Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Wam le Sam 18 Fév 2012 - 20:39

très intéressant, merci Smile reste à voir si la synesthesie peut s'apprendre par visualisation etc, par développement de ses capacités sensorielles. je pense que oui.

perso j'en ai 20 sur les 21 points, y'a juste les maths mais je pense que c'est dû au fait de pas les avoir apprises, en général y'a pas a calculer mais j'ai du mal avec les suites j'ai pas appris a les décoder


Dernière édition par floran le Lun 20 Fév 2012 - 12:55, édité 2 fois

Wam

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Corsaire le Sam 18 Fév 2012 - 21:27

Merci pour cet article très intéressant, qui me fait un peu penser au sujet "êtes vous plutôt littéraire ou scientifique ?", une question qui m'embarrasse bien, et au sujet sur les scanneurs...

Prudence a écrit:Je digresse mais ce trop d'aptitudes c'est quelque chose dont je souffre depuis vraiment petite, notamment dans les loisirs comme Kara, on me flatte toujours avec "tous ces dons" qui ne sont que des germes et qui sont trop nombreux et encombrants pour que je m'en occupe soigneusement, l'impression de tout faire à moitié, de trop en faire à la fois mais la nécessité aussi, et d'atteindre un niveau moyen alors que les débuts sont fulgurants. Et ça me provoque une tristesse...

C'est quelques choses que je vis aujourd'hui et que je me souviens d'avoir vécu aussi, malgré qu'auparavant mes capacités, étaient, en partie, camouflées ou étouffées (passé difficile). Le phrase type que j'ai entendue de nombreuses fois c'est "Tu devrais en faire quelque chose !", ou équivalent, que ce soit en science (physique, météo,...), en écriture, en dessin, en musique, etc... Mais presque à chaque fois, cela manque de développement voir c'est en jachères... J'ai ni un temps infini ni une énergie inépuisable, et souvent l'envi de changer de sujet. Il y a même une "hiérarchie" entre mes nombreuses passions, ils a celles qui durent des mois (puis reposent des mois), celles des semaines, celles des jours, les petits intérêts d'une journée ou de quelques heures, et au delà des précédentes il y a les latentes, qui ne me quittent jamais vraiment mais dont les rythmes d'intéressement sont trop irréguliers. Et régulièrement des passions naissent. C'est un fonctionnement ressenti comme vital ! Je ne peux presque pas faire autrement, je fonctionne à l'envie, sans ça je peux mourir d'ennui et de désespoir... Comment voulez-vous vraiment construire quelque chose dans ces conditions ? :-/

L'autre phrase type entendue c'est "Pourquoi tu ne t'orientes pas là dedans ?", mais cette question est trop douloureuse, à chaque fois que j'essaye de faire un choix c'est la même angoisse qui revient et parfois les pleurs ou les conflits à haut volume vocal. J'ai fini par faire un choix, mais je retombe souvent dans l'angoisse et le doute, la peur de ne pas pouvoir faire le reste de mes passions...

floran a écrit:reste à voir si la synesthesie peut s'apprendre par visualisation etc, par développement de ses capacités sensorielles. je pense que oui.

Je ne sais pas si ça s'apprend, certaines théories parlent de "fils qui se touchent", d'hémisphères plus en contact que de raison, engendrant légers mélanges des sens et créativité. Chez moi, je n'ai jamais rien cherché, et le passé parle même d'un long sommeil de mes capacités. Pourtant depuis des années avant la connaissance de la douance et de la synesthésie je me demande "Mais pourquoi diable ces lettres et ces chiffres possèdent-ils ces couleurs, ces nombres se ressentent-ils en 3D (visuo-spatiale) ? Les gens ont-ils leurs couleurs propres et leurs propres visualisations spatiales eux aussi ?". En bref ce que je veux dire c'est qu'il m'a toujours semblé qu'il s'agissait de quelque chose qui était comme ça, comme un fonctionnement propre, comme la douance... Mais qui sait !
Corsaire
Corsaire

Messages : 330
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 32
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Wam le Dim 19 Fév 2012 - 1:58

Corsaire a écrit:Le phrase type que j'ai entendue de nombreuses fois c'est "Tu devrais en faire quelque chose !"

en ce moment c'est plus "arrête t'es chiant on suit plus là, calme posé retrouve une nana stable et calmos" Laughing pour ma part

sinon pour la synesthésie si c'est possible j'avais déjà un peu poussé le délire en fait, sans savoir que ça avait un rapport avec ça à l'époque

mais c'est juste inutile (à première vue et pour mon cas toujours), ça aurait une importance si ça avait un impact direct sur les capacités, mais les capacités sont déjà là pas la peine de se servir de ça. par exemple pour reprendre le cliché le plus gros : l'aura. pas la peine de voir quelque chose pour sentir les gens, on discerne déjà largement assez bien ce qu'ils sont et où ils veulent en venir par toute une tripotée de détails, l'erreur existe mais une synesthésie doit tout aussi bien pouvoir mener à l'erreur, d'autant plus si on se repose sur elle mais pas je pense pas que les synesthètes avertis le fassent de trop


Dernière édition par floran le Dim 19 Fév 2012 - 12:29, édité 1 fois
Wam
Wam

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Corsaire le Dim 19 Fév 2012 - 12:27

Je ne sais pas à quel point la synesthésie peut être "utile". D'un point de vue purement pratique, en tous cas, chez moi, je constate qu'elle m'aide à mémoriser parfois des mots ou des nombres, en permettant de discriminer ceux dont la couleur correspond quand je les confonds. J'ai aussi constaté qu'elle me faisait aller plus vite, par exemple, dans un sudoku : "d'un coup d’œil dans la zone je constate qu'il n'y a pas de rouge vif, donc pas de 4, sans regarder chacun des chiffres". Pour être franc, ça m'a été utile de manière très ponctuelle, parce que j'y prêtais peu attention, mais à présent j'essaye de l'utiliser pour un peu mieux mémoriser, et avec mon déficit d'attention, ce qu'il me reste parfois c'est juste les couleurs, donc c'est pas inutile de ce point de vue. Smile
Au delà de cela, il y a beaucoup de types de synesthésies et certains artistes semblent s'en être inspirés pour créer (Liszt en musique,...). Me concernant, ça a un impact esthétique évident, mais puisqu'il est personnel et donc moins ressenti par les autres, l'intérêt est peut être seulement d'engendrer une création originale.

Ensuite, si l'on met de côté l'intérêt d'utilisation, la synesthésie est peut être juste le symptôme d'un fonctionnement cérébral. Rimbaud avec sa vision des lettres et des mots, Feynman et sa vision spatiale des nombres et des calculs en plus des couleurs, possèdent la même synesthésie graphème-couleur + visuo-spatiale que moi et sont comme par hasard mes préférés dans leur domaine (depuis bien avant que je ne les sache synesthètes) : c'est à dire qu'ils possèdent une même manière de fonctionner en terme de réflexion imagée ou physique, un même système d'intuitions et de ressentis en physique (Feynman le décrit longuement dans ses bouquins), etc. Tout ça c'est bien sûr une idée, très subjective, fondée sur des hypothèses scientifiques encore trop rares et sur un ressenti personnel, mais puisque les théories parlent d'un certain agencement ou d'un certain fonctionnement cérébrale engendrant la synesthésie, il est logique d'imaginer que la manière de voir les choses peut être en rapport. (surtout si l'on ajoute la découverte récente qui dit que les graphèmes couleurs sont presque toujours aussi visuo-spatiaux comme par hasard, et presque toujours HPI alors que la synesthésie est plus rare que les HPI) Mais je fais peut être complètement fausse route ! C'est juste une idée. :p

Edit : pour en revenir à l'utilité en terme de mémorisation, chez moi elle est parcellaire mais je sais que chez certains cas extrêmes c'est un avantage important, et ça a même été rencontré chez des Asperger.
Edit 2 : à part ça, ça me sert aussi pas mal dans les calculs et les estimations, parce que je vois et ressent (palpe virtuellement :p) les nombres, les quantités et les calculs mentaux. Smile
Corsaire
Corsaire

Messages : 330
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 32
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Wam le Dim 19 Fév 2012 - 12:32

merci pour ce retour Very Happy j'ai envoyé des bases de réflexion sur le sujet à pas mal de gars comme edgar morin, soam chomsky etc là, y'a moyen que ça aide un peu question recherches
Wam
Wam

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Corsaire le Dim 19 Fév 2012 - 13:14

C'est un sujet qui m'intéresse beaucoup moi aussi. Very Happy

J'apporte juste un exemple "concret" pour le calcul mental visuo-spatial, le célèbre asperger Daniel Tammet le décrit un peu ici vers le début :

https://www.youtube.com/watch?v=JLk68GlpAjk

Bon bien sûr, même si l'on dit de moi que je suis rapide en calcul mental, c'est rien du tout par rapport à ce mec !
Corsaire
Corsaire

Messages : 330
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 32
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Wam le Dim 19 Fév 2012 - 13:26

ah j'connaissait pas suila, fin j'ai fait le lien entre asperger et moi même y'a peu aussi

edit : yeah c'est un bon, y traine par ici à l'occasion ?
Wam
Wam

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Corsaire le Dim 19 Fév 2012 - 13:38

floran a écrit:edit : yeah c'est un bon, y traine par ici à l'occasion ?

Aucune idée ! Smile
Corsaire
Corsaire

Messages : 330
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 32
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Wam le Dim 19 Fév 2012 - 13:40

En tout cas il a l'air bien motivé à enseigner et a déjà développé pas mal de méthodes apparemment, y'a bon
Wam
Wam

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par CYP3A4 le Dim 19 Fév 2012 - 14:17

Euh ?!? Ce serait pas plutôt Noam le prénom de Chomsky ?!?
CYP3A4
CYP3A4

Messages : 81
Date d'inscription : 31/07/2011
Age : 39
Localisation : ...dans ta tête... euh ! ...dans ton ordi...

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Wam le Dim 19 Fév 2012 - 15:29

ah oui effectivement, c'est cool aussi soam.
Wam
Wam

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par shima_uma le Dim 19 Fév 2012 - 17:29

Merci pour cet article.

shima_uma

Messages : 225
Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 50
Localisation : Paris, France

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Wam le Lun 20 Fév 2012 - 12:57

Ah mais la synesthésie en fait tu vois pas le truc comme genre avec une hallucination ? c'est de l'imagerie mentale (ou sonorisation ou autre) en temps réel ?

ben mince jcroyais que tout le monde fonctionnait comme ça moi scratch mais du coup oui ça s'enseigne forcement
Wam
Wam

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par rv le Lun 20 Fév 2012 - 17:36

merçi Luc

j'ai lu beaucoup de chose sur le développement personnel et la stratégie militaire. quand on se disperse, on est plus vulnérable, quand la ligne de front est immense, la logistique ne ravitaille plus rien, les forces sont faibles, ne sont plus coordonnées, n'ont aucune portée.
Voir comme ça m'a aidé à analyser, à me comprendre, à intégrer en moi même mes différentes composantes, et les faire travailler ensemble, en coopération.
Je sais que les termes militaires heurtent. Il n'y a pas d'ennemis, pas de hiérarchie psychorigide. mais un objectif à atteindre, un prince qui gouverne, un pays exsangue à faire prospérer, des relations diplomatiques à pacifier...
rv
rv

Messages : 284
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 43
Localisation : Orange

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par pandorine le Lun 27 Fév 2012 - 22:55

Hum hum,

Jusqu'à aujourd'hui je me disais que les gens qui faisaient une drôle de tête à l'énoncé de mon parcours pro (cuisinière,agricultrice,chargée d'insertion socio pro, enquêtrice) je suis soulagée de constater qu'une brave case m'attendait quelque part.... Twisted Evil
pandorine
pandorine

Messages : 79
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 52
Localisation : Le Chaffal

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Invité le Ven 9 Mar 2012 - 19:11

^^

Se disperser ?
Hum...


Moi j vois plutôt ça comme une "activation de base"... Multipliée, car plusieurs activations de abse simultannées, ou qui se succèdent.
Certaines plus que d'autres.
Le scan donc, clair.

Pour la dispersion militaire citée par rv, je joue stratégie, donc c'est vrai si l'on pense efficacité immédiate.
Si l'on pense efficacité à long terme, cela devient au contraire une force. Wink

Tu investis ce qui te servira plus tard.
Tu plantes des graines qui pourront se développer sans toi.
Tu récoltes des graines trouvées en chemin, pour les étudier, ou les planter dans ton propre jardin... etc...


Aujourd'hui, je sais que je peux être autonome sur pas mal de sujets, de compétences... Le jour où j'en ai besoin pour un projet, hop je les active, ré-active. Et le tour est joué.
Plus je vieillis, plus j'ai ainsi de graines dans mon sac à malices... Very Happy


Et plus je peux surprendre en cas de besoin, en terme de stratégie militaire puisque le sujet est venu sur le tapis... Laughing (cela me plait bien d'ailleurs, j'adore ça)
Puisque je peux ré-activer des ressources qui ne sont pas visibles actuellement, mais pourtant bel et bien activables... Elles sont "en sommeil", non-visibles, mais là. Et si j'en ai besoin, hop, en urgence comprise, je serai la plus réactive si cela se joue en terme de vitesse. Twisted Evil
Si cela se joue en terme d'esbrouffe pour en mettre plein la vue, là aussi, je peux bondir très loin en activant des capas parallèles qui boostent la compétence principale en l'enrichissant et en la rendant plus créative, mais aussi plus solide.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Fata Morgana le Ven 9 Mar 2012 - 20:01

Juste un "tilt" en passant. il semblerait que plus on a d'aptitudes, plus on a d'inaptitudes ! What a Face
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Corsaire le Ven 9 Mar 2012 - 20:34

Fata Morgana a écrit:Juste un "tilt" en passant. il semblerait que plus on a d'aptitudes, plus on a d'inaptitudes ! What a Face

Je dirais plutôt que les zèbres, scanneurs et autres bizarreries sont surtout hyper-conscients de la moindre de leur lacune, qu'ils voient comme des cratères tandis qu'ils jugent leurs aptitudes réelles fort sévèrement. Ce qui ramène à "plus on en sait, moins on a l'impression d'en savoir !" geek
Corsaire
Corsaire

Messages : 330
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 32
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Fata Morgana le Sam 10 Mar 2012 - 10:17

C'est vrai corsaire.
Je le dis tout net, je sais bien que je suis "intelligent", cependant par rapport à l'idéal que je porte, je me vois minus et tout simple. Parfois, cette intelligence se retourne contre moi - et alors est-ce encore de l'intelligence ? Elle me montre mes parts d'ombre sans pitié, mes insuffisances me sautent aux yeux, mes fragilités...D'autres fois à l'inverse, tout est si évident et fluide, oléagineux qu'il me semble que rien n'est impossible, que rien n'est impénétrable. Mais ces instants ne durent pas car les émotions rapidement viennent troubler ce flux limpide et faire des "grumeaux" !
La connaissance de soi en définitive, si elle s'enracine dans le vrai nous amène non à nous estimer nous-mêmes, mais bien au contraire, à une certaine humilité...Mais pour ces instants de clarté, d'évidence, de fluidité incroyables, je ne regrette rien, même si souvent cette sensibilité d'écorché m'a mis en pièces...
Entre ce que nous pouvons, et ce que nous réalisons réellement, la distance va même s'accroissant avec la maturité ! On sait de plus en plus à quel point nous ne sommes pas à la hauteur des grands idéaux qui nous font la nique en courant, hors de portée, au-devant de nous...Et du coup, on en rabat vite fait !
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Invité le Sam 10 Mar 2012 - 21:01

Tout dépend si tu résouds ou non les "anciennes inaptitudes" au fur et à mesure que tu en "crées" ou en "découvre" de nouvelles, que tu les actives à la suite.

En ce sens, on peut donc effectivement traîner un sacré paquet de malus à résoudre. Pas forcément à l'âge adulte d'ailleurs, cela peut être vrai dès l'enfance.

L'enfant qui disait dans un reportage se sentir au volant d'une ferrari dont elle ne connaît pas le mode d'emploi, c'est ça. Wink
Et en chemin, tu découvres que tu as actionné par hasard le panneau de contrôle du vol, et qu'en plus la voiture décolle alors que tu n'avais pas encore tout pris en main sur le sol.

Puis hop, descente en mode amphibie. Very Happy

Passage en vol sans les manettes aussi, dont tu avais à peu près compris le principe, mais là le mode automatique a jugé bon d'utiliser la dernière MAJ sans te prévenir, et hop cela devient énigmatique de trouver le nouveau mode de contrôle, ah, oui, ayé, au lieu des manettes ce sont maintenant des écrans qui s'activent par la pensée... Razz

Bon, et les pédales, tiens, y'en a une que je n'ai pas encore testée, ça fait quoi si j'appuie dessus? pirat


cheers

Le voisin dans le talkie te dit "ehh, comment t'as fait pour avoir cet effet-là, j'essaye mais je n'y arrive pas."
Tu réponds que tu as probablement tiré sur telle manette, mais tu n'es pas sûre. drunken
Oh, puréeeeeeeeeeeeee, j'en fus distraite et j'ai oublié de "penser" à dire au vol automatique de se mettre en mode on, pendant que je cherchais les pédales, et que je me rappelle si je retrouve sur quoi j'ai appuyé avant. Ah, puis faut aussi zieuter le voyant de la jauge d'énergie quand même, pour ne pas tomber en rade.

lol!


Ah, et j'oubliais aussi le gars au sol, qui crie que c'est hors norme, qu'il faut un permis pour voler, et qu'on ne l'a pas. pig
Que de toutes façons, les ferrari en plus, ça n'existe pas, qu'on a intérêt à retourner vite fait dans l'autoroute dont on vient de décoller, avant qu'il ne dresse une contravention pour véhicule non-homologué. What a Face

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par rv le Jeu 15 Mar 2012 - 14:31

J' ai essayé de nourrir mes aptitudes. Adolescent, je me souviens avoir eu beaucoup de centres d’intérêt, mais chacun réclamant sa part, je me suis effectivement dispersé. Je me suis jugé inconstant, superficiel et incapable d'aboutir dans quoique ce soit.
La réalité matérielle m'a rattrapé, il m'a fallu assurer les contingences., sans parvenir à me faire plaisir, embourbé dans les patterns sociaux bien installés.

lectures, résilience, la méthode Kaizen, acupuncture, classiques chinois (traduits, passsque du chinois reste malheureusement du chinois Rolling Eyes )
Il s'est passé une agrégation des notions que j'avais absorbées, par étapes, je me suis rendu compte que des concepts renforçaient une disposition centrale. analyser pour trouver la solution optimale (le sentiment de bonheur durable et sain, pour faire simple).
Partir des conditions réelles (les conditions idéales étant une chimère, mais il m'a fallu en prendre conscience et je n'avais pas lu le discours de la méthode à l'époque).

Considérer l'idéal comme un cap, pas comme une destination. accepter que l'idéal ne soit pas vécu mais que je puisse m'en approcher dans des moments de grâce: un meilleur boulot (intérêt, paye, bon relationnel...), s'amuser (commencer déja par se sentir à l'aise en société restreinte et choisie),

Accepter qu'il puisse exister des incompatibilités temporaires entre des objectifs qui m'attirent (être bien payé à rien foutre) et que ma responsabilité est de faire des choix qui m'engagent, et dont je ne mesure pas -ou mal- les conséquences. Ma responsabilité étant d'assumer ces choix et de les corriger si besoin. (sacrifier sa vie de famille pour son travail et vice versa).
La notion de curseur me permet de chevaucher les nuances, d'infléchir le cap pour parvenir progressivement au plus prés de l'idéal convoité:
avoir un job intéressant, bien payé et une vie de famille épanouie, aimante, une maitresse charmante, la rolex, la porche, la villa et la carte au rotary, .........hum, mais je m'emballe Laughing

Définir ses priorités permet d'engager ses moyens sur l'essentiel: la santé qui va générer l'énergie que j’investis au quotidien.
La notions d'investissement (merci à mes cours de sciences éco) est importante, j'ai commencé à la considérer dans ma vie quand je me suis intéressé aux pratiques de santé comme la médecine traditionnelle chinoise. Pour résumer: investissement minimum pour une rentabilité maximum. Très libéral comme programme me direz vous, mais appliqué à la santé, cela prend une tournure un peu plus décente.
En gros Santé: Alimentation+Sommeil+Émotivité équilibrée+Activité sportive(et assimilés, yoga Taichi...).
Dur d'assurer sur tout les facteurs en même temps, mais si on commence ou on en est et qu'on ne peut modifier qu'un seul facteur (l'histoire du curseur), on gagne. j'avais commencé par un bon sommier et un matelas 220 par 160.... drunken
Considérer son corps -(ma Créature, comme je l'appelle, parce qu’avec "mon précieux", on commençait à me regarder de travers...) comme son meilleur coéquipier, il vous rendra tout les bénéfices que vous lui donner.

Des dispositions éparses peuvent se soutenir les unes les autres. des notions d'économie permettent d'optimiser des connaissances en développement personnel, la stratégie militaire alliée à l'acupuncture permet de se réapproprier sa santé, et son estime de soi. Les choix de vie sont posés avec des perspectives plus optimistes qu'avant.
Il me semble que trop d'aptitudes n'est pas un problèmes si elles travaillent en coopération.
rv
rv

Messages : 284
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 43
Localisation : Orange

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Wam le Ven 23 Mar 2012 - 17:57

Kara a écrit:
Spoiler:
Tout dépend si tu résouds ou non les "anciennes inaptitudes" au fur et à mesure que tu en "crées" ou en "découvre" de nouvelles, que tu les actives à la suite.

En ce sens, on peut donc effectivement traîner un sacré paquet de malus à résoudre. Pas forcément à l'âge adulte d'ailleurs, cela peut être vrai dès l'enfance.

L'enfant qui disait dans un reportage se sentir au volant d'une ferrari dont elle ne connaît pas le mode d'emploi, c'est ça. Wink
Et en chemin, tu découvres que tu as actionné par hasard le panneau de contrôle du vol, et qu'en plus la voiture décolle alors que tu n'avais pas encore tout pris en main sur le sol.

Puis hop, descente en mode amphibie. Very Happy

Passage en vol sans les manettes aussi, dont tu avais à peu près compris le principe, mais là le mode automatique a jugé bon d'utiliser la dernière MAJ sans te prévenir, et hop cela devient énigmatique de trouver le nouveau mode de contrôle, ah, oui, ayé, au lieu des manettes ce sont maintenant des écrans qui s'activent par la pensée... Razz

Bon, et les pédales, tiens, y'en a une que je n'ai pas encore testée, ça fait quoi si j'appuie dessus? pirat


cheers

Le voisin dans le talkie te dit "ehh, comment t'as fait pour avoir cet effet-là, j'essaye mais je n'y arrive pas."
Tu réponds que tu as probablement tiré sur telle manette, mais tu n'es pas sûre. drunken
Oh, puréeeeeeeeeeeeee, j'en fus distraite et j'ai oublié de "penser" à dire au vol automatique de se mettre en mode on, pendant que je cherchais les pédales, et que je me rappelle si je retrouve sur quoi j'ai appuyé avant. Ah, puis faut aussi zieuter le voyant de la jauge d'énergie quand même, pour ne pas tomber en rade.

lol!


Ah, et j'oubliais aussi le gars au sol, qui crie que c'est hors norme, qu'il faut un permis pour voler, et qu'on ne l'a pas. pig
Que de toutes façons, les ferrari en plus, ça n'existe pas, qu'on a intérêt à retourner vite fait dans l'autoroute dont on vient de décoller, avant qu'il ne dresse une contravention pour véhicule non-homologué. What a Face


haha!

bon résumé de situation ^^ en ce moment je bosse sur les activités peu stimulantes ou demandant de suivre des directives médiocres, enfin que je perçois comme telles même si je sais qu'il y a du très bon à en tirer.. c'est dur! mais y'a du progrès, malheureusement je passe une fois de plus pour un immonde connard incapable de faire un effort ^^

là c'est au théatre ou après les quelques scéances de découvertes ou on bossait l'improvisation qui se sont très bien déroulées, on passe à l'application des directives de la metteuse en scene pour bosser les différentes parties de la piece... va dire a ton cerveau "arrette de penser, elle veut ça comme ça alors fait le" quand tu as 50 méthodes de travail et 120 mises en scènes différentes et plus marrantes qui te sautent à la tronche.. résultat le premier coup j'ai essayé de ne rien dire, enfin de ne rien proposer, d'appliquer les directives au fur et a mesure, et ça a fini sur l'oubli total de la piece et l'incapacité à aligner une phrase correctement, a avoir une gestuelle appropriée (réaction qui est d'abord passée pour du trac puis pour du foutage de gueule ^^) c'est con pasqu'y ont 15/20ans de théatre dfans les pattes et plein de choses a m'apprendre j'aimerais bien arriver a brider ça

bref l'aptitude à se brider y'a du boulot!
Wam
Wam

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Invité le Jeu 5 Juil 2012 - 0:17

Un peu tard, mais la lecture de cet article a provoqué en moi une tempête d'émotions.
La dilettante aux mille masques, hi j'en ris encore (jaune) à vu son portrait s'esquisser au fil du texte.

Je ne sais que dire, si ce n'est, que tout d'un coup, on se sent moins seul. Cet article m'a permis de comprendre mes terribles difficutés professionnelles et plus anciennement scolaire.
C'est pile dans ce qui m'a tant éloigné de ces autres, dans ce qui représente de telles difficultés dans un travail que j'aimais à la base et vis à vis duquel j'éprouve un véritable burnout actuellement.

Peut être que de gérer son travail seul, se mettre "à son compte" est la seule oportunité pour espérer s'épanouir et éviter des conflits plus ou moins avérés avec tout ce qui ressemble de près ou de loin à une hérarchie ou des usurpateurs de hiérarchies (agents qui décident arbitrairement de choses auxquelles ils ne comprennent rien en plus, plus dictés par leurs intérêts personnels que par une motivation professionnelle).

En effet, en ce moment, fatiguée de tout cela, dans le travail, dans la vie et même sur les forums...je me retire dans mon coin avec quelques projets (toujours plusieurs projets sous le coude lol).

Cet article est une bouffée d'oxygène dans cette quête chaotique car, tout comme mon arrivée sur le forum, elle me permet de savoir que d'autres vivent les mêmes tourments.

Tout ceci n'est pas seulement le fait de mon côté ours, mauvais caractère de solitaire ou autre...mais, en voyant décrit par quelqu'un d'autre des ressentis que je pensais personnels, cette difficulté à faire partie (j'avais tapé "partir", puisque le mot groupe qui suivait m'inspire surtout cela lol) d'un groupe sans que l'ennui vienne m'assaillir au bout d'un moment est un phénomène et pas un montage de mon caractère qui serait asocial.

Ce que je dis n'est pas très clair, mais comme le soulignait un autre commentaire, cet article m'a fait le même effet que le livre de JSFacchin : voir ses fonctionnements, ressentis, émotions et mécanismes internes exposés dans un livre ou sur un écran par quelqu'un d'autre que l'on ne connaît pas.....procure une double sensation de joie (ha ! je ne suis pas seule à agir, réagir de la sorte) et d'arrachage des vêtements moraux que l'on ne pensait jamais pouvoir ôter un jour et qui soudain procure une sorte de plaisir espiègle et même sulfureux d'être vu tel que l'on est (exibitionnisme psychologique ? lol).

Je n'en reviens pas, le fonctionnement décrit au travail...l'impression d'avoir été filmée lol. Sauf, que je "m'écrase" tellement que les autres n'ont pas cette impression de "puissance" sur eux, enfin je pense...en tout cas pas partout lol. Cette impression de marcher sur la pointe des pieds alors que ses pas raisonnent comme des empreintes d'éléphant dans les différents secteurs où l'on passe.

Comme quoi les choses arrivent au moment où elles doivent arriver...une info de plus à prendre en considération dans ma chrysalide.

Merci. Very Happy


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Fanny13 le Mar 9 Oct 2012 - 22:59

Intéressant cet article!
Abordé par le petit bout de la lorgnette :

9. Mots (auditif) : sensibilité aux mots prononcés, et capacité à s'en souvenir

Je viens de comprendre un truc bizarre qui m'aide quand je ne me souviens pas d'un mot : j'en ai un autre qui me vient en tête, je sais que ce n'est pas le bon.
Mais Impossible de trouver le bon!

La clef : dire à haute voix le "mauvais" mot. Et là, éclair d'intuition : le bon mot a quasiment la même sonorité, donc je trouve le bon instantanément après. Idée

Bon, je passe un peu pour une couillonne quand je donne la mauvaise réponse en disant "je sais que ce n'est pas ça mais attend, ça ressemble à..."
Parce que bien évidemment, ça "ressemble" au niveau prononciation, mais pas au niveau sens, donc les personnes ne comprennent pas le lien...
Mais bon, l'important c'est que ça marche!

Des fois aussi c'est une association d'idées. Par exemple, récemment, je ne trouvais plus le nom d'une grande chaîne de marchands de vins...
J'ai dit "je ne me souviens plus du nom mais c'est quelque chose comme Sébastien...". et là je me suis souvenue : c'est un prénom, pas Sébastien mais un prénom quand même (N...as). Toute la salle morte de rire, mais bon, au moins j'ai retrouvé l'info non? Dent pétée
Fanny13
Fanny13

Messages : 114
Date d'inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Invité le Mar 6 Nov 2012 - 11:50

houhou Vivat ...Ce topic date de longtemps, mais moi j'arrive maintenant sur ce topic de saut en saut ..., zebrure/ hqi / TA..
La liste des aptitudes / talents semble fermée dans cet article.
L'auteur a t il synthétisé tout l'état de l'art sur les aptitudes innées et indépendantes?
Un test peut-il être monté, aptitudes par aptitudes avec des cases de 1 à 10
1 pas l'aptitude / 10 l'aptitude fortement marquée, avec des choix de réponses pertinents, ainsi que peut-être en corrélation les souffrances associées au ++
Histoire de "dessiner" un profil TA propre à chacun?
Et peut-être répondre ... En quoi suis-je TA
Et ...............................En quoi suis je Zebra...
Peut-être ce test existe quelque part.
Je suis intéressé si vous avez le lien.
Merci !




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Fanny13 le Mar 6 Nov 2012 - 13:15

Hello Semama,

c'est toi sur le canoë en train de te casser la figure? elle est marrante ta photo Razz

Je fais un "up" pour ta demande : si quelqu'un sait où on peut passer ce test (sans aller en Angleterre en fait...) ça m'intéresse!

Bonne journée Very Happy
Fanny13
Fanny13

Messages : 114
Date d'inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Invité le Mar 6 Nov 2012 - 14:08

oui, mais j'ai eu du mal à prendre moi-même la photo...
l'a fallut s'y reprendre à plusieurs fois. c'est pour ça que je lâche la pagaie... pas facile tu comprends. Papy

merci de venir en soutient.
pourvu que .
oui

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par astridale le Lun 26 Nov 2012 - 22:07

Merci pour la traduction de Luc : évangile selon St Luc ? je plaisante !
C'est super : je comprends pourquoi la bilanteuse de compétence m'a dit qu'elle n'avait jamais vu quelqu'un qui avait autant de passions et d'expériences que moi : mais bon, à part un projet artistique a monter de toute pièce par moi-même, n'a rien trouvé qui m'aide vraiment. Parce que le problème est bien de pouvoir coordonner le tout.
C'est pourquoi je me suis retrouvée à l'usine, vendeuse en pâtisserie, femme de ménage, secrétaire, coincée dans un bureau et fonctionnaire, à fonctionner à l'air de "tu as intérêt à t'adapter si tu ne veux pas être persécutée".
Oui c'est ça : problème avec le pouvoir, l'autorité, je comprends pourquoi les autres ont tendance à me parler mal, durement, comme pour m'immobiliser jusqu'à me faire perdre mes forces : un pouvoir souterrain, une rivalité sous-jacente qui se donne des bons prétextes justificatifs. Non, non, elles ne me harcèlent pas, elles se contentent de faire la loi parce que je suis insupportable : ce que je finis par être, parce que c'est usant.
Parfois il me semble que je comprends comment changer la situation : ça marche un moment, mais très vite, je m'ennuie et je me débrouille pour ruer dans les brancards. Il faut que je me démarque, et je n'arrive pas à partir.
Et je m'en veux : je veux une baguette magique. Qui transformerait le monde. Et me donnerait ce projet dans lequel je me sentirais unifiée et utile, et vivante, vibrante et passionnée. Ca doit exister ! Je prie pour ça.
astridale
astridale

Messages : 87
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Andromaque le Mer 16 Jan 2013 - 20:56

Erreur de manip' éditée! Embarassed
Andromaque
Andromaque

Messages : 674
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Invité le Dim 17 Fév 2013 - 7:15

C'est vraiment un super article! Merci beaucoup pour le partage!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par chrysalide33 le Ven 29 Mar 2013 - 9:49

merci pour cet article et aussi pour vos réactions à tous

ca rejoint les commentaires de mon psy (zébré) qui me dit chaque fois que je dois accepter d'être la "fée clochette" ou un "pseudo" macgyver c'est quand même mieux que les "bon à tout - bon à rien" que j'ai entendus toute ma vie.

En tout cas je vais tenter de le digérer au plus vite pour mon plus grand bien

chrysalide33

Messages : 5
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 72
Localisation : bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Invité le Sam 30 Mar 2013 - 1:27

Ah oui tiens... on m'a dit souvent que le fait de jouer de plein d'instruments amène forcément à ne bien jouer de rien.

Voilà voilà.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Mégalopin le Sam 30 Mar 2013 - 18:13

petitpoissongluant a écrit:Ah oui tiens... on m'a dit souvent que le fait de jouer de plein d'instruments amène forcément à ne bien jouer de rien

Au contraire.
Ca amène à jouer de la musique (tel instrument développe le sens rythmique, tel autre le phrasé, tel encore la vision harmonique, etc). Chanter, danser, sont essentiels.
Ce que l'on comprend dans un style ou un instrument sert à mieux "penser la même chose autrement"

Le risque des mono-instrumentistes est de n'être que des virtuoses.
Passé le moment d'admiration, on s'emmerde Suspect

Mégalopin
Mégalopin

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Invité le Sam 30 Mar 2013 - 18:48

Fractales...




Comment voulez-vous faire vos propres découvertes, ou comprendre celles des autres sinon
?
Si vous n'avez pas beaucoup d'aptitudes, vous ne verrez aucune fractale. Laughing

Vous ne pourrez pas les utiliser non plus. Twisted Evil




"Croire" que la vie est simple est une grosse erreur.
Croire que bien jouer d'une seule chose est intelligent, en est une aussi. Car alors vous tomberez dans tous les pièges "à côté" qui influencent votre instrument ou votre partie, sans même vous en rendre compte, ni même anticiper, ni comprendre après-coup.



Sorry. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Invité le Mer 26 Mar 2014 - 14:30

Article très très intéressant : je comprends mieux une ou deux personnes que j'ai croisées dans le milieu professionnel, et je me comprends mieux moi-même : j'ai la totale !

HQI + hypersensibilité quoi que peu extériorisée + scanneur + TA (je ne me suis jamais planté dans ce que j'ai entrepris, donc je continue).

Je confirme la faiblesse du bilan financier!

Quand on fait des projets d'avenir, on mesure l'ampleur des conséquences du scan. Seules mes faiblesses physiques m'ont obligé depuis quelques années à me recentrer: il était temps.

Comme un cerisier l'élagage est nécessaire, car une multitude de branches gourmandes épuisent le tronc et la production de fruits.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Prinsy le Jeu 24 Juil 2014 - 21:49

Merci beaucoup pour ce partage.

EDIT :

J'ai un ami (mon manager au taf, cette chance), qui m'a fait remarquer un jour qu'un de nos points commun était le point de vue de nos mères sur nous :

"Mon enfant ne va jamais au bout de ce qu'il fait, il abandonne toujours en cours de route."

C'est négatif et ces mots dans la bouche d'une mère provoquent beaucoup d'auto-insatisfaction, le sentiment de décevoir, de la honte, l'impression d'être incapable de réussir.

Il a complété :

"Nous changeons de voie quand nous visualisons le bout, il nous faut une voie qui va plus loin, et ce changement de voie est nécessaire pour continuer d'avancer."

Ne pas aller au bout de quelque chose n'est pas mal, si on passe sur une voie parallèle et qu'on ne recule pas. (C'est quand même chiant quand on visualise très vite où ça nous mène. Razz)

Bises,
Sophia
Prinsy
Prinsy

Messages : 28
Date d'inscription : 24/07/2014
Age : 30
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par Invité le Sam 30 Aoû 2014 - 20:24

intéressant

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par ShineFlower le Sam 7 Fév 2015 - 17:02

Cool sunny
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3562
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 60
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par lola44 le Mar 6 Déc 2016 - 15:18

Je viens de découvrir le descriptif d’un TA. Je me suis reconnue. Je suis un peu perdu
je me decris
-hypersensible-émotive-empathique
-dynamique-enthousiaste-impulsive-bordelique-angoissée-stressé-rebelle-perseverante-colérique-énergique pessimiste motivante instabilité-pas d’organisation- ne travaille qu à la derniere minute- je m ennuis vite- je m éparpille-je ne suporte pas l injustice- je passe mon temps à denouer des noeuds......

parcours chaotique école emplois multiples (démissions liscenciements liés ennuis et conflits),
ce que j ai entendu de moi rebelle perfectioniste conflictuelle incontrolable

j ai fait des test de qi sur internet qui n ont surement pas de valeures.
Je pense souffrir de TDAH et le descriptif sur le TA me parle mais affraid  je ne me trouve pas de talents.
Je ne saisis plus rien
affraid

lola44

Messages : 9
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 42
Localisation : nantes

Revenir en haut Aller en bas

Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes - Page 2 Empty Re: Le problème consistant à avoir trop d'aptitudes

Message par spiralebleue le Dim 16 Juil 2017 - 2:01

Voilà un article qui m'interpelle Shocked Merci pour ces informations. J'ai l'impression de lire un article sur moi. C'est très important pour moi de lire des textes aussi accessibles et comportant autant de mots, offrant une telle description. Trop souvent on n'accède qu'à des p'tits morceaux de choses comme si on ne voulait pas encore trop en dire, ni trop dévoiler. Merci j'ai hâte de lire d'autres posts sur ce forum. see you
spiralebleue
spiralebleue

Messages : 51
Date d'inscription : 12/07/2017
Age : 46
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum