Les Z seraient ils (plus) hermaphrodites?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les Z seraient ils (plus) hermaphrodites?

Message par Pieyre le Jeu 11 Oct 2012 - 15:14

Pour le moins on peut se dire (ne serait-ce qu'à soi-même) garçon manqué ou efféminé, selon le sexe. Alors que femmelette est aussi stigmatisant qu'hommasse.

Par ailleurs tu parlais de pression plus forte du côté des garçons. Cela se manifeste aussi dans la langue. Ainsi il n'y a pas une symétrie des désignations : à féminin peuvent être opposés selon deux dualités différentes masculin ou viril.

C'est ce qu'on rend compte aussi par le fait que l'homme doit toujours prouver qu'il est un homme, alors que la femme est toujours considérée comme femme. C'est sans doute dû au fait que l'homme est représenté et se présente comme actif, et la femme comme passive.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15295
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z seraient ils (plus) hermaphrodites?

Message par Granny le Jeu 11 Oct 2012 - 16:14

Je me demande si l'expression sissi boy en usage aux USA ne traduirait pas mieux ce que nous ne trouvons pas tout à fait adéquat en français.
Saisir sissy boy sur le web pour ouvrir
https://www.google.be/search?client=firefox-a&rls=org.mozilla%3Afr%3Aofficial&channel=s&hl=fr&source=hp&biw=&bih=&q=sissi+boy&btnG=Recherche+Google&oq=&aq=&aqi=&aql=&gs_l=
et taper sur Images ou sur Traduire si vous ne parlez pas la langue.


Dernière édition par Granny le Jeu 11 Oct 2012 - 19:23, édité 1 fois

Granny
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 583
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z seraient ils (plus) hermaphrodites?

Message par Doinel le Jeu 11 Oct 2012 - 16:20

Intéressant.

Et il y a cette phrase dans l'article Wikipédia:
Sissy is, approximately, the male converse of tomboy (a girl with masculine traits or interests), but has none of the latter's positive connotations.

Connaissez vous l'épisode de Curb Your Enthusiasm dans lequel le "héros" a, au cours d'une partie de poker, le malheur de traiter un de ses partenaires un peu efféminé de "pussy"?

Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z seraient ils (plus) hermaphrodites?

Message par Granny le Jeu 11 Oct 2012 - 16:38

Yessss
sissi boy or tomboy comme antonyme approximatif pour les jeunes

Granny
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 583
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z seraient ils (plus) hermaphrodites?

Message par Invité le Jeu 11 Oct 2012 - 19:58

Le point de vue de Charlyz rejoint le mien.

Généralement, les hommes sont plus francs, plus directs que les femmes. Cela me convient mieux car j'ai une communication directe. Cela ne veut pas dire que je ne vais pas y mettre de forme mais je vais toujours droit au but. Les discours par signaux/transmission de pensées me mettent mal à l'aise même si je comprends ce que l'on veut me dire...
Une femme ne m'a jamais dit "ma chérie", "ma puce" ou autre petit nom. J'aurais une telle réaction qu'il est préférable d'éviter cette fausse amitié mielleuse.
Je suis gênée quand des femmes cancannent ou expriment les choses les plus intimes entre elles. J'ai une importante pudeur sur mes sentiments et mes émotions.

La chose que j'apprécie des hommes est que je peux parler comme j'en ai envie. Je peux parler de sexe (en riant), puis basculer sans transition à des considérations sur l'éternel retour...J'aime beaucoup.

Je pense que les femmes sentent indirectement que je m'embête avec elles (c'est une généralisation. Certaines sont passionnantes). Il y a peut-être aussi un besoin de séduire chez moi...Il faut être lucide sur ce point.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z seraient ils (plus) hermaphrodites?

Message par mama zèbre le Lun 3 Déc 2012 - 14:12

Et bien, encore un trait commun que je n'avais jusqu"à présent pas vraiment envisagé...
Je me souviens clairement qu'en maternelle, je n'étais pas sûre d'être une fille. Je le savais, bien entendu, mais dans mon univers imaginaire, je m'attribuais parfois des rôles de garçon (bref je préférais être le prince charmant que cette cruche de Blanche-Neige). Et puis tout le monde s'ingéniait à m'offrir des poupées, ce qui m'exaspérait au dernier des degrés...
Ensuite, enfant et adolescente, je me suis efforcée de faire comme les autres (sans grand succès).
Mais, chassez le naturel...
Encore maintenant, à l'âge adulte, quand je me pare d'attributs spécifiquement féminins, comme une robe et des talons hauts, je me sens en décalage par rapport à ce que je suis... je me sens un peu grotesque...Comme si tout cela n'était pas pour moi!
Les hommes qui ont compté pour moi m'ont souvent répété que je ne suis pas vraiment une fille...
Il m'est déjà arrivé que des gens qui ne me connaissent pas se posent, au premier abord, des questions sur mes tendances sexuelles, et me fassent, par la suite, des réflexions du genre "ah bon, tu aimes les mecs toi ?"

En réalité, adolescente je souffrais terriblement des codes coventionnels imposés par la société : du rose pour les filles, les filles sont douces et gentilles, les filles ceci, les filles cela....
Le coup de grâce m'ayant été apporté par mon parrain, quand j'avais 18 ans :
"les filles ne parlent pas de politique"

D'ailleurs, depuis que je suis mère d'une petite fille, tout l'absurde de la différenciation des sexes me ressaute au visage...

mama zèbre
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 65
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 45
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z seraient ils (plus) hermaphrodites?

Message par sisib le Ven 14 Déc 2012 - 9:25

Ca me fait assez plaisir de lire ce fil, à vrai dire, parce que cette question a été (est ?) assez douloureuse pour moi durant pas mal d'années.

Enfant, j'étais hyper garçon manqué, je trouvais les filles nulles, je jouais avec les mecs, j'étais vraiment très masculine. Plus grande, je me suis légèrement féminisée, mais je suis assez "masculine" dans la définition stupide et normalisée des choses, sauf que je ne me sens pas homme du tout, et que pour certaines choses, je suis très nana. C'est un mix avec lequel j'ai souvent du mal à composer, non pas vis à vis de moi-même mais bien de la société.

Avant, pour mon ex-métier, j'étais amenée à fréquenter des loges séparées, hommes ou femmes, ou selon un autre critère où je me retrouvais quasi uniquement qu'avec des hommes. Lorsque j'étais avec les femmes, je me sentais extraterrestre, et lorsque j'étais avec les hommes, je ne me sentais pas à ma place non plus..
Dans un sens, lorsque je suis avec un groupe, je ne me sens pas à ma place, quel que soit le genre des personnes aux alentours alors ça ne change pas grand chose, mais c'est vrai que ce sujet est pour moi délicat.

Ambivalence, ambivalence de l'orientation sexuelle et de l'identité sexuelle, je ne suis - une fois encore - dans aucune case fermée.

Bien des gens répondront que c'est le cas de "tout le monde", mais je n'en suis pas sûre. A propre d'orientation sexuelle, j'ai quand même poussé la réflexion bien plus loin que nombre de gens. Est-ce le propre des HP, je n'en sais rien... Je pense que les barrières entre les genres sont très arbitraires, et que dès qu'une femme est dite "entreprenante", elle est considérée comme masculine, et dès qu'un homme est sensible, il est soit-disant féminin, ça va nulle part ça...
Pour moi, la féminité et la masculinité ne se retrouvent pas tellement là-dedans...

Enfin bref.

sisib
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 04/11/2012
Localisation : près de Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z seraient ils (plus) hermaphrodites?

Message par Pieyre le Ven 14 Déc 2012 - 9:48

J'aime bien que les femmes jouent à être des filles. Comme ça les garçons que nous restons peuvent jouer à être des hommes.
J'ai vécu deux ans avec une femme bisexuelle. Sur le plan de l'esprit, elle était capable de rivaliser. Sur le plan du corps, elle était capable de se soumettre.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15295
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z seraient ils (plus) hermaphrodites?

Message par negativedandy le Ven 14 Déc 2012 - 19:19

Je ne sais pas pour tous les Z, mais mon expérience corrobore ton intuition, Doinel. Wink

negativedandy
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 96
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z seraient ils (plus) hermaphrodites?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum