les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par Cali-Mera le Mer 10 Oct 2012 - 9:34

Bonjour,

j'ai lu "L'enfant surdoué" de Jeanne Siaud Fachin car je suspecte une précocité chez mon fils, mais c'est moi que j'ai reconnu dans un bonne partie de ce livre. Toutefois, je n'ai rien d'une surdouée, je vous assure!  Laughing  Razz

D'où ma question : Les comportements et symptômes décrits dans cet ouvrage comme étant des traits liées à la surdouance sont-ils certes plus accentués chez les surdoués, mais tout aussi courant chez les QI standards?

Dernière question sur la prise en charge qui en découle. Puisque les symptômes sont identiques à ceux des adultes surdoués, pensez-vous qu'un suivi, quand il est nécessaire, doive se faire par un spécialiste de la zébritude?

Je ne sais pas si je suis claire. Je dois être confuse. Bon je suis paumée, là, je sais. Embarassed


Dernière édition par Cali-Mera le Mer 2 Oct 2013 - 18:33, édité 2 fois

Cali-Mera
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 27/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par Invité le Mer 10 Oct 2012 - 9:39

Cali-Mera a écrit:Toutefois, je n'ai rien d'une surdouée, je vous assure! Laughing Razz
Tant que ça n'est pas prouvé par un psychologue en bonne et due forme je ne crois pas à ces affirmations Very Happy

L'auto-diagnostic surtout quand l'ego y est mêlé, c'est casse-gueule ! Je pense donc qu'il te faudrait un test pour aller plus avant...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par Invité le Mer 10 Oct 2012 - 9:40

A mon avis, très humble avis Smile

Il y a nécessité de consulter un psy dès l'instant où il y a des difficultés, un malaise, un mal-être. L'enfant, l'ado, l'adulte ne "s'en sort pas" tout seul et a besoin d'aide.

Si une surdouance est suspectée, il faut vraiment veiller à choisir un psy spécialisé en surdouance.

Mais, si tu t'es reconnue dans ce bouquin, pourquoi exclure la possibilité que tu sois concernée ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par Cali-Mera le Mer 10 Oct 2012 - 10:10

Mais, si tu t'es reconnue dans ce bouquin, pourquoi exclure la possibilité que tu sois concernée?

En fait, je ne correspond pas à tout le livre non plus.
Impossible, j'ai toujours été nulle en maths, j'ai un souci de logique, et j'ai fait des tests de QI sur le net qui montrent un QI dans la normale. Je n'ai pas de vision stratégique. Je ne pense pas avoir une pensée en arborescence.
Bref, rien d'un haut potentiel, croyez moi.

Cali-Mera
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 27/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par wkndmarkt le Jeu 18 Oct 2012 - 21:35

Euh... nulle en maths ça n'est pas symptôme suffisant, crois-en ma modeste expérience! Ensuite il faudrait voir ce que tu nommes "souci de logique". La plupart des tests sur le net n'ont pas grand chose à voir avec un WAIS en bonne et due forme. Et il y a toujours quelques parts du bouquin qui ne nous correspondent pas.

Après c'est à toi de voir si tu sens le besoin de passer le test ou pas, mais je rejoins les opinions émises ci-dessus: l'auto-diagnostic, dans un sens comme dans l'autre, c'est le meilleur moyen de se conforter dans ses problèmes
Si problèmes il y a, évidemment.

wkndmarkt
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 146
Date d'inscription : 07/12/2011
Age : 49
Localisation : Parijs

Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par Cali-Mera le Dim 5 Mai 2013 - 8:08

En fait, je crois que j'ai peur de lire "Trop intelligent pour être heureux"
Peur de ne pas m'y reconnaître et de me sentir nulle.
Peur de m'y reconnaître mais de ne pas être zèbre pour autant.
Peur de m'y reconnaître par erreur d'interprétation de ma part.

Cali-Mera
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 27/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par mrs doubtfull le Dim 5 Mai 2013 - 9:10

Ben oui!
Je te reçois 5/5 !
Quelques temps après avoir découvert que mes 2 enfants étaient Z, je me suis posée les mêmes questions...
J'ai lu tout ce que j'ai trouvé sur le sujet, voire relu sous un angle différent (plus pour mes enfants mais pour moi!), et ...je me sens toujours nulle et sans courage ( et sans le sou ;-)) pour franchir le pas et passer the test !
Plus une depression voire des soupçons de troubles bipolaires par dessus, je suis un peu beaucoup dans le brouillard!
Un jour, j'irai!
J'oscille tous les jours entre "c'est impossible" et " mais si c'était ça?"... Bref, épuisant...

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par Emmanuelle. le Dim 5 Mai 2013 - 11:07

[quote="Cali-Mera"]
et j'ai fait des tests de QI sur le net qui montrent un QI dans la normale.

Et bien je dirais presque que c'est normal : Les test sur internet répondent plus à une intelligence mathématique. Tu auras 4 exos de vocabulaire, et 16 de logique mathématique.
Dans un vrai test, chez un psy spécialisé, le verbal est aussi important que le perceptif.

Si tu es vraiment " nulle en maths " tu auras peu être un score moyen en perceptif est un score élevé en verbal. Il faut voir en fonction des deux autres indices et là, un psy pourra conclure.

Je dis ça parce que moi j'étais dans les 125 sur les test passés sur internet.
Pour mon résultat à un WISC IV, tu rajoutes.... Un peu moins de 25 points ?! Razz

Bref. ça ne veut rien dire de concret. Je te conseillerais juste de passer un bilan le plus rapidement possible. Plus tu attends, plus c'est difficile. Et à un moment, ça devient presque essentiel, je pense. ( enfin, là encore c'est au cas par cas ).

Bon courage en tous cas.

Emmanuelle.
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 24/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par Cali-Mera le Dim 5 Mai 2013 - 11:19

Merci pour vos réponses Smile

Suis effectivement nulle en maths/physique depuis toujours, mais certes excellente dans toutes les matières plus ou moins littéraires ou artistiques...

Je crois que pour passer les tests, il faut être en "forme", je veux dire ne pas avoir de déprime, est-ce bien vrai?

Pétrie de peur et de sentiment de nullité...

Cali-Mera
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 27/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

nulle en maths, mais pensée en arborescence+++

Message par fileuse6 le Sam 11 Mai 2013 - 12:36

J'ai lu ou entendu que les test étaient loin de tout prouver, perso, fille, calme depuis toujours, obéissante aux regles que j'accepte moi, mais rebelle,
, difficultés dans l'espace, nulle en maths, depuis toujours, mais bonne en calcul mental, et sais très bien gérer ma vie, douée en organisation de vie, déménagement, voyage, paiement de facture, bref, cela me suffit pour ma vie,
douée en langues, mais surtout à l'oral, donc je pense avoir bien des dons musicaux, j'ai appris les bases de différents instruments seule, et pas que.
J'ai entendu je crois, Ariel Adda, dire que ce qui caractèrise les surdoués, c'est entre autre, un ou plusieurs talents, don, à coté des autres particularités, une soif de découvrir, le questionnement et l'esprit critique aiguisé, toute la vie, là, cela ne trompe pas;

Toutefois, l'éducation et le caractère peut masquer à mon avis les potentiels d'orgine. J'ai entendu dire toute ma jeunesse, que mon père était faible en maths, et comme j'avais une particulière tendresse envers lui, lui, le seul calme de la famille avec moi, je me suis toute ma vie demandé si je n'avais pas été nulle en maths pour ressembler à mon père alors, que ma mère, qui je pense était surdouée, était bonne partout, mais caractèrielle, étouffante, avec des idées fixes qui nous a pas mal déformés je pense.

De meme qu'un surdoué peut tout à fait nier son état pour etre aimé de ses deux parents qui ne le sont pas, et qui ne veulent pas entendre parler que leur enfant serait mieux qu'eux. vous savez bien que certains parents sont jaloux de leur enfants, c'est juste une constatation, Etre adulte, c'est voir la réalité, c'est arrèter de se mentir, de protéger nos parents.

Je rencontre sur ces forums, les memes faiblesses que sur les sites que je fréquente, sans doute le meme déni pour certains, de qui ils sont, que dire?
je suis une pacifique, ne comptez pas sur moi, pour ferailler, j'aime la rigueur, mais j'accepte de ne pas etre d'accord avec tous, y compris les zèbres.

Voilà, je suis sure d'etre différente de la masse, je suis sure de penser, de ressentir différemment de tous les gens que je ressens comme moutons, ayant besoin d'appartenir à un groupe, oui, cela fait du bien, mais je ne me renierais jamais pour cela, et prèfère rester seule. Dailleurs, nous sommes et seront toujours seuls, pour le plus important de notre vie, pour les grandes décisions, seul nous memes sommes à meme de connaitre nos vrais besoins, si nous savons etre à l'écoute de nous memes.

j'ai accepté qui je suis avec un immense soulagement, maintenant, j'ai juste envie de m'eclater avec les gens qui me ressemblent, J'ai juste envie de vivre mon adolescence manquée, toutes les belles choses, que j'aurais pu vivre, si j'avais su qui j'étais, au lieu d'etre solitaire, triste, tracassée.
d'ailleurs, quand on n'a plus charge de famille, l'état dans lequel on peut vivre est très proche de l'adolescence, avec les tracas en moins?

Maryse quinqua, région toulousaine.


Cali-Mera a écrit:
Mais, si tu t'es reconnue dans ce bouquin, pourquoi exclure la possibilité que tu sois concernée?

En fait, je ne correspond pas à tout le livre non plus.
Impossible, j'ai toujours été nulle en maths, j'ai un souci de logique, et j'ai fait des tests de QI sur le net qui montrent un QI dans la normale. Je n'ai pas de vision stratégique. Je ne pense pas avoir une pensée en arborescence.
Bref, rien d'un haut potentiel, croyez moi.

fileuse6
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 10/05/2013
Age : 61
Localisation : Verfeil31

http://mazeresmaryse.chez.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par Invité le Sam 11 Mai 2013 - 13:33

Bonjour,

Je rejoins les autres en disant qu'il vaut mieux un test que l'auto-diagnostic. J'avoue que je ne comprends pas trop, ce n'est pas contre toi c'est une réflexion générale. Je lis beaucoup les gens sur le forum qui ont "peur" du résultat. Quand j'ai fait le mien, j'ai foncé, j'étais tellement mal (dépression avec arrêt brutal d'études) que je n'ai pas eu peur de ne pas l'être ou pas. Car j'avais dans la tête l'envie d'avancer, de savoir pourquoi j'étais aussi mal, différente, etc. Et si mon Q.I ne l'expliquait pas, j'aurais été cherché ailleurs. Au pire quoi ? Une intelligence un peu au dessus de la norme, ça m'allait très bien aussi Smile

En effet, je sais bien qu'un test de Q.I est loin de tout mesurer, et celui qu'on passe est bien imparfait et aléatoire sous certains angles. Il permet juste d'être un indicatif, faute d'un meilleur instrument pour le moment. Ma psy m'avait dit à partir d'un moment où tu es hors-norme dans un des subtests, ça révèle déjà quelque chose.

Pour ma part, j'ai toujours été "nulle" en mathématiques et physique. Jusqu'à pas longtemps où, forcée de bosser, j'ai eu 20/20. En fait c'est juste que je n'ai pas assez de rigueur et de travail dans ces matières, pas assez d'intérêt, et un manque de confiance en moi. Je suis très nulle en calcul mental, mais pareil, j'ai toujours délaissé le calcul mental en me disant qu'il ne me servirait pas à grand-chose et qu'il y avait les calculettes, inutile pour mon cerveau de s'encombrer de ces exercices.

Par contre très haut score niveau verbal, et pas top non plus en performance. Je l'ai passée en profonde dépression (insomnies, arrêt de nourriture, mémoire à court et long terme abîmée, hallucinations, grande fatigue, etc.) et j'ai eu 127, la psy a indiqué sur mon rapport que les scores sont sous-estimés mais que j'étais bien Z'.

Selon moi, une bonne psychologue te repérera même si tu as un Q.I qui est un peu faible par rapport à ce qu'on attend. Mais si tu es en dépression et que tu es déjà dans les 120, c'est qu'à mon avis il faut creuser. Et pourquoi pas repasser le test plus tard, c'est possible.

Ensuite, il faut voir ce que cela changera à ta vie. Après je ne pense pas qu'il faille absolument se penser haut-potentiel, parce que certes ça doit faire du bien à l'ego, ça a fait du bien au mien qui était vraiment bas, mais il y a quand même plein de personnes intelligentes, malines, qui s'en sortent beaucoup mieux que les Z'.

Courage dans ta quête, et surtout n'oublie pas : on est tous différents, avec différents profils. Je trouve que ce qui est déterminant, c'est que je ne me suis jamais sentie limitée dans quoi que ce soit. Quand je veux apprendre quelque chose, ça rentre. Je n'ai jamais pensé que je ne pouvais pas y arriver. J'ai surtout pensé que je ne voulais pas. Tu peux trouver des indices dans ton passé et réfléchir à toutes les fois où tu étais hors-normes scolairement, socialement, etc. c'est comme cela que je suis allée faire le test. La différence avait fini par être trop flagrante, mais j'ai attendu 23 ans.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par fileuse6 le Sam 11 Mai 2013 - 16:00

Merci à toi, Se sentir limité est ce vraiment grave? je ne serais jamais mathématicienne, je n'ai jamais eu envie de bucher les maths, c'était l'enfer, quand j'essayais, je restais bloquée, hébetée encore à 52ans, j'ai repris un Bts, une partie du programme m'interessait, je reussissais, une partie était hors de mes compétences, donc j'ai arrèté quand j'en ai eu assez, en écrivant une lettre au directeur, qui l'a laissé pantoi, tant j'étais convainquante, et sage, à ses yeux, (il avait 28ans, oui, et directeur de centre d'apprentissage. il ne connaissait rien à la vie, je lui ai appris bien des choses dans cette lette, que je dois toujours avoir; J'ai écrit bien des lettres, dans ma vie, et on m'a dit, que mes écrits étaient des perles, là, je me sens bien.

et alors, mes dons sont ailleurs, dans tout ce qui est sciences humaines, et art, j'ai de multiple dons, je suis aussi une jardinière, intuitive, etc etc.
Je pense que c'est etre sage que de savoir reconnaitre qui on est vraiment. Je vais me répèter, j'ai bientot 60ans, je ne les fais pas, me dit on, ni physiquement, ni psychiquement, cela vient de ma conscience de la vie, depuis toujours, de mon bon caractère et des gènes, merci maman.
Toutes ces années m'ont aidé à etre sage, parce que j'en avais le potentiel, et parce que j'ai eu un mélange de doute et de confiance en moi, et je me sens bien.

A plus;

Maryse

fileuse6
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 10/05/2013
Age : 61
Localisation : Verfeil31

http://mazeresmaryse.chez.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par -Wa- le Ven 2 Aoû 2013 - 10:17

Je suis un peu dans ta situation, sauf qu'en plus j'ai un test qui me dit que je ne le suis pas. Ce qui est bizarre c'est que j'ai loupé une épreuve, et lorsque je l'ai refais chez moi au calme je l'ai réussi. J'ai tous les symptômes sauf le test. Du coup j'essaye de me dire que je ne le suis probablement pas et j'essaye d'avancer autrement. Ce qui m'agace en revanche c'est que les deux psy que j'ai vu disent que je suis dans la norme, mais même si je ne suis pas surdouée je sais que je ne suis pas dans la norme pour la simple et bonne raison que je ne me reconnais pas chez les autres et je ne veux pas leur ressembler ^^ cela dit je me demande si le fait que mon père m'ait répété sans cesse depuis que je suis petite qu'il est plus intelligent que moi (ce qui est faux, en revanche c'est un beau pervers manipulateur qui me culpabilisait sans arrêt) et l'horreur des anomalies de la part du village ou je suis née n'a pas engendrée une forme d'inhibition intellectuelle, (je regrette maintenant d'avoir tant voulu être comme les autres) et une volonté préconsciente de ne pas faire très bien pour ne pas "dépasser" les autres et surtout ne pas me faire remarquer (j'ai horreur de ça, je ne sais pas quoi faire quand on me regarde ^^) Je me suis eparpillee du coup, a essayer de savoir des choses que les gens admirent (Ex: la culture G) plutot que de m'interesser a ce que je Voulais vraiment. Resultat aujourd'hui : je m'eparpille beaucoup et je cherche a TOUT comprendre, cest epuisant.


Du coup essaye de penser à cela : les événements de ta vie, comment es/étais tu perçue par les autres, que ressens tu au quotidien etc, et si tu fais le test, ne te précipite pas : attend d'être prête ! Je me suis précipitée et du coup le test m'a paru comme un élément déterminant dans ma vie (bonjour la pression ^^) et dis toi que l'être humain est très complexe et que si l'on pouvait résumer le psychisme de chacun a un simple test, ça se saurai ! Papy 

-Wa-
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 238
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par fileuse6 le Ven 2 Aoû 2013 - 10:38

Bonjour,           je ne ferais pas de test, je suis absolument sure d'etre zèbre,   j'aime la solitude tout en étant facile de contact quand quelqu'un m'attire, mais ces personnes sont rares.             Voilà ce qui me confirme en plus de possèder moi aussi bien des particularités des zèbres, le fait de ne pas attirer la grande majorité des gens, que je suis différentes.  Quand on te rabache toute ta vie, tu penses trop, tu compliques tout, tu es bècheuse, tu te sens au dessus du lot,         tu sens bien que tu es un oiseau rare;  

Je me suis toujours bien sentie en moi profondement, fière, car j'ai eu la chance d'etre aimée par mon père, avec qui j'étais complice jusqu'à sa mort bien trop tot, mais j'étais adulte,  et mère,  bien que pas assez guidée, car ma personnalité les déroutaient un peu,  mon exigeance intellectuelle, mais quelque part j'avais la meme qu'eux, mais avec un caractère différent.

oui, notre éducation, les qualités humaines de nos parents, et leur rapports particuliers avec nous, avoir été vraiment désirés,  voilà ce qui fait l'équilibre,   je le pense;            je pense, mais j'apprends tout le temps,        je lis énormement, voilà mon plaisir,           Non j'apprends peu des gens de tous les jours,  mais des intello qui écrivent des bouquins et qui pratiquent ls sciences humaines et sociales.

Au plaisir,            si tu veux continuer, en privé, je préfèrerais.

Maryse

fileuse6
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 10/05/2013
Age : 61
Localisation : Verfeil31

http://mazeresmaryse.chez.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par Cali-Mera le Ven 2 Aoû 2013 - 17:34

Bonjour,

merci pour vos messages et témoignages.

Depuis quelques temps, je me sens de plus en plus mal quant à ce QI.

Mal à l'aise d'oser croire que je puisse être "surdouée", de fabuler et me tourner des films.
Peur de ne pas l'être, car dans ce cas, comment j'expliquerai mon sentiment de décalage et le reste?
Honteuse de n'être certainement "que" normale.
Déçue d'avance d'être bientôt exclue de votre communauté fort intéressante parce que je m'y sentirai intruse, sauf en tant que maman de THQI.

Il est urgent pour moi, je pense, d'avoir des certitudes plutôt que de fantasmer inutilement sur une hypothèse qui a toutes les chances d'être erronée.

Le QI comme une évidence.
Et en même temps, ça ne change(ra) rien.

Pas de différence entre le QI de mes 3 ans et celui de mes 30 ans!
Est-ce que ça m'aurait aidée de le savoir avant? Est-ce que ma vie aurait été moins merdique? Ben non! La même (sur)vie.
Vous aussi, vous avez ressenti de l'amertume, voire de la colère, à la prise de conscience de votre surdouance?


Dernière édition par Cali-Mera le Dim 25 Aoû 2013 - 16:37, édité 1 fois

Cali-Mera
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 27/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par schtroumpf a lunette le Lun 19 Aoû 2013 - 11:41

La question n'est pas j'ai un QI qui mesure autant, et donc je suis haut potentiel, doué surdoué, genie ou autre... ^^
En fait si mais pas dans ces termes,... la question est est ce que le profil Hpi est un profil que je peux appréhender, me l'approprier et le tailler a ma mesure,...

Le Hpi, n'est pas une mode, n'est pas un truc appris, n'est pas une secte, c'est un fonctionnement de l’individu du à une configuration « anormale » du cerveau...
De ce fonctionnement découle nos caractéristiques intrinsèques,... pour ce qui est de nos caractéristiques communes aux humains, c'est la conjonction de notre fonctionnement, entre autre notre hypersensibilité, exacerbée pour certain, et de notre histoire de vie qui vont donc les inhibées ou les exacerbées...

La question est donc au travers du Qi, outre la détermination de nos compétences et faiblesses, Puis je rentrer dans le costume de Hqi?... Afin de me comprendre, de me rapproprie mon fonctionnement et ce pour me repositionner et pourvoir interagir au mieux avec les autres....

schtroumpf a lunette
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 506
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 52
Localisation : bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Lun 19 Aoû 2013 - 21:03

Depuis quand la marmotte serait plus bête que le zèbre ?

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7841
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par Invité le Mer 23 Avr 2014 - 7:30

Cali-Mera a écrit:
Vous aussi, vous avez ressenti de l'amertume, voire de la colère, à la prise de conscience de votre surdouance?

oui.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par Invité le Dim 27 Avr 2014 - 4:21

Moi je n'ai ni symptômes du zèbre ni QI propre pisse,

je vais réfléchir à mon bannissement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les symptômes d'un zèbre, mais le QI ordinaire

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum