Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par La Maison-Verte le Lun 1 Oct 2012 - 10:44

Bon, je suis en plein questionnement existencio-égocentrique.

Après des années à me faire diagnostiquer de tout et de rien par des psychiatres, j'ai enfin accepté que je peux avoir des "soucis" sans qu'ils correspondent à une maladie psychologico-génétique. Que je n'ai pas besoin de tel ou tel diagnostic pour m'y retrouver - au contraire, ils auraient tendance à me confuser plus que de raison, surtout quand on s'en voit attribuer 10 différents (c'est un peu comme surfer sur Doctissimo quand on a juste une migraine et finir persuadé qu'on est atteint d'une maladie auto-immune) - vu que je me connais, après tout, mieux que personne.
Ça aide, ou pas, d'être en constante auto-analyse.

Malgré mon abandon de l'aventure "à la recherche du diagnostic perdu", j'ai quand même sauté le pas et pris R.D.V. pour passer le WAIS complet (+ test de personnalité, j'entends).

Parce que, après tout, vouloir avoir la confirmation (ou non) qu'on appartient à un groupe de personnes à l'intelligence différente d'une norme (laquelle ?), ça n'est pas chercher un diagnostic sans intérêt.
C'est nécessaire pour...euh...ben moi, ma démarche personnelle et...

Ça ne se contredit pas avec mon excommunion des fanatiques du DSM ?
Ben, non... C'est pas pareil.

Et puis, j'ai lu le livre de Jon Ronson (journaliste "d'investigation", drôle et très ouvert d'esprit) "The Psychopath Test".
On apprend beaucoup de choses dedans, notamment l'origine du DSM "moderne" (à partir de la version III).

"J'avais raison de me dire que je suis très bien sans avoir besoin d'être taxée de bipolaire, dépressive chronique ou autres." me dis-je. "Je n'aurais pas dû passer autant de temps dans les filets des psychiatres et les camisoles chimiques."

Et puis, dans le livre, on voit bien que personne n'est "normal". Mais que c'est, notamment, le DSM qui a trouvé une appellation "disorder" à tout ce qui fait l'humain (je vous fais part de mes conclusions, le livre essayant - autant que faire se peut - de laisser le lecteur libre de ses opinions).

Et là, le doute affreux a pointé le début de sa "journey".

Est-ce que je peux faire confiance à un test - élaboré sans doute par des cliniciens obscurs, dans une cave tout aussi obscure - qui coûte une fortune (pourquoi ?) et qui servira à établir une échelle, sur laquelle je pourrais me placer et avoir la confirmation que...que quoi ? que je fonctionne différemment d'une majorité (?), que je suis intelligente ?

Après tout, je ne veux le faire, principalement, que pour justifier ma présence auprès de vous.
Au début, c'était pour d'autres raisons mais, si c'est juste "ha, ha, dans ta face !", il y a mille et une raisons d'étaler son intelligence à la gueule d'autrui.
Alors que le résultat d'un test, je ne le communiquerais quasiment pas.

Quant à savoir si je peux m'intégrer au groupe "zebras", avec ou sans test, je pense que la majorité d'entre-vous me répondront la même chose.

Alors, non - contrairement à un temps, ou à la majorité des messages postés ici "je fais le test ou pas" - cette réaction-ci n'est pas le résultat d'une peur ou appréhension de ma part concernant un éventuel résultat "négatif" ou le fait de me retrouver face au jugement d'un inconnu.


Le WAIS ne serait pas une autre grande arnaque ?
J'aimerai vos avis, siouplé.

EDIT : Genre j'hésite à annuler mon R.D.V. parce que j'trouve ça trop contradictoire avec mes opinions actuelles.

La Maison-Verte
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 527
Date d'inscription : 05/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par free74200 le Lun 1 Oct 2012 - 20:36

Ba si tu as 4h et environ 150€ à perdre!
Je l'ai passé y a deux semaines par curiosité et par avis de mon psy, et il y a rien de sorcier, je dirais même une formalité.
Enfin peut importe, je suis pas sur que l'on arrive a cerner quelqu'un aussi précisément avec ce genre de test aussi simpliste et son étroitesse d'esprit, enfin, je dis sa je dis rien!

Faut quand même entrer dans le cadre du test en question, je parlerai pas d'arnaque mais de malversation du sujet.
Tu es bon en math, un peu de mémoire et de logique et c'est réglé alors que la personnalité du zèbre ne s'arrête pas sur trois critères aussi distinct.

Après, te prend pas trop la tête avec sa, le plus important à savoir ou à comprendre, c'est que le résultat est un échantillon de tes compétences et voila c'est tout!
C'est le même principe qu'une prise de sang, on recherchera certains critères et d'autres non, alors que notre corps marchent sur plusieurs critères, si cela peut paraitre plus clair Very Happy

free74200
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 35
Localisation : caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par Invité le Lun 1 Oct 2012 - 21:37

"L'arnaque" du WAIS réside dans le fait que les écarts types sont de 15 mais que la valeur du nombre obtenu n'est fiable qu'à plus ou moins 10 points.

Rappel des écarts types (à partir de HQI) :

130 : HQI
145 : THQI
160 : TTHQI

Un rapide calcul et l'on s'aperçoit que :

- jusqu'à 119 : pas HQI
- de 120 à 134 : Pas HQI ou HQI Shocked Râleur
- de 135 à 139 : Pas HQI, HQI ou THQI Shocked scratch Se tape la tête cont
- de 140 à 149 : HQI ou THQI
- de 150 à 154 : HQI, THQI ou TTHQI
- Etc.

En d'autres termes, malheur à ceux qui ont un QI certifié par un "WAIS" entre 120 et 139... au delà, c'est un peu moins "grave" à mon sens... mais ça dépend peut être du ressenti de chacun.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par free74200 le Lun 1 Oct 2012 - 21:43

oui tu as raison de souligner ce point la!
Ce la prouve qu'ils avancent des choses tout en gardant une marge d'erreur, alors qu'un test c'est bon ou sa l'es pas, tout simplement.
(pour une fois que je synthétise aussi rapidement y va tomber des zèbres hehe)

free74200
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 35
Localisation : caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par free74200 le Lun 1 Oct 2012 - 21:50

moi le rapport parle d'intervalle de confiance de 90 et 95%.
comme mon ICV par ex : 159 intervalle a 90 = 151/162 et intervalle a 95 = 150/163.

free74200
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 35
Localisation : caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par Dolp78 le Lun 1 Oct 2012 - 22:53

Et pis y'a le TDA-H ou non qui vient mettre son souk dans les quilles du jeu ... Je vous raconte pas l'embrouille !! Mais bon ça donne une info sur soi, et c'est ça le plus important.

Dolp78
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 235
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 49
Localisation : A l'ouest ... sur les bords d'un fleuve sinueux qui boucle et reboucle ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par La Maison-Verte le Mar 2 Oct 2012 - 9:02

free74200 a écrit:Ba si tu as 4h et environ 150€ à perdre!
[...]
Tu es bon en math, un peu de mémoire et de logique et c'est réglé alors que la personnalité du zèbre ne s'arrête pas sur trois critères aussi distinct.

Tu as passé quel test ? Tu parles de celui de MENSA ? Parce que aussi peu cher et ne comprenant que ces trois points, ce n'est pas ce qu'on m'a dit.

Quant aux autres, j'ai l'impression que vous m'avez (mal) lue en diagonale parce que vous répondez un peu à côté de mes préoccupations.
L'écart-type trucmuche m'en fiche, on en a suffisamment débattu ici (quoi que tous les psys que j'ai pu voir m'ont dit qu'en dessous de 130, c'est pas HQI et point barre). C'est tout le principe de test de Q.I. et les gens qui le font passer que je remets en cause.

La Maison-Verte
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 527
Date d'inscription : 05/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par Invité le Mar 2 Oct 2012 - 9:14

La Maison-Verte, si tu n'es pas convaincue de l'intérêt du test sans doute n'est-il pas un élément si important et est-il possible de faire l'impasse dessus.

Evidemment, c'est un test fabriqué de manière assez arbitraire mais il teste tout de même des capacités dans différents domaines, et a été étalonné de manière sérieuse je pense et j'espère.
Ca ne sera pas la clef de toi-même (la blague n'est pas voulue à la base ^^), mais ça apportera certainement des informations qui reposeront sur des éléments objectifs.

A toi de voir si tu en as vraiment besoin ou pas. Et si le psy est complètement à l'ouest ou plutôt compétent pour la partie interprétation de ce que tu montres durant le test.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par La Maison-Verte le Mar 2 Oct 2012 - 9:46

Je voulais en discuter, de cet opinion, pas demander si je devrais le passer ou non.

Opinion qui ne touche pas à mon besoin - ressenti ou non - de passer le test.

La Maison-Verte
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 527
Date d'inscription : 05/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par Invité le Mar 2 Oct 2012 - 9:58

La Maison-Verte a écrit:
L'écart-type trucmuche m'en fiche, on en a suffisamment débattu ici (quoi que tous les psys que j'ai pu voir m'ont dit qu'en dessous de 130, c'est pas HQI et point barre). C'est tout le principe de test de Q.I. et les gens qui le font passer que je remets en cause.

Si j'ai pointé du doigt "l'écart-type trucmuche", c'est que je pense que le test est pertinent puisqu'il est étalonné. Cependant, un écart de 10 points par rapport au résultat annoncé, je trouve cela énorme.

Cela dit, on peut comprendre pourquoi un tel écart... Le jour du test, on peut ne pas être au mieux de notre forme. Et puis, je pense que les résultats peuvent varier également selon le psy, et sûrement, également selon son humeur, sa forme du jour.

Pour résumer : Je pense que le test est pertinent, qu'il faut bien choisir son psy et qu'il faut se préparer à l'éventualité d'un résultat qui laisse dans le doute.

Ah, et puis quelquefois, il est impossible d'obtenir un résultat chiffré car il y a trop d'écart entre les résultats des différents sub-tests...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par La Maison-Verte le Mar 2 Oct 2012 - 10:23

Mais pertinent par rapport à quoi ? Prenons mon exemple du DSM, certains peuvent le trouver pertinent mais d'autres peuvent se dire que c'est une honte.

En quoi le principe du Q.I. est plus pertinent que le principe de la bipolarité réduite à une checklist faite par un homme, un seul, lors d'une réunion chaotique (par exemple) ?

La Maison-Verte
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 527
Date d'inscription : 05/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par Invité le Mar 2 Oct 2012 - 11:47

Je ne connais pas le DSM, je ne peux donc pas en parler. Cependant, il me semble que tu réponds toi-même à ta question initiale en disant :

La Maison-Verte a écrit:
... le principe de la bipolarité réduite à une checklist faite par un homme, un seul, lors d'une réunion chaotique...

Le WAIS est d'un tout autre principe tant au niveau de sa conception qu'au niveau du résultat. Déjà, il est conçu pour donner un nombre et pour se positionner par rapport au reste de la population. Et puis, ce n'est pas un questionnaire "interprétable". Tu réponds bien ou pas.

Les résultats te diront si tu es HQI ou pas (et encore, ce n'est pas sûr). Point. Ca ne te donnera qu'un indice pour savoir si tes symptômes sont la conséquence à ta douance... Après, forcément, il n'y a qu'un regard exterieur (donc subjectif) qui pourra te le dire (mais il aura cette donnée supplémentaire pour diagnostiquer).

A l'occasion du passage de mon WAIS, j'ai également passé un test de personnalité. Là, pas d'échelle, de nombre, de pourcentage... Je pense que les résultats sont très liés à l'interprétation du psy... Cependant, j'ai été bluffé !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par Invité le Mar 2 Oct 2012 - 13:16

Je rajoute, une petite pierre, en toute humilité, si je tape à côté tu me le dis MV :-)!
Je vais passer le test dans 1 semaine, et j'avoue être assez flippé aussi, ça engendre plein de ressentis paradoxales face à mon esprit assez cartésien.
Le DSM est très controversé entre physiatre et psychologue, c'est un outil qui identifie un symptôme qui tend vers une case, le problème, et que le plus important est la cause de symptôme, et que bon nombre de psychiatre devrait aussi avoir fait des étude en psychologie clinique pour appréhender certains cas sous un angle différents, il me semble. Certains symptômes sont irréversibles sans aide chimiques et assez handicapants.
Personnellement j'ai une soeur bi-polaire, magnaco-dépressive, perverse. Elel ne veut pas reconnaître son symptôme, ça donne lieu à une centrale nucléaire, radioactive, nocive, très dangereuse, elle refuse de prendre son lithium, malheureusement le seul médicament si je me trompe, trouvé à ce jour. J'ai eu l'écho d'une autre personne qui prends son lithium,qui a retrouvé une vie assez paisible et qui s'est pus orienté sur une thérapie en pintillé avec un psychologue (j'avoue il y a 80% de boulets dans le milieu il faut le dire...).
En fait je vois ça moi comme un médicament pour la tension. Bref trop compliqué d'en discuter précisément et pertinemment pas écrit pour moi...
Moi je serais pour passer un TAT chez un "bon et compétent" psychologue, si j'avais des symptômes un peu bordeline pour ajouter ne nuance à ces analyses...
Donc je dirais que le DSM est une interprétations de symptômes que l'ont regroupe dans une case de pathologie afin établir une traitement chimique, si cette pathologie est irréversible par la thérapie avec un psychologue. Mais la plupart des psychiatres, passe direct à la case médocs et c’est un véritable Drame.... On a tous des névroses et des symptômes, ce sont le matériaux de notre psyché. J'aimerais mieux en débattre de vive Voix Smile !
Bref je dirais donc que le TAT et La WAIS nous renseigne sur nos nuances de fonctionnement intrinsèques décorrélés de nos défenses psychique qui nous empêche de prendre du recule.

Pour conclure, vous me dîtes si je me trompe :

Ceux qui construisent le DSM sont en majorité des Psychiatres.
Ceux qui construisent le TAT et la WAIS sont des Psychologue.

Je réitérerai sur bien différencier le soin psychique en thérapie par un bon thérapeute ayant suivis au moins un cursus universitaire en tant que psychologue clinicien, et le soin médicale des pathologie lourdes plus ou moins avec un psychiatre. Ce n'est pas les même études, malgré que certains se rejoignent sur la psychanalyse qui est un outil qui ne devrait à mon sens n'être magné que par des psychologues compétent.

Au plaisir d'en discuter en IRL.

Aloïs

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par free74200 le Mar 2 Oct 2012 - 20:26

re,


Tu as passé quel test ? Tu parles de celui de MENSA ? Parce que aussi peu cher et ne comprenant que ces trois points, ce n'est pas ce qu'on m'a dit.

j'ai passé le wais 4 nouvelle version (attention sa rigole plus Laughing )
Mensa? c'est quoi sa le club des pêcheurs à la mouche pour HQI?

Je l'ai passé avec un psychologue conventionné entre autre par l'anpeip de ma région que j'ai connu lors d'une sortie avec mon pti frère qui est thqi.
Les tarifs sont libres à ce que ma dit le psy.
J'ai payé 145€ le wais 4 et test de perso et je n'aurai pas payé plus!!
De plus après 25 ans, il y a peu d'intérêt a passer ce test.

Pour finir de répondre à maison verte, non bien sur que non, tout le développement du test ne se fait pas uniquement sur ces trois points, mais par manque d'intérêt du test, j'ai schématisé les grandes lignes...

Après faut pas trop vous prendre la tête avec ces test; il y a des choses nettement plus intéressantes que de se perdre dans des chiffres insignifiants.

Comme j'ai dis ailleurs et au psy, on le sait, on se doute bien qu'il y a différence entre zèbre et non zèbre, notre intelligence nous sert aussi à comprendre le pourquoi du comment, a moins d'être aveugle pig

free74200
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 35
Localisation : caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par La Maison-Verte le Jeu 4 Oct 2012 - 10:14

@Aloïs : La bipolarité de ta soeur dévie trop du sujet de base, même si j'ai cité le DSM. Je n'ose pas m'engager sur le sujet ici et maintenant.
Néanmoins, je peux te dire que le lithium n'est pas du tout le seul médicament disponible pour traiter la bipolarité (maniaco-dépression c'est pareil, au fait, y a juste un terme qui est plus vieux qu'un autre).

Sinon je vois ce que tu veux dire quand tu parles de la différence d'application entre WAIS et DSM mais je ne comprends pas ceci :

Aloïs ® a écrit:
Pour conclure, vous me dîtes si je me trompe :

Ceux qui construisent le DSM sont en majorité des Psychiatres.
Ceux qui construisent le TAT et la WAIS sont des Psychologue.

Je ne sais pas si tu te trompes mais cette distinction ne m'est pas apparue dans mes lectures. De plus, les psychiatres n'ont pas à être réduits à des marchands. Beaucoup font de la thérapie ou ont une approche clinicienne.
La différence que je vois est que l'un est médecin et que l'autre a fait une licence de psychologie (voire un master ou plus). C'est peut-être mal de les réduire à ça mais quand je vois la majorité des étudiants de fac, je me demande ce qui fait que l'un va être plus apte à la thérapie que l'autre.
Ça reste des cours théoriques. Libre au professeur ou à l'élève d'en faire ce qu'il veut. A partir du moment où il sait bachoter, ça ne devrait pas être compliqué d'être diplômé.

Et c'est valable pour tous les métiers, bien sûr.

Ce qui m'interroge encore c'est le prix exorbitant, dans la majorité des cas (free, tu as eu de la chance comparé à ceux qui m'ont parlé de leur test et, surtout, de son prix), d'un test WAIS (avec ou sans le test de personnalité).

Qu'on le fasse payer aussi cher me surprend et m'invite à supposer quelque chose d'infondé. Comme une arnaque.

La Maison-Verte
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 527
Date d'inscription : 05/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par Invité le Jeu 4 Oct 2012 - 10:46

Pour moi une séance psy coûte 85 euros,tu passes 4 h pour la WAIS,plus derrière il ont encore un travaille à faire de quelques heures dessus,donc en terme de temps/prix c'est tout à fait honnête,le test que je vais passer coûte 275....
Donc il est vrai qu'il y a des gens qui font ça à la chaîne comme partout... mais quoi qu'il en soit tout travail mérite salaire,et donc le prix du passage du WAIS est justifié à mes yeux.


Dernière édition par Aloïs ® le Jeu 4 Oct 2012 - 22:07, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par Invité le Jeu 4 Oct 2012 - 11:15

Tu as déjà entendu parlé d'un psychiatre qui fait passer une WAIS?
Tu as déjà entendu parlé d'un bon psychologue qui se sert du DSM?

Sinon la psychologie clinique ne s'improvise pas ! Ce ne sont pas les même études. Et demande une certaine déontologie à respecter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par Dolp78 le Jeu 4 Oct 2012 - 21:12

Et un WAIS demande à être expliqué et à avoir un retour circonstancié, sinon il ne signifie rien. Donc il est important de ne pas le passer avec n'importe qui mais avec un(e) psy humain et sérieux qui saura te donner des éléments factuels, tangibles, et non son mépris, sa condescendance, ou son incapacité à comprendre ton cas. J'ai malheureusement eu ça autour de moi, même avec des "grands profs" ou des "sommités" de la surdouance. La psy qui me l'a fait passer à la demande d'un médecin psychiatre clinicien dans le cadre du diagnostic d'un TDAH est très humaine et donne des éléments qui peuvent servir de repères ensuite. Donc tout dépend de qui te le fait passer et de sa déontologie.

Quant à psychiatre ou psychologue ... visiblement la question ne se pose pas pour le psychiatre clinicien que j'ai vu, et l'hôpital où il officie : le WAIS se passe chez un(e) psychologue et non psychiatre ...
Et le WAIS n'est pas couplé au DSM ... tu peux être surdoué(e) et TDA-H/bipolaire/asperger ... ou surdoué ou TDA-H/autiste... sans surdouance. Que les américains exagèrent dans la médicalisation de la vie et des problèmes psychologiques est une chose, dire que le WAIS est totalement inutile en est une autre. Sachant qu'il faut accepter aussi les limites du test, il permet d'analyser un certain type d'intelligence, pas toutes les intelligences. Alors demandes-toi plutôt si tu es intéressée par cerner un peu plus ton intelligence "intellectuelle" ou pas, et alors le WAIS est un outil, avec ses limites, comme pour tout outil. Il te permettra éventuellement de mettre un nom sur certains décalages avec le monde autour de toi, mais c'est tout... il est étalonné sur une moyenne culturelle de chaque pays où il a été "normalisé" par un ensemble de psychologues. Donc il te permet de te repérer par rapport à une "moyenne" considérée comme base culturelle et linguistique d'un pays par un ensemble de psychologues intervenant dans ce domaine. C'est tout, mais parfois c'est déjà beaucoup.

Dolp78
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 235
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 49
Localisation : A l'ouest ... sur les bords d'un fleuve sinueux qui boucle et reboucle ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par Invité le Jeu 4 Oct 2012 - 22:14

Ah ben réponse très pertinente Dolp78 pour la question du post :-) !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par Dolp78 le Jeu 4 Oct 2012 - 23:08

Merci Alois R Very Happy

Dolp78
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 235
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 49
Localisation : A l'ouest ... sur les bords d'un fleuve sinueux qui boucle et reboucle ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par La Maison-Verte le Ven 5 Oct 2012 - 10:09

Aloïs ® a écrit:Pour moi une séance psy coûte 85 euros,tu passes 4 h pour la WAIS,plus derrière il ont encore un travaille à faire de quelques heures dessus,donc en terme de temps/prix c'est tout à fait honnête,le test que je vais passer coûte 275....
Donc il est vrai qu'il y a des gens qui font ça à la chaîne comme partout... mais quoi qu'il en soit tout travail mérite salaire,et donc le prix du passage du WAIS est justifié à mes yeux.

J'y ai pensé, après avoir posté mon dernier message, que le prix devait être relatifs aux prix (exorbitants, toujours, je trouve) à l'heure de certains psys. C'est la seule explication que je trouve convaincante, ça me rassure de voir que d'autres l'ont envisagé.
La personne que je vais voir fait passer WAIS et test de personnalité mais donne les résultats et son analyse immédiatement. 275€ aussi (elle a vu plusieurs membres du forum déjà).

J'aime bien qu'on essaie de m'expliquer le WAIS. Je sais que ça ne mesure pas l'Intelligence mais une forme d'intelligence, qu'il faut que je vois avec moi-même si ça peut m'aider etc.
Par contre, d'où ça vient le WAIS ? Personne n'a su me répondre à ce sujet. Qui s'est dit : "tiens, je vais classer les gens selon un type d'intelligence et ils vont se retrouver perdus sans cette classification, une fois qu'elle sera créée" ?
J'exagère, bien sûr, mais le but est de vous faire réagir (au cas-où certains seraient tentés de m'accuser de vilenie, agressivité, know-it-all).

Les derniers posts étaient chouettes, j'ai vu la chose sous un autre angle.
Pas encore sûre d'être convaincue de la validité/solvabilité d'un tel test, mais j'ai une semaine pour changer d'avis avant de faire mon...un mouton qui fait un bébé avec un zèbre, ça donne quoi comme bête ?

La Maison-Verte
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 527
Date d'inscription : 05/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par Invité le Ven 5 Oct 2012 - 10:52

La Maison-Verte a écrit:
Pas encore sûre d'être convaincue de la validité/solvabilité d'un tel test, mais j'ai une semaine pour changer d'avis avant de faire mon...un mouton qui fait un bébé avec un zèbre, ça donne quoi comme bête ?
Ca donne quelqu'un qui va au rendez-vous qu'il a fixé avec un professionnel qui n'a pas que ça à faire que de se manger des lapins ? A tout hasard hein.
Je crois qu'il vaut mieux cracher dans la soupe et la manger après que de la laisser en l'état.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par Invité le Ven 5 Oct 2012 - 11:48

Cherokee je suis OK, mais c'est normal, qu'elle balise un peu, un peu de tolérence Razz !
MV ta Psy c'est pas GDC Very Happy ?
À l'origine la WAIS a été créée pour détécter les déficient mentaux, genre ma copine, quand elle fait passer les WISC, souvent ça tape en dessous de 9 0, voir 45 desfois ...
Après genre mon neveu doit être autiste, mais il a l'air d'avoir des dons, j'aimerais qu'il passe un WISC, pour que ses parents l'appréhende différemment, les méthode conventionnelles d'éducation ne marche pas vraiment avec lui, et c'est pour qu'ils arrêtent de croire qu'il est déficient aussi... bref je vais pas m'étaler, mais tu vois le but d'un tel Test dans un autre cas, qui est réellement plus difficile que le notre. Ça renseigne sur le mode de fonctionnement pour encadrer certaine personnes.

Ça réponds à ta question, je tape pas à côté pour une fois ? Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par Invité le Ven 5 Oct 2012 - 12:13

C'est vrai Alois, je n'ai pas percé l'abcès tout de suite quand j'ai été fâchée et c'est une erreur, ce qui mène à ce genre de piques. Alors je le fais de ce pas : je trouve lamentable lorsque des gens prennent la peine de répondre, sans agressivité aucune, de leur dire en substance que ce qu'ils disent c'est de la merde.

Si on veut des informations précises et solides alors la seule solution c'est de se documenter personnellement. Nous ne sommes pas des professionnels, et venir poser des questions sur les fondements des tests ici c'est un peu comme demander des conseils médicaux sur doctissimo.

Mais je comprends que n'ayant pas senti passer de volée de bois vert tu sois plus indulgente, je réagirais sans doute pareil Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par 'Sengabl le Ven 5 Oct 2012 - 12:47

La Maison-Verte a écrit:J'aime bien qu'on essaie de m'expliquer le WAIS. Je sais que ça ne mesure pas l'Intelligence mais une forme d'intelligence, qu'il faut que je vois avec moi-même si ça peut m'aider etc.
Par contre, d'où ça vient le WAIS ? Personne n'a su me répondre à ce sujet. Qui s'est dit : "tiens, je vais classer les gens selon un type d'intelligence et ils vont se retrouver perdus sans cette classification, une fois qu'elle sera créée" ?
J'exagère, bien sûr, mais le but est de vous faire réagir (au cas-où certains seraient tentés de m'accuser de vilenie, agressivité, know-it-all).

Bon, je suis dans un bureau éloigné de ma base stratégique, mais je prends quelques minutes pour répondre au sujet que je trouve intéressant et dont j'ai beaucoup discuté ces temps-ci dans le cadre de mon job notamment avec un psychiatre et un patient commun.

Tout d'abord, il faut bien comprendre une chose, toutes les sciences humaines sont des sciences inexactes.

Concernant la psychiatrie, les classifications du DSM, etc., il faut bien comprendre le rôle du psychiatre. Quelqu'un arrive dans son cabinet. En souffrance. En attente de réponse(s). Quels sont les outils dont il dispose ?
Il est médecin, il se doit de formuler un diagnostic... c'est comme ça, c'est ce qu'on lui demande de faire. Mais la connotation médecin lui enlève (dans la vision commune) le droit à l'erreur.
Les outils principaux, selon *l'approche (et le mot est capital) psychiatrique*, ce sont les classificateurs, type DSM (on attend impatiemment la version V pour l'an prochain). Ils permettent de donner un diagnostic. C'est tout.

C'est une démarche fondamentale : j'observe les symptômes, j'ai un référentiel, je le consulte : X symptômes X non symptômes => un diagnostic. De ce diagnostic va naître un traitement, c'est normal, je suis médecin, je DOIS soigner.

Après, on a les laboratoires qui fournissent derrière ça (bon ok, un peu avant selon la rumeur puisqu'un tiers des rédacteurs du DSM IV auraient été des vendus aux labos... - je schématise, mais c'est la controverse qui est dans l'air) des médocs.
Il n'y a pas 100.000 classes de psychotropes. Et aucun n'est miraculeux.
Donc, on a pour commencer une sorte de diagnostic "approximatif" (mais qui est le mieux qu'un psychiatre peut faire) - en gros "je donne la réponse qui me parait la plus proche de la vérité", puis un traitement "classique".
Et après, on regarde. On ajuste. Si ça marche, tant mieux. Si ça améliore, tant mieux. Sinon, tant pis...
Mais comprenez bien que, à l'origine de tout cela il y a une demande et une approche.
Et une sorte de pression constante, sociale et autre, d'appartenir "à la norme".

Prenons un exemple simple... j'ai un problème avec la couleur du sol de mon salon. Je ne sais rien foutre de mes 10 doigts, je me dis "ah, je vais demander à des gens qui savent". Si j'appelle un carreleur, il va me proposer de me poser du carrelage. Si j'appelle un poseur de moquette, il va me poser de la moquette... Bref, chacun proposera la solution qu'il connait, dans son référentiel, dans son approche. Ca ne changera rien au fait que ce sera à moi de me demmerder avec ma couleur.

Pour le psychiatre, avec un peu de chance, il sera ouvert à d'autres approches AUSSI (sans pour autant renier la sienne... c'est là hyper rare) et pourra orienter vers d'autres réponses, mais qui seront complémentaires et pas "remplaçantes".

(J'espère être claire, c'est limpide dans mon esprit)

Pour le WAIS.
C'est effectivement un outil. Il y a un gros historique sur le travail en psycho sur l'intelligence (et là, je peux me la péter avec mes cours d'histoire de la psycho alors que c'est juste chiant comme la mort quand tu l'étudies).
Mais ce qu'il faut comprendre, c'est qu'à l'origine, la psychologie vise à étudier le comportement humain "normal".
Et les tests de type QI, ne servaient pas à détecter des surdoués. Ils servaient d'avantage à déterminer les bornes de la normalité (qui reste un concept statistique, de tête je crois que c'est Binet qui en est à l'origine -à vérifier, les cours de psycho c'était y'a un bail tout d'même).
Ensuite, on s'est intéressé à la partie basse, et les tests ont aidé, le plus souvent, à déterminer "la débilité" (c'est le terme en psycho...).
Puis on s'est intéressé à la partie haute. On a créé des clubs tout ça... Ca reste assez récent.

L'idée n'a donc jamais vraiment été, avec le WAIS, de tester la douance. C'est l'erreur que commettent la plupart des surdoués. Ce test n'a jamais été spécifiquement conçu pour déterminer la douance.
Cependant, des constats ont été faits. Du style "il y a une corrélation comportementale entre les gens qui ont un QI supérieur à 130". Exemple, l'hypersensibilité courante, etc, etc.

Mais je le redis, ce test a plus souvent été employé pour déterminer la normalité (au départ des enfants puis plus tard des adultes). C'est notre regard de surdoués qui nous fait le percevoir comme un outil pour surdoué et oublier tout l'autre pendant.
Sachez le, un débile (on prend les écarts type et on va regarder de l'autre côté de la courbe) passe le même test que vous...

Bon, c'est un premier point.

Après, le prix.
J'ai tendance à penser la même chose que toi, je trouve ça bien trop cher et du coup assez élitiste, c'est mon côté "élevée par un père communiste". Cependant, on vit dans un monde de capitalistes, donc, je me suis questionnée sur ce point avec un regard pragmatique.

Les explications (pas justifications) que je peux donner.

A l'achat, un WAIS coûte genre 2 ou 3000 euros. Son achat est réservé aux professionnels agréés (notamment les psychologues, mais aussi certaines personnes justifiants des formations en RH listées je ne sais plus ou) - bon globalement, c'est tout de même à la discrétion de l'éditeur/vendeur.

Après, tu as les explications sur le calcul des heures de boulot. Bon, on peut moduler, les 85 euros de l'heure chez un psy annoncés sont un peu exagérés (euh... là je me dis que je suis super pas chère Smile). Après, on peut se demander pourquoi un psy est payé autour de 60 euros de l'heure... Est-ce mérité ?
Une heure de mécanique générale chez le garagiste ça coûte plus cher que ça (et toute heure entamée est due, bande de crevards de mécanos !).
Chez le psy, il y a les mêmes frais invisibles qu'ailleurs... N'oublions pas que le psy est un professionnel libéral. Déjà rien que les cotisations personnelles (merci RSI), c'est 40 % de ton Chiffre d'Affaire. Donc quand tu donnes 60 euros à ton psy, tu en files 24 aux organismes sociaux (bon, ok, si tu fais bien ta compta, c'est pas tout à fait ça, mais c'est l'idée de base) et 19,6% de TVA hein (oui oui, un psy est assujetti, comme un maçon - hors statuts particuliers). On est déjà plus qu'à 36 pour le psy, encore 7 euros de TVA ça fait déjà plus que 29. Pensons au loyer, à l'edf, à la paperasse, aux journaux dans la salle d'attente, tout ça tout ça (bon ok en théorie comptable ils sont enlevés avant, mais on est pas là pour faire mon bilan)... Puis les impôts, mais bon, là, c'est les mêmes que tout le monde.
Bref, sans plaindre personne, il y a un certain nombre de réalités comptables derrière une heure de psycho.

Ensuite, 4 heures de WAIS, ça me parait exagéré. Mais il y a effectivement, en tout, si c'est bien fait, une consultation préalable. Puis environ 2h de passage de test. Puis la correction (sauf pour ceux qui ont la version informatique, auquel cas, c'est quasi direct), puis le débrieffing.
Je dirais entre 3 et 5 heures de boulot pour un test. Donc, reporté aux tarifs des consults : entre 180 et 300 euros...

Ne pas oublier que, les psychologues étant quasiment les seuls à pouvoir faire passer ces tests de QI, ils détiennent un monopole. Hors bon, le psy étant un humain comme un autre, s'il peut gagner de l'argent, il n'y a pas de raison qu'il n'en gagne pas (on parle de l'humain normal de base quoi). Après tu colles l'offre et la demande et machin truc... et si tu as un test à moins de 200 euros, moi j'dis, c'est la fête.

Voilà.
Après, est-ce une arnaque phénoménale... Je ne crois pas.
Mais je pense que nous en avons surtout l'interprétation/utilité que nous voulons bien en avoir.
Mais c'est sans nul doute une information utile à mon sens.
Comme est utile une information de diagnostic psychiatrique.

Bon mais le débat est infini puisqu'aujourd'hui encore on en est aux balbutiements des neuro-sciences.
La pathologie comportementale reste toujours de l'ordre de l'abstraction.
En clair, être bipolaire (ou autre), ça n'est pas aussi "matériel" que d'avoir une tumeur au cerveau. La tumeur on la voit, on la trouve, on l'enlève (éventuellement). La bipolarité, on la devine, on la soupçonne, etc.

Bon, tout ça pour dire qu'à mon sens, il convient de rester prudent (pas forcément trop méfiant) sur ce qu'on attend de ces sciences.
Et d'avoir conscience que la connaissance actuelle n'est qu'une photographie, un instantané mais qu'on a une vraie volonté de soigner aujourd'hui avec cet instantané. Il ne sera plus valable dans 5 ans, ou dans 10. Mais c'est aujourd'hui tout ce que l'on a. Et c'est toujours mieux que ce qu'on avait il y a 30 ou 50 ans.


(et j'ai juste l'impression que mon post est pas clair et inutile, mais bon, sait-on jamais, ça fera toujours un grain de sel de plus dans l'océan)

Au plaisir !

_________________
C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. - Montesquieu
The greatest ennemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge - Stephen Hawking - Quid malinum fat in ravinum tombat - Groupe dissident "Ailleurs"

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaque du DSM => éviter le WAIS ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum