les Psys, Ca me SAoule...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 16:14

Je ne suis pas sur de ce qui sous-tend ce message,... je crois que c'est juste l'envie de partager mon raz le bol...

En gros, j'ai entrepris des démarches en début d'année pour rencontrer des Psys au fait du syndrome d'asperger, et c'est long, tres long...

Il m'a déjà fallu 5 mois pour obtenir un rdv au CRA.
Par contre, le rdv : 2h15 de bafouille, plutôt complet et à la fin duquel les deux psy(cologues) semblaient comprendre ma suspicion de SA, simplement, ils devaient faire un débriefing avec le psy(chiatre) référent régional avant de se prononcer clairement et de m'orienter ou non vers un centre diagnostique.

Et là ca fait presque 2 mois que j'attend leurs conte-rendu...
Une première fois ils m'ont prévenu du retard, sauf que là la date butoir de ce retard est dépassé...

LA ou ca devient pénible, c'est qu'entre temps, j'ai eu un autre rdv avec une autre pro du SA, qui elle a infirmé un SA en 1/4 heure et a mis en avant une phobie sociale...
Qui a posteriori me semble anachronique et surtout incomplet

Bref, c'est hyper inconfortable...

Et moi comme un glandu, j'attend...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 16:27

On évolue dans un monde avec d'autres individus, avec des normes de réussite, des comportements, des niveaux d'études, des critères sociaux, des normes culturelles, une société d'un point de vue global.

En définitif, tu t'es fait entubé mise à part si tu cherches à te convertir vers une certaine cohésion.

Dire à des amérindiens, que j'ai décroché un bac +2, n'aura pas de sens pour eux.

Sinon, quand tu lances un sujet tu t'impliques et je trouve ça sympa.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 16:51

heu...
Horacle, j'ai un doute sur le fait que ta réponse me soit réellement adressée.

Sinon, je veux bien que tu développe parce que je ne vois vraiment pas le rapport

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 17:04

J'ai un doute, qu'on soit véritablement libre parce que on nous colle des étiquettes toute notre vie, la psychologie se résume à une normalité, le Quotient intellectuel a été développé au niveau des médias et la majorité d'entre vous ont lu JSF et ont admis le terme Zebre parce qu'une personne l'avait décidé, et c'est ça la manipulation des esprits, l'historique des guerres, la création des nations, la discrimination, les génocides, car l'esprit humain est fabile.

J'aime bien poussé des coups de gueule car rien n'avance et même sur un forum avec des quotients intellectuels élevé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 17:07


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 17:39

Je te remercie mais je post occasionnellement, je ne suis pas un adepte enfin je ne considère pas ce forum comme une secte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 18:09

Horacle, te rend tu seulement compte qu'englué dans ta révolte, tu fais ta révolution sur mon désarroi?

Aussi, dans la mesure ou tu te permet de me qualifié d'entubé, permet moi de te faire part quelle association d'idée ton intervention déplacé m'a fait pensé: la parabole du libre penseur te va comme un gant:
Le type libre-penseur est moyen, comme tous les types. Il n'est ni tout à fait intelligent ni tout à fait stupide. Son intelligence consiste dans un certain sens critique, fort limité, mais assez droit à l'intérieur de ses limites. Sa stupidité, ou plutôt sa bêtise, n'est, le plus souvent, qu'un mélange d'ignorance et d'entêtement ou de fatuité. Ignorance parce que : ou il ignore ce qu'il rejette, ou il ignore ce qu'il admet ; sa critique ne porte jamais que sur un côté. En quoi il ressemble singulièrement au croyant. Autre ressemblance : il possède la vérité, soit qu'il l'ait cherchée en conscience et nécessairement trouvée, soit qu'il la détienne de naissance, soit qu'il l'ait « gagnée », comme on gagne la fièvre. On pourrait peindre le croyant et le libre-penseur par des traits communs ; aucun de ces traits ne conviendrait ni au savant, ni au philosophe, ni à l'homme d'un métier, qu'il fût un peintre comme Millet, un conteur comme Maupassant, ou le premier artisan venu et qui n'est que cela. Cela veut dire que, chez le libre-penseur comme chez le clérical, le métier est de croire, tandis que, chez le maçon, le métier est de maçonner. Shakespeare, en somme, maçonnait, et Spinoza aussi.
Sur ce forum, j'ai déjà mis en garde contre le coté normatif des psy, Par contre il ne faut pas le confondre avec ce que l'on apelle la normalité qui est une notion statistique qui induit celui d'anormalité.
L'anormalité psy, c'est cela être "zèbre" (quand a savoir ce que je pense de ce terme, je t'invite a spéculer sur mon avatar), l'anormalité du HQI, trouve une preuve tangible dans la dyssynchronie que nombreux ici, toi probablement inclus, expérimentent...
Que des nqi comme JSF, ou même des hqi, spéculent sur ce qu'est le surdon, ça les regardent, que leur spéculations soit fausse n'induit que la réalité de l'anormalité du vécu cognitif~psycologique~social soit elle aussi fausse, juste que l'archétype est trop juste et déshumanisé.

En bref, je te prirais de ne pas me coller l'étiquette de celui qui cherche une étiquette, par contre tu as bien mérité la tienne de colleur d'étiquettes au même titre que ceux que tu dénonces.

Pour info, on peut chercher un diagnostique pour autre chose que l'étiquette qu'il confère ou pour se complaire dans son marasme, et que parfois il se cache des réalités (même partielles) derrière les étiquettes ou les diagnostiques.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 18:19

Je suis un être humain antipathique par rapport aux conceptions sociales, qui ne croit en rien mise à part à son existence.

Libre penseur, est toujours mieux que la soumission.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 18:22

il n'y a pas que la radicalité, l'opposition aveugle et le rejet dans la vie...

la subtilité ca existe aussi...


Dernière édition par tramber le Mer 24 Oct 2012 - 18:28, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 18:28

Mon point de vue aussi, tu penses que l'esclavagisme était accepté par tous, ou l'extermination des juifs aussi, mais tes propos me font plus penser à un mec qui veut qu'on le materne.

Sinon dis moi l'intérêt de ton message

"Bref, c'est hyper inconfortable...

Et moi comme un glandu, j'attend..."


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 18:34

Horacle a écrit:Mon point de vue aussi, tu penses que l'esclavagisme était accepté par tous, ou l'extermination des juifs aussi, mais tes propos me font plus penser à un mec qui veut qu'on le materne.

Sinon dis moi l'intérêt de ton message

"Bref, c'est hyper inconfortable...

Et moi comme un glandu, j'attend..."

Je m'escuse d'avoir fait par de mes états d'âmes, de t'avoir obligé a me répondre et enfin de t'avoir accompagner sur cette pente glissante...

Le point Godwin etant atteind, je ne vois pas trop l'interet de continuer...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 18:38

Je te laisse ton post, je suis intervenu par rapport à une considération familiale et quand je vois des gens se plaindrent pour ça, ça m'hérite.

Aucune force de caractère pour moi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 18:46

C'est marrant, pour moi, c'est les gros bourrins sans aucune subtilité qui font des raccourcis aussi grossier et vulgaire qu'eux qui manquent de force de caractère...

C'est une question de point de vue, j'imagine...

Mais j'avoue, ils ont aussi tendance a m'irriter ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 18:53

Une fois j'avais dit qu'il y avait une infinité de référentiels et tu m'avais dit

je plussoie, après je pense juste que tu as un esprit "faible", mais tu t'instruits.


Il n'y a aucune vulgarisation et puis on est tous entité individuelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 19:03

non, mais pense ce que tu veux... et moi de même.

juste pour information, là, tu as perdu tout crédit a mes yeux.

je te laisserais désormais spéculer seul...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Bonkers le Mer 24 Oct 2012 - 20:26

Je ne trouve pas que tramber se soit excessivement épanché, d'autant que ce forum est justement censé être un sanctuaire où on peut tomber le masque et relâcher la pression. Et si on se balade un peu sur ce forum, on trouve des posts bien plus intimes et émotionnels, et qui ne semblent déranger personne.
Donc j'en déduis que t'as pas eu de chance tramber Very Happy
Ton interlocuteur, en plus d'être off topic, enfile les phrases vides et les jugements de valeurs comme des perles, ce qui n'avance en rien la discussion.

Bonkers
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 244
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Jeu 25 Oct 2012 - 7:47

bonjour tramber Smile

J'ai vu ton post hier mais il est compliqué d'y répondre.

La seule chose qui me vient à l'esprit est que la main qui est sur l'interrupteur n'est pas la tienne et c'est dommage.

Parents, psys, conjoint, ça pourrait être n'importe qui.

Mais est-ce souhaitable ?

Pourquoi ne pas la chasser afin de poser la tienne ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Jeu 25 Oct 2012 - 20:46

à croire qu'ils lisent le forum, ils ont répondu aujourd'hui a mon mails de relance de la sem dernière, et me propose un rdv (le rdv tant attendu)... dans un mois Razz.

et un mois, un de plus Papy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Jeu 25 Oct 2012 - 20:52

tramber a écrit:à croire qu'ils lisent le forum, ils ont répondu aujourd'hui a mon mails de relance de la sem dernière, et me propose un rdv (le rdv tant attendu)... dans un mois Razz.

et un mois, un de plus Papy

allez, courage, ça se précise Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Democrite le Ven 26 Oct 2012 - 18:08

Hello Tramber,

C'est rigolo ton lapsus sur le "conte-rendu" que tu attends des psy. Cela me semble bien montrer à quel point tu n'as pas confiance dans leur avis.
Qu'espères/attends tu d'eux ? Que penses tu que cela changera de te savoir avec le SA ? Ce n'est qu'une question, hein, pas une critique du tout.

En tout cas, je suis contente pour toi car dans 1 mois tu auras avancé dans ta démarche.

Je suis venue te lire car moi aussi mon psy me saoûle... SOn jugement de mes ressentis dans certaines situations sociales que j'expose en consultation(projette-je ? j'en sais rien...) D'après mon psy, ce ressenti serait un problème perso (projection ?) et pas une vérité (subliminale ???) de ce que l'autre transmet dans l'échange...

Bon, mais possiblement que je suis dans la case phobique sociale alors pour moi... TVB* !

PS : c'est fou ce que les projections c'est utile pour tout justifier...

* tout va bien Laughing


Dernière édition par Democrite le Ven 26 Oct 2012 - 18:11, édité 1 fois (Raison : correction grammaticale)

Democrite
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Invité le Ven 26 Oct 2012 - 20:40

détrompe toi Démocrite, j'ai une relative confiance en leur avis (je cherche plus un dignostique qu'une thérapie).
Après l’intérêt de leur diagnostique, tiens dans ce que l'on appelle la dyssynchronie. Celle induite par un hqi me semblant insuffisante pour justifier ma "bizarrerie" (et des ressemblance entre celle ci et le SA), la piste du SA semble logique à explorer pour me situer par rapport au autres et inversement.

Par contre, je comprend ce que tu dis, j'ai été suivit par un addictologue un temps et elle était a coté de la plaque, et n'en démordait pas,...
j'ai arrêté de la voir ^^.

La phobie sociale, de ce que j'en ai lus, a de très bon résultat par la TCC (un genre de rééducation des automatisme mental/phobique si j'ai bien compris) et ne demande pas spécialement d'analyse (voir le point 7 du spoiler). http://www.aftcc.org/

phobie sociale:
description médicale tirée du DSM-IV :
Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders - American Psychiatric Association)

-1.Une peur persistante et intense d'une ou plusieurs situations sociales ou bien de situations de performance durant lesquelles le sujet est en contact avec des gens non familiers ou bien peut être exposé à l'éventuelle observation attentive d'autrui. Le sujet craint d'agir (ou de montrer des symptômes anxieux) de façon embarrassante ou humiliante.

-2.L'exposition à la situation sociale redoutée provoque de façon quasi systématique une anxiété qui peut prendre la forme d'une Attaque de panique liée à la situation ou bien facilitée par la situation.

-3.Le sujet reconnaît le caractère excessif ou irraisonné de la peur.

-4.Les situations sociales ou de performance sont évitées ou vécues avec une anxiété et une détresse intenses.

-5.L'évitement, l'anticipation anxieuse ou la souffrance dans la (les) situations(s) sociale(s) ou de performance redoutée(s) perturbent , de façon importante, les habitudes de l'individu, ses activités professionnelles (ou scolaires), ou bien ses activités sociales ou ses relations avec autrui, ou bien le fait d'avoir cette phobie s'accompagne d'un sentiment de souffrance important.

-6.Pour les individus de moins de 18 ans, on ne porte le diagnostic que si la durée est d'au moins 6 mois.

-7.La peur ou le comportement d'évitement n'est pas lié aux effets physiologiques directs d'une substance ni à une affection médicale et ne sont pas mieux expliqués par un autre trouble mental (p. ex. le trouble panique avec ou sans agoraphobie).

-8.Si une affection médicale générale ou un autre trouble mental est présent, la peur décrite en 1 est indépendante de ces troubles; par exemple, le sujet ne redoute pas de bégayer, etc..


Les caractéristiques habituelles associées à la phobie sociale comprennent une hypersensibilité à la critique, à une évaluation négative ou au rejet, une faible estime de soi ou des sentiments d'infériorité. Les sujets ayant une phobie sociale craignent souvent une évaluation indirecte par les autres tel que de passer un examen.http://www.phobiesociale.org/phobiesociale.html
De mon coté, je reconnait bien le stress de performance (je n'arrive a bosser qu'en état de flow alors ça plus être observé, c'est mort ^^), pour le reste de la PS, elle était vraiment bien plus prégnante plus jeune pour moi....
Aujourd'hui, je suis bien plus serein, entre autre, depuis que j'ai compris que les autres étaient souvent aussi, voir plus paumé que moi (même si il ne s'en rendent pas compte ^^).

en espérant t'avoir répondu Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Democrite le Sam 27 Oct 2012 - 10:54

Oui, merci de ta réponse et je te souhaite bon cheminement dans ta compréhension de toi.

Merci pour le lien sur la phobie sociale, très utile. Surtout cela m'a permis de relativiser car sur le site, il est clair que la phobie sociale peut être bien plus invalidante que ce que je vis. Quand bien même je suis sortie du monde du travail, je continue à sortir vivre rencontrer des gens et que la plupart du temps je ne suis que fébrile par moment, mais bien loin de la panique ! Bref, merci.

sunny

Democrite
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: les Psys, Ca me SAoule...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum