Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par bigplanet le Mer 6 Fév 2013 - 12:58

Je ne pense pas que mes problèmes relationnels viennent d'un mépris vers les autres ni d'une
tendance narcissique.

J'ai des relations très satisfaisantes avec ma meilleur copine, ma famille et les amis proches (par Skype et dans le coeur Like a Star @ heaven )
que j'ai laissé dans les pays lointains dans lesquels j'ai vécu.

Je parle ici, pour moi en particulier. Je sais que cela dépend de plusieurs niveaux la qualité des relations que l'on peut avoir
avec ceux qui nous entourent.

C'est peut-être une erreur de ma part, car je commence toujours par "tout donner". Beaucoup de fois la relation se gâte
d'elle même, et souvent parce que l'autre personne commence à développer une certaine "envie". (parfois d'un rien de tout).

C'est à ce moment de la relation que je me détache et que je préfère de rester "naturelle". C'est alors que je commence à
trouver les conversations banales, sans intérêt, et j'abandonne la relation.

J'ignore si c'est correct ou moral de faire ainsi. Mais cela fait que je me retrouve souvent avec la même poignée d'amis.

Quelqu'un ici m'a dit que les amis durant une vie, on peut les compter sur les doigts d'une main.

Peut-être il n'y a rien d'étrange ou de répréhensible à se protéger ainsi.

bigplanet

bigplanet
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 04/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par Aethos le Ven 15 Fév 2013 - 9:11

En lisant tout ce fil je réalise que l'on parle de mépris beaucoup...de méprise bien plus souvent ;-)

Sur ce forum j'ai vu beaucoup de gens qui disent ou pense vivre cacher... je suis quelqu'un de méprisant... pour moi-même surtout et lorsque les autres me semblent faibles (c'est arrivé) je combat cet idée en me disant simplement : je vais leur montrer ce dont je suis capable... Mais je suis principalement la cible de mon mépris quotidien... et je vis caché au grand jour drunken

On m'a souvent considéré comme drôle (moins dans mon propos que dans le ridicule que j'y associe me concernant ;-) et avenant, simple d'accès et j'ai une grande faconde (pour ne pas dire logorrhée) ... Je me suis souvent retrouver socialement devant la scène ou dessus... Pourtant je suis caché ;-) et méprisant...car ce que les gens perçoivent de moi ne correspond souvent pas du tout...mais alors pas du tout Mad à ce que je deviens dedans à ce moment précis... Je suis donc méprisant envers moi-même car je me méprends sur ce que je renvoie aux autres et il y a méprise sur ce que les autres voient de moi....

Méprisable et méprisant ... Razz
avatar
Aethos
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 38
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par C12H23O2Na le Ven 15 Fév 2013 - 9:51

"pour moi-même surtout et lorsque les autres me semblent faibles"

Ça a été pourtant dit et redit :
"Memento homo quia pulvis es et in pulverem reverteris" Wink
avatar
C12H23O2Na
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 40
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par Aethos le Ven 15 Fév 2013 - 9:54

"Sed nihil est intellectu quod non prius fuerit in sensu" Wink

"nunc est bibendum... et cave canem" drunken
avatar
Aethos
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 38
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par C12H23O2Na le Ven 15 Fév 2013 - 10:05

Quidem -_-
Sed hoc non est excusationem (non mais !) !
avatar
C12H23O2Na
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 40
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par Uccen le Jeu 2 Mai 2013 - 12:56

Nutty_Pr a écrit:J'aime ton post et j'aurais aimé en poster de tels à ton âge : je pense que tu as une vision plus précise des évènements et des attitudes du fait de ta zèbritude, tu utilises dans ton post ce qui s'appelle un contexte.
La compréhension du contexte arrive en général tardivement, seules des personnes sensibles et intelligentes peuvent s'y mettre tôt : ça a des avantages et des inconvénients - tu es plus empathique avec les personnes qui ont une réelle excuse à leurs comportements et à leurs échecs mais tu es plus intolérante avec les fats, les parvenus - grand bien t'en fasse ! tu es jeune et c'est l'apanage de la jeunesse de sortir leurs quatre vérités à des personnes dont l'égo est démesuré et la cervelle souvent beaucoup moins grande ..
Il faut cependant apprendre .. aussi .. à pouvoir être 'à volonté ' politiquement correcte. C'est à dire que si tu veux t'épanouir et éventuellement être utile à une cause ou à des personnes, il te faudra te noyer dans la masse en te jouant des codes en place.
Si tu n'apprends pas tous les langages et tous les comportements sociétaux, tu vas te marginaliser et te couper de la possibilité d'agir pleinement dans la société.
Tu peux prendre cela comme un jeu, une pièce de théatre où il faut connaître tous les rôles, les uns après les autres Smile
Imagines que tu joues une personne prétentieuse aujourd'hui, lol, ça dépayserai drôlement tes proches, non ?..

'Le chevalier blanc doit savoir être le chevalier noir pour infiltrer l'ennemi'

Ah quel malheur !
avatar
Uccen
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 101
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par Uccen le Jeu 2 Mai 2013 - 13:07

Pieyre a écrit:Le rejeté devient parfois rejeteur, mais d'une façon qui peut prendre beaucoup de voies. Il peut même développer une rage qu'il sublimera dans une activité enrichissante, sans plus avoir besoin de rejeter.

Aussi le terme de cercle vicieux est abusif. On ne reproduit jamais exactement la même chose, parce que les circonstances ne sont pas les mêmes mais aussi parce qu'on a la latitude de réfléchir sur ses propres conditionnements, et au moins les détourner.



Rien à voir mais : le rejeteur (dans la position prêtée au rejeté devenu rejeteur) peut l'être sans avoir été, rejeté.
avatar
Uccen
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 101
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par Uccen le Jeu 2 Mai 2013 - 13:34

C12H23O2Na a écrit:
Toi, tu as de la chance si tu peux évoluer au milieu d'une conversation que ton cerveau perçoit comme sans intérêt.

Non, je n'ai pas "cette chance", mais j'ai appris à le faire en me focalisant plus sur le ressenti, les émotions des autres et non sur le "contenu" de leur parole (bien que j'apprécie énormément les discussions plus subtiles et complexes).
Ainsi, je les écoute car je "sens" que ça leur fait plaisir et leur plaisir me procure un certain plaisir. C'est comme parler aux personnes âgées qui sont seules : elles n'ont pas grand chose à dire, au fond, mais ça leur fait tellement plaisir de parler à quelqu'un qu'après tout je n'écoute pas vraiment ce qu'elles disent, mais "ressens" ce que cela leur apporte de me parler.
C'est une forme d'empathie, je pense, et je m'oppose à JSF là-dessus : les zèbres ont finalement fort peu d'empathie dans l'ensemble, même s'ils ont énormément de sympathie (la différence : lien que je ne peux recopier en tant que nouveau membre

Pour ma part disons que le "plaisir" que peuvent avoir les "gens" à (me) parler pour ne rien dire peut ne pas me déplaire tant que çà n'excède pas une durée convenable, au-delà viennent le repli intérieur et le dégoût d'avoir dû assister (et participer !) à cela, si c'était par trop accaparant besoin de s'isoler et de cracher son dépit



Spoiler:
Je voulais ajouter comme le besoin de se laver après un viol....mais toujours dans l'excès évidemment
avatar
Uccen
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 101
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par Uccen le Jeu 2 Mai 2013 - 13:42

Fata Morgana a écrit:Le mépris est un sentiment immonde...Il ne faut pas l'avoir. Et si on l'a, il faut le vomir. Le mépris est méprisable.


Le mépris ne se commande pas, pas plus qu'il ne se recherche, et l'on ne peut mépriser un sentiment. A défaut ne pas l'entretenir ou l'amplifier ; mais vomir son mépris certainement pas, plutôt vomir cette idée qu'il faille le vomir.
avatar
Uccen
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 101
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par Wam le Jeu 2 Mai 2013 - 14:55

là dessus je crois que c'est la seule des choses que mon père ai dite que j'ai réellement finit par comprendre et écouter (écouter seulement en fait --', comprendre sans écouter est plus facile) : "ne cherche pas à dire, écoute ; il y a à apprendre de tout le monde."

encore du mal à mettre en pratique, mais c'est probablement le truc qui m'a été le pus utile dans mes rapports aux autres
avatar
Wam
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par C12H23O2Na le Jeu 2 Mai 2013 - 18:50

Uccen a écrit:Pour ma part disons que le "plaisir" que peuvent avoir les "gens" à (me) parler pour ne rien dire peut ne pas me déplaire tant que çà n'excède pas une durée convenable, au-delà viennent le repli intérieur et le dégoût d'avoir dû assister (et participer !) à cela, si c'était par trop accaparant besoin de s'isoler et de cracher son dépit

Pourquoi du dégoût ? Pourquoi se forcer si c'est trop pénible ? Qu'est-ce qui empêche de dire les choses telles qu'elles sont à partir du moment qu'il ne s'agit pas d'un jugement ?
Un exemple :
"Ça m'ennuie et ça n'est pas intéressant", c'est un jugement; "Je m'ennuies parce que les choses qui les intéressent ne me touchent pas et je ne comprend pas qu'on puisse s'y intéresser", c'est un fait.
Je suis allergique aux arachides et rien que leur odeur me donne la nausée, cela me permet-il de dire "c'est dégueulasse et je ne comprend pas qu'on puisse aimer ça" ? Mais il faut bien que j'explique que je ne peux pas en manger.
avatar
C12H23O2Na
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 40
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par Pieyre le Jeu 2 Mai 2013 - 19:17

On peut dire aussi qu'on distingue un jugement de fait et un jugement de valeur.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20394
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par C12H23O2Na le Jeu 2 Mai 2013 - 19:44

Oui, je n'étais pas rentré dans les détails, mais il y a cela aussi.
Je pense ceci dit que les "messages-je" sont puissants pour communiquer ouvertement, puisque l'énonciateur affiche tout de suite qu'il émet un jugement personnel et non absolu (la différence entre "c'est nul" et "je trouve ça nul", par exemple).
avatar
C12H23O2Na
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 40
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par Pieyre le Jeu 2 Mai 2013 - 19:56

Oui, j'ai souvent remarqué combien ces deux façons étaient différentes.
Que quelqu'un dise « c'est nul ! » au sujet d'une conception qui nous est exposée, « c'est moche ! » devant des œuvres que l'on regarde dans un musée ou « c'est immangeable ! » alors qu'on est à table... et l'on peut se sentir humilié que cette personne ait une aussi faible considération pour nous.
Et pourtant j'en connais qui me sont proches. C'est toute une éducation que de savoir employer l'impersonnel sans trop imposer et le personnel sans trop s'imposer.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20394
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par C12H23O2Na le Jeu 2 Mai 2013 - 19:59

Ah c'est sûr que ce n'est pas "naturel" ^^
Il me semble également utile d'apprendre à se faire une vraie idée avant de juger; si je dis "le foot c'est nul" alors que je n'ai regardé que quelques matchs et que je n'y connais rien, de mon point de vue, c'est malhonnête. Si par contre j'en ai étudié l'histoire, son évolution et que je maîtrise assez bien le sujet, alors j'aurais déjà une meilleure idée de ce que c'est.
Après, libre à moi de dire "bon, j'ai étudié la question, j'ai essayé, mais franchement je n'ai pas plus envie de le regarder".
Ou être carrément honnête : "tu sais, ça ne m'intéresse pas trop, j'étudierai la question si le cœur m'en dit mais là j'ai autre chose en tête" ^^.
avatar
C12H23O2Na
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 40
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par Uccen le Ven 3 Mai 2013 - 9:18

C12H23O2Na a écrit:

Pourquoi du dégoût ? Pourquoi se forcer si c'est trop pénible ? Qu'est-ce qui empêche de dire les choses telles qu'elles sont à partir du moment qu'il ne s'agit pas d'un jugement ?
Un exemple :
"Ça m'ennuie et ça n'est pas intéressant", c'est un jugement; "Je m'ennuies parce que les choses qui les intéressent ne me touchent pas et je ne comprend pas qu'on puisse s'y intéresser", c'est un fait.

Parce qu'on vit en société et qu'on doit y participer un tant soit peu, ou à défaut que d'autres se chargent de t'y faire participer, et comme on ne passe pas à travers les murs et les gens, de temps à autres on prend part à (ou on nous donne notre part de !) ces "échanges" routiniers, garants de la survie du genre humain.

Après pas de problème...
avatar
Uccen
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 101
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par Uccen le Ven 3 Mai 2013 - 9:20

C12H23O2Na a écrit: si je dis "le foot c'est nul" alors que je n'ai regardé que quelques matchs et que je n'y connais rien, de mon point de vue, c'est malhonnête.



Le foot c'est nul, il n'y a qu'à voir tout ceux qui aiment...

Ok je sors.
avatar
Uccen
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 101
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par C12H23O2Na le Ven 3 Mai 2013 - 9:44

Uccen a écrit:Parce qu'on vit en société et qu'on doit y participer un tant soit peu, ou à défaut que d'autres se chargent de t'y faire participer, et comme on ne passe pas à travers les murs et les gens, de temps à autres on prend part à (ou on nous donne notre part de !) ces "échanges" routiniers, garants de la survie du genre humain.
Après pas de problème...

A mon avis, ce sont des représentations tout ça; on est libre de tout, y compris de s'isoler des autres, mais chaque choix implique des conséquences (ici la solitude et l'isolement), ni plus ni moins. De mon point de vue, on est tous libre de résister totalement à la pression des pairs, comme on est libre d'y céder totalement ou encore de faire des concessions sur certaines choses, il n'y a à mon sens ni bon, ni mauvais choix, ça dépend juste de ce que chacun veut et aspire à devenir sur un spectre allant de la solitude absolue (plus que des individus) à l'unité absolue (plus que le groupe).
avatar
C12H23O2Na
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 40
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par C12H23O2Na le Ven 3 Mai 2013 - 9:59

Uccen a écrit:Le foot c'est nul, il n'y a qu'à voir tout ceux qui aiment...
Ok je sors.

Je juge pas, mais c'est vrai que par moments c'est préoccupant... enfin bon, c'est une façon comme une autre de sublimer ses pulsions agressives ^^
Mais si on me demande ce que je pense, je réponds que j'y connais rien, que c'est pas mon trip et que chacun son truc.
avatar
C12H23O2Na
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 40
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par Uccen le Ven 3 Mai 2013 - 19:03

c'est bien, largesse d'esprit

le côté sublimer exprimer ses pulsions je peux comprendre,
sans adhérer,
mais se passionner pour çà... j'ai l'impression que d'aucuns s'investissent dans le sujet (équipes, joueurs, transferts et toutes ces conneries) jusqu'à être calés, quand même, pourquoi ne pas faire le même effort pour tout autre chose (sous-entendu ils ont malgré tout des capacités)
avatar
Uccen
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 101
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par C12H23O2Na le Ven 3 Mai 2013 - 19:46

Bah et pourquoi pas ? En quoi est-ce "moins bien" que de collectionner des timbres ou être passionné des œuvres et travaux de Tocqueville ? La base, c'est bien la stimulation/excitation que ça apporte; après c'est une question de point de vue et de jugement.
Sinon, la question n'est pas seulement l'effort, mais surtout l'envie : as-tu envie toi de tout savoir sur le foot ? Pourtant je suis sûr qu'il y a des choses intéressantes à en apprendre aussi bien d'un point de vue historique que sociologique et même psychologique ^^
Pense à l'allégorie de la caverne : pourquoi certains ne veulent pas en sortir et pourquoi, même, certains veulent à tous prix y retourner une fois qu'on les en a sorti ? Comment connaître et comprendre l'intérêt d'être curieux ou de s'ouvrir au savoir quand on n'y a pas été "habitué" depuis tout petit ?


Dernière édition par C12H23O2Na le Ven 3 Mai 2013 - 19:56, édité 1 fois
avatar
C12H23O2Na
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 40
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par C12H23O2Na le Ven 3 Mai 2013 - 19:55

Un exemple concret : je suis musicien amateur, j'aime un peu tous les genre et bien sûr j'adore la musique classique (même si je ne me qualifie pas de mélomane, j'ai la flemme d'en faire une marotte) et pourtant certaines personnes y sont totalement hermétiques.
Je ne me l'explique pas vraiment, mais ce que je sais c'est que j'ai baigné dedans depuis tout petit et à l'âge de 4 ans, j'écoutais les 12 saisons en boucle ^^
Je pense qu'il y a des formes de plaisir qui demandent un apprentissage (la lecture, la musique, etc.) et d'autres qui sont plus "basiques" et demandent un effort minimum et là aussi c'est une question d'habitude : si on a pas été habitué à fournir cet effort depuis tout petit, ça a l'air insurmontable une fois adulte.
avatar
C12H23O2Na
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 40
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par Uccen le Ven 3 Mai 2013 - 21:29

@ saboun
si j'avais eu la malencontreuse idée de commencer par m’intéresser au foot (parce que l'impression donnée est que pour certains c'est leur premier et seul sujet) fatalement j'aurais gambadé vers les sports de balle, la balle en caoutchouc (hévéa - -> euphorbe - -> berbère (fixation) ), le jeu de balle en méso-amérique, Maya, nahuatl, Aztèques, Utes, Comanches, chevaux, barbe, berbère (fixation), euh quest-ce que je fais là j'm'ennuie...allez autre chose !
avatar
Uccen
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 101
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par C12H23O2Na le Ven 3 Mai 2013 - 21:34

Les ravages de la pensée en arborescence Very Happy
Finalement, c'est pas si mal d'avoir une pensée linéaire ^^
avatar
C12H23O2Na
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 40
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par ehpotsirhC le Mar 14 Mai 2013 - 21:50

bigplanet a écrit:
C'est peut-être une erreur de ma part, car je commence toujours par "tout donner". Beaucoup de fois la relation se gâte
d'elle même, et souvent parce que l'autre personne commence à développer une certaine "envie". (parfois d'un rien de tout).

bigplanet

Ce n'est pas forcément évident à faire mais comme dans toute communication, il faut échanger dans le même langage, le même niveau de communication. Si tu n'es pas suffisamment accessible, ton interlocuteur ne pourra pas te suivre alors qu'en y allant par étapes (qu'il peut suivre) ou même en maniant des concepts ou des exemples qui lui sont intelligibles et parlants, la communication sera plus enrichissante. Certaines personnes ne s'y intéresseront pas et vous n'aurez probablement pas d'intérêt commun mais tu pourras par ce biais essayer de faire partager tes intérêts à certaines connaissances ou amis. Cela reste une simple suggestion.

Une autre difficulté est de cerner ce que la personne est capable d'entendre. Des informations données abruptement et qui remettent en cause tout un système de croyance seront violemment rejetées par certaines personnes alors qu'en les donnant de manière détournée ou en amenant la personne à les émettre elles-même, cela sera beaucoup plus constructif. Cela reste simple en théorie mais plus difficile à mettre en pratique Wink

ehpotsirhC
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 25
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 33
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intolérance et mépris de la part des zèbres ?

Message par espérance le Lun 30 Déc 2013 - 14:06

NNTG1842YDN :

"Plutôt que perdre mon temps avec la boue, je ne me préoccupe que des diamants."

Hého "la boue" ce sont des personnes avec toute la dignité que leur confère leur condition humaine.

On peut ajouter accessoirement qu'entre "la boue" et  les "diamants", vous ne faites ni dans la mesure ni dans la nuance.

espérance
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1052
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum