinte à ma sensibilité de fille et ça pourrait me perturber pour jouer avec mes petits personnages dans mon arbre magique...

Si c'était possible je prendrais sans hésiter, non seulement parce que ça augmenterait mes chances de réussites mais aussi parce que je partage ta tendance antimilitariste. Pour autant, s'il existe des béquilles chimiques, elles n'ont qu'un effet limité, une petite bosse sur la route et voilà tous les démons qui reviennent comme s'ils n'étaient jamais parti...

éventuellement qui c'est peut-être un jour je prendrai un train pour aller à Pau pour aller visiter et que je te dirai tiens je viens par chez toi si tu veux je viens te faire un petit coucou,

Je ne serais pas contre ^^.

Fais-moi penser d'ailleurs aller poster merci dans un film professionnel ici qu a ouvert une personne et avec qui j'avais échangé sur cette thématique caissière ou cadre.

Hum... ben voilà maintenant je t'y fais penser... ?

Et encore une fois, à répondre en lisant :

On arrive au moment où dans ton jeu destin tu résumes mes phrases avec une seule ou pas encore ?

Yep, on y est ! Ça ne veut pas dire que ça ne m'intéresse pas ou que je suis fatigué ou quoi que ce soit, y a juste rien à rajouter ou pas de parallèles à faire. Qui sait peut-être que d'ici à la fin de ton post je vais trouver un truc sur lequel beaucoup parler ?

Au passage il y a aussi un biais qui rend cet effet encore pire : le passage sur le chaos de ma vie, ça fait la cinquième fois que j'y remonte pour ajouter des choses, tout le paragraphe entre [[]] n'était pas là avant cet instant, donc toutes ces parties-là grossissent au fur et à mesure alors que les dernières n'ont pas ce recul-là ce qui fait qu'elles finissent beaucoup plus courtes.

Et ironiquement je reviens ici pour un ajout : ça fait qu'au final dans les premiers "gros passages" du message il y a aussi des réactions à des idées que tu as partagé plus loin, mais qui allaient là-bas ou qui ont raisonné avec ce sujet-là, ce qui est un autre biais qui créé cette impression de réactions qui deviennent de plus en plus petites. Là par exemple, ce paragraphe, je viens de l'ajouter après avoir ajouter le passage sur les différentes étapes innaccessibles ou non-plaisantes dans le [[]], parce que de l'écrire ça m'a fait pensé à cet endroit du message, et si j'ai écrit ça c'est parce que j'ai lu ton passage sur les grands sujets de la grande plomberie générale de la vie et que cette image de la vie en générale et des petits tuyaux ici ou là ça m'a fait penser "tient, ça s'applique à mon truc de maquettisme ! Faudrait que je l'ajoute !".

Donc le but du jeu est assez bizarre puisque en fait il faut attendre pour savoir toutes les possibilités que tu vas avoir en plus d'aujourd'hui et le travail que tu vas réussir à faire sur toi-même dans la mesure de tes possibilités pour pouvoir répondre à la question : on ne se rencontrera jamais dans les circuits de la vie réelle parce qu'il y a trop de trou entre nous ou pas ?

Dans ce cas précis, le seul trou c'est l'écart géographique, et peut-être l'accent ? Maintenant de manière générale, c'était plus ou moins ça oui : j'ai stagné très longtemps parce que pour avancer il fallait avoir déjà avancer et maintenant que j'avance un peu j'ai peur de m'arrêter et de me retrouver de nouveau dans cette même longue attente que l'univers me donne un coup de pouce et me pousse un peu en avant...

Je ne sais pas si tu le vois comme moi mais c'est là où pour moi c'est amusant puisque du coup ça ressemble à une course dans un film ou éventuellement les spectateurs peuvent se demander si je vais arriver plus vite à la maison de retraite et même si j'ai vu et vouloir y aller en France par exemple pendant que d'un autre côté elles peuvent se demander comment tu vas aller mieux et sur quoi pour ensuite avoir envie de faire quoi avec plein de détails que je passe bien évidemment est-ce que tu vas t'acheter des t-shirt Iron Maiden sans plus avoir besoin de rituel de jus d'orange pour aller à un concert exetera. Drôle de suspens.

Je n'y avais pas pensé comme ça, mais j'approuve !

je tiens et je tiendrai ça fait des années que je cours après des personnes et des objectifs je savais déjà que quand bien même je les rattraperai un petit peu comme ils sont toujours en mouvement et en évolution aussi bien évidemment je ne les rattraperai jamais selon certains plans par contre selon les miens j'ai prévu des trucs à dire je provoquerais si besoin j'irai même jusqu'à créer des croisements et des rencontres même si il faut sauter des cases pendant 5 minutes tant pis

Tu as une force que soit je n'ai pas, soit je ne sais pas comment l'utiliser...

Tout ça pas pour raconter ma vie mais pour pouvoir expliquer à quel point je tiens à cette histoire d'objectif ou en tout cas à quel point ça a été très important pour moi parce que j'ai vraiment le sentiment que c'est le fait d'avoir des objectifs dans la vie concrètement mis en route mais aussi dans mon cerveau qui je trouve chez moi on résolut beaucoup de problèmes.

"Pour avancer il faut deux choses : savoir d'où l'on part et avoir un idéal vers lequel aller, à partir de là on peut définir des marches de l'un vers l'autre" : ma définition de comment l'on avance dans la vie ou même en général. Je l'ai beaucoup répété au staffiens à l'époque, ils étaient pas tout à fait convaincus de savoir où le forum en était ou où ils voulaient l'emmener, mais ils étaient convaincus qu'il fallait avancer... je suis pas sûr d'avoir été très efficace pour les aider...

M'enfin, j'ai des objectifs, c'est juste que je ne sais pas si je vais pouvoir les atteindre ou ne serait-ce que m'en rapprocher...

Ton fonctionnement en "objectifs joyeux" est le miroir exact de mon fonctionnement en cercle infernal : toi tu as des moments joyeux qui t'emmènent vers d'autres moments joyeux et ainsi de suite, avec quand même des peurs et du négatif de temps en temps, moi j'ai des problèmes qui causent d'autres problèmes et ainsi de suite, avec quand même des joies et du positif de temps en temps. Tu es moi, en non-dépressive.

j'irai plus loin que cette idée la en rajoutant qu'en fait il me semble que j'ai utilisé un peu prés tous les classements que j'ai pu trouver sur mon passage ce qui fait du coup curieux puisque j'ai l'impression pas dans le détail mais à toutes les bases que justement je n'ai de trous nulle part, tout du moins vu de mon niveau et que je tiens à garder d'ailleurs et encore plus aujourd'hui puisque j'aurais tendance à dire que mon cerveau ou même éventuellement mon corps me fous la paix depuis pas mal d'années.

Je n'ai pas ces mêmes classements, ces outils, résultat dans mon cas c'est l'opposé : je ne suis même pas convaincu qu'il y ait plus de matières que de trous ! Mon imperfection est une source de souffrance depuis la fin de l'enfance, je sais très bien rationnellement qu'il s'agit-là d'un autre côté immature dont je devrais me débarrasser mais en même temps : n'est-ce pas là, la clé de l'excellence ou, au minimum, une potentielle qualité ? Je suis frustré par mes trous, par mes manques, par mes incompréhensions, par mes éternelles questions. Comment n'être qu'un, quand l'on a la sensation d'être à la fois tellement plus qu'un seul individu et à la fois tellement moins ?

Quant à mon cerveau, il continue à me pourrir la vie en me posant ce genre de questions et mon corps continue à me dégoûter tout en me rappelant que la position du clavier n'est pas optimale et est en train de détruire mes ligaments du bras gauches qui me font déjà souffrir, mais bon, ils peuvent bien chauffer un peu, je ne m'en soucie pas vraiment. On ne va pas se plaindre d'une bosse sur une voiture à la casse, n'est-ce pas ?

Est-ce qu'il y a des choses qui te parle ou qui te font echo la dedans ?

Vaguement oui, mais rien de précis sinon je l'aurai noté, ou alors ça l'a été mais comme ajout dans une partie précédente ^^.

Téh l'image de la boite à outil, bon bah je suis pas le seul à y avoir pensé *-*

Ça a été entre d'autres un très grand moment de ma vie puisque bien évidemment lorsque je me suis retrouvé dans son bureau on s'est surpris tous les deux lui en me disant des trucs et puis aussi on a un feeling et moi en lui disant mais tu peux pas faire ça ou tu peux pas dire ça parce que logiquement c'est moi qui dis ça c'est moi qui fait ça.

Ça me fait beaucoup penser à la relation que j'ai avec mon amie. Elle appelle ça de "l'interdépendance", j'aime le terme. Assez souvent quand on parle d'elle en lui donnant mon avis je me dis "ça s'applique aussi à moi, mais j'aimerais pas qu'elle me le dise" parce que ce sont des choses que j'approche d'un point de vue différent si on parle de moi ou de quelqu'un d'autre. Genre elle stresse pour un truc pas important je sais que si je vis ça et qu'on me dit "t'inquiète pas tout va bien" je vais mal le prendre mais je lui dis et ça lui fait du bien. Souvent c'est elle qui m'aide parfois c'est l'inverse, je crois qu'à trop souvent déployer ses ailes d'anges elle en finit un peu par s'oublier donc faut que l'oblige un peu à se laisser câliner, mais bon, je suis un nounours efficace pour elle donc ça lui fait du bien.

tout cela en fait m'a permis d'avoir plusieurs vies dans une seule mets sens je pense éventuellement des histoires de dépersonnalisation de dissociation de soi-même exetera puisque tout ça avait une base et et deux lignes conductrices.

Le rêve...

dans ces cas-là en faisant une différence entre une personne qui a une assise et des cadres pour le tenir en cas de bourrasque et les personnes qui n'en n'ont pas puisque bien évidemment je n'irai toujours pas m'amuser aller me balader éventuellement dans des bourrasques mental

Tu me parles bien à moi, alors que je n'ai pas de cadre et qu'au moindre coup de vent je m'envole dans des envolées lyriques pleines de haines et de rage, certains ici pourront en témoigner.

Et là-dessus aussi je trouve que j'ai eu beaucoup de chance et je te souhaite toutes ses chances à savoir que j'ai pu avoir des potes qu'on a dit perché mais qui par contre venez me dire c'est marrant parce que toi tu es pas perché tout le temps comment tu fais pour être sérieux et justement créé cet effet de pouvoir basculer d'un coup dans certains perchages dont on ne se doutait même pas que c'était possible.

J'en ai trouvé un comme ça. Il est à moi je le garde, si quelqu'un s'en approche je le mord !

Quand vous avez lu ses bouquins qui parlait de personnes qui pouvait se retrouver en errance moi ça m'a fait bugger sur le coup puisque pour moi toute personne a une place paumer en errance ça n'existe pas.

Ben... heu... si, j'en suis un bon exemple non ?

Toute ta partie sur les boites tu m'as complétement perdu, mais à la fois c'est intéressant :

À ma connaissance à ce jour on va hors de la boîte et surtout mentalement quand on a une boîte en tous les cas pour ma part j'ai toujours fonctionné comme ça puisque j'aurais eu la sensation dans ces cas-là de me remplir d'informations hors de la boîte et de complètement déconnecté des informations que j'ai besoin pour ma survie dans la boîte.

Autant le concept général me passe au-dessus de la tête, autant... je crois que je comprends pourquoi je ne comprends pas : j'ai pas encore de boîte autour de moi. Ma psy m'a dit cette semaine que je cherche à me situer, la semaine d'avant que je cherche à me trouver, au final c'est juste que je suis une âme qui erre sans boite et qu'on a voulu mettre dans la boite "normale" et ça rentrait pas c'était à la fois trop petit pour moi et à la fois on y trouver un ordinateur mais il a pas les bons ports ça se connecte pas bien. Je veux me construire ma boite, mon "moi", pour le moment le mieux que j'ai réussi à me faire c'est me bâtir une forteresse de colère et de tristesse pour repousser les démons, mais ça repousse aussi les anges donc il faut ouvrir la porte de temps en temps et ça veut dire se retrouver de nouveau nu dans l'espace en priant pour que la personne soit suffisamment sympa pour m'apporter du positif sans trop de négatif et ne pas profiter de ma faiblesse pour m'envoyer me crasher sur la lune ou me faire cramer en me faisant passer trop prêt du soleil. J'ai besoin de cette boite, de cette interface entre le monde et moi, d'une bulle dans laquelle se trouverait mes intérêts et mes amis et dans laquelle je pourrais être en sécurité, sans armure mais sans craintes, et vers laquelle je pourrais retourner en cas de danger. Aujourd'hui je n'ai pas cette boite et je n'ai aucune idée de comment la construire. J'avais déjà mis les fondations avec l'autisme, on m'a dit "nan", bon bah on casse tout et on reprend de zéro, y a peut-être une table ou une chaise à récupérer, le reste faudra jeter et tout recommencer pour la Xième fois...

Puisque bien évidemment je peux dire aujourd'hui que j'ai toujours eu ma place dans la société que j'ai toujours été bien intégré

Je suis l'exact opposé. Il y a eu une période, avant mon arrivée sur ZC, où mon meilleur ami était ma seule et unique relation sociale en dehors de ma famille. Aujourd'hui j'essaie de me diversifier, de me trouver des communautés : je sais que chez les maquettistes j'ai essayé ça s'est mal passé, chez les surdoués bon bah j'y suis mais en même temps pas vraiment, chez les autistes je m'y sens pas super bien, chez les bisexuels ça marche pas trop mal et encore bof, chez les furrys pareil... je vais finir par juste me créer une communauté de "moi et les gens que j'aime bien" comme ça au moins y aura que des gens que j'aime bien dedans et ça sera moins compliqué.

j'avais lu le code pénal dans les toilettes ainsi que le Code civil vers 17 ans.

À 17ans je lisais des traités d'alchimie. Chacun son truc.

Je suis d'une époque où tout le monde vivait ensemble et un monsieur que je connais de 80 ans et encore plus d'une époque où les personnes vivaient ensemble et bien évidemment aussi je suis pour le vivre-ensemble je sais aussi que c'est une donnée politique mais je ne fais pas de politique ce qui m'intéresse c'est cette question intéressante du vivre-ensemble et pour cause.

Je suis d'une époque où l'on ne connaît pas son voisin mais où on connaît quelqu'un à l'autre bout de la planète qu'on ne verra jamais. Je préfère ton époque à la mienne.

moi les inquiétudes et les peurs que j'ai eu c'était justement que subitement des personnes étaient anti-système bon d'accord jusque-là rien de nouveau par contre sans système. Et ça bien évidemment pour moi ça c'est toujours classer et ça se classe encore aujourd'hui dans de la désorganisation mentale

... plus ou moins moi quoi ?

(et je ne t'embrouillerais pas avec de la politique, mais pour moi c'est quelque chose d'extrêmement important *-*)

Pour ma part et comme beaucoup de monde j'ai dû en 2001 devant ces images essayer de retrouver une nouvelle échelle des valeurs.

En 2001 j'avais 7ans. J'étais content de pouvoir dire "World Trade Center" avec un joli accent anglais et je trouvais ça beau, limite cinématographique, l'image des avions dans la tour. Pour moi mon 11 septembre ça a été Charlie Hebdo donc je peux comprendre.

Et je suis d'accord sur le fait qu'on va beaucoup trop loin dans les vidéos d'analyses, le fact-checking et la propagande sur le net, c'est un des mauvais côtés d'internet. Je suis d'autant plus d'accord que moi j'ai tendance à passer immédiatement à la phase "rationnelle" : okay, il s'est passé ça, pourquoi ? Le gars, il est né chez nous, il s'est fait sauter, pourquoi ? Qu'est-ce qui dans son parcours explique ça ? Comment on fait pour que les gamins d'aujourd'hui ne suivent pas ce chemin-là ? Et autour de moi tout le monde pleure les morts et à jouer à se faire peur dans une sorte de cirque macabre ou les médias jouent les vautours cherchant la moindre info pour faire de l'audience et les gens s'amusent à se faire peur en regardant les-dits médias ou pire en ayant le média en fond et internet à côté pour la double dose d'anxiété et de terreur. C'était une grande source de culpabilité, ce décalage, jusqu'à la découverte de l'autisme parce que là c'est passé de "je suis un monstre insensible" à "mon cerveau il est pas pareil". C'est toujours plus facile de se dire qu'on n'est que différent plutôt que de se dire qu'on est différent et inférieur...

Je remercie le rappeur Orelsan pour ça puisque justement ce sont ses CD qui m'ont aidé à comprendre que lui aussi avait donc bien à l'esprit des classements et que de ma vue éventuellement cool il y avait un jeune homme de 30 ans qui lorsque je l'écoute donne son avis mais à belle et bien a l esprit  à mes yeux toutes les autoroutes et tous les circuits avec les informations dedans et tout ça bien évidemment sans être neurologue non plus juste en jaugeant et juste par rapport à ma boîte à outils où il y a des choses communes à tous.

Moi je remercie les auteurs des chants de luttes de toutes les époques dont l'héritage prouve que, comme certains espagnols le chantaient, "les bombes ne peuvent rien là où il y a du cœur" (ay Carmela !). C'est une bonne source de motivation, se dire qu'eux ont gagnés leurs guerres, ça signifie que j'ai une chance de gagner les miennes.

Je sais aussi qu'il y a des milieux d'intellectuels je sais aussi qu'il y a des milieux ouvriers exetera exetera et tout ça sans être péjoratif et c'est encore une fois un membre d'ici qui en postant mais donner la bille que je cherchais à savoir qu'effectivement je suis assez d'accord avec lui comment des personnes dans tout ce bordel en fait peuvent trouver qu'ils sont et même désormais des personnes devraient s'interroger où se réinterroger pour savoir d'où elles viennent.

À ce niveau-là les sciences sociales ont des réponses à apporter : en fait il y a des classes sociales, avec des cultures bien différentes. Pour simplifier à l'extrême, si tu demandes à quelqu'un qui vient d'un milieu pauvre et un autre d'un milieu aisé si le travail mène à la richesse, le pauvre te dira non, le riche te dira oui. Il y a tout un tas de sujets sur lesquels il y a une différence nette entre prolétariat et bourgeoisie (individualisme / collectivisme, solidarité / méritocratie etc.).

Ça me fait combien de Legos sur 20 ?  Very Happy

Je finis de lire ton message et je les comptes après, si j'ai pas oublié !

Y a 33 citations, donc ça fait... beaucoup de legos.

je ne sais pas comment je vais faire lui envoyer une carte pour son anniversaire ou alors passer par ce site pour lui envoyer une carte virtuelle

J'espère que le staff fera quelque chose pour ce jour-là précisément. Sinon je ferais un petit topic des vieux du forum, au final j'en suis un même si j'ai l'impression d'être un éternel nouveau...

Edit : Des heures après, je viens de noter : l'anniversaire de ZC sera le 20mai, jour de mon rendez-vous au CRA... donc faut trop compter sur moi pour participer à la fête en fait.

1970 à mai 2019. Je me souviens de tous les petits bonheurs et de tous les petits plaisirs. Pas des malheurs ni de la souffrance. Comme je te l'avais dit la souffrance et les malheur c'est dans une boîte à souvenir je n'ai pas de problème avec elle il n'y a pas de problème avec moi et si je dois  y retourner comme je l'avais dit pour que cela serve à quelqu'un

De nouveau mon exact opposé.

Merci pour ton énorme pavé (61k caractères o_o t'as battu ton propre record, d'ailleurs je croyais que le max était à 55k !?) et en particulier pour les derniers paragraphes, j'ai rien cité de particulier parce que je voulais juste te remercier en général ^^.
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 8143
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Un ours a la recherche d'une véritable tanière... - Page 3 Empty Re: Un ours a la recherche d'une véritable tanière...

Message par Vincenz' le Jeu 16 Mai 2019 - 15:55

Et de 6.000 messages déposés dans cette prairie ! Si on m'avait dit que je participerais autant quand je me suis inscrit... prochain objectif : les 6348 du 20ème plus gros posteur du forum ! Je vais jamais l'atteindre avant que les quelques "nouveaux" hyperactifs en fasse de même, mais bon, un jour je serais dans ce top 20, un jour...
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 8143
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum