Bisounours

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bisounours

Message par Noumi le Lun 5 Sep 2011 - 23:21

Je pense avoir enfin réussir à trouver comment expliquer ce qu'est pour moi être bisounours. Surtout je pense que mon expérience de ces deux dernières années m'a permis d'avoir une vision plus clair de ce que peut être un bisounours.

1) Historiquement pour les enfants:

Bisounours, ne l'oublions pas, est au départ un dessin animé. Le mécanisme de la version des années 80 (je ne connais pas celle qui a été fait ces derniers temps) peut être défini ainsi:
Certains enfants sur terre sont "méchant", tout du moins désagréable pour leurs petits camarades ainsi que pour eux même, ou bien sont-il tout simplement malheureux. A ce moment là les bisounours sont appelés à la rescousse. A coup d'écoute, de compréhension et d'amour ils aident ces enfants à aller mieux.
Il y avait bien un méchant. Il voulait les empêcher d'améliorer l'état de bien être de ces enfants, il était froid, mais physiquement froid (il était tout plein de glace sur lui). Ce sont toujours les bisounours qui gagnent (bisounours power).

En tout cas voilà les bisounours tel que je m'en rappelle.
Ce que j'en retire c'est qu'on peut changer les autres avec de l'amour (rayon d'arc-en-ciel des bisounours), de l'écoute, de la compréhension, en les entourant et en ne les laissant pas seul.
J'ai rêvé que ce schéma soit toujours possible. Je dois bien me rendre à l'évidence que ce n'est pas le cas.

Les bisounours tels que décrit dans l'histoire fonctionne, ça j'en suis certaine, mais pour les enfants. En effet ces êtres n'ayant pas fini leur développement il est plus simple de les ramener à leur émotion et de les changer pour les apprendre à être heureux ou en tout cas pour leur apprendre les moyens pour être heureux.

2) Pour les adultes....c'est une autre paire de manche.


Il est possible de fonctionner de la même manière, mais cela demande plus d'énergie et malheureusement ne marche pas avec tout le monde.
En fonction des personnes le travail a effectué n'est pas le même. Je vais vous lister certains types de personnes que j'ai défini pour ma notion de bisounours.
Certes cette liste n'est pas complète, probablement mal définie mais elle est là pour étayer mon propos et pour le faire comprendre. J'espère que j'y arriverais, sinon je suis prête à répondre à toutes les questions pour vous faire comprendre ce que je veux dire.
Ces différents types de personne:


  1. les gens qui ont des blocages (sous quelques formes que ce soient) et qui s'en satisfont. D'une certaine manière ils assument leur manière d'être. Ils ont aussi comme caractéristique de ne pas faire porter leur fardeau sur les autres. Ils ont des "trucs" pour contourner leur "blocage", mais ils ne font concrètement rien pour s'en débarrasser une fois pour toute. Ces "trucs" peuvent durer toute leur vie, mais leur demande certainement beaucoup d'énergie.
  2. les gens qui ont des blocages, mais ne les assument pas. Ils en font donc porter le fardeau sur les autres (telles les personnes qui râlent tout le temps pour déverser leur frustration sur les autres).
  3. les gens qui ont des blocages, mais qui travaillent sur eux de manière plus ou moins vite pour les soigner et qui ne souhaitent pas ou plus utiliser de "trucs" pour passer outre leur blocage.
  4. tout ce qui est pervers, psychopathe, sociopathe... enfin tous les gens qui peuvent avoir une caractéristique considérer comme une maladie psychologique (ou non mais qui devrait pourtant l'être).

Les personnes 3. en général savent ou apprennent à demander de l'aide aux autres et donc la gestion de ce type de personne est simple :ils demandent ou ils font tout seul ou avec un psy....

Les personnes 1., il n'y a rien à faire pour eux.
Quand leur situation leur pèsera trop ils agiront et demanderont de l'aide. Il est inutile de vouloir les pousser de toute manière ils n'agiront qu'à leur besoin.
Par contre en attendant, pour certains et là vous êtes seul juge de savoir pour qui et comment, il est toujours possible d'être là de leur expliquer ce qu'on voit d'eux, sans les agresser, sans les obliger à rien et en leur faisant comprendre qu'on leur donne juste des billes pour que le jour où il souhaite changer ils ne soient pas totalement démunis. ATTENTION : ne jamais les pousser et surtout apprendre à changer de sujet quand c'est trop dur pour eux, car leur forme de déni de leur problème est une protection qui leur est très utile !!

Les personnes 2., alors là plusieurs cas s'offre à nous:
A) vous ne supportez pas leur manière d'être et vous avez envie de les insulter, de leur dire leur 4 vérités.... Je vous conseille de les fuir, ils sont néfastes pour vous et vous n'êtes pas capable dans cette situation de les aider.

B) vous supportez leur manière d'être, il est alors possible de travailler à les amener à devenir des 1. ou des 3. dans le meilleur des cas. Mais ATTENTION : c'est un travail de longue haleine qui peut vous détruire si vous n'avez pas appris à voir vos propres limites (j'aurais tendance à vous conseillez la CNV pour cela qui apprends à la fois à parler à l'autre sans l'agresser, mais aussi à se prendre en compte pour ne pas se noyer).

Les personnes 4. : là encore 2 cas :
A) vous êtes psy : amusez-vous bien avec.

B) vous n'êtes pas psy :
_ si ces personnes ne font du mal qu'à eux même comme c'est le cas de certaines pathologies, je pense que vous vous êtes déjà renseigné sur leur maux et que j'ai rien à vous dire sur comment les gérer
_ si ces personnes ont comme caractéristique un besoin de destruction physique ou psychique de l'autre (conscient ou non):

  • Soit vous êtes capable de côtoyer une personne de cette nature, par exemple parce que vous n'êtes pas sa victime, dans ce cas vous pouvez rester auprès d'eux et essayer de les changer. ATTENTION à ne pas vous y perdre.
  • Soit vous n'êtes pas capable de côtoyer une personne de cette nature car vous les trouvez abjecte ou vous êtes leur victime, dans ce cas fuyez.

Je pense que ce que j'ai écris n'est que bon sens. Si j'ai une erreur de raisonnement ou un cas que j'ai oublié je suis intéressée par toute remise en cause.

La seule différence que j'ai probablement avec certaines personnes qui ont ce raisonnement et ne se réclame pas du bisounours, c'est qu'au pire je tente à être indifférente aux gens qui me sont néfastes. Dans la majorité des cas, j'aime toute le monde et j'essayerais toujours de trouver l'explication à leur action pour savoir dans quelle catégorie je les range pour savoir si c'est ceux à aider directement, indirectement ou à fuir.

Noumi
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1335
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 36
Localisation : Vers l'infini et l'au-delà...mais de mon canapé...rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bisounours

Message par ZABLE le Mar 6 Sep 2011 - 22:29

...................sssujet fasscinant....................vrai j'ai les deux pieds dedans!

et je réagis au débotté

je suis d'accord avec toi sur ce point:
que beaucoup vivent dans (et par) des shémas; même si tu en distingue la toxicité, inserer le doute peut agresser, voire mettre franchement en danger (reconsiderer à zero...pas gerable pour tout le monde)
chaque parcours est individuel.

peut être que l'experience(...vieux bisounours plein de sapience...) améne à choisir son moment...


c'est pour ca que j'ai du mal à classifier comme toi, trop complexe, trop mouvant, la flemme de formaliser
(celà dit pourquoi pas, la demarche de mise en ordre que tu as faite est hyper saine,je trouve)

pour moi, il ya le facteur "rapport à la circonstance ", la même personne
a plusieurs visages, et certains des pires ont parfois des failles
c'est seulement là que mon "bisounoursisme" intervient, je glisse quelque chose de l'ordre de l'acte d'amour(dissimulé dans de la gentillesse, comme on suggere une alternative...)sans attente de retour, et ca s'arrete là
si je ne sens pas de demande.(jai appris à me proteger comme ça, et crois moi petite soeur, je reviens de loin... Rolling Eyes )

je suis bien placée pour savoir qu'il suffit de peu pour declencher une levée
d'obstacle(de blocage veux je dire), un mot, une remarque, un encouragement( un caliiin) et hop____
o fluidité adorée... sunny
alors pourquoi se priver de provoquer cà?
voir l'autre s'eclairer comme un soleil et être le meilleur de lui même, c'est juste de la felicité
(rien à voir avec l'auto-valorisation, c'est juste bon...)

et quoiqu'on en dise, "la bonté(..."cette pieuvre du coeur"*)
est superieure, face à ça, un pervers ne fait pas le poids...
c'est une vraie force, si on est legitime...

gare aux bleus à l'ame, aussi, on risque
à tout le moins le dessechement total (genre pruneau tout sec au fond d'un placard)

alors il faut tenir!!!resister
la bonté est subversion et n'est pas incompatible avec la rage
(heu...en ce qui me concerne Suspect )

amour bonté, d'ailleurs c'est presque tabou, en tout cas c'est dur à placer au bistro du coin...
même ici on dit "bisounours"... Bear hug

ha! sinon Bisous Long hug ...............................................


*"la bonté, cette pieuvre du coeur." c'est de rene Char...

ZABLE
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 134
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 48
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bisounours

Message par haku" le Dim 25 Aoû 2013 - 14:12

bisounours mais bisounours caché c'est mieux...Je me souviens j'etais comme ça il n y a pas si longtemps....et je me suis heurté a des personnes épuisantes....résultat des courses:plus aucune energie pour qui que ce soit...positif dans l'histoire j'en ai besoin pour me construire (trop tendance a l'oubli de soi)dc ça tombe bien(autre problème dans mon cerveau tt est positivement exploitable peut etre a force d'avoir grandi dans un environnement malsain, l'ultra positivisme dans les relations est-il un système de défense le signe qu'il y a quelquechose qui cloche ou est on tout simplement ultra positif( aimer et justifier les cons et avoir de l'empathie pour eux faut le faire(perso je pense que c'est la finalité de rapport pervers subi dans le cercle familial).
je pense egalement qu'il y a des personnes qui detruisent parcequ'ils n'ont appris que ça ...(pas que les pn, les destructors sont une grande famille allant du simple parasite au vampire affectif voir pn,sans parler des histériques(apparemment le manque d'amour et d'attention rend taré dc confirmation de l'importance de l'amour foi de bisounours!va!)
D'autre part ,aucun rapport avc les bisounours, j ai svt confirmation qu'il ya une dimension spirituel un sens tellement evident..que je ne comprend pas non plus certains zebres..comme quoi on ne peut pas comprendre tt le monde...
Je pense qu'il y a des zebres qui développe vraiment très tot un sens spirituel.

Je vais tenter d' etudier le "bisounoursisme" maintenant Ma question est:nait on naturellement bisounours,naturellement mauvais ou tout simplement neutre et notre environnement viendrai nous façonner et là entre en jeu le caractère spécifique de chaque individu à la naissance qui l' amenerait a appréhender son environnement de telle ou telle manière....
dans ce cas serait un caractère ou plutot des inclinations que l'education et l'environnement viendrai confirme ou infirmer...
en definitif j'en déduit que l'on nait avec des inclinations qui deviennent caractères...
Selon mon humble avis un bisounours "un vrai" a grandi dans un environnement malsain... j'essaye d'etudier cela mais pas assez de bisounours autour loooll.
Pour clore ce long monologue auto question reponse je tiens juste à dire que je comprend très bien ou tu veux en venir...mais je pense qu'il faut faire attention a soi et chercher a comprendre si c'est naturel ou si c'est le fruit d'un processus malsain.
En tout etat de cause le "bisounoursisme" c'est à vie je crois faut trouver des support d'expression sinon....pruneau sec comme dit Zaple

haku"
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 63
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 28
Localisation : pile entre le salon et la cuisine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bisounours

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum