Salut à tous et toutes

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par May Lee le Sam 10 Mai 2014 - 13:41

jolie image

la projection que l'on fait sur tout un chacun, ce que l'on en perçoit, ne doit pas nous faire oublier sa part d'inaccessible

May Lee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 828
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Sam 10 Mai 2014 - 13:43

Ce qu'on voit de l'autre, est t'il vraiment davantage, que le reflet de nous même ? (Un pote allait plus loin et affirmait : il est bien clair que je suis le seul dont l'existence est substantielle). Il était barré ce mec. Il croyait que toutes les configurations de matières sont possibles, et que chacune se produit spontanément après un certain temps (assez long, dans un univers éternel - ou une éternelle succession d'univers). Aussi ce que l'on est, l'apparence de continuité, l'apparence même d'existence, n'est qu'un lien absurde parmis cette infinité de contingences. Qui n'ont aucun lien temporels entre elles.

Il m'avait répondu ça à une question que j'avais posé. Peut être sur l'existence des trous noirs. Ou les univers parrallèles de la mécanique cantique. Ou dans une discussion sur la possibilité que non seulement le monde soit une simulation, mais que seul notre point de vu personnel soit simulé ! Dans le contexte, c'était tout à fait hilarant. "De toute façon c'est pas grave, puisque toutes les configurations se produisent spontanément".



Dernière édition par stauk le Sam 10 Mai 2014 - 13:50, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par May Lee le Sam 10 Mai 2014 - 13:45

j'ai rêvé d'un maître pacifiste mort en attendant une jeune énervée. il est parti entouré du village. elle était tombée de sa corde de funambule lors du spectacle qu'elle était obligée de jouer. il attendait une comédienne, qui sait quelle déception il aurait éprouvé. elle pleurait parfois en pensant qu'elle aurait voulu, qu'elle ne pouvait pas, mais quand bien même aurait-elle voulu qu'on découvre qui elle n'était pas.

que puis-je voir de tes écrits à part mes propres rêves ?

May Lee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 828
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Sam 10 Mai 2014 - 13:57

Je croyais que la magie n'existait pas, et pourtant je rêvais toute les nuits. Puis j'ai compris que la magie existait, et mes rêves se sont enrichis. Avant je rêvais seul. Et maintenant nous sommes nombreux à rêver.

Le rêve est la seule réalité, devant laquelle la mort nous place. Néanmoins depuis que je suis vivant, je ne suis jamais mort. Pourquoi les règles changeraient t'elles ? Aujourd'hui ou demain.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Sam 10 Mai 2014 - 14:58

May Lee a écrit: quand bien même aurait-elle voulu qu'on découvre qui elle n'était pas.

Son regard perçant, fixait le miroir, et c'est son âme qu'il voyait. Qu'est ce qu'une âme, sinon un ruisseau qui coure vers la mer. En s'évaporant, les gouttes succèdent aux gouttes, et dévalent dans une joyeuse bousculade le sentier qui mène à la vérité. La vérité , impossible océan de possibles.

La goutte, elle, s'évapore, est ce fuir que d'avoir peur d'être connu ? Ou la peur de se connaître soi même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par May Lee le Sam 10 Mai 2014 - 15:11

les goutte succèdent aux goutte, toutes fausses et insaisissables. Reflets perlés où miroite le désir. elles se dérobent quand on veut les toucher...

May Lee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 828
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Sam 10 Mai 2014 - 15:41

May Lee a écrit:les goutte succèdent aux goutte, toutes fausses et insaisissables. Reflets perlés où miroite le désir. elles se dérobent quand on veut les toucher...

Pourquoi les toucher, quand un peu de sel suffit à les capturer ?
Quoi de plus vrai que l'acteur qui joue si parfaitement son rôle. Tel Coluche dans Tchao Pantin.

Un jour Donald décida d'étudier la philosophie Zen. Il demanda à Pluto, ou plutot à Dingo où se trouvait le maître zen. Et Dingo qui n'en savait rien, lui expliqua le chemin à suivre. Alors Donald suivi ce long parcours, et par hasard fini bien par trouver celui qu'il cherchait avec tant d'application. Il dit : vous étiez bien difficile à trouver; caché ici dans cette grotte inaccessible au bout du monde ! Alors Minnie lui répondit : Si je n'avais pas été si bien caché, m'aurais tu trouvé si facilement ?

Et Donald vit bien que non.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par May Lee le Sam 10 Mai 2014 - 17:47

finalement c'est toi qui m'a raconté une histoire

May Lee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 828
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Sam 10 Mai 2014 - 18:00

A toi, ou à moi même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Dim 11 Mai 2014 - 5:05

Marlusse Et Jeannette.

En l'an de grâce 1432, vivaient deux jeunes personnes dont l'âge et l'apparence ne sont point arrivées jusqu'à nous. Et cependant leur histoire fait encore rêver dans les Arcology, quelques 800 ans plus tard. Jeannette était bien connue en particulier, pour être Mariée à un Notable - dont l'histoire a oublié le nom, elle était également l'amante du célèbre Mousquetaire du Roi : D'Artagnan.

Au début de notre histoire, Marius (Ou Marlusse en ancien Français) qui usait des services d'échanges royaux, écrivait de nombreuses lettres sur les forums. Il s'intéressait beaucoup aux sciences, et parfois même se laissait aller à consommer un peu de poésie. Quoique sa sensibilité en ce dernier domaine, eu été assez singulière. Il faisait fi des modes, et n'acceptait comme critique, que ses propres émotions.

Un jour que la Comtesse de P. organisait une fête en petit commité, ce qui était tout à fait courant en 1432, comme ne manquera pas de le confirmer fort à propos, l'érudit de cette période qui viendrait en passant, à lire notre petite affaire; un jour donc Marlusse et Jeannette se trouvèrent assister à la même rencontre. C'était l'une de ces sauteries  à thèmes dont le beau monde d'alors était friand. On y pratiquait divers jeux, dont le plus connu aujourd'hui reste et demeure le Naheulbeuk.

Le Naheulbeuk, encore très pratiqué de nos jours, et qui utilise les cartes du tarot, pour raconter une histoire musicale, dont la portée philosophique autant que ludique n'est plus à démontrer. Nos deux compères en effet, qui de concert assistaient à cette soirée, se trouvèrent ainsi face à face lors de cette démonstration de Naheulbeuk, qui était le jeu thème de la soirée.

L' angle de vue de nos héros, sur cette scène historique, était diamétralement opposé. Puisque Marius se situait au tout premier rang des sièges de l'assistance, tandis que Jeanette se tenait debout sur la scène, assignée qu'elle l'était, à la distribution des cartes. Elle opérait aussi quelques passes magiques, celles là qui ajoutent aux contingences ce petit ingrédient supplémentaire, qui est l'incontournable de toute belle histoire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Lun 12 Mai 2014 - 10:42

A toi Gaulois, mon Auguste ancêtre, je dédie ce poème,
dont les rythmes et les rimes raviveront ton emblème.
Toi qui jusqu'au dernier à su mourir pour défendre,
de ton sang glorieux, méritée liberté

Que ton âme subtile coule dans mes veines,
Ô toi grand guerrier sublime qui nous a enfanté
Sous le glaive bénit du romain empire
Tu te teins debout, jusqu'au fond du trou

Seul ta chevelure et ton front dépassaient,
les deux pieds dans la boue, du grand fleuve
Tu es mort pour ta patrie, sans connaître
Les enfants de ton conquérant.

Grâce a toi mes deux chaînes,
libre arbitre et liberté, ces deux là
me tiennent, parfaitement attachés

Car quelle prison plus digne de toi,
que celle ci parfaite, dont
on ne peut s'échapper.


Je t'emmerde, gros con. Et nique la police.
File moi ton ouinje, S'il vous plait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par May Lee le Lun 12 Mai 2014 - 11:12

C'est le jeu de Naheulbeuk ?

May Lee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 828
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par May Lee le Lun 12 Mai 2014 - 11:43

Il y a plusieurs détails un peu mystérieux dans ton texte, qui font penser à de l'écriture automatique.

le narrateur qui se réclame de son ancêtre gaulois dit qu'il est attaché par la liberté
celui qui l'interromp (a priori c'est pas le même ) , dit " file moi ton ouinj s'il vous plait" et je connais pas cette expression au répertoire. plutot "file moi ton ouinj madame", mais pas "s'il vous plait".

c'est vrai qu'on se demande ce qu'il a fumé, peut etre les oeuvres complètes de Loran Deutsch

May Lee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 828
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Lun 12 Mai 2014 - 12:23

Ouais et c'est symptomatique aussi parce le gaulois avant de mourir en rêve jusqu'au dernier il a bu le vin jusqu'à la lie.
Rome ville à vendre Gaule terre à prendre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Mar 13 Mai 2014 - 3:49

Je vais tenter de faire une critique du texte.  Le narrateur parle tout d'abord de ses ancêtres Gaulois. Il faut savoir que les Gaulois sont les ancêtres de tous les français. A la fois en métropole. Mais également dans les colonies. Car dans les colonies, les textes d'histoires qu'on fournissait aux gamins vers 7 ou 8 ans expliquaient : nos ancêtres les gaulois ....


Long commentaire de texte, nécessairement subjectif:

On notera l'ironie du propos du narateur. Il explicite d'ailleurs cette ironie d'emblée par " rythme et rimes". Alors qu'il n'y pas de rimes dans le texte. Et que le rythme est bancal. Ce qui est un hommage bien peu en phase avec les adjectifs utilisés par ailleurs. Il dit que les Gaulois sont ses ancêtres, mais il précise qu'ils sont morts jusqu'au dernier pour défendre la mère Patrie contre le Saint Empire (notez comme il glorifie le conquérant). Puisque les Gaulois sont morts jusqu'au dernier, il ne peuvent donc être les géniteurs d'aucun narrateur. A contrario les ancêtres réels du narrateur proviennent du saint empire. Ou d'une vague d'immigration subséquente.

On trouve également dans ce texte, une allusion au grand fleuve. Qui est un incontournable de toute nation. Ceci évoque donc la création d'un concept national ex-nihilo. Ici il s'agit bien sûr d'un fleuve de sang. Le sang des Gaulois. La nation française a été créée sur les ruines de la civilisation Gauloise, dont le sang encore frais à fertilisé les sols. Semble impliquer le narrateur. Ici le Gaulois est donc présenté comme un martyr. Un martyr qui fût torturé, puis récupéré pour les besoins de la propagande nationaliste. Puisqu'on dit que le Gaulois est mort pour la patrie. Mais n'as pas vu grandir non pas ses enfants à lui (qui sont tous mort dans ce texte) mais les enfants de son conquérant. Encore une fois le narrateur insiste sur le fait que les ancêtres Gaulois ici glorifié, n'ont pas eu de descendance. Le ton est donc nécessairement celui de l'ironie.

Quand au libre arbitre et à la liberté. C'est certainement moins clair. Ici l'auteur semble impliquer qu'il s'agit d'une illusion, destinée à maintenir les gens emprisonnés. Ceci est peut être à mettre en parallèle de l'aspect illusoire des "ancêtres" Gaulois". De même qu'on peut croire à tort que les Gaulois sont nos Ancêtres, parce-que la propagande nous l'a si bien suggéré qu'on ne saurait remettre cette notion en question. De même l'illusion de liberté parfaitement suggéré (par une propagande efficace) est impossible à remettre en cause. Comment se révolter, quand on sait déjà qu'on est libre ? Et de plus doué de libre arbitre. Car c'est bien dans les croyances implicites, celle qu'on ne peut remettre en question qu'on trouve les chaînes les plus solides. Ici la croyance Erronée de l'ancêtre Gaulois (impossible). Et la croyance erronée que nos décision sont prises "librement". Quand elle sont naturellement guidées de manières diverses et subtiles.

Finalement les dernières phrases effectivement sont comme ajoutées après coup. Comme si peut être un autre narrateur avait défiguré le texte initial, par des propos injurieux et peu subtils. Une sorte de Tag métaphorique. Ou peut être l'auteur à t'il voulu insister sur ce que sont aujourd'hui les vrais descendants des Gaulois. Souhaité nous remettre en perspective l'identité véritable, des français. On envisage aisément un jeune issu de l’immigration, pas totalement intégré.  Sinon l'expression "t'as pas une cloppe, s'il vous plait" est une expression dont je peux personnellement témoigner. Puisqu'elle m'a été adressé par un jeune français (d'au moins troisième génération) tandis que sortais d'une gare, dans un petit village. Le ouinj représente sans doute la rébellion de la jeunesse. Rébellion toutefois parfaitement cadrée et qui se contente de reproduire à l'identique les valeurs parentales (qui fumaient eux aussi pour se rebeller). C'est à dire Rébellion conformiste, qui n'est en rien l'expression d'un véritable libre arbitre.

Cet esprit de rébellion conformiste, qui frise ici le ridicule, est également présent dans la phrase "nique la police". On se rebelle, on croit qu'on se rebelle, et se faisant on perpétue le système en place, on contribue à soutenir l'ordre établi.

Comme le fait remarquer May lee, une autre hypothèse est que le texte a été produit aléatoirement. L'humain cherche toujours du sens, même quand il n'y en a pas. Il est donc aisé d'assembler des mots dans un ordre arbitraire, et de laisser les lecteurs y trouver du sens.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Mar 13 Mai 2014 - 7:57

Pas de commentaire de commentaire s'il vous plaît.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Mar 13 Mai 2014 - 9:47

Uccen Inu a écrit:Pas de commentaire de commentaire s'il vous plaît.
Pourquoi ? Au contraire. Qu'est ce qu'un commentaire, sinon un oeuvre à part entière. Qui a ce titre mérite toutes les attentions.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Mar 13 Mai 2014 - 16:22


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Mar 13 Mai 2014 - 16:25

(j'ai une flemme incommensurable je vous laisse votre chance, les amoureux)

(et pis chuis bourré si c'est une excuse)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Mar 13 Mai 2014 - 16:33

C'est vrai que c'est mignon cette méthode d'annoncer qu'on a un coup de foudre  Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Jeu 15 Mai 2014 - 10:47

Yul a écrit:C'est vrai que c'est mignon cette méthode d'annoncer qu'on a un coup de foudre  Very Happy 

Les vidéos sont d'autant plus agréables à poster qu'elles possèdent un symbolisme. Ici cependant, la foudre n'est pas l'aspect le plus ... frappant de la vidéo. Je dirais personnellement qu'il s'agit d'une vidéo symbolisant la force des éléments. Si on devait y lire quelque chose, un symbole. J'y lirais le respect d'un phénomène incompréhensible, et qui dépasse le narrateur. Le posteur.


S'il faut exprimer ses sentiments, voici ce qui me vient à l'esprit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par May Lee le Dim 18 Mai 2014 - 15:29

Lettre ouverte à stauk.

Merci d'avoir alimenté mon fil et d'avoir été charmant jusqu'à présent.

Au revoir.


May Lee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 828
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Dim 18 Mai 2014 - 16:03

Po po po.


Stauk à l'envers ça donne K aut S.
Vu que je suis en mode donnons du sens à l'écriture, aux mots et aux sens... allons y.
Bref, te formalises pas May Lee Ça.
J'ai entendu parler de la bête, elle ne mord pas.

SmileWink:=)

Sinon, je fais le plein de Quintine pour toi.
Tu vois de quoi je parle, n'est ce pas !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Lun 19 Mai 2014 - 7:24

May Lee a écrit:Lettre ouverte à stauk.
Merci d'avoir alimenté mon fil et d'avoir été charmant jusqu'à présent.
Au revoir.

La lecture / rencontre de certains ici rouvre parfois en moi des blessures dont je ne savais même pas qu'elles étaient là. J'hésite entre fuir, et affronter la douleur comme un homme, debout sur mes deux jambes. Et pendant que j'hésite mes capacités d'écoute sont particulièrement réduites. Il me semble avoir lu ici où là, la notion de respect. Il y a le respect qu'on montre en surface. Ou qu'au contraire on ne montre pas. Et il y a ce respect intérieur, qu'on exprimera peut être jamais. Parce-qu'on sait pas faire. Parce-que ça demande de se connaître et de se faire confiance.

Si je suis blessé, et que de ce fait je souffre et je fais souffrir, n'est t'il pas de mon devoir de ... Je me sens complètement hésitant. Essayer de corriger le tir. Ou juste me taire, et oublier. Pendant des années j'ai caché cette souffrance. Je me suis renfermé sur moi même. Puis j'ai réussi à la maîtriser. L'oublier, la cantonner dans un coin. Pourtant c'est aussi une part de moi même. Un jour une nana m'a traité de sale con. Puis elle s'est excusé. Pourtant j'ai lu dans ce qu'elle avait dit, uniquement des choses qui me semblaient ... justes. Pas d'accusation démentes. Des remarques simples, et parfois justifiées.

Voilà. Peut être d'autres ici à vivent des choses un peu similaires. Je ne dit pas que des trucs intelligents, loin s'en faut. Entrer en relation avec l'autre, est une chose que j'ai peu pratiqué. Je ne connais pas les codes. Je ne connais pas les us et coutumes. Je ne sais pas ce qui est normal, ou ce qui ne l'est pas. Parfois c'est en étant un sale con qu'on apprend à mieux se connaître. Qu'on se réconcilie avec soi même. Si seulement on pouvait être con sans que personne d'autre que nous même n'en souffre.

J'ai réussi à me convaincre au fil des années que l'amitié c'est partager les bons moments. Facile quand on a pas d'amis ! Et ca fait du bien de partager ces bons moments. J'ai planqué les autres aspects. Et je les ai oubliés. Si l'amitié demande de souffrir, est ce qu'on doit quand même tenter ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Invité le Mar 20 Mai 2014 - 20:57


Patrice m'a écrit, you you you.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut à tous et toutes

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum