"Pas besoin de recette, il te suffit des ingrédients"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Pas besoin de recette, il te suffit des ingrédients"

Message par Ise le Jeu 25 Oct 2012 - 13:48

Ce titre est une citation d'une Grande Zébrette, mon gourou à moi, mais je doute toujours de tout Embarassed et sans doute dois-je passer plusieurs caps avant d'atteindre son niveau de sagesse car malgré son conseil je cherche une recette. Je ne veux surtout pas plonger dans mes entrailles affraid pour trouver ma voie : peur surtout... et puis comme ça j'ai plaisir à communiquer avec vous tous mes VRAIS copains (oui vrais car zèbres), la question ci-dessous est une bonne occasion. Very Happy
Un Super Zèbre m'a transmis ce lien :
http://www.dailymotion.com/video/xilvjm_quand-c-est-la-psychiatrie-qui-revele-le-haut-potentiel-chez-l-adulte_lifestyle
Qu'en pensez-vous ?
Vous les Anciens, id est ceux qui ont découvert leur surdouance depuis assez de temps pour avoir une vision de leurs errances des tout débuts, êtes-vous passés par ces étapes ?
Vous les comme moi qui êtes en pleine effervescence car vous venez de vous découvrir "surdoués" et ne savez que faire de cet énorme cadeau empoisonné ?
Vous autres dont je ne connais pas le parcours (et ne peux l'imaginer, mais soif d'en apprendre plus, donc souhaitant des exposés de vos vies ante & post tests/découverte) et que la question inspire ?
A très bientôt j'espère, car je vous le répète, je suis IM-PA-TIENTE ! bounce bounce sunny

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pas besoin de recette, il te suffit des ingrédients"

Message par Pieyre le Jeu 25 Oct 2012 - 16:41

Voici une réflexion générale, tout d'abord. C'est comme en musique, où l'on doit répéter beaucoup de morceaux avant d'être capable d'improviser. Pourtant certains peuvent plus facilement de se lancer, comme s'ils n'avaient pas eu besoin de bases, ou comme s'ils les avaient oubliées.

Est-ce que les zèbres acquièrent plus facilement cette capacité de se passer de recettes ? C'est variable sans doute, mais je répondrai affirmativement dans l'ensemble.

Par ailleurs, le titre me fait penser à ce que rapporte le compilateur romain Diogène Laërce, à propos du logicien grec Chrysippe. Esprit vif et subtil, travailleur infatigable, il avait par-dessus tout ce qui fait le logicien, une étonnante facilite à saisir les rapports. Ainsi aurait-il déclaré à Cléanthe, son maître : « Donnez-moi seulement les thèses, je trouverai de moi-même les démonstrations. »

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15294
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pas besoin de recette, il te suffit des ingrédients"

Message par .... le Jeu 25 Oct 2012 - 17:29

Pour ma part, j'ai découvert tout cela voici environ une grosse dizaine d'années. J'avais donc vingt-six ans, je crois. Je suis passée par plusieurs sentiments : incrédulité, rejet, révolte, acceptation, nouveau rejet, révolte, acceptation... Je schématise en ne reprenant que les phases les plus représentatives par leur durée.

Avant le test : j'étais atypique. Chacun semblait le savoir, mais moi, je n'en étais pas à ce point consciente. Bien entendu, j'avais trouvé quelques mauvaises stratégies d'adaptation, quelques subterfuges aussi. Mais je n'étais pas encore moi-même, ayant énormément inhibé l'expression de ma vie intellectuelle.
J'ai eu cependant la chance de pouvoir la vivre pleinement, cette vie intérieure, ce qui semble déjà être une chance, mais vraiment, j'ai toujours effroyablement péché à communiquer, préférant le silence à l'échec inévitable d'une explication de mes idées et convictions. Quand je m'exprimais, soit on me suivait comme un genre de gourou, ce qui me terrifiait, soit on m'opposait des arguments d'une faiblesse qui me sciaient. Comme dirait l'autre, je trouvais rarement à qui parler.

Des problèmes psychologiques liés à cette incapacité à communiquer, à une hypersensibilité extraordinaire, ont forcément fait la part belle à un mal-être persistant.

Mais tout de même, même mal, même diagnostiquée à tort maniaco-dépressive ou autres, je trouvais encore à vivre dans ce monde, à y creuser des places, jamais confortables, certes, mais je me débrouillais.

Ma vie professionnelle n'était pas brillante (je m'arrange très mal des "à peu près" sur le plan éthique et les relations de forces me révulsent autant que celles de domination), mais ma vie sentimentale n'a jamais été vide. Je n'y ai pas non plus tout réussi, pas plus ni moins que quelqu'un d'autre, je pense.

Cependant, une fois le diagnostic lié au test accepté, intégré, j'ai commencé à vivre pleinement. Cela ne signifie pas que j'aie trouvé la clef de la grande porte sociale, loin de là, mais j'ai trouvé la clef de ma propre existence et je pense, à partir de cette découverte, pouvoir ouvrir toutes mes portes intérieures. Ces ouvertures, qui se font petit à petit, me permettent aussi d'aller vers les autres, avec une approche plus appropriée, plus réaliste, aussi.

Cela vaut pour les HQI comme pour les autres. Je me souviens de mes premières inscriptions sur les fora internautes, en 2002 ou 2003... J'étais tout feu, tout flamme, certaine, naïvement, d'avoir trouvé un genre de famille, une bande de potes, où tout le monde se respectait et se comprenait, selon la projection utopique que je m'en faisais d'avance.
Une fois cette illusion généreusement remise à sa place, je me suis convaincue qu'il fallait apprendre à vivre avec et sans. Avec la douance, avec ses victimes et/ou favoris (chacun voit midi à sa porte) et sans eux, avec les non-HQI et sans eux.

On trouve des HQI qui ne semblent pas connaître l'hypersensibilité ni la haute notion qui nous est présumée de l'éthique, par exemple. Il faut donc faire sans. D'autres seront plus ou moins curieux que nous, intellectuellement, d'autres plus ou moins rigoureux. De même, nous serons toujours nous-mêmes trop ou pas assez quelque chose pour l'autre. Les regroupements de HQI ne sont pas si différents des autres : les mêmes archétypes se dégagent aisément, les mêmes relations de force, les mêmes systèmes de construction des amitiés, etc. C'est sur le plan intellectuel que l'on a plus de chance de trouver des personnes qui vont aller à notre rythme et aussi profondément que soi dans les choses.

Mais toute rencontre est riche de promesses. Je pars du principe, HQI ou non, que si cela ne passe pas avec une personne, je n'ai plus de temps à perdre pour me contraindre à faire avec : je fais sans. Chacun a sa chance, HQI ou pas.

Et c'est un peu pareil aussi pour ce que j'aurais voulu ou pu réaliser sur le plan professionnel. Je ne pourrai jamais embrasser toutes les carrières, accumuler tous les savoirs, qui me faisaient envie après la révélation du test. Si je suis potentiellement capable de réussir un peu dans tous les domaines, le principe de réalité me rattrape bien vite! Wink Et heureusement.

Tout ceci est certainement peu ordonné. Tu peux me joindre par mp si tu as d'autres questions : je reviens rarement sur un sujet déjà traité, mais ce n'est pas pour cela que je ne suis pas ouverte à une extension de réflexion. Wink

Je te souhaite de trouver tes repères dans cette voie qui s'ouvre devant toi. Smile



Dernière édition par Naja le Ven 26 Oct 2012 - 8:04, édité 1 fois (Raison : Des fautes, des répétitions! J'en ai ôté, j'en laisse encore.)

....
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 199
Date d'inscription : 13/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pas besoin de recette, il te suffit des ingrédients"

Message par Ise le Jeu 25 Oct 2012 - 18:40

[quote="Pieyre"]Voici une réflexion générale, tout d'abord.[...]

Par ailleurs, le titre me fait penser à ce que rapporte le compilateur romain Diogène Laërce, à propos du logicien grec Chrysippe. Esprit vif et subtil, travailleur infatigable, il avait par-dessus tout ce qui fait le logicien, une étonnante facilite à saisir les rapports. Ainsi aurait-il déclaré à Cléanthe, son maître : « Donnez-moi seulement les thèses, je trouverai de moi-même les démonstrations. »



Bonsoir Pieyre, et merci pour cette réflexion générale qui met l'eau à la bouche quant à ta réaction à la petite vidéo. Ma gourou va adorer, tout autant que moi, trouver son idée Idea déjà chez Les Anciens study ! Et c'est vrai que je la/les crois, mais c'est pour aller plus vite que je vous demande : s'il faut attendre que ça sorte tout seul de moi, grumf !
A très + Wink

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pas besoin de recette, il te suffit des ingrédients"

Message par Pieyre le Jeu 25 Oct 2012 - 18:51

Je dirais que ça peut sortir tout seul, mais qu'il ne faut pas compte là-dessus !
Ou comme La Fontaine, dans la fable du Laboureur et ses enfants : « Travaillez, prenez de la peine ; C’est le fonds qui manque le moins. »

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15294
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pas besoin de recette, il te suffit des ingrédients"

Message par Ise le Jeu 25 Oct 2012 - 19:18

Ah si quand même, j'y crois à notre esprit qui travaille pour nous pendant qu'on fait autre chose ou rien... J'y crois à ma bonne étoile...
Mais je lutte contre ce côté fleur bleue flower bisounours quand je croise plus positif encore que moi, et je pars dans des "ne penses-tu pas qu'au contraire..."! La contradiction serait-elle aussi un trait de personnalité des zèbres ?
Alors cette vidéo et les phases, qu'en penses-tu ? bounce

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pas besoin de recette, il te suffit des ingrédients"

Message par Ise le Jeu 25 Oct 2012 - 20:26

Chère NAJA, je te remercie pour ta réponse, le temps que tu m'as consacré, et je peux d'ores et déjà t'assurer que tu m'es d'une aide précieuse
Voici pour toi
Hum, je n'arrive pas à coller la photo, faudra que je demande comment on fait
Bon tout d'abord si j'ai des questions, promis ce sera par MP
Mais quand même non je ne te trouve pas désordonnée du tout, cela correspond à mon mode de pensée.
Les deux points énormes que tu m'apprends c'est que
- plus de 10 ans plus tard tu continues à chercher à te connaître, à chercher tout court (avec quand même la renaissance causée par la découverte de ta zébritude, merci, ouf, c'est quand même un plus !)
- les zèbres ne sont pas comme moi, mince, je croyais vraiment qu'on était tous pareils... Enfin avec de légères différences mais pareils pour l'hypersensibilité et le besoin de perfection, et plein de choses encore. Un rêve qui s'écroule, enfin plutôt une mince couche de verglas qui tenait sur une vitre, et la vitre vient de descendre, le verglas flageole, tremble, un souffle d'air et le voici en petits morceaux dans la boue... Je n'ai jusqu'à présent véritablement vu en chair et en os qu'une zébrette, super, tellement super que je craignais d'aller à la rencontre des autres de peur d'être déçue. Eh bien tu vois, tu me confirmes que je ne trouverai pas que des amis ! Déçue mais en même temps c'est réaliste Surprised

Les fora I love you , le latin c'est loin mais il y a des Pieyre et autres qui s'en servent alors je vais m'y remettre

Je me sens proche de toi quand tu me parles d'une enfance silencieuse, avec pour différence que je ne me suis pas nourrie intellectuellement : je me réfugiais dans le rêve à travers la lecture, mais rien de culturel à la clé. Pareil pour la vie professionnelle, tous mes frères et soeurs ayant des emplois mieux considérés que le mien sans être surdoués Sad !

Merci pour tes voeux concernant ma route, je te souhaite de même. Tu as regardé le lien ? Si je m'y réfère, j'en suis à la phase 1 "relecture de mon passé", voire 2 "sortir de l'inhibition, arriver à me vider la tête, et retrouver le plaisir de penser", et même 3 "me remotiver sur un projet". En fait c'est tout à la fois c'est pour ça que j'ai l'impression de tourner en rond !!! Laughing

Allez, promis maintenant je vais sur MP s'il me vient d'autres réactions, mais je n'aurais pas pu te répondre en trois mots au vu de toutes tes révélations

cat BONNE NUIT cat

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pas besoin de recette, il te suffit des ingrédients"

Message par Pieyre le Jeu 25 Oct 2012 - 21:31

Ise a écrit:Ah si quand même, j'y crois à notre esprit qui travaille pour nous pendant qu'on fait autre chose ou rien... J'y crois à ma bonne étoile...
Évidemment que j'y crois ! Ça ne coûte rien. Il n'y a pas de raison de s'en priver.

Déjà, l'esprit qui travaille pour nous, on peut le sentir à l'œuvre dès qu'on pousse la pensée un peu loin, non ? — Ou alors au contraire quand on se laisse aller à la rêverie, ou quand on est occupé à une tâche manuelle. Bien sûr, ma perception est influencée par les bribes de psychologie que j'ai lues. Mais ces instances de moi qui s'expriment, du fait qu'elles sont multiples, relativisent le seul libre arbitre de la conscience, et accréditent la conception de processus mentaux plus ou moins profonds, parmi lesquels certains affleurent, à tout moment.

On rejoint ici ce qu'on disait là : L'intuition.

De là à concevoir cela comme l'expression d'une bonne étoile, c'est un peu hasardeux. Ce qui est le plus profond en nous comme la manifestation d'un ailleurs à nous-mêmes ? Pour rendre compte d'un libre arbitre, il faut bien que nous soyons transcendants à nous-même, mais peut-on dire préciser cela ? en donner une image adéquate ?

La contradiction serait-elle aussi un trait de personnalité des zèbres ?
C'est assez clair pour moi, oui. Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi on me l'a reproché dans la libre discussion. Partager les mêmes conceptions, c'est se caresser l'un l'autre. Ça va bien dans certaines circonstances, où l'on a besoin de se rassurer. Mais sinon je ne vois que deux formes de communication intéressantes : l'une active / passive – l'exposition d'un cours; l'autre active / active – la confrontation d'idées. Aussi, quand on est trop d'accord avec moi, je ne suis plus d'accord avec moi.

Alors cette vidéo et les phases, qu'en penses-tu ?
Je ne regarde jamais les vidéos. Bon, je vais faire un effort. Mais il faut que je retrouve ça, déjà. Sur la page de réponse, il n'y a plus le message de tête du sujet !
...
Bon, voilà : j'ai ouvert une deuxième fenêtre. Ça parle !

Le sujet ! Quel terme détestable pour parler de la personne !

Dans mon cas : pas de manque d'estime de soi – pas de dépression du tout – des excès en tout, mais contrôlés ou fantasmés – un environnement moyennement stimulant, des troubles anxieux et obsessionnels en effet, de l'inhibition et une tendance à vivre la vie en rêve.

Les étapes d'une prise en charge : rien de caché côté potentiel – se connaître mieux : bon, d'accord – se remotiver : non, rien ne me fera aller aussi loin désormais que mes obsessions.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15294
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pas besoin de recette, il te suffit des ingrédients"

Message par .... le Ven 26 Oct 2012 - 8:22

Je reviens ce matin sur les lieux du crime, en te demandant pardon pour le florilège de fautes que je t'ai offert en guise de bouquet de bienvenue! Embarassed

Ise a écrit:
- les zèbres ne sont pas comme moi, mince, je croyais vraiment qu'on était tous pareils... Enfin avec de légères différences mais pareils pour l'hypersensibilité et le besoin de perfection, et plein de choses encore.

Il y a de cela tout de même, mais ces notions varient en intensité d'une personne à l'autre au point, quelquefois, d'en éprouver comme une absence chez l'autre quand on en vit soi-même un excès outrancier (et redondant, pour bien faire! Wink )

Ise a écrit:Les fora I love you , le latin c'est loin mais il y a des Pieyre et autres qui s'en servent alors je vais m'y remettre

Je ne suis pas volontiers latiniste. Mais ma soeur aînée étant passionnée de Lettres Classiques, j'en présente certainement quelques séquelles. What a Face

Ise a écrit:Je me sens proche de toi quand tu me parles d'une enfance silencieuse, avec pour différence que je ne me suis pas nourrie intellectuellement : je me réfugiais dans le rêve à travers la lecture, mais rien de culturel à la clé.

La culture, je crois que c'est une notion tellement vaste que cela m'étonnerait que tu y aies coupé, avec tes lectures. Nous sommes tous cultivés à notre insu, même si... Tu sais, je crois que ce n'est qu'un colorant parmi d'autres. De quoi sommes-nous cultivés? De savoir ce qui, pour le moment, est tenu pour vrai par une poignée ou une majorité d'êtres humains? (Pardon, je suis quelquefois affreusement nihiliste, mais cela tranche singulièrement avec ma nature légère et ludique, je te rassure jocolor ).

Ise a écrit:Pareil pour la vie professionnelle, tous mes frères et soeurs ayant des emplois mieux considérés que le mien sans être surdoués Sad !

La pâte lève bien dans un moule adapté. Wink

Je suis curieuse de connaître un peu mieux ton parcours.

Ise a écrit:Merci pour tes voeux concernant ma route, je te souhaite de même. Tu as regardé le lien ? Si je m'y réfère, j'en suis à la phase 1 "relecture de mon passé", voire 2 "sortir de l'inhibition, arriver à me vider la tête, et retrouver le plaisir de penser", et même 3 "me remotiver sur un projet". En fait c'est tout à la fois c'est pour ça que j'ai l'impression de tourner en rond !!! Laughing

Les premiers pas coûtent, c'est certain, mais j'espère que tu vas épanouir avec bonheur ta fleurette intérieure. flower (la métaphore est piètre, mais je n'avais encore pas trouvé d'excuse pour insérer ce smiley formidable!)

Ise a écrit:Allez, promis maintenant je vais sur MP s'il me vient d'autres réactions

Avec plaisir, je te lirai et répondrai. Smile

....
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 199
Date d'inscription : 13/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pas besoin de recette, il te suffit des ingrédients"

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum