Mes enfants ne m'apprécient pas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Boudomi le Lun 15 Oct 2012 - 1:13

Je me demande même s'ils n'ont pas honte de moi.J'ai deux fils qui ont une grande différence d'âge et de pères différents.Les hasards de la vie ont fait que je les élevés seule,chacun leur tour,avec très peu de coopération de leurs pères réciproques.Le cadet,qui a 18 ans, n'est pas un "Zèbre";quant à l'aîné,je ne sais pas trop,en tout cas il a un comportement plutôt "borderline".
Ils ont un point commun:ils ne perdent jamais une occasion de me dénigrer,que dis-je, de m'insulter même à la première contrariété venue,c'est à dire bien souvent quand je leur refuse quelque chose.Ils ne veulent pas m'écouter sous prétexte que je parle trop et que je "raconte" n'importe quoi.Paradoxe,ils me parlent toujours comme si j'étais stupide et que je ne savais rien!Et pire,ils racontent à qui veut l'entendre que je suis folle,bizarre,pas normale etc.L'aîné parle de me faire interner,le plus jeune fait sans arrêt des comparaisons avec les autres mères,qui sont,elles,normales et font ceci ou cela.Ma façon de vivre "différente"est sans cesse remise en question,même mes choix personnels,dans des domaines qui ne devraient pas les concerner(profession,relations,goûts etc).
Malgré tout ça,bizarrement ils ne veulent pas me lâcher et exigent de moi beaucoup trop.
Je suis très mal,je me sens constamment stressée,écorchée,vexée,je revis avec eux ce que j'ai subi avec ma propre mère qui ne supportait pas ma "particularité";et comme avec elle, j'ai l'impression de ne pas être un être humain doté de sensibilité,mais une espèce d'inconvenance qui dérange.Je ressens avec eux ce que j'ai quelquefois ressenti avec elle ,à savoir que si je disparaissais,ça les arrangerait plutôt.
Je voudrais savoir si certains d'entre vous ont des problèmes de ce genre avec leurs enfants.Je n'ai pas vu de cas de ce genre dans les forums,mais je n'ai pas tout lu!

Boudomi
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 67
Localisation : Tahiti

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Mowa le Lun 15 Oct 2012 - 11:51

Ce que tu racontes est si triste. J'ai juste envie de te souhaiter bon courage.

_________________
Quel est le plus petit pas possible que je peux faire pour me rendre la vie plus belle aujourd'hui?

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Doinel le Lun 15 Oct 2012 - 12:01


La mère de mes ainés (qui est Z) partage avec toi ce problème. Nos enfants, en particulier notre fille ainée (15 ans) lui envoie à la figure sa "honte" d'avoir une telle mère, complètement "folle", "anormale" et "méchante", et qui "ne l'aime pas".

Les disputes sont telles que mon ex femme exprime régulièrement sa volonté de "se débarrasser" de cette fille qui la déteste et lui fait tant de mal (ajoutant ainsi au mal être de ma fille). Il est tout à fait possible qu'elle vienne vivre avec moi.

Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Invité le Lun 15 Oct 2012 - 13:47

Boudomi a écrit:Je me demande même s'ils n'ont pas honte de moi.J'ai deux fils qui ont une grande différence d'âge et de pères différents.Les hasards de la vie ont fait que je les élevés seule,chacun leur tour,avec très peu de coopération de leurs pères réciproques.Le cadet,qui a 18 ans, n'est pas un "Zèbre";quant à l'aîné,je ne sais pas trop,en tout cas il a un comportement plutôt "borderline".
Ils ont un point commun:ils ne perdent jamais une occasion de me dénigrer,que dis-je, de m'insulter même à la première contrariété venue,c'est à dire bien souvent quand je leur refuse quelque chose.

En dehors de la période de la crise d'adolescence pendant laquelle presque tout peut arriver, ce genre de situation ne doit pas se présenter et en aucun cas être minimisé.

C'est une excellente chose que d'avoir pu en parler.

Est-ce que tes enfants sont autonomes financièrement ? Bien entendu, uniquement si tu souhaites y répondre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Nutty_Pr le Lun 15 Oct 2012 - 14:39

Et toi comment te décrirai_tu, qui es-tu ?

Nutty_Pr
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 241
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 47
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Boudomi le Mar 16 Oct 2012 - 5:40

Doinel a écrit:
La mère de mes ainés (qui est Z) partage avec toi ce problème. Nos enfants, en particulier notre fille ainée (15 ans) lui envoie à la figure sa "honte" d'avoir une telle mère, complètement "folle", "anormale" et "méchante", et qui "ne l'aime pas".

Les disputes sont telles que mon ex femme exprime régulièrement sa volonté de "se débarrasser" de cette fille qui la déteste et lui fait tant de mal (ajoutant ainsi au mal être de ma fille). Il est tout à fait possible qu'elle vienne vivre avec moi.
Et avec toi,elle n'a pas ce ce problème?
Le mien ,d'ado ne veut plus aller chez son père,même pas pour les vacances.Le père n'est pourtant pas "zébré" et a même une vie et des goûts plutôt conformes.
C'est vrai que lorsque l'on est touché au coeur,surtout quand c'est trop souvent,on perd son sang-froid et on finit par dire des choses dures aussi.

Boudomi
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 67
Localisation : Tahiti

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Boudomi le Mar 16 Oct 2012 - 5:54

paoline a écrit:
Boudomi a écrit:Je me demande même s'ils n'ont pas honte de moi.J'ai deux fils qui ont une grande différence d'âge et de pères différents.Les hasards de la vie ont fait que je les élevés seule,chacun leur tour,avec très peu de coopération de leurs pères réciproques.Le cadet,qui a 18 ans, n'est pas un "Zèbre";quant à l'aîné,je ne sais pas trop,en tout cas il a un comportement plutôt "borderline".
Ils ont un point commun:ils ne perdent jamais une occasion de me dénigrer,que dis-je, de m'insulter même à la première contrariété venue,c'est à dire bien souvent quand je leur refuse quelque chose.

En dehors de la période de la crise d'adolescence pendant laquelle presque tout peut arriver, ce genre de situation ne doit pas se présenter et en aucun cas être minimisé.

C'est une excellente chose que d'avoir pu en parler.

Est-ce que tes enfants sont autonomes financièrement ? Bien entendu, uniquement si tu souhaites y répondre.
Il est vrai que mon dernier fils n'a que 18 ans,donc toujours adolescent et qu'il peut être aussi extrêmement désagréable avec d'autres personnes .En fait il a le chic pour trouver ce qui va faire le plus le plus mal,pour toucher,piquer et avec moi ça marche à tous les coups!Il n'est pas autonome financièrement,il va encore au lycée.
L'autre a un bon travail,mais il a souvent des problèmes de toutes sortes et à chaque fois il fait appel à moi(et presque toujours je réponds:présente).Il est brouillé avec son père depuis des années.
C'est vrai que d'en parler ça m'aide à réfléchir à ces choses.Déjà depuis tout à l'heure une ou deux idées ont germé.


Boudomi
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 67
Localisation : Tahiti

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Boudomi le Mar 16 Oct 2012 - 6:24

Nutty_Pr a écrit:Et toi comment te décrirai_tu, qui es-tu ?
Ta question dans un premier temps touche une partie sensible,à savoir le sentiment de culpabilité d'une mère à part entière ,mais bien imparfaite(ainsi que toutes les mères;comme on dit :aucun parent n'est parfait!),et qui se demande souvent par où "le bât blesse",autrement dit "qu'est-ce que j'ai bien pu faire de mal pour en arriver là?",autrement dit c'est le seul commentaire qui ne m'a pas fait trop de bien.
Si tu veux savoir qui je suis en tant que personne en général,je préfère répondre sur un autre forum.
Maintenant si c'est qui je suis par rapport à cette situation particulière,j'ai déjà en partie répondu.Une femme qui comme beaucoup,a élevé ses enfants pour ainsi dire seule.Les enfants sont conformistes et même les ados pour finir.Depuis des années,malgré tous mes efforts pour leur faire plaisir je n'ai jamais pu passer inaperçue;déjà ça,ça ne leur plaît pas du tout;en plus j'ai à peu près l'âge d'être la grand-mère du dernier,ça en rajoute.Et depuis quelques années je me moque totalement de ce que les gens que je ne connais pas ou peu pensent de moi.Par contre s'il s'agit de mes proches,leurs propos injustes et injurieux me blessent terriblement,je dirais même qu'ils me cassent.

Boudomi
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 67
Localisation : Tahiti

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Doinel le Mar 16 Oct 2012 - 9:24

Et avec toi,elle n'a pas ce ce problème?

Disons que l'occasion ne s'est pas présentée. Elle vit en Suisse et nous ne nous voyons pas autant que je le souhaiterais.

J'ai pu constater le mal être de ma fille et voir sa colère interne se retourner contre moi, mais pas de cette manière.

Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Nutty_Pr le Mar 16 Oct 2012 - 10:22

Ma question réfère à la personne que tu es en dehors de tes enfants, par exemple qu'est ce que tu aimes en dehors d'eux et qu'aimes-tu faire ?




Nutty_Pr
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 241
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 47
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Doinel le Mar 16 Oct 2012 - 10:55


J'aime lire, écouter de la musique, regarder des films, discuter de tout, rencontrer des gens, partager.

Par rapport à leur mère, je rechercherai moins à les associer à toutes mes activités ou à m'associer à eux, j'émettrai beaucoup moins de jugements sur leurs goûts, leur manière de s'habiller ou d'être, je rentrerai moins rapidement dans le conflit ou du moins l'intensité sera moins forte.

Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par 'Sengabl le Mar 16 Oct 2012 - 11:54

Quelques idées qui me viennent, en vrac, après la lecture de ce post.

Je suis aussi une maman qui a quasiment élevé deux fils toute seule.
Autant avec le deuxième (19 ans) j'ai une relation quasi idéale (d'ailleurs ce monstre envisage de passer encore minimum 5 ans à la maison... damned ! Smile), autant avec l'aîné (21 ans) rien n'a jamais été simple.

Quelques "trucs" qui m'ont aidée (et qui m'aident encore), que je me suis répété un peu en "méthode Coué" :

- Avoir pris conscience, profondément, que je ne suis pas responsable de TOUT ce que sont/font/disent mes enfants (quoi qu'ils en pensent). Ça n'est pas parce que je les élève seule que je suis coupable de toutes les mauvaises choses qui arrivent. D'ailleurs, j'ai été très surprise et incroyablement soulagée, à une époque, d'entendre de la part de la mère d'un de leurs copains (le genre "famille idéale" qui me faisait culpabiliser : 3 enfants, papa travaille, maman à la maison, un joli pavillon, tout ça...) qu'elle avait *exactement* les mêmes réflexions de la part de ses fils (qui d'ailleurs, trouvaient que chez moi, c'était vraiment bcp plus cool que chez eux), les mêmes problèmes...

- Leur avoir dit, très clairement, que je faisais ce que je pouvais, comme je pouvais, avec ce que j'avais. Sur tous les plans (éducatif, financier, etc.). Avoir pris conscience que je n'étais pas tenue à la réussite à tout prix. Qu'une fois adultes, ils feraient comme les autres : avec l'enfance qu'ils ont eue.

- Leur avoir expliqué que la vie n'était juste pour personne. Ni pour eux, ni pour moi, ni pour les autres. Qu'on doit faire avec ce qu'on a, y compris une mère "pas comme les autres", qui n'aime pas les sorties d'écoles, ni les gens, qui ne fait pas de crêpes pour la kermesse, qui bosse trop, qui fait le gendarme plus que le bisounours, qui est exigeante, etc.

- Avoir arrêté de vouloir à tout prix qu'ils m'aiment, de quémander leur amour. Après tout, je suis une personne comme une autre, eux aussi. La seule chose sur laquelle je n'ai jamais transigé, c'est le respect. Je les élève, je n'ai jamais arrêté d'être là pour eux, d'organiser ma vie en conséquence, cela mérite, au minimum, le respect. Je me suis toujours dit que l'amour viendrait plus tard. "Tu n'es pas obligé de m'aimer, mais tu es obligé de me respecter. C'est tout, il n'y a pas de discussion possible."

- Avoir compris qu'il n'y a que ceux qui sont là et qui agissent qui peuvent faire des erreurs : c'est plus facile de faire des reproches à une mère présente qu'à un père absent, contrairement à l'adage, dans ce cas précis, ce sont bien souvent les présents qui ont toujours tort. J'ai eu tendance à me rendre compte que je servais régulièrement de "punching ball" à la place du père décevant.

- Avoir commencé à prendre tout ça avec beaucoup, beaucoup plus de légèreté et beaucoup, beaucoup d'humour (y'a pas mort d'homme). M'être dit (et leur avoir dit), par exemple, que pour corriger toutes les monstrueuses erreurs que je ferai avec eux, je leur offrirai leur thérapie à 30 ans pour qu'ils puissent aller dire à un psy à quel point j'ai été une mauvaise mère.

- Avoir pardonné mes propres parents. M'être rendue compte que malgré toutes leurs erreurs, je ne m'en tirais pas si mal dans la vie.

- Avoir faire une sorte de "deuil" de l'enfant idéal (comment ça tu seras pas médecin ? Avocat ? non plus ? ah, zut...), comme ils ont du faire le deuil de la mère/famille idéale (enfin j'espère pour eux Smile)


Bon, pour l'histoire du respect, entendons nous bien, je ne laisse pas grand monde me manquer de respect non plus, je suis plutôt du genre "sale caractère". Il n'y a donc aucune raison pour moi que mes enfants me manquent de respect non plus. La filiation ne leur donne pas tous les droits. Dans mon esprit, ils sont des personnes avant tout (surtout à leurs âges) et, comme tout le monde, ils n'ont pas tous les droits.

Voilà... Je ne dis pas que tout ça a fait de ma parentalité quelque chose de parfait, mais au moins, ça m'a aidée à traverser les ouragans récurrents. Et malgré les tensions, les vieilles insultes (ça n'arrive plus aujourd'hui), les reproches, je pense que l'amour est là.

Bon courage !

_________________
C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. - Montesquieu
The greatest ennemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge - Stephen Hawking - Quid malinum fat in ravinum tombat - Groupe dissident "Ailleurs"

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Boudomi le Mer 17 Oct 2012 - 9:02

Nutty_Pr a écrit:Ma question réfère à la personne que tu es en dehors de tes enfants, par exemple qu'est ce que tu aimes en dehors d'eux et qu'aimes-tu faire ?

Eh bien j'aime faire énormément de choses passionnantes;je n'ai pas assez d'une journée pour faire tout ce qui m'intéresse.J'ai horreur de faire le taxi et les travaux ménagers.Tous les jours et même la nuit j'apprends des nouvelles choses et ça me remplit de joie.Je fais de la peinture et un peu de musique.Je fais des randonnées.Je fais pousser quelques légumes bio et des herbes aromatiques et quoi encore.Je fais du bénévolat et j'ai plein de projets de voyage.Si je n'avais pas d'amour pour mes enfants,je pourrais très bien les mettre dehors,d'ailleurs si je pensais qu'ils allaient bien,je n'hésiterais pas.D'ailleurs c'est idiot car s'ils allaient bien ils ne se comporteraient pas comme ça.En tout cas je ne m'ennuie pas quand ils ne sont pas là.Je prends des forces pour quand ils vont venir. Smile


Boudomi
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 67
Localisation : Tahiti

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Boudomi le Mer 17 Oct 2012 - 9:19

Sengabl a écrit:Quelques idées qui me viennent, en vrac, après la lecture de ce post.

Je suis aussi une maman qui a quasiment élevé deux fils toute seule.
Autant avec le deuxième (19 ans) j'ai une relation quasi idéale (d'ailleurs ce monstre envisage de passer encore minimum 5 ans à la maison... damned ! Smile), autant avec l'aîné (21 ans) rien n'a jamais été simple.

Quelques "trucs" qui m'ont aidée (et qui m'aident encore), que je me suis répété un peu en "méthode Coué" :

- Avoir pris conscience, profondément, que je ne suis pas responsable de TOUT ce que sont/font/disent mes enfants (quoi qu'ils en pensent). Ça n'est pas parce que je les élève seule que je suis coupable de toutes les mauvaises choses qui arrivent. D'ailleurs, j'ai été très surprise et incroyablement soulagée, à une époque, d'entendre de la part de la mère d'un de leurs copains (le genre "famille idéale" qui me faisait culpabiliser : 3 enfants, papa travaille, maman à la maison, un joli pavillon, tout ça...) qu'elle avait *exactement* les mêmes réflexions de la part de ses fils (qui d'ailleurs, trouvaient que chez moi, c'était vraiment bcp plus cool que chez eux), les mêmes problèmes...

- Leur avoir dit, très clairement, que je faisais ce que je pouvais, comme je pouvais, avec ce que j'avais. Sur tous les plans (éducatif, financier, etc.). Avoir pris conscience que je n'étais pas tenue à la réussite à tout prix. Qu'une fois adultes, ils feraient comme les autres : avec l'enfance qu'ils ont eue.

- Leur avoir expliqué que la vie n'était juste pour personne. Ni pour eux, ni pour moi, ni pour les autres. Qu'on doit faire avec ce qu'on a, y compris une mère "pas comme les autres", qui n'aime pas les sorties d'écoles, ni les gens, qui ne fait pas de crêpes pour la kermesse, qui bosse trop, qui fait le gendarme plus que le bisounours, qui est exigeante, etc.

- Avoir arrêté de vouloir à tout prix qu'ils m'aiment, de quémander leur amour. Après tout, je suis une personne comme une autre, eux aussi. La seule chose sur laquelle je n'ai jamais transigé, c'est le respect. Je les élève, je n'ai jamais arrêté d'être là pour eux, d'organiser ma vie en conséquence, cela mérite, au minimum, le respect. Je me suis toujours dit que l'amour viendrait plus tard. "Tu n'es pas obligé de m'aimer, mais tu es obligé de me respecter. C'est tout, il n'y a pas de discussion possible."

- Avoir compris qu'il n'y a que ceux qui sont là et qui agissent qui peuvent faire des erreurs : c'est plus facile de faire des reproches à une mère présente qu'à un père absent, contrairement à l'adage, dans ce cas précis, ce sont bien souvent les présents qui ont toujours tort. J'ai eu tendance à me rendre compte que je servais régulièrement de "punching ball" à la place du père décevant.

- Avoir commencé à prendre tout ça avec beaucoup, beaucoup plus de légèreté et beaucoup, beaucoup d'humour (y'a pas mort d'homme). M'être dit (et leur avoir dit), par exemple, que pour corriger toutes les monstrueuses erreurs que je ferai avec eux, je leur offrirai leur thérapie à 30 ans pour qu'ils puissent aller dire à un psy à quel point j'ai été une mauvaise mère.

- Avoir pardonné mes propres parents. M'être rendue compte que malgré toutes leurs erreurs, je ne m'en tirais pas si mal dans la vie.

- Avoir faire une sorte de "deuil" de l'enfant idéal (comment ça tu seras pas médecin ? Avocat ? non plus ? ah, zut...), comme ils ont du faire le deuil de la mère/famille idéale (enfin j'espère pour eux Smile)


Bon, pour l'histoire du respect, entendons nous bien, je ne laisse pas grand monde me manquer de respect non plus, je suis plutôt du genre "sale caractère". Il n'y a donc aucune raison pour moi que mes enfants me manquent de respect non plus. La filiation ne leur donne pas tous les droits. Dans mon esprit, ils sont des personnes avant tout (surtout à leurs âges) et, comme tout le monde, ils n'ont pas tous les droits.

Voilà... Je ne dis pas que tout ça a fait de ma parentalité quelque chose de parfait, mais au moins, ça m'a aidée à traverser les ouragans récurrents. Et malgré les tensions, les vieilles insultes (ça n'arrive plus aujourd'hui), les reproches, je pense que l'amour est là.

Bon courage !
Merci Sengabl pour tes encouragements.Parmi tous les "trucs" que tu me donnes,j'en ai essayé déjà plusieurs.Particulièrement:"je ne demande pas qu'on m'aime mais qu'on soit poli;ou bien :je serais plus attentive à ton opinion ou j'attacherais plus d'importance à tes désirs s'ils étaient formulés d'une façon correcte.En vain.

Boudomi
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 67
Localisation : Tahiti

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Invité le Mer 17 Oct 2012 - 10:18

J'ai de la peine à lire ce que vous écrivez, pour la bonne raison que je me reconnais dans l'enfant critique envers sa mère qui s'est tapé tout le boulot pendant que le père était pas mal absent.

Mais du coup je me dis que je peux peut-être donner des pistes, qui sait ?

Je crois que j'aurais été bien plus clémente envers ma mère si elle m'avait communiqué des ressentis. As-tu essayé de dire "Ce que tu me dis me peine" et "J'ai agi comme ça à ce moment là parce que je pensais comme ceci et cela" lorsqu'ils font des réclamations ? Et si tu as des regrets, les exprimer aussi. Parce que dire "J'ai fait de mon mieux", c'est une posture défensive, et que ça ne pénètre pas la barrière de l'accusation.

Puis surtout, j'aurais aimé qu'elle me parle de comment elle voit la vie, des difficultés qu'elle-même avait eues en passant à l'âge adulte, par rapport à la vie en général ou à ses parents en particulier.

Enfin, c'est vraiment un job ingrat d'être parent, car on ne peut demander à des enfants qui se sentent mal d'être assez matures pour mettre des mots justes et exprimer les choses avec tact envers l'autre. Ils vont mal donc ils sont egocentrés et demandent de la compréhension sans en faire preuve eux-mêmes...mais je crois que ça viendra lorsqu'ils se seront stabilisés, de se tourner vers les autres. Smile

Je suis encore navrée de la souffrance que vous pouvez ressentir quand les enfants pour lesquels on a fait tant d'efforts crachent dans la soupe. Mais je crois qu'il faut tout de même écouter, et que ça montre qu'il leur manque quelque chose d'important qui se situe à mon sens dans le lien et la communication (et non dans le coaching de vie et l'aide matérielle).
Comme un bébé qui hurle ne le fait pas pour rien.

Maintenant, quand on sature on sature, et peut-être as-tu surtout envie de calme et non de te remettre à donner de ta personne en prenant le risque de recevoir à nouveau des baffes...ce que je comprendrais fort bien.

Bon courage en tout cas et toutes mes pensées Pour Toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Zébu le Mer 17 Oct 2012 - 10:46

Je vois également que mes enfants sont très critiques envers leur maman et c'est une situation difficile à gérer au quotidien et assez triste.
Tous les trucs exposés ci-dessus marchent avec plus ou moins de bonheur..

Deux petites remarques:
- j'ai souvent l'impression que c'est un problème de communication qui engendre ces problèmes, la priorité pour moi est de maintenir un dialogue, quelques soient les différents.
- il faut se méfier des apparences, car si les enfants sont parfois très durs, je n'ai jamais eu l'impression qu'ils n'aiment pas leur maman (même s'ils disent le contraire). S'ils réagissent de la sorte, c'est parce qu'ils sont inquiets ou autre et cela témoigne encore d'un investissement important dans la relation.
Pour ma part, l'indifférence m'inquiéterait encore plus.


Dernière édition par Zébu le Mer 17 Oct 2012 - 11:09, édité 1 fois

Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Invité le Mer 17 Oct 2012 - 11:07

Je ne pense pas qu'il faille assimiler la crise d'ado à un manque d'amour vis-à-vis des parents.

Il faut plutôt la considérer comme un coup d'état, un renversement du pouvoir.

L'enfant revendique le pouvoir qu'il a sur lui-même ce dont jusqu'alors il était privé.

La situation ne peut se présenter que dans la douleur de part et d'autre. Pourtant elle est nécessaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Invité le Mer 17 Oct 2012 - 13:24

Paoline, pour moi il y a vraiment une histoire de "demander des comptes".
Durant toute son enfance il a eu confiance dans ceux qui l'encadraient, il a présupposé qu'on s'occupait bien de lui.
Arrivé à l'adolescence il se retourne et dit "J'ai eu des souffrances et je vous juge comptable de ceci et cela".

Mais en effet les parents continuent d'être des éléments centraux de sa vie, seulement il peut être dur surtout s'il ne comprend pas et pense avoir été négligé/maltraité/lésé.

C'est pourquoi je crois qu'il faut que le parent montre que non, il a été bien intentionné, et que les souffrances c'est du à des incompréhensions, pas à de la négligence ou de la maltraitance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Invité le Mer 17 Oct 2012 - 16:17

Cherokee a écrit:
C'est pourquoi je crois qu'il faut que le parent montre que non, il a été bien intentionné, et que les souffrances c'est du à des incompréhensions, pas à de la négligence ou de la maltraitance.

La difficulté est que l'ado est dans son monde lequel est complètement hermétique à tout ce que le parent tente de lui expliquer. Et c'est bien le principe de la crise.










Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par fleurblanche le Jeu 18 Oct 2012 - 0:16

Salut Boudomi !

J'ai 2 filles, 20 ans et 10 ans. Le première m'a donné du fil à retordre durant son adolescence, et avec la seconde j'ai une relation quasi fusionnelle.

C'est une triste situation que tu décris là. J'aurais aimé savoir ce que pense ton entourage sur la manière dont tes fils et toi interagissez. En effet, ici j'ai ta vision des choses, ton ressenti. Tu as exposé les phrases dures qu'ont tes fils. Que disent les proches ou les amis autour de vous ?

Si je pose cette question c'est pour pouvoir appréhender la situation de manière plus complète, avoir un autre point de vue pour pouvoir, peut-être, donner des pistes.

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3565
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par oufy-dame le Jeu 18 Oct 2012 - 0:52

Les enfants sont malheureusement le résultat de ce que leurs parents font d'eux.

Je te suggère donc de consulter un(e) psychiatre (avant tout dans l'intérêt de tes fils, qui montrent manifestement une immense souffrance) et de lire "profession bébé", de Bernard Kramer, et surtout alice-miller.com



oufy-dame
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 951
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 50
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Zébu le Jeu 18 Oct 2012 - 8:30

oufy a écrit:Les enfants sont malheureusement le résultat de ce que leurs parents font d'eux.

C'est ce genre de théorie qui autrefois à conduit à penser que les mères étaient responsables de l'autisme de leur enfant.
Dire cela, c'est refuser l'individualité constitutive des enfants et condamner les parents. Il y a bien des facteurs relationnels qui entrent en jeu, mais dans le cas exposé, il y a aussi quelque chose qui appartient aux enfants. Heureusement d'ailleurs car c'est sur cette base qu'il y a moyen de restaurer le dialogue.

Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Invité le Jeu 18 Oct 2012 - 8:35

Je plussoie Zebu et aurais du réagir avant. Nous ne sommes pas les purs produits de parents artisans...l'humain est (heureusement ?) plus complexe, plein d'influences et de manières de réagir diverses.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Invité le Jeu 18 Oct 2012 - 9:01

Cherokee a écrit:Je plussoie Zebu et aurais du réagir avant. Nous ne sommes pas les purs produits de parents artisans...l'humain est (heureusement ?) plus complexe, plein d'influences et de manières de réagir diverses.

Oui tout-à-fait, je suis d'accord.

L'enfant n'est pas une page blanche sur laquelle on écrit.


Sinon, pour en revenir à la situation en question :

Boudomi, j'ai envie de te demander si tu as peur de perdre l'amour de tes enfants.

Ils ont le comportement de l'enfant "roi".

De plus, ils sont 2, tu es seule alors je vais rajouter 1 ou 2 conseils :

Mon avis est que tu devrais en quelque sorte les "convoquer" tous les 2 en même temps à un moment où tu te sens calme mais déterminée.

Ne montre surtout pas que tu es en soufffrance, triste ou même en colère. Tu dois leur paraitre froide et surtout ne pas pleurer devant eux.

Là tu commences par leur expliquer que leur comportement est inacceptable et que TU as décidé qu'il doit cesser.

Il n'y a pas à se justifier ou à argumenter, ils te doivent le respect, point barre.

Profites-en pour leur expliquer qu'ils auront plus tard avec leur femme le même comportement qu'ils ont avec toi et qu'il est donc de leur intérêt de se calmer s'ils veulent réussir leur vie et non pas finir dans la solitude. Ca devrait les toucher.

Et là je vais paraitre dure, mais la situation ne permet pas à mon avis un autre comportement. La violence verbale entraine trop souvent la violence physique. J'ai bien compris que ce n'est pas le cas, mais mieux vaut prévenir que guérir.

Dis-leur que l'absence de leur père ne les autorise pas à se comporter de cette façon et que, même si tu es seule, tu as des recours et des moyens pour te protéger car les relations "parents-enfants" sont encadrées par des règles juridiques auxquelles ils ne peuvent se soustraire (là tu remets les limites).

Montre-leur que tu t'accordes de l'importance, que tu comptes à tes propres yeux et que tu comptes bien te protéger.

Finis quand même en disant que tu les aimes, mais surtout pas de grandes embrassades, juste un petit mot très court.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Boudomi le Jeu 18 Oct 2012 - 18:49

oufy a écrit:Les enfants sont malheureusement le résultat de ce que leurs parents font d'eux.

Je te suggère donc de consulter un(e) psychiatre (avant tout dans l'intérêt de tes fils, qui montrent manifestement une immense souffrance) et de lire "profession bébé", de Bernard Kramer, et surtout alice-miller.com


Merci,mais je n'ai pas attendu après toi pour ça!

Boudomi
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 67
Localisation : Tahiti

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes enfants ne m'apprécient pas

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum