I'm a stranger in a strange land...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I'm a stranger in a strange land...

Message par strange-days le Mar 2 Oct 2012 - 9:06

Bonjour à tous ! Very Happy

Se présenter ? Pourquoi ? De quelle façon ?

C'est dur de parler de soi, encore plus derrière un écran. C'est dur de parler de soi quand on passe sa vie à porter un masque, à tordre son corps et son esprit aux dimensions d'un moule qui ne nous correspond pas.

Je n'aime pas trop les forums, ne pas voir de visage, ne pas entendre de voix, ça me trouble. Mais je me sens tellement seule.

Mon histoire n'a rien d'extraordinaire. Un début de vie en dehors des rails, rebelle, réfractaire au système, déscolarisée très jeune. Un diagnostic posé à l'âge de 13 ans, diagnostic qui ne m'a par ailleurs fait ni chaud ni froid. Depuis toujours, je savais. Même si je n'avais pas les mots pour ça.

Je n'ai jusqu'ici toujours pas retrouvé ma voie, mais je ne perds pas espoir. Je persiste à croire que ma place est quelque part en ce monde, et qu'éventuellement je finirai par la trouver.

Pour le moment je suis une jeune adulte en errance, officiellement étudiante, officieusement perdue. Je me réfugie dans la littérature et la musique, aux côtés d'artistes qui peuplent mes nuits.

Je me rêve écrivain, mais je suis assez lucide pour savoir que je n'ai pas le talent pour cela.

J'ai conscience que cette présentation fait un peu blabla égocentrique (mais n'est-ce pas le but de toute présentation ?), je m'arrêterai donc ici en ce qui me concerne.

J'espère faire de belles rencontres grâce à ce forum, puisque je n'en fais guère dans la vie de tous les jours.

Bonne journée à tous !


Dernière édition par strange-days le Mar 2 Oct 2012 - 9:43, édité 1 fois

strange-days
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par nikoku74 le Mar 2 Oct 2012 - 9:11

un fan des doors à ce que je vois, encore un sacré zèbre que ce Jim...

nikoku74
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1041
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 41
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par strange-days le Mar 2 Oct 2012 - 9:17

Me voilà démasquée tongue Subjuguée par le talent de Jim (et quel talent !), emportée à chaque écoute par cette vibration qui semble venir non pas de l'exterieur, mais bien de l'intérieur de soi. Un véritable voyage...

strange-days
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par Elijah Kvar le Mar 2 Oct 2012 - 9:23

Bonjour strange-days, bienvenue !

Pour le contact, tu peux regarder dans la section Attroupements de zèbres, catégorie ta région : des rencontres sont organisées entre les membres.
(Tu as peut-être déjà regardé !)


Je persiste à croire que ma place est quelque part en ce monde, et qu'éventuellement je finirai par la trouver.

J'aime beaucoup lire ce genre de choses, je trouve que c'est porteur d'espoir...! (pour moi aussi)


Y'a-t-il des choses particulières sur lesquelles tu voudrais échanger ici ? Des domaines d'intérêt - ou bien c'est pour la rencontre - humaine ou autre.

Si tu veux détailler un peu, parler de tes passions, de ce que tu voudrais écrire, de musique, littérature, de tes études ou de ton animal de compagnie, je lirai avec plaisir !


Bonne journée à toi sunny



Elijah Kvar
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 580
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par nikoku74 le Mar 2 Oct 2012 - 9:24

"people are strange when you're a stranger" si ça ce n'est pas une citation de zèbre...

nikoku74
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1041
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 41
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par Invité le Mar 2 Oct 2012 - 10:21

Hello strange-days !

Jolie prez', et joli pseudo !

Une petite vidéo pour "âmes joliment vagabondes", et pour te souhaiter la bienvenue par ici Yahoo ! :



Au plaisir de te lire ! cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par strange-days le Mar 2 Oct 2012 - 10:30

☼ Eleu Tessera ☼ a écrit: Y'a-t-il des choses particulières sur lesquelles tu voudrais échanger ici ? Des domaines d'intérêt - ou bien c'est pour la rencontre - humaine ou autre.

Si tu veux détailler un peu, parler de tes passions, de ce que tu voudrais écrire, de musique, littérature, de tes études ou de ton animal de compagnie, je lirai avec plaisir !


Bonne journée à toi sunny



On m'offre la possibilité de m'exprimer, de parler de moi ? Smile C'est avec grand plaisir !

Mes passions il y en a tellement, il y en a eu beaucoup par le passé et il y en aura probablement d'autres dans l'avenir. Elles sont aussi diverses que variées, intenses mais souvent brèves.
Une passion constante (et donc solide je suppose...) qui m'anime depuis quelques années déjà est celle que je voue aux années soixantes, particulièrement à l'explosion artistique qui a eu lieu à ce moment là et qui d'après moi ne trouvera plus d'égal. J'adore me plonger dans les images d'archives... Et ma sensibilité et mon empathie exacerbées m'offrent la possibilité de "vivre" cette époque que je n'ai jamais connu et ne connaîtrai jamais, de façon absolument intense (probablement en transposant dessus mes propres idéaux mais qu'importe !) C'est une possibilité fabuleuse, il faut bien qu'il y ait quelques avantages...

En ce qui concerne ce que je voudrais écrire, j'avoue humblement que c'est un sujet assez difficile à aborder tant ça touche une partie intime de mon être et de ma sensibilité. J'ai un projet de roman qui avance lentement. J'ai toujours écrit depuis que je suis toute petite (d'ailleurs j'ai retrouvé récemment des poèmes écrits à 11/12ans, très effrayant de voir la petite fille que j'étais alors s'exprimer comme quelqu'un sortant d'une grande passion amoureuse, je me demande bien où j'étais aller chercher ça, un pressentiment peut être...) Pour en revenir à mon roman je dirais que je m'y suis mise sérieusement le jour où j'ai renoncé à vivre, ou du moins le jour où j'ai compris que mes désirs et mes rêves ne seraient jamais parfaitement comblés. Paradoxalement je bloque souvent en admettant que pour avoir des choses à raconter, encore faut-il avoir vécu. C'est une cercle vicieux. L'écriture est de toute façon un exercice périeux qui nous positione seuls face à nos faiblesses et à notre inconscient, un bon exercice en somme Smile

Je continue dans ma lancée (oui, parce que lorsque je me lance je ne m'arrête plus...) avec la musique et la littérature, qui constituent deux penchants très marqués de mon existence. Le nombre d'auteurs que je pourrais citer est si vaste que je vais aller à l'essentiel. Sans surprise je suppose, j'adore Wilde, Rimbaud, Beaudelaire... Sinon dans un tout autre registre, pour citer deux seuls et uniques ouvrages, qui selon moi sont des monuments absolument incontournables je conseillerais Martin Eden de Jack London et L'insoutenable légèreté de l'être de Kundera, des livres qui devraient tout particulièrement parler aux zèbres. En tout cas je n'en suis pas sortie indemne.
Niveau musique j'adore tous les artistes mythiques des années 60/70, donc rien de tres original: Janis Joplin, Bob Dylan, Neil Young, Pink Floyd, The Who, T. Rex, The Velvet Underground... Et bien sur THE DOORS !
D'ailleurs une de mes pires angoisses dans la vie est de devoir admettre que je n'aurai jamais assez du nombre d'années qui me sont accrodées sur cette terre pour lire tous les livres et écouter tous les morceaux de la création. Ça me déprime d'avance de songer aux chefs-d'oeuvres à côté desquel je vais passer Sad

Niveau étude je vais t'avouer que j'ai tout de suite moins de choses à raconter. J'ai passé le bac en candidat libre, cela faisait deux ans que je n'avais pas mis un pieds au lycée. J'ai passé l'année suivante à aller de droite à gauche, sans trouver uNe seule filière qui me corresponde vraiment. Alors ça a finit à la maison, en dépression complète.
J'ai décidé de me reprendre en main cette année en m'inscrivant en droit mais les cours m'ennuient atrocément, j'ai assimilé il y a trois semaines des notions que les étudiants n'ont toujours pas compris. Et pourtant je sais que ce sont ces mêmes étudiants qui réussiront leur semestre, et pas moi. D'un point de vue extérieur je passe pour l'étudiante qui n'en a rien à "branler" (excusez-moi de l'expression...). Comment dire, comment expliquer que c'est tout autre chose ? Que les barrières sont ailleurs ? C'est assez déprimant et je ne vois pas trop d'issue pour l'instant.

Enfin voilà, je m'excuse d'avance pour le roman, c'est involontaire de ma part What a Face


strange-days
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par strange-days le Mar 2 Oct 2012 - 10:31

nikoku74 a écrit:"people are strange when you're a stranger" si ça ce n'est pas une citation de zèbre...

Une des phrases que j'adore citer. Elle résume tout à elle seule... Smile

@Protée G. Merci beaucoup Smile Au plaisir de te lire également !

strange-days
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par Harpo le Mar 2 Oct 2012 - 10:40

Pupille absente iris
Absinthe baby doll
Ecoute ses idoles
Jimi Hendrix Elvis
Presley T-Rex Alice
Cooper Lou Reed les Roll
Ing Stones elle en est folle

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par strange-days le Mar 2 Oct 2012 - 10:44

Ah Gainsbourg ! Ce grand artiste dont la France porte le deuil...

strange-days
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par Harpo le Mar 2 Oct 2012 - 10:51

Bon je te souhaite la bienvenue alors Wink

Avec un petit Neil Young ? Genre Don't let it bring you down et sa superbe coda ?


Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par Guard 'n wall PB le Mar 2 Oct 2012 - 10:53

Je me demandais qui avait copié mon titre de présentation...
En tout cas, bienvenue ici. Et au plaisir Smile

Guard 'n wall PB
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1960
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par Invité le Mar 2 Oct 2012 - 11:01

L'insoutenable légèreté de l'être : Respect

Pour ma part, je l'adore. Il est aussi l'un de ceux (voire "celui" ?) que je citerais si je devais en citer quelques-uns parmi ceux qui m'ont le plus marquée. Le passage où Tereza caresse la tête de Karenine m'a bouleversée : je le connaissais quasi par coeur à l'époque où je l'avais lu, lu, et relu... Je ne l'ai d'ailleurs pas oublié, et le cite parfois dans mes travaux universitaires (oui oui, j'ose).

Qu'est ce qui te parle en particulier dans ce roman ?
Et dans Jack London ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par Esquimau Rose le Mar 2 Oct 2012 - 11:03

Bon, je t'excuse pour les Doors, puisque le reste est bon. Very Happy

Bienvenue par ici, un monde fou pour ceux qui ne sont pas fous de la folie commune.

Esquimau Rose
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 12/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par strange-days le Mar 2 Oct 2012 - 11:07

@Harpo Tu me prends par les sentiments là Wink

@Gardenwall GB Tu m'en vois désolée, c'était vraiment involontaire... Tu me diras, au moins on sait ce qu'on fait là Wink

strange-days
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par Harpo le Mar 2 Oct 2012 - 11:07

Oui, l'insoutenable légèreté de l'être a été très important pour moi aussi (Jack London aussi au passage). Ce thème de la légèreté, insoutenable ou pas, est même un leitmotiv chez moi... J'avais été très déçu par le film de Philip Kaufman. Et je ne sais trop pourquoi j'ai l'impression que le relire ne serait pas une bonne idée...

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par Guard 'n wall PB le Mar 2 Oct 2012 - 11:10

Pas de souci Strange-days Wink J'ai juste été surpris de la similitude des propos Smile

Guard 'n wall PB
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1960
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par Elijah Kvar le Mar 2 Oct 2012 - 11:26

Beaucoup de choses à lire ! Very Happy

Pour en revenir à mon roman je dirais que je m'y suis mise sérieusement le jour où j'ai renoncé à vivre, ou du moins le jour où j'ai compris que mes désirs et mes rêves ne seraient jamais parfaitement comblés. Paradoxalement je bloque souvent en admettant que pour avoir des choses à raconter, encore faut-il avoir vécu. C'est une cercle vicieux.

Pourquoi avoir commencé ce jour précis ? (si ce n'est pas trop intime)


Tiens, j'aime beaucoup Jack London, mais je n'ai pas lu le livre dont tu parles !


Pour les études, tu ne pourrais pas continuer comme au lycée, à faire des études à distance, et passer les examens ensuite en fac ?

Tu sais ce que tu voudrais faire en droit, ou bien tu n'as pas une passion particulière pour ça ?


Sais-tu en quoi la littérature et la musique sont aussi marqués, et aussi importants pour toi ?


Ah, pardon si ça fait un peu interrogatoire !


Dernière édition par Elijah Kvar le Lun 6 Juin 2016 - 22:53, édité 1 fois

Elijah Kvar
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 580
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par strange-days le Mar 2 Oct 2012 - 11:36

@Protée G. Je me suis souvent dit que Kundera avait capturé une infime partie de la vérité pour la glisser entre les pages de ce livre. Il a vraiment quelque chose de transcendant. Je l'ai aussi un peu manipulé comme une Bible, souligné des passages, lu et relu certains extraits... J'ai étais aussi particulièrement touché par Karénine. Les mots me manquent pour décrire l'intensité des émotions...
Quels sont tes autres livres préférés ? Je suis preneuse Smile

En ce qui concerne Martin Eden de Jack London c'est tout autre chose, mais un autre chef d'œuvre absolu. C'est l'histoire d'un homme, l'histoire d'une vie, de sa vie. Pas celle d'un personnage de fiction mais de lui, London, habillement dissimulé sous un pseudonyme. L'itinéraire d'un marin sorti des bas fonds de San Franciso, qui tombe éperdument amoureux et qui, pour séduire cette femme va s'instruire, puis écrire... pour finalement y laisser sa peau.
C'est un roman universel, à la fois compte philosophique et réflexion politique. Vraiment exceptionnel...

strange-days
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par strange-days le Mar 2 Oct 2012 - 11:44

Harpo a écrit:Oui, l'insoutenable légèreté de l'être a été très important pour moi aussi (Jack London aussi au passage). Ce thème de la légèreté, insoutenable ou pas, est même un leitmotiv chez moi... J'avais été très déçu par le film de Philip Kaufman. Et je ne sais trop pourquoi j'ai l'impression que le relire ne serait pas une bonne idée...

Tu me conforte dans mon idée de ne pas regarder le film. Je ne vois absolument pas comment mettre une œuvre telle que celle-ci en image, d'autant que contrairement à certains bouquins je n'ai pas l'impression qu'il soit particulièrement visuel. De toute façon rares sont les bonnes adaptation au cinéma...

Le paradoxe entre lourdeur et légèreté est un des axes principal de ma vie. C'est un combat, une lutte perpétuelle... Que faire ? S'enliser dans la lourdeur ou bien se laisser aller à la légèreté ? Comment trouver un équilibre entre les deux ?
Ça me fait penser à une phrase dans une chanson des Who (905): "At each end of my life is an open door". Deux portes grandes ouvertes qui exercent toute les deux une attirance inouïe.

(Oui, je pars un peu dans mes délires là, mais comment décrire cela autrement ?)

strange-days
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par Invité le Mar 2 Oct 2012 - 11:58

Mes autres livres préférés ne sont pas nécessairement des romans (j'en lis peu, à vrai dire), mais parmi eux, il y-a Lignes de faille, de Nancy Huston. Et les romans de Nancy Huston en général, en fait. Tu connais ? Lignes de faille m'avait, dans une certaine mesure, un peu rappelé L'insoutenable légètereté de l'être de par sa forme : on passe de l'esprit de l'un à l'esprit de l'autre. drunken

S'agissant de Jack London : je ne connais pas Martin Eden, mais juste L'appel de la forêt et Croc-blanc que j'ai lus et aimés quand j'étais enfant. Martin Eden me fait de l'oeil maintenant... Rolling Eyes , de même que la pile des à peu près 100 bouquins en attente de lecture qui dorment chez moi (oui oui, je les ai comptés. "Maladie du livre" : prochainement dans le DSM...). Soupiiiir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par ⚡ Foxy Charlie ⚡ le Mar 2 Oct 2012 - 12:02

Hello, lire ton fil m'a inspiré un disclaimer en musique sur le mien... MERCI!!!
Le Fox te souhaite la bienvenue strange girl
Trance

⚡ Foxy Charlie ⚡
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1143
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 34
Localisation : Sur son terril

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par strange-days le Mar 2 Oct 2012 - 12:03

@Eleu Tessera

Ne t'inquiète pas, j'adore les interrogatoires. Je suis si peu habituée à ce qu'on me pose des questions Smile

Pour mon livre la réponse n'est pas très originale, c'est suite à une grosse, très grosse déception amoureuse (j'aimerais pouvoir dire "rupture" mais ce n'était même pas le cas).

Pour mes études à vrai dire je n'avais même pas fait le lycée par correspondance, je suis aller passer mes examens au pif, en espèrent que ça passe et c'est passé. Mais malheureusement j'ai conscience que ce qui marchait alors ne marchera plus dans les études supérieures, et même travailler à la maison je ne m'en sens pas la force. Toujours les mêmes questions. Un diplôme d'accord, mais pourquoi ? Et pour quel métier ? Quelle vie ? Quels projets d'avenir ?
Je n'arrive pas à trouver un quelconque sens à cela. À vrai dire j'essaie d'abord de privilégier mes relations sociales, à me forcer à aller à la Fac pour être avec des gens, et espérer intimement faire LA bonne rencontre. Mais c'est dur, je suis sur le point de tout lâcher.
D'autant plus que mon choix pour le droit n'est qu'une question de commodité. En gros je n'ai pas vraiment eu le choix. Je n'ai jamais voulu faire ça et c'est une matière que je déteste au plus haut point (apprendre des pages et des pages par cœur, quel supplice pour des cerveaux tels que les nôtres... C'est à rendre dingue !)

La musique et la littérature, je suppose que c'est une façon d'atteindre un absolu qui n'existe pas dans la vie réelle. Et c'est rassurant, de lire telle ou telle phrase et de se dire: "mais oui, c'est exactement ça que je ressens. Je ne suis peut être pas folle finalement..."
Pour la musique c'est encore plus immédiat. C'est posé là, comme ça, comme une évidence. Un instantané sur d'autres époques, d'autres histoires, d'autres sensibilités. J'ai souvent l'impression que la musique ne fait que réveiller quelque chose qui était déjà là à la base, et me pousse aux frontières de la perception.

Et toi ? Je suppose que tu as une présentation qui traîne quelque part mais si le cœur t'en dis je suis curieuse d'apprendre à te connaître un peu mieux Smile

strange-days
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par ⚡ Foxy Charlie ⚡ le Mar 2 Oct 2012 - 12:05

Protée G. a écrit:Mes autres livres préférés ne sont pas nécessairement des romans (j'en lis peu, à vrai dire), mais parmi eux, il y-a Lignes de faille, de Nancy Huston. Et les romans de Nancy Huston en général, en fait. Tu connais ? Lignes de faille m'avait, dans une certaine mesure, un peu rappelé L'insoutenable légètereté de l'être de par sa forme : on passe de l'esprit de l'un à l'esprit de l'autre. drunken

S'agissant de Jack London : je ne connais pas Martin Eden, mais juste L'appel de la forêt et Croc-blanc que j'ai lus et aimés quand j'étais enfant. Martin Eden me fait de l'oeil maintenant... Rolling Eyes , de même que la pile des à peu près 100 bouquins en attente de lecture qui dorment chez moi (oui oui, je les ai comptés. "Maladie du livre" : prochainement dans le DSM...). Soupiiiir.

Purée, je t'ai à l'oeil toi!! cfr. Nancy Houston.
Je te garde en mémoire, quand j'aurai l'esprit plus clair et apaisé.
A bientôt, ou pas, car de mon côté, j'ai du chemin à faire à pattes (beaucoup de pattes d'ailleurs - merci vous autres What a Face )

⚡ Foxy Charlie ⚡
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1143
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 34
Localisation : Sur son terril

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par strange-days le Mar 2 Oct 2012 - 12:12

@Protée G. J'ai entendu parler de lignes de faille à de nombreuses reprises, je soupçonne même qu'il dorme quelque part dans ma bibliothèque, si tel est le cas je crois qu'il va bientôt en sortir Wink
En tout cas je te conseille vivement Martin Eden si tu as l'occasion. C'est le genre de livre qui marque, auquel on attribut un "avant" et un "après". C'est totalement différent de Croc-Blanc et de l'appel de la forêt, je dirais presque à l'opposé. D'ailleurs c'est drôle parce que dans l'imaginaire collectif London est souvent cantoné au statut d'auteur pour adolescent et c'est bien dommage.
D'ailleurs je ne sais même plus comment je l'ai découvert... J'ai du tomber dessus par hasard en librairie (comme quoi le hasard fait parfois bien les choses !)

strange-days
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: I'm a stranger in a strange land...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum