L'horreur ce test... ou c'est que moi ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

restitution test QI

Message par oufy-dame le Mer 3 Oct 2012 - 23:12

Betadream a écrit:oui mdr ....
Du coup question bête (enfin aucune question n'est vraiment bête mais bon), comment sont donné les résultats?
Est-ce que le psy dit de but en blanc vous êtes ou n'êtes pas surdoué?
J'ai un peu peur de la façon dont je vais réagir. En général dès que je me sens touché, en danger (car je ne peux pas lacher mes émotions) j'ai tendance à pleurer. En fait je pleure facilement ! et ça me met en position de faiblesse, ce que je déteste.

Comment vous avez réagis ?
Histoire que je me prépare pour ne pas être prise au dépourvu selon le résultat.

Normalement, il y a une restitution orale en face de toi (sur ton fonctionnement, etc.) et un compte rendu écrit t'est remis, mais certains psys ne font pas tout ça. On peut aussi te donner la liste de tes scores à chaque subtest.

Souviens-toi aussi que 130, 132 ou 134, c'est du même ordre de grandeur. Et il n'y a pas de frontière stricte entre les 2.1% et les "autres". A mon avis, on doit mieux pouvoir se comprendre entre personnes se situant dans les 5 % les plus élevés... mis à part les pathos de chacun ;-)

En tout cas, qq soit ton score, tu peux demander à quel percentile de la population ça correspond ?

Concernant ce que tu as répondu sur l'école, ça t'appartient, et si bcp de tes réponses sont du me^me genre, tu peux en discuter...

Pour stresser moins et gérer tes émotions, il y a la méditation de pleine conscience, mais il y a un site belge qui dit que c'est déconseillé en cas de TDA, alors... demande à un(e) psychiatre ?

oufy-dame
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 50
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horreur ce test... ou c'est que moi ?

Message par Betadream le Jeu 4 Oct 2012 - 1:15

Oufy, merci de ta réponse.

Alors juste une petite chose, mon tel était coupé (meme si ça sert pas a grand chose ici, on a pas de réseau dans notre village paumé) mais c'était une notification (vive l'iphone) et pour ce qui est de ne pas avoir viré ma famille c'est tout simplement parce que mon mari travaille de la maison (j'allais pas le foutre dehors lol) et ma fille je ne peux pas la faire garder faute de moyen.

Nous n'avons pas de salaire et vivons des minimasociaux. Si je voulais faire ce test c'est pour sortir de ce merdier et m'engager dans une reprise d'études universitaire, mais malheureusement si je me lance, je perd le rsa. Merci la France pour ces abérrances... Enfin c'est une autre histoire. Mais voilà à quoi on est réduit avec une société en plus!

Prendre de la ritaline, mouai, je suis pas trop médicament. On me mettait souvent sous xanax, lexomil et une psychiatre m'avait donné du prozac. j'ai jamais pris cet anti depresseur (pour moi c'était pas utile).

Sinon oui, j'ai ce problème aussi, j'aime pas lire des livres. Je passe trop de temps sur une même phrase. Du coup j'ai découvert les livres audio, que j'ecoute avant de m'endormir, mais un exmple , c'est assez amusant : Ca fait déjà bien 20 fois que je réécoute le premier tome d'harry potter et je découvre encore des choses aujourd'hui. Comme quoi à chaque écoute je suis présente sur un passage différent. D'ici la 100ième écoute j'aurais peut-être réussi à l'entendre entièrement.

Ex : as-tu pris plaisir à chercher les réponses, stresses-tu facilement, t'es-tu braquée comme certains à l'école, etc.

J'ai pris du plaisir pour certaines aspect du test, d'autre moins car j'ai stressé, suée lol facepalm et je me suis braqué sur la mémoire. Ca m'a saoulé, moi qui ai une très bonne mémoire visuelle, la impossible de sortir quoique que ce soit.

Mais sur beaucoup d'autres point je me suis amusé, avec une réserve, car je pensais encore aux erreurs que j'avais commis auparavant.

Par contre, je crois qu'elle va me faire un bilan psychologique, enfin elle m'avait parlé du test de rorschach, mais elle m'a dit qu'elle me fera peut-être un autre test car il y en a d'autre et qu'elle avait vu que j'avais peur du rorschach et que mes réponses seront peut-être .... Elle n'a pas dit la suite mais j'ai répondu pour elle, hors sujet, bizzarre, s'apparentant à des réponses d'un skizophrène (je sais pas comment ça s'écrit.).

Je sais pas si d'autre ont passé ça en plus...

Betadream
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 34
Localisation : Franche-Comté

http://japprends-le-piano.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horreur ce test... ou c'est que moi ?

Message par C12H23O2Na le Jeu 4 Oct 2012 - 7:14

Betadream a écrit:Est-ce que le psy dit de but en blanc vous êtes ou n'êtes pas surdoué?

La mienne me l'a carrément dit à la fin du test, enfin elle l'a présenté comme ceci : "ce que vous êtes ne correspond pas à ce qu'on appelle surdoué ou précoce, mais cela s'y apparente et il n'est pas surprenant que vous vous soyez reconnu dans la description qu'en fait Siaud-Facchin".

J'ai un peu peur de la façon dont je vais réagir. En général dès que je me sens touché, en danger (car je ne peux pas lâcher mes émotions) j'ai tendance à pleurer. En fait je pleure facilement ! et ça me met en position de faiblesse, ce que je déteste.

Je ne sais pas trop quoi te dire, mais pourquoi ne pas en parler avec ton psy lors du CR ? Ça fait parti de son métier !

Comment vous avez réagis ?
Histoire que je me prépare pour ne pas être prise au dépourvu selon le résultat.

Qu'est-ce que ça t'apporterais de savoir cela ? Je veux dire : chacun a sa manière de réagir. C'est vrai que ça fait bizarre quand "on y croit" et que d'un coup on vous dit "bah non, c'est pas ça" - je mentirais si je disais ne pas avoir été un peu "déçu" quelque part - mais d'un autre côté, quel soulagement de pouvoir se connaître enfin un peu plus (et de se dire "ce n'était donc pas entièrement ma faute" !).

PS: Le Ritalin (eh oui, c'est masculin Razz ) n'est pas un anti-dépresseur mais un psychostimulant qui agit sur la dopamine - un neurotransmetteur dont la régulation est perturbée chez les personnes atteintes de TDAH. Ceci étant dit, il n'est pas le seul médicament que l'on peut prescrire en cas de TDAH et le traitement doit impérativement être personnalisé, car chaque individu répond différemment au traitement. Pour ma part, j'ai choisi de ne pas le prendre, j'ai déjà de bonnes méthodes de compensations, même si elles ne sont pas parfaites.

C12H23O2Na
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 577
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 38
Localisation : Savoie, planète terre (enfin je crois)

http://intelligencedifferente.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horreur ce test... ou c'est que moi ?

Message par Ananke le Jeu 4 Oct 2012 - 15:20

Bonjour à tous, bonjour Betadream !

Je découvre ce fil de discussion par hasard, et prenant largement conscience de l'égarement justifié de Betadream, j'ose m'incruster ici.
J'ai passé ce WAIS il y a 4 ans, et, dans l'attente de mes résultats, je n'ai pu me retenir de potasser la psychotechnique dans ses confins. Je n'interviens d'ailleurs sur ce forum que bien souvent à ce sujet : de l'objectif. Clair et net. Psychotechnique et tests de Weschler qui nous égarent, nous questionnent, déstabilisent !

Tout d'abord, le test d'un zèbre ado-adulte (WAIS donc) est rarement homogène : il peut exister des différences entre indices (ICV-IOP-IMT-IVT) jusqu'à 40 points > vous pouvez passer du "THQI" à la normalité.

L'IMT mesure la mémoire de travail, l'IVT la vitesse de traitement : ce sont le "dosage" de deux possibles outils cognitifs, qui ne sont pas forcément ceux des zèbres... Il s'agit de ne pas focaliser sur vos résultats à cet endroit-là, qui peuvent faire chuter votre QI total de 10-15 points !



L'ICV mesure l'intelligence cristallisée, celle qui vous avez pu acquérir lors de votre scolarité et au-delà.
- À écarter chez tous les zèbres qui ont foiré leur scolarité, et/ou ne se sont pas intéressés au fonctionnement sociétal, ont boudé toute culture générale, ont des difficultés d'insertion...
- À retenir chez ceux qui se sont assez bien intégrés, ou ont aimé apprendre ouvertement ou en cachette (conscients quelque part de leurs capacités, ou ne pouvant réfréner de vifs intérêts pour le milieu dans lequel ils ont vécu).

L'IOP (ou IRP) mesure l'intelligence dite "fluide" (innée et non acquise comme dans l'ICV) l'organisation / le raisonnement perceptif : tout ce qui est visuo-spatial, observation-logique. Pour tous ceux qui ont des problèmes de concentration (fortement révélés d'ailleurs dans l'IMT), cet indice est davantage révélateur de zébritude : car vous pouvez vous focaliser visuellement seul, tranquille sur quelque chose (de présent devant vous ou dans vos mains !).

IMT : tout zèbre trop "sensible" à l'environnement extérieur, ne pourra qu'être déconcentré (déficit de l'inhibition latente, tout percevoir autour de soi). Il suffit souvent d'ailleurs de se dire : "il faut absolument que je retienne ce que le psy m'édicte", pour ne rien retenir (stress de focalisation). Mémoire de travail "orale" et non "visuelle"...

IVT : vitesse de traitement (écrite !), donc. Les pages (symboles) ou le tableau à remplir (codes) permettent une concentration moins influencée par l'environnement extérieur, mais le facteur stress (rapidité, obligation de rapidité, vite, vite, chronomètre !) est bien plus important, et défavorisera les zèbres plus sensibles à cela. Et les zèbres avec difficulté graphomotrices (votre rapidité-agilité au stylo !) (code).



Je vous fais maintenant un étalage de ce que mesure les subtests précisément, avec atouts et inconvénients. Le WAIS III est ici concerné (quelques modifications de subtests dans le IV, les moins "pertinents" (saturations ou coefficients de fidélité moindres) ayant été remplacés).
Note : lorsque j'écris sous-performer, c'est obtenir un résultat normal-moyen, et non bon voire très bon-maximal !


QI dit "verbal", intelligence cristallisée

ICV :
• Vocabulaire > capacité d'apprentissage, communication. Souvent influencé par la qualité du milieu social. Notion de conception : capacité d'élaboration conceptuelle. Acquisition des connaissances sociales, scientifiques et humaines.
Ex : Les zèbres qui ont boudé les bouquins, la lecture, ou plus généralement qui se sont désintéressés de leur milieu, à conduite plutôt solitaire, ne devront pas scotcher sur ce résultat. Tout comme ceux qui éprouvent des difficultés à synthétiser des notions (pensée arborescente = "on sait mais on ne sait pas expliquer"), et donc définir en mots clairs.

• Similitudes : pensée logique, capacité de généralisation. Formation de concepts verbaux et de catégories hiérarchisées.
Souvent planté par les zèbres, qui ont du mal à situer où se trouve le "degré" de généralisation (ex : concernant voiture-bateau, oublier de dire comme Batedream que ce sont tout simplement deux moyens de locomotion, -car impossible : c'est trop évident-, et se prendre le chou sur l'éventuel point commun de leurs possibles "enveloppes physiques", et sortir un matériau commun à leur carrosserie ou carène... Rires !) (Je suis moi-même partie à un moment dans une explication moléculaire, concernant une autre question...).

• Information. Questions de culture générale... Et je reprends ici ce que j'ai écrit plus haut :
- À écarter chez tous les zèbres qui ont foiré leur scolarité, et/ou ne se sont pas intéressés au fonctionnement sociétal, ont boudé toute culture générale, ont des difficultés d'insertion...
- À retenir chez ceux qui se sont assez bien intégrés, ou ont aimé apprendre ouvertement ou en cachette (conscients quelque part de leurs capacités, ou ne pouvant réfréner de vifs intérêts pour le milieu dans lequel ils ont évolué).
Mais encore, tous ceux qui ont horreur des étalages de culture G, ont tendance à se braquer devant, ou sont persuadés de ne pas être "cultivés" : ne peuvent que sous-performer à ce test. (En ce qui me concerne, le jeu Trivial Pursuit, à la mode à un moment dans les soirées entre amis, me fichait largos en colère. Je le trouvais débile, fait pour les crâneurs en désir de reconnaissance... ^^)

À cet ICV, s'ajoute un autre subtest pour le calcul du QI verbal : compréhension. Mesure de jugement social et des conventions sociales. Révèle votre intérêt pour la société (ou les êtres humains en général : besoins, lois, organisation, politique...), bref, son fonctionnement. Et en quelque sorte, votre possible intégration dans cette société, ou acceptation du système (> sans commentaires... dépend du type de zèbre, quoi).

IMT (mémoire de travail) : possible outil cognitif (et rien d'autre)
• Mémoire des chiffres et séquence lettres-chiffres. Voir ce que j'ai rédigé plus haut.

• Arithmétique : contre toute attente, ne mesure pas que votre capacité de calcul mental ! Mais essentiellement une mémoire de travail ("orale"). Vous ne pouvez donner un résultat si vous n'avez pu mémoriser les chiffres de l'énoncé, et l'énoncé proprement dit. > Même désavantage que les subtests de l'IMT. Il s'agit de mettre en œuvre un traitement séquentiel, linéaire, déroulé selon votre mémoire auditive (pas de traitement "arborescent", vous ne pouvez visionner ces chiffres sur une page et y déployer vos petites branches rapides et efficaces : vous avez le résultat, souvent sans savoir comment vous avez fait). Révèle évidemment toute difficulté de concentration-attention, et l'anxiété (capacité à travailler sous pression).


QI dit "performant", intelligence fluide

IOP
• Complètements d'images (détails qui manquent). Discriminer l'essentiel de l'accessoire. Sens de l'observation. Les zèbres s'y éclatent souvent. Mais se pose un problème sur les derniers items : est souvent donnée une réponse trop "compliquée", car le degré de difficulté est mal évalué, sur-évalué. Ex : devant une image de baraque, sortir un défaut de perspective, pourtant réel, mais la réponse est plus simple...

• Cubes. Élaboré à partir des "cubes de Koh", un test de QI à part entière. Intelligence générale pure, capacité d'analyse + synthèse visuelle, visualisation spatiale, + coordination visuomotrice (votre agilité dans la manipulation). Stratégie analytique (fragmenter), et globale (reproduire / reformer / tenter). Très révélateur de douance. Mais les zèbres malhabiles de leurs paluches, ou persuadés de leur côté davantage "littéraire" que "scientifique", y sous-performeront.

• Matrices. Raisonnement logique. Identification de ces règles de logique, puis application de ces mêmes règles (est sollicité également leur mémorisation, dans la gamberge-foutoir déployée !). Flexibilité mentale, créativité (car hypothèses de solution à inventer/deviner). Idem : les zèbres persuadés de leur côté davantage "littéraire" que "scientifique", ou de n'avoir aucune logique, d'être "bordéliques", y sous-performeront. Souvent également, sur-évaluation du degré de difficulté dans les derniers items : y répondre du trop compliqué, même si solution possible (ex : il y a une, puis deux règles de logiques, mais jamais trois !). Très révélateur de douance, toutefois.

À cet IOP, s'ajoute un autre subtest pour le calcul du QI performant : arrangement d'images. Compréhension des situations : distinguer l'essentiel de l'accessoire, puis travail de séquence temporelle. Flexibilité mentale toujours. Les zèbres paumés côté temps - temporalité y sous-performeront. Attention à ne pas être trop original ou divergent (eh oui) : ajouter un peu de dynamisme, de profondeur ou de suspense dans les histoires en BD que vous reconstituez vous desservira. En gros : ce sont des histoires en plan séquence toutes bêtes, et non avec des plans de coupe (comme au ciné, avec un montage qui ajoute rythme et intérêt ;-)...

IVT (vitesse de traitement)
Code et symboles. Voir ce que j'ai écrit plus haut. Mais encore : important ! Ces deux subtests reflètent également le désir de réussite. Si vous êtes fonceur, avec de la gnaque, battant (ou si ce test vous a collé l'envie d'être ainsi, un mini confiant, envie de savoir à tout prix, exploser le truc ;-) : ces deux subtests ne vous poseront pas de problèmes (si vous n'avez pas de problème d'attention également, si vous réagissez bien au stress, et si vous n'avez pas de prob grapho-moteurs, hein, aussi).



- Tout psy devrait connaitre la spécificité de ces subtests : ce qu'ils mesurent précisément. Mais ce n'est quasi jamais le cas, excepté pour ceux qui sont spécialisés dans la détection de profils aux extrêmes de cette courbe de Gauss : niveau très bas / dysfonctionnements-dysharmonies-dyssynchronies révélatrices (ex : TDAH - dyslexie - retards mentaux, bref, vous voyez, quoi), ou niveau haut voire très haut (douance ! mais aussi profils autistiques particuliers, ou les possibles deux ensemble, quoi) (précision : pour l'autisme / asperger, valse totale d'un extrême à l'autre, parfois).
- Tout psy devrait comprendre l'importance de l'anamnèse : cet entretien préalable à la passation. Où l'on détecte déjà blocages ou aisances, privilèges, petits indice de. Puis ensuite, accorder plus ou moins d'attention à certains subtests en fonction de. Exemple : Batedream, au lu de ce que tu relates de toi, tout subtest trop influençable par le stress, ou mesurant concentration, ou... ta culture G et ta connaissance de la société certainement aussi, devrait être écarté dans le diagnostic de ta douance. Mais révélateurs d'autres choses (ex : possible TDAH, ou déficit large de l'inhibition latente, ultra sensibilité au stress, pensée certainement arborescente et divergente, mémoire essentiellement visuelle et non auditive, etc.).

En conclusion, nous sommes tous particuliers, profils hétérogènes divers. Seuls quelques subtests (au mini 2) dans les indices principaux (ICV et/ou IOP-IRP) nous trahissent de façon flagrante, et aucunement un chiffre de QI général (dommage, car n'est retenu que celui-ci !).
Sachez d'autant plus que le WAIS a un effet plafond : donnez une seule réponse qui ne correspond pas à la solution définie dans le bouquin de passation (et donc pas uniquement fausse, elle peut être à côté de la plaque ou trop "élaborée" même si juste), et votre indice chutera de 4 points par réponse inadéquate, et vos QI de deux points. Ex : dans mon IOP, j'ai donné deux réponses trop compliquées : l'une à "complètement d'images" (dernière question), et l'autre à Matrices (dernière question itou), et j'ai chuté du score maximal en IOP de 150 à 142... (Mais ouf, restant révélateur de zébritude !)
Mais encore, pour tout zèbre sensible au stress, et/ou avec difficultés de concentration, réussir totalement un subtest est fort peu probable, car la plupart ont un bonus de points selon rapidité (chrono).

Batedream : si l'on tient compte de ce que tu écris sur toi ici, ta surdouance ne peut se révéler assurément (non parasitée), à mon avis, que dans ton IOP, totalement ou partiellement ! > Cubes, matrices, ou complètement d'images (bonus points rapidité en moins, peut-être, quand il y en a). Concernant tes résultats certainement moins "supérieurs" aux autres subtests : que ceux-ci ne te servent qu'à en apprendre davantage sur toi (ex : désinvestissements, blocages, albatros, TDAH, divergence, etc.).

Et je rééitère : le QI total est une vaste connerie pour la détection de la surdouance. Il n'est d'ailleurs bien souvent pas calculable, à cause de la dispersion entre les différents résultats au subtests (mais les psy vérifient rarement la dispersion (tableaux supplémentaires à remplir lors de la correction : ils ne savent pas ou n'ont pas le temps de)... et de toute façon, seul le QI total a toujours compté (alors il est donné, point barre).

Voilà ma tartine, ouf. Je sais qu'il serait bon un jour de faire un post-it "psychotechnique". Afin de clarifier les choses sur ce seul moyen de détection (à nos jours) : particulier...

J'ai essentiellement potassé le bouquin de Jacques Grégoire (L'examen clinique de l'intelligence de l'adulte), et des recherches CNRS (labo de Lautrey), et d'autres trucs encore : synthèse (c'est chiant les synthèses, ouf, c'est fini) (et encore, j'ai pas tout raconté ! ^^)

PS : le WAIS IV, même s'il semble plus "difficile", est davantage révélateur de douance (si on sait en quoi !). Un nouvel indice (IAG, indice d'aptitude générale) est calculé (d'après l'ICV et l'IOP-IRP), écartant les deux autres indices "outils" problématiques (IMT et IVT) (non révélateurs, pénalisants en fait), et il est ainsi plus révélateur de. Mais encore, des subtests (au nombre de 3) trop dépendants de l'aisance motrice ont été remplacés. Et enfin, les épreuves sont moins chronométrées...


Dernière édition par Ananke le Mar 25 Déc 2012 - 14:28, édité 2 fois (Raison : Correction d'un mot (hétérogène / homogène), confusion)

Ananke
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 43
Localisation : IdF - vallée de la Chevreuse (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horreur ce test... ou c'est que moi ?

Message par C12H23O2Na le Jeu 4 Oct 2012 - 17:39

Intéressant, dommage que je n'ai pas le temps de lire ces sources Very Happy
Enfin, peut-être quand j'aurais moins de boulot (je mets de côté)

Cela confirme ce que j'ai conclu de mon propre test : c'est plus l'analyse des subtests que le résultat global qui peut déterminer quoi que ce soit.

Petite question hors sujet : comment mesures-tu la "pensée en arborescence" ?? Si je comprends à peu près ce que c'est (suffisamment, en tous cas, pour avoir conscience que ce n'est pas mon mode de pensée), j'ai du mal à saisir comment on peut la détecter - je veux dire, comment différencier cela de la "profusion d'idées" que peut causer un TDA/H (ce que j'ai en partie) ?

C12H23O2Na
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 577
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 38
Localisation : Savoie, planète terre (enfin je crois)

http://intelligencedifferente.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horreur ce test... ou c'est que moi ?

Message par Betadream le Jeu 4 Oct 2012 - 17:43

Merci Ananke,
Réponse très très très longue, mais j'ai réussi à tout lire oufff Smile

Alors en te lisant, je me suis dit (bah en fin de compte j'ai pas tant échoué que ça aux tests).

Pour résumé, les images avec ce qu'il manque (mis à part mes expressions bizzarre , ben oui coté allemand lol) j'en ai loupé juste une.

Pour les cubes, je les ai résolus assez rapidement sauf 1 au début et après je râlais en les faisant alors que j'y arrivais assez vite.

Pour les histoires, elles était toute presque dans l'ordre lol , ça donnait en général 51234 ou 15234. J'avais du mal avec la dernière.

Culture G, pour quelqu'un qui n'a fait qu'un CAP je pense m'être bien sorti, sauf pour quelques questions (2 ou 3) ou je suis parti en loucoum.

Logique (matrice) : les 2 derniers m'ont posé problème

Mémoire : mieu réussi chriffre et lettre que chiffre tout court.

Problème calcul : mon soucis venait de l'écoute de la question, elle était gentille car elle répétait une deuxième fois, la plupart je les ai réussi, mais par fénéantise j'ai répondu au hasard pour d'autres. Je sais calculer, et je le fais avec plaisir quand c'est nécéssaire. Mais là, ça m'ennuyait.

Les puzzles : ça j'ai adoré, je savais ce que c'était avant de les assembler. Plutot rapide et efficace, j'étais fière de moi.

Les séquences à reproduire : j'avais du mal a reproduire les signes, assez rapide mais je pensais trop du coup je devais regarder 2 fois pour savoir ce qui allait à tel endroit (j'en dit pas plus pour ceux qui n'ont pas passé le test, mais ceux qui l'ont passé me comprendront lol). de mémoire il m'en manquait 2.

Et puis les similitudes, je m'en suis pas trop mal sorti, maintenant c'est sur que je sais pas m'expliquer.

Les définitions pareil, des soucis pour expliquer et quelques mots que je ne connaissais pas, mais bon, comme je lis pas beaucoup de livre. Je lis beaucoup mais sur le net et seulement ce qui m'interesse donc pas top.

Je crois que j'ai fait le tour. Mais bon voilà, c'est sure que j'étais moins confiante juste après avoir passé le test, je me sentais vidée, super nulle et tout et tout. Mais avec le recul nécessaire, je ne pense pas avoir été aussi nulle que je le pensais juste après le test.

Voili, voilou...

Betadream
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 34
Localisation : Franche-Comté

http://japprends-le-piano.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horreur ce test... ou c'est que moi ?

Message par Ananke le Jeu 4 Oct 2012 - 20:12

C12H23O2Na a écrit:
Petite question hors sujet : comment mesures-tu la "pensée en arborescence" ?? Si je comprends à peu près ce que c'est (suffisamment, en tous cas, pour avoir conscience que ce n'est pas mon mode de pensée), j'ai du mal à saisir comment on peut la détecter - je veux dire, comment différencier cela de la "profusion d'idées" que peut causer un TDA/H (ce que j'ai en partie) ?
C12H...., bref, "Molécule"
http://www.chemspider.com/Molecular-Formula/C12H23O2 (;-)

Cette pensée en arborescence est souvent mise en lumière dans certains subtests que j'ai cité : ex > arithmétique (nécessite un raisonnement linéaire), ou similitudes (capacité de synthèse simple, sans s'égarer dans des branches de points communs ultra-complexes ^^). Si la ou le psy connait ce mode de raisonnement, elle peut également le détecter si vous formulez vos raisonnements à voix haute (souvent le cas). Ce raisonnement, s'il reste "logique", clair et net, non éparpillé, se distingue donc du trouble de l'attention ou hyperactivité. Enfin, pour qui est averti ! Si le trouble est soupçonné, de toute façon, il sera creusé.

-

Batedream, te voilà rassurée ?
Encore !

D'après ce que tu écris...

IOP : tu aurais un 19/19 à cubes, un 15 ou 16 sur 17 aux matrices (1 ou 2 de loupées), et un 13/15 à Complètement d'images (1 de loupée). Soit un IOP à 140 ou 142. Si toutefois tu n'as rien loupé d'autre, n'est-ce-pas, en ayant obtenu les bonus "points rapidité" à la fin des subtests !
+ Arrangement d'images. Tu aurais au mini à mon avis un 14/16. Tu sembles avoir donné parfois (deux histoires offrent surtout cette possibilité) un autre ordre d'image, juste mais rapportant moins de points (1 point sur 2). Mais idem : bonus points, chrono de 2 min à 30 sec.
+ Assemblage d'objet (puzzle), tu sembles bien t'être amusée, aucun soucis : 19/19, si bonus rapidité également.

IVT
Code : si tu n'as pas rempli environ les deux dernières lignes du tableau, tu as une note moyenne ou supérieure (10 à 14)... sur 19
Symboles : tu n'en parles pas (repérer l'absence ou la présence d'un symbole planqué dans une ligne, et cocher la case oui ou non). Toi seule sais !

D'après ce que tu décris toujours, tu aurais un excellent IOP, un IVT moyen ou moyen-supérieur, ce qui te donnerai un QI performant supérieur (zone 133-138), même si amoindri par ton IVT.

ICV : tu aurais un 14 environ sur 18 à Information (culture G), si tu ne t'es plantée qu'à 2-3 questions. Vocabulaire : résultat moyen à mon avis (genre 10-11 sur 19). Ah, toi seule sais encore, ou saura...(33 mots à définir / 0 - 1 ou 2 points attribués par question). Similitudes : toi seule sais toujours, ou bref... tu verras bien ! (19 questions à 0, 1 ou 2 points toujours). Arithmétique et compréhension : résultat moyen aussi à mon avis (prob' de concentration, mémoire et synthèse).

IMT : à te lire, résultat moyen ou moyen supérieur...

En conclusion, ton IOP serait ultra-révélateur, et ton QI performant aussi (mais moins flagrant, car certainement diminué par l'IVT) (QIP = IOP + IVT).
Ton ICV serait moins révélateur, surtout couplé à l'indice IMT dans lequel tu as eu du mal à te concentrer... (QI verbal, QIV = ICV + IMT)


Ananke
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 43
Localisation : IdF - vallée de la Chevreuse (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horreur ce test... ou c'est que moi ?

Message par Dolp78 le Jeu 4 Oct 2012 - 21:22

Bon je n'ai pas tout lu, j'ai juste "attrapé" une phrase dans la multitude "le test d'un zèbre ado-adulte (WAIS donc) est rarement hétérogène" ... Je ne sais vraiment s'il est possible d'être aussi catégorique, mais bon. Par contre s'il l'est, hétérogène, c'est un indice fort de TDA-H. Une validation de diagnostic dans ce domaine ...
C'est ce que j'ai. Mon QI général n'a donc pas été calculé car il n'aurait rien signifié. Par contre depuis je sais que j'ai un TDAH et je le traite ... donc je reprend confiance en moi ... et comprend les décalages forts avec mon environnement professionnel qui ne fonctionne pas avec cette fameuse "pensée en arborescence" dont il est également question plus haut ...

Dolp78
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 235
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 49
Localisation : A l'ouest ... sur les bords d'un fleuve sinueux qui boucle et reboucle ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horreur ce test... ou c'est que moi ?

Message par Ananke le Jeu 4 Oct 2012 - 21:40

Dolp78 a écrit:Bon je n'ai pas tout lu, j'ai juste "attrapé" une phrase dans la multitude "le test d'un zèbre ado-adulte (WAIS donc) est rarement hétérogène" ...

Ah, zut, je me suis plantée, Dolph, je voulais dire "homogène" bien sûr. Rarement homogène (à QI total bien souvent incalculable !).
Je confonds souvent ces deux mots... Je vais aller corriger, si possible, plus haut.

PS : ne soulignez pas trop la longueur de mon méga post, car il se voulait super explicatif, à des fins de compréhension totale et de possible soulagement. Ok ?
What a Face

Ananke
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 43
Localisation : IdF - vallée de la Chevreuse (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horreur ce test... ou c'est que moi ?

Message par Ananke le Jeu 4 Oct 2012 - 22:17

Rapido, grosso modo.

• Si vous avez vos résultats aux différents subtests... Faites-en la note moyenne, et comparez chaque note de subtest avec cette moyenne. Si cette différence est de plus de 2,5 points environ (niveau de significativité statistique), cochez le subtest en question, puis comptabilisez-les.

> Grégoire, P211 : "4 notes ou plus s'écartant significativement de la moyenne mettent sérieusement en question la valeur du QI total". (À 3 notes, c'est limite...)

• Mais encore, si vous avez vos notes aux différents indices, et vos QIP et QIV...
- Si QIV et QIP présentent une différence supérieure à 10,21 (niveau de significativité statistique)
- si ICV et IOP (alias IRP) : différence sup. à 11,33
- si ICV et IMT : différence sup. à 10,35
- si IOP et IVT : différence sup. à 12,93
- si ICV et IVT : différence sup. à 11,82
- si IOP et IMT : différence sup. à 14,13
- si IMT et IVT : différence sup. à 13,36

> idem, comptabilisez. Si une différence significative dans ces 7 calculs apparait à 3 reprises ou plus, votre QI n'est pas calculable, ou moindre reflet de.

La condition pour qu'un QI total soit calculable est son homogénéité, une homogénéité pas trop malmenée ! Le seuil placé à 130 est donc stupide, car rares sont les profils de zèbres homogènes (ils éclatent des subtests, tout en ayant des résultats moyens à d'autres) (ex : ceux d'IVT ou IMT).

Dolph, ta ou ton psy a donc bien fait, apparemment. (Il/elle a dû vérifier cette dispersion.)


PS : j'ai écrit cela pour ceux qui doutent de leur QI total, dans leurs antipodes de résultats aux différents subtests. Batedream, tu pourras faire plus tard ta dispersion si cela t'intéresse, ou t'apprend des choses...

PPS : qui pourrait rassembler un fil "post-it" de tout ce qui a pu être dit sur ce test dans la rubrique où nous sommes ? Pas moi, j'ai la flegme, et je préfère tartiner catimini (rires).

Ananke
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 43
Localisation : IdF - vallée de la Chevreuse (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horreur ce test... ou c'est que moi ?

Message par Zebra56 le Ven 5 Oct 2012 - 3:22

Ananke a écrit:

• Similitudes : pensée logique, capacité de généralisation. Formation de concepts verbaux et de catégories hiérarchisées.
Souvent planté par les zèbres, qui ont du mal à situer où se trouve le "degré" de généralisation (ex : concernant voiture-bateau, oublier de dire comme Batedream que ce sont tout simplement deux moyens de locomotion, -car impossible : c'est trop évident-, et se prendre le chou sur l'éventuel point commun de leurs possibles "enveloppes physiques", et sortir un matériau commun à leur carrosserie ou carène... Rires !) (Je suis moi-même partie à un moment dans une explication moléculaire, concernant une autre question...).


Ha ha !!! Razz EXACTEMENT ! Et je ne vois pas en vertu de quoi une règle logique serait plus valable qu'une autre, sous prétexte que la majorité n'a pas décelé l'existence de la deuxième ! tongue

Exemple tout bête (vu je ne sais plus où) : chercher l'intrus dans une liste de 5 animaux, dont 4 mammifères et 1 oiseau. La réponse attendue n'avait aucun rapport avec la zoologie, il fallait simplement compter les lettres des mots et l'intrus était un mammifère. Evidemment, pour moi, l'intrus était l'oiseau ! clown

Zebra56
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 334
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 42
Localisation : Surtout ailleurs...

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horreur ce test... ou c'est que moi ?

Message par Florence le Jeu 27 Mar 2014 - 10:41

Je ne sais si beta tu es tjs sur le forum mais alors? Qu'en est il du résultat?

Florence
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 52
Date d'inscription : 13/03/2014
Age : 28
Localisation : île de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horreur ce test... ou c'est que moi ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum